Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le contrôle sanitaire par l’Etat sur la volaille disparaît, et on (...)

Le contrôle sanitaire par l’Etat sur la volaille disparaît, et on s’agite sur le halal

Depuis que Marine Le Pen a lancé le débat sur la viande halal, très vite repris par le clan Sarkozy, et bien évidement par nos médias qui n’en ratent pas une.

Depuis ces derniers jours la France a oublié ses 5 millions de chômeurs, ses 8 millions de pauvres, ses patrons du CAC 40 qui s’augmentent de 34%, la crise mondiale et l’Europe qui est au bord de l’implosion.

Non tout cela n’est plus rien, le plus grave c’est la viande Halal et la façon dont on tue les animaux.

Mais dans quel pays vivons-nous ma petite dame serait-on tenter de dire !

Et si comme le disait le Général De Gaulle, la France était un pays de veaux, halal ou pas.

Mais à l’heure ou l’UMP vient nous chanter en cœur son refrain sur les conditions d’abattage des animaux qui devraient être renforcées, on apprend par le Canard Enchainé qu’un décret du 9 février 2012, passé totalement inaperçu, a était publié pour assouplir les contrôles de la volaille !

Voici ce que dit ce texte "relatif à un projet pilote dans le domaine du contrôle de la production de viande dans les abattoirs de volailles et de lagomorphes" (des lapins), "le vétérinaire officiel n'est pas présent de façon permanente dans ces abattoirs".

Cela revient à dire que dorénavant les entreprises se choisiront parmi leurs salariés, après formation auprès d'organismes privés habilités par le ministère, la personne qui délivrera le certificat de bonne conduite. 

Autant dire qu’il n’y aura plus aucun contrôle sanitaire.

Eh oui , vous imaginez un salarié disant à son patron, « Mais cette viande n’est pas bonne à la consommation » !

Je vous laisse deviner la réponse….

Jusqu'à présent, c'était l'Etat qui assurait ce contrôle.

On signalera pour l’exemple que pour l’année 2011 sur 34 millions de poulets abattus, 415 000 ont dû être retiré de la vente pour raison sanitaire.

Combien seraient passés dans les mailles du filet avec ce nouveau décret, et surtout quelles en auraient été les conséquences ?

Un rapport publié le 16 février et cité par Le Canard enchaîné doit nous inquiéter sur ce sujet : "certains industriels pourraient abuser de la situation en dégradant les exigences de contrôle". Pire, le fameux décret du 9 février pourrait s'étendre à l'abattage de porcs et de veaux.

Que penser d’un gouvernement qui veut nous faire croire d’un coté qu’il se soucie des conditions d’abattages des animaux, et qui nous sort un décret qui va renforcer le risque d’accidents sanitaires de l’autre ?

Source : politique.net


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 10 mars 2012 12:24

    on apprend par le Canard Enchainé

    Le canard s’inquiète des conditions d’abattage de la volaille !!!
    Rien d’étonnant ......................................LOL  !!!!


    • fatizo fatizo 10 mars 2012 12:27

      Nous pouvons aussi nous en inquiéter car depuis le temps que nous sommes plumés lol !


    • jef88 jef88 10 mars 2012 13:14

      Lol lol et re lol !!!


    • SNOOP 10 mars 2012 13:28

      bien sur qu’il faut contrôler ...mais rien n’empêche de poser en plus la question de l’abattage islamiste.

      LE HALAL finance le terrorisme


      • OMAR 10 mars 2012 16:11

        Omar 33

        A travers le commentaire de ce pauvre Snoop, il apparait clairement que ce que visent Sarko et marine, n’est surement pas la santé des consommateurs français, ni encore la souffrance des animaux abattus....

        Mais juste à terroriser les français sur tout ce qui a trait à l’Islam : mosquée, prière, halal, etc...

        Mais paradoxalement, ça sera l’occasion pour normaliser d’une façon réglementaire et définitive, le mode d’abatage : ainsi, ont pourra traiter les véritables préoccupations des français.


      • Ouallonsnous ? 10 mars 2012 19:19

        Pour le moment, c’est l’abattage Hallal et Casher qui planque les bébéfices supplémentaires de la filière de l’abattage qui se fait des couilles en or en supprimant l’électrocution et les installations ad’hoc, qui ne sont pas disponibles partout. Il se peut qu’elles aient été démontées en catimini !

        Quand à Guéant et Le Pen, il passaient par là et utilisent le laxisme des pouvoirs publics pour faire du communautarisme forcené, cela illustre à merveille la qualité de leurs convictions politiques !

        Qu’attendons nous pour botter le cul de ces parasites de la société et secouer la paillase aux fonctionnaires et industriels de la viande qui ne font pas leur travail ?


      • louviellas louviellas 10 mars 2012 15:32

        @ fatizo

        « Nous pouvons aussi nous en inquiéter car depuis le temps que nous sommes plumés lol ! »

        Certains se sont plaints d’avoir été plumés par des poulets bien désinfectés à l’alcool....

        Bien entendu, c’est le contrôleur d’élevage qui a été tenu pour responsable de la qualité de l’eau.

         


        • louviellas louviellas 10 mars 2012 15:45

          @ jef88

          « Lol lol et re lol !!! »

          Commentaire totalement inutile et périmé qui vaut - 1.

          Ne vous gênez surtout pas pour me rendre la monnaie.


          • jef88 jef88 11 mars 2012 16:03

            Et le droit imprescriptible à la rigolade ??
            Zuuuuuut ! il n’est pas dans la constitution .............


          • agathe agathe 10 mars 2012 16:02

            @louviellas

            « Bien entendu, c’est le contrôleur d’élevage qui a été tenu pour responsable de la qualité de l’eau. »
             
            La qualité de « lol » ......heu non, l’eau devait virer au « jône » \o/  ;)

            Allez je sors (avec mon verre de jaune).........


            •  C BARRATIER C BARRATIER 10 mars 2012 16:43

              Scandaleux bien sûr. Mais la question hallal ou pas n’est pas oiseuse. Le citoyen de base a d’autres soucis quotidiens et pense peu à la politique, à l’euro, à la Grèce ou à la dette. Mais il est bien obligé de manger et a le droit de savoir ce qu’il mange.
              Ces dérives devront être stoppées
              Voir

              République laïque grignotée : tout accommodement dégénère

               http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=212


              • xray 10 mars 2012 16:44


                Les européens sont soumis à un régime Oligarchique 
                (Wikipédia)  : 
                L’oligarchie est un régime politique dans lequel la plupart des pouvoirs sont entre les mains d’un petit nombre d’individus, de quelques familles ou d’une petite partie de la population, généralement une classe sociale ou une caste. 
                La source de leur pouvoir peut être la richesse, la tradition, la force militaire, la cruauté... 
                (Sic.) 

                L’énigme du vol AF 447 ? (La disparition de l’Airbus RIO-PARIS) 
                http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2011/10/24/l-enigme-du-vol-af-447-la-disparition-de-l-airbus-rio-paris.html 

                L’EUROPE des curés
                http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 



                • Lorelei Lorelei 10 mars 2012 17:48

                  vous saviez que dans votre eau vous pouviez trouver du radon des pesticides car en catimini on a changé le degré acceptable de pesticides dans l’eau, ses malades mentaux prennent des décrets contraire à la santé au nom des lobbys


                  • lemouton lemouton 10 mars 2012 18:44

                    à l’auteur
                    le début de votre article me gêne car il me salit..
                    Vous me mettez dans le même panier que les médias qui sont à la botte,  smiley

                    —> Depuis ces derniers jours la France a oublié ses 5 millions de chômeurs, ses 8 millions de pauvres, ses patrons du CAC 40 qui s’augmentent de 34%, la crise mondiale et l’Europe qui est au bord de l’implosion.
                    Et bien non je n’ai rien oublié, et d’ailleurs le fait que je sois ici sur Ago à la recherche d’info le prouve..

                    et en plus vous me croyez incapable de la moindre réflexion..
                    —> la France était un pays de veaux, halal ou pas.

                    faites attention, à vouloir faire de jolis mots... smiley

                    —> Que penser d’un gouvernement qui veut nous faire croire d’un coté qu’il se soucie des conditions d’abattages des animaux, et qui nous sort un décret qui va renforcer le risque d’accidents sanitaires de l’autre ?
                    Croyez vous que notre pensée sur ce gouvernement n’est pas déjà faite, et depuis longtemps.. smiley

                    Sinon le corps, le fond de votre article est trés interessant est m’apporte une info précieuse..
                    merci.. smiley


                    • fatizo fatizo 10 mars 2012 19:43

                      Lorsque je vois les médias nous faire débat sur débat sur les phrases de l’UMP qui courent derrière le FN , j’avoue qu’il y a de quoi en vouloir à ces pseudos médias .

                      Les nouveaux chiens de garde !

                    • RBEYEUR RBEYEUR 10 mars 2012 19:46

                      Derrière cette apparence superfétatoire de l’abatage se trouve dissimulé l’un des processus les plus insidieux d’une rétro-colonisation arabo-islamique de plus en plus présente.

                      Avec le foulard islamique, le voile islamique, les mosquées financées par les fonds publics, etc., la propagation du rituel hallal est l’un des vecteurs les plus actifs de cette rétro-colonisation.   

                      Cela débute par le mode d’abatage des animaux, puis par l’alimentation hallal des établissements scolaires, puis, ce qui n’est pas encore connu mais ne saurait tarder, par l’alimentation hallal des cliniques et hôpitaux, etc.

                      Bref, l’entrée progressive dans le monde islamique par la fourchette…

                      Pour illustrer encore plus la prospérité du rituel hallal, certaines collectivités territoriales n’hésiteraient pas à participer à cette progression.

                      C’est ainsi que l
                      e Conseil général du Vaucluse aurait voté le 23/09/2011 une aide de 74.000 euros à la société Alazard pour adapter l’ancien abattoir de Carpentras aux normes halal. La Région aurait, elle, donné 148.000 euros


                      • Croa Croa 10 mars 2012 22:36

                        Ces règlements draconiens, quoique appelés à se relâcher (la preuve), ne sont que des mesures compensatoires à l’inhumaine industrie de la nouvelle bidoche qui ne peut que produire de la merde.

                        Nos grands-parents mangeaient modestement de la soupe aux légumes, du pain, du fromage et une volaille le dimanche... Moins bien donc ? Cela dépend... En apparence leur nourriture était peu recherchée mais aussi bien plus saine que la notre !

                        à quoi ça sert de manger surtout de la bidoche ? Il vaudrait mieux en manger seulement de temps en temps mais meilleure (la volaille de basse-cour qui n’existe plus !)

                        On peut même devenir végétarien et bien se porter comme Jean-Marc Governatori. Quoique ces derniers temps  smiley arrêter de manger là c’est trop ! smiley 


                        • subliminette subliminette 11 mars 2012 06:16

                          Le pire dans cette histoire c’est que nous apprenons régulièrement que ce gouvernement nous pond de nouveaux règlements en douce.

                          Sans le Canard, relayé par le web, nous n’aurions peut-être pas appris le changement des normes des quantités de cochonneries dans l’eau du robinet, ni cette nouvelle absence de contrôles.

                          La question est : il nous en a pondus combien dans ce genre là, toujours en douce, et que le Canard n’a pas encore découverts ?

                          Qu’a t-il inventé comme nouvelles saloperies destinées à enrichir les petits copains industriels au détriment de notre santé ?

                          L’autre question : que font les « journalistes » de la presse grand public, pourquoi ne relaient-ils jamais ce genre d’infos ?


                          • Ptetmai 11 mars 2012 20:21

                            Soyez végétarien, vous ne craindrez rien de tout çà.


                            Elles ne vous ont rien fait ces petites bêtes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès