Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La sénatrice A. Archimbaud souhaite que les ROM travaillent en (...)

La sénatrice A. Archimbaud souhaite que les ROM travaillent en France...

Alors que certains s’interrogent si la Levrette est la position préférée des français, une sénatrice française, Madame Aline Archimbaud souhaiterait modifier la loi afin de permettre aux Rom de travailler en France...

rom,crise économique

Pleine de bons sentiments, à nouveau la classe politique semble ignorer la situation économique française et le marché du travail.

En période de récession, le travail manque pour tout le monde, les employés tremblent au quotidien attendant que l’épée de Damoclès ne tombe sur leur vie et ne la détruise en les plongeant dans la spirale du chômage, car une fois franchi le Rubicon, c’est la fin de la vie, l’espoir n’est plus devant, il est derrière soi, pour soi et sa famille.

Passé les 40 ans, plus aucune chance de trouver un emploi en France, c’est la récession économique, il faut du sang neuf, moins payé, moins performant, certes, mais qui payent les retraites. Les entreprises, de leur côté, détruisent le tissu social de l’entreprise en sabrant dans la masse, chaque employé se demande chaque matin en allant au travail :

- A qui le tour, quand viendra le mien ? Aujourd’hui, c’est Martin, ouf ! Merci Dieu…

On remercie Dieu du malheur d’un autre, d’une autre, on est sauvé, mais jusqu’à quand ?

Jusqu’à quand pourra-t-on assumer son crédit à la banque, jusqu’à quand pourra-t-on payer les études des enfants, les traites de la maison, de la voiture… Un nouveau crédit à la consommation, un nouvel endettement chez Sofinco, mais une perte d’emploi et tout s’écroule, comme aux USA, les familles sont chassées de leur foyer et se retrouvent à vivre dans la famille, chez des amis, dans leur voiture…

Homeless, sans avoir la chance d’être Rom ou étranger et logé dans un logement social d’urgence. La France est divisée en deux, d’un côté ceux qui vivent au-dessus de la majorité et qui ne voient pas la réalité, et de l’autre, ceux qui souffrent, et qui ne sont pas mieux lotis que les Rom que Madame Archimbaud souhaiterait aider.

Madame Aline Archimbaud sans prendre conscience de la situation déplorable, désastreuse de l’emploi en France, prend parti pour le travail des Rom, mais qu'en est il de celui des Africains qui travaillent déjà depuis des années en France sans etre déclarés, ne devrait-elle pas concentrer ses efforts sur les solutions à trouver pour permettre aux citoyens de ce pays de fuir et d’éviter la spirale du chômage ?

Et pourquoi ne pas voter des lois contre l'emploi d'entreprises étrangères à la place des entreprises nationales car elles coutent moins chères, même l'administration française emploie des entreprises espagnoles, portugaises, c'est ubuesque, car faute de travail les entreprises nationales licencient, pire en donnant la possibilité de travailler à des nomades dont on ne connait pas la compétence, on minore le coût du travail, sa qualité, aux dépens de celui d'artisans qualifiés.

Dans la région dans laquelle je vis, un groupe d'artisans roumains, posait des fenêtres en PVC à des coût extremmement bas auprès des particuliers, pourquoi ? La fixation des fenêtres était faite à la mousse expensive sans protection UV, sans fixation à vis dans le chambranle, moralité, des fenêtres risquant, à plus ou moins long terme de tomber sur l'habitant.

Des ouvriers qualifiés travaillent parfois comme des patates avec une incompétence crasse, trouver un bon ouvrier aujourd'hui, relève du miracle, alors faire confiance à n'importe qui, sans garantie, sans possibilité de recours, c'est très risqué, surtout aujourd'hui en pleine crise économique, on ne peut pas se permettre de jeter son argent par les fenêtres pour rendre service. Nous devons être logique et cohérent avant de faire des bons sentiments.

Même si en Roumanie la situation économique est catastrophique, comme partout en Europe de l'Est, de l'Ouest et du Sud, la situation des Rom en Roumanie reste inchangée, la situation de la France en revanche, depuis 5 ans que les spéculateurs Américains nous ont fichu dans le bouillon, comme ils ont plongé le monde dans la crise économique, est terrifiante, le rêve français, le rêve américain, c’est de l’histoire ancienne, et la misère plane sérieusement sur tous les pays européens sans la moindre exception, sur tous les pays du monde.

La grande Allemagne, le grand modèle de M. Sarkozy a supprimé tout le social, la sécu c'est le minimum, rien à voir avec la France, les indemnités, c'est le minimum, vous avez un peu d'économies de côté, vous êtes au chomage, on vous impose de vivre dessus et on ne vous donne rien d'autre, les Rom ? Les Rom en Allemagne ne peuvent ni s'installer, ni prétendre à des droits, ni bénéficier d'indemnités d'aucune sorte, ils sont justes de passage et ils le savent fort bien.

En Italie, des services spécialisés informent les migrants d'Afrique du Nord des possibilités d'aide en France pour s'en débarasser, la France devient le réservoir des migrants de toute l'Europe avec les problèmes sociaux que cela implique, alors qu'aujourd'hui elle ne peut plus.

Ainsi, la question que l'on devrait se poser avant de faire des bons sentiments envers les Rom, même si certains expriment le désir sincère de travailler, il y a objectivement, me semble-t-il, près de 3 millions de Français qui cherchent un emploi en France et qui aimeraient travailler, mais les entreprises licencient, Peugeot, Renault, Citroën, Michelin, tous les grands groupes, aidés par les gouvernements successifs, licencient à tour de bras sans offrir la moindre chance à leurs employés de retrouver un emploi, sans offrir la moindre chance aux chômeurs de tous âges de trouver un emploi, alors, c'est bien gentil de vouloir s'occuper des Rom, c'est humain, soyons humains et donnons du travail à tous et les Rom seront accueillis comme il se doit, comme ils le sont dans certaines villes de France, où le gite et le couvert leur sont offerts par la communauté, alors que nombre de citoyens n'ont pas ce privilège. Nous vivons dans une société égalitaire, qu'elle le soit pour tous, les Rom et les citoyens de ce pays.

Devrions nous rappeler à notre bienveillante sénatrice qu'en France, des citoyens vivent dans des conditions indignes, sans la moindre chance de trouver un emploi, que des personnes âgées font les poubelles des supermarchés pour manger ?

Nous ne devons pas aider certains aux dépens des autres, pas plus méritants, mais des êtres en souffrance, nous devons également admettre qu'il existe dans certaines contrées européennes, des sociétés parasitaires qui vivent de larcins et de la générosité communautaire, c'est un métier, c'est un fait, c'est une réalité et c'est malheureux à dire, à admettre, mais se cacher derrière les bons sentiments ne sert à rien en période de crise. Ajouté à cela le comportement des citoyens prêts à tout, aux pires abjections pour conserver leur emploi dans notre pays, non, je crois sincèrement que notre sénatrice devrait réfléchir avant de faire de telles propositions. 

Ces débats politiques servent à diviser les Français et à réveiller des haines larvées qui s’éveillent sous les difficultés. Si nous n’étions pas en crise économique, si nous vivions dans l’opulence, jamais ce débat ne soulèverait de sentiment national, jamais il ne déchainerait les passions. Parfois, nos politiques devraient tourner plusieurs fois leur langue dans leur bouche avant de déclencher des débats qui ne mènent à rien, car du travail en France s’il y en avait, on le saurait.

Nous vivons une époque formidable…


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • clostra 13 août 2012 10:40

    « avant de faire des bons sentiments envers les Rom »

    on dirait plutôt « avant de faire de mauvais traitements envers les Rom » vous ne croyez pas ? Dans un témoignage poignant sur Mediapart, on apprend le traitement qu’a subi un camp de roms expulsés, en plein mois d’août alors que l’attention est focalisé sur les paillettes des JO de Londres (là il y a de l’argent, même de l’or comme certains le disent non sans un certain cynisme)

    Une expulsion mettant en danger des familles avec enfants. Des familles françaises pour la plupart.

    Votre article fait des amalgames. On ne vous en voudrait pas si ce n’est que vous êtes dans la moyenne de ce que pensent les français.

    « un groupe d’artisans roumains », oui et alors ? il y a aussi des groupes d’artisans polonais faisant partie de l’Europe et ayant le droit de circulation en Europe. Dites-moi si aujourd’hui, en plein mois d’août vous allez trouver le plombier qu’il vous faut ? le rempailleur, celui qui va ressouder une petite pièce qui fait que vous allez vous séparer de votre machine à laver, de votre fer à repasser ?

    Tous les roumains ne sont pas des rroms. Certains roumains sont en fait français, moins nombreux que les rroms (350 000 à 500 000 en France) et pour tout dire quant au rejet dont ces populations (roumaines et rroms) sont victimes, l’une d’entre eux, avec un prénom « bien de chez eux », précisait « française » pour espérer faire du baby seating. Vous seriez d’ailleurs étonné de constater combien le roumain est proche du français, si vous vous y étiez intéresé, une langue latine.

    Revoyez votre copie et aidez-les en remettant chaque chose à sa place, y compris le respect du à tout être humain.

    Un devis sous-estimé par rapport à la concurrence est à examiner de près.


    • Vipère Vipère 13 août 2012 11:38

      Clostra

      Vos amalgames sont affligeants !!!

      « Les Roumains sont en fait français »... !!! double nationalité ???

      Et les ROM ??? ROM, Roumains et Français également ???


    • Vipère Vipère 13 août 2012 11:19

      Bonjour à tous et à l’auteur

      « La sénatrice A. ARCHAMBAULT souhaite que les ROM travaillent en France »... ce qui n’est pas sans poser de nombreux problèmes.

      En se plaçant du point de vue de l’élue : à quels types de travaux emploierait-on une main-d’oeuvre ROM, réputée peu qualifiée et peu instruite dans un contexte économique où le travail est très tendu pour les Français eux-mêmes ?

      Le premier Ministre de Hongrie Viktoir URBAN déclarait : « La Hongrie ne donnera plus davantages à ceux qui mesure de travailler, alors qu’il y a tant de travail à accomplir »...

       Le 1er septembre 2011 , en Hongrie entraient en vigueur, un programme obligeant les prestataires de minimas sociaux à travailler sur des chantiers publics dont les ROM.
       
      N’y a-t-il pas plutôt des compromis et partenariats à trouver avec la Roumanie, la Hongrie, pour insérer professionnellement les ROM, là où il y a « tant de travail à accomplir » ???








       


      • P.Jandrok 13 août 2012 13:08

        Bonjour, 

        je vous remercie pour ce message sensé montrant à quel point vous saisissez le sujet, j’aimerais avoir d’avantage de réactions intelligentes de ce type face à cet article qui soulève des questions essentielles, et non pas des haines partisanes stupides et non constructives.
        salutations cordiales
        P. Jandrok

      • Claude Hubert rony 13 août 2012 14:07

        à  P.Jandrok

         

        Bonjour,

        quelle condescendance dans votre commentaire !


      • rugueux 13 août 2012 11:21

        @clostra....

        J’aime beaucoup vos fulgurances intellectuelles....« tous les roumains ne sont pas des roms... »...c’est même exactement l’inverse...peu de roumains sont des roms !

        La Roumanie fait partie de l’UE, la situation économique y est correcte et s’améliore de jour en jour,il n’y a aucune raison que nous acceptions que les roms s’incrustent chez nous...Ils ont un pays dont ils possèdent la nationalité qu’il restent chez eux nous n’en avons pas besoin ici avec nos 4 ou 5 millions de chômeurs..sans compter tous les problèmes annexes qu’ils apportent : délinquance, fardeau social et économique, dégradation de l’environnement, et de l’image....regardez tous ces traine-savate dans le métro....pollution....ne vous êtes-vous jamais demandé où sont les chiottes des camps sauvages a bord de l’A1 vers St-Denis, La Courneuve ?....


        • P.Jandrok 13 août 2012 13:18

          Bonjour, 

          j’apprécie les votres, relisez l’article vous verrez à quel point vos « fulgurances » vous emportent loin, très loin, êtes vous là ? N’oubliez pas que la Roumanie est un pays récent, le traité du « petit Trianon » ou traité de Versailles qui a démantelé la Hongrie. La Roumanie, ou la Transylvanie, était le berceau de la Hongrie, avec des peuples de toutes les origines sociales et religieuses, il n’y a pas de Roumains, à proprement parlé, cela n’existe pas, il n’y a que des peuples libres qui ont été placés là pour devenir des paysans libres et pour faire obstacle aux Turcs et ce, pendant des siècles, alors s’il vous plait ne parlez pas de mes « fulgurantes » je ne vais pas vous faire un exposé sur le sujet et ce n’est pas l’objet de cet article. En revanche une part de votre prose reste sensée et juste, mais nous pouvons en débattre sans avoir à nous énerver ni à être grossier.
          salutations cordiales


        • totor totor 13 août 2012 21:29

          traité de Versailles 1919 ou 20 !

          cela laisse le temps de s’adapter ..................


        • jef88 jef88 13 août 2012 11:24

          Que les Roms travaillent en France, pourquoi pas ?

          Mais PRIORITE aux chomeurs français ! Eux aussi ont des besoins et des droits !!


          • P.Jandrok 13 août 2012 11:54

            Bonjour, cet article que j’ai rédigé ne parle à aucun moment du plaisir à faire du mal à une communauté, relisez le avant de vous emporter, il s’agit avant tout d’une directive européenne sur le travail des Rom, voilà ou se trouvent « les bons sentiments », permettre à une communauté nomade de travailler en France, et de faire quoi au juste, puisqu’il n’y a pas d’emploi, pas de travail ??? Puisque 3 millions de citoyens de Gauche comme de Droite, souffrent de ne pas pouvoir travailler dans le contexte actuel.

            Il semble que votre critique se base justement sur des « bons sentiments », car aujourd’hui dans notre pays, on n’a plus le droit d’avoir des opinions sans tomber dans les opinions du FN, peut-être que le FN justement, saisit ces travers pour racoler du côtés de ceux qui ont une certaine expérience et que l’on n’écoute pas sans les montrer du doigt. Ce n’est pas le FN qui met en danger la démocratie, ce sont les citoyens armés de bons sentiments, il faut penser à cette réalité.
            « groupe d’artisans roumains », est-ce du racisme de le faire remarquer ? Et vous parlez des Polonais pour défendre les roumains ???? Qu’ai-je indiqué dans mon article : 
            - On ne doit pas aider certains aux dépens d’autres.
            Vous utilisez une communauté contre une autre, ce n’est pas très diplomatique.
            Doit-on se taire parceque ces artisans en particulier sont mauvais ? Oui, ils sont là vos « bons sentiments » bien hypocrites, car plus loin dans le même article je signale que nous avons en France également de très mauvais artisans, et cela vous ne le pointez pas du doigt ??? pourquoi ? (même si en Roumanie il y a d’excellents artisans dans le domaine du bois depuis toujours)
            Etre étranger en France n’a jamais été facile pour personne, et croyez moi, j’en sais quelque chose, peut-être devriez vous apprendre qui sont ceux que vous défendez vraiment. Dernièrement le gouvernement a donné de l’argent à des familles Rom pour rentrer chez elles, croyez vous qu’elles y resteront ? Personnellement, je ne crois pas, elles reviendront pour toucher à nouveau le pactole et ainsi de suite...
            Ne croyez vous pas que cet argent que l’on donne à ces personnes devrait être injecté dans les abris d’urgence ? Saturés, insuffisants, pour des êtres seuls, qui souffrent et qui eux, ont tout perdu et sont sans famille ? Peut-être le spectacle d’êtres humains qui vivent dans la rue, sur des cartons, sous les ponts dans des conditions sordides, nous traitons mieux nos animaux domestiques que ces êtres humains, peut-être ne voyez vous pas celui ou celle qui vit en bas de chez vous, cet article est rédigé pour tenter de les aider eux aussi, au lieu de me faire passer pour un raciste ignare, relisez vous même votre copie.
            Vous me prenez pour une sorte de raciste ce qui est loin d’être le cas, à moins que je ne le sois, mais votre réaction est tout aussi insidieuse face à cet article et à son rédacteur, concernant le Roumain, vous me prenez également pour un ignorant, et si le roumain est d’origine latine sachez qu’avant il s’écrivait en cyrilique et que le Tyran Ceausescu a inventé la filiation Romaine des Daces pour donner une identité au peuple Roumain comme Hitler en avait fait de même avec Siegfried, alors je vous en prie, ne parlez pas de ce que vous préjugez que je suis et limitez vous au fait, au lieu de faire des « Bons sentiments gauchisants et hypocrites » et pourtant, je suis de Gauche mais avec des réactions comme la votre je serais tenté de passer à Droite..
            Vous parlez également de « baby sitting » pour les Rom ? Est-ce à dire que vous seriez capable de confier vos enfants, votre maison, vos biens à des Rom ? Je suis persuadé que vous n’avez pas d’enfants pour dire une chose pareille, car on ne confie pas ses enfants à des inconnus (Rom, Français, ou autre...) Aux USA les parents mettent des caméras pour surveiller justement ceux qui surveillent leurs enfants et vous nous parler de Baby sitting, vous défendez les Roms mais dans le fond, vous ne seriez même pas capable de leur confier vos propres enfants quand vous en aurez et s’ils sont trop âgés, vous ne vous posez pas même cette question ? 
            A présent, quel est le parent aimant qui traine avec lui, sur des routes la nuit, le jour, par tous les temps, les faisant vivre dans les conditions les plus épouvantables ses enfants ? Avec les problèmes d’hygiène, d’éducation et de santé ? Le feriez vous ? Non ! ce n’est pas dans votre culture, votre jugement se base justement sur quelque chose, sur une communauté que vous ne pouvez comprendre et qui se sert de vos bons sentiments, et vous êtes aveuglé par une culture qui n’est pas la leur et qui leur sert bien.
            Alors, soyons sérieux, nous ferons des « bons sentiments » lorsque nous le pourrons, mais aujourd’hui, il faut que cesse cette croyance que l’Occident est riche d’une Corne d’Abondance et que nous pouvons couvrir d’or les pauvres d’Europe et du monde, mais des pauvres nous en avons de plus en plus en France et que faisons nous pour les aider ? La vie est particulièrement difficile pour tous, même pour les français.
            J’espère avoir répondu à votre commentaire qui est loin d’être dans le vrai et partisan d’une cause que vous croyez connaitre sans la connaître vraiment, ce n’est parce qu’un ou dix Rom ont été expulsé de façon tragique que cela adoube le fait qu’ils envahissent les pays « riches » pour en profiter.
            Salutations distinguées.
            P Jandrok
            PS
            moi au moins, j’assume et je signe ce que j’écris ce qui n’est pas votre cas, vous qui vous cachez derrière un pseudo

            • clostra 13 août 2012 14:42

              Si vous continuez à faire l’amalgame entre Roumains et Roms (quoique certains roms soient roumains mais la plupart de ceux dont nous parlons sont français) nous n’en sortirons pas.

              roms : http://fr.wikipedia.org/wiki/Roms

              roumains : http://fr.wikipedia.org/wiki/Roumains_et_roumanophones

              le baby sitting c’était une française d’origine roumaine. NB les roms ne sont pas connus pour maltraiter leurs enfants. Seul un maire qui accepte de ne pas amener l’eau et de ne pas faire passer la benne à ordures est responsable de l’insalubrité d’un camp, donc de la maltraitance des enfants de roms.

              Et puisque vous persistez à vouloir simplifier le problème, je vais vous raconter ma conversation ce matin, dans les parkings de ma résidence, meilleur endroit pour avoir de l’info.

              J’arrive avec mon roule-pratique, toute contente de ce que je vais déposer aux encombrants qui sera recyclé - j’ai horreur de jeter - par nos amis les roms. Je rencontre des amis dans le parking qui discutent des dernières que les roms ont fait : « ils » ont piqué la grille pour se retirer la boue des chaussures devant l’une des entrées et ont sectionné et emporté les tuyaux en cuivre de l’office du local d’une autre entrée.

              « C’est pas que je m’essuie les pieds avant de rentrer mais quand même » dit l’un

              Puis un couplet sur la génétique des chapardeurs...des castes indiennes avec leurs métiers indispensables (barbier, cireurs etc) et le droit de recevoir des claques sans avoir le droit de réagir, si ce n’est de se baisser pour esquiver la gifle, pour être passé entre le soleil et la tête du fils, sali par l’ombre portée...

              Puis une lorgnette sur ce qu’il y a sur mon chariot qui intéresse et que je donne bien volontiers. Des deux, personne n’a voulu du reste, donc je l’ai déposé aux encombrants.


            • clostra 13 août 2012 14:46

              NB alors quand vous en serez rendu à découper les tuyaux de cuivre des résidences, venez me voir j’aurai peut-être quelque chose à vous donner (j’ai une tonne de livres à déposer chez Gibert dans mon coffre)


            • Antoine Diederick 13 août 2012 16:20

              de ne pas maltraiter les enfants, vous vous moquez....

              Un bébé qui ne pleure jamais lorsque sa mère mendie toute la journée, qui bouge à peine...

              à moins qu’elle ne lui chuchote des injonctions au calme discretement, à moins qu’il ne soit drogué l’enfant....

              Ceci écrit, la situation des roms est catastrophique humainement.


            • clostra 13 août 2012 17:52

              @antoine diederick

              cet enfant a peut-être faim tout simplement.


            • Massaliote 13 août 2012 19:10

              Cette sénatrice est une fasciiiste ! Demander aux Roms de travailler est une inacceptable contrainte. Autant rogner les ailes d’un oiseau. Pourquoi veut-elle les asservir alors que des assos leur donnent des vêtements et de la nourriture et remplissent leurs papiers pour obtenir toutes les aides possibles ? Que deviendraient ces assos sans leur clientèle ? Cette femme est une dangereuse IRRESPONSABLE. smiley


            • Antoine Diederick 13 août 2012 20:36

              a Clostra

              non non, les chefs de clan organisent la mendicité, quand on donne un pain à ces mamans ( pas approprié pour un tout petit, c’est sûr) elles réclament de l’argent....


            • P.Jandrok 17 août 2012 08:44

              nos systèmes sociaux donnent régulièrement à manger aux « mendiants » une assistante sociale me disait, « moi je ne donne jamais pour manger, car de la nourriture, ils n’en manquent pas. »


            • P.Jandrok 13 août 2012 12:04

              Mais, je n’ai jamais écris que les Rom étaient Roumains...

              relisez l’article, vous êtes affligeants et vos amalgames le sont d’autant, il ne faut pas s’emportez bêtement et lire d’un article chaque ligne, vous semblez manquer de rigueur intellectuelle...
              cordialement

              « Soit t’es un abruti de con(ne) incompétent(e), soit t’es raciste. Choisi ton camp camarade. »

              je pense pouvoir vous renvoyer à votre prose et vous encourager à apprendre à lire.

              • clostra 13 août 2012 17:59

                Ben oui j’suis bonne à rien, juste à mendier dans la rue...

                quant aux amalgames, si seulement j’avions des sous pour acheter des caramels au beurre salé je ferais la fortune de mon dentiste en vacances qui m’a prescrit des batnas. Alors je suis tombée sur un gentil dentiste vietnamien qui m’a dit : pas de glace, pas de biscottes, pas de caramel des pièces montées (la crème des choux ça va).


              • jef88 jef88 13 août 2012 12:09

                Des ouvriers qualifiés travaillent parfois comme des patates avec une incompétence crasse

                donc .... ils ne sont pas qualifiés !
                sortez de votre cocon !
                le SAVOIR garanti (?) par un diplome ne remplacera jamais le SAVOIR FAIRE qui se juge sur le tas !
                Ce n’est pas au pied du mur que l’on juge le maçon, mais en haut du mur, après la construction


                • P.Jandrok 13 août 2012 12:22

                  Vous ne devez pas avoir l’habitude des artisans pour répondre une chose pareille... Pourtant de nombreux témoignages montrent à quel point dans le bâtiment de soit disantes entreprises qualifiées font des ravages chez les particuliers... je pense que vous devriez sortir de votre cocon comme vous me le conseillez, car votre ignorance dans le domaine pointe dans votre commentaire...

                  Et si vous êtes artisan, que faites vous sur votre ordinateur à cette heure, un artisan n’a pas de temps à perdre avec ce genre d’inepties.
                  salutations distinguées

                  • jef88 jef88 13 août 2012 12:48

                    Je suis retraité !
                    J’ai pratiqué des métiers manuels à l’époque ou l’apprentissage se faisait sur le tas priorité au savoir faire !
                    J’ai vu l’évolution des 50 dernières années (en 62 je travaillais « aux pièces »)
                    et l’éducation nationale néglige, dénigre, démoli le travail manuel ou industriel .......

                    Comme nous en sommes à la 2ème génération depuis 68 le artisans ne peuvent plus rien apprendre au apprentis : ils ne les voient que par hasard §
                    Un BAC pro actuel en soit moins, concrètement qu’un CAP des années 60...
                    CQFD !!


                  • jef88 jef88 13 août 2012 12:49

                    errata : en sait moins


                  • P.Jandrok 13 août 2012 13:23

                    Cher Monsieur,

                    nous sommes d’accord sur ce sujet, il n’est pas nécessaire de s’étriper via le net pour échanger des opinions, mais sachez que je défends les vôtres à 100% sur ce que vous écrivez dans cette dernière note.
                    Il ne faut pas sauter sur la première phrase venue et la sortir de son contexte pour mener un débat qui n’a pas de rapport avec l’article, je comprends que ce sujet particulier vous tienne à coeur mais introduisez le d’une façon plus didactique et ouvrons un débat intelligent dans le respect de chacun.
                    salutations respectueuses
                    P. Jandrok

                  • NeverMore 13 août 2012 13:24

                    La sénatrice Archimbaud, encore une ravie de la crèche qui nous sort sa guimauve toute rose (tendance verdâtre)..

                    Il ne faut pas confondre un artisan Roumain (pourquoi pas un artisan Polonais) avec un Rom.

                    Très très très majoritairement, les Roms ne VEULENT PAS travailler.

                    Ce qu’elle veut en plus, Archimbaud, ce sont aussi des logements d’urgence (et le droit de vote qui va la récompenser). Il faudra la laisser toute seule expliquer ça à ceux qui attendent un logement depuis des années ...

                     

                     


                    • Vipère Vipère 14 août 2012 16:28


                      « La France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde » !!! 

                      Un principe que devrait retenir Madame ARCHAMBAUD, avant de se lancer étourdiment dans toute initiative donnant des droits des ressortissants européens.

                      L’accès à un emploi salarié sur le territoire français qui est un droit légitime de tout citoyen français devrait s’accompagner de devoirs pour tout autre ressortissant.

                      Un droit au travail encadré avec des contreparties :
                       
                      En premier lieu, de parler la langue du pays où l’on prétend vouloir travailler et d’obtenir un contrat de travail préalable, à son entrée dans le pays comme cela se pratique partout en Europe et ailleurs. 

                      Secondairement de disposer d’un logement, décent, même provisoire pour sa famille et ou de moyens suffisants permettant une location immobilière. 

                      Madame Archambaud semble très éloignée de ce schéma qui s’impose à tous les expatriés Français et Européens qui travaillent à l’Etranger.

                      Qui de la réciprocité et des accords avec les pays d’origine des ROM ???


                       


                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 août 2012 14:33

                      Je ne comprends pas que cet article soit aussi voté négativement. La vérité n’est-elle pas bonne à dire dans ce pays ? les droits au travail du Français ont-ils moins de valeur que la régularisation des étrangers ?
                      Les entreprises ferment, délocalisent mais les bonnes âmes préfèrent pleurer avec des sans-papiers.Laissons cela à l’Eglise catholique dont c’est le crédo.


                      • clostra 13 août 2012 18:03

                        C’est vrai ce raisonnement : il vaudrait mieux n’être que 40 millions dans ce pays. Dégraissons la France !


                      • Antoine Diederick 13 août 2012 16:05

                        Mais cette dame n’a rien compris, ils bossent les roms, tous les jours, la fauche et le cambriolage , c’est un taf à temps plein....cela demande du doigté, de la patience, de la stratégie, du coup d’oeil...

                        Madame ouvrez d’abord des centres d’accueil....et on en reparlera....


                        • Antoine Diederick 13 août 2012 16:08

                          La sénatrice devrait préparer un programme de changement des pratiques culturelles tant les roms ont une culture de la différence....

                          Je ne veux pas généraliser mais bon...


                        • Guy BELLOY Guy BELLOY 13 août 2012 16:19

                          Ces débats politiques servent à diviser les Français et à réveiller des haines larvées qui s’éveillent sous les difficultés

                          Bref, que suggérez-vous ?


                          • P.Jandrok 17 août 2012 08:48

                            Que l’on traite des sujets véritables en y apportant des solutions toutes aussi véritables, et le problème principal est aujourd’hui : l’Emploi !


                          • Yvance77 13 août 2012 16:22

                            Salut,

                            Encore un crétine inculte qui ne sait pas ce qu’est un ROM. Et, vouloir les faire travailler (ou les autoriser) c’est comme demander aux riches de rendre ce qu’ils ont spolié aux peuples... une gageure !

                            J’ai vécu parmi ces personnes et je pense pouvoir affirmer qu’incontestablement elle fait fausse route... ce sont nos nomades d’Europe et qu’ils nous fichent la paix et inversement...


                            • Guy BELLOY Guy BELLOY 13 août 2012 16:28

                              La seule solution immédiate est de crééer les aires de staionnement prévues par la loi.
                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-le-ministre-n-est-pas-la-le-121139

                              Quant à la situation politique....


                              • clostra 13 août 2012 18:07

                                Amalgame : les rroms ne sont pas des gens du voyages. Ils ne peuvent s’installer sur les aires d’accueil.

                                Les roms et rroms sont sédentarisés, généralement dans des bidonvilles qu’ils construisent eux-mêmes. Architectes Sans Frontières pourrait peut-être s’y intéresser, depuis le temps !


                              • Loatse Loatse 13 août 2012 16:32

                                Je suis très heureuse d’apprendre donc qu’il y a du travail et des logements, suffisamment pour accueillir tous nos amis roms dans de bonnes conditions...

                                Toutefois j’imagine que les mal logés du cru toutes origines confondues, les petits salariés qui attendent depuis des lustres un logement HLM ou un simple toit vont la trouver saumâtre... Bah on les traitera de xénophobes, d’égoistes et ils fermeront leur clapet, n’est ce pas... (enfin en théorie)

                                Va falloir les rééduquer ceux là ! Idem les jeunes sdf à la rue (Une pensée à celui que ma cadette a rencontré à marseille qui pleurait toutes les larmes de son corps d’épuisement), les chômeurs non qualifiés en fin de droit et qui se retrouveront in fine en procédure d’expulsion de leurs logements...

                                Ces bonnes actions de « bonnes âmes » à la compassion selective... :( Un pauvre d’ailleurs méritant plus d’attention qu’un pauvre d’ici) susciteront (si ce n’est déjà fait) un sentiment d’injustice qui ira croissant au plus les difficultés économiques se durciront avec in fine le rejet de qui bénéficie - ou même que l’on croit bénéficier - d’un traitement de faveur...

                                Le mode « survie » générera ces comportements tôt ou tard.. Ne pas en tenir compte c’est de l’inconscience...

                                Peut on, doit on se substituer à la roumanie, à la hongrie et ainsi les démettre de leurs responsabilités envers leurs minorités ?

                                A t’on quelque chose à prouver ???








                                • easy easy 13 août 2012 16:45

                                  Fondamentalement, le Rom (et associés) ne veut ni de la propriété foncière ni du travail selon notre acception.
                                  Obligation de vocabulaire oblige, il dira volontiers qu’il travaille lorsqu’il récolte les raisins pour un exploitant mais ce mot ne veut pas dire la même chose que pour nous (qui considérons qu’un écrivain travaille, qu’un politicien travaille)

                                  Le travail selon notre acception entend « régulier » et « au même endroit ». Notre travail est bancable. Les Roms refusent cette acception et ne veulent que romvailler. Ca peut être au moins aussi dur et pénible que le plus dur et pénible de nos métiers mais ils ne veulent pas de la marchandisation du travail, ils ne veulent pas se sentir machinés. Ils veulent savoir à qui ils ont affaire dans le travail. Ils ont une vision qui tient plus du lion que du termite.

                                  Si les Etat européens ne prétendaient pas tout réglementer, ils n’auraient pas à se soucier que les nomades aient accès à des romvaux. Ce ne serait pas leurs oignons.
                                  Or les états se mêlent de tout et prétendent encarter les Roms. Du coup, l’état se retrouve forcément responsable du romvail. L’Europe se retrouve interpelée sur le romvail et répond par le travail.
                                  Chômage ou pas, crise ou pas, ça n’a aucune chance d’aboutir.
                                  Les Roms ne voudront jamais de notre travail.


                                  Toujours parce qu’il prétend se mêler de tout, l’Etat impose aussi la scolarisation. Alors que les Roms ne veulent que la romanisation. Et l’Etat se retrouve à devoir leur fournir des allocations. Les Roms, pas cons, veulent bien encaisser les allocations puisqu’elles sont dues par cet Etat qui veut tout régenter mais ils ne veulent rien céder sur leurs manières de voir la vie.


                                  Ainsi que les Amérindiens, les Roms ne demandaient rien à l’Etat.
                                  Ils sont ceux des Européens qui ont le moins exigé, le moins revendiqué.
                                  Depuis des siècles ils se sont débrouillés dans des contextes étatiques sans jamais réclamer de droits dans ces états.
                                  Ils n’en veulent pas des droits administratifs.
                                  Ils n’en veulent pas car ils ont compris depuis des lustres que si un Etat accorde quelque chose, il s’accorde le droit de prendre cent fois plus quand il le veut.
                                  Et en particulier la liberté.
                                  Alors que les Roms, comme les Sioux, n’ont jamais conçu-voulu la prison

                                  (Il faut signaler sur ce point que bien des civilisations ont eu la possibilité flagrante de pratiquer quelque chose, la prison, la roue, mais qu’ils l’ont refusée. Hélas, l’Histoire exhumée par les Occidentaux ne sait pas voir et dire ces refus. Et on peut mettre ce phénomène en parallèle avec le fait que nous n’avons toujours pas compris comment faisaient les Anciens pour déplacer des rochers énormes)

                                  Les Roms n’ont jamais exigé davantage de droits (comme nous autres l’avons fait surtout depuis 1789). Mais de plus en plus coincés par les barbelés et clôtures, ils protestent de leurs restrictions de circulation-nomadisation. 

                                  Si des Roms venaient, par exception, à manifester, ils le feraient comme Geronimo l’avait fait. Ce ne serait pas une manif pour avoir plus de revenus, plus de retraite ou plus de confort, mais une manif pour un retour en arrière. 
                                  Ce sont les seuls Européens à ne réclamer que le retour à autrefois ou à défaut un statu quo.
                                   
                                  Les Européens veulent bien comprendre que les Amérindiens soient malheureux de ne plus pouvoir vivre comme avant (sans retraite, sans école, sans hôpital, sans téléphone, sans pompiers, sans polystyrène ni surimi) mais ne veulent pas comprendre que leurs Roms vivent le même cauchemar.



                                  • franc 13 août 2012 16:49

                                    je n’ ai jamais vu une communauté aussi maltraitée ,aussi persécutée dans l’indifférence générale ou presque ,on brûle leurs caravannes ,leurs cabanes et même leurs tentes ,et les familles entières avec les petits enfants sont obligés de vivre et dormir dans la rue même en hivers sans pouvoir s’abriter des intempéries .Les animaux sont mille fois mieux traités que les roms .Les chiens ont leur niche ,les oiseaux leur nid ,les renards leur tanières et les serpents leurs grottes,et mêmes les voitures ont leur garages et leur place de parking ,mais les roms ,rien ,même pas une tente .Volilà le sort qu’on réserve aux roms le pays de la déclaration des droits de l’homme et qui se met à donner des leçons de morales et de démocratie à la terre entière .

                                     

                                    Qu’on arrête de brûler leurs caravanes ou leur roulottes , qu’on arrête d’incendier leurs cabanes ou leur tentes ,mais qu’au contraire on leur donne le droit d’avoir une caravane ou une roulotte qui sont leur maison de nomades et qui sont constitutifs de leur culture millénaire et qu’on leur permette de stationner dans des aires ad hoc .Les roms ou gitans ou manouches ont toujours été des nomades depuis des siècles venant de l’Inde ,se déplaçant dans des roulottes .Ils peuvent vivre soit de l’artisanat ,soit de la mendicité ,soit de la nourriture jeté en abondance dans les poubelles de la société de surconsommation ;,aujourd’huis même les étudiants ,des écologistes ou même des personnes ayant un toit et un travail mais de faibles revenus font les poubelles des grands magasins ou des marchés ,alors pourquoi pas eux . Si chaque famille de gitans ou de roms ont une roulotte alors ils ne gêneront pas les gens ou très peu .Qu’on leur offre donc plutôt à chaque famille de roms une roulotte ça coûterait moins cher à la collectivité que ces raffles ou ces intervention à répétitions de la part de la police ,mais en fait ils peuvent se procurer une roulotte par eux-même ,comme ils l’ont toujours fait et donc qu’il suffit donc de ne pas les interdire ou les brûler 

                                     

                                    que le gouvernement de gauche ou de droite ,on s’attaque toujours aux faibles et aux gens sans défenses et méprisés par la population,comme les prostituées et les roms ,ils n’oseraient pas s’attaquer aux immigrés africains ou arabo-musulmans dont les communautés nombreuses et puissantes activeront aussitôt la défense .

                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

P.Jandrok


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès