Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le lobby du tabac, ou comment se tailler un costard sur mesure

Le lobby du tabac, ou comment se tailler un costard sur mesure

La bataille fait rage du côté des instances européennes concernant l'adoption de proposition de loi visant à rendre les produits du tabac moins attractifs.

Effectivement le texte à été remanié en coulisse et s'il était adopté en l'état, interdirait la commercialisation de la cigarette électronique telle qu'on la connaît actuellement.

lobby du tabbac Les vapoteurs, après avoir manifesté devant le parlement européen le 8 octobre dernier, pensaient, à l'issue du vote, avoir gain de cause. Effectivement la majorité des eurodéputés avaient considéré que la cigarette électronique ne devait pas être distribuée exclusivement en pharmacie et devait rester un produit de consommation courante pour en faciliter l'accès.

On pouvait imaginer que le couperet était tombé, mais c'était sans compter sur les lobbies du tabac qui oeuvraient déjà en coulisses avec un objectif différent : le remaniement de l'article 18 qui traite de la cigarette électronique dans cette directive.

Cette article, à la stupeur générale, impose :

  • des cartouches scellées et jetables.
  • 5 mg/ml de nicotine maximum.
  • uniquement les arômes des produits de sevrage nicotinique autorisés.

Dr Philippe Presles1(auteur de l'appel des 100 médecins en faveur de la cigarette électronique) le résume de la façon suivante :

Autrement dit, cette nouvelle version de la directive casserait le marché libre qui prévaut actuellement en France au bénéfice des fumeurs, pour favoriser dans tous les cas l’industrie du tabac. En effet, le parlement en dernière lecture ne peut plus modifier le texte et ne peut que voter Oui ou Non.

Autant dire que les commerces spécialisés n'ont plus qu'à mettre la clef sous la porte.

Mais comment peut-on en toute impunité remanier un article de la sorte ? A qui profite la manoeuvre ?

Si l'on regarde d'un peu plus près, les cigarettiers sont déjà présents sur le marché de la cigarette électronique.

  • British American Tobbaco :Vype.
  • Philip Morris : markten.
  • Japan Tobacco International : Ploom.
  • Imperial Tobacco : vient de racheter les brevets de HON LIK pour les déposer.

Ils sont présents mais sont loin d'avoir le monopole du marché. Le plus simple pour remédier à cela est donc d'imposer des restrictions qui feraient mourir de facto tous les concurrents. Coïncidence étrange, les modèles cités ci-dessus ne sont pas touchés par les restrictions après remaniement de l'article 18.

Une enquête2 du Parisien aujourd'hui en France nous révèle les armes qu'utilisent ces lobbyistes :

D’autant que les méthodes employées pour convaincre les élus sont encore floues. Dans les documents que s’est procuré notre journal, la liste complète des 161 lobbyistes montre que chacun se voit affecter un budget spécifique pour l’organisation « d’événementiels », pour un montant total de 548 927 €.

Selon l’eurodéputée libérale belge, Frédérique Ries, la majorité des actuels amendements tentant d’affaiblir le projet de directive anti-tabac « ont été déposés par de nombreux députés qui d’habitude ne se préoccupent jamais de santé ». « On peut deviner qu’ils sont les instruments d’une pression intense avec des arguments de poids économique »

Depuis le 8 octobre on parle d'un budget de 100 millions d'euros pour faire pression3.

Devant un marché de la cigarette électronique dont la progression est exponentielle, Philip Morris a revu sa stratégie. Le 20 novembre dernier, lors de la conférence à New-York de la “Morgan Stanley Global Consumer Conférence”. Philip Morris International (PMI) part l’intermédiaire d' Andre Calantzopoulos, a déclaré « nous sommes sur le point de rentrer sur le marché pour se faire une première idée et aider à façonner le débat sur la réglementation »

La stratégie est bien rodée. Écraser les autres pour avoir le chemin libre et inonder le marché avec ses propres produits. (ce qui est prévu au deuxième semestre 2014)

Sources :
[1] Dr Philippe Presles
[2] Le Parisien
[3] Manifestation à Strabourg
[4] Le lobby du tabac


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 5 décembre 2013 12:35

    + 1000
    Faites vos stocks ! On pensait avoir la paix depuis deux mois et patatra !
    Pour ma part je me roule encore 3 clopes par jour le reste c’est de la pomme à 11mg, mon banquier est content mon corps aussi merci.
    Toujours l’argument santé mortifère, 5mg/l maximum pour les liquides ça va en rebuter plus d’un, les ex-gros fumeurs vapotent à 19...

    Étonnant pour une fois que la main invisible du marché propose de la diversité, les lobbys débarquent. Ca donne envie de voter Madellin. smiley
     
    Vapoto Ego Sum !


    • myDragoon myDragoon 5 décembre 2013 22:26

      J’espère au moins que la mobilisation que l’on peut constater dans la communauté des vapoteurs va attirer un peu la lumière des projecteurs. Il s’agit là peut-être la seule solution pour que les votants ne succombent pas au chant des sirènes.


    • Robert GIL ROBERT GIL 5 décembre 2013 13:23

      Le film « Thank you for smoking  » décrit le monde du lobbying américain chargé de défendre les fabricants de tabac contre toute menace, qu’elle vienne de la législation sur la santé publique ou des associations anti-fumeurs..........

      voir : LE TABAC, POISON EN VENTE LIBRE


      • eau-du-robinet eau-du-robinet 5 décembre 2013 21:04

        Si on pourrait déjà convaincre les producteurs du tabac à ne plus ajouter leurs sauces (mélange de produits chimiques voire toxiques) pour rendre les fumeurs accro.

        Le tabac contient plus de 2500 produits chimiques. A coté des produits rajoutés (sauces) lors du traitement pour lui donner son arôme, le tabac contient des substances capturées par les feuilles lors de sa culture : pesticide, arsenic (cancérigène pour le poumon et le système lymphoïde), polonium 210, cadmium (utilisé dans les batteries, risque d’insuffisance rénale chez le gros fumeur par accumulation).

        L’industrie du tabac ajoute par exemple l’ammoniaque dans leur sauces ...

        L’ammoniaque accroît la vitesse de diffusion de la nicotine dans l’organisme, sa fixation dans le cerveau et augmente la dépendance.

        A quand la cigarette ’’bio’’ ? smiley


        • myDragoon myDragoon 5 décembre 2013 22:40

          Le souci c’est que cela fonctionne dans le sens inverse. Ce sont eux qui arrivent à convaincre les autres. En France les taxes sur les produits du tabac font rentrer environ 10 milliards d’euros dans des caisses qui sont vides et cela leur donne un fort pouvoir de pression.


        • Mortargent 6 décembre 2013 02:13

          Sincèrement, l’un ou l’autre quelle importance ? Que des gens choisissent consciemment, et volontairement de claquer du fric pour se tuer, libre à eux. Ils veulent et aiment payer pour s’empoisonner. Alors sincèrement quel intéret que leurs empoisonneurs se tapent dessus mutuellement ? Au final ils continueront à payer pour avoir leur poison.

          Il ne s’agit que d’une affaire de gros sous entre empoisonneurs. Les uns veulent garder leur monopole sur la clope. les autres ayant vu un marché non régulé avec un truc à la mode se lancent dedans en espérant faire un max de fric avant que qui que ce soit y mette le nez.

          Au final, ils s’adressent les uns comme les autres à des consommateurs volontaires qui ont beau jeu de se plaindre de la gueguerre de leurs fournisseurs, alors qu’ils en sont la raison d’être...


          • @lbireo @lbireo 6 décembre 2013 04:27

            bien que fumeur, , si je pouvais me passer du tabac sans les e-clopes qui me provoquent des crises d’asthme, ce serait le top !


            • cathy30 cathy30 6 décembre 2013 08:14

              Et se sont les citoyens les pollueurs avec des cartouches jetables ?


              • Langlemort Bonneteau 8 décembre 2013 12:16
                Sur le thème des coups tordus de Philip Morris, Sciences Po et le développement McDurable (AgoraVox).

                • SylvainF SylvainF 20 décembre 2013 10:48

                  Finalement, le texte mis au point par les instances européennes et qui sera prochainement soumis au vote du Parlement européen est assez complexe : Article 18 - Cigarette Electronique

                  En le lisant avec attention on constate que de nombreux points sont très restrictifs à la fois pour les consommateurs et les distributeurs. Certains diront que le texte aurait pu explicitement condamner la cigarette électronique et que ce n’est pas si mal... Certes, mais il ne faut certainement en aucun cas se contenter de la version actuelle dont beaucoup d’aspects ne reposent sur aucun fondement scientifique. Le texte va limiter la variété des produits mis à disposition avec de véritables risques de voir leur nombre très limité compte tenu des contraintes de mises sur le marché. Il est vertueux de souhaiter qu’il y ait une information plus précise sur les produits même si de nombreux fabricants le font déjà mais le texte a visiblement été bâclé sur ce point et laisse la porte ouverte à de sérieuses limitations.


                  • david333 28 janvier 2014 21:37

                    La cigarette electronique est n a pas au bout de ces difficultés car les industries de tabac comme philipps morris ou lucky qui vont bientot sortir leur propre cigarette electronique a base de tabac qui ne saura pas consummé. Il vont pas tarder a la sortir !


                    • Claude 31 janvier 2014 18:14

                      La cigarette electronique reste encore un marché a conquerir, il y a toujours pas d acteur. Qui va gagné ??


                      • Henry33 2 février 2014 17:26

                        Je suis absolument d accord avec tout ca !! J ai lu un article sur ce que pense les vapoteurs de cigarette electronique bordeaux

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès