Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le grand froid, un bon moment pour agir...

Le grand froid, un bon moment pour agir...

Quand les sans abris vivent à nos cotés, regardons-les d'une manière différente. Qui sait... Une action collective peut amener à changer les choses de manière durable.

Vous n'êtes pas sans avoir remarqué ces derniers temps que l'hiver, en France, vient d'arriver. D'ailleurs si l'on peut faire une remarque à ce sujet, son arrivée tardive semble l'avoir énervé au plus au point, en témoigne les températures négatives relevées un peu partout en France.

Le grand froid qui s'abat sur notre pays, apporte avec lui tout un panel de catastrophes. Une longue liste est dressée dans l'actualité. En effet les services de transport sont moins performant (et on sait pourquoi). Quand la neige tombe, seul les petits et les grands enfants (qui ne semblent pas être nombreux) s'amusent. Les matchs de football sont annulés. La grippe s'installe amenant avec elle un phénomène de paranoïa encore plus contagieux. Et pour en finir avec toutes ces mauvaises nouvelles, les risques de coupures d'électricité se font de plus en plus menaçant.

Au milieu de toute cette panique. Le terme est un peu fort, nous parlerons plus d'agitation à tendance incontrôlable parsemée d'une pointe d'affolement. Et bien, on peut remarquer dans les rues des personnes qui malgrès tout reste calme. Elle ne craigne ni la neige, ni le retard d'un train, ni la grippe ni les coupures d'électricité. Ce sont les personnes les plus touchés par l'hiver et pourtant ce sont celles que l'on entends le moins. Les « sans abris ».

Tous les petits tracas apportés par l'hiver ne sont rien comparé à une vie dans la rue. Alors certes, on ouvre des centres d'accueil, les associations fond un grands travail pour adoucir un peu l'hiver des SDF. Mais cela est-il suffisant ? Chaque homme ou femme dans la rue verra t-il cet hiver être le dernier passé dans ces conditions ? Pour ce qui mourront oui. Mais pour les autres, probablement pas.

Ce billet n'a pas pour but d'amener le gens à culpabiliser. Il n'opère pas de comparaison entre les gens qui vivent normalement et les sans abris. Chacun a sa vie. Et nous ne pouvons nous juger que nous-mêmes. Le but est de parler de ces derniers, dans des termes plus positifs qu'à l'habitude. Ce sont des hommes et des femmes en grande souffrance, et pas seulement l'hiver. Les considérer de cette façon nous aidera peut-être à nous mobiliser. Cela nous évitera peut-être de penser que « c'est normal ».

Si ce grand froid nous amène tous, à penser, car c'est le cas, aux sans abris, alors il n'y a pas d'autre moment pour décider ensemble, d'éradiquer ce mal pour de bon. Quand les volontés s'unissent de grandes choses sont possibles.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • chacaldu06 chacaldu06 4 février 2012 13:58

    Bonjour à tous,

    Quand on voit des Sarkozy, des Hollande, et tous les autres soi-disant « élites » , dépenser des montagnes de fric pour une « campagne » électorale, pour rapatrier un merdeux prétendument malade, pour des voyages inutiles, pour parader sur des chantiers gelés, pour des gueuletons obscènes, etc...

    Et la cerise sur le gâteau : chauffer à grand frais (!) une pelouse pour un match de rugby !!!!

    Tous les sans logis seraient peut-être contents d’avoir quelques locaux chauffés pour passer la nuit...

    Des locaux façons hangars, sans obligation aucune, où ils peuvent entrer et sortir au gré de leurs envies...

    Juste pour ne pas crever de froid...Rien de plus.... La rue chauffée, quoi...

    C’est peut-être ça qui manque...

    @+


    • gonzales gonzales 4 février 2012 16:47

      si vous ne l’avez pas esseyez de vous procurer le programme de sarko en 2007
      -vaincre le chomage
      rehabiliter le travail
      -augmenter le pouvoir d’achat
      -permettre aux francais d’etre proprietaires de leur logement
      -trasmettre les reperes de l’autorite du respect et du merite( question merite il n’en a jamais eu)
      -une ecole qui garantit la reussite de tous les eleves
      mettre l’enseignement superieur et la recherche au niveau des meilleurs mondiaux ( de quoi il cause lui avec son simple c.a.p d’avocat)
      -sortir les quartiers difficiles de l’engrenage de la violence et de la relegation
      -maitriser l’immigration
      -de grandes politiques fraternelles et responsables
      -fiers d’etre francais
      et la cerise sur le gateau :avec moi dans deux ans personnes ne dormira dehors
      apres cette suite de mensonges et de promesses non tenues je sais ce qu’il me reste a faire en 2012 le virer et vous ? DE TOUTE FACON FAIRE PIRE C’EST IMPOSSIBLE A+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Timao Haulch


Voir ses articles







Palmarès