Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le 5 Mai 2013, marchons pour une 6ème République

Le 5 Mai 2013, marchons pour une 6ème République

D’un 5 mai à l’autre…

- Le 5 Mai 1789, se réunissaient les Etats Généraux, convoqués par le roi pour débattre des problèmes du pays mais en fait véritable signal du départ de la Grande révolution,

- Le 5 Mai 2011, devient la Journée Mondiale « Mains Propres »

- Le 5 Mai 2012 nous chassions SARKOZY,

- Le 5 Mai 2013 marchons pour une 6ème République !

 

Le 5 Mai 2013, marchons pour une 6ème République.

 

La faillite morale d’un homme éclaire celle du système auquel il appartenait.

Chacun l'apprécie, il ne s'agit pas d'un problème d'hommes (et de femmes) corrompu(e)s par la finance mais d'une crise résultant de la faillite de l'oligarchie permise par les institutions de la Vème République.

Entre deux élections, le pouvoir gouverne sans le peuple, pouvoir constitué des mêmes personnes issues des mêmes réseaux (études identiques, dans les mêmes écoles,...) complètement insubmersibles et interchangeables  !

On trouve les mêmes dans la Presse, à l’ENA, dans les Gouvernements, l'Assemblée Nationale, le Sénat et la Finance : les exemples abondent du PS au FN.

On peut aisément retrouver les noms de celles et ceux qui dirigent sans discontinuer, "les mouches changeant simplement d'âne".

Un monde de connivence qui unit des amis de l’argent sans odeur à travers tous les partis du système officiel !

Une longue chaine de cyniques unis par le mensonge relie les Le Pen à Cahuzac, et un proche du Président, son trésorier de campagne, boucher- libraire qui trafique avec un comparse chinois pour ouvrir des comptes offshore !

Ainsi une caste de serviteurs des oligarques qui parle en commun la langue de la finance internationale a fini de pourrir un système de monarchie quinquennale. Il concentre les pouvoirs et dilue toutes les responsabilités morales et politiques.

Aux abois, le chef de l’état ne trouve à proposer qu’une mesure d’interdiction d’exercice d’un mandat électif pourtant déjà censurée par le Conseil constitutionnel !

C’est dire l’inconsistance d’une équipe qui ne sait plus que faire pour se tirer d’affaire.

L’issue pour notre pays déshonoré par ces mœurs et ces balbutiements incohérents est dans le peuple.

C’est à lui de définir la règle du jeu démocratique qui permettra de restaurer la République vertueuse à laquelle il aspire.

Pour restaurer la démocratie, la confiance du peuple, le consensus se fait aisément : il est temps de fonder une 6ème République.

- Convocation d'une Assemblée Constituante !

- Rétablissement de la proportionnelle à toutes les élections !

- Création d'un Conseil national des médias.

Organisons la marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 5 avril 2013 11:31

    C’est le premier mai qu’il faut marcher pour une nouvelle République !

    Une République faite par et pour le peuple.

    Il n’est pas interdit de rêver !


    • Croa Croa 5 avril 2013 22:36

      Le premier mai, fête du travail, relève d’une autre symbolique. Que ceux qui défilent tous les ans au 1er mai usent leurs semelles s’ils veulent mais, comme chacun sait, cela fait doucement sourire l’oligarchie mafieuse qui gouverne !


    • TESTANIERE TESTANIERE 5 avril 2013 11:38

      Je marcherai aussi le 1er mai...comme depuis 40 ans.


      • tf1Goupie 5 avril 2013 15:27

        On pourrait aussi défiler pour une nouvelle France : un peu moins pays de la magouille, pays des resquilleurs et de « c’est les autres qui fraudent et qui profitent, c’est pas moi »


        • YVAN BACHAUD www.ric-france.fr 5 avril 2013 16:45

          D’accord pour une marche pour la 6ème république mais ne nous trompons pas de revendication.


          Je suis personnellement contre une Constituante élue qui nous donneras exactement les mêmes qu’aujourd’hui ou en 2007 avec 15% de FN si c’est a la proportionnelle.
          Il est impératif de TIRER AU SORT la Constituante comme le demande - forrt justement Etienne CHOUARD ;

          Je suis personnellement contre la proportionnelle. Mais pour un mode de scrutin à 85% proportionnel qui permet de dégager une majorité de gouvernement.

          Je pense qu’il faut manifester pour une revendication UNIQUE qui fait « consensus » : le référendum d’initiative citoyenne qui est souhaité par 82 à 88 % des Français.

          Il était promis par tous les parti du PCF au FN en... 1993.

          AUJOURD’HUI , il est inscrit dans les programmes 2012 :
          Du front de gauche, d’EELV, du Parti radical de gauche, de Debout la République, du Front national.
          Le RPR l’avait promis... dans l’année ..93. M.M Sarkozy, Fillon, Mariton et quelques centaines d’autres se sont fait élire député sur cette 4ème de 20 promesses.
          Les sympathisants UMP manifesteront en masse pour le RIC.

          Avec cet oitil démocratique et efficace, une constituante pourra être mise en place et les réformes profondes et justes dont la France a grand besoins pourront en tous cas être votées !

          MAIS LE FRONT DE GAUCHE DOIT D’ABORD RESPECTER SON PROGRAMME :
          Mettre le référendum d’initiative citoyenne a l’ordre du jour de l’ assemblée nationale ou du sénat.



          • Croa Croa 5 avril 2013 22:45

            Tout à fait !

            Peu importe que le Front de gauche soit à l’origine de l’idée d’un 5 mai pour une nouvelle constitution, c’est le peuple entier qui se doit maintenant de porter cette idée.

            La constituante tirée au sort ? Oui, bien sûr !  smiley


          • citoyenrené citoyenrené 5 avril 2013 16:52

            d’accord avec cet article, à un bémol près, « Convocation d’une Assemblée Constituante »

            qui seront les constituants ? des non-éligibles dit le Front de Gauche, mais s’il s’agit de politiciens de métier, ils ne pourront que restreindre la souveraineté populaire

            il faudra donc que ce soit des français lambda, guidés par le bon sens, le sens commun

            si notre prochaine obligation est la déprofessionalisation de la pratique politique pour se prémunir des dérives naturelles qui tendent à constituer une caste, une section du peuple (art 3)

            d’ici là, vive le Front de Gauche et vive l’écosocialisme !


            • ctadirke 5 avril 2013 22:18

              Vu l’effet repoussoir du tribun démago, cette marche risque d’être un fiasco

              Et c’est presque souhaitable

              Utilisons plutôt notre cinquième pouvoir d’internautes pour rendre, par pression de l’opinion internautique, impossible de ne pas changer les choses ? Une pression potentiellement bien plus efficace que les non fiables sondages ou encore la rue où , de toutes façons, on ne trouve plus guère de lanternes.

              Et d’abord une pression contre cette reculade méprisable à propos du cumul des mandats, un des cancers de notre vie politicienne française.

              Aux claviers, citoyens



              • citoyenrené citoyenrené 5 avril 2013 22:42

                @ Ctadirke,

                « tribun démago » oh le bel élément de langage de la pensée dominante....démago, c’est aussi abscons que « populiste ».....démocratie, démagogie...population, populaire, populo, populiste, c’est crade, autant l’un que l’autre

                cela dit, l’objectif pourrait être la dépersonnalisation du pouvoir, puis sa déprofessionnalisation

                ce mouvement évolutionnaire doit, pour réussir, être cristalisé par un porte-voix

                Mélenchon ne va pas assez loin mais la 6e république est un bon début, et l’écosocialisme enthousiasmant

                « aux claviers » c’est en partie virtuel...tout comme ce commentaire ..vous avez peut être raison là-dessus, si les échanges, débats d’idées sur internet font évoluer les points de vue, ça cesse d’être virtuel


              • Croa Croa 5 avril 2013 22:48

                Le peuple peut tout à fait reprendre l’idée à son compte, fût-elle lancée par un « tribun démago » comme tu dis !


              • herope herope 5 avril 2013 23:08

                Il ne suffit pas de changer de chiffre de république pour un changement qui ne serait qu’anecdotique car ce système s’appuie toujours sur le capital. On change de petit chef et ça repart.
                Seul une Révolution Sociale et Libertaire redonnerait au peuple le choix de son destin !

                www.fa-heropelyon.fr.gd


                • juluch juluch 5 avril 2013 23:25

                  « Une longue chaine de cyniques unis par le mensonge relie les Le Pen à Cahuzac »


                  Sans déc’................. et sur quels critères ??

                  A toute fin utile l’idée de la VIe république vient du FN...............un oublie sans doute sous le coup de l’émotion.......  smiley

                  • nemottep 6 avril 2013 08:58

                    A toute fin utile l’idée de la VIe république vient du FN .

                    tes sources stp ?


                  • juluch juluch 6 avril 2013 13:29

                    mes sources furent sur les murs et dans le programme FN en 1995....


                    Petit lien glané sur le net :


                  • pierrot pierrot 6 avril 2013 07:30

                    Initiative démagogique.


                    • vivacuba vivacuba 6 avril 2013 09:09

                      Tout à fait OK pour rendre le pouvoir au peuple ! Le probléme, c’est aujourd’hui de se poser la question sur ce que veut le peuple.... 
                      Or, si l’on se réfère aux opinions et réactions du peuple à travers les forums, les commentaires sur le net aux différents médias ; il y a de quoi s’inquiéter sur les aspirations du peuple !

                      Chaque jour je constate que ceux qui s’expriment , sont de plus en plus individualistes, racistes, xénophobe, anti-pauvres, anti-jeunes.......
                      Le peuple est « pollué », par des années d’économie libérale ; rendre la voix au peuple nécessiterait en premier de désintoxiquer le peuple de toutes les saloperies que le temps, les pouvoirs, la presse, l’évolution de la société ont inscrit dans nos cerveaux ! 
                      Là , le travail est colossal !
                      Alors , si rendre le pouvoir au peuple aboutit à une société encore pire que la nôtre .... !



                      • vivacuba vivacuba 6 avril 2013 09:57

                        Et alors ! Vous voulez en arriver où là..  !


                      • TESTANIERE TESTANIERE 8 avril 2013 08:19

                        Je vous invite à la relecture de la circulaire BOLKESTEIN .
                        Tout y est, et la version 2 à peine édulcorée n’est pas plus rassurante ... !

                        http://www.democratie-socialisme.org/IMG/article_PDF/article_495.pdf


                      • TESTANIERE TESTANIERE 8 avril 2013 08:01

                        La France a connu plusieurs Constituantes à des moments clés de son histoire : 1789, 1848, 1946.

                        http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article82

                        L’élection d’une Assemblée constituante au suffrage universel direct permettra aux citoyens de choisir les représentants en fonction de leurs idées sur les institutions et les règles du jeu politique, et non pas selon ce que leur dictent les habitudes et les mots d’ordre des partis.

                        Elle permettra l’émergence de nouvelles personnalités politiques et le renouvellement des représentants.


                        • jojoduchato jojoduchato 13 avril 2013 13:08

                          Dans l’affaire Cahuzac ce qui est impressionnant c’est de voir avec quels soins la plupart des hommes politiques et journalistes évitent encore de faire le lien entre cette affaire et « la société de l’argent roi » dans laquelle nous vivons. L’affaire Cahuzac n’est pas nouvelle. Elle est un peu plus symbolique de par la fonction occupée par l’intéressé  !!! (1) Elle vient « simplement » se rajouter à une multitude d’affaires passées et en cours qui touchent même les plus hauts « dignitaires » du régime de la 5 ème Républiques que d’aucun jugent agonisante. Pour ne s’en tenir qu’à ces seules affaires là, n’oublions pas que les 2 derniers Présidents de la Républiques, Chirac et « Sarko » ont été mis en examens. ( l’un est condamné à 2 ans de prisons , pour l’autre on va voir …..)Un ancien premier ministre, Juppé a été condamné et est allé se faire oublier quelques temps au Canada. Avant le ministre du budget, beaucoup de personnes sont sous le coup de la justice et quel que soit le bord politique (affaire Guérini dans les bouches du Rhone , l’affaire Jean-Pierre Kucheida dans le Pas de Calais etc...), Dans ces conditions comment écarter d’emblée le lien entre ces affaires et le modèle de société évoqué tout a l’heure où ce qui compte avant l’humain ert la Nature est le pognon ?. Il est CERTAIN que si nous ne changeons pas les règles de fonctionnement de la société basée sur le principe dominant de l’accumulation des richesses pour une minorité, rien ne changera. Qu’elle que soient les personnes les plus vertueuses que vous mettiez dans les instances dirigeantes , elles seront à un moment ou à un autre ou compromises ou alors seront écartées du pouvoir.

                          En résumé, le fil conducteur de l’esprit de la 6 ème république doit être celui de la sortie de la société du fric pour l’entrée dans une société de la satisfaction des besoins humains en n’écartant absolument personne. Nous avons tout a gagné et en particulier la Nature qui exploitée elle aussi comme les hommes a dépassé ses limites. Une première mesure forte pourrait être adoptée. Cette dernière est d’ailleurs déjà effective dans l’économie sociale et solidaire (ESS) ou le rapport entre le salaire le plus bas et celui le plus haut est de 5. ( il est-parait-il- identique dans l’économie capitaliste dans les petites entreprises)

                          Châteaurenard le 13 avril 2013


                          1. Les affaires concernant les présidents de la République ne le sont pas moins étant donné le fait qu’il s’agit de la fonction suprême de l’État.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès