Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le DARD, le « chantage médiatique » de Patrick Sébastien

Le DARD, le « chantage médiatique » de Patrick Sébastien

Aujourd’hui Patrick Sébastien montre son Dard. Rassurez-vous cela n’a rien de graveleux. Dard signifie Droit Au Respect et à la Dignité. On n’y pense pas d’emblée. L’animateur télé s’amuse de cette ambiguïté et préfère souligner l’analogie avec le nom de son ami Frédéric, créateur de San Antonio. A part ça, fini de rire. L’heure est grave et sur la scène du théâtre du Gymnase, là où il y a trente ans Coluche annonçait qu’il se présentait aux élections présidentielles, personne n’a le coeur de chanter Le Petit bonhomme en mousse.
 
« Le Dard, explique Patrick Sébastien, ce n’est pas un parti, j’insiste là-dessus, mais un rassemblement humain et citoyen ». Pas question pour lui de se présenter à des élections, mais de réunir hommes et femmes de bonne volonté, quel que soit leurs origines et leurs classes sociales pour "remplacer le désespoir et la peur par l’espoir et la confiance".
 
Ce rassemblement populaire doit être une force de propositions, un levier pour bouger les politiques ou, pour reprendre le titre de son manifeste qui sort aujourd’hui même, Une révolte, pas une révolution (les droits d’auteur de ce livre édité chez Florent Massot sont intégralement versés à l’association D.A.R.D.). 


Le DARD, le "chantage médiatique" de Patrick Sébastien
envoyé par AgoraVox. - L’actualité du moment en vidéo.
Chacun peut adhérer au Dard et est libre d’utiliser cette « marque », à la seule condition de ne pas gagner des sous avec. Chacun sera donc acteur du mouvement. Autonome et collectif en quelque sorte. Voilà pourquoi l’animateur qui polit son idée depuis quelques années a choisi la guèpe comme emblême, car « c’est un animal solitaire qui a une intelligence collective ». Un peu comme le Français...

« Notre nombre, souligne Patrick Sébastien, va nous permettre d’user du boycott. Quand il y aura atteinte à la dignité, je vais encourager ça ». Le problème c’est que l’atteinte à la dignité est un concept à géométrie variable. Autre arme de guerre : le bulletin de vote. « Je vais pousser les gens à s’en servir ». Le souvenir de l’abstention de dimanche est encore dans les mémoires.

L’idée est que chaque membre du Dard fasse des propositions via le site net de l’association (www.le-dard.com). Celles-ci sont ensuites examinées par des spécialistes (médecins, magistrats, etc.) chargés de les mettre en forme.
 
Elles feront l’objet, en 2012, d’un « livre de promesses  » que Patrick Sébastien ira présenter aux deux candidats restant en lice au deuxième tour des présidentielles. « Celui des deux qui s’engage à respecter ce livre, on lui donnera nos voix ».
 
Dans deux ans, combien le Dard aura-t-il de membres ? 800 ou 800 000 ? Personne évidemment ne peut le prévoir, mais imaginez un peu que cela approche le million comme il le souhaite ? Sébastien ne nie pas qu’il s’agit-là d’un chantage médiatique.

L’animateur n’est pas secrétaire général ou national du Dard, mais son initiateur. Il profite avec raison de son aura d’homme public pour jouer les intermédiaires entre le peuple et le « grand cirque médiatique  ». Pour lui les politiques ne sont pas « tous pourris, mais tous nourris, parfois trop ».
 
On le croit lorsqu’il souhaite rassembler et surtout de ne pas susciter de vains espoirs. Cette mission lui tient à coeur. Un jour il en a parlé à son « ami » Jacques Chirac qui lui avait « conseillé de ne pas faire de politique  ». C’est juste au moment où le président décidait de ne pas intervenir en Irak. Voilà comment il a monté le Dard.

Amateur de rugby et des valeurs fondatrices de la république Patrick Sébastien endosse l’habit de réformateur qui veut que les choses changent sans vraiment tout bousculer.
 
On peut ne pas adhérer à sa démarche, on ne peut pas contester sa sincérité. Il n’a rien à y gagner (mais pas franchement grand chose à y perdre non plus, ni même, il l’assure, son âme). Il a tout pour lui, Patrick Sébastien - célébrité, argent, bonheur -, pourquoi voulez-vous qu’il se lance dans une telle aventure ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • viva 24 mars 2010 22:11

    Peut être parce qu’il est mégalo ???


    • non667 24 mars 2010 22:35

      à viva
      pas peut être ! lol


    • Humphrey Binsucet 24 mars 2010 22:16

      Le petit bonhomme en mousse ...

      • antitall antitall 24 mars 2010 23:10

        tu sais que t’es mignon toi ? smiley smiley smiley


      • Humphrey Binsucet 24 mars 2010 23:38

        Merci, vous n’etes pas mal non plus.

        Mais il est dard pour commencer les preliminaires. J’avais pourtant trouve une musique romantique pour l’ambiance ...
        Demain peut-etre ? smiley

      • David Meyers 24 mars 2010 22:25

        Chapeau l’artiste

        Il reste encore un peu d’humanité dynamique en France


        • Romain Desbois 25 mars 2010 17:50

          Il n’ya pas plus populiste que Sébastien et encore je crains qu’il ne tourne au poujadisme.
          En gros il dit : nous ont va vous dire ce que tous veulent car vous êtes des cons carriéristes. Mais pas question de me salir les couilles à me présenter et prendre les coups avec vous. après je pourrais vous cracher à la gueule vous les politiciens.
          Je ne parle pas de ses chansons populaires qui ont leur place dans le créneau des fêtes ou on ne n’a pas envie de se prendre la tête (ca fait du bien des fois non ?). Il a renouvelé le vieux stock et c’est très bien.

          Non je parle de politique. Ce mec a toujours soutenu les idées du RPR même sous l’excuse d’aimer l’homme Chirac.

          Je crains qu’il ne soit réellement malade et j’ai peur que dans deux/trois mois on apprenne qu’il est en pleine grosse dépression. ce qui est grave c’est la complicité des médias à l’entretenir dans sa folie. Ils jouent avec lui.

          Et puis quand même, il faudrait que l’on se pose les bonnes questions.

          Vous connaissez beaucoup de mecs qui créent un parti ou un mouvement politique qui est invité aussitôt partout ?
          Ceux que les merdias ont appelé avec mépris les « petits candidats » aux dernières présidentielles, vous les voyez souvent invités dans les émissions radios et TV ?
          Toujours les mêmes que l’on entend en boucle toute l’année.

          Après il sera reproché à ces « petits candidats » de n’apparaitre que pour les élections.

          La démocratie est muselée par l’aristocratie chabolienne people merdiatique.
           Sébastien en étant le digne représentant.


        • ddacoudre ddacoudre 24 mars 2010 22:28

          bonjour à tout deux

          pourquoi pas ce lobbie en vaut bien un autre ; mais j’ai peur qu’il fasse comme les restos du cœur, vingt ans après ils sont toujours là.

          la politique n’est pas un jeu d’enfant de cœur où si mélange les intérêts individuels, de classes, de pouvoir, et d’humanisme. le moteur en est la finance que chacun de nous alimentons car elle ne tient son pouvoir que de l’argent que nous y confions. s’il est capable de faire comprendre cela, il aura fait plus que de marchander des votes sur des propositions qu’aucun parti ne pourra tenir car ceux mêmes qui se plaignent de leur sort se le construisent tous les jours.
          http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=72124

          cordialement.
           


          • JahRaph JahRaph 25 mars 2010 01:40

            Clairement, une révolte ne suffirait pas à changer le système.

            Nous avons besoin d’une révolution.

            Attention, révolution ne veut pas dire violence, guerre, morts, ...

            Révolution veut dire détermination à aller jusqu’au bout de son combat. Ce combat, par ailleurs, Patrick Sébastien le décrit assez bien.

            Nous avons besoin de remettre l’humain au cœur du système. Mais il y a tellement urgence qu’il FAUT une révolution pour rétablir la justice et la paix.

            http://blackmarianne.blogspot.com


          • Romain Desbois 25 mars 2010 17:57

            « Nous avons besoin de remettre l’humain au cœur du système. »

            Typique d’une phrase creuse. D’autres politiques ont cet envie, c’est même le fondement de l’écologie politique.

            Mais encore faut-il qu’il développe. Un peu court vieil homme !

            Allez fondons un groupe de pression avec le slogan « nous avons besoin d’amour et à pu les guerres »
            c’est vraiment le niveau zéro de la réflexion politique.
            Mais bon ca peut marcher, quand on voit le nombre de gens qui votent à la gueule du client et ceux qui s’abstiennent pour dire qu’ils sont fâchés comme des gosses à qui on a dit non, tu n’auras pas le bonbon promis.


          • Papybom Papybom 24 mars 2010 22:33

            Bonjour l’auteur,

            Si son « mouvement » marche, que dira-t-il aux candidats ?

            Respecte ta parole, ou dard ta gueule à la récré  !

            Cordialement.


            • non667 24 mars 2010 22:42

              sébastien , ?
              un troll du politiquement correct . à vomir l’enfumeur ! s’il pouvait fermer sa gueule ça nous ferait des vacances ! lol lol lol


              • antitall antitall 24 mars 2010 23:11

                ohhh j’aaaadddore les durs smiley


              • antitall antitall 24 mars 2010 23:09

                moi j’aime bien le DARD... smiley


                • truffe puante truffe puante 24 mars 2010 23:18

                  Il ira proposer son DARD aux candidats de la présidentielle ? Ils feront comme pour Hulot, ils vont tous signer. Patrick Sébastien vient d’inventer l’eau tiède.


                  • Timst Timst 25 mars 2010 20:44

                    Exactement. Les deux vont signer, les choses ne vont pas avancer d’un poil, et au final l’élu jettera le tout à la poubelle et la population oubliera. 

                    Qui pense encore au pacte de Nicolas Hulot aujourd’hui ? Personne. Et pourtant, Nicolas Hulot avait une bien plus grande influence et popularité que Patrick « J’en finis pas de m’auto-flageller » Sébastien.

                  • therasse therasse 28 mars 2010 14:19

                    Ou il offrira (ou vendra) son dard à l’un d’eux et aura ainsi le pouvoir de modifier considérablement le résultat du scrutin. 


                    Une idée ou très angélique ou très vicelarde.

                  • @distance @distance 24 mars 2010 23:33

                    un rassemblement humain et citoyen 

                    abracadabrantesque ! smiley


                    • antitall antitall 24 mars 2010 23:53

                      AAH LES PINKS ça me fait treaper  !
                       t’es bien monté sur tes échasses ? smiley


                    • @distance @distance 24 mars 2010 23:52


                      Ce rassemblement populaire doit être une force de propositions... bla bla bla

                      pschitt !


                      • therasse therasse 24 mars 2010 23:54

                        Un groupe comme le dard deviendra dans les faits un lobby. Et je crains fort que comme dans toutes les associations, un ou quelques leaders se détacheront, exerceront une influence sur le groupe et utiliseront leur charisme pour orienter les voix du groupe vers le candidat de son (leur) choix.


                        Personnellement, je préfère de loin que l’acte de voter reste purement individuel. Et que les intellectuels, voire les balladins, à l’instar de Sébastien fasse part de ses réflexions, de ses choix politiques quand il en a l’occasion quand il passe à la télé. Et chacun fera son miel.....ou pas de ses propos. Les citoyens n’ont pas besoin de gourou pour les guider.

                        Quant au chantage, à la pression qui consiste à demander au politique de s’engager sur quelques idées fortes, on sait très bien ce que deviendront ces promesses. On a vu ce que ça a donné dans le passé.  

                        • fatjean 25 mars 2010 15:24

                          Il est vrai que le sens démocratique français s’est jusque là passer du lobbyisme, qui est comme l’étymologie l’indique, de culture anglophone. Et l’on comprend bien les risques de dissolution des individus dans un groupe de pression. Mais si vous me le permettez, j’aurai deux arguments à opposer à cette crainte :

                          le premier est que l’individu aujourd’hui, seul, est impuissant face à des systèmes corporatistes qui méprisent la démocratie. Et qu’aujourd’hui, exceptionnellement, face à ces tyrannies que sont les multi-nationales, les fonds d’investissements,etc, les simples citoyens doivent s’unir pour résister et reprendre le pouvoir que les dissidents et intellectuels d’il y a deux siècles lui avaient confié. Par exemple, aux USA, B. Obama a été adoubé par un lobby citoyen, à qui il doit rendre des comptes et faire progresser les droits des plus démunis. Et quand on veut, on peut ; puisqu’il a réussi à faire accepter une réforme que d’autres là-bas s’appliquent à faire passer pour du communisme totalitaire. Mais en ce cas, on parle d’une réforme qui vise à ne plus laisser des gens mourir devant les hôpitaux parce qu’ils se sont fait rouler par une compagnie d’assurance sans scrupule. En bref, l’union fait la force. Et « en fait de droit, il n’y a que la force »(J.J. Rousseau). Donc oui, unissons-nous et boycottons les pollueurs, les destructeurs et les profiteurs.
                          Et mon deuxième argument est celui-ci : qu’il ne s’agît pas d’une secte et que chacun est libre d’adhérer ou de ne pas adhérer. Et qu’au moment d’aller voter, chacun continuera de le faire en toute discrétion, librement, sans que personne nous force la main. Des lobbys qui nous disent comment vivre, penser, travailler, manger, et enfin voter, il y a en des brouettes. Ils n’ont pas attendu le DARD pour exister. Et justement le DARD est là, je l’espère, pour nous (entre)aider à être plus libre.
                          Merci de votre attention !

                        • morice morice 25 mars 2010 09:01

                          ah, Jacob adore Sébastien : tout est normal ici...


                        • @distance @distance 24 mars 2010 23:55


                          des comiques faisant de la politique
                          des politiques faisant les comiques 
                           smiley

                          http://www.youtube.com/watch?v=yA3LWmQhIqw


                          • non666 non666 25 mars 2010 13:53

                            Tiens, j’ai eu exactement la même pensée impure....


                            « Je ne vous trahirais pas, je ne vous décevrais pas.... »
                            Refondation du capitalisme , reforme de la taxe carbone : c’est vrai que le petit comique commençait a faire sérieusement de la concurrence aux professionnels du paf.
                            Paf, dard, tout ceci reste très sexuel.
                            Le vrai problème est comme toujours, comme le diable, dans les details :
                            qui va définir le Droit au Respect et à la Dignité ?
                            Que va contenir cette nouvelle doctrine (inquisition ?)
                            Parce que dès le départ son « droit » devient arme (Boycott)

                            Qui tire les ficelles de ce truc, au lendemain de la grande baffe de l’UMP ?


                          • liberta 25 mars 2010 00:06

                            n’est pas Coluche qui veut et il y a des comiques qui devraient le rester


                            • Blé 25 mars 2010 05:00

                              Patrick Sébastien est animateur de télé et citoyen. A ce titre il le droit d’agir à sa façon et de la place où il est. Je ne suis pas de droite mais il a raison d’essayer de faire quelque chose sachant qu’avec un certain nombre de signatures les français peuvent remettre en cause des lois et des décisions des politiques.
                              Il le dit, il ne veut pas faire de la politique politicienne, simplement être acteur en tant que citoyen.
                              Par ailleurs il faut bien constater que ce ne sont pas les élus de droite ou de gauche qui proposent ce type d’action, ils sont bien trop occupé par leur carrière.

                              Il y a bien des intellectuels, des écrivains des artistes qui se sont engagés dans la vie civique, pourquoi pas lui. Personnellement, je ne regarde pas les émissions de Patrick Sébatien, mais je reconnais son droit d’organiser un mouvement qui peut effectivement être « un contre pouvoir », notre démocratie moribonde en a bien besoin.


                              • Capone13000 Capone13000 25 mars 2010 08:13

                                Il a le mérite dénoncer les puissances de l’argent qui dirigaient SARKOZY


                                • morice morice 25 mars 2010 08:49

                                  ah, revoilà l’antisémitisme d’un LePen qui se repointe et ce n’est pas un hasard : dans le POUJADISME d’un Sébastien, il y aussi, hélas, ça..


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mars 2010 09:01

                                  ah, revoilà l’antisémitisme d’un LePen qui se repointe et ce n’est pas un hasard : dans le POUJADISME d’un Sébastien, il y aussi, hélas, ça..

                                  Moricisme flagrant , et ce n’ est pas un hasard , dans le Ciaïsme d’ un Morice il y aussi , hélas , ça .....

                                  il y aussi , comme Félicie , il y aussi ........


                                • appoline appoline 25 mars 2010 13:51

                                  @ Morice,


                                  Il a au moins le mérite de se bouger le cul. Y’en a qui râlent mais ne bougeraient leurs fesses pour tout l’or du monde et ceux qui, avec les moyens du bord essaient de remuer cette merde. Je ne connais pas Sébastien et j’ignore si son action mènera à un résultat. Je ne l’apprécie pas plus que ça mais toute initiative est bonne à prendre. Alors, au lieu de critiquer, si vous avez une idée derrière l’oreille, n’hésitez pas à la poster parce que pour le moment vos lumières qui font briller le site, bien au contraire.

                                • franchamont franchamont 25 mars 2010 16:41

                                  Tout à fait appoline, ce fil est accaparé par les disciples de l’obscurité et Capone13000 a noté un point essentiel.

                                  Vous avez dit ce que je pense. Si un médiatique se propose de remuer la vase de cette marre puante (sa métaphore dans le manifeste), pourquoi l’attaquer. C’est contre-productif.

                                • Achéron 25 mars 2010 08:18

                                  Personnellement je suis partagé entre 2 sentiments :

                                  1 - je n’ai JAMAIS pu encaisser P. SEBASTIEN, il représente tout ce que j’exècre à savoir la « beauf’ attitude » (beaufitude ???) qui tendrait de prime abord à me faire rejeter toute proposition de sa part, et surtout celles de type « politique » ; comme certains le disent plus haut, que les comiques fassent les comiques et ne se mêlent pas de politique... la situation est déjà suffisamment compliquée comme ça d’entrée de jeu...

                                  2 - pourtant je ne peux pas m’empêcher de trouver son idée intéressante (comme quoi il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis...) tout en y mettant un sérieux bémol...
                                   Se pointer la veille d’une grande échéance politique avec un « cahier de doléances » (car c’est bien de cela qu’il s’agit !) avec pour appât un nombre (considérable ?) de bulletins de vote et promettre ces dernière au candidat qui s’engagera à réaliser ces doléances est bien beau, mais c’est oublier un peu vite les leçons du passé...
                                  Je ne sais plus qui a dit que « les promesses n’engagent que ceux qui y croient », mais je pense que c’est une réalité d’autant plus effective concernant nos politiciens actuels... mon grand père disait, lui, « morceau avalé n’a plus de goût... ».
                                  Quelles seraient les garanties de Mr. SEBATIEN qu’un candidat ayant donné son assentiment tienne ses promesses une fois élu avec le concours des voix de ce collectif ?

                                  AUCUNES !


                                  • morice morice 25 mars 2010 08:47

                                    Depuis quand les cons font des partis politiques ? Cet homme est un irresponsable total : en invitant un jour LePen dans une émission de variété, il lui a mis un masque de connivence qu"il n’aurait jamais dû avoir : cet abruti lui a donné une respectabilité alors qu’il n’est toujours qu’un néo-nazi, et rien d’autre, profondément antisémite, négationniste avéré, capteur d’héritage d’une personne en situation de faiblesse et dont l’attitude pendant la guerre d’Algérie en qualité de tortionnaire est connue et répertoriée. Soit Sébastien est idiot, soit il ne s’informe pas. Comme il bosse habituellement dans les médias, il est donc profondément idiot.


                                    • appoline appoline 26 mars 2010 13:56

                                      @ Morice,


                                      Et après, on a essayé tous les blaireaux de gauche et de droite et nous voyons ce que cela donne depuis le départ de de Gaulle, le bateau coule. Alors, critiquer tout ce qui sort de votre petit ordinaire, cela va bien, maintenant il va falloir retrousser les manches et arrêter de blablater pour ne rien dire. La masturbation intellectuelle n’a jamais rien apporté, comme le disait Audiard « deux cons qui marchent vont plus loin qu’un intellectuel assis ».

                                    • morice morice 25 mars 2010 09:00

                                      On peut ne pas adhérer à sa démarche, on ne peut pas contester sa sincérité.


                                      Sébastien est tricart chez ses confrères et a géré son club de Rugby de telle façon, qu’il s’en est fait sortir ... résultat il lui reste quoi ? Brasser de l’air. Souvenez-vous du lancement de son film : il devait selon lui changer la façon de faire des films. Ça a été et ça reste un des plus beaux flops de la cinématographie française ! 

                                      « Zef, 20 ans, est un simple d’esprit. Tout en lui n’est qu’amour. C’est pour cela qu’il ne pense pas à mal en violant la jeune Marie. Pour Hugues, médecin avant-gardiste, la guérison mentale de Marie et le salut de Zef passent par un réapprentissage de la vie et de l’amour, et donc par des confrontations répétées entre les deux protagonistes du drame. »

                                      Sébastien est à PLAINDRE avant tout : il utilise les médias comme psychothérapie. 

                                      « Élevé par sa mère seule, Patrick Sébastien ignore jusqu’à sa majorité l’identité de son géniteur. C’est bien des années plus tard, en 2004, que l’animateur vedette révèle sur France 2 que son père est prêtre dans une paroisse de Bastia, en Corse. Mais il n’est jusque là pas sûr de l’identité de son père. »

                                      il ya de quoi en effet être à côté de la plaque toute sa vie, non ?

                                      « Patrick Sébastien est la vulgarité incarnée. Patrick Sébastien est un démagogue logorrhéique et narcissique qui commence toutes ses phrases par moi je. Patrick Sébastien est un mec grossier à l’humour de pétomane. Patrick Sébastien est le symbole de la France franchouillarde telle qu’on ne veut plus la voir. La France ringarde de tournez les serviettes et du gambadou. La France décalquée au pinard, au flonflon, à la bière, au foot ou au rugby, abrutie par sa télé, qui ne connaît rien à rien mais a un avis définitif sur tout. Patrick Sébastien est un misogyne fini qui se répand en plaisanteries machistes partout où il passe. Patrick Sébastien est un chiraquien d’ultra-droite plein de préjugés, nourri aux blagues belges (voire pire) et à l’anti-parisianisme primaire. »

                                      • Fergus Fergus 25 mars 2010 09:31

                                        C’est grosso modo l’image que j’ai également de Patrick Sébastien : franchouillarde et vulgaire. Son DARD risque fort d’être un rassemblement de gens comme lui, attirés par son discours populiste.

                                        En outre, le choix du nom de ce mouvement montre par ailleurs que Sébastien reste avant tout un gugusse. Non que j’aie une prévention contre l’acronyme DARD (ou ZOB ou VIT) mais pour une association de plaisantins désireux d’animer en s’amusant notre vie tristounette, certainement pas pour un mouvement ayant véritablement et sérieusement pour objectif de faire évoluer la prise en compte des problèmes de société par les politiques.


                                      • Romain Desbois 25 mars 2010 18:19

                                        Mouais il y a un an il a pété une câble, il s’est pris pour le personnage de son roman et a fini à l’asile.

                                        Je ne sais pas qui le manipule comme ça mais je trouve ça dégueulasse de profiter de la fragilité psychologique d’un homme pour en faire une marionnette.


                                      • franchamont franchamont 25 mars 2010 09:13

                                        +++ PAS CON ! +++

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès