Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le combat judiciaire anticorrida se poursuit !

Le combat judiciaire anticorrida se poursuit !

Dès octobre 1999 la menace se fit jour avec des rumeurs de construction d’arènes dans la ville rose ou aux alentours. Bien que la dernière corrida ait eu lieu le 3 octobre 1976, les clubs taurins ont mis tout en œuvre pour voir renouer Toulouse et ses environs avec la tradition sanglante.

Aux alentours, des capeas (parodies de corrida sans effusion de sang) se sont tenues à Grenade et Clermont-le-Fort. A Rieumes, à quarante kilomètres de Toulouse, il y a eu pose de banderilles en 1999 suivie d’une plainte de l’Alliance, classée sans suite par le procureur de la République...

Arrêt fatidique A la suite d’un référé introduit par une association de protection animale non spécialisée dans la lutte contre la corrida, la Cour d’appel donna raison aux aficionados, le 3 avril 2000, estimant de surcroît que cette région bénéficie d’une tradition taurine et, qu’à ce titre, elle peut organiser des spectacles taurins ! Mais la Cour d’appel avait statué uniquement en matière de référé. En aucun cas il ne pouvait s’agir d’un arrêt rendu par le juge du fond, seul habilité à dire si la situation de Rieumes permet de se prévaloir d’une tradition...

L’Alliance se donne les moyens... N’ayant aucune autre possibilité, nous avons décidé d’aller jusqu’au bout, en apportant à la Justice un élément essentiel prouvant que la corrida ne peut pas être considérée comme une tradition en Haute-Garonne avec un sondage réalisé par Ipsos Opinion.

Quand l’Alliance fait interdire une corrida ! Les résultats sont sans appel pour les partisans de la tauromachie qui appuyaient leurs prétentions sur l’existence supposée d’une tradition locale ininterrompue en la matière, inapplicable, dans ce cas, à leur passion. L’Alliance a donc saisi le Tribunal de grande instance de Toulouse, afin qu’il constate l’inexistence de ladite tradition du fait de l’évolution générale des mœurs et qu’il interdise la novillada organisée à Rieumes, le 15 juillet 2001, par l’association taurine Feria en Saves. Les magistrats ont non seulement interdit la corrida, mais ont dit qu’il n’existe pas de tradition locale ininterrompue à Toulouse et en Haute-Garonne en condamnant Feria en Saves qui nous assignait en appel et gagnait ! Nous avons alors formé un pourvoi en cassation et, dans son arrêt du 10 juin 2004, la Cour a cassé et annulé l’arrêt rendu en appel, condamnant Feria en Saves aux dépens....

Coup de théâtre Feria en Saves, en liquidation, s’est alors désisté de l’appel qui devait se juger à Bordeaux. En acceptant l’arrêt de la Cour de cassation, les dirigeants de ce club ont rendu au jugement du 9 juillet 2001 toute son autorité. C’est pourquoi, le 11 août 2006, j’ai chargé un huissier toulousain d’assigner le club taurin de Rieumes pour demander l’interdiction de la corrida à cheval et de la novillada prévues le 3 septembre.

Le 31 août 2006, le juge du fond a bel et bien interdit les spectacles, à peine d’une astreinte provisoire de 3000 euros par infraction constatée, ajoutant : "Le Club taurin de Rieumes ne peut se prévaloir d’une tradition locale ininterrompue justifiant l’organisation d’une de la corrida à cheval et d’une novillada."

Coup de poignard  : Le 1er septembre, le Club taurin de Rieumes (anciennement Feria en Saves...) nous assignait en référé et obtenait la suspension de l’exécution provisoire du jugement au motif que pareille interdiction entraînerait pour les aficionados des conséquences matérielles financières excessives ! Autrement dit, selon le juge des référés, il est possible de se soustraire à une décision de Justice et une interdiction si elles vous coûtent trop cher ! Curieusement, le magistrat n’a pas eu les mêmes scrupules concernant les tenants du respect de la vie, puisqu’il n’a pas hésité à nous poignarder financièrement en nous condamnant, outre les frais d’appel, à 3000 euros d’amende en faveur des aficionados !

Les taurins ne parviendront pas néanmoins à nous tuer... L’Alliance pour la suppression des corridas est à nouveau prête à argumenter devant la Cour d’appel et le combat continue, au fond et jusqu’au bout, quoi qu’il puisse nous en coûter !


Moyenne des avis sur cet article :  2.59/5   (189 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • js (---.---.146.63) 6 septembre 2006 12:21

    Je n’ai pas de mots pour dire mon dégoût des parodies de justices, celle des riches, et celle des pauvres. Quand allons-nous évoluer de manière adulte, enfin ?... Tout cela est révoltant autant qu’injuste. La réaction de l’Alliance sera à la hauteur de ces provocations. Ne lâchons rien. Par ailleurs, je trouve choquant la pub. pour le livre de Sarko, incluse dans l’article de Claire Starosinski. JS


    • Jean Durin (---.---.234.60) 6 septembre 2006 13:03

      Bonjour,

      Juste une précision concernant la dernière remarque de « JS ». A savoir : « Je trouve choquant la pub, pour le livre de Sarko, incluse dans l’article de Claire Starozinski. »

      Il faut savoir que ces campagnes de pubs appelées « Adwords » apparaissent dès que l’on tape un « mot-clé ». Par exemple, si vous tapez « nouveautés littéraires » sur le moteur de recherche Google, vous verrez un encart du même type pour mon dernier ouvrage « Terminus et autres nouvelles ».

      Ce qu’il serait intéressant de savoir, c’est « quel est le mot-clé déclencheur dans cet article »...

      Cordialement.

      Jean Durin


      • Philippe VIGNEAU (---.---.82.132) 6 septembre 2006 13:20

        Bravo pour votre combat ! (ma mere est originaire de juste a cote de Rieumes)...

        la mort ne doit pas etre un spectacle.

        je suis alle voir votre site et evolution interessante serait de pouvoir vendre vos tee-shirts en ligne (avec Paypal)... ca eviterait de devoir poster une lettre (je suis feignant je sais !)


        • Présidente de l’Alliance (---.---.155.36) 6 septembre 2006 13:49

          Justement... Depuis hier on peut commander directement en ligne avec Paypal smiley

          Sincèrement

          Claire Starozinski

          Présidente fondatrice

          Alliance pour la suppression des corridas B.P. 85 - 30009 NÎMES cedex 4 - Tél. & fax : 04 66 64 22 97 Mouvement international, autonome et indépendant.

          http://www.anticorrida.org

          http://www.petition-anticorrida.com


        • Présidente de l’Alliance (---.---.155.36) 6 septembre 2006 13:54

          Pour ma part j’aurai préféré une pub pour mon 3° ouvrage qui traite de la façon dont combattre les corridas smiley


          • 3p (---.---.102.41) 6 septembre 2006 14:23

            Bonjour,

            Vous ne parlez pas du C.R.A.C. (Comité Radicalement Anti Corrida). Sont-ils vos concurrents ?

            Et si oui, quelle est la différence entre eux et vous ?

            Cordialement


            • gem gem 6 septembre 2006 15:54

              Article bien nul. C’est pas du journalisme, c’est un commentaire de justice genre : « la justice m’a donné raison, c’est que j’ai raison, elle m’a donné tord, c’est qu’elle est trop nulle et le juge sans crupules » (sic)...

              Et c’est aussi une bonne vieille auto-promo des familles. Bientôt une critique littéraire par l’auteur lui-même ?

              Le gros avantage, quand les corridas auront disparu, c’est que ce genre d’opposants pourront disparaitre avec. Et ce sera bon débarras !

              Quoiqu’un doute m’étreint... les causes débiles ne manquent pas pour accueillir les bonnes âmes que le sang fait défaillir. Non.

              Vous avez réussit à me faire changer d’avis sur les corridas, bravo ! Tout compte fait, vive les corridas ! au moins pendant qu’elles essaient de s’y opposer, les bonnes âmes ne font pas d’autres niaiseries.


              • koala (---.---.236.35) 6 septembre 2006 18:11

                une seule remarque : l’argumentaire selon lequel il faudrait refaire des corridas car ce serait une tradition, présuppose que toute tradition est bonne, d’une part, et qu’il est interdit de les transformer ou les abolir, d’autre part. je demande donc aux partisans de la tauromachie, de france et de navarre, s’il faut également reprendre, poursuivre ou perfectionner les traditions suivantes :
                - le pilori
                - la question
                - les privilèges (ceux abolis le 4/08/1789)
                - l’esclavage des noirs, hommes femmes et enfants, etc etc il me semble au contraire que le processus d’humanisation, bien lent à l’échelle d’une vie humaine, est au contraire la remise en cause de toutes ces horreurs...non ?


                • gem gem 6 septembre 2006 18:34

                  bonne remarque. Sauf que le raisonnement est inverse : il ne faudrait faire des corridas que là où elles étaient traditionnelles, ce qui implique qu’on a pas le droit de créer des traditions. Voire le tollé concernant le rituel musulman de l’aïd (alors que l’égorgement des porcs se fait exactement pareil !)

                  Vive les corrida, rien que pour occuper les anti !


                • JLE (---.---.160.186) 15 septembre 2006 00:03

                  Eh bien, c’est précisément ce que dit la Loi : les corridas en France ne peuvent se dérouler que dans des villes justifiant d’une tradition taurine locale ancienne et ininterrompue. Tel est le cas d’Arles ou de Nimes. Tel n’est pas le cas de Toulouse.


                • Roxi (---.---.211.41) 15 septembre 2006 22:54

                  Quelle bétise, quelle pourriture ! Mais vas donc voir une corrida, va donc voir les abbatoirs puisque t’es si malin. T’as beau parler et dire que c’est une cause débile (d’ailleurs je te rappelle que volaire, lamartine, Ghandi, Martin Luther, Erstein et bien d’autres ce sont battus pour cette cause) mais les végétariens et végétaliens sont souvent les premiers à faire de l’humanitaire, à aider les gens et à faire des débats sur la dette du tiers-monde. Ce sont eux qui ont une vrai idée sur la souffrance. Pas les gens comme toi qui ne savent que ce moquer et qui vive conforteblement dans leur petit système en engraissant les abbatoirs et même tous le reste de notre si belle et grande société. Vade retro Conformiste !


                • machinchose (---.---.129.40) 16 septembre 2006 12:21

                  ils sont aussi les premiers à traiter les autres de abrabres, à militer pour le retablissement de la peine de mort et à souhaiter la mort des torero...


                • JLE (---.---.98.240) 17 septembre 2006 00:04

                  @gem

                  Je ne vous connais pas, mais je voulais vous dire que j’ai apprécié vos commentaires teintés d’humour et surtout de tolérance.

                  Bien à vous.


                • (---.---.162.15) 6 septembre 2006 19:38

                  Cela confirme ce que j’ai pu constater par ailleurs, nous avons une Justice qui a perdu la notion de bon sens. Donner raison à ceux qui passent en force et ont beaucoup d’argent, c’est une honte.

                  Am.


                  • joseW 6 septembre 2006 20:18

                    Très bon article et bon courage pour votre juste combat !

                    Toulouse voudrait-elle changer de nom et s’appeler désormais la « Ville rouge » ?

                    Ô Touloooouse !!


                    • Gavroche (---.---.43.244) 6 septembre 2006 23:00

                      Tradition ou pas tradition ?

                      Avec cette raison, la guerre n’est pas prête à être supprimée ..

                      C’est cela la civilisation ?

                      En tout cas, ce n’est pas en matyrisant des animaux que j’ai l’impression que notre espèce humaine grandit.


                      • aurelien 6 septembre 2006 23:09

                        Un spectacle affligeant que celui des corridas.

                        Merci pour votre action.


                        • stella (---.---.102.41) 7 septembre 2006 08:53

                          Cette décision en référé est le résultat d’une parodie de Justice archaïque, rendue par des gens qui ne font pas honneur à leur métier qui est de faire respecter l’humanité en tant que « qualité », d’empêcher la cruauté envers les animaux (réprimée par le code pénal), de faire en sorte que les Justiciables n’érigent pas la barbarie et la sauvagerie en « art de vivre ». Quel courage et quelle conviction chevillée au corps Claire Starozinski, vous êtes admirable. Merci à vous d’être le symbole de cette lutte des anti-corridas dont je suis, et de créer cette dynamique autour de ce terrible sujet.


                          • Boulou boulou (---.---.97.71) 8 septembre 2006 23:35

                            L’est corrida c’ai mal ! d’abord apres souvant le toro il meur et pui aussi c’ai dengeureu pour les spectateurs des foi que le toro sautte dans les gradein


                            • (---.---.155.248) 12 septembre 2006 14:11

                              Bravo pour votre combat, et merci de nous en faire part. Contrairement à ce que dit Gem, c’est ça l’information. Des faits, et rien d’autre.

                              Il est lamentable que l’homme continue à tuer pour son plaisir. Corridas, chasse, pêche, fourrure, dès que je tue un animal pour autre chose que mon besoin de manger, je perds mon statut d’homme.

                              Yves.


                              • JLE (---.---.160.186) 15 septembre 2006 00:00

                                « Un jour peut etre les humains laisseront les animaux en paix ». Peut être, et ce jour là plus personne ne mangera de viande, ne contraindra un animal à effectuer une tâche domestique et les animaux et les humains vivront tous, heureux, main dans la main. Merveilleux ! Et après ça, nous serons quelques uns à nous regrouper pour lutter pour les défenses des insectes ...


                                • JLE (---.---.199.198) 15 septembre 2006 09:53

                                  Juste une petite question : n’est-t-il pas vrai que les militants les plus archarnés en faveur de la suppression des corridas sont aussi des pratiquants assidus du végétalisme qui interdit l’absorption de toute substance d’origine animale ?


                                  • Claire Starozinski (---.---.37.129) 15 septembre 2006 11:39

                                    « Acharné » est un terme qui ne m’est pas familier et ce type de statistique totalement inconnu mais peut-être êtes-vous à même de nous en dire plus sur vos sources ?


                                  • Dav (---.---.30.39) 15 septembre 2006 12:01

                                    Juste une petite question : n’est-t-il pas vrai que ceux qui soutiennent la corrida sont des gros bouffeurs de cadavres des animaux ?


                                  • JLE (---.---.199.198) 15 septembre 2006 12:08

                                    D’abord, permettez-moi de vous dire, pour que les choses soient claires entre nous que je suis pas un aficionado, partisan des corridas. Cette précision ayant été faite, je vous confirme que Mme Jeanne Augier, PDG de l’Hôtel Negresco, qui a rejoint le Comité Régional Anti Corrida dans ma région, organise régulièrement dans son établissement prestigieux des réunions sur ce thème et que les invitations, dont j’ai reçu un exemplaire, en profitent pour mentionner également la tenue prochaine de réunions sur le végétalisme, toujours dans le même hôtel.

                                    Lutte Anti-Corrida - Végétalisme = même combat ?


                                  • Antoine Comiti (---.---.37.203) 15 septembre 2006 12:09

                                    Ca me parait logique qu’une personne qui milite activement contre la torture des taureaux soit encore plus sensibilisée que la moyenne à l’égorgement des veaux à l’abattoir, à la souffrance des canards gavés, des poules encagées, etc.

                                    Donc ce serait logique qu’il y ait plus de végétariens ou végétaliens parmi les personnes qui s’impliquent contre la corrida que dans la population générale. C’est le contraire qui serait étonnant.

                                    Mais sachant que la réprobation de la corrida est majoritaire dans la population générale, alors que les végétariens sont 1 à 2 millions actuellement, ça fait encore beaucoup de Français opposés à la corrida qui mangent quand même de la viande (même si la plupart ne sont pas des fans des abattoirs pour autant...).


                                  • Roxi (---.---.211.41) 15 septembre 2006 22:39

                                    Qui parles de nazisme ? Ceux qui mangent de la viande ? N’ont-ils pas été convaincu de la souffrance qu’éprouvait les animaux pour continuer à manger la viande alors leur conscience même (s’il pensait au abbatoirs avant chaque repas) leur crirai d’arrêter ? Est-ce que celui qui se moque du végétarisme (végétalisme) est aussi contre l’abolition de l’esclavage noirs en Amérique (ou mieux : est-ce qu’il aurait été contre) ? Quand on est pas végétarien (ou végétalien)(combat qui veut réduire la souffrance dans le monde) alors qu’on sait très bien qu’on a aucun autre argument que l’égoisme, on fait mieux de pas critiquer. En nous critiquant tu passeras peut-être pour l’équivalent d’un pétiniste se moquant des résistants. Et puis quand tu dis : «  »Un jour peut etre les humains laisseront les animaux en paix« . Peut être, et ce jour là plus personne ne mangera de viande, ne contraindra un animal à effectuer une tâche domestique et les animaux et les humains vivront tous, heureux, main dans la main. Merveilleux ! Et après ça, nous serons quelques uns à nous regrouper pour lutter pour les défenses des insectes . » Je crois que là y a un sérieux problème. Ferais-tu partis de ces gens qui disent : « Oh ! Le tiers-monde ! Qu’est-ce que ça fera quand y aurons tous à bouffer ? Bah y faudra nourrir les autres pauvres ! Et ainsi de suite donc finalement on ne résoudra jamais le problème donc, je fais rien, je gardes mais sous pour moi et je les laisses crever de faim ! » Alors sous prétexte que après les animaux ça sera les insectes, tu dis qu’on peux rien faire et que tant pis (c’est un peu facile). Recapitulons : émancipation du noir —> émancipation de l’animal —> émancipation de l’insecte —> émancipation des végétaux ... Qu’est-ce qui fait qu’on a émancipé les noirs ? Ben qu’ils puissent souffrir, même chose pour les animaux ! Et même pour le insectes, tout dépand de ce que te dis ton coeur. Et ton coeur depuis tout gamin y pourrait pas accepter de faire (et même de voire) le meurtre de l’animal.


                                  • Roxi (---.---.90.87) 17 septembre 2006 00:26

                                    Bonjour Monsieur JLE. Tout d’abord je m’escuses de mes mots qui portes tant de haine en une personne si ... délicate et respectueuse que vous. Grace à vous j’ai changé de philosophie et j’ai opter celle de la tolérance. À présent je ne pleure plus devant un film parlant des camps de concentration et mes poings ne se contractent plus quand je vois une photos d’Hitler. J’ai appris à être tolérant. Moi qui haïssait dans le coeur, sans jamais être violent, toutes ces personnes que je trouvais intolérante, maintenant je les aimes et les respectent. Merci du fond du coeur d’avoir supprimé tant de haine dans notre monde. MERCI AUSSI POUR TOUTE LA SOUFFRANCE QUE VOUS APPORTEZ AUX ANIMAUX en consommant leur corps,tout en, bien sur, m’ apprenant à respecter mon PROCHAIN. Sinon, je tenais à vous rassurez : je ne suis pas un militant anti-corrida, je suis contre mais je suis avant tout un militant végétarien (dans un premier temps) et un végétalien (depuis peu). Je sais ce qu’il se passe dans les abbatoirs et vous-même (j’en suis persuadé à la vue de votre coeur si bon) seriez prêts à tagger plus d’une oeuvre pour arrêter ce massacre quotidien. Vous même vous seriez prêts à lacher la « viande » pour arrêter ce massacre quotidien. ET Vous même vous seriez prêts à éduquer vos enfants à être végétalien, (si vous saviez évidemment qu’on peux très bien être végétalien et en bonne santé) pour arrêter ce massacre quotidien. Si seulement vous vouliez bien VOIR. Une question : Si vous aviez un livre et un lapin dans les mains lequels des deux tueriez vous en premier ? (même question avec un épi de blé et un lapin)

                                    Gros bisous JLE puisse votre coeur vous faire changer PS : ... changer ... pas sur tout bien sur. Gardez vos principes de tolérance, mais réfléchissez et murissez-les, pour pouvoir enfin les appliquer. C’est vrai quoi. On nous bourre le crâne de théorie mais du coup on se les approprie pas et on les applique mal.

                                    Votre très cher et dévoué ROXI.


                                  • Roxi (---.---.90.87) 17 septembre 2006 00:44

                                    EH JLE t’es sur d’être dans un pays de liberté ? T’es sur d’être libre ? Libre de te lever à l’heure que tu veux (ou que ton corps veux ?) Libre de dire stop à la dette du tiers-monde et de manifester pour que ton argent n’ai pas sa valeur grace au travail des africains exploités ? Est-ce que tu es libre de faire de l’engrais biologique à partir d’ortie ? Est-ce que tu as le droit d’être contre la biométrie et de refuser le contrôle ADN ? Est-ce que tu as le droit de vouloir manger bio et non pas OGM ? Est-ce que tu es libres de quitter le système à tout moment ? Est-ce que tu penses que les droits de l’hommes sont respectés ? Est-ce que si un jour (parce que tu t’es rendu compte que l’état permettait les magouilles des grosses entreprises à exploités le peuple du congo) pendant une manif un flic sans raison (la seule raison étant que tu réclames la liberté, l’égalité et la fraternité pour TOUS)te gazes et te frappes, tu auras le droit de porter plainte à ton si joli système de police/justice ? POurtant « tous le monde est égal devant la justice » Est-ce que réelement le vote est une liberté alors que depuis toute ton enfance on ta abrutis avec la télé et autres ?

                                    Eh JLE ! La réponse à toute ses questions est : NON !

                                    Et tu pourras me parler de chacun de ces sujets. Ce sont mes occupations militante durant cette triste année de 1ère où là aussi je ne suis pas libre de finir une discussions avec qq, je ne suis pas libre d’aller apprendre quand je veux etc ...

                                    Vive la liberté, vive la société. Eh JLE ! Y a toujours des gros riches et des gens qui crèvent la dalle.


                                  • Roxi (---.---.106.50) 17 septembre 2006 18:21

                                    Tout d’abord pour fautes j’en suis tout simplement désolé mais le potager est ma passion et l’orthographe viens souvent après. JLE je crois que je t’ai mal jugé, je me suis pris à ton jeu de vouloir avoir raison et non pas d’avancer le débat. Juste une chose : pourquoi me parles tu de perdre ma santé ? Je crois que si il y a truc que je peux espérer t’ apprendre, c’est que être végétalien comporte évidemment un changement niveau des protéines et tous mais demande à un médecin précisemment comment faut-il manger pour être végétalien et en bonne santé. Il te dira qu’il suffit d’avoir une légumineuse et une céréales ! Moi je me sens en pleine forme, j’organise des conférences, des manifs, des débats, je réussi bien en cours et je coupe le bois à la scie chez moi ... Bref je pète la forme.

                                    Bon je vais essayé de prendre le débat en parlant gentiment (c’est vrai que j’ai du mal et je te remercie sincérement sur ce point) Par rapport à l’OGM je faisais référence au nouveau texte de la comission européenne qui dit que l’OGM pourra faire partie du bio, décision complètement arbitraire qui récupère un mvt créé par des gens indépendants ne demandant rien à personne mais qui voulait manger sainement, pour encore et toujours magouiller le consommateur et lui montrer qu’en aucun cas il n’a le droit de décider si il veut manger oui ou non de l’OGM. Tu fais un test : combien de personnes mangent bio et acceptent l’OGM ? Pourtant la poignée de truant qui s’occupe de notre consomation (le marketing) fortement lié à notre gouvernement qui au lieu de régler ces arnaques cent fois plus grave que le taggage d’une ville par un banlieusard (qui veux juste s’exprimer) fais du cinéma à l’assemblée nationale et invente des nouvelles lois qui font que quand tu veux vivre en dehors de la norme bah t’es foutus. Pour reparler de liberté : toi tu es libres à partir du moment où tu es d’accord avec ton mode de vie et où tu es d’accord avec ce qu’il se passe tous les jours. Mais moi qui ai mes raisons de vouloir vivre l’utopie et de vivre ma vie comme je la souhaite totalement en dehors du système (sans en profiter, mais en essayant quand même de l’améliorer) et bien je ne peux pas. Les policiers font des descentes dans les milieux que je fréquente et cassent tout (y compris ma gueule et ma mère) et quand je portes plainte on me menace d’amende pour dénonciation abusive Par rapport au vote je rigoles un peu car il est le reflet de notre société : la dictature libérale (autrement dit la dictature de la télé et de la norme) En effet vous croyez avoir le choix mais si ,par exemple, vous êtes pour l’annulation de la dette du tiers-monde et que personne n’en parle dans son programme comment faîtes vous ? Merde des milliards de gens vivent dans la merde tous les jours et ces politiques me parle de petit détail in-intéressant (tel que le chomâge, chose encore complètement virtuel) alors qu’il pourrait d’un seul claquement de doigt remettre un peu de vie dans les pays d’Afrique et d’Asie. Et quand bien même tu voterais et que la majorité déciderait de voter autre chose tu serais content ? Si les gens continuent à être abrutis et se mettent à voter Sarkosy et ses lois pour le pouvoir des forces de l’ordre et contre l’immigration alors que tu es complètement contre cette politique qui te semble être une violation des droits de l’homme qu’est-ce que tu feras ? Le système n’est qu’un mensonge car il ne peux correspondre à tout le monde et il oblige à tout le monde de faire avec. Évidemment bien des gens ne s’en rendent pas compte et du coup se sentent libre. Ils sont libres d’être dans la norme et rien de plus. Par rapport au purin d’ortie (autre exemple) savais-tu qu’il était interdit d’en faire car ... Car quoi déjà ? Ah oui : c’est mauvais. Ils sont tellement grand qu’il te dise, sans te donner la moindre explication scientifique, que ce qui fais pousser admirablement mieux que les engrais chimiques depuis plus de 100 ans est mauvais pour la santé. Et ils l’interdisent en faisant des descentes chez d’honnêtes fabricants et en saccageant la production et les notes. Merde ! Je suis un illégaliste ! Pour l’ADN et le fichage biométrique tu dois être au courant

                                    Je reconnais en effet que je fais beaucoup de fautes d’orthographe je m’en excuses platement.

                                    L’utopie si tout le monde s’y « réfugiait » (réfugier n’est pas le mot, l’utopie est un moyen non-violent de faire la révolution par le comportement) serait une solution.


                                  • Alliance (---.---.103.218) 18 septembre 2006 18:38

                                    Eh bien alors tout va pour le mieux smiley Je me suis en effet désolidarisée, à chaque fois, des actions violentes conduites par certains ce qui m’a valu les insultes et les foudres de mon propre camp.

                                    Je reste néanmoins fidèle à la dynamique de sérieux et de crédibilité que j’ai toujours voulu imprimer à l’association : dignité et crédibilité.

                                    Merci de votre sincérité qui vous honore. Il y a, en effet, peu de gens qui acceptent de reconnaître qu’ils se sont trompés et pour cela, vous avez toute ma reconnaissance.


                                  • JLE (---.---.199.198) 15 septembre 2006 16:44

                                    Autre question, s’il vous plait : la lutte contre la corrida autorise-t-elle certains militants à tagger, comme cela a été fait à Fréjus, les oeuvres d’un artiste qui étaient exposées dans un lieu public, à vocation culturelle ? Je veux parler, ici, de plusieurs oeuvres photographiques de Lucien Clergue qui a été élu récemment à l’Académie des Beaux Arts. De tels actes contre l’art et la liberté d’expression me rappellent les heures sinistres du Nazisme. Selon vous, les quelques énergumènes qui ont agi de la sorte ne devraient pas être qualifiés de militants acharnés ?


                                    • Alliance (---.---.240.41) 15 septembre 2006 20:04

                                      J’ai aussi vu l’acharnement de toreros sur des taureaux dans de petites arènes L’épée entrait, ressortait, à plusieurs reprises, le tout pendant de très longues minutes. Quels sont alors les plus acharnés ? Poser la question c’est déjà y répondre un peu...


                                      • JLE (---.---.96.133) 16 septembre 2006 00:36

                                        Il y a tant de haine dans certains commentaires que j’en suis interloqué. Qu’ai-je dit de si horrible pour que mes propos suscitent des réactions aussi vives ?

                                        Que la Loi autorise les corridas dans les seules villes justifiant d’une tradition taurine, ancienne, locale et ininterrompue ? C’est vrai !

                                        Que je m’émeus de savoir, alors que par définition un être humain est omnivore, que des parents imposent le végétalisme à leurs enfants quand il est prouvé que ce peut être très dangereux pour leur santé (rachitisme, anémie, etc...) ? C’est vrai aussi !

                                        Que je trouve scandaleux que chaque année, dans ma ville, une poignée d’anti-corrida viennent tagger les vitrines des commerces et les panneaux de signalisation ? c’est encore vrai !

                                        Que je trouve indigne que l’un d’entre eux soit venu perturber le déroulement d’une manifestation théatrale, à laquelle assistaient des centaines de personnes, au motif que l’interprète Philippe Caubère, qui a été contraint de quitter les lieux tellement cet énergumène faisait du vacarme, évoquait dans cette pièce la vie d’un torero ? c’est toujours vrai.

                                        Que je trouve dégueulasse, quel que puisse être le motif, que l’on s’en prenne à l’art ? C’est vrai, c’est vrai, c’est vrai !!! Que voulez-vous, je n’aime pas les hommes qui s’en prenne à une oeuvre d’art comme je déteste ceux qui brulent les livres.

                                        Au lieu d’éructer et de débiter des imbecillités, Roxi, méditez cette citation de Voltaire : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » Et peut être qu’un jour vous saurez enfin ce que c’est que la tolérance. Et il n’est pas impossible, que ce jour là, vous parviendrez à vous faire entendre après en avoir débattu, RESPECTUEUSEMENT, avec votre contradicteur.

                                        Car enfin, j’avais pourtant bien précisé, dans un de mes commentaires précédents, que je ne suis pas un aficionado, partisan des corridas. C’était pourtant clair !!!

                                        Mais finalement je ne suis pas étonné de votre réaction. Il se trouve, en effet, qu’un jour, de par mes fonctions, j’ai été conduit à m’interposer entre pro et anti corridas et à calmer tout ce petit monde. Et savez-vous ce qu’une furie, militante « anti corrida » m’a lancé :« je suis infirmière, et si un jour je vous vois arriver dans mon service, je vous laisserai crever ! »

                                        Ce genre d’attitude me laisse pensif quand à la véritable humanité de ces personnes qui lutteraient avec obstination pour que cesse la souffrance animale. Et je le répète, je n’aime pas les corridas ! Quel sort m’aurait été réservé si j’avais dit apprécier la tauromachie ? j’en ai froid dans le dos.

                                        Moi, ce que je sais c’est qu’Orson Welles, Hemingway ou Picasso, par exemple, appréciaient la corrida - et je persiste à dire que c’était leur droit - et qu’enfant, j’ai vu à plusieurs reprises Romy Schneider ou encore Brigitte Bardot, visiblement ravies, assister, avec leur chevalier servant du moment, à des corridas dans les arènes de ma ville. Comme quoi, tout le monde évolue dans la vie.

                                        Ne désespérez pas, Roxi. Encore quelques efforts et peut être que vous arriverez 1)à ne plus dire autant de conneries 2)à faire preuve d’un peu plus de charité 3)à aimer votre prochain, même s’il ne pense pas la même chose que vous.

                                        C’est cela la tolérance.

                                        Et rappelez vous, Roxi, en ce bas monde, il y a des animaux et des insectes (qui s’entretuent pour survivre, soit-dit en passant), il y a des plantes vivantes (eh oui, elles le sont aussi), mais il y a également et avant tout des hommes et des femmes, de cultures différentes, qui forment l’humanité. Et c’est pas beau de haïr son prochain parce qu’il ne pense pas comme vous.

                                        Ce qui m’amusera toujours, et je les vois tous les ans à l’oeuvre, c’est que les gens comme vous en arrivent à se comporter comme des bêtes, tant ils sont aveuglés par leur haine des pro-corridas. Ce ne sont pas des défenseurs de la cause animale, ce sont d’abord des fanatiques !!! Ils en arriveraient presque à mordre ...

                                        Il suffit d’ailleurs pour s’en convaincre de lire vos réactions à mes propos alors que je ne le suis pas (pro-corrida).

                                        Allez, salut ! Je vous quitte, je m’en vais respirer un peu d’air frais, ça pue ici !


                                        • Claire Starozinski (---.---.164.18) 16 septembre 2006 12:05

                                          Vous faites ce que l’on appelle en psychologie un transfert. La haine c’est vous qui la ressentez, les leçons, les jugements de valeur et autres insultes, c’est vous qui les proférez. Quant à la citation elle n’est pas de Voltaire mais de La Bruyère...

                                          Bien à vous Monsieur JLE (courageux anonyme smiley


                                        • Daniel Milan (---.---.168.161) 16 septembre 2006 12:20

                                          Je suis contre les corridas, mais mon opposition à celles-ci font partie d’un tout. Je ne pense pas qu’on doive se focaliser sur les seules corridas, alors que tous les jours des milliers d’hommes meurent de faim, de maladie (par manque d’argent pour se soigner !) ; sous la torture dans les prisons ou dans les locaux de la police et de l’armée ; sont persécutés, emprisonnés pour leurs opinions, y compris en France !


                                        • JLE (---.---.98.240) 16 septembre 2006 23:59

                                          @Claire Staronzinski

                                          Chère Madame,

                                          Je viens de découvir à l’instant votre réponse à mon dernier commentaire. Et je dois vous avouer que je n’en attendais pas moins de vous.

                                          Je me suis précipité sur mon dictionnaire des citations, lequel, puisque vous l’affirmez, est erroné puisqu’il y est mentionné, à la suite de la citation : « je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, ...... » : PHRASE ATTRIBUEE A VOLTAIRE ;

                                          Mais puisque vous dites que c’est La Bruyère qui l’a prononcée, vous avez certainement raison.

                                          Pour le reste, et puisque vous m’y contraignez, permettez-moi de faire quelques petites observations.

                                          1) Votre article est nullissime ! Comme toujours, vous ne cessez de vous plaindre et de critiquer la justice parce qu’elle ne vous a pas donné raison. Même chose à Fréjus, par exemple, où cela fait des années que le Comité Anti Corrida est tous les ans débouté parce que Fréjus, depuis un siècle, est une Ville de tradition taurine, locale, ancienne et ininterrompue. Dura lex, Sed Lex. La loi est dure, certes, mais c’est la Loi et jusquà preuve du contraire, nous nous devons tous de la respecter. Et comme je l’avais dit à l’infirmière totalement déjantée citée plus haut : Madame, soyez légaliste !

                                          2)Le fait que vous puissiez vous permettre de dire, à la lecture de ce que j’ai écrit et pesé, que je fais un transfert de haine est ahurissant. Allez vite consulter un psy, Madame, car je crois que vous en avez bien besoin

                                          3)la teneur de votre réponse me conforte dans l’idée que dans gens comme vous sont indignes de diriger des associations qui militent en faveur de la cause animale. Car, manifestement, le respect des autres et la tolérance ne font pas partie de votre vocabulaire. Le problème, avec vous et vos acolytes, c’est que VOUS NE SUPPORTEZ NI LA CONTRADICTION, NI LA MOINDRE OBSERVATION

                                          Dernier point, je ne suis pas de ceux qui viennent la nuit, au nom de la lutte anti-corrida, tagger les ruelles, les vitrines des commerces et les panneaux en cachette, ni déverser de la peinture sur des oeuvres exposées dans un musée.

                                          Je suis un homme libre et je dis ce que je pense, dans un pays de liberté. Et ce ne sont pas des illuminés de votre genre qui vont m’en empêcher. Au fait, puisque votre cause est légitime et que nous sommes tous des salauds - même des gens comme moi qui ne sont pas favorables aux corridas et n’y vont pas - présentez-vous aux élections. Vous ferez peut être mieux que votre Collègue Le Gall qui a récolté aux alentours de 1% des voix aux dernières élections cantonales. Eh oui ! pour ceux qui ne le sauraient pas, ce genre de militantisme conduit parfois certaines personnes très impliquées mais totalement désintéressées, cela va de soi, à tenter le coup ... On ne sait jamais, la cause animale peut être un tremplin politique !

                                          Pour le reste, vous êtes l’auteur de cette merde et moi, je ne suis qu’un pauvre lecteur, pauvre ... mais critique, et cela vous agace naturellement.

                                          Vous voudriez connaître mon identité ? Eh bien, je ne vous la donnerai pas. Je vous connais bien : vous seriez encore capable de me faire un procès, comme vous avez l’habitude de le faire, et de payer les honoraires de votre avocat avec les cotisations de vos adhérents.

                                          Et comme je ne voudrais pas que cet argent serve à autre chose qu’à aider nos amies les bêtes, nous en resterons là.

                                          Chère Madame Starozinski, si vous étiez un homme, je rajouterai « et je vous emmerde ! »

                                          Mais comme vous êtes une Dame, certainement pleine d’éducation, de culture, de mesure et de savoir vivre, je vous prie de bien vouloir accepter mes hommages et mon respecteux souvenir.


                                        • Claire Starozinski (---.---.245.241) 17 septembre 2006 00:10

                                          Bonjour monsieur Jean-Louis EPURON... je sais qui vous êtes depuis le début mais je vous ai laissé vous embourber pour voir jusqu’où vous alliez aller. Puisque vous travaillez à la mairie de Fréjus les lecteurs vont maintenant comprendre.

                                          Au fait je croyais que vous deviez partir... Vous êtes bien vite revenu Non content de ne pas respecter les autres vous ne respectez pas non plus votre propre parole. Vous m’avez bien sourire et je vous en remercie.


                                        • machinchose (---.---.129.40) 17 septembre 2006 10:13

                                          bienvenu, JLE dans le monde complétement allumé des opposants à la corrida. Je me suis déjà battu contre notre amie C.S. cette fois ci je renonce.

                                          En revenche je me permets de me demander comment de tels articles, médiocre, douteux sur le fond et qui in fine ne sont que de la pub outrancière (et je dis bien de la pub avec ce que cela comporte de manipulation) pour un mouvement qui brillent souvent par sa violence, parviennent à être publier.

                                          c’est consternant.


                                        • (---.---.94.50) 17 septembre 2006 00:38

                                          @ roxi : moi qui me bas pour la langue franssaise depuis toujour je me demande si vos fotes sont un jeu, de la négligence, ou ...kwa d’autre ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès