Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le chômage bat des records : continuons dans la même direction (...)

Le chômage bat des records : continuons dans la même direction !

Lundi, le ministère du travail a annoncé une nouvelle flambée du chômage : 26 200 demandeurs d’emplois de catégorie A de plus, pour un total de 3,536 millions en métropole, soit 641 200 de plus depuis l’élection de François Hollande. La réaction du gouvernement ? Poursuivre sa politique…

 
L’échec sur toute la ligne
 
Et dire que François Hollande souhaitait vite inverser la courbe du chômage  ! Alors qu’il vient de fêter ses trois ans de mandats, et qu’il a bien imprudemment annoncé qu’il ne pourrait pas se représenter si la courbe du chômage ne baissait pas, le chômage continue de battre record sur record, mois après mois. Pourtant, ce n’est pas faute de s’être demené puisque le gouvernement a mis en place des emplois d’avenir pour les jeunes et les contraits de génération, pour un total de près de 200 000 depuis 2012. Et n’oubliant pas les entreprises, il a mis plus de 6 milliards sur la table pour baisser le prix du travail avec le CICE et va en mettre 40 avec le pacte de compétitivité et il libéralise le droit du travail.
 
 
Déjà, devant la baisse continue des investissements, le gouvernement avait bricolé une énième niche fiscale pour pousser les entreprises à investir. Mais la hausse continue du chômage a poussé le ministre du travail à réagir en annonçant la création de 100 000 emplois aidés supplémentaires, une pratique utilisée par tous les gouvernements ou presque depuis 35 ans, avec le succès que l’on sait… Et parallèlement, la baisse du prix du travail se poursuivra, ainsi que l’agenda de libéralisation. La recette de l’échec, à moins que les vents plus porteurs de la conjoncture (euro, pétrole et taux d’intérêts au plus bas) ne permettent une inversion de la courbe, comme cela s’était passé de mai 2005 à février 2008.
 
Quand le cerveau est éteint
 
Il est tout de même effarant qu’après quarante années d’échec des majorités de droite comme de gauche dans la lutte contre le chômage, on en soit toujours à des baisses de cotisation sociale, des emplois aidés et des mesures diverses et variés de libéralisation du marché du travail. Les mêmes recettes, qui ne marchent pas depuis quatre décennies, continuent à être appliquées sans question, le chômage ne baissant qu’en fonction des évolutions de la conjoncture internationale, porteuse au tournant du millénaire, avec une bulle et un euro bon marché, ou au milieu de la décennie, avec une nouvelle bulle. Le pire que c’est sans doute cela qui pousse le gouvernement à ne compter que sur le vent
 
Pourtant, il y a bien d’autres idées. D’abord, la quête de compétitivité est suicidaire étant donnée l’existence de pays, proches, où le coût du travail est dix fois plus bas. Malgré tout, on pourrait baisser le coût du travail sans toucher à la protection sociale, en faisant contribuer les produits importés, avec une TVA sociale. On pourrait aussi protéger nos emplois et aider la relocalisation d’activités par du protectionnisme, comme le font les pays d’Amérique du Sud ou d’Asie. On pourrait desserrer la contrainte budgétaire en remettant la monnaie au service de l’intérêt général. On pourrait remettre en place une poiltique industrielle digne de ce nom. Enfin, pour amorcer la pompe, on pourrait aussi interdire temporairement les destructions inutiles d’emplois, aux caisses de supermarché ou sur les autoroutes.
 
Il est effarant que l’échec patent de sa politique ne pousse pas le gouvernement à se remettre en cause. Il mène les mêmes politiques qui échouent depuis 40 ans. Et il ne faut rien espérer de plus des Républicains, qui défendent le même agenda, poussé plus loin aujourd’hui alors qu’ils étaient allés moins loin au pouvoir.

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • mic0741 mic0741 3 juin 2015 10:30

    Tant que nos gouvernements, victimes de la dictature des syndicats français absolument pas représentatifs, penseront que le maintien des avantages sociaux est préférable au plein emploi, le chômage ne pourra pas diminuer, sauf aide de la conjoncture internationale (mais alors la France restera à la traine de l’Europe).


    • howahkan howahkan Hotah 3 juin 2015 11:58

      @mic0741

      dans la meme ligne usioniste et amis j’ai bien une solution pour le plein emploi, supprimons les salaires., les aides, et be donnons que de la nourriture, pour l’abri qu’ils se démerdent !! ....et créons le travail gratuit obligatoire...

      ami de + en + pauvre,prends un peu soin de ton maître qui le mérite bien ..
      cela dit bien que n’ayant jamais eu autant de bien et de bouffe , infecte certes mais c’est de la bouffe quand meme,, nous ne sommes jours pas content...

      mais bon hélas personne n’en veut..sauf notre Saint Patronat...qui est si bon avec nous..
      pas facile d’être si génial,si puissant, riches à milliards....sans rien avoir à faire à part penser pour éviter que ces bon amis(cons de) travailleurs se rendent comptent que sans eux...il n’y a plus de patronat,mais que par contre sans patronat on y arrivera forcement très bien et que donc le pouvoir est à celui qui fabrique.

      .penser étant ce que tout le monde fait tout le temps, sauf que celui qui est un vrai travailleur lui en plus il travaille vraiment..

      si génial, bon, compatissant,aidant,désintéressé et pourtant si incompris.....

      pauvres puissant...

      ps : on me dit à l’oreillette que je déconne...et que..je suis viré...parce que pas dans la ligne...enfin si mais dans la ligne de mire..


    • mmbbb 3 juin 2015 13:31

      @howahkan Hotah Mon frere qui etait artisan n’a jamais embauche bien qu’il a un beau metier Il a commence dans le batiment des 15 ans et est devenu decorateur il a une bonne maitrise du metier, IL s’occupe de son hobby desormais la peinture a l huile Mon fere n’a jamais ete un monstre mais voila ce qu’il advient lorsque dans ce pays la suspicion l’emporte sur la confiance Ma compagne est en profession liberale elle n’embauche pas Je l’avais dit a R GIL dont la seule rhetorique est le mechant patron, alors creez votre propre societe et vous aurez la merveilleuse decouverte de toute la sympathie de l’administration francaise dont certains fonctionnaires pourtant ayant un statut ont une haine feroce de l’employeur .Quant a vos poncifs le patronat milliardaire, de quel le patron ? des patrons de PME PMI ? Son employe va lui crache a la gueule alors qu’en rentrant chez lui il va aduler des footbaleurs millionnaire .je caricature ainsi certain le sont.


    • howahkan howahkan Hotah 3 juin 2015 15:07

      @mmbbb

      Salut mmbbb....

      ce sont les petits pseudo patrons ou employeurs ou maîtres, ou dirigeant ou leaders , mais aussi leur contrepartie salariés qui eux non plus ne veulent pas collaborer et gagner le pactole bref le haut et le bas du pavé d’une société non coopérative et non égalitaire de partage etc etc etc qui ont permis de créer ce monstre actuel qui veut tout bouffer et qui risque de réussir car rien de profond n’est compris....

      Bref ce monstre froid est notre création à tous.....et si on coopère par force,c’est uniquement parce que coopérer est incontournable...sans coopération les humains sont finis en 1 seconde...nous on choisit de ne pas coopérer sans d’ailleurs strictement rien saisir du pourquoi, coopérer volontairement car on a peur que le voisin travaille 1 seconde de moins et ai plus, alors comme c’est incontournable que de coopérer, on va alors coopérer par la force....

      plus débile que cela ça n’est pas possible....enfin avec cet humain je me demande si on ne pourrait faire encore pire..

      ce qui se passe en est la conséquence previsible, inéluctable , logique et imparable..ça n’est absolument pas un problème français mais un problème humain tout court...avec certes ici et là des variantes dures ,-moins dures, mais sur le fond de la question , la competition donc l’élimination de tous les autres, il n’y a aucune variante..

      toute compétition qui cache en fait une élimination des autres , des gens, de techniques simples etc etc etc empêche la coopération par soucis d’en prendre un max sur le dos des nombreux travailleurs et amène un seul vainqueur c’est ce qui est en train de se passer, les financiers vont essayer de tout bouffer......cette machine infernale crée par tous ou presque sauf exceptions se retourne contre les petits eux aussi ,car elle veut continuer a détruire,gagner, manger, éliminer etc ce qui aujourd’hui passent eux aussi au stade d’exploité car broyé par la puissance du monstre qu’ils ont créé..pleurent sur leur sort,tout cela parce que ils refusent de coopérer et de partager ce qui est LA SEULE ISSUE disons extérieure ....quand à l’origine de tout cela en nous meme, c’est un non sujet ABSOLU , un aveuglement volontaire car la réponse est en fait : ben je ne comprends rien, je pensais juste gagner , et voila que moi aussi je perds à mon tours,hier gagnant aujourd’hui écrasé moi aussi ...que faire ? je ne sais pas... ??
      or nos cerveaux rétrécit ,reconnaître une telle chose ils ne savent plus faire....plutôt rester arrogant meme au bord du précipice que de reconnaître que je me suis planté totalement , à cause de mon ignorante arrogance et fierté..

      on assiste pour moi au bal des perdants, de gens qui pensaient gagner le pactole sans comprendre un seul instant que si competition il y a , ils pouvaient tout perdre....ce qui est précisément le but..

      tous ceux qui ont joué au monopoly et qui perdent aujourd’hui sont eux meme les responsables de leur propres déchéance..

      FALLAIT PAS JOUER A CE JEU ? FAUT PLUS JOUER....

      mais rien à faire le battu refusera jusqu’au que ce soit trop tard de voir tout cela, sauf exceptions...mais comme ça ne suffit toujours pas ,la suite est une descente aux enfers qui va continuer....

      le pouvoir dément étant ,sans le savoir bien sur, la main invisible qui cette fois là n’est pas du tout celle du marché,mais la main disons de L’Origine, qui va forcer les humains à aller là ou l’on aurait du aller depuis des millénaires...

      ce pouvoir dément joue ,sans en etre conscient bien sur car il est le jouet de forces qui le dépasse totalement, il joue exactement le meme rôle dans le global que la souffrance de vivre joue dans le particulier...

      etc .....................
      il y a un seul chemin, fin de la competition qui en fait est élimination, fin du business, fin de l’argent , coopération pacifique, partage et mise en œuvre des nécessites vitales par et pour tous selon capacité et goûts......

      Je ne fais que vous passer le message de L’Origine...maintenant a chacun de voir....mais pour le moment c’est tout vu...

      donc le pire va aller en augmentant ,jusqu’à ce que........ça peut encore durer des millénaires ou ....pas !!

      cheers...


    • izarn 3 juin 2015 20:21

      @mic0741
      Trés drole ! Ca existe encore ce genre d’analyse ?
      Le plus hilarant c’est la dictature des syndicats ! Ouarf ! Ouarf !


    • Francisco Francisco 6 juin 2015 00:17

      @mic0741
      Les avantages sociaux sont une conséquence du chômage, pas une cause. D’ailleurs, si on ne versé pas d’indemnités aux chômeurs, ils deviendraient des consommateurs non solvable et les carnets de commandes des industries en ferait les frais. Cela créerai d’avantage de chômage...
      L’idéal serait le plein emploi, mais la façon dont le système fonctionne ne le permet pas, et le développement de la robotique va accroitre le nombre de gens devant les bureaux de pôle emploi, cela semble inévitable.
      Il faudrait que le système soit flexible et s’échelonne autour du progrès technique. Car ce dernier, avec pour objectif la productivité, tend à produire le plus possible avec un minimum de charges (salariales en autres). Il faudrait un seuil à partir duquel on estime que chaque nouvel arrivée sur le marché de travail engendre un départ en retraite. Il y à aussi la thèse du salaire universel.
      Ce qui est sur c’est que le système capitaliste atteint ses limites, le serpent ce mord la queue, et c’est bien la majorité qui en subit les désastreuses conséquences.


    • Gabriel Gabriel 3 juin 2015 10:31

      Bonjour Laurent,

      Certaines de vos solutions sont intéressantes mais, dites moi, le RPR n’était il pas un parti « Gaulliste » qui a gouverné pendant des années sans appliquer les remèdes que vous citez ? Vous croyez encore que les politiques actuels s’intéressent au bien commun, aux citoyens ? Non, les deux principales missions qui les préoccupent sont le lobbying de ceux qui ont financé leurs élections et un carriérisme nécrophage accouplé à une ambition et un ego démesuré. Quant à « NDA », les gens lui préfèrent l’originale « MLP ».


      • howahkan howahkan Hotah 3 juin 2015 11:03

        du chaos sortira l’ordre...........

        le pire c’est que pour moi, c’est tout à fait juste mais demande d’être approfondit jusqu’à la racine.

        pour le moment le bon peuple ne veut rien lâcher de ce qui amène ce monde à une possible extinction, ..disons prématurée de quelques millions d’années....ce qui serait une réussite de plus à notre actif, nous qui sommes au dessus de l’énergie inconnue au delà du temps qui a un peu à voir avec notre présence ici meme..

        les fauxcialistes sionisés ou pas sont là pour détruire comme les précédents, ,pas trop vite au cas ou ça se rebellerait,car là on rentre dans l’imprévisible t çà le bourgeois fainéant et parasitaire du vrai travail collectif au pouvoir, l’imprévisible il n’aime pas du tout, c’est meme pourquoi il est devenu dément, entre autre...et sa démence,il entend la partager de force, quitte a tuer en masse si il le faut, car le bougeoirs est généreux...il nous laisse le travail qui est le sens de la vie...lui se contente de peu, juste du fruit de ce que le collectif a produit...

        plus humble n’est pas possible...des larmes de bonheur me viennent spontanément...meme pas besoin de faire semblant..

        oui je disais le bon peuple ne veut rien lâcher car il a tout compris le bon peuple.
        .
        il ne veut pas coopérer et partager car c’est mauvais, si les méchants singes qui soi disant sont nos ancêtres et qui merci oh grandeur lumineuse de Saint Darwin n’ont donc pas été partageur mais voleur et violent nous ne serions pas là...car vivre c’est tuer et voler......

        Il adore la competition et le casino permanent de la vie, si il gagne le bon peuple...la seule option valable retenue, et des qu’il perd ,option qu’il n’a pas voulu voir, et bien il pleure le bon peuple, il tape des pieds, il gémit, il est triste...mais oh jamais heureusement il n’ira chercher les cause profondes d tout cela....

        il adore tricher lui aussi...

        n’a rien contre voler le travail des autres ,mais mais avec le sourire qui change tout...

        Il s’en tape et heureusement que pour son confort des milliers d’autres humains vont mourir aujourd’hui, de famine, sous les gentilles bombes démocratiques, par le suicide aussi car etre un vaincu amène à cela...car tous ils ne sont que des perdants non !! ..tout le monde a ce qu’il mérite non ? ainsi les 80 millions de morts en deux guerres n’ont eux aussi eu que ce qu’ils méritaient ??

         si on suit cette logique de la compétition qui est fait cache une élimination : BIEN SUR !!! tout ce que je dis est juste....ah bon ?? oui oui !!

        et bien le bon peuple , pour le moment encore,admet tout cela.....il râle car il a peur maintenant mais c’est tout, juste un frétillement..................

        ..................si petit et faible que nos bons maîtres qui eux savent vont continuer sur le meme chemin...de destruction...pour deux ou 10 grandes maison une à paris les autres dans le sud remplis de moustiques et avec un vent a décorner les cocus, ah le pauvre ...., 4 voitures, un chauffeur etc etc

        avouez que ça n’est pas cher payé non ??

        Vous savez , probablement non,sauf comme toujours exceptions bien sur ,de + en + nombreuses.. que à jouer au monopoly , ce qui n’est pas jouer d’ailleurs mais est conflit donc guerre au bout , et bien tout ce qui se passe est previsible des la première seconde....c’est aussi logique, inévitable.....

        Pourquoi râler à propos d’un jeu auquel on accepte de participer..en pensant gagner....sommes nous alors différent de ces leaders auto mis en place grâce à des trucages grossiers ou subtil ??

        absolument pas...

        si vous pensez que votre personne et capacité pour laquelle vous n’y êtes strictement pour rien à la base et qui est un don gratuit de mère nature qui a fait que nous soyons tous nés avec différentes capacités car note seule route était de coopérer d’où le besoin naturel de différences..imaginez un monde fait que de pseudo génies mathématiques et astro physicien et rien d’autres...alors nous serions morts de puis des milliards d’années  .....si vous pensez que vous devez avoir plus beaucoup plus que ce connard de voisin , si vous pensez que vivre c’est etre en conflit, de gagner, donc éliminer etc etc et bien vous aussi meme pauvre et misérable ,heureux hommes, vous êtes vous aussi dans le camps des gagnants .

        elle est pas belle cette non vie ??

        si bien sur..

        et là on peut alors dire ceci . yeah baby yeah.............


        • Trelawney Trelawney 3 juin 2015 12:24

          Au cours du mois d’avril, le chômage a baissé de 11.1% sur toute la zone euro (France compris). Comme en matière de chômage et de plein d’autres choses, nous sommes les mauvais élèves de l’Europe, il faut croire que les solutions adoptées par le gouvernement sont obsolètes.

          On a donc la BCE que révise ses taux, dévalue la monnaie et relance l’économie et l’emploi dans toute l’Europe, sauf en France. La raison en est simple : La France, à l’inverse d’autres pays, ne s’est pas préparée aux décisions de la BCE. Elle a continué à faire des chèques en blanc (et bientôt en bois) au MEDEF. Elle a continué de croire que seule les administrations publiques sont en mesure de créer des emplois. Et maintenant pour payer la facture, elle va devoir augmenter les impôts créant ainsi plus de chômage et de récession.

          Nous avons un gouvernement qui ne fait que nous opposer au péril, alors qu’il n’est même pas en mesure, avec de simple réforme à mettre le pays en état de marche et à nous sauver du désastre qui s’annonce. Que ce soit ce gouvernement Valls ou les précédents (depuis maintenant 40 ans), tous ont démontrer leur incompétence crasse. Qu’ils ne viennent pas nous faire des leçons de morale sur l’incapacité qu’ont certains « petits partis » à gouverner. car il serait temps pour la France de changer de modèle politique


          • izarn 3 juin 2015 20:43

            @Trelawney
            Ouaip, le chomage baisse par sortie des listes, radiations ou « pas la peine de pointer, ça rime à rien »...Ou retraites. La population vieillit.
            Voila la baisse...Le QE ne sert qu’à spéculer en bourse, jouer au casino, et ne se retrouve pas dans l’économie réelle depuis 2008. Le BDI est au plus bas historique : 591 ! Il faut retourner 20 ans en arrière pour voir un tel niveau de remplissage des bateaux commerciaux sur la planète...En 2007 le Baltic était à 10 000 pour cibler les idées...
            Quand à la relance...Elle n’a jamais existée pas plus qu’ hiers qu’aujourd’hui. Au contraire, on arrete pas de sombrer, les USA avec ! Mais qui, dans la rue, a vu une relance depuis 2008 ? Ou ça ? Quand ? Comment ? Dans les fantasmes télévisés ?
            On se demande comment il pourrait il y avoir une relance en UE, alors que meme la Chine plonge, le Japon est sous l’eau, la Russie surnage, le Brésil rame, les USA truquent leurs chiffres du chomdu et sont en récession effective, que bien des banques sont en faillite réelle et en survie virtuelle grace aux QE qui n’arretent jamais de rouler les dettes par milliers de milliards chaque année....
            Tout va bien ! Et c’est ce pauvre Hollande qui n’est pas capable de réformer ! C’est sa faute !
            Oh, je ne vais pas le défendre ! Mais le libéralisme qu’il fait n’arretera rien : C’est comme pisser dans un violon, cela ne fait pas de la bonne musique !

            Ce discours est ubuesque vu la situation, completement schizoide. Hollande est comme Sarkosy : Un nain qui raconte n’importe quoi en priant le Saint Libéralisme.


          • franc tireur 3 juin 2015 12:24

            Je cite : « Il est tout de même effarant qu’après quarante années d’échec des majorités de droite comme de gauche dans la lutte contre le chômage, on en soit toujours à des baisses de cotisation sociale, des emplois aidés et des mesures diverses et variés de libéralisation du marché du travail »


            Putin qu’est ce qu’il faut pas entendre. C’est la ou l’on se rend compte de l’isolement intellectuel d’une grande partie de la France, de ses élites politiques et d’une grande partie de l’electorat , a gauche.
            Si la France a tenté la voie libérale je veux bien me pendre ici maintenant .

            Ca fait des decennies qu’on entend effectivement qu’il faut baisser les charges, reglementations et cie , mais ca fait des décénnies que tout l’inverse se produit dans les faits .La on on baisse un peu d un coté, on alourdit de l’autre.J avance d un pas je recule de deux.
            Hier encore la loi de dialogue social , censée au départ alléger les contraintes des TPE//PME sur les effets de seuil, vient d’alourdir celles ci, en faisant entrer des syndicats crypto marxistes jusque la tenus a l’écart.

            La France est un pays unique en OCDE, dernier vestige du monde post 45 pré chute du mur, une république socialo marxiste a visage humain et dirigée par une caste d’apparatchiks (ENA,crée par le stalinien Maurice Thorez), record mondiaux d impots, de dépenses publiques, de normes , d échelons , d élus, c’est une machine inarretable qui produit ses propres mécanismes de survie, que tous les votes du monde n’enrayeraient pas ;Il faudra attendre l’effondrement financier, la hausse brutale des taux.

            Bref le chomage bat des records parce qu’on a jamais voulu essayé les recettes qui marchent , celles dont on ne veut pas entendre parler parce qu’elles remettent en cause tout le logiciel keynesiano marxiste qui nous sert de pensée depuis 1945.


            • izarn 3 juin 2015 20:53

              @franc tireur
              Mais on n’a rien à foutre du chomage. Si pour etre payé comme en Roumanie en dessous du RSA...Il n’y aura plus de chomage ? Et alors ?
              On emploira les gens à faire quoi ? S’il les gens n’ont plus rien pour acheter ?
              Ton raisonnement est complétement débile. Déja j’achète chinois, alors la, se sera encore pire : Ta boite va fermer ! Tu seras heureux des baisses de « charges. » Ohhh pov patron !
              On va vendre à plus pauvre que nous, sachant que nous sommes parmis les pays les plus riches de la planète ?
              On va se la jouer « Qui est le plus pauvre » pour bosser en état d’esclavage ?
              Non ton système c’est de la MERDE. Il est au bout du rouleau.
              Alors les riches veulent rester riches ?
              Je m’en branle ! Crevez !


            • franc tireur 4 juin 2015 12:34

              @izarn

              avant de comparer nos couts a la chine ou roumanie, essaies de nous comparer a l allemagne, l angleterre,le canada, la suède..

            • straine straine 3 juin 2015 12:40

              Citation franc tireur :
              [Bref le chômage bat des records parce qu’on a jamais voulu essayé les recettes qui marchent , celles dont on ne veut pas entendre parler parce qu’elles remettent en cause tout le logiciel keynesiano marxiste qui nous sert de pensée depuis 1945.]
               :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :
              Sans rire, c’est quoi ces fumeuses recettes qui marchent ?
              Sacré Audiard, je me suis toujours demandé ou il allait chercher ses dialogues ....


              • franc tireur 3 juin 2015 12:44

                Je n’ai meme plus envie de developper ..

                Il n’y a rien a faire dans ce pays , on se retrouve toujours face a des zombies formatés depuis l’enfance par les éducateurs trotskistes, qui vous répondent avec ironie pour couper court a tout dialogue un peu constructif.
                En tout cas les recettes c’est a peu près tout l’inverse de ce qu’on a tenté , ca vous donne une idée générale de leurs philosophies

              • straine straine 3 juin 2015 13:13

                @franc tireur
                [...]Je n’ai même plus envie de développer ..[...]
                [...]pour couper court a tout dialogue un peu constructif.[...]
                 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :
                MDR


              • Trelawney Trelawney 3 juin 2015 13:59

                @straine
                On va vous l’expliquer simplement puisque visiblement vous n’avez toujours pas compris.

                Les raisons pour lesquelles l’emplois se fait rare en France sont qu’il coute trop cher et qu’il implique l’employeur à s’engager sur le long terme pour pouvoir maintenir la durabilité du dit emploi. C’est bien sur ce qu’il ne veut et ne peut pas faire, car il ne sait pas de quoi demain sera fait.

                Il faut donc trouver des solutions pour baisser le cout du travail autrement que de maintenir les niveaux de salaires actuels. La solution est fort simple on enlève la moitié des cotisations sociales pour la remplacer par une taxe (TVA). La compétitivité ne sera ainsi plus freiner par ces foutus cotisation qui représente à aujourd’hui pas loin de 100% du salaire net.

                Mettre une TVA à 100% pour les véhicules de plus de 4CV n’est pas une incongruité et taxer les produits à 25% non plus.

                A partir de là vous allez voire venir des sociétés étrangères s’implanter en France et le chômage baisser de lui même. Quand à maintenir les emplois sur le long terme on s’en fiche parce qu’en période de pleine emploi ce n’est pas la précarité qui est un problème

                C’est simple pragmatique, mais je suis certain que nos amis de la CGT vont nous trouver des arguments pour ne pas toucher aux « zaki socio du comité de salut public des anciens de la résistance de l’époque où on était envahit par des gens qu’on avait invité ». Alors j’attend d’écouter leurs arguments....


              • straine straine 3 juin 2015 15:35

                @Trelawney

                On va vous l’expliquer simplement puisque visiblement vous n’avez toujours pas compris.

                C’est qui le « ON » qui me prend pour un jambon ?

                Les raisons pour lesquelles l’emplois se fait rare en France sont qu’il coute trop cher et qu’il implique l’employeur à s’engager sur le long terme pour pouvoir maintenir la durabilité du dit emploi. C’est bien sur ce qu’il ne veut et ne peut pas faire, car il ne sait pas de quoi demain sera fait.

                La mécanisation et la technologie sont responsable de la diminution du temps global du travail, le coût horaire est par contre lié à une politique ’franco-atlantiste’ ménageant le chou et la chèvre.

                Il faut donc trouver des solutions pour baisser le cout du travail autrement que de maintenir les niveaux de salaires actuels. La solution est fort simple on enlève la moitié des cotisations sociales pour la remplacer par une taxe (TVA). La compétitivité ne sera ainsi plus freiner par ces foutus cotisation qui représente à aujourd’hui pas loin de 100% du salaire net.

                Dans un contexte ou 1/4 des actifs sont directement payés par de l’argent public, et qu’un tiers des sommes dépensées pour le chômage sert à financer là dite infrastructure étatique, j’ai un doute sur la volonté de régler ce problème !

                Mettre une TVA à 100% pour les véhicules de plus de 4CV n’est pas une incongruité et taxer les produits à 25% non plus.

                C’est quoi le rapport avec la choucroute ?

                A partir de là vous allez voire venir des sociétés étrangères s’implanter en France et le chômage baisser de lui même. Quand à maintenir les emplois sur le long terme on s’en fiche parce qu’en période de pleine emploi ce n’est pas la précarité qui est un problème

                Vous dépassez le cliché de la naïveté, dites le franchement qu’il va falloir faire le deuil du modèle sociétal Français, pour s’aligner sur celui des pays ’moins-disant’ pour le plus grand profit d’une minorité !!! 

                C’est simple pragmatique, mais je suis certain que nos amis de la CGT vont nous trouver des arguments pour ne pas toucher aux « zaki socio du comité de salut public des anciens de la résistance de l’époque où on était envahit par des gens qu’on avait invité ». Alors j’attend d’écouter leurs arguments....

                Ne soyez pas trop dur avec vos amis ’du syndicat’ largement subventionnés par les deniers publics, et de surcroît toujours prompt à abonder dans le sens du bailleur de fond ! 

                À part ça, le partage du temps de travail ferait une sacré économie sur le coût du dit travail ......


              • mic0741 mic0741 3 juin 2015 15:55

                @straine
                En bref, vous êtes d’accord avec Trelawney !


              • straine straine 3 juin 2015 16:50

                @mic0741
                « En bref, vous êtes d’accord avec Trelawney ! »
                 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

                Pouvez vous développer votre affirmation en différencient
                - « les causes »
                - « les solutions »
                - « les effets »
                Juste pour rire ....


              • izarn 3 juin 2015 20:57

                @franc tireur
                On n’est pas trostskiste. Surement pas. Les zombies qui ressortent toujours les memes arguments éculés depuis 70 ans contre Marx (Marx n’était pas marxiste), on les connait....
                Pinochet, Franco, Mussolini, Hitler, Obama, MEDEF, FMI, BCE, Junker, etc...


              • elpepe elpepe 3 juin 2015 12:40

                @howahkan Hotah

                si vous pensez que vivre c’est etre en conflit, de gagner, donc éliminer etc etc et bien vous aussi meme pauvre et misérable ,heureux hommes, vous êtes vous aussi dans le camps des gagnants .

                Meme l homme dans sa pauvrete relative sera assez con pour penser qu’il est plus malin que son voisin qui est entrain de creuver, dixit le public qui regarde les chomeurs mourir a petit feu, et en retire une certaine fierte, le gouvernement, a travers les cadres de PE, soufflant sur les braises.
                Pour que votre modele fonctionne (Christique) il faut l appliquer a l echelle de la planete c est vous dire si l on a strictement aucune chance que cela arrive.
                Entre temps ’celui qui ne veut que sauver sa vie la perdra’, cet adage pourrait s appliquer aussi a nos societes entant que desorganisation savamment controlee (le fameux chaos controle, la France et l Europe seront les prochains rats de laboratoire, observons)


                • Loatse Loatse 3 juin 2015 13:00

                  Effectivement, ca part en sucettes... Ce sont maintenant les emplois des collectivités qui sont menacés du fait, et d’une baisse drastique des subventions de l’état aux communes et du surendettement d’une bonne partie de celles ci via des prêts toxiques..


                  Toutes tendances confondues, nos gouvernements depuis des décennies ont géré notre pays en faisant fi de l’intérêt général mais nous aussi nous avons fait un choix de société qui s’est retourné contre nous.. 

                  Car c’est un tout... et on ne peut à mon humble avis faire l’impasse sur les facteurs sociologiques 

                  Les supermarchés ont jeté sur le carreau des centaines de milliers de petits commerçants : Formidable le gain de temps, j’entend dire....mais alors il ne faut pas déplorer que les centre villes (je parle des petites villes et villages) ne ressemblent plus à rien...alors qu’autrefois on y trouvait : crémiers, quincaillers, bouchers, charcutiers, boutiques de vêtements, chausseurs etc....

                  L’automatisation a fait des ravages...
                  Maintenant le client pigeon est transformé en caissier (un comble), le pire est qu’il existe des andouilles pour trouver marrant le nouveau « concept » : scanner ses courses soi même !

                  Vont devenir quoi les caissières, les ouvrières dont la boite délocalise pour réaliser plus de profit ? Louer leur ventre pour satisfaire aux caprices d’une élite qui n’est même pas fichue de percevoir ce qu’une telle pratique a d’immonde !

                  Regardez le film avec Poolevoord « Le grand soir » qui décrit si bien ce qui nous attend dans un futur pas si lointain qui déjà se dessine...

                  Il faut, il faudra mettre un frein à ce pseudo libéralisme qui ne prend pas en compte l’intérêt général... replacer l’humain au centre de notre système économique, en faire une priorité ou s’apprêter à faire face un jour ou l’autre au chaos, à la guerre civile.









                   ; 

                  • izarn 3 juin 2015 21:10

                    @Loatse
                    Ce que vous décrivez est le systéme capitaliste néolibéral. C’est sa logique. Sa logique pour survivre c’est la dette de tous, privé et état.
                    Le Système a vendu son expension mirifique sur du vent. C’est à dire un progrés et une croissance qui ne s’arrete jamais. Une croissance à crédit sur des gains futurs qui ne sont pas arrivés et n’arriveront jamais. Cela s’appelle la pyramide de Ponzi. Un jour tout s’écroule et les Madoff se retrouvent en taule.
                    De manière injuste car Madoff est loin d’etre le pire. Au moins il entubait les riches, ce qui était finalement trés soviétique.
                    Alors bon, vous pouvez toujours pleurnicher que les pourris de politiciens ont laissé faire, mais les politiciens en démocratie c’est la meme chose que le Capital. de toute manière ils sont enfermés dans leur logiciel, ils sont incapables d’en sortir.
                    Ne croyez pas qu’ils pussent faire autrement. Vous avez vu les noms ? Vous croyez que ces gens auraient pu faire autrement ? Certainement pas !
                    Donc le Système ne peut pas etre réformé, il ne peut pas etre modifié, il ne peut qu’aller qu’à sa perte. C’est eschatologique.
                    Nous avons une solution, comme les rats, quittons le navire.


                  • fred.foyn Le p’tit Charles 3 juin 2015 13:02

                    Comment.. ?

                    Il y a du chômage en France.. ?
                    Vous êtes sur.. ?
                    Ce n’est plus le plein emploi comme sous De Gaulle.. ?
                    Hollande aurait donc menti..comme Sarkozy.. ?
                    Ces deux pingouins représentent ils la politique ou la mafia.. ?
                    C’est p’être la même chose dans le fond.. ?
                    Toujours est il que l’OCDE prévoit un retournement de l’emploi fin 2015...Hollande le voyait en 2012.. ?

                    • izarn 3 juin 2015 21:32

                      @Le p’tit Charles
                      Hitler avait trouvé la méthode pour réduire le chomage :
                      -Camp de concentration, camp de travail obligatoire (Non payé, bien sur, voyons !)
                      -Mourir à la guerre.
                      Solution trés efficace, applaudie à l’époque par le capital international.
                      Je propose à Sarkosy pour son futur programme :
                      -Mettre tous les chomeurs en prison. Ce sont par définition, des fraudeurs et des fénéants, n’est ce pas ?
                      -Baisser les prestations d’assurance maladie par 10 : Elimination darwinienne des enfants malades et des vieux retraités
                      -Augmenter le terrorisme, cela fait encore du populo en moins, en plus ayant peur, il applaudit et obéit à la police, accepte des salaires de misère. Vaut mieux etre payé 1euro/heure que d’etre face à Daesh, non ? C’est logique !

                      J’en ai plein comme ça...Vous en voulez encore ?
                      Vous savez, c’est facile de réduire le chomage !
                      J’espere que vous voyez que c’est de l’humour, mais sait-on jamais, il y a des crétins qui prennent Dieudonné au premier degré...


                    • zygzornifle zygzornifle 3 juin 2015 15:28

                      Au moins le personnel de pole-emploi est à l’abri des licenciements ......


                      • Samson Samson 3 juin 2015 15:39

                        Ouvrez les yeux, please !
                        Plus qu’une politique de création d’emplois ou de lutte contre le chômage, c’est tout simplement le concept même de chômage qui constitue une aberration et son maintien une arnaque.
                        L’automatisation des tâches, la robotisation et l’informatique réduisent toujours plus l’importance et le volume du facteur humain des processus de production.
                        Et toute aide à l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des entreprises financera prioritairement - si elle se veut efficace - l’accroissement des investissements robotiques et informatiques, plutôt que la couleuvre de cette très utopique politique d’embauche qu’on cherche à nous faire avaler !  smiley


                        • sls0 sls0 3 juin 2015 17:08

                          Quelques pistes :
                          1)L’évolution de la part des actionnaires. S’il y a moins à partagé, c’est moins de personnes au boulot et moins de cotisations.
                          2)La mondialisation c’est le nivellement par le bas, si on est en haut le boulot que l’on avait est parti où le cout est moins cher. Et on est pas les seuls à dérouiller.
                          3)Avec l’euro, si certains gagnent d’autres perdent. L’Allemagne a trois fois moins de jeunes qui arrivent sur le marché du travail et c’est elle qui décide de la politique à suivre, c’est une politique spéciale vieux qui ont besoin d’une monnaie stable pour leur épargne. Pas de bol, nous on a des jeunes, il faut un peu d’inflation.
                          4)La financiarisation à outrance, en regardant cette courbe c’est du court terme qui est demandé, une entreprise à difficile à se projeter sur l’avenir, investissement et embauche c’est pas trop la mode.
                          5) Le pétrole : Sur cette courbe on voit que les trente glorieuses et son plein emploi c’est du pétrole, quand la courbe s’infléchit par diminution du pétrole le chômage arrive car la croissance diminue.
                          On consomme moins mais on paie plus car la ressource diminue. Quand je vois notre président le roi de la lutte contre le chômage se mettre à dos la Russie qui est un de nos fournisseurs qui ne décapite pas ses condamnés, je me pose des questions.

                          De 1 à 4, même si c’est difficile, voir très difficile on peut changer.

                          Pour le 5, c’est physique et une simple règle de trois, c’est le modèle de société qui doit changer.
                          Wall street et la city de Londres je ne sais pas s’ils sont d’accords.

                          Il y a 20 ans il restait 40 ans de production à 10$, aujourd’hui il reste 40 ans à 80-100$ et on est un peu plus à avoir les moyens d’acheter du pétrole, voir la Chine, l’Inde,.....
                          A 120$, on n’exploitera certainement plus.

                          Je n’ai pas de télé, donc quand je lis un discours d’un homme politique qui ne prend pas en compte ces 5 paramètres, c’est une recette pour nous enlever encore plus. L’agité allait chercher la croissance avec les dents, le mou je ne lis même plus. S’ils ont du temps qu’ils cherchent du pétrole dans le jardin de l’Elysée, au moins ils ne nous feront pas perdre notre temps et ils ne feront pas de conneries.

                          Désolé, beaucoup des graphes, les discours je laisse cela aux politiques et à ceux qui n’ont pas d’arguments factuels.


                          • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 3 juin 2015 17:23

                            Le problème du chômage dépasse de très loin l’action du gouvernement !

                            La mondialisation et la désindustrialisation de notre pays qui en a résulté ne sont pas le fruit d’une évolution inévitable du monde. Ce sont les produits de 40 ans d’une politique ultralibérale extrêmement volontariste : la contre-révolution conservatrice commencée dans les années 80 par Reagan, Thatcher, Mitterrand ...

                            D’après les principaux piliers la religion ultralibérale ( la théorie de « l’avantage comparatif », le« théorème de HOS » ou celui du « développement économique en vol d’oies sauvages » ) la désindustrialisation occidentale était prévue ! Mais elle devait être compensée par une spécialisation des pays occidentaux dans des secteurs économiques demandant par exemple beaucoup de capital, ou un savoir faire hautement technologique. Ainsi le libre-échange et la dérégulation financière étaient censés profiter à tout le monde.

                            Problème n°1 : ça ne fonctionne pas, mais alors pas du tout ! La désindustrialisation de la France n’a pas été source de progrès mais d’appauvrissement, de chômage de masse et de régression sociale. Problème n°2 : les traités européens ( qu’on nous a imposé par le moyen d’un propagande incessante, en nous cachant les vraies données du problème, et par la forfaiture politique du traité de Lisbonne ) sont le fruit de cette contre-révolution conservatrice ! Et ils empêchent tout retour en arrière !


                            • Jean Keim Jean Keim 3 juin 2015 18:17

                              @riff_r@ff.93
                              Le chômage comme la dette ne sont que des actions délibérées, en aucun cas des erreurs de gouvernance bien au contraire, vous faites à leur sujet une analyse en reprenant les mêmes modes de pensée que ceux qui ont contribué à leur mises en place, les vrais instigateurs ont tout mis en place y compris les théories fumeuses qui les justifient.



                            • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 3 juin 2015 19:18

                              @Jean Keim

                              « vous faites à leur sujet une analyse en reprenant les mêmes modes de pensée que ceux qui ont contribué à leur mises en place »

                              Pas du tout ! D’abord mon commentaire n’est pas incompatible avec le fait que la montée du chômage et de la dette aient été délibérément orchestrées par certains. Tout le monde voit bien que la crise profite à une petite poignée de financiers, de banquiers, de politicards et de grands patrons. Mais en plus du cynisme, de la trahison évidente de certains, il y a aussi derrière tout ça une dose sidérante de connerie et d’aveuglement idéologique !
                              La théorie ultralibérale a échoué ! Il est important de le comprendre et de le répéter car il en découle que toutes les politiques économiques qui nous sont imposées par l’UE sont vouées à l’échec ! Et malheureusement, encore trop de français n’ont pas compris ça. 


                            • Jean Keim Jean Keim 3 juin 2015 18:04
                              Jusqu’où la situation peut-elle se dégrader ? 
                              J’ai le sentiment que vous ne parlez pas de la même chose, il y a d’un côté nous, la majorité des humains qui subissent les événements QUI NOUS SONT IMPOSÉS et de l’autre les puissants qui créent les événements suivant une stratégie dont les intentions et surtout les moyens ne nous paraissent pas clairs mais qui est les pleins pouvoirs et le contrôle absolu de la planète.
                              Parmi ceux qui croient diriger ou qui pensent avoir une influence, il y a les politiques, les industriels, les marchands, les professeurs, les banquiers, les artistes, les penseurs, etc., etc., ils constituent ce que nous croyons avec eux être l’élite alors qu’ils ne sont que le 2ème niveau d’une pyramide qui synthétiquement en compte 7, ils seront sacrifiés également quand leur tour viendra, quand ils seront devenus inutiles au(x) dernier(s) niveau(x). Ce 2ème niveau est manipulé tout autant que la base (nous) avec en plus l’illusion d’inspirer le cours des choses et de gérer la situation.
                              Nous raisonnons, nous analysons, réagissons suivant nos convictions, nos espérances, nos attentes en croyant que tout est mis en œuvre par nos élites pour qu’un jour nos sortions enfin du tunnel dont de temps en temps on nous dit que nous entrevoyons la sortie mais ce ne sont que des mensonges.
                              La prochaine étape du processus sera de nous faire accepter que la situation exige non seulement de réduire les avantages sociaux (c’est en cours) mais également de consentir à des réductions de salaire tout au moins pour ceux qui auront encore un emploi.
                              La principale arme dont dispose les puissants est l’instauration du sentiment de peur lié à la précarité entretenue de la vie, le climat d’insécurité nous empêche de réfléchir et sape notre énergie, pour arriver à leur fin ils ont modifiés les règles d’établissement de la monnaie afin de recouvrir toutes les activités humaines par une chape de plomb : la dette, aussi bien individuelle que collective jusqu’à l’étendre aux états, je n’ose pas imaginer les autres horreurs dont ils font usage.
                              Tout ce beau monde et nous avec car nous faisons partie du cirque, est le jouet de son mode de pensée, tant qu’un nombre suffisant d’êtres humains ne sera pas conscient du rôle exact que remplit le processus de la pensée, rien ne pourra réellement changer, tous les articles d’état des lieux et les commentaires qui les accompagnent seront vains. 

                              • smilodon smilodon 3 juin 2015 22:11

                                @ l’auteur : Ma situation personnelle : Le 14 Juin j’aurai 58 ans. Ca fera 41 ans que je bosse. J’ai tous mes « trimestres », vu que j’ai commencé à 17 ans !.. Donc, entre 60 et 61 ans, aux termes actuels de la loi, à 60 ans, je peux prétendre à la « retraite complète » !... Sauf que les « complémentaires » prennent du gite !... Ca pourrait changer !.. Ca change tous les mois d’ailleurs !.. Faut bien que les pauvres remboursent !.. Non pas qu’ils soient « riches » !.. Mais ils sont si nombreux !.. Donc, 41 ans de boulot, c’est pas assez encore !.. Faudra encore bosser 2, 3 10, 20 ans ??.. Nul ne sait !.?.. Même pas nos « élites » !... J’ai mal aux genoux, j’ai mal au dos, j’ai mal partout, mais je vais avoir « QUE » 58 ans dans 15 jours !.. Trop tôt pour arrêter de bosser !.. Faut continuer !.... Même avec 41 ans dans les pattes !..... Sans un jour de « chomdu » !... Et avec 1 mois ou 2 d’arrêt maladie, tout au plus !..... Mais « MERDE » !... J’en ai MARRE !.?... Comment le dire ??... J’ai envie d’arrêter !.. Je laisse ma place à un « JEUNE » !... Y’a personne ??.... J’ai toujours tout payé depuis 40 piges !... Mes impôts, mes taxes, mes retraits sur salaire, TOUT !... Je laisse ma place !.. Y’a 1 VOLONTAIRE ??.... Y’aurait 1 VOLONTAIRE ??.. Avec 3,5 millions de chômeurs ??.?. Pas 1 ???.... Faut encore que je me lève demain ??????? CQFD !..... Adishatz.


                                • Jean Keim Jean Keim 4 juin 2015 07:53

                                  @smilodon
                                  Il n’y a pas de logique dans l’organisation de la société, les jeunes qui veulent travailler ne trouvent rien ou de la précarité, les « vieux » de plus de 50 ans gagnent trop à cause de leur ancienneté et certains patrons rêvent de s’en débarrasser, paradoxalement l’âge de la retraite est sans cesse repoussé et il n’y a « artificiellement » pas assez de boulot pour tous dans un pays en fait énormément plus riche que ne le disent les statistiques officielles. Le comble est qu’il y a des travailleurs pauvres.

                                  Je ne sais pas ce que vous en pensez mais il y a dans ce tableau une évidence, c’est une situation délibérément mise en place et entretenue.
                                  Les braves gens applaudissent quand 100 000 emplois d’avenir précaire sont politiquement créés en oubliant que c’est leurs impôts qui assurent les salaires, que cette situation n’est que provisoire, que c’est une goutte d’eau face aux plus de 9 000 000 de personnes (volontairement ou non) sans emploi et que c’est un cadeau de plus aux entreprises.
                                  Ce que vous désirez les puissants s’en contrefoutent, leur desseins sont autrement plus inavouables.



                                • Jean Keim Jean Keim 4 juin 2015 07:57

                                  @Jean Keim
                                  Et j’ai failli oublié : bon anniversaire smiley


                                • CN46400 CN46400 4 juin 2015 14:42

                                  @Jean Keim


                                  Quand les Hollande et autres Sarko parlent de retarder l’age de la retraite, ce n’est évidemment pas pour conserver les anciens au boulot, c’est pour les faire passer par la case « chômage » le plus longtemps possible avant de leur verser une retraite qui sera amputée par défaut de cotisations sur un max de trimestres....

                                • Jean Keim Jean Keim 4 juin 2015 17:17

                                  @CN46400
                                  Ce n’est pas faux.


                                • CN46400 CN46400 4 juin 2015 11:33

                                  Le chômage n’est une calamité que pour les chômeur et leur famille en particulier et pour les prolos en général. Pour les capitalistes, c’est génial parceque cela fait baisser le prix de la force de travail. Les pleureuses du genre Hollande ou Sarko ne sont que des hypocrites spécialisés dans la larme de crocodile...


                                  • Appolonius de Zante Appolonius de Zante 4 juin 2015 21:48

                                    Un petit sondage actuellement sur la page d’accueil m’a inspiré une solution pour faire « baisser la courbe du chômage ».

                                    Il manque une case : Faîtes de poirier. smiley

                                    Sondage Que pensez-vous de l’inversion de la courbe du chômage annoncée par le gouvernement ?

                                    Voter
                                    • En réalité la courbe du chômage ne baisse pas
                                      Le chômage baissera au cours de l’année 2014
                                      Le chômage est déjà en baisse en 2013
                                      Ne se prononce pas

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès