Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Société > Le forum de l’orientation

Le forum de l’orientation

En direct de ma Segpa

Une fausse bonne idée

JPEG - 12.2 ko

Les institutionnels ont pris l'habitude, ici ou là, d'organiser à grands frais de grandes foires à l'orientation qui s'ouvrent au public scolaire. Des moyens considérables sont mis en place pour monter une animation colossale ; organiser le transport des élèves et attirer les exposants. L'idée n'est pas mauvaise, l'information est nécessaire dans ce domaine plus qu'ailleurs encore.

Mais le gigantisme est souvent le pire ennemi de la vérité et de la pertinence. L'orientation n'est pas le fruit d'une grande foire commerciale. Les dégâts collatéraux sont nombreux et les bonnes intentions tombent souvent à plat d'autant que recevoir tous les élèves en même temps ou presque transforme ce moment important en une grande sauterie absurde.

Les stands font assaut d'inventivité et de racolage. On distribue à qui mieux mieux des prospectus et des sourires, des adresses et des invitations aux adolescents qui font une halte. Pendant ce temps, le plus grand nombre profite de ce moment de liberté pour faire assaut de messages et de SMS, de conversations et de rencontres inopinées.

Joli gaspillage et belle confusion. Les mômes qui ont vraiment besoin d'information sont pris par ce flot de pairs en goguette. Le nombre noie la réalité, il dilue les angoisses, il efface les préoccupations sincères. C'est une foire, un grand Barnum qui perd de vue la gravité de sa mission. L'argent public est dispersé bêtement sans réelle efficacité. Mais ce n'est pas le but de la manifestation. Il faut afficher sa volonté ostensible de prendre en compte la problématique de l'orientation, ce n'est qu'une opération de communication politique.

 Pire encore, des animateurs ou des hôtesses sur des stands plus importants vendent à tout prix leur produit sans se préoccuper du niveau et du cursus du client qui pointe le bout de sa frimousse. En quelques phrases standards, ils peuvent briser plusieurs mois d'explications et de travail des professeurs. Ils font croire n'importe quoi à des élèves qu'ils ne connaissent pas. Ici, tout est possible, naturellement avec un peu de travail et beaucoup de volonté ...

Alors, immanquablement, nos élèves en difficulté nous reviennent avec des adresses pour des écoles privées, des bac pro et des solutions mirobolantes. Personne ne se soucie du principe de réalité, des disparités de formation et des inégalités socio-économiques. On distribue du rêve à grands coups de plaquettes sur papier glacé.

Même les grands corps de l'état viennent faire leur marché. L'armée, la police, la gendarmerie se disent disposés à donner une chance aux jeunes méritants venant des quartiers difficiles. Ces grandes maisons vont ouvrir leurs portes, promis, juré. Il n'y a qu'à pousser la porte. Quelques sourires, de belles promesses et le tour est joué. Ce gamin qui avait obtenu une proposition d'apprentissage se rêve « Policier », cet autre sera « Militaire » et qu'importe si les deux sont incapables d'écrire de manière compréhensible avec une dyslexie à couper au couteau qui n'a jamais été traitée, faute de démarches qui relèvent de la seule initiative des familles.

Que voulez-vous corriger derrière ces belles paroles, ce cirque factice dressé pour l'occasion ? Nous ne pouvons que constater le terrible recul, la bifurcation dramatique d'un parcours bien engagé. La lente construction que nous avions élaborée avec eux s'est écroulée. Les sirènes du rêve ont pris la place des bien modestes propositions que nous leur faisions.

Bien sûr tout est possible. Je sais cet argument. Il ne tient pourtant pas à la triste réalité de la déficience, de la non maîtrise des fondamentaux de la lecture, de l'écriture et du calcul. Donner des informations sans préalable, sans prendre en compte le contexte scolaire, le niveau réel de son interlocuteur est parfaitement destructeur. Je remercie tous ces rois de la poudre aux yeux qui réduisent en poussière nos efforts et nos démarches. Ces deux là ne veulent plus croire en nos trop modestes perspectives réalistes. Ils ont été leurrés par le forum de l'orientation ! Merci qui ?

Réalistement vôtre.

 

http://www.youtube.com/watch?v=pV7PMPHuCsw

Vidéo pour comprendre un peu 



Sur le même thème

La pédagogie à la carte
La nouvelle arme des patrons : la "Light Footprint Strategy"
Ces concours de Miss qu'il faut supprimer...
Mehdi Nemmouche et le fléau du prosélytisme salafiste en prison
Non, l'homophobie n'est pas un mythe


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires