Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le mariage pour tous

Le mariage pour tous

Le gouvernement met en œuvre un engagement pris par le candidat socialiste François Hollande. Nous sommes donc dans la mise en œuvre d’un processus qui s’appelle la démocratie. Il y a débat, c’est bien normal, mais pour autant, ce qui ne serait pas normal serait que le Président retire le projet ou le soumette à un référendum, sinon pourquoi organiser des élections présidentielles ?

Par contre on ne peut que constater une maitrise du débat par le gouvernement un peu hasardeuse, qui a eu pour conséquence fâcheuse de redonner à la droite et aux traditionalistes de ce pays du ressort dans leur combat. Oui le gouvernement a hésité dans les à côté du sujet : l’adoption et la procréation médicale assistée (PMA), voir les allers et retour du groupe socialiste sur le sujet et les écarts entre ministres.

Alors que le sujet rencontrait l’adhésion d’une très large majorité des français (ce qui est encore le cas), il y a quelque chose d’un peu surprenant de voir le gouvernement à la peine sur ce sujet. Il aurait du rouler sur un boulevard, il est sur un chemin plein d’embuches, peut être demain un véritable chemin de croix !

Ceci n’est que la conséquence de l’impréparation du Parti socialiste sur les sujets qu’il s’applique à mettre en œuvre. Le gouvernement paye l’immobilisme du PS ces 15 dernières années. Il a fallu « bâtir » à la va-vite un programme présidentiel pour son candidat. Et aujourd’hui cela se voit… dans les défauts de communication du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Des sujets non maitrisés sur le fond qui génèrent la pagaille parmi les ministres et les députés de la majorité.

Sur le fond du débat, il est choquant de voir vent-debout les autorités religieuses de ce vieux pays laïc qui s’opposent ensemble à ce projet de loi et appellent à manifester dans tout le pays. Est-ce que nous citoyens nous nous mêlons de leurs liturgies et proposons d’en réformer quelques aspects ? Non, force est de constater un recul des libertés laïques considérables. Ces mêmes autorités religieuses placent leur idéologie au-dessus des valeurs de la république et s’assoient royalement sur la démocratie. Nous en sommes revenus au 19ième siècle quand l’église combattait la république.

Ce n’est pas ce débat là qu’on attendait avec le retour sur l’école privée qui descend dans la rue. Cela ne « sent » pas bon, comme quoi les meilleures intentions du monde peuvent se révéler à un usage incertain et non maitrisé dangereuses.

Pourtant la France a bien besoin de ce rattrapage législatif pour mettre sa société aux normes de la réalité et conforme à la législation de la grande majorité des pays européens. Qu’il est triste de voir Madame Boutin arpenter les rédactions et les télés pour y vendre une image vieillie et terne d’une France qui n’existe plus depuis longtemps. Qu’il est triste aussi de voir l’église de France que l’on croyait plus au fait des réalités sociétales se rabougrir sur des propos qui « ne sentent pas bons » et qui rappellent la « gueuse » qu’elle combattait à travers la république.


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 11 janvier 2013 10:13

    Le « Mariage pour tous », c’est le « mariage » homo imposé à tous ! 


    Le projet de loi « Mariage pour tous »bouleverse le Code civil en supprimant systématiquement les mots de « mari » et de « femme », de « père » et de « mère », au profit de termes asexués, indifférenciés (notamment « parents »). Ce projet entend ainsi supprimer légalement l’altérité sexuelle et remettre en cause le fondement de l’identité humaine : la différence sexuelle et la filiation en résultant. Il ouvre la voie à une nouvelle filiation « sociale », sans rapport avec la réalité humaine. Il crée le cadre d’un nouvel ordre anthropologique, fondé non plus sur le sexe mais sur le genre, la préférence sexuelle. 

    Le « Mariage pour tous », c’est la fin de la généalogie pour tous ! 

    Avec l’adoption plénière par deux hommes ou deux femmes, des enfants seront considérés par la loi comme nés de deux parents de même sexe, donc privés volontairement de mère ou de père. Ils seront privés d’accès à une partie de leurs origines. C’est profondément discriminatoire et injuste pour les enfants. 

    Le « Mariage pour tous » conduira inéluctablement à la procréation scientifique pour tous ! 

    Le nombre d’enfants adoptables en France étant inférieur au nombre de couples en attente d’adoption, les couples de même sexe adopteront des enfants fabriqués par PMA (procréation “médicalement”assistée) pour les femmes, et issus de la GPA (gestation pour autrui, ou« mères porteuses ») pour les hommes. Les projets d’amendements d’une centaine de députés vont dans ce sens ; et le Premier ministre annonce déjà cette évolution dans « une loi complémentaire sur la famille ». 

    Le mariage civil H/F et la filiation PME, c’est l’égalité et la justice pour tous ! 

    La norme paritaire et la filiation naturelle - universelles - de la famille favorisent la cohésion sociale et intergénérationnelle. Nous n’ignorons pas pour autant les problématiques spécifiques des personnes homosexuelles. Certaines dispositions légales permettent déjà de les prendre en compte. Elles peuvent être améliorées sans bouleverser le mariage civil homme/femme et la parenté réelle.

    Parce que nous avons la responsabilité historique…

    …de préserver notre état civil, notre société et notre humanité, engageons-nous avec détermination et sans homophobie : le peuple et la société civile seront à nouveau dans la rue, avec leurs maires, leurs élus, leurs autorités morales, pour réclamer des Etats généraux sur le mariage, la filiation, et les droits de l’enfant ; pour demander le retrait de ce projet de loi. 

    Tous nés d’un homme et d’une femme, nous sommes tous concernés ! 

    Le peuple de France doit se lever pour ses enfants, son avenir… et notre humanité, constituée homme et femme.

    • ricoxy ricoxy 11 janvier 2013 11:43

      «  Le « Mariage pour tous », c’est la fin de la généalogie pour tous ! 


      Avec l’adoption plénière par deux hommes ou deux femmes, des enfants seront considérés par la loi comme nés de deux parents de même sexe, donc privés volontairement de mère ou de père. Ils seront privés d’accès à une partie de leurs origines. C’est profondément discriminatoire et injuste pour les enfants.
       »

      C’est là aussi un des buts inavoués et inavouables de ces textes de loi : nous priver de racines, d’histoire personnelle, – d’histoire tout court. La prétendue modernité veut faire table rase du passé ; nous ne serons que des épiphénomènes. Nous allons payer très cher les conséquences de ces lois démentes.


    • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 11 janvier 2013 11:48

      Bonjour Ricoxy,


      Tout à fait. 

      Bonne journée

      Martin

    • amiaplacidus amiaplacidus 11 janvier 2013 11:53

      [dérision]
      « ...Le « Mariage pour tous », c’est le « mariage » homo imposé à tous ! ,,, »

      Alors, moi qui suis hétéro, je vais être obligé d’épouser un homme ?
       Me*de alors, je n’avais pas pensé à ça !
      [/dérision]

      Vous devriez essayer d’analyser un peu les aneries que vous écrivez !


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 janvier 2013 01:08

      Ils seront privés d’accès à une partie de leurs origines.


      Ce qui est totalement faux. Une adoption plénière ne prive pas l’enfant de l’accès à ses origines, il peut toujours s’il le désire avoir accès à son passé.

      Mais le plus souvent, ce passé est inaccessible car la mère ou les parents naturels ont refusé de laisser une trace menant à eux. La composition du couple adoptant n’est en rien cause de la rupture avec les racines.

    • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 11 janvier 2013 10:13
      Lors de la manifestation, tout participant est invité à nous aider pour faire passer et respecter courtoisement ces consignes

      1. La Manif Pour Tous est une manifestation pacifique. Aucune forme de violence n’est tolérée. En cas de contre-manifestation, nous ne répondrons pas, nous garderons le sourire et le respect des personnes.

      2. La Manif Pour Tous est pluraliste : des personnes de toutes philosophies et confessions ont choisi de participer à la manifestation pour défendre le mariage civil.

      3. La Manif Pour Tous est une initiative citoyenne non partisane. Aucune formation politique ne fait partie du collectif, et les responsables politiques nous faisant l’honneur de participer à la manifestation sont invités à respecter le caractère universel de la manifestation.

      4. Les associations qui soutiennent La Manif Pour Tous défilent sans afficher leurs logos propres et se fondent dans la manifestation. Les organisateurs de La Manif Pour Tous se réservent le droit de demander le retrait de toute pancarte, banderole ou drapeau allant à l’encontre de l’esprit et des objectifs de la manifestation. De plus, afin d’éviter toute confusion, la diffusion de tracts autres que ceux de La Manif Pour Tous est interdite.

      5. Les participants sont invités à suivre les consignes données par les Volontaires (en jaune) ou les services de sécurité et à reprendre les slogans de la manifestation annoncés au podium. Tout slogan de nature politique ou mettant en cause des personnes est proscrit.

      6. Si des participants sont sollicités par des journalistes, ils sont invités à reprendre les messages du tract d’appel à manifester (verso du tract), les slogans annoncés au micro, sur les banderoles et panneaux, et l’objectif de La Manif Pour Tous : « Nous sommes attachés au mariage républicain et souhaitons le retrait du projet de loi « Mariage pour tous ». L’action de rue n’est pas le moment d’interview-débat.

      7. Les participants sont encouragés à venir habillés aux couleurs de La Manif Pour Tous : bleu, blanc, rose.

      • Pelletier Jean Pelletier Jean 11 janvier 2013 23:28

        Super...cela ne vous gêne pas de venir squatter....aucune pudeur !!!


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 janvier 2013 01:09

        Le problème du copié-collé, c’est que cela permet les trolls de ce genre.


        Ho, la rédac, y’a pas une règle anti-troll pour nous éviter ce genre de pollution ?

      • JL JL 11 janvier 2013 10:57

        Bonne question, Famine. De quelle démocratie parle-t-on ?

        Je crois que Pelletier a fourni la réponse quand il a écrit : " ce qui ne serait pas normal serait que le Président retire le projet ou le soumette à un référendum, sinon pourquoi organiser des élections présidentielles ? "

        Je me demande ce que ferait cette ’démocratie’ si un Chavez à la française gagnait la présidentielle.

        Du temps des anciens régimes , les rois d’Europe qui étaient tous cousins, guerroyaient gentiment pour maintenir en état la chair à canon dont ils disposaient à leur guise, et savaient se coaliser à l’occasion contre le peuple qui menaçait ci ou là, l’un des royaumes.

        Rien de nouveau sous le soleil : on appelle la nouvelle coalition, la communauté internationale. Et les guéguerres ne sont plus que des guerres commerciales ou des guerres coloniales pudiquement nommées guerres préventives, et dont les peuples sont la chair à profit.


      • Robert GIL ROBERT GIL 11 janvier 2013 10:36

        Sans vouloir réduire ce débat à une banale opposition droite-gauche, force est de reconnaitre que les plus opposés a ce projet se situe très à droite, même si des gens de gauche sont contre le mariage homosexuel et quelques gens de droite sont pour…Mais le plus amusant est que les prétendu « laicards » qui monte au créneau lorsqu’ils se sentent menacé par d’autres religions, retrouve dans ce cas la, leur fichue morale judéo-chrétienne !

        voir : http://2ccr.unblog.fr/2012/12/04/en-france-la-revolution-est-en-marche/


        • jluc 11 janvier 2013 22:20

          Mais le plus amusant est que les prétendu « laicards » qui monte au créneau lorsqu’ils se sentent menacé par d’autres religions, retrouve dans ce cas la, leur fichue morale judéo-chrétienne !

          Le but de la manœuvre est de tout mélanger, que plus personne ne s’y retrouve et que tout le monde se « bouffe la gueule ».

          Il faut distinguer le mariage religieux du mariage civil.

          Le mariage religieux a une valeur morale. Il est voulu par deux personnes qui s’aiment ! L’amour, c’est quand même une valeur universelle ! Non ? Ça n’est pas respectable par tout le monde ?

          Le mariage civil lui, n’apporte qu’un cadre juridique et fiscal. Les couples-familles n’ont qu’un choix d’accepter ou non les intérêts qu’il procure. Le mariage « républicain » n’est donc qu’un truc de fric, complètement différent du mariage religieux.

          La grosse arnaque est donc de nous faire croire que le mariage civil « pour tous » peut représenter une avancé sociétale... pour nous distraire. Et ça marche bien ! Tout le monde mélange tout, société, morale, politique...


        • petrol 11 janvier 2013 10:47

          C’est fou comme ce projet de loi réveille la haine envers l’église.
          La France est officiellement laïque depuis la loi du 9 décembre 1905, elle a donc plus d’année en tant que catholique que laïque.
          Il ne faut pas oublier que l’église malgré ses défauts et ses abominables horreurs (pédophilie des curés par exemple) se doit de protéger les tradition qu’elle a toujours dominé, comme le mariage ou la famille. Le mariage civil a été institué que depuis la loi du 20 sepltembre 1792, auparavant le mariage n’était que religieux. L’église a raté le coche à cette époque, elle essaye de se rattraper.


          • Gil Saint-Gall 11 janvier 2013 11:31

            « C’est pourquoi le mariage entre deux citoyens majeurs et consentants est légitime, justifié et bientôt légal. »

            L’argument d’égalité est un sophisme. Le mariage, dans toutes les sociétés, a toujours puisé sa justification dans la légitimation biologique de l’hétérosexualité.

            Or, cette justification manque, et manquera toujours, à l’homosexualité, puisqu’elle ne peut se prévaloir d’aucune sorte de légitimation, quelle qu’elle soit.


          • petrol 11 janvier 2013 12:51

            à acheron
            Le seul moyen d’avoir un enfant est la présence de gamètes mâles et de gamètes femelle, c’est à dire des gamètes hétéro. Les rapports homo ne peuvent pas enfanter, c’est tant pis mais c’est la nature.


          • jymb 11 janvier 2013 13:28

            Cette discrimination est insupportable, intolérable. J’exige que toute grossesse soit interdite en France, pays de l’égalité et des droits de l’Homme, tant que les hommes ne pourront être enceints.


          • petrol 11 janvier 2013 14:35

            exact l’enfant a besoin d’amour
            une des pancartes lors de la dernière manif pro réforme du mariage, car c’est bien d’une réforme dont il s’agit, une certaine catégorie de citoyen ne pourront toujours pas se marier malgré l’amour : les polygames, les pédophiles, les zoophiles, les nécrophiles. Ce n’est donc pas mariage pour tous. Je disais donc la pancarte : nous aussi on veut divorcer.
            Est-ce donc vers cela que s’oriente la réforme du mariage ?
            Parmi les homos il y a aussi des alcooliques, des violents, des incestueux. A croire que les homos n’ont aucunes des tares des hétéros.
            Ça s’apparente à une drogue, après l’euphorie il y a la déprime, la déprime dure plus longtemps et fait plus de dégâts.


          • ZEN ZEN 11 janvier 2013 11:09

            Voilà une réaction d’un catholique qui prend un peu de recul...


            • ZenZoe ZenZoe 11 janvier 2013 11:31

              Je suis soulagée de voir que les Français se réveillent quand on les chatouille trop. Une avalache de commentaires dans les media, une manifestation qui pourrait être importante.
              C’est bien.

              @L’auteur
              "...ce qui ne serait pas normal serait que le Président retire le projet ou le soumette à un référendum, sinon pourquoi organiser des élections présidentielles ?"
              Certes, mais allons plus loin, pourquoi avoir des parlementaires, pourquoi discuter de chaque loi, pourquoi la passer à la moulinette du Conseil Constitutionnel ? On vote, on est obligatoirement d’accord avec l’intégralité des clauses du programme présidentiel et on n’a plus qu’à fermer sa gueule (passez-moi le mot) pendant 5 ans, c’est ça que vous envisagez ?


              • jymb 11 janvier 2013 13:24

                « des propos qui ne sentent pas bon... »
                extraordinaire attitude démocrate qui consiste à transformer l’opinion d’autrui en relents nauséabonds
                Le stade juste après est de rendre délictuelle l’opinion qui n’est pas la sienne. Il est vrai que le boulevard est ouvert depuis quelques années. Le délit d’opinion déguisé avec du mastic bobo et du politiquement correct aux ordres.


                • esteban 11 janvier 2013 14:14

                  Quand un puant trouve que ca sent pas bon, il désigne les autres. Propagande grotesque de notre sbire collabo PS d’agoravox.


                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 11 janvier 2013 23:27

                    Tout en nuance.... Comme d’habitude....


                  • esteban 12 janvier 2013 01:22

                    La nuance serait de ne pas traiter, vous ou vos comparses de forfaiture, quelqu’un qui doute de vos idées, de passéiste, rétrograde ou je ne sais quel nom d’oiseau finissant en phobe ou iste. Surtout pour par la suite se draper des plus beaux habits de démocrate. Mais faites comme si j’avais rien dis, ce ne sera pas un effort pour vous.
                    Vous vendez du sociétal cache misère, votre truc est déjà plié, ça passera parce que l’autre quiche molle de fromage étranger n’a que ça à faire, littéralement faire que les gens se haïssent et se tapent dessus. Alors cessez par pitié votre lavage de cerveau vaselineux. On en a déjà assez gros sur la patate, si je puis dire. C’est le moment fatidique, on sait que ça va être dur, mais qu’on va nous la mettre quand même.

                    Je m’en retourne à mon ignorance salvatrice de tout votre délire sociétal libre échange peace & fuck.


                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 13 janvier 2013 15:24

                    Collabo.... vous trouvez cela comment ?


                  • Dwaabala Dwaabala 11 janvier 2013 14:25
                    Le 9 décembre 1905 de François Hollande*

                    Egalité ! que de farces jouées en ton nom...

                    Attendu que :

                    Tous les couples mariés ne désirent pas avoir des enfants.

                    Bien des couples, mariés ou non, avec enfants se révèlent incapables de prolonger leur union jusqu’à l’émancipation des enfants, les ruptures ayant souvent pour cause les conditions de vie ou la détresse matérielle.

                    Bien des homosexuels ne désirent aucunement se marier et encore moins fonder une
                    famille" en élevant des enfants.

                    Etre de droite ne signifie pas être opposé au mariage homosexuel, pas plus que lui être favorable quand on est de gauche.

                    Etre athée ne rend pas forcément partisan de ce mariage, non plus qu’être croyant lui être opposé.

                     On constate que :

                    Resurgiraient le grand clivage entre droite cléricale et gauche libertaire ; entre réaction au nom de la tradition et modernité prenant en compte l’évolution des moeurs et des mentalités ; entre droit des « minorités » (en amalgamant tous les homosexuels militants ou non en une « communauté » voire en une « population ») contre leurs « oppresseurs ».

                    En conséquence, il appert :

                     L’Affaire Dreyfus n’est pas loin, et la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat
                    avec la question des inventaires qui menèrent le pays au bord de la guerre civile.

                    Heureusement, nous sommes prévenus :

                    Hegel fait quelque part cette remarque que tous les grands évènements et personnages
                    historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter : la première
                    fois comme tragédie, la seconde fois comme farce.

                    JM Ayrault pour le Petit père Combes ou V Peillon pour Aristide Briand, André Chassaigne
                    pour Jean Jaurès, les socialistes pour les radicaux, les communistes pour les socialistes...

                    Tout un peuple, qui croit s’être donné au moyen d’un vote une force de mouvement accrue,
                    se trouve brusquement transporté dans une époque abolie...

                    * Date de la promulgation de la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat


                    • eric 11 janvier 2013 15:12

                      Parfois cela fait peur !
                      Mais c’est le prix de la démocratie. Il est indispensable que même des gens comme l’auteur de cet article aient le droit de vote, quelle que soit leur conception étriquée et d’un autre age de la démocratie. En revanche, la nécessité de leur rappeler que celle ci est définie par nos textes communs et pas par leur volonté singulière et limitative semble ne pas être inutile.

                      C’est une raison forte de plus d’aller manifester le 13, quoi que l’on pense par ailleurs d’un texte dont l’auteur se plait a reconnaitre qu’il est au fond mal préparé et mal ficelé. Alors on pense comme vous que c’est largement n’importe quoi,mais nous on aurait pas le droit de le dire sous pretexte qu’on est croyant ou droite ou religieux ou que sais-je encore ?


                      • Claudec Claudec 11 janvier 2013 17:16
                        La démocratie n’est pas l’anarchie, qu’elle soit morale ou matérielle, imposée par des minorités. Leur propre conception de ce qu’elles doivent elles-mêmes à la collectivité doit les conduire à se limiter à en exiger compréhension et tolérance. Concernant le mariage homo, s’agissant d’un choix intime, ils n’a pas à interférer avec la vie publique, au-delà de ce que garantit déjà le PACS

                        Par ailleurs, celle ou celui qui assume son homosexualité en décidant de vivre en couple avec l’une ou l’un de ses semblables doit aller au bout de son choix, sachant qu’il se prive ainsi de la possibilité d’avoir des enfants, contrairement à ce qu’il en serait s’il se mariait normalement.



                        • jef88 jef88 11 janvier 2013 18:44

                          Drole d’idée de la démocratie !
                          La séparation des pouvoirs c’est quoi ?
                          Ah oui comme toute opposition à la gôche c’est ringard et réactionnaire


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 11 janvier 2013 22:05

                            Bonsoir Jean.

                            Entièrement d’accord avec cet article qui remet les choses à leur place.

                            J’ajoute - sur un ton menaçant - que les corbeaux des religions feraient mieux de rester terrés dans leurs temples s’ils ne veulent pas de problèmes. Que ces obscurantistes se contentent de gérer la superstition de leurs fidèles dans leurs tanières et nous ne chercherons pas y faire entrer la lumière de la Raison.

                            Dans le cas contraire ils ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes.


                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 11 janvier 2013 23:24

                              Merci Peachy.....une voix amie cela fait du bien


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 janvier 2013 04:13

                              Re, Jean.

                              On ne va pas s’embarrasser avec les états d’âmes de cette bande de corbeaux dans leur pitoyable combat d’arrière garde. Ils suintent la haine comme les pires antidreyfusards, ces médiocres. Ma grande satisfaction sera de voir bientôt ces vaincus de l’histoire, ces gros cons, avaler le mariage pour tous matin, midi et soir.

                              Bon appétit, les réactionnaires.

                               smiley


                            • COVADONGA722 COVADONGA722 12 janvier 2013 07:36

                              @Peachy Carnehan, faire un bloc ultra des opposant c’est amalgamer et nier le droit de la majorité invisible de ce sol a s’exprimer .
                              Vous me direz :que cette majorité invisible continue de ce taire , 
                              grace aux « éduqués éclairés » comme vous on pourvoie à son remplacement.
                              Las mon cher , le feu couve il est des soubressaux qui pourraient s’averer inquietants pour vos pareils et rejouissants pour les miens .
                              Mais je vous sais gré dans vos derniers posts de ne pas dissimuler le peu de cas que vous faites du discour « democratie » qui nous est asséné depuis des lustres.

                              .Voila au grand jour le discour fermez la les sous-chiens ! nous savons ce qui est bon pour vous , bande de petits blancs réacs et incultes.
                              Yep,je suis tout à fait tout à fait d’accord avec vous il faudra que nous reglions ce probleme ailleurs que dans les urnes .

                              Du train ou vont les choses j’espere une bonne jacquerie identitaire pour solder les comptes .
                              Pour ce qui est de rester terré tout vient à point à qui sait attendre , je gage que cette attente ne saura pas longue , pour voir ou sera la terreur !
                              Asinus : ne varietur



                            • Luc le Raz Luc le Raz 14 janvier 2013 17:25

                              Totalement d accord Peachy. La religion comme le sexe doivent se pratiquer derrière des portes closes. Les « pratiquants » ne devraient pas se donner en spectacle sur l’espace public. Mais bon... comme j’ai l’habitude de le dire, concernant « les corbeaux des religions », « si on se coince les boules, ça les fait remonter dans le cerveau ».  smiley


                            • soi même 11 janvier 2013 23:22

                              Tiens il y a pas que des religieux dans ce débat !

                              ARGUMENTAIRE CONTRE LE MARIAGE UNISEXUEL


                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 janvier 2013 03:37

                                Tu bruleras en enfer. Diable.


                              • gogoRat gogoRat 13 janvier 2013 12:07

                                Dans ce texte je retiens cette phrase : 

                                 «  C’est donc au peuple de décider directement.  »

                                 Toute tentative de décréter ce qui serait « en avance » ou rétrograde est effectivement irrespectueux de l’idéal démocratique auquel les Français prétendent. 
                                Abuser d’un défaut de légitimation morale témoigne à la fois d’un défaut d’effort de réflexion et de compréhension des convictions d’autrui, d’un refus de s’appliquer à tenter de corriger ce défaut ... et d’une volonté de manipulation de ses semblables, donc d’une malhonnêteté foncière dès qu’on prétend à une légitimité procédurière !

                              • soi même 11 janvier 2013 23:33

                                Et une autre.

                                 

                                Et si le projet de mariage dit « gay », quoique porté par les forces se qualifiant elles-mêmes de progressistes,  était un projet profondément réactionnaire, une arme parmi d’autres de la guerre mondiale des riches contre les pauvres ? 

                                D’abord parce que, au moins dans la version que le gouvernement français a présentée au Parlement,  aboutissement de l’idéologie du « genre », il participe à ce long travail de sape commencé il y a au moins quarante ans, tendant à araser les repères qui structurent la vie des peuples. Le mariage, la filiation, la différence homme-femme avaient au moins l’intérêt d’offrir à des gens de toutes les conditions sociales un système de repères : Emmanuel Todd a montré, dans ses études anthropologiques bien connues,  comment, dans le Midi de la France, les régions à structure familiale forte permettaient au peuple de mieux résister à l’emprise des féodaux ou des notables et développaient l’esprit social.



                                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 janvier 2013 03:41

                                  Tu parles comme Copé et... comme le grand Imam de la mosquée de Montcuq.

                                  http://www.dailymotion.com/video/x26dy3_le-petit-rapporteur-montcuq_fun#.UPDM5vI_U0Y


                                • Luc le Raz Luc le Raz 13 janvier 2013 17:00

                                  La manif anti-mariage. Copé : « Le message adressé à Hollande est d’une puissance considérable »

                                  Plutôt rigolo de la part d’un gus qui n’a vu aucune objection à fouler au pied les résultats du référendum sur le traité de Lisbonne.  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès