Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La vente des vins de Beaune : des enchères qui n’ont pas de (...)

La vente des vins de Beaune : des enchères qui n’ont pas de prix

Cette année, c’est l’acteur Richard Berry qui présidera les festivités de la vente des vins. La plus grande vente de charité au monde qui se déroule, chaque année, à Beaune, capitale des vins de Bourgogne en Côte d’Or, le troisième week-end de novembre.

Le compteur tourne. En 2007, la 147e Vente des vins fera entendre sa voix, orchestrée depuis plus de deux ans par la célèbre maison anglo-saxone Christie’s, propriété d’un Français richissime, François Pinaud.

La plus grande vente de charité du monde, vénérable institution bourguignonne, a déjà un long passé derrière elle puisque son acte de baptême est signalé en 1820. Cette année-là, le ministère des Finances avait préconisé que les vins des domaines des hospices de Beaune soient vendus aux enchères. C’est en 1859 que devait avoir lieu la première vente aux enchères telle qu’elle existe encore aujourd’hui et qui n’a été interrompue que par quelques événements graves. En effet, il n’y a pas eu de vente des vins en 1910 (pas de récolte). Elle fut ajournée en 1916, suspendue entre 1939 et 1942. Elle fut remplacée en 1956 et 1968 par une vente en soumission cachetée.

L’idée de génie qui permet à cette vente, d’un autre temps, d’exister encore aujourd’hui c’est d’avoir invité les acheteurs à venir à Beaune plutôt que d’aller à leur rencontre.

Les Hospices de Beaune orchestre cette manifestation vineuse le troisième week-end de novembre. Au fil du temps, cette « maison où l’on soigne » s’est constitué un formidable patrimoine viticole de quelque 60 hectares grâce à Nicolas Rolin et Guigone de Salins, sa femme, qui ont donné à l’hôpital la somme considérable à l’époque de 1 000 livres de rente sur la saulnerie de Salins.

Depuis l’origine, la vente des vins des Hospices de Beaune se faisait selon une coutume ancienne, attachée à l’utilisation d’une bougie. L’article 3 du cahier des charges de la vente précise : « L’adjudication sera prononcée par le commissaire-priseur après l’extinction d’un seul feu, sans nouvelle enchère survenue pendant sa durée. » La procédure d’adjudication sera ensuite modifiée par l’utilisation du marteau dans la deuxième partie de la vente pour en accélérer le rythme. Le grand toilettage a eu lieu en 2005, quand Christie’s a pris en main l’événement avec au catalogue outre les ventes des traditionnelles ventes de primeur, la mise aux enchères d’une sélection de vins en bouteilles provenant de la réserve personnelle et prestigieuse des Hospices constituée des millésimes les plus anciens. Cette année, le téléphone et l’internet font leur entrée dans les ordres d’achat avec un nouveau dispositif bâptisé, grâce à la magie du marketing, « Chistie’s live ».

L’arrivée de l’opérateur anglo-saxon a boosté les prix au grand bonheur du président des Hospices de Beaune, Alain Suguenot. Pourtant 2005, avec seulement 10 %, avait déçu hormis, par exemple, les Batard-Montrachet dont les prix se sont envolés : 52 000 € la pièce soit 56 % de plus par rapport à 2004. Et le journal économique local, le Journal du Palais, de titrer : « Christie’s peut mieux faire ». 2006, a amplifié, pourtant, le prix de la pièce de vin de plus de 16 %.

Outre un effet baromètre sur le prix des vins de Bourgogne, les enjeux financiers de cette vente de charité ont une incidence directe dans les comptes même de l’hôpital de Beaune. Elle lui permet d’investir dans des programmes de travaux importants pour moderniser le centre hospitalier. Ainsi la restructuration des urgences qui a coûté 8 millions d’euros a été financée aux deux tiers par les revenus des précédentes ventes des vins.

Ces enchères qui n’ont pas de prix savent pourtant entretenir une atmosphère propice aux gestes gratuits, charitables et sans arrière-pensée, à quelques semaines des fêtes de Noël. La fameuse pièce de la charité est un moment fort de la vente.

Voici la chronique de la pièce de la charité millésime 2002  :

Il est 16h30, quand la pièce de la charité, un beaune 1er cru cuvée Dames Hospitalières, est mise en vente. « Mise à prix 10 000 € » lance le commissaire priseur, après que les deux présidentes ont présenté les associations bénéficiaires. : « 7 à 97 ans » et « Equilibres et Populations  ». « Nous comptons sur votre générosité » lancent les deux marraines de charme, Chiara Mastroianni et Elsa Zylberstein. Dès que les enchères faiblissent elles n’hésitent pas à s’emparer du micro pour enflammer la vente. Après 10 500 €, 11 000 €, puis 12 000 €, on passe aux choses sérieuses : « 30 000 € » annonce un négociant. Une offre saluée par un tonnerre d’applaudissements. Puis, rapidement, on atteint les 45 000 €. « On ne va pas s’arrêter là » lance alors Chiara Mastroianni. « Nous sommes deux associations et ce n’est pas un nombre pair » renchérit Elsa Zylberstein. « Donnez un peu d’espoir » poursuit-t-elle tandis que Bernard Pivot exhorte à son tour les acheteurs : « Offrir ces deux belles femmes, c’est tout de même mieux que d’entretenir une danseuse ! » « Éventuellement, on peut envisager un dîner en tête à tête », poursuit Elsa Zylberstein. Et les enchères reprennent 46 000, puis 48 000 €. La barre des 50 000 € est franchie sous un nouveau tonnerre d’applaudissements. Les enchères montent encore d’un cran : 51 000 €. Finalement, la flamme s’éteint, et le marteau du commissaire-priseur s’abat alors qu’elles ont atteint 52 000 €. L’heureux acheteur, M. Laurent Max de la maison Louis Max à Nuits-Saint-Georges est invité à rejoindre la tribune. « Vous pouvez les embrasser » lui lance Bernard Pivot.

Résultats de la vente des vins depuis 2000

2000 : 727 pièces : 34 588 598 F

2001 : 696 pièces : 25 228 106 F

2002 : 691 pièces : 3 480 000 €

2003 : 560 pièces : 3 423 000 €

2004 : 699 pièces : 3 026 000 €

2005 : 789 pièces : 3 789 000 €

2006 : 688 pièces : 3 793 000 €


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès