Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le fonctionnaire, voilà l’ennemi !

Le fonctionnaire, voilà l’ennemi !

   Voici un exemple de propagande ou de bêtise que l’on peut trouver sur internet : « Trouver que notre pays étouffe sous une fonction publique trop nombreuse est juste du bon sens. Comme personne ne dépense 57 % de son budget pour gérer son ménage il est tout à fait aberrant de dépenser 57 % des richesses du pays pour administrer un pays. Trop de fonctionnaires et l’Etat étouffe l’initiative privée et empêche la création de richesses.  » Evidemment on en trouve de nombreuses autres, et au-delà du discours néolibéral ambiant, on découvre aussi de la frustration, de la jalousie et un mal vivre qui pose question sur la mentalité de la société que l’on a construit.

Dans les pays ayant le plus faible taux de prélèvements obligatoires on trouve le Soudan, l’Ethiopie ou Madagascar par exemple. Dans les pays à taux élevé on trouve la Suède, le Danemark et la France. Donc l’affirmation : «  trop de fonctionnaires et d’Etat étouffe l’initiative privée et empêche la création de richesses  » est d’une totale stupidité. Cette idée que le BdB ressasse avant même d’y avoir réfléchi est un élément du système de propagande néo-libérale.

 La finance et les grandes entreprises privées ont déjà mis la main sur les réseaux créés par la puissance publique : eau, électricité, téléphone, autoroutes. L’étape suivante c’est la santé et l’éducation, secteurs économiques énormes dont les citoyens sont immédiatement dépendants, et qui font baver d’envie le capitalisme.

De plus, dans les 57 % de prélèvements de l’Etat Français, une large part revient directement dans les poches des groupes industriels et financiers. Le programme Rafale c’est 40 milliards d’euros à la charge des finances publiques. Les projets opaques comme le nouveau ministère de la défense, NDDL, la liaison Lyon-Turin sont des cadeaux au secteur du BTP. Le service de la dette est devenu le premier poste financier de la France… et à qui rapporte-t-il ? Ni à moi, ni à vous, mais encore au secteur financier et au plus riches qui placent leur argent pour spéculer sur la dette que nous payons tous !

Si quelque chose vous choque dans ces 57% informez-vous et bougez-vous pour dénoncer et combattre ce qui relève du capitalisme de connivence et du pillage des richesses du pays, et fichez la paix aux fonctionnaires qui font un travail utile. Les perroquets néo-libéraux qui récitent la messe de TF1 et consort sans chercher à comprendre, ça suffit !

Un autre argument fameux répété bêtement sans réfléchir par tout un échantillon de BdB : « les emplois de la fonction publique coûtent plus qu’ils ne rapportent ». En substance on voudrait affirmer et soutenir que les emplois privés eux, sont « soupesés » « analysés à leur juste valeur », que si on créé un emploi privé c’est parce que c’est utile. Voilà la messe est dite.

Ben non, patatrac, c’est presque le contraire, j’ose l’affirmer pour un truc tout con : l’obsolescence programmée. S’il n’y avait pas cela, plus de 75% des emplois du privé n’existeraient tout bonnement pas. Alors, à moins de considérer de manière cynique que l’obsolescence programmée est une œuvre de génie économique, les emplois qui en découlent sont non seulement inutiles mais contribuent à la destruction de la planète. Au contraire d’une infirmière ou d’un professeur des écoles par exemple, dont on est incapable de chiffrer la richesse qu’ils produisent mais qui sont indispensables à la société ! Au passage, c’est une des aberrations de ce système de tout vouloir chiffrer et rentabiliser.

Et comme ce chiffre de 57 % a l’air de perturber l’électeur de la droite capitaliste, il serait sympa qu’il chiffre aussi combien en pourcentage l’état dépense pour les aides et subventions diverses et variées concernant le secteur privé, et qu’il ait aussi la curiosité de savoir également combien coute à l’année les infrastructures routières, premier poste de dépense concernant les infrastructures nationales. J’espère qu’il ouvrira aussi les yeux devant la ruse qui consiste souvent d’externaliser une partie des services. (Informatique, restauration, nettoyage, service des eaux, voirie…). Ce qui généralement n’engendre aucune économie mais reste très efficace en terme de communication Dans le genre « il fait ce qu’il peut pour contenir les impôts »… mais qui aboutit en fait à l’inverse du but proclamé, car l’externalisation dit : « dégager des dividendes pour les actionnaires ! » Il y a aussi la variante « syndicat d’économie mixte » qui a de plus l’avantage d’échapper aux règles de l’administration (marchés publiques, recrutements…) et permet de caser quelques amis … je vous fais la grâce de vous parler des fameux PPP  !

« Le fonctionnaire voilà l’ennemi » : La formule est de Henry-Auguste d’Halluin, dit Henry Dorgéres. Il est le fondateur des Chemises vertes, faction de l’extrême droite française pendant l’Entre-deux-guerres. Il collabora et fut décoré par Pétain. C’est un bon exemple de ce que Paxton décrivait comme le fascisme paysan. Le fonctionnaire c’est vrai est l’ennemi du capitalisme, car à cause de lui des pans entiers de l’économie ne finissent pas dans la poche des actionnaires, des rentiers ou dans les paradis fiscaux. Tout ceux qui défendent le système et la spoliation des biens par une poignée de privilégiés militent pour la fin de la fonction publique et déversent leur bille à longueur de commentaires sur les forums du net !

La haine des fonctionnaires, la haine des syndicats, la haine des francs-maçons, la haine des communistes, la haine des juifs, euh pardon des arabes … soyons modernes, la haine du populo, sauf quand il s’agit de lui soutirer des bulletins de vote … ça remonte à ….. 1930 ? C’est le credo de l’extrême droite, montée des fascismes, les ligues, etc …Etat Français … travail, patrie …

Maréchal nous revoilà !

Quand le discours néo-libéral rejoint le discours fasciste…

Par J.P ACASOCA


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 8 octobre 12:47

    Vous auriez pu titrer :


    « Ode à l’incompétence »

    • JL JL 8 octobre 13:02

      @Leonard
       

      Dire que tous les fonctionnaires sont incompétents, C ’est du même tonneau que si on dit en Corse il n’ y a que des mafieux (Rocla+)

    • Leonard Leonard 8 octobre 13:08

      @JL

      Loi de pareto... apres placez qui vous voulez ou vous voulez...

    • JL JL 8 octobre 13:17

      @Leonard
       

       j’aimerais bien qu’on établisse une loi de Pareto pour les dividendes.
       
      ’’De quoi Ubu est-il fondamentalement la figure ? Du despote parasitaire. Avant l’Etat fiscal, il y a eu la servitude féodale… et après lui il y a la prédation actionnariale. …Quelle est la puissance despotique d’aujourd’hui qui soumet absolument le corps social et le laisse exsangue d’avoir capté la substance de son effort ? Certainement pas l’Etat – dont on rappellera au passage qu’il restitue en prestations collectives l’ensemble de ses prélèvements… – mais le système bancaire-actionnaire qui, lui, conserve unilatéralement le produit intégral de ses captations" (Frédéric Lordon)

    • JL JL 8 octobre 14:12

      @Leonard,

       
       d’une part, la loi de Pareto n’a aucun rapport avec l’incompétence, objet de votre première intervention ici.
       
       D’autre part, la loi de Pareto ne concerne pas la fonction publique, mais les impôts. A ce sujet, il convient de mettre un bémol à ce que dit Lordon, je cite : ’’Etat – dont on rappellera au passage qu’il restitue en prestations collectives l’ensemble de ses prélèvements’’.
       
      La partie des prélèvements qui relève de la politique keynésienne dite de l’offre - politique de droite - peut être considérée comme de l’argent hélicoptère ciblé en direction du patronat. Il n’y a aucune prestation collective mais seulement un recours à une forme de sous-traitance par le Medef, lequel est infoutu d’en faire bon usage.

    • Leonard Leonard 8 octobre 15:55

      @JL

      Je travaille dans le droit fiscal, mes dossiers sont censés être examinés par des inspecteurs des impôts à qui j’apprends parfois les subtilités juridiques qu’ils sont censés maîtriser pour contrôle le calcul de l’impôt. Cherchez l’erreur ?


    • JL JL 8 octobre 18:08

      @Leonard,

       
       cela ne me surprend pas. 
       
       Les gens comme vous sont effectivement experts en subtilités du droit fiscal - euphémisme pour dire : brèches, lacunes, effets pervers, etc - pour minimiser les IS, IR et autres, de leurs employeurs.
       
       Dans le système qui est le nôtre, il ne se trouve personne pour imposer une formation aussi pointue et tous azimuts aux inspecteurs : personne ne peut connaitre toutes les perversions potentielles possibles du code des impôts. Personne ne peut anticiper tous les coups tordus que feront les contribuables malhonnêtes.
       
       Ceci dit, en traitant ces malheureux fonctionnaires d’incompétents, vous crachez dans la soupe, gros dégueulasse.

    • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 20:52

      @Leonard
      Moi je relève une phrase citée par l’auteur, mais non approuvée par ce dernier : « il est tout à fait aberrant de dépenser 57 % des richesses du pays pour administrer un pays »

      C’est un fait indéniable, même si ce n’est pas forcément de la faute des fonctionnaires eux-mêmes. Une fois qu’on a torpillé l’emploi industriel dans le pays (néolibéraux, PS et autres mondialistes tous ensemble), les dépenses publiques représentent alors plus en pourcentage dans un budget qui maigrit. Pour reprendre la métaphore utilisée : Le ménage fauché se sépare alors à regret de ce qui lui est utile, tant qu’il peut survivre. Sinon un jour l’huissier viendra.. Ici l’huissier sera le FMI, bien entendu. A moins qu’un jour le ménage ne découvre pourquoi il ne reçoit plus de revenus. Vague débat tant qu’on reste dans la sphère politique mainstream de l’européisme et du libre-échange...


    • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 21:01

      @JL
      En tout cas, à propos de la relation entre les fonctionnaires et la finance, ici je lis : "Le fonctionnaire c’est vrai est l’ennemi du capitalisme, car à cause de lui des pans entiers de l’économie ne finissent pas dans la poche des actionnaires"

      Excusez moi mais je pouffe de rire : C’est parmi les fonctionnaires qu’on compte le plus de satisfaits (ou plutôt le moins d’insatisfaits) de la politique de Hollande ! Vous savez, l’ennemi de la finance ? Apôtres du libre échange, des services low cost, souvent bobos lorsque leur position le permet, ils seraient les ennemis du capitalisme ? Trêve de plaisanteries, les fonctionnaires ne dénigrent le capitalisme que quand ils jalousent le commerçant du coin qui n’a pas de week-ends, mais en dehors de ça ils sont très satisfaits de la façon dont est mené le pays, tant qu’ils ont leur rallonge annuelle (sinon bye Hollande) et qu’ils imaginent qu’ils sont vertueux par leurs salaires prétendument plus modérés que dans le privé (vieille légende périmée depuis 15 ans mais qui a la vie dure).


    • Leonard Leonard 9 octobre 02:13

      @JL

      Donc en fait tu ne sais rien des erreurs evidentes qu’ils font... tu trouves cela normal de payer pour l’incompétence... un bon francais quoi...

    • gerard5567 9 octobre 12:19

      @Leonard
      L’incompétence est une question d’individus. Les entreprises privées sont remplies de ces incompétents, à commencer par les banques..


    • gerard5567 9 octobre 12:23

      @Leonard
      Même chose en ce qui concerne les entreprises privées tels les commerçants ou les syndics que j’ai dû souvent rappeler à l’ordre de la loi..


    • gerard5567 9 octobre 12:40

      @V_Parlier
      Des fonctionnaires satisfaits de Hollande ? C’est vraiment un scoop. Et quelle rallonge ?

      Jalouser le commerçant de la rue par les temps qui courent ? Vous plaisantez je suppose.

      "’ils imaginent qu’ils sont vertueux par leurs salaires prétendument plus modérés que dans le privé (vieille légende périmée depuis 15 ans mais qui a la vie dure)" : .Un juriste dans une entreprside privée gagne plus qu’un juriste dans le secteur public et on peut multiplier les exemples.

      Quid des retraites chapeaux, des parachutes dorés et des stocks option ?.


    • Alren Alren 9 octobre 12:59

      @Leonard

      Les fonctionnaires doivent posséder un diplôme professionnel sanctionnant une formation pour exercer leur profession.

      Ce n’est pas toujours le cas - loin s’en faut - pour les fils-à-papa qui se retrouvent à la tête d’entreprises sans avoir les capacités réelles de les diriger, mais se comportent néanmoins, parce qu’ils ont le fric, en petits dictateurs je-sais-tout-mieux-que-vous, au détriment de tous les employés.


    • V_Parlier V_Parlier 23 octobre 11:21

      @gerard5567
      « Quid des retraites chapeaux, des parachutes dorés et des stocks option ? »
      Mais c’est la même chose. A plus petit échelon pour plus de personnes, c’est bien entendu plus modeste par tête. ca s’appelle : les régimes spéciaux.

      Quant à ceux qui sont satisfaits de Hollande, ce ne sont certes pas le personnel des hôpitaux, ni les policiers, ni autres services « directs » à la population (quoi que les transports publics...). Ceux que je connais (plusieurs specimens) sont dans les administrations plus tranquilles (CPAM, préfectures...). C’est là que va ma pensée, comme je l’écris ailleurs sur ce fil.


    • V_Parlier V_Parlier 23 octobre 11:24

      @V_Parlier
      Et j’oubliais à propos du commerçant jalousé (mais dont on ne voudrait surtout pas prendre la place) : C’est du discours entendu en réel, du vécu, et plusieurs fois !


    • rocla+ rocla+ 8 octobre 12:50

      C ’est vrai , on se demande bien ce que les gens pourraient  avoir contre 

      les fonctionnaires .

      On est dubitatifs 

      • JL JL 8 octobre 13:00

        @rocla+
         

        ’’Ce que les gens pourraient avoir contre les fonctionnaires 

         

         Quels gens ? Réponse : Le FN, tous les partis d’extrême droite, et tous les individualistes malhonnêtes haïssent par dessus tout la fonction publique et les fonctionnaires qu’ils perçoivent comme la double peine puisque leurs impôts qui rémunèrent entre autres, les gendarmes et autres contrôleurs dont ils se passeraient volontiers, sont de leur point de vue, utilisés contre eux.


      • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 21:06

        @JL
        Bidon. C’est la droite conventionnelle qui a ce discours. Et je ne le défends pas car il prévaut surtout pour les fonctionnaires utiles mais, comme par hasard, pas pour les strates plus élevées où sont planqués les copains.


      • gerard5567 9 octobre 12:26

        @V_Parlier
        Oui. Le problème ne se situe pas dans une opposition entre secteur privé et secteur public mais bel et bien entre le haut et le bas de chacun de ces secteurs. Nombre de haut- fonctionnaires sont devenus des patrons du privé.


      • JL JL 8 octobre 12:57
         Ce n’est pas la fonction publique qui crée le problème de l’impôt, c’est l’existence d’un secteur marchand. 
         
        C e n’est pas le secteur privé qui fait vivre le secteur public : le secteur public peut survivre sans le secteur marchand. L’inverse n’est pas vrai. Le secteur public est le liant qui fait que la société n’est pas une jungle infestée de psychopathes. 
         
         L’impôt et les charges sont le tribu à payer pour que la concurrence entre les prédateurs avides ne fasse pas de la société un enfer. C’est le prix de la sécurité et du bien vivre.
         

         Le FN, tous les partis d’extrême droite, et tous les individualistes malhonnêtes haïssent par dessus tout la fonction publique et les fonctionnaires qu’ils perçoivent comme la double peine puisque leurs impôts qui rémunèrent entre autres, les gendarmes et autres contrôleurs dont ils se passeraient volontiers, sont de leur point de vue, utilisés contre eux.

        • JL JL 8 octobre 13:12

          Un contribuable qui se plaint du coût des impôts est aussi bête qu’un chef d’entreprise qui se plaint du coût du travail.

           

           « Il ne faut pas avoir peur des gens méchants, ce sont de pauvres diables comme les autres. Les imbéciles seuls sont vraiment redoutables. » Jean ANOUILH, 

        • Trelawney Trelawney 8 octobre 15:45

          @JL
          C e n’est pas le secteur privé qui fait vivre le secteur public : le secteur public peut survivre sans le secteur marchand. L’inverse n’est pas vrai.

          Développez....

          Par exemple lorsque Estrosi veut ouvrir les transports ferroviaires de sa régions aux italiens pour remplacer la SNCF (secteur public) Est-ce que dans le principe ca peut fonctionner ?

          Lorsque l’on privatisera la télévision et radio d’état, Est-ce que nous ne pourrons plus regarder la télévision ?

          Lorsque l’on privatisera les autoroutes (ça c’est déjà fait) Est-ce que nous ne pourrons plus nous déplacer ?

          Lorsque l’on privatisera le ramassage des ordures, les écoles, les transports en commun, l’aide à la personnes etc etc le secteur marchand se passera du secteur public ?

          Vous sortez des phrases toute faite qui ne veulent plus rien dire


        • Etbendidon 8 octobre 16:13

          @JL
          Au commentaire le plus con de l’année, celui ci sera bien placé
          Ah les oeillères !
          S’il n’y avait pas de secteur privé, où serait la créativité et l’imagination ?
          sans aller bien loin, les trouvailles d’internet viennent du secteur public peut etre ?
          Ou de quelques bricolos géniaux qui bossaient dans leur garage !
           smiley
          Autrement j’ai reçu mes impots locaux Foncier + TH (plus de 2000 euros pour un 3 pièces de 80M2)
          Vous voulez les payer à ma place, moi je n’ai plus de thunes et j’en ai ras le bol de casquer pour d’autres
           smiley


        • JL JL 8 octobre 18:12

          @ eux,


          des pays qui n’ont pas d e secteur privé, on en connait. Connaissez vous des pays qui n’ont pas de secteur public ? Bande de nazes !
           
          Payer vos impôts fonciers + TH ? Je veux bien, si vous payez les miens : j’y gagnerais au change !

        • JL JL 8 octobre 18:59

          @Etbendidon

           ’’S’il n’y avait pas de secteur privé, où serait la créativité et l’imagination ?’’

           
           Commentaire con de chez con. Aucun capital, aucun financier n’a jamais inventé quoi que ce soit, sinon peut-être des trucs malhonnêtes comme les pyramides de Ponzi. 
           
           Ce ne sont, ni les PDG, ni les finaciers, ni les actionnaires qui font les inventions dans les entreprises : ce sont les salariés. Les mêmes que dans la fonction publique. 
           
           Internet n’a pas été inventé par le privé qui n’a fait que reprendre dans des partenariats publics-privés et autres trucs de ce genre, les savoirs acquis sur fonds publics. La commutation par paquet et tout ce qui en a suivi est une invention faite dans les centres de recherches publics. 
           
           Il faut savoir que les inventions faites par des salariés dans le cadre de leur travail, appartiennent de facto à l’employeur.
           

        • Jeekes Jeekes 8 octobre 19:46

          @Etbendidon
           

          Faudrait peut-être penser à déménager ?

          Y’a des endroits où on peut vivre en HLM pourris, et où les impôts locaux (locataire => fini le foncier) sont beaucoup plus modestes... 

        • mmbbb 8 octobre 20:13

          @JL vous en avez encore en stock de ces belles conneries je suis preneur Votre raisonnement est tout a fait manichéen . Les gros rigolos comme Gil qui tapent sans cesse sur le prive seront tres content le jour comme en Grece leur salaire sera divise en deux fautes de rentrees fiscales . Les memes qui nont de cesse de critiquer les chefs d’entreprise en utisant les poncifs que j’entendais a l’ecole : partron relation equivalente egal salaud alors que vous etes incapables de créer de la richesse Si vous aviez une once de discernement, Hollande n’a jamais autant ponctionner les francais ( famille et entreprise ) en attendant une eventuelle reprise mondiale Ce n est pas de bol pour les francais dans la merde, tout est bloque dans ce pays . Mettez vous dans la peau d’un patron de PME avant de raconter des billevesées


        • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 21:12

          @JL
          " L’impôt et les charges sont le tribu à payer pour que la concurrence entre les prédateurs avides ne fasse pas de la société un enfer."

          Ca c’est la théorie, si on joue le jeu. Mais sous le régime actuel, proclamer cela est une bouffonerie. Ouvert aux quatre vents du libre échange, la France est ravagée par cette concurrence entre prédateurs avides, au point que ce pseudo-Etat qui la régit devient (hélas) de plus en plus inutile (sauf pour aller chercher des confits extérieurs et servir les intérêts US). On dirait que vous récitez un cours d’école, plein de candeur...


        • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 21:15

          @V_Parlier
          En me relisant je trouve même que j’ai été trop gentil. D’inutile il est même devenu de nos jours : parasite.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 21:44

          @JL
          Sauf que le patronat européen se plaint des deux, du prix du travail et des impôts... Pour que le capitalisme puisse faire tranquillement son beurre, les USA ont donc imposé la zone euro, créée à Washington en 1965. Et pour imposer une monnaie commune, il a fallu créer l’ Union européenne par le Traité de Maastricht en 1992. La boucle est bouclée...


          Avec une monnaie commune, plus possible de dévaluer la monnaie, les Gouvernements sont obligés de faire « une dévaluation interne », c’est à dire, baisser le prix du travail et « envoyer les Etats providence aux égouts ». Le résultat, c’est la Loi El Khomri pour détruire le droit du Travail.

          Puis les autres réformes suivront, sur la privatisation des services publics, de la Sécurité sociale, la fin des CDI, du SMIC, la baisse des indemnités chômage etc.
          Le problème, c’est que les citoyens n’ont aucun moyen de pression sur Bruxelles.
          Ils ne peuvent peser que sur les Parlements nationaux, d’où la nécessité de sortir de l’ UE & de l’euro le plus rapidement possible, sinon, tout le modèle social français va y passer !
          Même la CGT commence à expliquer que toutes les attaques viennent de l’Union européenne !

        • Etbendidon 8 octobre 22:51

          @JL
          Ah mossieur est un gros contribuable, un gros bourge quoa !
          Et ça nous joue les gauchos
           smiley
          Normal C nous qui paie


        • Etbendidon 8 octobre 22:58

          @JL
          Ceux qui inventent ou qui ont des idées donnent leur démission de leur boite et créent leur propre entreprise
          ce sont eux les créateurs
          et vous le fortiche vous avez créé quoi dans votre vie ?????
          Quels risques avez vous pris ?
          Avez vous démissionné de la fonction publique pour créer quelque chose ?
           smiley
          Moi j’ai créé ma propre boite et j’ai pris une grosse gamelle et laissé plein de plumes (j’en paie encore les conséquences)
          mais au moins j’aurais essayé de faire quelque chose tandis que vous, à part pantoufler dans le publique sur le dos de ceux qui entreprennent, qu’avez vous fait ?
           smiley


        • Etbendidon 8 octobre 23:00

          @Jeekes
          Ah merci vous allez prendre en charges mes frais de déménagement
          je suis d’accord pour aller dans le sud au soleil
           smiley


        • Leonard Leonard 9 octobre 02:48

          @JL

          Tout a fait sans secteur privé plus de TVA, plus d’URSAFF...
          Les revenus fiscaux générés par le secteur privé ne sercent à rien, encore moi a dépenser pour l’intérêt général !

          Merci JL pour ces lumières d’une pertinence hors du commun...

          Rien à ajouter...

        • mmbbb 9 octobre 09:58

          @Etbendidon il est tellement naze ce JL comme ces fonctionnaires de ce media expert en economie dont la seule rhétorique est : plus d’impots taxes tva CSG CRDS et que sais je , politique deployée par Hollande et qui aboutit au blocage de la societe francaise avec son cortege de chomeurs et de pauvres . Il a ete demontre qu au dela d’un certain seuil de prélèvement l impôt dessert l’economie Ils sont tres content , En france c’est comme sous l ex empire sovietique « un qui travaille deux qui surveillent »" L’administratif a envahit le champ de l’economique et Hollande en rajoute avec le prélèvement a la source ou les employeurs deviendont les questeurs d’impot .. Par décence ils devraient un peu la fermer au lieu d’avancer des lieux commun d’autant plus que les createurs d’emplois sont les PME PMI 


        • Jeekes Jeekes 9 octobre 10:18

          @Etbendidon
           

          Mais non, vous allez vous auto-financer, avec les énormes économies que vous allez faire en réduisant tout ces impôts tellement injustes.

          Et puis vous allez voir, au soleil la misère est beaucoup moins pénible ! 



        • Trelawney Trelawney 9 octobre 10:37

          @JL
          des pays qui n’ont pas d e secteur privé, on en connait. Connaissez vous des pays qui n’ont pas de secteur public ? Bande de nazes !

          Les pays qui n’ont pas de secteur privé, je n’en connais qu’un dans le monde et c’est la Corée du Nord où tout appartient non pas au secteur public mais au président dictateur Kim Jong II. Maintenant vous qui en savez long pour sortir des phrases toutes faites qui n’ont aucun sens, éclairez nous et citez seulement un autre pays qui n’a pas de secteur privé .

          Pour ce qui est des phrases toutes faites je vous en donne deux : « L’argent ne tombe pas du ciel »

          « Pour qu’un arrosoir arrose il faut penser de temps en temps à le remplir »


        • JL JL 9 octobre 11:01

          @Trelawney
           

           je me suis trompé : il existe un pays qui n’a pas de Fonction publique : la Somalie. Quoique ...

           Ceci dit, votre phrase : ’’tout appartient à Kim Jong’’ vaut son pesant d’ineptie, mais pour rigoler, elle me rappelle cette oie qui votait pour Noël en disant à ses copines conspirationnistes : le Fermier n’a pas un assez gros appétit pour nous manger toutes le même jour ; hahaha !
           
           Plus sérieusement, je ne citerai pas un autre pays (Cuba ?), vu que vous aurez toujours le droit de vous moquer des conditions de vie. Mais je vous ferai remarquer que ces pays doivent faire face à des blocus, quand ce ne sont pas des guerres dès lors qu’ils s’engagent sur la voie du socialisme.
           
           Bref, vous avez regardé mon doigt quand je vous ai montré l’astre.
           
           Ps. Allez donc dire aux pionniers du Far West, à nos ancêtres les hommes des cavernes, que sans argent rien n’est possible ! Vous êtes comme ces enfants qui croient que le lait est fabriqué dans les laiteries ; que les vaches abattues dans les abattoirs de la Villette sont issues d’élevages parisiens ; et autres idées aussi stupides que toutes faites. L’argent est surtout utile à la finance : une nation qui n’aurait pas cédé aux banquiers son pouvoir régalien sur la monnaie se moquerait bien de votre arrosoir. Simplement, ça marcherait autrement, mais ça marcherait. Et j’aurais préféré être un vulgum pecus à Cuba ou PyongYang qu’en Somalie.

        • gerard5567 9 octobre 12:29

          @Trelawney

          Et :lorsque qu’on supprime des fonctioonnaires gérant les appels d’offre publics, les entreprises du batiment descendent dans la rue (coimme à Strasbourg).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès