Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le grand abandon de nos forces de l’ordre

Le grand abandon de nos forces de l’ordre

Les manifestations des forces de l’ordre, en plein état d’urgence, chose théoriquement interdite, comme le note Jacques Sapir, démontre une bien une profonde crise de régime. Mais, en lisant les témoignages effarants de policiers à cette occasion, elles révèlent également la profondeur du malaise d’un pilier de notre République, abandonnés par absolument tous nos dirigeants.

 

Le produit de la RGPP et du libertarisme
 
Bien sûr, alors que la gauche est au pouvoir, et du fait des nombreux choix qu’elle a fait dans le passé, il est tentant de souligner sa responsabilité. Sapir ne manque pas également de dénoncer le court-termisme d’un François Hollande qui ne fait que réagir, sans jamais concevoir de plan d’ensemble. Le relativisme d’une partie de la gauche à l’égard des délinquants, ou même des criminels (que sont ceux qui mettent feu à une voiture dont les occupants sont à bord, comme à Viry-Chatillon, et pas des sauvageons, comme l’a dit le ministre), et certaines mesures (suppression des peines planchers) a logiquement créé un fossé entre les forces de l’ordre et la gauche, de gouvernement ou pas.
 
Mais en écoutant les témoignages, on constate qu’il y a un double problème. Bien sûr, il y a un problème de droit, avec cette indulgence, pour ne pas dire cette impunité, des délinquants, qui osent affronter directement ceux qui assurent l’ordre public, au point que les policiers finissent par ne pas oser se défendre. Mais on voit aussi un énorme problème de moyens, avec nos policiers aux équipements misérables, entre arme chargée à moitié, voiture qui affiche 250 000 kilomètres (outre le fait de n’être souvent pas Français), l’absence d’aide pour l’entretien de commissariats en piteux état. Ce manque de moyens, cela vient également de l’étendue des tâches qui sont demandées en état d’urgence.
 
Tout ceci aggrave une situation qui impose des patrouilles à deux, ce qui semble juste pour patrouiller dans les zones sensibles. Enfin, les policiers dénoncent une politique du chiffre qui les éloigne d’un traitement de fond des problèmes. Tout ceci amène à prendre un peu plus de recul, et à voir que la droite, et notamment Nicolas Sarkozy, a été au pouvoir pendant dix des quatorze dernières années et demie, et que derrière les agitations législatives et les déclarations martiales, elle a coupé des milliers de postes et mis en place cette fameuse RGPP, qui porte une lourde part de responsabilité dans le dénuement actuel des commissariats. Bref, la droite est au moins aussi responsable que la gauche.
 
Les annonces du gouvernement, après les premières mesures annoncées en début d’année (hausse des effectifs ainsi que du traitement), contribueront sans doute à améliorer l’ordinaire. L’allègement des tâches, l’alignement des peines commises contre personne détentrice de l’autorité de l’Etat et un budget additionnel de 250 millions d’euros pour l’équipement vont dans la bonne direction. Mais comme le dit Sapir, ce sont des solutions conjoncturelles, de court terme. Bien sûr, ce n’est pas en quelques jours que l’on peut traiter la question de la légitime défense ou des zones de non droit et il vaut mieux prendre le temps de bien le faire, mais cela aurait pu être fait depuis 2012, comme depuis 2002.
 
 
Les 91% de soutien à ce mouvement ne marquent pas obligatoirement un durcissement sécuritaire, mais seulement la volonté d’un respect de l’ordre républicain et de la défense du service public. Malheureusement, aucune réflexion de fond n’est entamée à gauche comme à droite, et cette dernière semble vouloir suivre le mauvais exemple britannique avec toujours plus de coupes.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • fred.foyn fred.foyn 29 octobre 08:36
    Le grand abandon de nos forces de l’ordre ?...des Français dans leur ensemble serait plus juste non que les « Matraqueurs » du gouvernement ?

    • howahkan howahkan 29 octobre 09:43

      @fred.foyn

      tout à fait.....ces forces sont à la botte du pouvoir réel sauf exceptions ultra minoritaires qui ne pèsent pas......aujourd’hui celui des financiers qui dirigent..

      et demain ???

      tant que nos relations seront basées sur la compétition qui élimine car le maître a dit que c’est bien ..ceci ne changera pas...et je vois que les humains ne veulent rien changer de cela..pour le moment..

      tout pour ma gueule , que les autres crèvent est le seul credo qui nous reste...sauf exceptions..

      pourquoi donc détester les effets de cause que nous pensons aimer donc acceptons... ??????


    • canard 54 29 octobre 18:44

      @fred.foyn

      Oui est en plus les flics sont payés pour se faire matraquer la tronche c’est leur boulot ils ont choisi qu’ils obéissent à leur ministre bon à rien et la mette en veilleuse.


    • smilodon smilodon 29 octobre 19:27

      @canard 54 : J’ai une autre idée pour la 2ème et 3ème lettre de votre pseudo.... Un « O » et un « N » !... Et puis, soyons fous !... Pour le même prix, un second « N » à la suite du précédent...... Non, non ne me remerciez pas.....C’est offert et bien naturel !.... Et il vous ira tellement mieux ce nouveau pseudo !....Je crois que vous le méritez vraiment.......Une bonne soirée à vous...Adishatz.


    • canard 54 29 octobre 21:20

      @smilodon

      Là y a pas à dire il y a de la recherche, si vous avez pris des vitamines faites gaffe elles doivent être périmées Salutations de connard 54 si cela vous fait plaisir.


    • smilodon smilodon 30 octobre 19:38

      @canard 54 : Très heureux que mon texte vous ait plu !..... Maintenant allez donc vous cacher dans un coin.....Ou un « coin-coin » si vous préférez !........ Et pour « info », je ne prend aucune « vitamine »......Simplement, votre « premier » texte est celui d’un parfait « abruti »..... Bien au-dessous du cerveau de n’importe quel oiseau.........Même un « canard » est doué « d’intelligence » !...Y’a beaucoup de choses que vous ignorez concernant les « oiseaux » !....... Changez de « pseudo » !... Vos « textes » les insultent.
      Adishatz.


    • Paul Leleu 1er novembre 19:45

      @fred.foyn


      oui... les flics sont les valets du système... des matraqueurs au service du pouvoir trans-national des banquiers de l’anti-france... 

      comme les militaires dont la fonction est de défendre (à nos frais), les petites (grosses) affaires scabreuses de quelques gros bonnets de la France-Afrique genre Bolloré et cie... par exemple en faisant des coups d’état... Cote d’Ivoire, Mali, Centre-Afrique et cie... on ne tient même plus le compte... 

      d’ailleurs, le nouveau statut de la police nationale promulgué par Hollande (en remplacement de celui de 1986) est sur une pente autoritaire... il ne s’agit plus de défendre les citoyens mais l’état... changement d’ère...

    • Michel DROUET Michel DROUET 29 octobre 08:41

      Merci qui ? Merci Sarkozy !


      • @Michel DROUET

        DROUET VAS JOUER AU 3 EME AGE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        les citoyens UE ET FRANCAIS seraient ils devenus en plus d’etre des moutons« de vraies couilles molles » OUI ou sont les brigades internationales pour ALEP qui se lèvera contre LA FOLIE D ASSAD ET DE POUTINE ???

        metro boulot dodo vacances voila leur DEVISE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Mowgli 29 octobre 13:48

        @Michel DROUET
        Sarkozy ?

        Permettez-moi de vous rappeler l’etymologie de « Sarkozy »

        En hongrois :
        szar=merde
        kosz=salete

        Qui dit mieux ?


      • Le421 Le421 29 octobre 19:17

        @Mowgli
        La terminaison en « i », ça fait corse !!
        Certains diront donc, feignant !!

        Nan, je déconne...


      • smilodon smilodon 29 octobre 19:44

        @Mowgli : Nagybocsai Sarkozy.......Sarkozy signifie « De dans les marais » !.....« Nagybocsai » = « du grand pardon »........Prononcé « sar-keuzy » voudrait dire « dans la merde ».........Voilà. J’ai dit mieux.....Adishatz....


      • sampiero sampiero 29 octobre 19:57

        @Le421


         smiley

        gaffe, tu risque l’ambolidre, ou l’ambouligue ! 

         smiley

      • Oliro 29 octobre 10:50

        Franchement, vu le harcelement des automobilistes par une répression routiere qui n’est qu’un pretexte a profit, je n’ai aucune commiceration pour ces flics. Ils se comportent la plupart du temps comme des brigands, vis a vis du citoyen lambda. Ils commencent a recolter collectivement le fruit de leur perversion. Ils ne sont plus la pour proteger la population. Ce sont juste maintenant que les garde chiourme du systeme Et celui ci vire de plus en plus a un etat policier.


        • roby 29 octobre 15:23

          @Oliro


          Le harcèlement des chauffards tu veux dire , les futurs assassins ?

        • Le421 Le421 29 octobre 19:23

          @roby
          C’est un peu « Minority Report » votre histoire...

          On va pas refaire le monde, mais le chauffard, c’est aussi celui qui tourne à gauche sans clignotant comme a fait un benêt hier à trente à l’heure alors que je finissais de le doubler...
          C’est passé, mais juste.
          Moi, le chauffard, j’étais à 65...

          Tout est question de circonstances.

          Et le jour où vous verrez un flic arrêter un mec qui ne mets pas le clignotant sur la route, faites-moi signe !! Déjà que eux mêmes ne le mettent que très rarement !!

          Par contre, le radar... Il ne leur manque que la mitrailleuse accouplée au laser.


        • smilodon smilodon 29 octobre 20:13

          @Oliro : le « flic » (en France), est le « bras armé » de la « REPUBLIQUE » !..... Il est là pour faire « respecter » la loi (et l’ordre)....Pas « l’ APPLIQUER » !... Ne jamais perdre ce « petit détail » de vue !..... Le « flic » est aux ordres d’un gouvernement « républicain » que le « PEUPLE » aura mis en place par son « VOTE » !..........Le « VOTE » étant un « DROIT » (chèrement acquis) autant qu’un « DEVOIR » (pas encore « OBLIGATOIRE », Dieu merci).......Le « PEUPLE » vote (actuellement tous les 5 ans), au « SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT », à « 2 tours », ( aux « US », il est « indirect »), et les « plus nombreux » donc,(majorité), font élire le « PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ». Ce dernier compose un « GOUVERNEMENT », qui décidera au nom du « PEUPLE », de la « POLITIQUE » à mener..........Je n’entre pas trop dans le « détail », mais l’idée générale est bien celle-ci !....... Donc, quand un « FLIC » « matraque » tel citoyen ou tel autre à telle « occasion », c’est en principe qu’il en en reçu l’ordre (ou au moins l’autorisation) par un « GOUVERNEMENT » que vous et moi (ou moi sans vous, ou le contraire) avons « ELU » !........Il est donc bien plus facile, quand on se retrouve sous la matraque, d’accuser le « bras qui frappe », que d’accuser le « GOUVERNEMENT » qui ordonne, « Gouvernement » qui je le rappelle, a été « ELU » par la « MAJORITE » du « PEUPLE » !!.......« Métaphore » : Si un jour une bagnole vous écrase les jambes, n’en veuillez pas trop aux pneus qui auront laissé des traces et des bouts de gomme dans vos chairs. !..........Mais plutôt à celui qui tenait le volant !.......(CQFD). Un peu long mon « TEXTE »....Pardon !..... Mais aurai-je été « CLAIR » au moins ????........Sinon, DESOLE !.....Continuez à maudire les bras....Pardon, les « FLICS » !.....Et ne pensez même pas au « conducteur » !... Peut-être un peu trop compliquée, la « nuance » !.....Sans rancune. Adishatz.


        • roby 31 octobre 10:11

          @Le421
          Quand on ne respecte pas les lois on est un délinquant.-


        • Gatinais33 Gatinais33 31 octobre 15:22

          @smilodon
          Quand le gouvernement ordonne aux policiers, je suppose qu’il fait passer en même temps ou a postériori un message qui explique cet ordre.
          Une motivation sous-jacente de ces manifestations de policiers, c’est peut-être qu’ils ont perdu l’espoir de recevoir un jour ce message. Ce qui viendrait du fait que le gouvernement lui-même a renoncé à gouverner.


        • HELIOS HELIOS 2 novembre 02:39

          @smilodon


          ... sauf qu’un flic n’est pas un robot, c’est un homme et il a le devoir de refuser l’ordre si celui ci outrepasse le maintien de l’ordre.

          C’est pour cela que les citoyens defendent leur police ainsi que les pompiers etc.

          Sinon, votre demonstration ets parfaite !

          • Fergus Fergus 29 octobre 13:09

            Bonjour, Laurent

            Si les policiers sont fondés à réclamer plus de moyens dans une société en pleine déliquescence, le fait de les voir braver les interdictions pour manifester habillés en racailles - pour une partie d’entre eux - ne manque pas de sel. smiley

            La différence avec les manifestants civils, c’est qu’ils risquent nettement moins de se faire matraquer par les CRS. D’autant que Cazeneuve est contraint de se montrer solidaire avec le mouvement pour ne pas risquer une rupture totale. 


            • tf1Groupie 29 octobre 13:48

              @Fergus

              Ils ont cassé combien d’abribus et de vitrines déjà ?


            • philouie 29 octobre 14:01

              @tf1Groupie
              Ben dans les manifs de policiers, il y a pas de casseurs.
              Puisque ceux-ci sont dans la manif.


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 29 octobre 14:16

              @Fergus

              pour manifester habillés en racailles - pour une partie d’entre eux - ne manque pas de sel.
              Peut-être qu’une partie d’entre eux manifestaient en tenue de travail ?

              La différence avec les manifestants civils, c’est qu’ils risquent nettement moins de se faire matraquer par les CRS.
              Voilà que les racailles et la canaille gauchiste si chères à la sociologie terranovienne et à Fergus deviennent de paisibles manifestants civils !


            • Fergus Fergus 29 octobre 16:51

              Bonjour, Robert Lavigue

              Vous me prêtez des sous-entendus que je n’ai pas voulu suggérer. ll y a effectivement des manifestations civiles qui donnent lieu à des débordements, mais il suffit parfois de faits très anodins - ou même d’une action pacifique mais illégale - pour faire intervenir les CRS !


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 29 octobre 17:37

              @Fergus

              Je vais faire mon fergus... Il n’y a pas de raison de vous laisser ce monopole ridicule.

              Ma compagne, ma fille et moi, nous avons participé à quelques dizaines de manifestations (pas toujours les mêmes, je vous rassure, ma fille et ma compagne sont des dames respectables).

              Jamais nous n’avons été matraqués par les CRS, ni par les gardes mobiles !
              En particulier parce que nous prenons la précaution d’éviter les queues de cortèges et de quitter la manif dès l’arrivée au point de dispersion... voire avant pour les dames qui sont d’une nature craintive.

              La seule fois où j’ai eu à subir les effets des lacrymos, j’en assume la responsabilité. Je me trouvais trop près d’un groupe de futures victimes de l’injustice sociale.

              PS : J’ignore ce qu’il peut en être pour les manifs de Charlies ou d’Indignés. Ni ma compagne, ni ma fille, ni moi, nous ne participons à ce genre déambulations mondaines.


            • Fergus Fergus 29 octobre 18:02

              @ Robert Lavigue

              Rassurez-vous, moi non plus je n’ai été ni frappé ni gazé lors des dizaines de manifestations auxquelles j’ai participé, mis à part en septembre 1968 à Paris (en mai et juin j’étais à l’armée).

              Mais j’ai assisté en 2 ou 3 occasions à des charges injustifiées, sur des jeunes comme par hasard dont le seul tort était de ne pas dégager le terrain.


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 29 octobre 18:18

              @Fergus

              sur des jeunes comme par hasard
              Heureusement qu’on ne fait pas charger des hordes de CRS avinés sur des vieillards grabataires qui défilent avec leur déambulateur ! Les vieux, ça a toujours des relations...

              dont le seul tort était de ne pas dégager le terrain.
              Ne pas dégager le terrain est largement suffisant pour justifier une charge.
              Il faudrait apprendre à vos victimes de la discrimination sociale que dans ce jeu, comme dans tous les jeux urbains, il y a des règles... et des sanctions pour les tricheurs !


            • Fergus Fergus 29 octobre 18:58

              @ Robert Lavigue

              « Ne pas dégager le terrain est largement suffisant pour justifier une charge. »

              Allez dire cela à Cazeneuve à propos des manifestations illégales des policiers... smiley


            • Le421 Le421 29 octobre 19:24

              @philouie
              Tout simplement...
              La démonstration est pourtant claire, non ??
              Ah oui, ça gêne certains de s’en rendre compte.
              On ferme les yeux.


            • velosolex velosolex 30 octobre 18:45

              @Fergus
              D’accord avec vous. Si l’on peut être d’accord avec le fondement de leurs revendications, sans faire comme on voudrait bien tout de même pas oublier qu’ils ont matraqués les manifs contre la loi el khomery, qui est à la même pointe du libéralisme qui les déshabille. 

              Un minimum de cohérence tout de même. 
              Sinon, même Renaud va arrêter d’embrasser les flics.
              Les cagoules au niveau éthique, c’est invraisemblable : Comment peut on le condamner et le pourchasser chez les jeunes, et s’en emparer pour soi même ?...
              Quand à l’article, il ne me semble pas cohérent de le séparer dans le fond, des autres mouvements de fonctionnaires, qui ont toutes les raisons de monter au créneau, comme par exemple le corps hospitalier, secteur que je connais, et où le personnel est présuré aux limites de l’invraisemblable !
              Tant que les mouvements sont corporatifs, le gouvernement agira comme un cordonnier, se contentant de refaire les talons....
              Certains c’est vrai se contentent de godasses cloutées pour leur pomme !

            • velosolex velosolex 30 octobre 18:49

              @velosolex
              Le début de ma phrase en début de texte n’est pas très cohérent. Je devrais me relire....

               Nous dirons :
              « Si l’on peut être d’accord avec le fondement de leurs revendications, il ne faut pas oublier qu’ils ont matraqué les manifs contre la loi el khomery, prémisse de la libéralisation totale du travail, qui est à la même pointe du libéralisme qui les déshabille ». 

            • sirocco sirocco 29 octobre 13:41

              Les flics nous mènent en bateau. La seule chose qui les branche, maintenant qu’ils ont le droit de garder leurs armes en permanence, même lorsqu’ils sont en civil, c’est d’obtenir le bénéfice de la « présomption de légitime défense ». C’est-à-dire le permis de tuer en toute impunité, de ne pas avoir à se justifier après coup pour avoir utilisé leurs armes, à l’instar de ce qui se passe aux USA (mieux vaut ne pas rappeler le nombre de personnes tuées par les cops aux Etats-Unis en une année, ça donne le vertige ; les policiers français se gardent aussi de nous donner le nombre de leurs morts tués par des malfaiteurs, ça ne monte pas bien haut, même si ce sont évidemment des victimes de trop).

               
              L’homme qui vient d’être abattu à Echirolles est un parfait exemple de ce qui deviendra la règle et l’habitude si cette « présomption de légitime défense » est accordée. Les forces de l’ordre défourailleront à tout va : personnes tuées qui ne présentaient pas de réel danger, tirs dans le dos ou sans sommation, passants atteints par des balles perdues, augmentation vertigineuse de l’insécurité sur la voie publique, exécutions extra-judiciaires... La France va devenir un Far-West et il faudra être sur ses gardes dès qu’on met le nez dehors, en se méfiant plus des policiers que des autres quidams.

               

              Veut-on vraiment que les rues françaises ressemblent sous peu aux quartiers noirs des villes américaines ?


              • Mowgli 29 octobre 13:54

                @sirocco
                « Veut-on vraiment que les rues françaises ressemblent sous peu aux quartiers noirs des villes américaines ? »

                Raciste !


              • sirocco sirocco 29 octobre 14:06

                @Mowgli

                Ce n’est pas du racisme mais la simple constatation que dans le tableau de chasse des policiers américains, on trouve vraiment beaucoup de Blacks.


              • Gogonda Gogonda 29 octobre 16:39

                @sirocco

                Après le flicage de nos données privée et le fichage S sous prétexte de l’état d’urgence et du combat contre le terrorisme, voila que maintenant on risque de se taper des flics qui tuerons sans avoir besoin de se justifier pour présomption de légitime défense ! ça commence à sentir la dictature cette histoire...



              • smilodon smilodon 29 octobre 19:19

                @sirocco : J’aime bien votre dernière phrase........Dans certains « quartiers », n’y sommes-nous pas déjà ??.....La différence entre les deux pays, c’est qu’en France ce sont plus souvent les flics qui sont blessés ou qui partent en fumée !!....... Ce texte vous auriez pu l’écrire au lendemain de « 68 » !...
                .......Vous auriez fait un « tabac » !!!....... Regardez mieux la réalité en face......Il s’en est passé des « choses » depuis 48 ans !!!........Si vous-même ou quelqu’un de votre famille étiez « flic », dites-moi sincèrement pour qui vous auriez le plus peur ?????....... Pour les truands, vous êtes bien sûr ???.... Mettez donc un jour vos fesses dans une bagnole de flic, et allez patrouiller aux abords de ces quartiers « sensibles » !... Après on en reparle.......Ou encouragez vos enfants à faire « flic »... Ils auront un « bon métier », et une bonne « retraite ». S’ils y arrivent...... !.......Adishatz.


              • Le421 Le421 29 octobre 19:30

                @smilodon
                Votre commentaire explique parfaitement comment le métier qui était une vocation est devenu un métier alimentaire.
                Une vocation, ça se vit sans conditions...
                Et je parle en connaisseur.
                Quand j’ai perdu la foi, je suis parti.
                Point.
                Sans critiquer, sans resquiller, en connaissance de cause.
                Et j’ai cravaché pour bosser « dans le civil »...
                Voilà tout.

                Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, on se fait parfois arrêter par des types armés comme des porte-avions. Surtout moi, avec mes cheveux courts, ma tête de breton et mon Picasso, le profil du djihadiste, quoi !!  smiley


              • sirocco sirocco 29 octobre 20:44

                @smilodon

                Dans ma dernière phrase, j’évoquais les rues françaises, pas seulement les quartiers sensibles.

                 
                Encore une fois, je vous renvoie à ce drame de l’homme d’Echirolles abattu comme un chien au lieu d’être neutralisé puis arrêté. C’est ça la présomption de légitime défense : plus besoin de s’emmerder à arrêter les gens, on les fait passer de vie à trépas, c’est beaucoup plus facile d’autant plus qu’on ne risque rien.

                 
                Au-delà de l’incendie récent d’un véhicule de police que vous avez actuellement à l’esprit, que nos merdias ont ressassé à l’envi et qui n’a heureusement pas causé de décès, vous pouvez aussi comparer le nombre des forces de l’ordre tués par des citoyens avec le nombre des citoyens tués par les forces de l’ordre sur une même période, et prévoir que cette différence augmentera de façon exponentielle si le bénéfice de la présomption de légitime défense est accordé. Comme aux Etats-Unis, quoi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès