Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La Seine-et-Marne, une France Miniature

La Seine-et-Marne, une France Miniature

Le département de Seine-et-Marne en île-de-France est un condensé de toutes les problématiques actuelles de l'hexagone. Strictement représentatif des choix politiques du pays. Des villes nouvelles de banlieue tournées vers l'avenir dans un milieu rural encore très enraciné dans ses traditions.

Enquête dans l'un des plus vastes départements de France, qui plus est aux portes de la capitale.

Paris, décembre 2011 - Autoroute A4 direction "Parcs Disneyland", le point de départ de notre enquête. Symbole de l'ouverture à la mondialisation des années 90, le Complexe Disneyland Paris est un projet qui a bouleversé durablement le département, le faisant entrer d'un coup dans la modernité, l'ouvrant sur le monde. Quand on arrive à Marne-la-vallée-Chessy (la ville qui s'est développée à côté du parc), on voit de vastes immeubles encore tout neufs, des centres commerciaux gigantesques et un flot continu de bus. A l'image de la France qui abandonne peu à peu sa tradition agricole, la Seine et Marne a renoncé à des centaines d'hectares fertiles pour la faire face à l'essor démographique enregistré depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les nouvelles villes étant dessevies par un réseau de transport en commun en constante mutation. La gare TGV de Disney a permis au département une ouverture sur le monde sans précédent, à 15 mn de Roissy, à 2h30 de Londres, des investisseurs se pressent pour investir dans le patrimoine local.

Nous continuons notre route, direction Vaux-le-Vicomte, le béton de Disney a cédé sa place aux champs à perte de vue. L'Ancienne demeure du malheureux Surintendant des finances de Louis XIV (Nicolas Fouquet) est aujourd'hui représentative d'un patrimoine français qui s'exporte et qui fait de la France la première destination touristique mondiale. La Seine et Marne a engagé une véritable politique de développement touristique, se mettant en valeur sur la scène internationale, comme ne le cesse de faire la France pour attirer un tourisme de Luxe en quête d'aventures pittoresque dans le terroir.

A quelques kilomètres de là se trouve Coulommiers,"Ville à la campagne" à l'image de la société française actuelle, Coulommiers doit affronter les délocalisations industrielles qui frappent le pays laissant des quinquagénaires sans emploi à dix ans de la retraite. La ville doit gérer l'afflux de nouveaux habitants, le problème de l'eau, le chômage des jeunes, la situation des agriculteurs qui ne peuvent plus exercer leur métier sans dépendre des cours du marché.

La Seine et Marne a voté à Gauche en 1981,1988 puis à Droite en 1995, 2002 et 2007. Son conseil Général est à Gauche et ses députés majoritairement de Droite. Le paysage politique est parfaitement représenté, il est donc très simple de "prendre la température" en passant quelques jours dans ce département entre Ruralité et Urbanisme grandissant à l'image d'une France qui hésite entre ses traditions et les enjeux de demain en ce début de XXIème siècle.

Documents joints à cet article

La Seine-et-Marne, une France Miniature

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Barbara Barbara 31 décembre 2011 10:55

    Excellent résumé de ce département, où j’y suis née il y a un peu plus de 44 ans, dans lequel j’ai travaillé, j’ai fais nâitre mon fils, son point d’attache, quand il volera de ses propres ailes, sera la seine et marne, département que je n’ai jamais quitté encore aujourd’hui. Un juste équilibre de vie entre la campagne et la ville, pas trop campagne, rurale, peu ouverte au modernisme et pas trop citadine, trop bluffée par le superficiel, c’est tout à fait comme ça que je me sens.


    • jullien 31 décembre 2011 12:55

      @l’auteur
      Enquête dans l’un des plus vastes départements de France
      Vous avez un problème avec la géographie : avec une superficie de 236 km² seulement (moins d’un millième de la superficie de la France) la Seine-saint-Denis est l’un des plus petits départements français.


      • PhilVite PhilVite 31 décembre 2011 13:19

        z’auriez pas un petit problème avec vos lunettes ? smiley


      • jullien 1er janvier 2012 00:33

        Élève Jullien vous me copierez cinquante fois la phrase « Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout ».
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout

        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout

        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout

        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout

        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout
        Je lirais toujours les articles d’Agoravox jusqu’au bout


      • PhilVite PhilVite 1er janvier 2012 10:47

        ...ou au moins le titre ! smiley


      • Fergus Fergus 31 décembre 2011 13:02

        Bonjour, Tib’.

        La Seine-et-Marne, c’est aussi la formidable forêt de Fontainebleau avec ses gorges, ses platières et ses chaos de grès. C’est aussi la non moins formidable cité médiévale de Provins dont la population au Moyen Age approchait celle de... Paris, avec ses remparts, sa Tour de César, ses innombrables souterrains nés des carrières où l’on extrayait la terre à foulon, et le souvenir de l’un des plus grands marchés aux roses des siècles écoulés. La Seine-et-Marne, c’est aussi le curé de Bombon et le débris de Meaux, alias Jean-François Copé...


        • Tib’ 31 décembre 2011 14:27

          Je compte continuer ma série dans l’avenir, j’aurais donc le plaisir d’écrire sur Provins ou Fontainebleau , ainsi que des problématiques auquelles est confrontée Meaux...

          @Jullien : Prenez au moins le temps de lire le titre de mon article : je vous retourne le compliment apprenez votre géographie !


          • supradine 31 décembre 2011 14:56

            la ville à la campagne, pas trop loin de Paris et bien desservi par le train depuis quelques années, avec , il faut le préciser car c’est trop rare, un tarif qui a baissé cette année (un avantage quand il faut prendre l’avion , aller chez un spécialiste ou à un spectacle, etc...).Oui la forêt de Fontainebleau est superbe, je ne m’en lasse pas, cette ville est attractive également par son chateau et magnifique parc. A Provins une balade plait beaucoup aux enfants : les souterrains et le spectacle des rapaces sur les remparts. De jolis villages aussi avec leurs maisons briardes en pierre, des fermes fortifiées...les bords de Seine

            Par contre,j e ne suis pas fan de Disney(j’aurais préféré d’autres moyens de s’ouvrir sur le monde et la modernité), ni des tonnes de pesticides et cochonneries diverses déversées dans les champs de céréales....


            • Richard Schneider Richard Schneider 31 décembre 2011 17:16

              @ à l’auteur :

              Article très intéressant - surtout pour quelqu’un qui ne connaît pas du tout se « coin » de la France profonde.

              • Richard Schneider Richard Schneider 31 décembre 2011 18:33

                Mille excuses : il faut lire « CE coin de France » !

                Joyeux réveillon à tous !
                RS

              • Tib’ 31 décembre 2011 17:25

                Je suis un local, c’est donc de la que m’est venue l’idée


                • Moâh Setou Emiliolito 2 janvier 2012 11:36

                  le département a engagé une véritable politique de développement touristique, se mettant en valeur sur la scène internationale, comme ne le cesse de faire la France pour attirer un tourisme de Luxe en quête d’aventures pittoresque dans le terroir. 

                  pas de quoi se réjouir. dans le secteur « tourisme » pour les salariés c’est Saigne et Marne !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Polygone


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès