Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le harcèlement à l’école, symptôme d’une époque

Le harcèlement à l’école, symptôme d’une époque

Les chiffres font froid dans le dos : un enfant sur huit serait victime de harcèlement au primaire. Les cours de récréation semblent se transformer en une loi de la jungle de plus en plus dure et cruelle, sous l’influence de plus en plus délétère des réseaux sociaux, sans sortir nos dirigeants de la passivité. 

 
Le seigneur des mouches sur Facebook
 
Bien sûr, la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a déclaré vouloir lutter contre ce fléau et a mis en place aujourd’hui la première journée nationale de lutte contre le harcèlement. Mais, comme le note Le Figaro, les mesures annoncées sont bien timides, entre clips de sensibilisation et numéro vert. Bien sûr, cela vaut mieux que rien. Mais les chiffres sont quand même effrayants : 12% des enfants victimes de harcèlement au primaire, dont 5% de manière « sévère à très sévère ». L’enfance ne devient-elle pas une forme de prison pour un enfant sur vingt au primaire, une horreur inacceptable ? La proportion diminue avec le temps, puisque 10% des adolescents en seraient victimes au collège et 3,4% au lycée, une baisse qui semble indiquer que le temps et l’âge améliorent les choses.
 
Où l’on voit encore une fois que les technologies modernes ont décidemment un côté obcur, puisque les réseaux sociaux, Facebook et Instagram, seraient des véhicules majeurs du harcèlement, qui ne trouverait ainsi plus de répit, même sous le toit familial. Comme le rapporte le Figaro, « via les téléphones portables, la cyberviolence toucherait environ 20% des jeunes scolarisés et le cyberharcèlement 6% d’entre eux  » : entre photos publiées sans autorisation, actes de violence filmés et diffusés. Les téléphones portables et Internet semblent avoir démultiplié, autant pour le bien que pour le mal, les capacités d’action de la jeunesse, dans des cours de récréation qui semblent se rapprocher d’une forme de jungle dérégulée et donc parfois violente et cruelle, en absence de toute régulation de l’Etat.
 
Faut-il interdire les réseaux sociaux avant le lycée ?
 
Encore une fois, il est effarant de constater que nos dirigeants semblent vouloir se contenter de traiter les conséquences des problèmes plutôt que leurs causes. Bien sûr, les pseudo-progressistes relativisant de la trempe d’un Cohn-Bendit peuvent dire que les violences n’ont jamais épargné les cours de récréation, mais il est un peu facile d’ignorer qu’elle prend un tour nouveau quand les enfants filment des actes de violence, puis les diffusent. Ici, la révolution technologique se transforme en une nouvelle arme pour les bourreaux. La technologie n’est pas neutre quand elle démultiplie les moyens de faire mal, d’une manière « sévère à très sévère » pour un enfant sur vingt  ! Mais on ne peut pas seulement incriminer la technologie, le climat des cours de récréation devant aussi aux bêtises pédagogistes.
 
En effet, est-il si surprenant de transformer certains enfants en monstre quand on refuse de sanctionner des choses qui l’étaient sans la moindre hésitation il y a quelques décennies. La circulaire Lang a privé les professeurs d’une partie de leur autorité, les mineurs délinquants ne sont plus sanctionnés et il y a toujours mille excuses pour justifier les incivilités ou les délits, comme le rapporte Marc Rameaux dans son livre, et on s’étonne que les cours de récréation deviennent plus durs. Même les Suédois commencent à se demander s’ils ne transforment pas leurs enfants en petits monstres en refusant toute sanction et cédant aux moindres caprices. Abandon de presque toute discipline et nouvelles technologies expliquent sans doute l’envolée de cette violence scolaire pourtant inacceptable.
 

Outre plus de discipline à l’école, de manière étonnante, personne ne semble se demander s’il ne faudrait pas fortement restreindre l’accès à Internet pour les enfants. Après tout, on ne peut pas conduire seul avant 18 ans. Ne faudrait-il pas attendre 15 ans pour pouvoir aller sur les réseaux sociaux ?


Moyenne des avis sur cet article :  1.84/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 5 novembre 2015 13:01

    « ...la nature spontanée des enfants n’est pas raciste. »


    Tahar Ben Jelloun, Le racisme expliqué à ma fille. 

    • howahkan howahkan Hotah 5 novembre 2015 13:13

      Ici en Irlande, le harcèlement à l’école est interdit SOUS toutes ses formes, est très régulé ...et sévèrement réprimé et puni...anti bullying regulations...

      c’est une des ..nombreuses... raisons qui ont fait que après 9 mois passés en 2012 en France après 4 ans en Irlande, nous sommes retourné sans nous poser une question...

      ça marche très bien......mais bien sur le prof a l’autorité...pas les parents qui participent aussi à ce que cela marche...en France chaque petit ange centre du monde est un démon en puissance ..parfait pour détruire toute collectivité qui marche, ce qui en est entre autre un des buts bien sur..


      • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 2015 13:37

        désolé mais dans les années 50 ça existait déjà, les roustes pendant la récré sous l’œil torve des surveillants discutant entre eux et qui n’en avaient rien a foutre, il y en toujours eut , faut se réveiller et a mon époque une dent de cassé était monnaie courante, du scotch collant les verres des lunettes aussi , maintenant on en ferait toute une affaire d’état passant au JT , déplacement de Cazeneuve accompagné d’une garnison de CRS et des sniper sur les toits Valls disant qu’il faut condamner sévèrement les coupables ect ....


        • howahkan howahkan Hotah 5 novembre 2015 13:42

          @zygzornifle

          bien sur la France est un pays violent............normal pour un etat colonialiste !!


        • sarcastelle 5 novembre 2015 21:08

          @zygzornifle


          Pour une fois que vous mettez plus d’une demi-ligne et autre chose qu’une platitude, et qu’en plus c’est pour dire une chose vraie, continuez ! 

        • Abou Antoun Abou Antoun 6 novembre 2015 11:16

          @zygzornifle
          C’est exact ! Je viens de rédiger quelques mémoires où j’explique que survivre dans un pensionnat dans les années 50 exigeait des trésors d’astuces et d’inventivité. Le ’bizutage’ était en fait quasi permanent pour ceux qui n’avaient pu trouver des protections, naturellement pas auprès de l’administration. Le mieux était encore de devenir second ou troisième couteau d’un gros bras notoire. La société des enfants est de type féodal.


        • jean-marc D jean-marc 6 novembre 2015 16:31

          @zygzornifle
          Bonjour,

          100% d’accord avec vous. 
          Bien à vous,

        • gaijin gaijin 7 novembre 2015 08:00

          @zygzornifle
          en effet je l’ai vécu et vu aussi dans les 70 mais j’ai parfois l’impression de vivre dans un monde d’aveugles ........
          la différence est qu’a ces époques le foyer restait un refuge ( a part pour le fort pourcentage d’enfants battus par leurs parents, maltraités psychologiquement , abusés sexuellement )
          chaque fois que les choses sont évoquées sur la place publique on a l’impression que ça vient de commencer ....
          notre société est hyper violente !


        • fred.foyn Le p’tit Charles 5 novembre 2015 15:08

          Ma petite fille (8ans) l’année dernière fut harcelée..Sa maitresse (une parfaite imbécile) ne vit rien pendant une année..mais à la fin de l’année scolaire reconnue (enfin) qu’effectivement elle était harcelée par des enfants d’immigrés..J’ai déposé plainte auprès de l’académie...sans réponse pour l’instant...Pensez donc on ne va pas montrer du doigt des enfants (et leur famille) d’immigré...Inconcevable sous le gouvernement PS...


          • OMAR 5 novembre 2015 19:15

            Omar9

            Bien vu, @Le p’tit Charles...

            Il faut dénoncer cette racaille d’enfants d’immigrés futurs composants de Daesh ou Boko Haram..

            Car les enfants de français de souche, et là nous sommes parfaitement convaincu, ne harcèlent jamais : ce sont des enfants de chœurs, des chérubins...
            http://www.gouvernement.fr/6-choses-que-vous-devez-savoir-sur-le-harcelement-a-l-ecole-nah

            Si déjà vous faites un distinction entre vos enfants et d’autres potaches sur l’origine, j’imagine comment vous éduquez et sur quelle base, votre fille.

            Et je laisse deviner le lecteur comment votre « ange » considère certains de ses camarades de classes.


          • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 2015 03:21

            @OMAR
            Salut mon colon, aucune statistique ethnique dans ton truc gouvernemental, pourquoi ??

            Et laisse nos gosses tranquille, occupe toi des tiens hypocrite :

            Les babtou c’est un fléau au même titre que les juifs
            les meilleurs c les babtou fragiles qui prennent les karima b et compagnie pour des islamistes mdrrr si ca c’est islamiste vs etes pas prets
            miskine il est ds 1 classe de babtou jcmprend la douleu
            Ça sert a rien de te poser avec un rebeu si t’es une babtou , tôt ou tard il va te lâcher pck t’es pas comme lui.
            Y’a un daron babtou qui est rentré chez l’coiffeur on est 10 gros rebeu à s’ambiancer sur du Cheb Khalass il est ver
            Ptin le rebeu ki c marié avc un babtou ya niker sa vie
            tu te vois faire charcuter ton cadavre pour donner ton rein a un bourge babtou qui vote fn ? Et ça gratuit... sans reconnaissance
            Y a une babtou fragile qui vient de me tchiper dans le bus, je l’a passe par la fenêtre ?
            En vrai les renoi ont aime trop les babtou , mais wesh c’est trop facile de les banav tellement elle sont fragile
            Les babtou quand tu leur dit il sont fr il vont commencer à sortir nn je suis portugais un peu espagnol et italien
            P’tite babtou ds ma classe elle a jms mangé de grec elle dit kebab tu lui dit t’es de quelle origine elle te rep « Bretagne »
            Les babtou il sont dans leur pays mais il se font hagar pas des rebeux est de renoi Mdrrrrr
            y’a un gars dans ma classe c un babtou et i fait croire que c un marocain /tunisien j’ss off

          • Le421 Le421 6 novembre 2015 08:52

            @Cadoudal
            Bon... Je crois qu’il va falloir que je bosse chez Canal, moi.
            J’aurais un décodeur gratos !!

            Je parles un peu plus loin de harcèlement, dans une école de Limeuil en Dordogne, dans le début des années 60.
            Ben, y’avais pas de « renoi », « babtou », « rebeu » ou autre imbéciles...
            Y’avais des « bons » fils de petzouilles locaux, d’ouvriers ou autres fonctionnaires locaux.
            Le harcèlement était le même.
            C’est là qu’on voit que ce n’est pas la couleur de peau qui fait la connerie humaine...

            Et putain !! Qu’est-ce que j’adore écrire en Français !!


          • OMAR 6 novembre 2015 10:31

            Omar9

            @Cadoudal

            T’as oublié tes babouches à la crèche......


          • jean-marc D jean-marc 6 novembre 2015 16:36

            @Le421
            J’ai encore quelques instruments de décodage chez moi (y compris le décodeur de canal plus), impossible de comprendre grand chose, effectivement........encore un troll sur ce fil ?

            Bon WE à vous,

          • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 2015 16:42

            @OMAR
            Et toi mon colon t’as oublié tes gosses a la déchetterie :

            « les lits qui servent à l’accouchement sont remplis de vers et de divers détritus. Des tâches de sang séchées et des nids de punaises sur ces lits donnent à la salle d’accouchement une image de véritable mouroir. »

            Faudrait voir a arrêter de féconder vos pondeuses si la poubelle déborde...

            Pas étonnant que vous deveniez tous méchants, racistes, très peu portés sur l’hygiène et que vos sales gosses rackettent les pauvres petits toubabs qui ont la malchance d’habiter en territoire musulman...

            Vraiment ça donne envie, on a tous hâte que vous soyez majoritaires en Fronce en 2030 pour apprendre la vie aux indigènes survivants... 

            Passe le bonjour a Benzema de ma part, un bon muzz plein de thunes qui pourrait aider son pays pourri au lieu de racketter les rares petits blancs de l’équipe de France...



          • jean-marc D jean-marc 6 novembre 2015 16:48

            @Le421
            Bon, à priori, les rebeus sont les beurs et les babtous sont les hommes blancs.....pour le reste, j’ai un peu de mal.....


          • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 2015 16:56

            @jean-marc
            C’est pourtant pas bien compliqué, il y a un fil sur Twitter du nom de babtou, ou les jeunes de banlieues laissent libre court a leurs pensées philosophiques concernant les indigènes français, babtou vient de toubab, la désignation des blancs au Sénégal.


            En fin de commentaire, je mets le lien de ce fil twitter, si vous n’avez pas la malchance d’habiter en territoire musulman et voulez vous renseigner sur les 80% de jeunes habitant la Seine Saint Denis, je vous conseille d’y jeter un coup d’oeil, sinon si vous souhaitez rester dans l’idée que le grand remplacement se passera sans douleur, et bien continuez a regardez Pujadas ou « plus belle la vie »...



          • jean-marc D jean-marc 6 novembre 2015 17:03

            @Cadoudal
            Bonjour,

            Relisez bien le post d’Omar, il défend au contraire le contraire de l’idée de racisme, mais il faut savoir l’interpréter bien sur.
            En revanche le vôtre est complicationné, comme disait Popeye........il m’a fallu 5 « d’jeuns » rompus à ce charabia pour comprendre quelque chose.
            Bien à vous,


          • jean-marc D jean-marc 6 novembre 2015 17:34

            @Cadoudal
            Parce que vous pensez sincèrement à la philosophie de leurs pensées ? MDR.

            Leur soi-disante philosophie n’est que la rancoeur du comment ils sont traités par certains, pas la peine d’en faire une généralité pour autant.
            J’ai 62 ans, ai bossé plus de 40 ans dans le logement social dans des secteurs difficiles, y compris le 9-3, et j’ai toujours eu plus de mal à me faire comprendre des babtous comme vous dites que des autres. Bizarre, non ?
            Black, blancs ou beurs, jaunes, de quelque couleur que l’on soit, il doit exister un comportement responsable de chacun d’entre nous, et ça commence avec l’éducation, point barre. Ou alors, on reste chez soi au lieu de polluer la société et de profiter des aides du contribuable.
            Ca n’est pas en vous référant à des réseaux sociaux comme Twitter ou Face_de-bouc (qui ne sont la plupart du temps que des vecteurs de haine destinés à construire des réseaux sectaires et en tenant des propos quasi incompréhensibles pour les « babtous » que vous représenterez la quintessence de l’intelligence, bien au contraire.
            Désolé de vous le dire, mais la franchise a toujours été mon défaut.
            Sans rancune, et bien à vous,
            PS : pour votre information, j’ai horreur de Pujadas et de « plus belle la vie », des actualités télévisées.....

          • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 2015 18:05

            @jean-marc
            Omar défend sa cause, il nous sort une étude gouvernementale sur la recrudescence du harcèlement a l’école, évidemment cette étude édulcorée ne nous apprend rien sur les harceleurs et les harcelés.

            Omar vous expliquerait de même qu’il n’y a pas une majorité de musulmans dans les prisons Françaises.
            Pas besoin d’être grand clerc pour savoir interpréter Omar, musulman algérien colonialiste, jouant a fond sur la victimisation et le présupposé racisme des indigènes pour exonérer tous les méfaits des colons.
            Mais l’interpréter de travers en lui prêtant une certaine bienveillance a l’égard des français est faire preuve d’angélisme et de naïveté.
            La démographie est avec lui, il le sait pertinemment, dans un petite vingtaine d’année lui et ses acolytes seront majoritaires et ils n’auront plus a faire semblant.
            Les jeunes moins prudents ou plus impatients ont juste anticipé légèrement et se laissent aller a leurs penchants communautaristes, racistes et violents, nul doute que si de jeunes indigènes se laissaient aller de même sur twitter le gouvernement ainsi que l’ensemble de la bien-pensance séviraient sans attendre.
            Savez vous que la Seine Saint Denis est le seul département Judenfrei de France, aucun juif n’y fréquente les établissements de l’éducation nationale, un des premiers succès du vivre ensemble socialiste, il y en aura d’autres et personne ne sera épargné... 
             
            Cordialement.

          • jean-marc D jean-marc 6 novembre 2015 19:39

            @Cadoudal
            « il nous sort une étude gouvernementale sur la recrudescence du harcèlement a l’école » :

            Ca n’est pas une étude, ce sont simplement des statistiques issues du ministère de l’éducation nationale. Par ailleurs ça n’est pas une recrudescence, c’est la simple constatation d’un état de fait qui existe depuis des lustres, C’est un peu comme le cancer, il y a une augmentation mathématique eu égard à la démographie croissante, mais aussi au « dépistage » précoce,
            ’il n’y a pas une majorité de musulmans dans les prisons Françaises«  :
            Je ne sais s’il y a plus de »français« que de musulmans dans les prisons françaises, je sais simplement que lorsque mon épouse s’est fait attaquer à la banque, l’auteur n’avait certes pas la tête du »délit de sale gueule« , quand légèrement invalide je prends le métro, ce sont toujours les »étrangers« qui me proposent leur place assise,
             »musulman algérien colonialiste, jouant a fond sur la victimisation et le présupposé racisme des indigènes pour exonérer tous les méfaits des colons«  ;
            C’est une de vos connaissances ? Il me semble que vous vous avancez beaucoup sur ce point (j’ai fait un tour dans ses commentaires, je n’ai aucun élément convaincant pour valider vos élucubrations), je ne sais pas ce qu’est un »indigène« (encore une définition raciste ?), les »méfaits des colons«  : OK on a bien des torts, mais n’oubliez pas que toutes les infrastructures dans les »colonies« , dont vous bénéficiez encore si vous en faites partie d’ailleurs, ont bien été financées par la Métropole et ses contribuables.
            Par ailleurs, vous devriez constater que la France n’est pas la seule dans ce cas, l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal (entre autres, pour n’en citer que quelques uns connus) ont fait la même chose, mais on ne leur reproche jamais, c’est bizarre,
             »Mais l’interpréter de travers en lui prêtant une certaine bienveillance a l’égard des français est faire preuve d’angélisme et de naïveté«  :
            Ou avez-vous vu qu’il faisait preuve de bienveillance envers les français ?
            Vous lisez à l’envers, désolé, justement il fait allusion, avec un humour certain, au fait que bien sur, nos chérubins chéris seraient soi-disant des anges alors qu’ils ne sont pas mieux que les autres, mais la subtilité vous a échappé, il me semble,
             »La démographie est avec lui, il le sait pertinemment, dans un petite vingtaine d’année lui et ses acolytes seront majoritaires et ils n’auront plus a faire semblant«  :
            D’ici moins d’une vingtaine d’années ils seront bouffés par l’axe germano-américain, on ne parlera plus d’un ancien pays qui s’appelait la France, mais d’un simple canton de l’axe qui aura subi une épuration éthnique, et les rares survivants, s’il y en a, auront la trique, croyez-moi, certains »français« inclus,
             »Savez vous que la Seine Saint Denis est le seul département Judenfrei de France, aucun juif n’y fréquente les établissements de l’éducation nationale, un des premiers succès du vivre ensemble socialiste, il y en aura d’autres et personne ne sera épargné... " :
            Là, je suis un peu d’accord avec vous, vous auriez lu un de mes posts précedents, vous sauriez que ces faucons, aux ordres des USA et téléguidés par Washington pour être une tête de pont guerrière au Moyen-Orient, ont bel et bien financés un certain Adolf au simple but, avec une aide providentielle et inespérée d’ailleurs du Japon bien manipulé, de poser un pied en Europe et de s’aliéner l’ensemble des pays la constituant (sur ce point, ils sont d’ailleurs sur le point d’aboutir mais Poutine leur offre la seule résistance qui soit valable, au motif que lui aussi se sent gravement menacé).
            Maintenant, je vous quitte, la discussion me semble close au vu des arguments (qui n’en sont pas) que vous donnez.
            Bon WE à vous,


          • elmango elmango 5 novembre 2015 18:23

            Ma fille aussi a été harcelée par un ptit connard . Comme à l’école personne ne voulait rien faire , j’ai choppé le père dans un coin et lui ai demandé de calmer son gosse . Comme il se foutait de moi je lui ai collé la mandale du siècle dans la tronche . Et je lui ai fait comprendre que ce traitement durera autant que nécessaire . Depuis , plus de harcèlement .


            • howahkan howahkan Hotah 5 novembre 2015 18:37

              @elmango

              +++ smiley


            • OMAR 5 novembre 2015 19:20

              Omar9

              @elmango

              Pouvez pas faire ça pour la fille du p’tit Charles ?

              Lui ne sait que culpabiliser les élèves d’immigrés, chialer et incriminer le PS...

              Merci.


            • hunter hunter 5 novembre 2015 20:41

              @elmango

              Voila, bravo ! une réaction d’homme dans ce monde de dégénérés virtuels, et les choses se remettent en place !

              Avez-vous aussi rossé le petit jean-foutre ? perso, j’aurai maravé le père, et aurait gardé une mandale plus atténuée pour le petit jean-foutre !

              Comme quoi les bonnes vieilles solutions sont bien plus pertinentes que les élucubrations du gouvernement !

              Plutôt que de faire des chichis, conseiller aux parents de se comporter en parents, de protéger leurs enfants, plutôt que d’aller couiner dans les jupes du gouvernement !

              Monsieur, je vous félicite vivement !

              Adishatz

              H/


            • Iren-Nao 6 novembre 2015 09:50

              @elmango
              Comme vous avez raison elmango,
              Mais encore faut il être physiquement apte.
              La mandale a toujours eu des vertus éducatives, c’est une recette a user avec modération, comme le pinard.
              De mon temps, déjà ancien, se prendre une torgnole par le maitre entrainait généralement une piqure de rappel a la maison.
              On a pas fait vraiment plus de tares.
              Iren-Nao


            • jean-marc D jean-marc 6 novembre 2015 16:39

              @elmango
              Bonjour,

              Dommage que dans la cotation du site il n’y ait que 4 étoiles.
              Ca au moins, c’est un argument frappant.
              Bien vu,

                • steklo steklo 6 novembre 2015 07:44

                  Tout comme pour les hôpitaux, le problème reste le je m’en foutisme général français, la propension à ne pas affronter les problèmes, le manque de professionnalisme et d’humanisme, l’indifférence face à la souffrance. Il faut dire que depuis longtemps, le matérialisme a pris le pas sur le spirituel.


                  • Le421 Le421 6 novembre 2015 08:43

                    Le harcèlement, le harcèlement...
                    Sans aucunement excuser cette pratique, il y a quand même un fond qui m’interpelle.
                    Les parents modernes élèvent leur progéniture dans un cocon bien ouaté fait de tablettes, médocs et autres douceurs genre Kinder/Nutella dont il devient parfois impossible de sortir.
                    Le rôle de l’école est aussi de préparer ces chérubins à un monde où le « struggle for life » n’a jamais été aussi fort !!
                    Alors, plutôt que de lutter contre un mal qui ne guérira jamais, il vaut mieux apprendre à le gérer.
                    Eternel premier de classe et même major de promo à l’armée, doublé d’une taille microscopique, j’ai subi un harcèlement permanent mais doublé de méfiance parce que j’ai appris très rapidement à gérer de façon plus ou moins ferme cette situation. Je me suis armé petit à petit et le jour où j’ai découvert que mon poids plume me rendait très performant en course de grand fond (marathon et autre 100Km), j’ai pris une assurance et une confiance en moi-même sans limites...
                    De force plus que de gré, j’ai appris à vivre avec et à en tirer parti.
                    A toute fin malheur est bon. Ne l’oubliez jamais.


                    • Iren-Nao 6 novembre 2015 09:58

                      Je n’arrive pas a comprendre que l’on autorise l’usage de portable a l’école.
                      C’est une démission de plus.
                      Le médicament est simple : destruction immédiate et sans possibilité de discussion de l’objet contrevenant.
                       Un marteau moyen suffit.
                      Iren-Nao


                      • Osis Oxi gene. 6 novembre 2015 10:28

                        @Iren-Nao

                        Les majors de la téléphonie ne seront jamais d’accord...
                        Donc ...


                      • rakosky rakosky 7 novembre 2015 02:02

                         une chose importante à savoir...Une vérité simple à connaître pour comprendre.Aucun « jeune » quelle que soit la gravité des faits qui lui reprochés ne peut être déscolarisé.Même après une exclusion définitive par un conseil de discipline, il sera repris dans un autre établissement.Il existe même un système d’échange des exclus.Tu prends mon racketeur et je eçois celui qui avait une arme dans son cartable.Comme par ailleurs il n’existe plus d’établissements spécialisés,même pour les élèves ultra-violents,des milliers de types à la dangerosité avérée sont maintenus au milieu de nos enfants

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès