Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le Monde orphelin du Communisme....

Le Monde orphelin du Communisme....

Nous avons vécu les 50ans d’après guerre jusqu’à la chute récente du communisme avec deux idéologies concurrentes, le Capitalisme et le Communisme présentes simultanément sur la scène française et internationales des débats politiques.

Et puis, subitement, et sans que personne ne s’y attende vraiment, le Communisme est passé à la trappe de l’histoire en quelques années. En Union Soviétique avec le passage de dirigeants staliniens dont le dernier a du s’appeler Tchernenko vers des dirigeants de plus en plus progressistes (dans des limites étroites néanmoins) pour en arriver à des Présidents élus et un éclatement total de l’ex Union Soviétique.

En Allemagne également, avec la chute symbolique du Mur de Berlin et la réunification des deux Allemagnes. En Chine finalement avec la Longue Marche vers un capitalisme de plus en plus évident et actif.

Il ne reste plus comme Communistes à la surface du globe que le Lider Maximo, Fidel Castro, à Cuba et la Corée du Nord, dangereuse militairement de part son développement dans le nucléaire et dont le peuple vit dans des privations extrêmes tous les jours.

Dans un premier temps, cette disparition de la principale alternative au capitalisme a été bien accueillie par nos peuples d’autant plus qu’elle s’est accompagnée de son lot de révélations sur certains aspects très critiquables de la gestion Communiste, comme la situation calamiteuse de l’écologie dans ces pays, le haut niveau d’alcoolisme, la barbarie policière enfin reconnue, la corruption endémique ou encore le niveau désastreux de la sécurité dans leurs installations nucléaires comme Tchernobyl en a malheureusement fourni une preuve éclatante.

Par contre, nos peuples se sont peu à peu rendus compte du vide que créait soudain la disparition de la seule alternative au Capitalisme qui leur avait servi d’espoir en des jours meilleurs pendant des décennies. D’un coup, il se sont retrouvés pieds et poings liés dans un monde capitaliste auquel un fort pourcentage d’entre eux n’adhérait nullement. Ils se sont retrouvés orphelins d’une idéologie dans laquelle ils ne croyaient pas forcément tout à fait mais qui, au jour le jour, leur permettait d’espérer que les choses allaient pouvoir s’améliorer pour eux.

L’homme ayant toujours besoin d’espoir, sont apparues de nouvelles idéologies alternatives, comme l’altermondialisme, le proliférations de sectes et surtout les extrémismes religieux de tous bords. Et c’est là qu’est le danger de voir les jeunes générations se tourner vers certaines de ces idéologies, plus violentes et beaucoup plus dangereuses pour l’équilibre du monde. Finalement, maintenant qu’il a disparu, nous allons regretter le bon vieux Communisme...


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès