Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le CNRS : symptôme d’une France au bord de l’écroulement

Le CNRS : symptôme d’une France au bord de l’écroulement

Tout le monde l’aura compris, la France va mal. Alors que le système éducatif était encore performant il y a plusieurs décennies, les nouvelles générations arrivent sur le marché du travail avec des diplômes inutiles et sans espoir d’obtenir un emploi un tant soit peu stable et intéressant. Le monde de la recherche n’échappe pas à cette triste et sévère réalité. Il n’y a qu’à regarder du côté du CNRS pour voir que les éléments les plus prometteurs et professionnels sont parasités par des pseudos scientifiques de tout poil.

Montée des diplômés contre baisse des neurones

Les politiciens de tous bords nous rebattent les oreilles avec l’importance de la recherche sans cesse, particulièrement quand les élections approchent et qu’il faut se mettre dans la poche le petit monde des chercheurs. Une fois les élections passées, la pilule devient souvent amère pour tous les chercheurs qui ont cru que le changement allait être maintenant.

L’ancien leader de « Sauvons la recherche », Alain Trautmann, qui s’était fermement opposé aux réformes impulsées par Sarkozy déclarait dès février 2015 : « On espérait que la page Sarkozy/Pécresse serait tournée, mais elle continue de s'écrire. Solidaire du nouveau gouvernement et de sa politique d'austérité, Geneviève Fioraso (alors ministre de la Recherche) nous reçoit mais ne tient pas compte de ce qu'on lui dit. Nous ne parvenons à avoir aucune discussion de fond avec elle ».

Alors qu’en France, les chercheurs se plaignent du manque de considération et de moyens financiers, les laboratoires anglo-saxons offrent tout ce dont peut rêver un chercheur. L’hexagone est en train de perdre ses cerveaux à vitesse grand V. Une fuite intellectuelle qui fait d’autant plus peur quand on constate un abaissement général des connaissances et du niveau des élèves de l’école primaire à l’université.

Le CNRS devient un « machin »

Le niveau général baisse dans la recherche et cela est en partie dû aux choix plus que suspects de certaines directions. Ainsi, le CNRS a décidé en 2013 de lancer une mission « sciences citoyennes ». Un intitulé pour le moins curieux alors que les sciences peuvent être qualifiées de beaucoup de choses, mais certainement pas de « citoyennes ». Si nous entrons dans une telle logique, quelles sont les « sciences non citoyennes » ? Cette invention ubuesque n’est en fait qu’un hochet donné à Marc Lipinski, ancien conseiller régional EELV, ex Vice-président de la région Ile-de-France et depuis quelques années directeur de recherche au CNRS. Dans une interview sur le site du centre de recherche, il ne cache même pas que son bagage de militant est à l’origine de sa nomination et affirme que sa mission est « de proposer au CNRS des dispositifs qui seront mis en œuvre en 2014 pour favoriser le dialogue et le rapprochement entre la recherche et les citoyens, essentiellement représentés et organisés dans des associations ». Tout un programme dont le fond est aussi vaste que flou.

Autre exemple tout aussi affligeant : Jacques Testart (père du premier bébé éprouvette) et son ouvrage « A qui profitent les OGM ? » dans lequel il n’évoque même pas le développement des OGM de seconde génération, ces derniers ne validant probablement pas sa thèse de départ anti Monsanto. La démonstration est à charge et fait l’impasse sur la réalité scientifique. Alors que cette absence de rigueur scientifique est publiée (et financée) par le CNRS, il ne fait aucun doute que les beaux jours de la recherche sont derrière nous.

Tout ceci sans parler des nombreux « chercheurs » sans travaux dont la simple présence au CNRS pose question. Un exemple parmi tant d’autres : Atanas Tchobanov, officiellement chercheur en phonologie, qui, en l’espace de 5 ans, n’a réussi à publier que deux articles, qu’il n’a même pas rédigés seul. Une efficacité toute relative qui s’explique facilement alors qu’il passe la majeure partie de son temps dans son pays d’origine, la Bulgarie, à préparer sa campagne pour les futures élections européennes.

Plus médiatique, le pompon revient finalement à l’inénarrable Marcela Iacub, prêtresse de la sexualité qui a obtenu un poste au CNRS sans qu’un raisonnement logique puisse l’expliquer. La « Belle » (voir son livre sur Dominique Strauss-Kahn) a semble-t-il déjà passé plus de temps sur les ondes de RTL dans l’émission Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier, qu’elle a rejoint en 2014, que sur le terrain ou dans un laboratoire à faire avancer la science.

Si ces derniers étaient payés par des instituts privés, il n’y aurait pas de quoi se scandaliser, mais encore faut-il rappeler que plus de la moitié des fonds du CNRS sont issus de l’argent public, c’est-à-dire des impôts que nous payons. Payer pour la recherche oui, mais pas pour des pseudos chercheurs qui ne visent qu’une carrière de politicien ou de mondaine. A l’heure où la Cour des comptes tire à boulets rouges sur les dépenses effarantes de l’Etat, ce dernier pourrait au moins faire un semblant de ménage. A moins que cette politique mortifère ne serve les intérêts de quelques puissants.


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • sharonpierrot 19 mars 08:40

    des marcel iacub, c’est ça qu’ils veulent désormais ou des trucs comme ça :
    http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/rachele-borghi-post-porn-et-40039

    celle-ci se branle dans son caca en faisant cours. Du labo de recherche au programme scolaire à la najat-belkacem, collusion.

    Michel Lussault grand foucaldien est président du CSP.

    dans les domaines des sciences et techniques, des demeurés qui créent des puces électroniques pour ficher les troupeaux d’abrutis

    Tout est lié.
    Oui, il y a une collusion entre recherche et politique, entre le sociétal, la technique et l’économique


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 mars 15:03

      Le CNRS comme toutes les institutions scientifiques, est gangréné par le sionisme et l’évolutionnisme, ce qui fait qu’il ne trouve plus grand chose. Ses plus récents résultats positifs ne sont que des développements de vraies découvertes d’autrefois. Le poisson pourrit par la tête.


    • mmbbb 19 mars 18:42

      @La mouche du coche DARWIN etait juif ? Le CNRS ne s’occupe que d’evolution ? Toujours aussi con le diptère


    • tf1Groupie 20 mars 17:11

      @La mouche du coche

      Il n’y a rien à étudier dans le creationnisme, c’est un postulat.

      De ce point de vue là le CNRS est sain.

      Imaginez un chercheur qui cherche à savoir si il existe !


    • La mouche du coche La mouche du coche 20 mars 17:54

      Et voilà le CNRS est au même niveau intellectuel qu’un groupie de TF1 et s’étonne de ne plus rien trouver ! smiley


    • tf1Groupie 20 mars 19:31

      @La mouche du coche

      Va demander des comptes à ton créateur ! smiley


    • sharonpierrot 19 mars 08:43

      et merci pour l’article. les gens s’étonnent des dérives sociétales et d’une certaine débilité scientifique mais ne prennent pas le soin de remonter à la source. et cette source, c’est en partouse enfin en partie, le CNRS, la recherche publique.


      • sharonpierrot 19 mars 08:44

        gros nettoyage à faire


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 mars 09:04

          La France se désindustrialise, à cause des Traités européens.

          L’agriculture des terroirs est moribonde grâce à la mondialisation imposée par l’ UE. Le destin de la France, c’est le tourisme !


          • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 19 mars 10:28

            @Fifi Brind_acier

            Bonjour,

            Si le destin de la France, c’est le tourisme, cela prouve bien que l’UE a été « construite » par des agents extérieurs, et d’anciens Nazis, puisque calquée sur le projet hitlérien de faire de la France un territoire de grandes exploitations agricoles dirigées par des exploitants allemands, avec une main d’œuvre française, ainsi qu’une destination touristique essentiellement, les nazis conscients du grand potentiel touristique de la richesse de nos terroirs. Ceci est exprimé sans ambiguïté dans « Mein Kampf »

            Soixantes ans après, nous voyons se mettre en place ces projets totalitaires scélérats. La seule chose c’est que le « diable » a pris une forme beaucoup moins germanique, mais plutôt globalitaire.

            C’est la raison pour laquelle, il est urgent de sortir de ce « machin » bidouillé au fur et à mesure des décennies, d’en finir une bonne fois pour toutes !

            Pour ma part, je vous l’ai déjà dit dans mes précédents com, l’article 50 ne suffit pas, pétitions, oui et en plus l’étude approfondie des règles constitutionnelles par lesquelles le référendum de 2005 a été foulé aux pieds et imposé aux « Frenchies », et des actions juridiques qui en découleraient par des citoyens soucieux de clarté.

            Cordialement. 


          • Phil610 19 mars 14:14

            @Nicole CHEVERNEY

            L’article 50 ne suffit pas ? Savez vous ce que font nos dirigeants avec les petitions ? L’article 50 est le seul moyens legal de sortir de l’UE.


          • mmbbb 19 mars 18:39

            @Nicole CHEVERNEY bemol ces institutions l’education nationale le CNRS ont ete mal gerees Ce sont les syndicats qui ont la mainmise sur l’organisation Je l’ai deja dit dans ce colonnes j’aurais aime faire mes etudes dans le prive . L’education j’ai eu d’excellents profs j’ai eu de veritables crouilles et ne parlons pas des multiples reformes qui n ont rien rapportees sinon de l’incoherence Maintennat je suis incapable de lire le contenu des bouquins scolaires Si l europe est mortifere cet esprit est bien ancre chez les fancais Ils n’ont eu besoin de quiconque pour saborder ces institutions Cet enseignent deja n’a jamais ete un tremplin Quel gachis.


          • Garibaldi2 21 mars 04:28

            @Nicole CHEVERNEY

            Le tourisme clé du développement de nos régions, c’est un mantra qui date des années 60. Pas un JT à l’époque qui n’en parlait pas, et il n’y avait qu’une chaîne (la seconde est arrivée en 63 et pas pour tout le monde).


          • chantecler chantecler 21 mars 19:21

            @mmbbb
            Imbécile !


          • julius 1ER 19 mars 09:15

            des chercheurs qui cherchent ...... on en trouve !!!!


            mais des chercheurs qui trouvent.... on en cherche encore !!!!!

            Dixit De Gaulle !!!!

            cela dit un bon mot ne fait pas la réalité ... quand à savoir ce qui se passe réellement au CNRS on est obligé de vous croire sur parole, mais la logique veut que le monde de cette entreprise n’échappe pas à la règle actuelle où copinage et cooptation sont davantage en vigueur que rigueur et compétence.......
            cela dit vous ne faîtes que renforcer le malaise ambiant où le citoyen averti perçoit bien qu’une « oligarchie » est en place et ne propose rien d’autre qu’un jeu de chaises musicales .....
            la lutte des places succédant à la lutte des classes accentue ce phénomène totalement délétère qui verrouille, verrouille, verrouille .....au lieu d’ouvrir , car on sait bien que le verrouillage est une fin et pas une ouverture vers la lumière et correspond à un sclérosage de la société déjà bien mal en point !!!!

            • Etbendidon 19 mars 10:23

              SEUL article interessant aujourdhui
              MERCI
              Et en plus courageux et qui parle du réel
               smiley


              • marmor 19 mars 12:28

                Encore une belle tripotée de fonctionnaires grassement payés et qui bossent à temps perdu. Des milliers de bidules comme celui là, encore moins utiles, sont à supprimer. Qu’on les mette au boulot, avec des objectifs précis, et des obligations de résultat, comme dans le privé, et sinon, direction la sortie, et les labos privés ou étrangers. Pas besoin de parasites. On s’étonne après de la détestation générale de la caste des « employés à vie par l’état »


                • Phil610 19 mars 14:05

                  @marmor

                  Oui, vous avez raison, tous ces fonctionnaires, grasseament payé, et qui bossent a temps perdu, comme les chirurgiens dans les hopitaux, les pompiers qui risquent leur vies, les sauveteurs de hautes montagnes, la personne qui s’occupe de votre demande de remboursement de soin... Etc, tous ces gens, vous n’avez pas honte de faire un pareil amalgame, les fonctionnaires ne sont pas que des deputés, ou des ministres.


                • marmor 19 mars 14:34

                  @Phil610
                  1) on parle sur ce fil des fonctionnaires du CNRS, pas des pompiers.
                  2) Prenez le temps d’aller consulter la liste pharamineuse des agences de l’état ( dont fait partie le CNRS ) et vous constaterez la quasi inutilité de centaines de milliers de ces agences qui ne servent à rien, comme par exemple une agence de la protection des tourbières, en région toulousaine ( je tairai le vrai intitulé ) 300000 € de budget annuel, ( hors salaires ) 14 personnes, plus petit salaire 2400 € par mois, 6 véhicules de fonction dont de luxueux 4x4 anglais et japonais et qui réflechit 6 mois pour savoir quelle race de vache introduire dans une tourbière aveyronnaise, hihland d’Ecosse ou poneys Pottiock , après avoir déplacé sur site en Ecosse et au pays basque, deux ou trois ingénieurs. Sans compter qu’il faut absolument dépenser l’intégralité du budget annuel, faute de le voir amputé l’année suivante. Ceci n’est qu’un exemple, et sûrement que les dotations seraient plus utiles à l’hôpital ou aux pompiers !!!


                • Etbendidon 19 mars 15:21

                  @Phil610
                  Quel est votre age mental pour écrire de telles conneries ?
                  les députés et les minstres des fonctionnaires ???
                  (issus de la FP peut être)
                  Les chirurgiens sont souvent du privé et qui bossent pour la FP (et sont très biens payés)
                  Beaucoups de pompiers dans les campagnes sont bénévoles
                  les sauveteurs de haute montagne, vous avez oublié les plongeurs démineurs
                  Agoravox ton univers IMPAYABLE
                   smiley


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 mars 21:47

                  @marmor
                  Cela fait plus que les 173 milliards d’euros de cadeaux fiscaux au MEDEF ?
                  Mais je plaisante, vous avez raison, il y a plein de planques pour les copains, même Fabius a réussi à s’en trouver une où il va pouvoir somnoler tranquille ....


                • Sozenz 19 mars 12:51

                  ce que je vois se profiler pour l éducation .

                  avant de donner des predictions , je vais faire le point sur ce qui a été :
                  le systeme francais au niveau de l education pour l ensemble de la population est certainement l un des plus populaire. il n est pas forcement le meilleur , mais il s ouvrait à tous et etait très peu couteux pour les familles .
                  ce qui est voulu :
                  c est la mise en place de la privatisation de l’éducation + avoir une elite et se subordonné.
                   donc on met progressivement des mécanismes pour que l éducation aille sous le format des etats-unis ...
                  commerciale , et élitiste

                  nous baissons le niveau pour faire croire que la nécessité du privé est absolue .
                  nous passons par l implantation des méthodes avec pc ect . pour faire de l éducation industrielle , comme nous faisons de la bouffe industrielle .


                  • Phil610 19 mars 14:09

                    « On espérait que la page Sarkozy/Pécresse serait tournée, mais elle continue de s’écrire. Solidaire du nouveau gouvernement et de sa politique »Et ne vous faites pas d’illusion, ca va continuer, puisque c’est la commisssion europeenne qui decide de notre politique. Le prochain president de la France, ne va rien arranger, il n’aura pas plus de pouvoir que hollande ou sarko. C’est etonnant la naïveté de certain


                    • Etbendidon 19 mars 15:17

                      @Phil610
                      marmor vous a bien mouché
                      A tel point qu’il vous a cloué le bec
                       smiley


                    • leypanou 19 mars 15:37

                      Autre exemple tout aussi affligeant : Jacques Testart (père du premier bébé éprouvette) et son ouvrage « A qui profitent les OGM ? » dans lequel il n’évoque même pas le développement des OGM de seconde génération, ces derniers ne validant probablement pas sa thèse de départ anti Monsanto. : moi par contre, je n’ai aucune hésitation à dire que l’auteur est 100% pro-MONSANTO.

                      Pour que les commentateurs sur ce fil ait une autre idée de la référence de l’auteur, Anton Suwalki.

                      Article médiocre qui part de quelques cas de branleurs pour attaquer le CNRS tout entier, car à le lire, on dirait qu’il n’y a que des pseudos chercheurs qui ne visent qu’une carrière de politicien ou de mondaine.


                      • Garibaldi2 21 mars 04:34

                        @leypanou

                        TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC VOUS !


                      • leypanou 21 mars 11:48

                        @Garibaldi2
                        Vous avez là une idée du degré de la moutonisation de la société avec les différents commentaires.


                      • zappa zappa 19 mars 16:34

                        Merci pour l’article,
                        Le professeur Montagnier poussé à la retraite en France continu ses recherches en Chine. Encore quelques gouttes et la coupe est pleine.


                        • Anthrax 19 mars 17:01

                          @zappa

                          Il n’est pas poussé à la retraite, il a 84 ans, il a donc fait valoir ses droits à la retraite depuis 20 ans. Qu’il continue la recherche comme il l’a fait auparavant aux USA puis aujourd’hui en Chine le regarde. Dommage qu’on estime pouvoir se passer d’un tel cerveau, mais on peut se consoler en se disant qu’il a formé d’autres brillants chercheurs.
                          Cela dit c’est un grand homme, et je retiendrais de lui sa dénonciation de la torture par les militaires français en Algérie.
                          Eh oui, fixer arbitrairement un âge identique de la retraite pour un chercheur ou un ouvrier du BTP est une connerie sans nom.

                        • marmor 19 mars 17:11

                          @Anthrax
                          C’est dommage que votre grand homme n’ait pas dénoncé dans la foulée les atrocités commises par le FLN sur les populations civiles françaises et algériennes !


                        • Anthrax 19 mars 17:25

                          @marmor

                          Il était communiste il avait choisi son camp. Comme l’OAS qui avait placé une bombe sur les voies du Strasbourg-Paris en 1961 qui à fait 24 morts et 132 blessés, dont une majorité amputés. Attentat aveugle,pour semer la terreur, comme les terroristes de Daesh, soutenus par la même haine.

                        • Anthrax 20 mars 10:35

                          @cyberfurax

                          Mais si je le fais, la terreur n’a ni couleur ni langue. Et tu n’as rien à m’interdire. 

                        • chantecler chantecler 21 mars 19:29

                          @Anthrax
                          Sauf qu’il existe des solutions : professeurs honoraires par exemple qui peut encore apporter au delà de 84 ans mais faut pas charrier non plus ...
                          Si la recherche est squattée par le quatrième âge comment vont faire les jeunes , les cinquantenaires , smiley pour diriger des recherches ?


                        • izarn 19 mars 16:47

                          C’est vrais le niveau baisse ! Vu la croyance cléricale du CNRS dans le réchauffement climatique anthropique ! smiley


                          • chantecler chantecler 21 mars 19:33

                            @izarn
                            Il y a eu des erreurs politiques et idéologiques dramatiques dans la gestion du CNRS , ses objets ,(peut être trop de sciences humaines , économiques et pas assez de sciences fondamentales ) et la nomination des directeurs de recherche ...
                            Dans quelle proportion , je ne sais pas ...
                            Mais ça donne l’impression effectivement que c’est devenu une planque pour certains , beaucoup ?
                            Mais peut être ce qui est visé c’est sa liquidation .
                            Economies, économies .


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 mars 16:50

                            La science français est très limitée, elle est bornée ! 


                            La Cnrs ne peut pas surmonter les simples phrases contenues dans « RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET ÉPISTÉMOLOGIE » de 2001 ! 

                            Il suffit de voir l’Etat de la société pour comprendre le niveau scientifique du pays considéré. Ne répondez surtout pas que cette science développe une technologie et une nouvelle technologie qui permettent de produire les gadgets qui envahissent les esprits et les marchés : Mais pour moi un gadget est juste un superflu c’est-à-dire la matérialisation de l’idiotie humaine ! 

                            La science occidentale est fausse !

                            • Garibaldi2 21 mars 04:46

                              @Mohammed MADJOUR

                              Vous devriez envisager une longue période de repos, à mon opinion vous êtes aux taquets !


                            • Anthrax 19 mars 17:25

                              En lisant CNRS dans le titre je m’attendais à un article sérieux, argumenté, écrit par quelqu’un du milieu scientifique. Et je me trouve devant un ramassis d’exemples bidons digne du dernier Voici.

                              Quand on veut attaquer le CNRS (même en dessous de la ceinture), faut essayer de monter sur les épaules des géants, trouver des arguments ailleurs que dans les poubelles des médias pipoule.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

Guydar


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès