Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La semaine de 21 heures pour lutter contre le chômage et sauver notre (...)

La semaine de 21 heures pour lutter contre le chômage et sauver notre économie

Augmenter le temps et la durée de travail semble être LA solution unique pour sauver nos retraites, pourtant cela augmentera directement le nombre de demandeurs d’emploi. Les charges dues pour les chômeurs sont lourdes pour l’économie, l’augmentation massive du nombre de sans emploi est inévitable avec l’arrivée sur le marché du travail des « presque retraités ». La facilité d’accès aux heures supplémentaire ne fait qu’aggraver cette charge en évitant d’embaucher. Au contraire, le partage du travail semble être une voie économique rentable et sociale, pourtant ni le gouvernement ni l’opposition ne semblent avoir le courage et l’indépendance de faire sienne cette idée logique.
 
Un chômeur coûte deux fois plus cher à la société qu’un travailleur.
 
En effet, un chômeur égal un consommateur de moins et un salaire de plus à financer. En outre, ce nouveau chômeur ne produit plus de richesse, donc on peut dire qu’un chômeur coûte deux fois plus, mais aussi qu’il ne rapporte plus. Cela pour dire qu’un travailleur, même payé à ne « presque » rien faire vaut toujours mieux qu’un inactif malgré lui. Encore une fois, cela va à l’encontre de la politique actuelle de dégraissage du service public, pourtant source de confort et d’égalité au sein de la société.Dans les faits les personnes de plus de 60 ans sont payées par les caisses de retraite et les chômeur par celle des demandeurs d’emploi. C’est très simple mais important à rappeler, car dans les deux cas la société paye ces inactifs par les taxes sur le travail. Donc augmenter la durée de travail ne revient qu’à un transfert d’une taxe sur l’autre.Le partage du travail est la solution solidaire et économiquement viable au sur-coût des chômeurs, tous les jours plus nombreux. En France nous n’en avons pas conscience, mais le monde nous envie nos 35 heures. Non pas les entreprises colonialistes, mais les gens. Partout les personnes rencontrées me disent que nous avons choisi la qualité de vie au lieu de l’argent qui brûle les doigts. Ils aimeraient eux aussi gagner un peu moins d’argent mais avoir beaucoup plus de temps pour le dépenser et partager avec sa famille, ses voisins et ses amis. Mais ils sont pris dans l’engrenage du « toujours plus », plus d’argent gagné mais plus aucun moment de libre pour vivre. Ils achètent de magnifiques écrans plats et de belles voitures car ces deux objets permettent pour l’un d’avoir des loisirs rapides et à la demande ; et pour l’autre à prendre du plaisir à se rendre au boulot le matin. Nous ne voyons pas l’avantage des 35 heures parce que nous sommes encore un pied dans cette surconsommation mauvaise pour la santé de l’homme et de la planète.
 
Le partage du travail n’engendre pas de perte de salaire ou de pouvoir d’achat lorsque le chômage pèse autant sur l’économie.
 
En effet, en partageant le travail, le nombre de chômeurs réduit et leur coût pour la société avec. Nous l’avons vu, un chômeur coûte deux fois plus à la société. La baisse de salaire est donc largement compensée par la baisse des taxes. Lorsque nous regardons le nombre d’heures travaillée par semaine par tous les « actifs » (travailleurs et demandeurs d’emplois réunis), nous sommes déjà à 21 heures. Or ce taux est celui avancé comme raisonnable par les économistes de la NEF. Même Keynes, l’un des hérauts du capitalisme recommandais une semaine de 15 heures, juste assez pour répondre aux besoins matériels à l’époque. Mais les besoins d’aujourd’hui sont plus nombreux que ceux de 1920, pour ne pas avoir à payer de chômeurs et pour pouvoir consommer tout en profitant pleinement de ses temps libres, 21 heures semblent un bon équilibre.
 
Alors que certains travaillent, gagnent et consomment trop, d’autres ont à peine de quoi vivre. Est-ce vraiment la société dans laquelle nous souhaitons vivre ?
 
Une semaine de travail beaucoup plus courte nous aiderait, les uns et les autres, à mener une vie plus satisfaisante en répartissant plus équitablement les activités rémunérées et non rémunérées au sein de la population. Pour cela nul besoin de révolution, les augmentations de salaire pourraient être progressivement troquées contre des horaires plus courts. Peu de politiques s’engagent dans ce sens, sans doute par peur, mais aussi parce que les lobbies industriels réactionnaires ont peur des changements. Seule l’extrême gauche et Europe Ecologie ont le courage de soutenir ces changements utiles et sains pour notre société. Europe Ecologie a mon soutien parce que la nature est centrale dans la vie de l’homme et qu’elle a besoin de toute notre attention.

Alors oui au travail partagé, même si je gagne un tout petit peu moins, j’ai plaisir à ne pas gagner au détriment des autres. La semaine de 21 heures est une solution durable et équitable pour réduire les coût de l’inactivité. Pour que l’état soit encore le garant du bien être de la société tout entière, je suis pour payer des fonctionnaires à ne « presque » rien faire, surtout si cela évite de payer des chômeurs et évite que des entreprises privées fassent de l’argent sur nos besoins primaires. Les politiques doivent agir pour le bien de tous et non pour l’intérêt particuliers de quelques-uns et cela passe par un partage du travail équitable et un emploi public fort et performant.
Source : LGV
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 juin 2010 09:44

    « La semaine de 21 heures est une solution durable et équitable... »
    Et pourquoi pas la semaine de zéro à 56 heures (8hx7j pendant une période choisie) pour ceux qui le souhaitent ?

    Il convient de cesser de considérer le temps de travail, l’âge de départ en retraite à 60 ans ainsi que le concept de « retraite par répartition » comme des horizons indépassables et de remplacer ces concepts par celui de l’instauration d’une Allocation Universelle transitoire suivie de la génération d’un Dividende Universel permanent et évolutif, « fonds de pension national » solidairement et collectivement géré par une structure spécifique, indépendante de l’État et représentative des citoyens-électeurs-contribuables, qui transformera l’actuel capitalisme en un Capitalisme Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
    (cf.
    Mémoires présidentiels : 2012 - 2022)

    Bis repetita placent...
    La liberté d’expression permet aux « anti-capitalistes » et aux « anti fonds de pension », et cætera, de répéter inlassablement leurs mêmes antiennes rétrogrades, affirmations indémontrées et non étayées par des observations tangibles.
    Donc, n’en déplaise à beaucoup, la même liberté d’expression m’autorise également à répéter tout aussi inlassablement mes propres propositions progressistes.


    • PhilVite PhilVite 11 juin 2010 10:28

      Avant de se répartir les miettes, on pourrait peut-être commencer par modifier sérieusement la répartition rémunération du capital/rémunération du travail, non ?
      Parce que même si on peut effectivement vivre très bien avec moins d’argent (attention, il y a quand même des limites !!) et plus de temps libre, continuer à engraisser la finance mondialisée par notre travail est inacceptable et c’est la première anomalie à corriger d’urgence. Si cet argent qui « s’évapore » revenait à qui de droit, beaucoup de choses s’arrangeraient tout naturellement.


      • foufouille foufouille 11 juin 2010 11:12

        on a pas vu le salaire envisage pour 21h
        STO ? ou camp de travail ?

        « juste assez pour répondre aux besoins matériels à l’époque. »


        • kitamissa kitamissa 11 juin 2010 11:16

          j’avais déjà vu des articles à la noix,mais celui là fait partie des musts ...

          merci Mr L’auteur,j’ai bien rigolé !

          merci pour ce ..c’est bon pour la planète repris en choeur par tous les bisounours les bobos et les crétins bêlants avec le troupeau !


          • patdu49 patdu49 11 juin 2010 11:20

            j’ai voté OK avec l’article.

            pour le principe d’ouvrir ce débat.

            bien que je note un point primordial, qui n’est pas abordé assez à mon gout, qui est celui du partage des richesses.

            il est tout a fait immoral, qu’une personne puisse posseder 5 FOIS + de revenus, qu’un ouvrier du batiment qui trime autour du SMIC ... par exemple.

            AUCUN être humain ne travaille 8 X 5 = 40 heures par journée de 24H

            ou n’est 5 fois + épuisé par la pénibilité de son emploi, pour mériter d’avoir 5 FOIS + de revenus ...
            ça n’existe pas ... pas à cette échelle de grandeur.

            de + ça voudrait dire que le plombier devrait gagner 5 fois + que le banquier, si tel devait être ce raisonnement. et non pas l’inverse.

            STRICTEMENT rien ne peut justifier de tels écarts de revenus, moralement parlant.

            encore pire lorsqu’on sait que des dizaines de millions, rien qu’en france, de personnes, ne vivent pas mais survivent, se privent de besoins fondamentaux d’existance dans une société dite « évoluée ».


            • patdu49 patdu49 11 juin 2010 11:27

              il faudrait aussi débattre des emplois en questions ...

              et supprimer la MULTITUDE d’emplois INUTILES à l’avancée de l’humanité ..

              les emplois de parasites, de bons à riens, de dents longues à rayer le parquets etc .. banquiers, assureurs, etc ... et faire un service public, non pas pour faire du profit qui va servir des intérêts privés, mais bien là pour rendre service à la collectivité ...

              ou supprimer certains emplois publics qui ne servent strictement à rien non plus, dans l’absolu, pour certains d’entres eux, à part faire tourner une machine effroyablement débile ... couteuse, destructrice de veis humaines ...

              comme par exemple tout ce qui à rapport à la repression sur la pauvreté, un non sens dramatique ça ... ça coute cher à la collectivité, ça met en danger la cohésion social, ça ne mene qu’à un DESASTRE ..


              • kitamissa kitamissa 11 juin 2010 11:40

                revenir comme en Corée du Nord quoi !

                ridicule,vous êtes ridicule,paresseux,raté,envieux et jaloux !


                • foufouille foufouille 11 juin 2010 11:47

                  un robot de traite remplace un ouvrier agricole ..........


                • foufouille foufouille 11 juin 2010 11:47

                  cout du robot 15000/an
                  quand il fonctionne ............


                • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 11 juin 2010 12:49

                  kitamissa comparait le pouvoir coreen et le debat sur la reduction du temps de travail est d’un ridicule sans nom,vous etes vraiment bete et ça saute aux yeux.

                  « vous êtes ridicule,paresseux,raté,envieux et jaloux »mais oui,mais oui et vous vous etes cupide,égoïste et misanthrope.Laisser l’auteur à ses rêves plutôt que venir ici ,une fois de plus cracher votre inhumanité,votre volonté sans le limite de servir les intérêts des plus puissant.
                  ESCLAVE tes jeremiades ne valent pas un clou face à un homme libre....

                  http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/l-histoire-de-votre-esclavage-26541

                  C’est pas pour vous,c’est pour les autre,vous il est trop tard pauvre ere deshumanisé....


                • Anonymous Republic Punisher Rigel 11 juin 2010 13:53

                  Va travailler 45 h en Usine à 4 ENSUITE TU PARLERAS


                • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2010 11:46

                   Ils aimeraient eux aussi gagner un peu moins d’argent mais avoir beaucoup plus de temps pour le dépenser

                  ça se passe à Neuilly sur Seine où on est un raté si on a pas une rollex ?

                  Alors oui au travail partagé, même si je gagne un tout petit peu moins,

                  déjà cette merde de 35h nous a valu des salaires bloqués pendant 3 ans , alors je te dis pas la seaine à 21 h !

                  je suis pour payer des fonctionnaires à ne « presque » rien faire

                  eux aussi sont d’accord !

                  évite que des entreprises privées fassent de l’argent sur nos besoins primaires.

                  Parce que l’état se fait pas de fric sur nos besoins primaires lui ?



                  Article vraiment pas à la page de la crise actuelle , faut que tu proposes le concept aux télétubbies ! si on pouvait se loger , se nourrir et vivre decemment sans rien branler , ça se saurait , à moins d’être un fils à papa !


                  • foufouille foufouille 11 juin 2010 11:48

                    « Alors oui au travail partagé, même si je gagne un tout petit peu moins, »
                    il faut lire beaucoup moins


                  • gimo 11 juin 2010 14:51

                    MAIS OUI 


                    le chat

                    Parce que l’état se fait pas de fric sur nos besoins primaires lui ? 
                    vos besoins primaire sont que vous êtes pas capable de vivre sans tutelle politique et qui vous spolient vous aimez ça  et le jeu de vote vooote  voooote  

                  • patdu49 patdu49 11 juin 2010 11:48

                    sinon j’estime couter en tant que chomeur, certainement pas + cher que bon nombre de travailleurs inutiles ..

                    ce qui coute cher, c’est toutes les administrations qui sont là pour gerer ma pauvreté, me mettre la pression, me faire aller d’un service à un autre pour optenir mon aumone de survie ect ..

                    j’aurais donc un revenu minimum de survie, sans conditions draconniennes, ça couterait effectivement bien moins cher à la collectivité.

                    mis à part ça, je suis moins malade, je coute moins cher à la sécu.

                    je me déplace quasimment pu, je pollue moins, j’use pas les routes, des pneus, du gasoil, j’utilise pas moi même des batiments qu’il faut chauffer, etc, ...

                    et l’intégralité de mon aumone repart INTEGRALEMENT en conso, taxes, impots indirects, etc ..
                    et comble du comble, j’ai + l’impression d’être utile à la collectivité, je suis en quelque sorte travailleur social bénévole ... ça m’arrive donc de rendre des gens moins malades, de les empêcher de faire une tentative de suicide qui va couter des millions en frais d’hospitalisation à la collectivité etc ...

                    et je pense politiquement parlant, apporter + de bien par mes reflexions, que bien des personnes qui perçoivent des + de 10000€ par mois pour pondre des lois parfois digne de la gestapo ... 


                    • Bulgroz 11 juin 2010 11:56

                      Cet article illustre à merveille l’état de délabrement absolument sidéral de la pensée économique sur le net. 

                      La semaine à 21 h ? on peut prendre l’exemple de la DGAC où les fonctionnaires s’octroyaient (et s’octroient encore) 20 semaines de RTT illicites en plus des 11 semaines de congés. 31 semaines de congés en plus des fréquents arrêts maladie. (cour des comptes)

                      Extrait du rapport de la Cour des comptes (Février 2010)
                      http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPA/2_gestion-du-personnel-de-la-navigation-aerienne.pdf

                      En 2008, le temps annuel moyen de travail effectif par contrôleur était estimé à 483,84 heures, soit 84 vacations par an, en considérant que le temps de travail par vacation est de 5h45, alors que la durée théorique est de 8h1541. Même en y ajoutant les jours de formation42, les contrôleurs ne travailleraient que 99 jours par an, soit 20 semaines43. Le phénomène de clairance paraît donc massif. Les contrôleurs bénéficieraient ainsi de 56 jours d’absence officieux (soit 11 semaines), en plus des 97 jours de congés ou de repos officiels (soit 20 semaines).

                      Oui, 484 heures de temps moyen de travail effectif soit 9 heures de travail par semaine.

                      Résultat  : Alors que la DGAC prélève les redevances les plus élevées d’Europe, elle réussit à faire un déficit de 270 millions et un endettement d’un milliard.

                      L’important est que les fonctionnaires ne soient pas fatigués.

                      Conséquence du rapport de la Cour des comptes : Réduction des effectifs de 500 fonctionnaires et un coup de pied au cul au RTT clandestins !!!

                      Quel bel exemple de partage du travail.


                      • kitamissa kitamissa 11 juin 2010 11:57

                        si tu ne veux rien foutre mon vieux c’est ta vie ..

                        il y en a qui veulent un chez soi,assez d’argent pour vivre avec décence,offrir une vie correcte et de bonnes chances à ses enfants ,bref des prétention normales de personnes équilibrées ..

                        celui qui veut vivre comme un clodo ,c’est sa life,mais qu’il ne vienne pas nous faire sa morale de répartition des richesses et autre conneries de branleur chronique !


                        • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 11 juin 2010 12:53

                          C’(est bien,vous devez pas gagner plus de 5000 € :mois mais vous continuez à défendre vos maitres et leurs intérêts coute que coute.Lecher les miettes plutot que d’agir avec dignité,c’est un choix....


                        • kitamissa kitamissa 11 juin 2010 12:23

                          heureusement que je vois encore des petits gars qui se mettent à leur compte qui se décarcassent pour réussir et qui embauchent .....

                          malheureusement,maintenant,travailler aux yeux de certains ,c’est une tare,au nom de la branlitude qu’on nous assène par le biais d’une bande de fils à papa qui n’ont jamais rien branlé de leur vie et dont l’avenir est assuré ....

                          le mot travail fait peur ! c’est à desespérer,il vaut mieux faire la manche ,chômeur professionnel ou vivre d’expédiants .....

                          continuez comme ça les gars,je vous prédis bien du plaisir pour la suite !


                          • Pyrathome pyralene 11 juin 2010 12:35

                            Discours habituel du bon gros beauf de base qui n’a rien capté.......


                          • kitamissa kitamissa 11 juin 2010 13:33

                            le gros beauf de base,il a commençé à bosser dans sa 15eme année,puis revenant de l’armée sans rien,a bossé dans le BTP

                            le gros beau de base,en continuant à bosser il a été aux cours du soir pour évoluer ,

                            le gros beauf de base,il est arrivé petit à petit d’ouvrier qualifié,à agent de maitrise puis cadre ..

                            le gros beauf de base il a fondé deux entreprises,une de BTP,et une autre dans la réparation et le commerce automobile ..

                            le gros beauf de base il a eu un effectif d’une soixantaine de personnes à payer à la fin du mois et rubis sur l’ongle..

                            le gros beauf de base,il a aidé plein de gars à se mettre à leur compte parce qu’il estimait que les gens méritants valent mieux que rester salariés toute leur vie ..

                            le gros beauf de base maintenant à la retraite,on le sollicite encore pour un coup de main ou des conseils utiles ...

                            le gros beau de base il paye encore pas mal d’impôts pour nourrir les glandeurs hélas ...

                            enfin le gros beauf de base t’emmerde !


                          • Pyrathome pyralene 11 juin 2010 14:01

                            le gros beau de base il paye encore pas mal d’impôts pour nourrir les glandeurs hélas ...

                            enfin le gros beauf de base t’emmerde !


                            Mais ce sont ceux qui bossent qui payent ta retraite mon bon gros beauf et tu n’es pas le seul à payer des impôts.....on est au moins d’accord sur une chose, c’est le seul travail qui permet de gagner sa vie, on bien loin du compte aujourd’hui, et c’est poutant bien ce que tu viens défendre ici, faire de l’argent avec de l’argent, c’est le propre des dictatures et des escrocs.....
                            Ça ne t’as pas échappé, on est dans l’ultra-libéralisme et le règne des banksters......


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 juin 2010 14:27

                            Les gros beaufs de base comme pyralène ça évolue pas , ça a des prétextes pour ouvrir sa tronche de naze avec des formatages de neus-neus , et ça vient faire des ronds de jambe devant ceux qui se démerdent dans la vrai vie .

                            Gangsters de la perversion mentale .


                          • Redj Redj 11 juin 2010 15:04

                            Vous pouvez bien cracher sur les autres, on dirait que vous êtes les seuls a en avoir chié. Vous me faites marrer. C’est sûr, il y a 30-40 ans, ça ne devait pas être spécialement facile de monter une boîte, mais ça l’était largement plus qu’aujourd’hui ! Je suis d’ailleurs même sûr qu’aujourd’hui vous ne le referiez pas !

                            Alors vous leçons de morale vous pouvez vous les garder !!


                          • foufouille foufouille 11 juin 2010 23:31

                            « le gros beauf de base,il a commençé à bosser dans sa 15eme année,puis revenant de l’armée sans rien,a bossé dans le BTP »
                            peut etre kita devrait ouvrir un journal a la page emploi ou se delocaliser
                            on est plus en 70-80


                          • ZEN ZEN 11 juin 2010 12:42

                            A l’heure du nombre croissant des travailleurs pauvres, il y a des questions à se poser...


                            • rastapopulo rastapopulo 11 juin 2010 14:01

                              Le problème n’est pas la réussite d’un entrepreneur. Au pire il peut être accusé de payer le moins d’impôts possible avec l’évasion fiscale. C’est pas très méchant sil il n’évite pas complétement tout les impôts.

                              Le problème est la concurrence sans protectionnisme social. C’est la base des bases.

                              Qui est garant du long terme ? La vérité ? les bildelbergs, le CFR, la trilatérale et Soros qui fonde l’institut pour les bonne pratiques financières chargé de conseillé les G20 avec Mollock son sbire qui lui doit tout.... sans commentaires je pense ! 

                              Sans économie politique (protectionnisme social et technologie contre ces gens pour la souveraineté de la production avec loi social qui est 30% du marché mondial !!!) jamais de long terme.

                              A j’oubliais il manque de bras qualifiés dans une société de mirages économiques d’une société de services le manque est toujours dans les métiers techniques.


                            • foufouille foufouille 11 juin 2010 23:32

                              moi ! moi !
                              vive pasou !
                              pasou president !


                            • pallas 11 juin 2010 13:35

                              Je n’est que faire de sauver la retraite de la Génération Mai 68, cette génération ne sait pas priver pour détruire la France, mettre une dette abyssal sur le dos des jeunes générations.

                              Et puis quoi encore ?, sa n’est pas mon probleme que cette génération vive dans la misère, n’y le probleme des jeunes générations.

                              Cette génération a détruit notre civilisation pour le consumérisme, elle va en subir les conséquences en mourant dans la misere et l’indifférence, je n’est aucune pitié pour cette génération «  »« parasite »«  »", qui n’a fait que détruire et détruire et qui n’a penser qu’a elle.

                              Son proces ne fait que de commencer. Elle va payer cher son outrecuidance.


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 juin 2010 13:47

                                à part raconter des conneries il sait faire quoi l’ auteur

                                Aucune idée de la vraie vie les gus , l’ autre qui veut établir une échelle de salaire de 1 à 5 , dans pas longtemps il va légiférer pour la longueur du sexe masculin et la profondeur de celui des femmes . Alors qu’ il devrait commencer de se soucier de la profondeur de sa connerie .

                                N’ importe lequel d’ entre nous qui a eu à créer sa boîte , la mener au bout sait très bien qu’ il n’ y a pas d’ heures à effectuer , il y a un taf à faire selon ce qui se présente .

                                Faut être le premier des neus-neus pour considérer que le travail se divise en temps . Sauf les fonctionnaires les salariés et autre payés à la fin du mois .

                                La vie , la vraie c’ est pas bisounours .


                                • Le péripate Le péripate 11 juin 2010 17:51

                                  C’est une catastrophe, Capitaine.

                                  Je ne leur confierais même pas 1 euro pour s’acheter des bonbons. Ils sont non seulement sorti de l’Histoire, mais ils ont perdus même l’instinct de survie.

                                  Une catastrophe.


                                • foufouille foufouille 11 juin 2010 23:34

                                  ca y est !
                                  peripate a finit les restes des senateurs !


                                • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 11 juin 2010 14:28

                                  La semaine à 35 heures a permis à de nombreux travailleurs de s’investir dans un travail ou du commerce au noir, grâce au super laxisme de notre système.

                                  Le commerce au noir, grâce aux immenses facilité des vide-greniers et de l’internet, zones de non-droit, représente des milliards d’euro depuis le début des années ’2000.

                                  Je ne vous parle pas des destructions d’emplois en regard...

                                  De plus, fréquentez les forums consacrés à l’emploi ; vous verrez souvent des personnes ayant déjà un boulot à temps plein et en en recherchant un second !!!

                                  Alors diminuer encore plus le nombre d’heures travaillées, ah ah ah ! Je rigole.


                                  • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2010 15:15

                                    la baisse des heures ne crée aucun emploi car l’employeur augmente les cadences !!!!!!


                                  • patdu49 patdu49 11 juin 2010 16:23

                                    le gros beauf de base, aujourd’hui retraité, dont on ne sais rien de son indentité réelle, donc on veut bien le croire sur parole, à la rigueur... mais bon ...

                                    mais il a un petit soucis, il confond les années 1960 au plus tard, et les années 2010, il n’a pas remarqué que la vie n’etait pas la même.
                                    que le cout de la vie n’était pas le même.

                                    que suffit pas de dire merde à son patron, pour aller bosser chez celui d’en face, comme à certaines époques.

                                    il a pas remarqué qu’il y a environs 200 000 emplois, pour la pluspart précaires, et sous-payés, pour environs 7 MILLIONS de demandeurs d’emploi.

                                    il est déconnecté des réalités du cout de la vie, avec sa grosse retraite de gentil patron, qui payait bien entendu correctement ses employés, pas au smic, car il etait pas un salaud d’exploiteur.

                                    -deconnecté du cout pour simplement se loger
                                    -du cout pour passer un permis de conduire
                                    -du cout d’un simple paquets de tiges
                                    -du cout pour avoir une caisse en rêgle, avec des contrôles techniques contraignants, et le cout de mettre du carburant dans la bagnole, dee l’assurer, bref du cout kilométrique d’une caisse.
                                    -du cout de souffler dans le ballon si seulement on a eu le malheur de boire un coup pour arroser le départ à la retraite de l’ancien, au taf, ou si on a la malheur de se faire gauler par un radar
                                    -du cout des impots locaux, rien que pour un smicard
                                    -du cout de l’electricité, du chauffage, de l’eau

                                    -pas au parfum non plus des salaires proposés dans le BTP, ni des conditions éxigés, ni de la précarité des boulots, l’autre jour j’ai tapé « maçon CDI » sur département 49, seuls 4 CDI proposés, avec des salaires de misère autour du smic, avec des exigeances de diplomes + d’années d’expériences, etc ... la seule offre à 1,5 smic à peine, c’etait pour diriger carrement une équipe, mais anglais courant souhaité, et polonais souhaité en + des années d’expériences exigées.

                                    -alors je ne sais de qui il parle, quand il dit « heureusement que de petis gars courageux pour se lancer », s’il parle des auto-entrepreneurs, je ne sais pas si il est bien conscient ...

                                    s’il parle de mec qui se lancent pour avoir une vraie boite avec des salariés, etc, alors il ne parle probablement certainement pas de mecs qui partent de RIEN ...


                                    • Redj Redj 11 juin 2010 16:49

                                      @ patdu49,

                                      +1, et merci d’abonder dans le sens de mon post plus haut, avec ces bons exemples en plus..

                                      Ils ne se rendent pas compte, tellement persuadé qu’eux seuls en ont chié dans leur vie, à quel point aujourd’hui les gens en chient aussi.
                                      Ils en ont chié pour avoir une vie meilleure, nous on en chie pour que ça soit moins pire (et encore)..


                                    • kitamissa kitamissa 11 juin 2010 18:10

                                      mais mon pauvre vieux j’ai pas dis merde à mon patron ...

                                       je bossais comme conducteur de travaux dans une très grosse boite de BTP quand en 1978 il y eu une baisse d’activité ...

                                      et on a été un certain nombre en chômage économique...

                                      et plutôt que d’aller pointer et pleunicher,j’ai préféré devenir mon propre patron,ça a été difficile,mais petit à petit ça a marché et il fallait que ça marche parce que j’avais des gosses à élever !


                                    • patdu49 patdu49 11 juin 2010 18:32

                                      c’est pasque t’avais un patron adorable et généreux ... que tu lui as pas dit merde lol

                                      donc tout roule pour toi, t’es heureux, riches, t’as pu élever tes enfants, et les mettre à l’abris ..

                                      donc ce monde néo libérale te convient bien finalement, pour ça que tu veux pas que ça change ...
                                      tout va bien dans le meilleur des mondes ..

                                      les pauvres le sont car ils le veulent bien ..
                                      si il y a du chomage c’est la faute des chomeurs ... etc ..

                                      c’est ça le fond de ta pensé ? ...
                                      et tu t’es dit :
                                       
                                      « tiens je vais aller faire un tour sur les sites d’infos etc un peu libertaires, qui changent un peu des médias classiques, pour dire comment je suis heureux, ... et pour aller botter le cul à ses salauds de pauvres et de tordus qui disent que partager richesses et travail, ils ont torts ... »


                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 juin 2010 18:36

                                      quand on est con , on est con qu’ il disait le chanteur de Sète....


                                    • Pyrathome pyralene 11 juin 2010 18:48

                                      Oui capitaine Adolf, quand Georges chantait ça, il pensait aux gens de ta trempe, les gros beaufs.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès