Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La vérité sur le mariage homosexuel

La vérité sur le mariage homosexuel

La stricte vérité est qu’en dehors de toute chapelle et de toute idée reçue, loin de tout dogmatisme religieux ou autre, il y a les faits qu'il convient d'apprécier à leur juste réalité. Le Peuple en a maintenant plus qu’assez de l’autisme d’un gouvernement qui n’entend que le langage de la permissivité à l’extrême, celui de ceux qui veulent imposer au mépris du bon sens, la destruction de nos valeurs réelles et fondamentales, celle de la famille traditionnelle, celles qui entourent et protègent nos enfants.

Soyons précis et tenons-nous en aux faits  :

- Les homosexuels ont déjà très exactement les mêmes droits que tous les autres citoyens. Ils ont, eux aussi, et comme tout le monde, le droit de se marier avec des personnes du sexe opposé.

- Ce que veulent les homosexuels, en fait, n'est pas autre chose qu'un droit supplémentaire et qui leur soit propre, celui de se marier entre personnes du même sexe.

- Il est incontestable que cette exigence pose d'insurmontables problèmes qui ne pourront jamais être résolus, même si l'on prétend y parvenir par la loi et feindre de l'accepter.

- Il est incontestable que cette exigence, quoi que l'on fasse et que l'on dise, est et restera toujours incompatible avec les seules véritables lois, celles de la Nature.

- Il est incontestable que si l'union, contre nature, de deux êtres de même sexe peut mériter, par le seul fait qu'elle existe, d'être considérée comme une fatalité, acceptée comme telle et protégée par la Société, elle ne saurait, et en aucune façon, être confondue avec l'union de deux êtres de sexe opposés.

- Il est incontestable qu’aucune loi ne fera que deux êtres du même sexe pourront procréer ensemble.

- Il est incontestable que la tricherie et la duperie que comporte l'adoption et la promulgation du "mariage" pour tous, accessible aux homosexuels, porte un grave préjudice à l'institution civile et républicaine du mariage naturel de deux êtres de sexe opposés. Le nier ne pourrait être qu'absurdité et mensonge.

- Plus que tout, et bien en dehors des notion de religion ou de politique, il est incontestable que l'adoption, la promulgation et l'application des lois modifiant le mariage et l'ouvrant aux homosexuels, ne prend pas du tout en compte l'intérêt supérieur des enfants, ce qui n'est pas acceptable. Pire encore, elle est concrètement et directement nuisible aux mêmes enfants.

- Enfin, il est incontestable qu'en dehors de quelques éléments marginaux et perturbateurs sans intérêt, la majorité des citoyens, la France profonde, ont enfin réalisé qu'il convenait effectivement de refuser d'ouvrir le mariage traditionnel et naturel aux homosexuels, tout en leurs apportant, néanmoins, une concrétisation de leur union, adaptée comme il convient. Et, c'est une immense majorité de nos concitoyens qui commence, enfin, à bien s'en convaincre.

La conclusion qui s’impose est simple et limpide :

le mariage ne peut pas être ouvert aux homosexuels. Passer outre serait une faute intellectuelle, morale et politique d’une exceptionnelle gravité dont les citoyens prennent de plus en plus clairement conscience. Le bon sens, la raison et cette conscience populaire devraient conduire le Conseil Constitutionnel qui va être saisi, et les plus hautes instances du Pays, à rejeter les dispositions de la loi, même après sa promulgation.

 

Pierre d’Humières

Observateur objectif et libre


Moyenne des avis sur cet article :  3.02/5   (131 votes)




Réagissez à l'article

221 réactions à cet article    


  • gogoRat gogoRat 23 avril 2013 12:15

    Tout à fait d’accord !

     ... et, par ailleurs, si, en attendant de trouver mieux, on accepte de s’accommoder du scrutin,
    il devient indispensable de remarquer que le scrutin ( actuellement utilisé pour désigner des « Représentants » autant que pour légitimer des décisions par référendums ) ... n’est qu’une technique (et non pas un principe relevant d’une loi divine de « La Démocratie). 
     Or toute technique est perfectible et DOIT être constamment adaptée, si possible amendée au fur et à mesure de l’évolution de l’environnement.
     A l’heure des moyens informatiques et de l’Internet, notre actuelle technique de légitimation par scrutin n’est-elle pas lamentablement archaïque ?
     Sinon, pourquoi, dans les faits, et même dans les faits officiels, fait-on si systématiquement appel à des ’sondages’ ... dont la technique est si mal exposée si mal clarifiée, de façon officielle, aux yeux de chaque citoyen ?
     Ceci ouvre la porte à de la propagande quasi-systématisée : l’homme public qui a vu l’homme qui a vu l’homme ... qui a vu l’ours, nous assure que  »les Français veulent ça - c’est ce que dise ’les’ sondages «  !!

     Rappel , et appel à une action responsable :
     - d’autre procédés sont imaginables pour discerner la »volonté générale« et trouver un consensus sur l’expression de la volonté du peuple : un brainstorming national sur cette question devient indispensable !

     ( pistes possibles : 
    - le  »vote à eau"
    - ou mieux : un cahier des doléances temps réel et permanent dont chaque point serait évalué en permanence par chaque citoyen ... à l’aide d’un curseur personnalisé associé à chaque doléance-proposition ... ( logiciel simple pouvant tourner sur téléphones/tablettes autant que sur ordi. )
    - Un mix officialisé entre principe du scrutin et principe du sondage n’est pas à exclure aussi ...)

    Pourquoi notre classe politique refuse-t-elle de prendre à bras le corps la responsabilité d’accompagner ce vrai débat qui s’impose, lui, de façon de plus en plus crue ? ( cf abstention grandissante ... ) 
     Aurait-elle peur qu’un changement du système de légitimation ne l’écarte du poste de commandement ?


  • Lieutenant X 23 avril 2013 12:30

    Laissez un peu de temps aux hommes pour ça.


  • King Al Batar King Al Batar 23 avril 2013 15:52

    Attendez de voir leur gosses pour en parler...


  • nokturnus nokturnus 23 avril 2013 17:55

    Donc pour vous, la ségrégation était une bonne chose ?


  • amipb amipb 23 avril 2013 23:05

    Ce que vous oubliez de dire, Achéron, c’est que si 17 autres pays ont voté pour le mariage homosexuel, ils n’ont pas forcément ajouté à cela l’adoption, la PMA et la GPA.

    Or ce sont bien ces 3 autres sujets qui mobilisent la majorité des manifestants de la manif pour tous, car elle ont un impact bien plus fort que la simple acceptation du mariage de personnes du même sexe : elles retirent à l’enfant la possibilité d’être un sujet de droit, pour en faire un objet de droit.

    L’objet, donc, des petits désirs d’adultes.

    Quelle belle « avancée progressiste », effectivement.


  • epapel epapel 24 avril 2013 00:40

    Seulement voilà, en France :

     -depuis Naploéon le droit à adoption n’est pas lié directement au mariage mis à part que pour un couple marié elle peut se faire simultanéménet et automatiquement par les deux membres du couple, de fait rien n’empêche légalement un homosexuel ou une lesbienne d’adopter, et le mariage pour tous permet donc d’éviter d’envoyer à l’assistance publique un enfant dont le parent adoptif ou biologique décède.

    - la PMA n’est ouverte que pour pallier un problème d’ordre médical, et de fait la plupart des femmes qui vont à l’étranger se faire inséminer artificiellement ne sont pas des homosexuelles et de toute façon on ne voit pas comment l’empêcher pour les lesbiennes

    - la GPA n’est pas et ne sera pas autorisée, et de fait la plupart des couples qui y ont recours en allant à l’étranger sont hétérosexuels d’où les histoires d’illégaux « vrais parents » avec des enfants totalement dépourvus de droits.

    C’est donc pour les opposants ce qui s’appelle manifester contre des moulins à vent sans proposer de solutions aux problèmes que je viens d’évoquer (en particulier pour la GPA ils préfèrent nier tout droit aux enfants concernés, et pour l’adoption remplir les orphelinats le cas échéant) 


  • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 avril 2013 03:03

    Ce que vous oubliez de dire, Achéron, c’est que si 17 autres pays ont voté pour le mariage homosexuel, ils n’ont pas forcément ajouté à cela l’adoption, la PMA et la GPA.


    A l’exception du Portugal et de quatre Etats Canadiens, l’adoption fait partie du package.

    En ce qui concerne la GPA, le canada interdit cette pratique à titre onéreux. Certains Etats canadiens l’interdisent simplement formellement.


    La Géorgie, l’ Inde, le Royaume-Uni, la Thailande et l’Ukraine autorisent cette pratique ou n’ont pas de loi l’interdisant.


    Il est à noter que cette question est la plupart du temps détachée du droit au mariage pour les homosexuels.




  • efzed 24 avril 2013 10:43

    L’adoption du mariage homo par le parlement est une preuve une nouvelle fois que l’état européen français n’est pas une démocratie au vue de la contestation générale que cela engendre.

    Peu importe au final, car ce sujet de dispute présenté aux gaulois permet aux politiques de mettre à l’ombre pour un moment la dégradation gravissime de l’état du pays (emplois, suicide, pauvreté...)


  • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 avril 2013 12:13

    L’adoption du mariage homo par le parlement est une preuve une nouvelle fois que l’état européen français n’est pas une démocratie au vue de la contestation générale que cela engendre.


    Bien au contraire, cela montre que la France est une démocratie : le gouvernement se fait selon la volonté de la majorité du peuple, pas d’une bande d’excités frigides et passéistes et plus enclins à congeler leurs gosses non voulus qu’ autre chose.

    Pour le moment, 100 % des gosses retrouvés au congel y ont été placé par des parents hétéros.

    Pour un enfant, c’est un sac et un bac à glaçons, et pas autrement !

  • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 24 avril 2013 14:09

    Bonjour à tous,


    Ce qui ce passe autour du mariage pour tous, et tous simplement hallucinant.

    Que l’ont soit pour ou contre, nous assistons la à une manipulation des masses,

    De la part des politiciens en place, Autour d’un sujet clivant, 

    afin de détourné notre attention D’autres sujet bien plus important, 

    mais aussi et surtout dans le but de nous diviser.

    Aujourd’hui, nombre de Français de tous bord politique, se rende compte 

    Que L’Europe nous mènent au chaos, Chypre, l’Espagne, le Portugal,

     l’Italie, la Grèce.......

    En détournant notre attention, mais surtout en empêchant notre réunification,

    Ils s’assure une voix doré vers la mise en coupe réglé de notre pays,

    Et s’assure de futur profits mirobolant, les financiers seront les remercier,

    Soyez en sur.

    Français et Française de tous bord politique, de toutes origines,

    Ne tombé pas dans le panneau, l’heure est à la solidarité, et à la lutte commune,

    Sinon nos enfants verrons leurs avenirs sacrifiés, par ces politiciens « pas tous »

    Corrompu. 

    Unissons nous, arrêtons de nous laissé baladé, ouvrons les yeux,

    Et changeons de politique, unissons nous pour une politique responsable

    Et pour notre Grand Pays, la France.

    Cordialement

    Franck


  • Kinito06 13 mai 2013 08:21

    @ King

    Depuis 1966 les homos peuvent adopter en solo, si non tu t’occupe parfois des enfants d’hétéros fini dans le congel ?

  • côme gaudin 12 juin 2013 17:22

    Une grande question est : y a t il acceptation de la loi ou bien soumission à la loi car l’autorité est suffisament forte pour contenir les volontés qui s’opposent à cette loi ?

    Ces volontés frustrées puisque refrénée par l’autorité du chef rejoignent les conceptes de codification totalitaire du monde aboutissant à un choix d’idéologie, de culture, de mode de vie et à son imposition à ceux qui sont différents, ou bien à l’élimination de ceux qui sont différents.

    Contemporainement, ces codifications extreme du monde existent, incarnées par les grandes résidences/villes fermées, par des etats religieux ayant une pensée unique pour la société civile par des dictatures socialistes...

    Ces volontés de codifications apparaissent flagrante lors des resistances au changement quand la societé évolue et ouvre la porte à la solution mais que 1 millions de citoyens s’y opposent. Pour la problématique de la parentalité homosexuelle, il y a eu une grande volonté de bloquage. Cette volonté de fermeture à la solution est l’attitude d’un individu qui a un problème et n’agit pas pour le régler, c’est une attitude tres répandu, et il y a une expression pour cela , il arrive que l’on dise de cet individus, c’est un « looser ».

    Cette attitude n’est pas la « loose », en realité dire non est tres sain. C’est ne pas accepter « le changement qui donne plus d’ouverture d’acceptation » qui est la perte de richesse pour une culture.

    Par exemple les tibetains par le refus du changement ont perdu beaucoup de richesse dans leur culture.

    Et enfin l’essentiel est de travailler pour le bien etre de tous, que les changements soient realiser avec l’accord majoritaire de tous ceux qui sont concerné.

    Dans le cas du mariage homosexuel les concernés sont les homosexuels.

    De ce fait notre role n’est pas de décider mais de mettre en lumiere les problématiques pour trouver la meilleur solution.

    Et pour tous qui ont des opinions differentes un moment, une cause commune, l’environnement aidé de sa science l’ecologie.


  • juluch juluch 23 avril 2013 12:20

    Un article plein de bon sens.


    Un mariage c’est un homme et une femme, cela l’a toujours été de tout temps.

    Satisfaire des minorités est une porte ouverte à tous et n’importe quoi.

    Merci à vous.

    • juluch juluch 23 avril 2013 13:07

      Oui une minorité.


      Et l’abruti vous dis merde !

    • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 avril 2013 03:10

      Le mariage n’a jamais été la même chose d’une époque à l’autre.


      L’amour n’avait rien à voir avec l’union : c’était une question patrimoniale qui définissait les futurs couples. Vous n’aviez pas votre mot à dire et si on vous ordonnait d’épouser la fille du meunier, celle avec les pieds poilus et une haleine de chacal, au lieu et place de la belle bergère au teint frais et à la croupe saillante, tu te tapais le laideron le restant de ta vie.

    • Folacha Folacha 24 avril 2013 06:58

      A l’auteur,

      Il est un peu tard pour réagir .

      J’ai l’impression que les politiques qui promettent une révision de la loi s’ils reviennent au pouvoir mentent autant que leurs adversaires qui nous expliquent que dans quelques années nous nous féliciterons de ce progrès en matière d’égalité, comme nous avons digéré l’IVG et l’abolition de la peine de mort et le PAX, nous qui étions obligatoirement contre .

      les premiers nous prennent pour des billes, et les seconds ont l’air de croire sincèrement que nous sommes des connards-fachos-réacs-homophobes qui ont besoin d’être mis au pas .

      PMA oui, oui, oui ! : maintenant que le terrain est désherbé on le prépare !

    • barrere 24 avril 2013 09:05

      leshomosexuels majoritaires......vla autre chose !

      a quand le parti des gastéropodes ?


    • OuVaton OuVaton 23 avril 2013 12:23

      Pas de pot monsieur Pierre, l’opinion des français n’a pas varié. Toujours une bonne majorité en faveur du mariage si j’en crois le journal de France Culture de ce matin.


      • Lieutenant X 23 avril 2013 12:29

        Et non, toujours plus de français opposés à l’adoption, donc opposés au mariage


      • Agor&Acri Agor&Acri 23 avril 2013 14:06

        @OuVaton

        « Pas de pot...,l’opinion des français n’a pas varié.Toujours une bonne majorité en faveur du mariage »

        Oui, mais les Français sont majoritairement contre l’adoption.
        Or le mariage est indissociable de l’adoption puisqu’il ouvre AUTOMATIQUEMENT ce droit.

        Alors, on fait comment pour respecter le choix de la majorité qui ne veut pas de l’adoption ?

        Réponse : il faut un contrat d’union qui dissocie les 2 actes. Donc, autre chose que le mariage.

        Entendons-nous bien :
        Que les Français soient majoritairement pour que les homosexuels puissent s’unir devant la loi et bénéficier d’un régime protecteur de leurs droits et de leurs intérêts, comme l’est celui du mariage,
        je m’en réjouis
        et que ce régime inclut des dispositions concernant la filiation lorsque qu’il y a présence d’un enfant dont l’un (ou l’une) est le(a) géniteur(trice),
        j’y suis favorable.

        Ceci ne m’empêche pas d’être CONTRE le mariage homo,
        parce que ses conséquences sont toutes autres.
        En 1er lieu, parce qu’il ouvre automatiquement le droit à l’adoption d’un enfant
        dont ni le parent 1 ni le parent 2 n’est donc le géniteur
        et qu’on impose alors à cet enfant qui n’a rien demandé,
        de grandir sans être entouré d’un papa et d’une maman
        ...alors qu’il y a par ailleurs de nombreux couples hétéro en attente d’adoption.

        Et en 2nd lieu, parce qu’il est écrit que ce pas là, est celui qui ouvre une boite de Pandore.

        L’auteur du forum
         LE SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)
        vient d’écrire un billet intitulé
        FAUX NEZ, FAUSSE BARBE, FAUX CUL = La Manip pour Tous
        voir MESSAGE N° 51

        Si vous voulez voir les fesses de Najat Vallaud-Belkacem, c’est l’occasion. smiley

        Cela dit, son MESSAGE N° 49 reste le meilleur (pour moi).


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 avril 2013 03:11

        Et non, toujours plus de français opposés à l’adoption, donc opposés au mariage


        Adoption et mariage ne sont pas la même chose.

        Aucun couple marié n’est obligé d’adopter. Et on peut adopter sans être marié.

      • Agor&Acri Agor&Acri 24 avril 2013 12:14

        @Mmarvinbear

        ,

        « Adoption et mariage ne sont pas la même chose.
        Aucun couple marié n’est obligé d’adopter. Et on peut adopter sans être marié. »

        Est-ce de la pure mauvaise foi ou une réelle incompréhension de ce qui vient de se passer ?


        Point n° 1 :
        Le mariage était une revendication portée par une petite minorité active (association LGBT et autres groupuscules)
        mais n’était pas ne revendication forte et unanime de la communauté homo.

        Certains se satisfaisaient grosso modo du PACS et bcp d’autres souhaitaient simplement un cadre juridique qui leur offre une meilleure protection (fiscalité, décès, héritage, garde de l’enfant du (de la) conjoint(e) décédé(e), ...)

        Et à ceci, il était difficile d’opposer d’opposer des arguments recevables (hormis idéologiques ou religieux).
        D’ailleurs, une large majorité de Français n’y était pas opposée
        et un projet de loi allant en ce sens n’aurait jamais mis des centaines de milliers de Français dans la rue = les homo auraient obtenu leur avancée sans gros remous.

        C’est plus ou moins à son corps défendant, qu’une large partie de la communauté homo s’est trouvée embarquée dans la revendication du mariage .
        = c’est ça (et pas autre chose) que le gouvernement leur proposait comme avancée, donc s’ils voulaient bénéficier d’ une avancée il leur fallait bien soutenir la cause du mariage.

        Point n° 2 :
        Si vous voulez bien comprendre et admettre le Point n°1, vous pourrez alors vous poser cette question = pourquoi absolument le mariage ?

        Et la réponse, paradoxale en apparence, coule de source = parce que l’objectif réel n’est justement pas le mariage
        mais l’adoption plénière (les 2 parents adoptent un enfant tiers).
        [et ceci n’est que la 1ère étape d’une évolution sociétale voulue au niveau planétaire...mais ce débat nous emmènerait trop loin)

        Sauf que l’opinion publique n’est pas favorable du tout à l’adoption plénière pour les couples homo.

        Donc il n’est pas envisageable d’avancer à découvert et de présenter frontalement un projet de loi proposant d’ouvrir l’adoption aux couples homo.

        Or le mariage ouvre automatiquement l’adoption.
        Donc en axant tout la communication sur le mariage et en évoquant le moins possible l’adoption
        on obtient, par la ruse, le résultat souhaité = l’adoption.

        Nous venons d’assister à un épisode de propagande et de manipulation de l’opinion publique d’une rare ampleur.

        Et ce sont des personnes comme vous, Mmarvinbear, qui, s’en sont rendues complices,
        ...et qui croient avoir défendu l’Amour smiley


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 avril 2013 12:27

        Or le mariage ouvre automatiquement l’adoption.


        Faux. Tout célibataire peut adopter en France, quelque soit son orientation. Le mariage n’est donc pas une condition nécessaire pour adopter.

        En revanche, il l’est pour répondre à un vide juridique sans cesse croissant, celui du problème posé par l’enfant qui perd la seule personne à laquelle il est juridiquement rattaché. 

        Il est difficile d’estimer correctement ce chiffre, selon les études, entre 50 et 200 000 enfants sont en état d’insécurité permanente.

        « Tu vois mon petit, ta vraie maman est morte. Soit on te place chez ton papa qui ne t’a jamais parlé ces dix dernières années et que tu ne connais pas, qui ne te connais pas et qui de toute façon s’en fout royalement de toi, soit c’est dans un foyer.
        - mais et ma maman ? Mon autre maman ? Elle est là, elle !
        - Elle n’existe pas pour la loi.
        - Mais si elle est là ! Elle s’est occupée de moi autant que ma vraie maman ! Pourquoi je peux pas rester avec elle ?
        - Elle n’existe pas. Elle n’a aucun droit sur toi. On va te forcer à t’en séparer et tu vas souffrir psychologiquement pendant des années. Il est possible qu’à cause de cela, tu ne sera jamais capable de te lier d’amour quand tu en auras l’âge car tu auras peur de le perdre et de revivre l’arrachage que l’on te force à subir. Mais c’est pour le bien de la Loi. ( caresse son crucifix qui pends à son cou ) Le tien, on s’en fiche comme de mon premier bébé planqué sous les haricots congelés. Tu vas souffrir longtemps, ce sera pour ton bien. »

      • Agor&Acri Agor&Acri 24 avril 2013 12:54

        @Mmarvinbear,

        réponse nulle et non avenue.

        Le mariage homo ouvre bel et bien l’adoption plénière aux couples homos,
        en créant de ce fait une situation parfaitement inédite :
        désormais, un enfant pourra avoir 2 pères ou 2 mères
        et ceci sans qu’aucun des 2 ne soit son parent biologique.
        Ce n’était pas le cas avant.
        Désormais, ça pourra être le cas.

        Merci de ranger votre mauvaise foi au placard
        et d’arrêter d’induire les lecteurs en erreur.


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 avril 2013 20:36

         un enfant pourra avoir 2 pères ou 2 mères et ceci sans qu’aucun des 2 ne soit son parent biologique.


        Des dizaines de milliers d’enfants ont un père et une mère avec lesquels ils n’ont aucun lien biologique.

        Cela ne changera pas grand chose.

      • Mendosa Mendosa 24 avril 2013 21:43


        @Mmarvinbear ...

        Quel plaisir de lire du « vrai » bon sens ... n’en déplaise à l’auteur de cet article ...


        • gogoRat gogoRat 23 avril 2013 13:49

          Quels ’sondages’ sont-ils ’en avance’ dans le sens de l’Histoire ?


        • Chris 23 avril 2013 12:31

          Titre accrocheur, bonnes intentions dès le départ (« en dehors de toute chapelle et de toute idée reçue, loin de tout dogmatisme religieux ou autre »), bref ça commence bien.

          Là où ça se gâte, c’est quand arrivent les arguments.
          Et dès les 2 premiers alinéas, on n’est pas déçu  :

          « Les homos ont déjà le droit de se marier, avec les personnes du sexe opposé » : Ben tiens, mais oui bien sûr ! Bon, admettons quand même....

          « Les homos réclament un droit propre à eux, celui de se marier avec les personnes du même sexe » :
          Ah ben non, ça va plus là, si on suit la logique du 1er alinéa, ce droit sera ouvert aussi aux hétéros, il pourront enfin se marier avec une personne du même sexe !

          Bon moi je ne suis pas allé plus loin, quand ça commence comme ça ....

          Dommage, j’avais cru un moment, avec un tel titre, qu’on pourrait peut-être avoir un débat sur l’utilité du mariage en général (à part pour les niches fiscales qui lui sont liées), si les homos n’allaient pas avec cette revendication à contre courant de leurs idées progressistes, etc...


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 23 avril 2013 14:03

            Le lobby LGBT dit : « On veut le droit de se marier comme les hétéros qui ont le droit de se marier ».

            La difficulté est que dans cette phrase, les deux verbes « se marier » n’ont pas le même sens.


          • Rounga Roungalashinga 23 avril 2013 13:15

            Ils ne veulent pas un droit ’ supplémentaire ’...
             
            Ils veulent juste les mêmes droits que toi...

            Les homos, ou du moins le loby homo qui appuie ce projet de loi, réclame le droit de se marier avec une personne du même sexe que soi.
            Or, ce droit, personne ne l’a. Pas plus les hétéros que les homos. Il s’agit donc bien d’un nouveau droit, un droit supplémentaire, que personne n’a, et que tout le monde aura.
            Pourquoi parlez-vous donc d’obtenir les mêmes droits que les autres ?


          • King Al Batar King Al Batar 23 avril 2013 13:12

            Bonjour à l’auteur.

            Il est bien evident que le mariage pour tous est une demande de « normalisation ».
            Aujourd’hui, jusqu’à cequ’il soit promulgué, nous vivons dans une société ou nous tolérons la différence.
            Tolerer la différence, ca veut dire accepter qu’elle existe, ne pas juger pour cette différence et, dans la mesure du possible, faire que cette différence (de préférence) ne nuise pas aux bonheur de ceux qui la vive.
            Demain, nous vivrons dans une société ou cette différence sera normalisé. C’est à dire qu’elle n’en sera plus une.
            Demain, il sera normal d’épouser un homme, quand on en est un, car la loi l’autorise...

            Etes vous prêt à expliquer à vos enfants, que quand il sera grand ils pourront épouser quelqu’un du meme sexe... Que ce sera exactement la meme chose qu’un matiage classique. D’ailleurs, ce sera un mariage classique.
            Moi je trouve ca dur à accepter, mais on ne m’a pas demandé mon avis.
            C’est un choix supplémentaire que nous imposeront à nos enfants, et ils n’auront plus ce frein de se demander qu’est ce que la normalité, puisque l’homosexualité en sera une.

            Tout cela ne me parait pas bien naturel, mais bon. Certains me répondront que bien des anmaux ont des pratiques homosexuels. Je leur repondrais que c’est vrai mais qu’aucun homo chez les animaux ne singe l’hétéro. Il n’y a pas de male dominant homo lion, avec des homo lions qui jouent les lionnes et qui constituent son harem...

            Si les gens n’acceptent plus leur difference, qui est le fruit de leur attirance, ils nous demande de l’accepter pour eux. Qu’ils prennent conscience déjà, et sans que cette différence n’ait de caractèristique de meilleure ou moins bien, qu’ils sont différent, et que si la nature fait que deux hommes ne peuvent pas chier un enfant, la société ne doit pas le faire pour eux.
            Moi je ne suis pas un canon de beauté, je vais pas demander à la société de me permettre d’avoir de relation avec Cindy Crawford, sous pretexte que certains y ont droit...
            Tout cela me parait bien peu censé, mais on nous demande d’accepter cette loi, sans qu’il n’y ait vraiment eu débat... On nous impose d’accepter de fait les différences des autres, sous prétexte d’une « égalité », quand certains d’entre eux n’ont meme pas la maturité inellectuelle de s’accepter eux memes.
            Si la nature à décider que l’on ne chiait pas des enfants par l’anus, ce n’est pas la loi qui doit le modifier. A un moment donné on arrete de se comporter en adolescent qui « veut » très fort quelque chose, et on s’ACCEPTE !


            • juluch juluch 23 avril 2013 13:32

              Toujours aussi plein de bon sens King  smiley


              Bonjour à toi et aux tiens.

            • King Al Batar King Al Batar 23 avril 2013 15:50

              MErci Juluch...

              Visiblement ici, le bon sens nous fait défaut, et nous sommes des gros rustres connards, fermé au progressisme...
              Mais bon, Une fois de plus on humilie les citoyens, leur impose ce qu’il n’ont pas demandé, et nous bons couillons nous acceptons, pour eviter d’endosser l’image du connard facho...
              Jusqu’à il y a quelques semaines, j’étais anti mariage homo, car le projet de société qu’on nous propose ne ressemble pas à celui dans lequel je veux vivre. Un société basée sur le plaisir et la consommation me fait peur Aldous Huxley nous a très bien décrit la ou ca mène...
              On préfère nous faire passer pour des crétins, et les abrutis de progressiste de tout bord, se font plaisir en nous insultant en réponse à nos post. J’attends qu’un seul vienne m’insulter pour qu’il soit bien accueillit.


            • alinea Alinea 23 avril 2013 21:31

              Comment ! Vous n’êtes pas beau comme votre avatar ? Notre nature, Ali, l’homme moderne fait tout pour la nier ! bien évidemment il ne peut produire que des artifices, des ersatz et des insanités ! Mais la nature est réservée aux gens d’extrême-droite ! Allez comprendre !


            • Kinito06 13 mai 2013 08:17

              @ King

              Depuis 1966 les homos peuvent adopter en solo, donc on ne vous prend pas pour un cretin mais simplement pour un ignorant par rapport au Code civil.

            • Inquiet 23 avril 2013 13:30

              Je ne vais pas contester l’auteur puisque selon lui, tout ce qu’il dit est « incontestable ».


              L’auteur a donc démontré qu’il avait raison : c’est incontestable.


              • epapel epapel 24 avril 2013 00:46

                En tous cas c’est la preuve que le débat est impossible et donc vain.


              • Constant danslayreur 23 avril 2013 13:34

                Heu... Ayé je crois avoir la réponse Rounga,
                en fait ça se passe en deux temps comme la valse du même nom+1
                Les lesbi veulent le même droit que les hommes hétéro, d’épouser des nanas et les
                Les homo ... heu ... masculins veulent le même droit que les femmes hétéro d’épouser des mecs

                Vous me direz que des lesbi qui veulent les mêmes droits que les hommes ce n’est pas nouveau en revanche, des ... heu ... masculins qui réclament les mêmes droits que les femmes ça mérite de s’y attarder un ch’tit chouia vu que si j’ai bien compris par ailleurs, les réacs opposés au projet sont les mêmes qui étouffent leurs femel... pardon femmes qui du coup n’ont pas encore contrairement aux lesbi en raisonnable encore accès à tous leurs droits.

                Accordingly, les ... heu ... masculins au lieu de s’échiner à vouloir le même droit que des femmes qui n’en ont que très peu, feraient mieux de briguer les mêmes droits que celles qui en ont au moins deux les lesbi et comme elles de vouloir épouser des filles.

                Ayé, bibi le génie à résolu le problème... ou presque. Merci qui ?
                J’ai bon ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès