Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le lendemain de la journée de la femme...

Le lendemain de la journée de la femme...

J’ai cherché sur quelques quotidiens et sur internet ce qui se dit aujourd’hui sur la journée de la femme. Pas énorme. Le devoir est rempli, on passe à autre chose. Peut-être cela souligne-t-il l’aspect un peu artificiel d’une telle journée. C’est comme la Saint-Valentin : si on ne dit je t’aime que ce jour-là, c’est court.

Les femmes devraient être célébrées tous les jours. Pourquoi ? Parce que si on ne le fait pas on oublie de dire à l’autre merci d’être ce qu’il est. Tout devient trop normal.

Allez, on devrait décider que c’est tous les jours la journée de la femme. On pourrait par exemple trouver une ou plusieurs qualités à sa compagne. Tous les jours. Ou à une collègue, ou à une cheffe. On pourrait faire un compliment par jour à une femme.

NOOOOOOON !!! Malheureux ! Un compliment par jour ? On va croire que vous faites des avances ou du harcèlement ! Vous allez vous retrouver avec une plainte sur le dos et un courriel anonyme envoyé à Madame. Non ce n’est pas une bonne idée. D’ailleurs, trouver une qualité tous les jours à une collègue, cela devient vite louche. Ou dangereux pour votre couple. Bientôt vous allez vous demander pourquoi vous n’êtes pas en ménage avec cette femme si formidable qui occupe le bureau d’à côté.

Donc, non, pas une qualité par jour. Une par semaine. Ou une par mois, c’est encore mieux. Le reste du temps vous pouvez lui trouver tous les défauts. Cela vous évitera de la regarder avec des yeux trop brillants...

Pour votre compagne, oui, tous les jours ! Vous pouvez citer la même qualité plusieurs jours de suite, pas de souci. De toutes façon beaucoup de femmes aiment être complimentées. Si la vôtre n’aime pas faites-lui découvrir combien cela peut être agréable. Par contre ne lui dites pas toutes les qualités de votre collègue. La plupart des femmes détestent être comparées, surtout si c’est pour se sentir moins bien - parce que, Messieurs, si vous exprimez une qualité que vous trouvez bonne chez une autre femme, la vôtre se trouvera for-cé-ment moins bien ! Et elle se demandera comment cela se fait que cette jeune collègue blonde, toujours habillée fashion et court, bronzée, si naturelle et enjouée quand elle vous parle, puisse à ce point éveiller votre curiosité intellectuelle vu que dans son sac il n’y a guère que Voici et Closer comme magazines...

Messieurs, Messieurs, du calme. La journée de la femme n’est pas la journée de la drague. Ou alors, si vous voulez draguer caressez-la dans le sens du poil (au figuré au début, sans quoi c’est la baffe !...). Ça marche très bien. Dites-lui avec une condescendance amicale que son moindre salaire c’est dégoûtant, que le sexisme est une forme de racisme (faites-en trop, elle fondra), qu’en plus elle est formidablement intelligente - en plus d’être belle bien sûr ! - et que vous appréciez hautement sa conversation. Même si elle a parlé toute seule pendant trois minutes 20 secondes de Justin Bieber.
femmes5--flash-francoise-hardy-L-1.jpeg
Elle pensera que vous la prenez pour une idiote et vous prendra à son tour pour un demeuré avec des gros sabots, mais peu importe, la première étape est faite. La deuxième sera de l’inviter au resto, et de payer pour elle vu qu’elle gagne moins. Mais ne le lui rappelez pas. Elle appréciera le côté généreux et protecteur de l’homme. Ne lui faites cependant pas voir que vous gardez le ticket pour le mettre sur la note de frais. C’est nettement moins romantique.

Bien sûr cela ne s’adresse qu’aux célibataires. Les hommes mariés ne draguent pas. Même pas cette collègue blonde qui vient de vous dire avec un regard appuyé et légèrement malheureux qu’elle aimerait trouver un homme avec autant de qualités que les vôtres ! Ah, la traîtresse, elle joue dans le même registre que vous : le compliment. Alors pour vous vacciner contre cette fichue collègue qui a l’art de venir juste derrière votre tête pour regarder à l’écran les chiffres de la Bourse dont elle se fiche pas mal, pour vous vacciner contre son parfum suave, contre sa voix qui serait si bien sur un oreiller dans la demi-obscurité, contre ce bras qu’elle pose nonchalamment sur votre épaule, une seule solution : changez de bureau !

Mais oublions-la, cette fichue collègue qui d’ailleurs n’est pas si bien que ça, qui aura de la cellulite dans 10 ans, fait des fautes de français, aime Justin Bieber - ah, ça c’est rédhibitoire, Justin Bieber ! Ouf ! Et puis ce n’est pas parce que c’est la journée de la femme qui faut les draguer toutes !

Donc fêtons les femmes tous les jours. En échange, bien sûr, les femmes fêteront les hommes tous les jours aussi. Tous les jours votre compagne vous trouvera une ou plusieurs qualités formidables. Et tous les jours, Mesdames, nous agirons à vos côtés pour l’égalité salariale, pour la fin du sexisme, et contre tous ces hommes qui voient en vous de pauvres petites choses.

Comme à n’en pas douter tous les jours vous agirez à nos côtés pour la garde partagée des enfants, pour la fin de la misandrie, pour l’égalité de traitement judiciaire, et contre toutes ces femmes qui voient en nous le grand méchant loup et n’arrêtent jamais de nous critiquer.

Femmes, je vous aime... Et je vous aime encore plus quand vous nous aimez aussi...

 

(Images : Hélène Grimaud, Françoise Hardy)


Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • bnosec bnosec 10 mars 2011 14:17

    Ma femme je lui fais sa fête tous les jours.

    Sauf ligue de champions, apéro tardif ou popaul en berne.

    burp


    • cevennevive cevennevive 10 mars 2011 16:46

      Quelle élégance, et comme en termes clairs ces choses-là sont dites !
      Avec de tels propos, il n’est pas étonnant que certaines d’entre nous soient misandres...


    • kheops kheops 10 mars 2011 17:06

      J’ai bien rigolé à cet article plein d’humour, à prendre au 2ème degré, évidemment... surtout le fait de caresser dans le sens du poil ! Au figuré, OK, mais au propre !!! Voyons, on se rase avant un rendez-vous, que diable !!!
      Mais trouver une qualité par jour à un homme (même par semaine ou par mois, d’ailleurs...) faut s’y mettre dare-dare, parce que y a du pain sur la planche !


      • hommelibre hommelibre 10 mars 2011 17:22

        @ cevennevive : évident c’est du 2e degré ! M’enfin...

         smiley

        @ kheops : pendant que vous vous y mettez dare-dare, lui s’y met dard-dard... (hum hum...)



        • cevennevive cevennevive 10 mars 2011 18:04

          Bonjour hommelibre,

          Ce n’est pas à vous ni à votre article que mon commentaire s’adressait. Je répondais juste au malotru qui a fait le premier commentaire (regardez bien...)

          Quant à vous, vous êtes un séducteur-type, du style « femmes je vous aime », et je ne trouve rien à redire à cela.

          A nous les femmes de choisir.

          Personnellement, j’ai toujours préféré un séducteur à un malotru (bière, match de foot, ripaille, gros rires et... fier de ses petites génitoires)

          Bien à vous hommelibre, je n’ai rien à vous reprocher. Je ne crois pas que vous soyez un malotru. Vous êtes sans doute un homme bien. Au revoir.


        • hommelibre hommelibre 10 mars 2011 18:15

          @ cevennevive : vous me rassurez ! Je me disais aussi : les Cévennes, et l’image d’un loup, ce doit être quelqu’un de très fréquentable ! (J’aime les loups).

          Mais je crois que le premier comm est aussi de l’humour. Enfin j’espère......

          Pour ce qui est de moi, je vous remercie pour votre gentillesse. Mais j’ai aussi mon caractère, et parfois des positions qui font hurler certains ! Mais en effet, pas un malotru : trop hypersensible pour ça.

          Si cela vous dit, voici quelques éléments plus personnels :

          http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/02/16/quand-un-male-dominant-fait-fausse-ro.html

          Bien à vous, cevennevive !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès