Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le mariage homosexuel ! A quand le tour de la France ?

Le mariage homosexuel ! A quand le tour de la France ?

Les cléricaux commencent à se mobiliser contre le mariage homosexuel, oubliant par ailleurs que la société a bougé et que de nombreux croyants et même pratiquants ne sont pas contre cette évolution inéluctable de la législation....

On entend ça et là des personnes s'étonner de voir des « progressistes » défendre l'institution du mariage au point de vouloir l'étendre aux couples homosexuels. !

IL FAUT AVANCER AU PLUS VITE

Tant pis pour les rétrogrades de toutes origines...

Il faudra bouger et même l'Union Nationale des Associations Familiales, l'UNAF qui ne reconnaît pas le PACS devra s'adapter si demain, le plus tôt possible, la loi prend en compte l'évolution de la société et les promesses du nouveau président de la République

Une association familiale, le Conseil National des Associations Familiales Laïques rappelle les enjeux :

« Le CNAFAL se félicite de l’annonce faite par Barack Obama sur sa prise de position en faveur du mariage des couples homosexuels.

En Europe une dizaine de pays ont déjà légalisé cette pratique. Parmi ces pays nous citerons en particulier l’Espagne et le Portugal, dans la mesure où ces deux pays ont un fort ancrage catholique.

En France, le CNAFAL, association familiale progressiste, a fait sienne cette revendication depuis de nombreuses années.

Le CNAFAL considère qu’il est grand temps de mettre fin à la discrimination entre couples homosexuels et couples hétérosexuels et de permettre à chacun de choisir son mode de vie tout en respectant celui des autres.

Rappelons qu’actuellement et selon les chiffres de l’APGL (Association des Parents Gay et Lesbiens), 300 000 enfants environ, vivent dans des familles homoparentales. Pour tous ces enfants et au travers du regard que leur porte la société, il est important d’officialiser le statut de leurs parents, par la possibilité de recours à un acte officiel, reconnu par la République, que constitue le mariage civil.

Cette légalisation du mariage homosexuel permettra à tous les citoyens d’accéder aux mêmes droits, mais également aux mêmes devoirs, et aux mêmes responsabilités devant la loi, c’est une question d’égalité, de justice.

La société et la famille évoluent, il est indispensable de prendre en compte les nouvelles formes de modes de vie. De récents sondages y compris ceux réalisés par la chambre des notaires, précisent qu’une grande majorité des français se prononce en faveur de ce dispositif.

Lors de sa campagne, le candidat à la présidence de la République François Hollande s’y est engagé. Le CNAFAL espère et souhaite que la légalisation du mariage homosexuel se réalise le plus rapidement possible. »

Ensemble, Avançons !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 mai 2012 08:44

    Le mariage homosexuel sera une bénédiction pour le multipartisme et la non-discrimination le jour ou l’on verra des lesbiennes se marier avec des gays ! Moi par exemple, je suis marié avec mon grand chêne au bout du jardin et je fous la paix au monde entier sans le recours d’aucune lois !


    • momo momo 24 mai 2012 08:50

      Il y a aussi des anticléricaux et athées qui sont contre. Contre la mariage homosexuel aussi bien qu’hétérosexuel d’ailleurs. Le mariage est une institution religieuse qui n’a rien à faire en Mairie. Le PACS, et chez le notaire, suffit amplement.
      Le seul intérêt du mariage pour le pouvoir est UNIQUEMENT fiscal. C’est aussi un élément de contrôle, de flicage, etc...
      Supprimons le mariage, qu’il soit homo ou hétéro. Le mariage : c’est patriarcal !


    • Chiitedeservice subcommandante 24 mai 2012 12:14

      IL FAUT AVANCER AU PLUS VITE

      --->Au contraire il faut reculer au plus vite...C’est l’avenir de la civilisation qui en dépend.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 mai 2012 12:18

      Mariage ou pas mariage, les gays resteront gays et donc ça ne changera rien.


    • Chiitedeservice subcommandante 24 mai 2012 12:43

      Oui mais plus tu met de contrainte,mieux c’est...Faut pas leur laisser le choix justement.Leur faire comprendre que suivre ce chemin c’est la galère etc


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 mai 2012 14:00

      La répression ne changera rien vu qu’il y en a toujours eu malgré la répression.


    • mortelune mortelune 24 mai 2012 16:16

      @ momo

      « Le PACS, et chez le notaire, suffit amplement. »
      Tout à fait ! et j’ajoute que le mariage homo est une manière comme une autre de remettre sur la route ceux qui prenaient les chemins de traverse.

    • PATRICE T PATRICE T 24 mai 2012 16:42

      Le mariage n’est ni hétéro ni homosexuel. Ce sont ceux qui franchissent le pas et décident d’unir leurs destinées qui le sont, hétéros ou homosexuel(le)s, voire bisexuel(le)s

      Le mariage n’est pas qu’une institution religieuse, mais un acte administratif ou législatif, en tout cas un acte officiel.

      L’aspect religieux, dans la question : pour ou contre le mariage entre homosexuel(le)s n’a rien à y faire.


    • ottomatic 24 mai 2012 09:01

      lol, mariage gay...

      De quoi faire augmenter encore le taux de divorce...

      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 mai 2012 12:04

        Ceci étant dit, si ça les amuse qu’ils se marient mais qu’ils ne viennent pas se plaindre après coup que leur divorce coûte cher.

        Parce que le divorce ça coûte cher, ne l’oublions pas.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 mai 2012 12:12

        Soyons progressites jusqu’au bout : supprimons l’ISF, les droits de donations et de succession vu que ce sont des inventions moyen ageuses et archaïques.




      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 mai 2012 12:16

        Ooops !

        J’allais oublier de demander la supression de la taxation des plus values.

        C’est un archaisme hérité de la fricophobie catholique.

        Non à la fricophobie : soyons modernes.


      • njama njama 24 mai 2012 21:53

        Parce que le divorce ça coûte cher, ...

        Grosso modo, un mois de salaire (chacun bien sûr). Logique, plus il y a de patrimoine, de revenus, enfants ou pas enfants = pension ou non, plus le dossier est complexe.


      • eric 24 mai 2012 09:04

        Comme le PACS, le mariage homosexuel ou non du reste est fondamentalement une « niche fiscale ». Les autres aspects existent mais reposent sur des analyses subjectives dont on peu discuter longtemps.
        Évidemment, le faire de façon raisonnable serait préférable. Notamment on parle de 30 à 50 000 familles homoparentales et pas de 300 000, mais bon.
        Les services fiscaux refusent de donner une évaluation du coût fiscal du PACS. Il y a quand même quelques chiffres qui trainent ( par exemple en ce qui concerne les pension s de reversions, des milliards et des milliards).
        On devine un peu son cout social. Les avantages fiscaux du mariage ont pour contrepartie des engagements de solidarité familiale, par exemple les devoirs vis a vis des ascendant etc...
        La formule « moderne »cherche a participer à la fuite devant l’impôt tout en laissant à la société, donc au contribuable la charge des conséquences de son irresponsabilité vis à vis de ses proches.
        La problématique de l’adoption illustre cet aspect fiscal. Dans un pays ou on manque de toute façon d’enfants à adopter, il y aura de toute façon peu de cas. Mais c’est parce que la famille ouvre une perspective d’enfants que l’état ouvre des bénéfices fiscaux. Il est donc indispensable d’inscrire le couple homo dans cette perspective pour ensuite pouvoir exiger les mêmes « droits ».

        Globalement, il s’agît de subventionner des choix de vie individuels, des modes de sexualité. Tous cela peut bien sur être discuté démocratiquement.

        D’un point de vue purement politique, il faut quand même y voir un aspect de l’abandon du social par les gauches au profit du sociétal. Dans l’état de nos finances publiques, ouvrir de nouveaux « droit » a des catégories qui seront massivement des couples sans enfants est il une priorité ? Les gauches le pense.

        Le minimum préalable serait quand même d’évaluer le coût révisionnel afin de décider si compte tenu du rapport « qualité prix » de cette mesure, elle est vraiment prioritaire. Ainsi diminuer l’impôt sur le capital de gens au simple motif qu’ils couchent ensemble ( ISF, sucession) quel intérêt pour la collectivité ?

        Il y en a un peut marre de voir le contribuable financer les mode de vie postmodernistes des classes moyennes de gauche au détriment des plus défavorisés.

        Donc, une seule question, combine cela va couter ?


        • CHALOT CHALOT 24 mai 2012 09:06

          J’étais certain que ce sujet allait inévitablement attirer les foudres ....
          Supprimons le mariage ! C’est une chanson déjà entendue


          • ottomatic 24 mai 2012 09:11

            C’est de la schizophrénie...

            Franchement, ca vous passerait par la tête de se battre pour bénéficier du mariage, qui par essence est associé à une religion qui refuse l’homosexualité ???
            C’est un non sens.


            • mortelune mortelune 24 mai 2012 16:23

              Exact ! le mariage est à l’origine un acte qui reflète une volonté en rapport avec des Dieux ou avec un seul Dieu. 



            • CHALOT CHALOT 24 mai 2012 09:21

              Le mariage civil, le seul légal est une institution républicaine


              • ottomatic 24 mai 2012 09:38

                Le mariage n’a pas attendu la république pour exister...


              • tikhomir 24 mai 2012 10:16

                A bas la calotte républicaine ! hahaha


              • balao 24 mai 2012 17:23

                Après le baptême républicain, le mariage républicain, nous allons avoir droit à l’extrême-onction républicaine : un bon docteur administrera une saint piqûre à pépé et vous permettra de toucher enfin l’héritage au lieu de gaspiller bêtement dans les maisons de retraite si couteuses...
                Vive les grandes réformes de gauche !
                (nationaliser la distribution de toutes les énergies ??? non...tant pis !)


              • Liline 24 mai 2012 09:58

                Quand un couple souhaite se marier, il ne devrait y avoir aucun obstacle. Se marier ou vivre en couple, avoir ou non des enfants, acheter ou non une maison, ce sont des choix que chaque couple doit pouvoir faire librement. Pourquoi empêcher les couples homosexuels de se marier si tel est leur choix ? Le mariage n’a pas seulement un sens dans la religion ou la reproduction, on peut se marier pour beaucoup d’autres raisons et là encore, c’est un choix qui regarde le couple.
                En quoi le choix d’un couple d’adultes consentant devrait-il me déranger ?


                • tikhomir 24 mai 2012 10:31

                  « En quoi le choix d’un couple d’adultes consentant devrait-il me déranger ? »

                  Les enfants sont-ils consentants pour être privés de père ou de mère ? Pourquoi les enfants devraient-ils être tributaires des caprices de quelques adultes ?


                • nemotyrannus nemotyrannus 24 mai 2012 11:43

                  Ils sont bien plus victimes des caprices mystiques et théologiques de leurs parents,non ?


                • Cocasse Cocasse 24 mai 2012 11:43

                  En quoi le mariage ou l’absence de mariage empêcherait-il les homos de former de couples ou de s’aimer ?
                  En rien. Alors à quoi bon une telle revendication ?!

                  Le gros problème des assos homos qui militent pour ce mariage contre-nature, c’est que ce sont des gens qui n’assument par leur différence, et qui demande à la société d’assumer à leur place.
                  Leur réelle revendication, c’est de vouloir « singer » le couple authentique. Juste un moyen de tricher avec le réel.
                  Mais que voulez vous, mettez deux pédés ou deux gouines sur une ile déserte, ils ne vous pondront pas de gamin. Même après 50 ans.
                  La nature est homophobe, triste mais c’est ainsi. Actup devrait faire un procès à la nature pour homophobie.


                • njama njama 24 mai 2012 22:17

                  Mais que voulez vous, mettez deux pédés ou deux gouines sur une ile déserte, ils ne vous pondront pas de gamin. Même après 50 ans.

                  ça c’est un autre sujet que le mariage Cocasse.
                  Je ne suis pas opposé au mariage d’homosexuel(le)s, après, hormis le mariage religieux particulièrement symbolique d’un engagement spirituel « sacré », tout est très contractuel au plan civil, juridique, les régimes matrimoniaux, patrimoniaux ... le patrimoine !!! le régime fiscal ... donations entre époux, etc ...
                  bref, c’est un peu une affaire de liberté entre personnes adultes que l’on supposera responsables de leur choix, de leur engagement à vivre ensemble (que je respecte d’un point de vue libertaire), mais c’est aussi un tas de conséquences au niveau droits, et tunes.

                  Adopter des enfants, ou se faire inséminer (cas des femmes), c’est carrément une autre question que le mariage.
                  L’article de Chalot porte sur le mariage.

                  Si les revendications du mariage entre gays sont un cheval de Troie pour obtenir ce que dame nature ne leur aurait pas accordé, j’avoue que pour le coup, mes a-priori empathiques pour ce type d’union entre deux personnes consentantes, libres, responsables d’elles-mêmes, en prendrait un coup. Je me sentirais je pense assez roulé dans la farine.
                  Si les revendications des gays en faveur d’un mariage civil sont un cheval de Troie pour accéder au mariage religieux, ce n’est pas une question de société dans un Etat laïc, et les religions en feront ce qu’elles veulent de leurs revendications. D’un point de vue laïque, on ne peut que rester neutre par rapport aux positions prises par telle ou telle religion. Enfin, c’est ce qui me paraît logique.


                • nemotyrannus nemotyrannus 25 mai 2012 00:39

                  ARGUMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEENTS !!!

                  S.v.p


                  Je me fous de vos « petit-moins » personnellement mais ça me gonfle que vous croyez que ça vous donne raison ou donne un sens à votre position.

                • Cigogne67 24 mai 2012 10:05

                  le mariage homo ?

                  pourquoi pas, après tout c’est quoi le mariage sinon un contrat entre deux individus ?


                  • Cocasse Cocasse 24 mai 2012 10:16

                    Le PACS a été fait pour cela.
                    Il suffit de l’appliquer, ou de le moderniser si besoin.
                    Mariage = un homme + une femme.
                    C’est la définition du dictionnaire.
                    C’est aussi celle de plusieurs dizaines de milliers d’années de survivance humaine.


                  • Cigogne67 24 mai 2012 10:27

                    ils n’ont pas de dictionnaire en espagne et au portugal ?

                    quant à la survivance de l’humanité...nous serons bientôt 9 milliards


                  • tikhomir 24 mai 2012 10:50

                    « quant à la survivance de l’humanité...nous serons bientôt 9 milliards »

                    Et « bizarrement », ça ne sera pas grâce aux personnes homosexuelles, d’où le fait qu’il n’y a strictement aucun intérêt à leur attribuer des droits tels que ceux demandés ici.


                  • tikhomir 24 mai 2012 10:08

                    « 300 000 enfants environ, vivent dans des familles homoparentales. »

                    Chiffres falsifiés, comme souvent. Et pourquoi pas 10 millions tant qu’on y est ? ^^

                    De plus « familles homoparentales », ça n’existe pas, ce sont des enfants privés de père ou de mère ou des familles brisées à la suite d’un divorce bien souvent. Même chose avec les pseudo « familles recomposées », ce sont avant tout des familles brisées.


                    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 24 mai 2012 10:18

                      Permettre, pourquoi pas ! 


                      Mais pourquoi cette revendication du droit au « mariage » ? Le mariage, selon mon dictionnaire c’est 
                      l’« Union d’un homme et d’une femme, consacrée par un ensemble d’actes civils ou parfois religieux et destinée à la fondation d’une famille ». Pourquoi vouloir subvertir notre langue ? le PACS devait permettre de légaliser les unions homosexuelles. Ce n’est pas assez ? A une époque où tant de couples vivent ensemble sans être mariés (et d’autres, mariés,ne vivent pas ensemble !)

                      JFCH avance cet argument :
                      « Rappelons qu’actuellement et selon les chiffres de l’APGL (Association des Parents Gay et Lesbiens), 300 000 enfants environ, vivent dans des familles homoparentales. Pour tous ces enfants et au travers du regard que leur porte la société, il est important d’officialiser le statut de leurs parents, par la possibilité de recours à un acte officiel, reconnu par la République, que constitue le mariage civil. »
                      Les enfants pris en otage pour une revendication dont leurs parents sont à l’origine. Ils savaient à quoi ils s’engageaient. Pourquoi vouloir d’un « mariage » ? Pour des raisons matérielles ? On veut le beurre et l’argent du beurre ? Pour une fois, je suis assez d’accord avec Eric.
                      Maintenant, je ne descendrai pas dans la rue pour militer contre le « mariage gay ». Je ne le ferai pas plus pour le revendiquer.


                      • gordon71 gordon71 24 mai 2012 10:29

                        bonjour Chalot
                         fidèle à vous même et drôlatique

                        de tous les combats d’arrière garde à la mode

                        si çà peut vous faire plaisir de prôner le mariage, décrié par tous les « progressistes comme une institution »vieillotte et bourgeoise" allez y

                        mais soyez novateur battez vous pour le droit des homos de se marier à l’église pendant que vous y êtes et revendiquez à leur place le retour des camps de jeunesse et du service militaire de trois ans pour leurs futurs enfants


                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 24 mai 2012 10:33

                          Toujours aussi délicat Gordon ! Pourquoi mépriser ainsi ses contradicteurs ?


                        • gordon71 gordon71 24 mai 2012 10:38

                          mourot

                          d’abord bonjour,

                          votre petit protégé choisit délibérément un sujet provocateur

                          vous voudriez que je le déçoive ?

                          vous vous sentez une âme de chevalier au grand coeur pour défendre la veuve et l’orphelin ?


                          • antonio 24 mai 2012 10:55

                            Arrêtez avec vos clichés : il y a de nombreux athées, de gauche , contre le « mariage » gay...
                            Mais pour vous, être contre, c’est être « rétrograde » ! Un « argument de poids » qui me laisse
                            « baba » « Empaqueté » dans vos certitudes, vous êtes incapable d’accepter la moindre critique, la moindre objection, tout ce qui est de l’ordre de l’intelligence.


                            • Gabriel Gabriel 24 mai 2012 11:07

                              Dédramatisons : Le mariage c’est comme une citadelle assiégée. Ceux qui sont dehors veulent y entrer et ceux qui sont dedans veulent en sortir ... M’enfin comme disait Gaston, il faut bien que les avocats se nourrissent. 


                              • Cocasse Cocasse 24 mai 2012 12:06

                                La société a bougé de façon superficielle, artificielle même, puisque toute cette merde n’est que la conséquence de l’idéologie libérale-gauchiste, dont l’essence est de faire en sorte que les gens se tirent eux-mêmes une balle dans le pied.

                                Mais petit soucis : ce vernis niaiseux imposé aux cranes n’est qu’un courant d’air, un vagabondage stérile et illusoire destiné à entrer en contradiction avec les fondements indélébiles du genre humain. Ceux qui sont situé aux niveaux archaïques de l’esprit, qui se foutent bien de ces petits délires, et qui rétabliront leur territoire d’une pichenette potentiellement violente.

                                Il y a des limites à la manipulation mentale des masses abruties.


                              • LE CHAT LE CHAT 24 mai 2012 12:03

                                ceux qui prétendent vouloir vivre leur différence veulent singer les gens normaux , est ce que c’est pas contradictoire ça ? Ils avaient le PACS , mais ça ne leur suffit pas.

                                Perso je m’en tape , ça ne sera qu’un gadget peu coûteux qui satisfaira les bobos bien pensants à bon compte et faire action de gôôôche , mais le français moyen il en a rien a foutre de ces revendications communautaristes , il y a plus urgent ........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès