Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le Dakar est mort ! Vive le Raid 4L Trophy ?

Le Dakar est mort ! Vive le Raid 4L Trophy ?

Le Paris-Dakar 2008 n’aura pas lieu. Coup tragique pour la trentième édition qui n’aura donc pas lieu. Faut-il pour autant s’attrister de cette annulation ? Pas sûr... Ne serait-il pas plus judicieux de multiplier les initiatives comme celle du Raid 4L Trophy ? Ne serait-ce pas le meilleur moyen de contrer les effets d’une politique économique et de civilisation dont on peut craindre qu’elle ne soit perçue comme trop outrancière ?

Et bien que les déclarations du directeur Etienne Lavigne se voulaient optimistes au lendemain de cette annonce : le Paris-Dakar est « sonné, mais debout, je vous confirme aujourd’hui que l’aventure n’est pas terminée  » (source), il est un avis partagé par beaucoup à savoir que l’organisation du Paris-Dakar n’est pas prête de retrouver le chemin des dunes. Les organisateurs de cette aventure des temps modernes se disent manifestement ébranlés par cette annulation.

Mais celle-ci a remis sur le devant de la scène les polémiques que cette aventure - à l’origine humaine et devenue au fil des ans une organisation massivement commerciale pour les grandes marques de l’automobile - avait éparpillé derrière elle dans les nuages de poussière de sable. Il faut dire que la réalité du Paris-Dakar n’est pas toute reluisante : les villages de pays en guerre traversés à folle vitesse au risque de tuer quelques enfants au passage de bolides et dont la population rêve ou plutôt désespère quant à elle de traverser les rives de la Méditerranée même dans des canots de sauvetage...

Voilà une réalité qui symbolise peut-être le mieux les paradoxes les plus terribles du monde occidental, et plus particulièrement de l’Europe, et notamment de la France. Ceux d’un monde riche qui estime que le monde - et notamment les pays que l’on désigne par un euphémisme tragique comme étant en voie de développement mais à qui on reproche de trop polluer - est un immense terrain de jeu. Bien sûr les organisateurs du Paris-Dakar affichaient la volonté d’une action « humanitaire », mais dans la réalité celle-ci frisait le ridicule, voire l’affront au regard des sommes engagées dans ce domaine [648 000 € de budget sur les 5 dernières années soit à peine 130 000 € par an - source] en comparaison de celles nécessaires pour faire courir les équipages qui feraient pâlir les chefs de village africains.

Aussi quand le gouvernement chilien a confirmé officiellement au cours de la semaine son intérêt pour son recevoir le Paris-Dakar (source), nul n’a pu être surpris d’une réaction aussi rapide. Le « Dakar » [eh, oui mettons des guillemets désormais] est une entreprise et comme telle elle attise les convoitises. Ce qui devrait interpeller les citoyens européens, c’est pourquoi aujourd’hui il existe un tel désamour entre les Africains et les Européens. Les derniers événements qui ont touché le continent africain devraient nous faire réfléchir à comment conduire nos relations avec ces pays qui aujourd’hui aspirent à des relations non seulement équilibrées financièrement, mais aussi respectueuses de la dignité. Or tant dans le domaine du sport, que dans le domaine de la politique ou de l’économie, l’Afrique n’est pas considérée comme un partenaire à part entière, mais comme un terrain de jeu au mieux, un continent où l’on peut vendre des armes sans conscience, un continent dont on peut exploiter les richesses sans avoir à réfléchir au pourquoi et au comment il faudrait assurer la redistribution des richesses produites vers la population. Faut-il alors s’étonner que les Européens, et les Français aujourd’hui en particulier [avec les événements de Mauritanie, du Tchad] fassent aussi facilement l’objet d’un racisme manifeste ? Celui-ci est certes peut-être attisé au gré des intérêts de tels ou tels responsables politiques ou militaires en quête de pouvoir. Mais la vraie question est savoir si cette situation n’est pas la conséquence d’un comportement outrancier bien antérieur aux tristes faits divers. Cela est d’autant plus dommageable que cette situation ne peut aboutir qu’à une réaction en chaîne difficile à maîtriser conduisant les citoyens à se détourner de l’Afrique et à adopter, ici en Europe, un regard toujours plus suspicieux sur l’étranger.

Aussi, je ne pleurerais pas sur l’organisation annulée du Paris-Dakar. N’en doutons pas, celle-ci saura rebondir ce qui donnera encore plus raison à ce type d’analyse car démontrant que l’esprit dans lequel cette aventure avait été crée par Thierry Sabine avait malheureusement disparu depuis longtemps au bénéfice des intérêts financiers. Aussi, je vous invite plutôt, si vous aimez l’Afrique et si vous aimez aussi la voiture, à vous intéresser à un autre rallye, le Raid 4L Rally créé en 1996 sur l’initiative de personnes qui repartent à l’origine du Dakar « découvrir le désert et vivre une aventure aussi exceptionnelle », mais seulement avec le constat « aucun d’entre eux n’avait [à 20 ans] les moyens de s’acheter un 4×4 à l’époque » d’où l’idée de « le faire avec des bagnoles normales ! » On rejoint notre problématique, celle du rapport à l’argent.


Alors, je vous invite donc à soutenir ce Raid 4L Rally dont il faut espérer qu’il ne fera pas les frais lui aussi de cet aveuglement de nos responsables.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 12:18

    les loisirs motorises n’ont rien a faire dans les espaces naturels.

    ca vous dirait pas de le faire en VTT en cheval ou en chameau ou a pied plutot ?... ah mais oui ce n’est plus accessible a tout le monde, il faut des aventuriers sportifs, forcement ca limite pas mal dans notre societe televisuelle...


    • citoyen citoyen 23 janvier 2008 12:35

      Cher Philippe, je comprends et partage votre point de vue. Etant moi-même adepte modeste du VTT, j ai l occasion de profiter des bienfaits de dame Nature sans pour autant être un aventurier aux muscles d acier. Et je peste souvent quand je constate que les chemins de forêt sont labourés par des quads ou des motos, mias il faut bien reconnaitre que je peste encore plus quand les ornières sont faites par des engins agricoles car de mon point de vue égoïste de vététiste les ornières sont beaucoup plus génantes ! Mais çà fait partie du sport pour moi et qui plus est il ne s agit pas pour l agriculteur d un sorpt mais d un travail.

      Alors un raid en VTT ? Pourquoi pas ? Lancez l idée ...


    • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 13:00

      le probleme ce n’est pas tant les chemins defonces ou la pollution que le bruit... je vis a la campagne justement pour ne plus entendre le bruit de la civilisation (route, avions, etc...) et quand des troupeaux de beaufs debarquent en quad, je peux vous certifier que j’ai l’impression d’habiter a cote du periph...

      bref je ne comprends pas comment on peut encore organiser des rallyes qui vont aller polluer et faire du bruit dans des endroits qui meriteraient un peu de respect. mais bon aujourd’hui il faut tout consommer, alors consommons de la nature tranquillement assis sur notre moteur, c’est bon pour la croissance...

      c’est fou ce que le concept d’aventure est devenu depuis un siecle, c’est sur que pour rendre l’aventure accessible a une population televisuelle en voie d’obesite il faut sans cesse toujours plus d’imagination, heureusement qu’il nous reste encore des mike horn ou des lafaille...

      a+


    • citoyen citoyen 23 janvier 2008 21:05

      Cher Philippe, vous dites ne plus vouloir entendre le bruit de la civilisation. Votre idéal serait donc de devenir hermite ? Je comprends ce que vous ressentez mais pour autant il faut reconnaître que l’être humain est avant tout un être "civilisé" au sens où il est fait pour vivre dans la "cité" et même la référence à la mythologie de l’ermite renvoie par un effet miroir à cette nécessité. D’ailleurs, le projet développé par le fondateur d’Agoravox correspond à ce constat que nous vivons dans la cité et que nous devons y participer. Que la manière dont la société s’est aujourd’hui développé constitue une autre analyse, que vous estimiez qu’elle n’est pas suffisamment en harmonie avec la nature, mais que proposez vous, qu’avons nous à proposer en alternative ? Ne sommes nous pas en cet instant nous mêmes derrière un écran, un système nécessitant moultes technologies dont la mise en oeuvre sont pour certaines particulièrement nuisibles à cette dame Nature que nous idéalisons. Si pour autant tel est votre constat et votre souhait, êtes-vous prêt à vivre en autarcie, réellement retiré du monde "civilisé" au sens où je l’employe ?

      C’est pour cela que je ne jette pas la pierre à ce rallye là le "Raid 4L Trophy" parce que son état se veut aux antipodes de ce qu’était devenu le Dakar !


    • littlevache 23 janvier 2008 12:46

      Attention Le 4L trophy est lui aussi l’oeuvre d’une entreprise organisatrice - Desertours- qui genère chaque année beaucoup d’argent.

      Que dire de la pollution de centaines de vieilles 4L comparée à celle de véhicules de pointe ?

      Et si on calmait l’engouement pour les sports mécaniques ?


      • Yannick Harrel Yannick Harrel 23 janvier 2008 13:11

        @littlevache

        Bonjour,

        Cet aspect n’a pas été négligé, à la demande notoire des participants.

        Cordialement


      • citoyen citoyen 23 janvier 2008 21:20

        @ littlevache, je suis d’accord avec vous, il ne faut pas être que naïf, derrière ce Raid en 4L, il y a aussi une entreprise qui peut y avoir intérêt. ce que je peux en dire c’est ce que j’ai trouvé sur Desertour :

        "
        Desertours
        est un tour opérateur qui propose des voyages aux 4 coins du monde : Maroc, Tunisie, Libye, Namibie, Venezuela, Thaïlande, USA, Madagascar, Dakar, etc..
        Spécialiste du Raid aventure , cette entreprise, basée à St Jean de Luz, est dirigée par Jean Jacques Rey depuis sa création en 1985 et compte 9 personnes au siège social toute l’année.
        Jean Jacques Rey est un expérimenté pilote de rallye auto moto (Paris-Dakar, Rallye des Pharaons, Rallye de Tunisie ect...) ; il organise depuis 20 ans des raids aventure en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Il est en charge de l’organisation sportive, technique et logistique du Trophée et dirige l’épreuve. Spécialisée dans l’organisation de voyages et d’évènements du type du Trophée Roses des Sables, l’équipe de Désertours est complétée par des intervenants « free lance » se traduisant par trente mécaniciens, 15 médecins et dispose d’un parc de 4x4 d’assistance. L’encadrement dispose également d’un semi remorque, d’un camion d’atelier mécanique, d’un camion et d’un hélicoptère dédiés à la communication du trophée aux médias. Et cet opérateur propose même des raids en VTT pour répondre à d’autres commentateurs

        Précisions d’importance : ce raid est en principe une course d’orientation pour étudiants associant course automobile, découverte culturelle et surtout action humanitaire notamment "DESERTOURS et l’association RAID 4L EVENEMENT sont en partenariat avec l’association Enfants du Désert. Cette dernière travaille toute l’année avec plusieurs ONG locales. Notre mobilisation, organisation et participants du 4L Trophy, ainsi que tous les dons acheminés ont pour but de les aider dans leur action d’aide à l’enfance."

        Si vous n’êtes pas allé sur leur site, je vous y invite : http://www.4ltrophy.com/index.php?page=accueil

         


      • Yannick Harrel Yannick Harrel 23 janvier 2008 12:54

        @l’auteur

        Bonjour,

        Merci pour votre article qui a le mérite de remettre l’aventure humaine sur les rails de la décence et de la véritable aventure humaine. Je ne connaissais pas ce Raid 4L mais j’avoue que l’idée est très séduisante. Plus d’humanité et d’humanitaire, plus de défi personnel et de montées d’adrénaline dans une ambiance un peu moins bling-bling et en corollaire plus conviviale... J’avoue que cela me séduit particulièrement.

        Cordialement


        • tvargentine.com lerma 23 janvier 2008 13:05

          Franchement,vous me faites bien rigoler avec vos 4L qui polluent et en plus vous voulez polluez les africains ??????

          C’est un scandale de plus que de laisser des polleurs détruire l’éco-système africain

          Une honte

          Si une "Dakar" doit se faire,il doit se faire en Argentine,car les véhicules roulent au gaz et cela serait un message envoyé aux gouvernements européens de permettre l’accessibilité des véhicules aux gaz

          Cela fonctionne tres tres bien,en Argentine j’ai fais plus de 12.000 km

           


          • nounoue david samadhi 23 janvier 2008 16:17

            oui oui oui il faut faire un moratoire pour demander une ethique ecologique et sociale dans les competition des sports mecanique ...

            ex : imaginer une course de formule 1 sans essence, juste des voitures propres et surtout pas de bruit :)


          • citoyen citoyen 23 janvier 2008 21:26

            @ Lerma, ici en France on est heureux d’apprendre de la bouche même de Carlos Gohn que le groupe Renault Nissan va commercialiser une mégane toute électrique, mais pas en France, en Israël ! Motif : Israël d’une part est preneur parce qu’un jeune entrepreneur a convaincu la marque de s’associer à lui [pour équiper le pays en réseau de station de recharges] et pour la France Carlos Gohn a botté en touche en répondant que çà viendrait ... un jour !!!! Voilà la réalité ... entre temps on nous sort qu’il faut payer une nouvelle taxe selon la catégorie de votre véhicule, mais moi aussi je veux pouvoir rouler avec un véhicule qui émet zéro pollution, seulement nos responsables politiques et industriels font tout en sorte de m’en empêcher !!!


          • citoyen citoyen 23 janvier 2008 21:28

            @ David, "une ethique ecologique et sociale dans les competition des sports mecanique" en voilà une bonne idée à creuser, et à mon sens le Raid 4L Trophy correspond dans son principe à cette idée


          • TSS 23 janvier 2008 15:02

            en remplacement du Dakar il serait possible de faire un rallye dans les campagnes françaises ,avec traversée de villages et hameaux à 100kmh ;un mome ecrasé ! quelle importance ce n’est qu’un petit campagnard !!

            cela donnerait une idée realiste de ce qui se passe en Afrique sous de fallacieux pretextes humanitaires qui ne sont que resurgences du colonialisme !!


            • citoyen citoyen 23 janvier 2008 21:39

              @ TSS, c’est bien ne ce sens que je ne pleure pas la disparition du Dakkar car cela m’a toujours choqué de voir que ces morts étaient au final présentés comme une fatalité du genre "de toute façon on finit tous par mourir". Pour autant, cette critique ne semble pas devoir s’appliquer au rallye des 4L


            • nounoue david samadhi 23 janvier 2008 16:14

              pour arreter la formule 1 et tous les sports mecaniques inutiles bryant et polluant , vive les motos electriques :)


              • Christoff_M Christoff_M 23 janvier 2008 20:24

                 les premiers participants roulaient en 4l et en renault 20 bricolées par leurs soins !!

                pour moi c’est ça le vrai DAKAR pas la vitrine de grande marques que c’est devenu par lasuite....

                on pourrait émettre la meme critique pour les rallyes avec deux grosses marques en tète FORD et CITROEN résultat aucun suspense puisque les autres écuries n’ont que des budgets ridicules par rapport aux deux premiers....

                ce qui est étrange c’est que certains parlent encore d’épreuves sportives !! alors que comme dans le tour de France certaines écuries ont droit à des doppages budgétaires donc les concurrents ont des moyens disproportionnés....

                le DAKAR en dehors de tout cela était devenu la vitrine des people qui faisaient cette course par snobisme...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

citoyen

citoyen

 


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès