Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le panier des essentiels : gadget et arnaque réunis !

Le panier des essentiels : gadget et arnaque réunis !

Les familles ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Beaucoup d'entre elles se serrent la ceinture ....Quant au gouvernement, il ne se montre capable que de lancer une opération gadget : le panier des essentiels !?

Les consommateurs n'y retrouvent pas leur (s) compte(s)....

Le panier des essentiels : un gadget et une arnaque !

Frédéric Lefebvre, secrétaire d’État au commerce et à la consommation sort un gadget médiatique qu'il nomme le« panier des essentiels ».

L'Institut national de la Consommation présente clairement et sans faux semblants l'opération :

« ll s’agit d’une sélection de dix articles dont au moins un dans chacune des six catégories suivantes : fruits, légumes, viandes, poissons, fromages ou produits laitiers, boissons. Le tout pour moins de 20 €. Charge aux enseignes de distribution partenaires de l’opération (Carrefour, Géant-Casino, Auchan, Match, Monoprix, E. Leclerc, Cora, Système U et Intermarché) de le garnir à leur guise et de le faire évoluer semaine après semaine. »

« Pour le secrétaire d’État, pas question que ce panier soit une démarche « conjoncturelle » – et encore moins un « panier du pauvre ». Frédéric Lefebvre a l’ambition de faire découvrir des produits de qualité à un prix attractif. Carrefour a ouvert la danse avec un panier à 18,98 € permettant de confectionner trois repas pour quatre personnes. Casino a embrayé le pas avec une sélection à 18,84 €. Les autres enseignes doivent suivre d’ici à la fin du mois. Une chose est sûre : on n’y trouvera pas les mêmes produits, et les prix varieront au gré des enseignes… et des saisons. »

Les enseignes n'étant pas obligées de regrouper dans un même espace les produits venant du panier de l'essentiel, il faudra que le consommateur se repère en cherchant la bonne étiquette.

« l’Union fédérale des consommateurs (UFC-Que choisir) affiche son « amère déception ». Et qualifie l’opération de « gadget », assénant : « Ce panier est essentiel…lement au service de la grande distribution et de la communication gouvernementale. »

C'est effectivement un gadget grossier qui est présenté comme une mesure révolutionnaire et applaudie par quelques agents publicitaires agissant pour les grands distributeurs.

La valse des étiquettes se poursuit avec une augmentation de 15 à 20% des pâtes, jusqu'à 20% pour le café et près de 8% pour le beurre.

Les produits de base, essentiels pourtant ne sont pas compris dans le panier de l'essentiel.

De qui se moque le gouvernement, si ce n'est des familles qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts et qui sont les victimes d'une politique incapable de bloquer les prix des denrées alimentaires les plus courantes et les plus indispensables.

Cette opération publicitaire est une arnaque car le pouvoir n'agit que de quelques produits dont la qualité n'est même pas garantie.

«  Le site de 60 Millions de consommateurs note ainsi la présence dans le panier d’Intermarché de douze bâtonnets de surimi en guise de poisson. Cela n’enfreint pourtant pas les directives gouvernementales. Car le cahier des charges est minimaliste : des fruits ou légumes de saison et des produits d’origine contrôlée pour les aliments transformés. »

Les associations de consommateurs et les associations familiales ont raison de critiquer l'opération, voire même de dénoncer son caractère de poudre aux yeux.

Il faut que le blocage des prix soit effectif sur au moins une centaine de produits alimentaires divers dont la liste devrait être établie dans le cadre d'une concertation avec les associations elles mêmes.

Les grands distributeurs font assez de bénéfices et une telle mesure ne remettrait absolument pas en danger l'économie, bien au contraire

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • LES EPICERIES DE LUXE COMME FAUCHON PROPOSERONT LE PANIER DU RICHE...A 5000 EUROS....foie gras...caviar(socialiste...ou bobo) langouste( de droite...)chateau de poMerol...sancerre....cognac (de jarnac) tirarmitsu....a la feuille d’or...

    COMMANDEZ ne vous laissez pas intilmider par les pauvres...profitez..en 2012...ca va changer...le panier économique sera pour les riches..CHAMPAGNE A GOGO..MUMM
    ha...ca ira...ca ira..........TOUSENSEMBLE


    • Triodus Triodus 14 avril 2011 11:37

      Il était à vomir le Lefebvre, se montrant aux caméras dans son hyper. Il débordait de mépris et de dégoût (comme d’hab’ diront certains)

      Il aurait pu nous jeter une soupe à cochons dans une soue qu’il n’aurait pas eu à trouver une meilleure attitude.

       smiley


    • patdu49 patdu49 15 avril 2011 10:05

      Sondage

      Vos 5 + gros postes de dépenses :
      http://www.pixule.com/sondage.swf?key=135181652502

      et toujours pour ceux qui ont pas répondu, ou pour voir les résultats, + grand sondage presidentielle 2012 jamais ouvert :
      http://www.pixule.com/sondage.swf?key=13442180759


    • Loatse Loatse 14 avril 2011 12:10

      Bonjour Chalot,

      Trois repas par jour, c’est normalement ce qui est souhaitable.. je suppose donc que le fameux panier de l’essentiel contient donc de quoi composer un petit déjeuner, un déjeuner et un diner...

      Là ou le bât blesse c’est le prix... 20 euros par jour, cela revient donc à 600 euros/ mois.... donc loin, très loin du budget que les populations défavorisées (dans lesquelles j’inclus les familles monoparentales qui n’ont qu’un smic pour vivre), consacrent au poste « alimentation »...

      Lequel poste se réduit comme peau de chagrin suite aux augmentations pratiquées et dont certaines sont de l’ordre de 20% pour LES PRODUITS DE BASE...

      M’est avis que ca va faire un bide, cette opération commerciale (au si joli nom pourtant)... :)


      • CHALOT CHALOT 14 avril 2011 12:52

        Je viens de rencontrer une jeune femme( permanence surendettement) qui attend un enfant ( enceinte de 8 mois), son ami l’a quitté. Elle reçoit un salaire ( versé par la sécurité sociale) de 1100 € ;
        Avec son loyer, ses charges de voiture ( elle en a besoin car lelle vit à la campagne) et ses dettes de consommation , il lui reste peu à vivre...Avec ces augmentations du prix des denrées alimentaires, elle craint pour l’avenir....


        • foufouille foufouille 14 avril 2011 14:34

          elle a pas un jardin ?
          meme un petit louer serait rentable


        • Loatse Loatse 14 avril 2011 13:28

          Cette nouvelle catégorie qu’on appele maintenant « les travailleurs pauvres » sont logés hélàs à la même enseigne...

          Une amie travaille dans un supermarché, elle est également maman célibataire.. le genre d’emploi ou vous devez revenir deux fois par jour parce que la journée en continue n’existe que rarement dans ce métier...

          Frais d’essence multiplié par 2 donc, entretien de la voiture, loyer (dans le privé ; demandes de logement social sans suite faute de logements disponibles), chauffage, eau, mutuelles et bien sur pas d’allocation puisque 1 « seul » enfant à charge...

          Elle a la chance de pouvoir manger de la viande grâce à la gentillesse de son chef qui la laisse emporter les « enlevés de rayon » pour date limite... sinon ca serait direction les restos du coeur... :(

          Je plains cette pauvre femme dont vous nous parlez, chalot, quand on sait le prix des couches et des laits pour nourrisson, si elle n’a pas sa famille pour lui donner un coup de pouce, ca risque d’être plutôt dur pour elle...

          Nos politiques devraient faire un stage de « survie » avant de se présenter, pour être crédibles.. je ne pense pas qu’il y en ait un seul qui réalise ce que peut être le quotidien pour des milliers de gens pour qui le nécessaire vital n’est même pas assuré.. 


          • jpm jpm 14 avril 2011 13:49

            Malheureusement cette categorie de « travailleurs pauvres » tend a se generaliser. Devant la penurie d´offres d´emploi et l´augmentation des contraintes du Pole Emploi, les gens sont de plus en plus forces d´accepter des boulots, mal remuneres et souvent loin de chez eux.

            Ces situations de grande detresse sociale n´existeraient plus si un veritable Revenu Universel (de l´ordre de 850 a 1000 euros), ou allocation universelle etait distribuee a chaque adulte, ainsi qu´une allocation diminuee de moitie a chaque enfant. Par exemple une jeune maman qui travaille, avec deux enfants, recevrait en plus de son salaire, 1000 euros et deux fois 500 euros, soit 2000 euros. Elle ne serait donc plus obligee de travailler a plein temps et loin de chez elle. Par ailleurs cette allocation etant garantie a vie (mieux qu´un CDI ou un salaire de fonctionnaire), elle trouverait plus facilement a se loger car les proprietaires seraient assures de pouvoir etre payes.

            Finance par une reorganisation des aides existantes et une augmentation des impots pour tous, ce projet est tout a fait realisable sans mettre en peril les comptes publics.

            Pour ceux qui pense qu´un autre monde est possible, je vous engage a lire l´article correspondant de wikipedia... ainsi que la presentation du projet d´allocation universelle de Jacques Marseille.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle

            http://www.libgauche.fr/allocation-universelle-voie-liberale-communisme-jacques-marseille/#more-116

            Pour info des projets similaires ont deja ete proposes par les verts, Madame Boutin et plus recemment Dominique de Villepin, qui realise enfin que la fracture sociale ca existe vraiment smiley.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 14 avril 2011 14:34

            En accord avec ce que je viens de lire, j’ajouterais seulement une petite question :
            Ce « panier du pauvre »... dites-moi ça serait-y-pas la dernière case avant les tickets de rationnement ?

            Heureusement que le Nabot-du-Perron nous a annoncé la sortie de la crise, sinon on aurait pu se laisser aller à penser que ça sent le roussi...

            On revient de loin !


          • jpm jpm 14 avril 2011 14:45

            Effectivement ce n´est pas en restreignant la consommation a des pseudos paniers repas dont la qualite restera a la discretion des grandes enseignes qu´on va vraiment ameliorer le pouvoir d´achat des gens. Tout cela est un pur gadget... pour ne pas dire une vulgaire promotion de grandes surfaces... qui ne coute rien au gouverment.

            La vrai solution serait que chacun ait les moyens de consommers les produits de son choix... dans l´etablissement de son choix. Et pour cela il faut une vraie politique de redistribution des richesses et que chacun ait un revenu qui permette de vivre dignement. Pour le moment nous en sommes encore loin smiley.


            • french_car 14 avril 2011 16:10

              Les salaires sont faibles, compensés par des aides qui sont prélevées ... sur les salaires, des emplois sont subventionnés par des aides que l’on prélève ... sur les salaires.
              Imaginons un système où on supprime les aides à l’emploi - qui n’ont qu’un effet d’aubaine mais n’en créent aucun, les aides individuelles aux personnes qui ont un revenu professionnel, et on augmente les salaires de 20 %. Le bilan serait neutre pour les entreprises qui ne lacheraient pas d’une main ce qu’elles récupèrent de l’autre, la pauvreté reculerait et une relance de la consommation avec création d’emplois s’en suivrait.


              • jpm jpm 14 avril 2011 16:18

                Votre idee fonctionne tres bien pour ceux qui ont un salaire... mais que faites vous pour les autres... les personnes sans emploi, les etudiants, les retraites pauvres, les handicapes et les malades... Tout le monde devrait avoir le droit de vivre decemment.


              • Kalevala 14 avril 2011 16:14

                Il faut bien un pérennise pour que les Français vote massivement leur candidat, une bonne cure de vache maigre dans leur esprit est un des  viatiques, le plus sur pour voter DSK, qui va se présenter comme le sauveur idéale pour ce qui soufre le plus.


                • cevennevive cevennevive 14 avril 2011 18:35

                  Bonjour à tous,

                  Il ne tient pas debout ce plan, c’est encore langue de bois et effet d’annonce.

                  Exemple, la farine ; c’est un produit de base. Personnellement, je fais mon pain (sans machine à pain bien sûr et en gardant du levain«  :
                  A Carrefour : premier prix :

                  - Début janvier le kg : 0.29
                  - février 0.39
                  - aujourd’hui : 0.46 !!!
                  Lorsque l’on a un budget réduit, on n’achète pas de boissons, ni de mayonnaise, ni rien de tout cela. Le »produit de base", c’est le lait, la farine, les pâtes, le café, l’huile, les pommes de terre, les oeufs, etc.

                  Mesure ridicule. Nous ne sommes pas si idiots tout de même...


                  • Leo Le Sage 14 avril 2011 19:02

                    Certains prix ont dangereusement augmenté, mais le panier essentiel c’est comme le panier qui sert à calculer l’inflation.
                    C’est souvent subjectif...

                    Un végétarien consomme beaucoup de légumes et de fruits or ces derniers augmentent...
                    Un carnivore voit aussi la facture de sa viande augmenter et le cancer qui arrive...
                    Tout çà a un prix dont on ne peut/veut pas tenire compte (c’est selon)

                    Et le pire c’est que quoiqu’il arrive l’electricité va augmenter...


                    • PtitLudo PtitLudo 15 avril 2011 10:15

                      Oui tout cela est vraiment ridicule. Le poisson remplacé par des batons de surimi. Je te les gaverai, moi, avec des batons de surimi, en leur demandant « Il est pas frais mon poisson ? » Façon Asterix !


                      • Leo Le Sage 15 avril 2011 18:10

                        @Jean-François Chalot (auteur)

                        Je n’aurais pas imaginé un seul instant défendre le gouvernement français... smiley
                        Peut-être mon défaut d’aimer la justice ? Pardon la Justice !
                        Quand on aime on ne compte pas...
                        Qui aime chatie bien ! smiley

                        Personnellement, je préfère qu’ils tentent quelque chose, c’est encore mieux que de ne rien faire...
                        Même si c’est de la poudre aux yeux, il vaut mieux essayer quelque chose...

                        1/ Par contre côté qualité, ce n’est pas forcément mauvais.
                        Dans le magazine papier Capital, ils ont démontré que les produits des « discounters » sont de qualité et arrivent à rivaliser avec ceux des grandes marques.
                        Ce qui est logique car les grandes enseignes veulent se débarasser de ces géants (danone, Harris, etc.) qui coûtent souvent chers...

                        Ce qui m’intrigue ce sont les proportions : trop d’eau, trop peu de ceci ou de cela, etc...
                        Qui fait qu’au final, il sera plus cher... ? Je ne sais pas.

                        Prudence étant mère de sûreté, je conseillerais vivement de bien lire ce qui est dans la notice du produit...

                        2/ Le blocage des prix est-il vraiment possible ?
                        Je ne crois pas car cela entrave la concurrence donc la France sera sous le coup de la loi.
                        Comme la France n’a pas beaucoup de sous, je ne pense pas qu’on ira jusque là...
                        Cependant, il me semble qu’en France il y ait une loi/réglementation qui permette de bloquer les prix, mais je crois que les conditions sont drastiques...
                        Quelqu’un connaît la loi en question si elle existe ?

                        Par contre, comme vous je suis d’accord qu’ils auraient dû augmenter le nombre de produits...
                        Je me suis posé la question suivante : pourquoi ne pas taxer les bénéfices de ces distributeurs ?
                        Genre : « tu sors le produit machin, mais si ton produit est naze je t’en colle une »
                        Non ?
                        (Qui va oser s’attaquer aux distributeurs ?)


                        • HELIOS HELIOS 17 avril 2011 12:12

                          La triste realité c’est bien que la France, loin de s’appauvrir si on examine les chiffres, est en train de se séparer en deux, ceux qui concentrent la richesse et les autres.

                          Le « panier » ou quelque chose d’approchant existe dans des pays dits « pauvres » en croissance avec l’objectif de les faire disparaitre par augmentation de l’homogeneité de la population. Nous, nous faisons l’inverse, nous y revenons et stratifiant la societe.

                          Car ne nous y trompons, pas, ce n’est pas un probleme economique c’est un probleme de repartition. On l’a bien compris, on le sait, mais ce qu’on sait moins c’est la raison de la chose. elle est pourtant simple :

                          Si un riche n’a rien de plus qu’un pauvre, si ce n’est en terme quantitatif, cela n’a plus aucun interet d’etre riche. il faut que le riche ait « plus » c’est a dire des choses inaccessibles au pauvre. c’est bien cela qui caracterise la richesse.

                          notre societe avait reussi a elever le niveau de vie de toute sa population où, avec quelques efforts pratiquement rien n’etait impossible a personne. Nous voyons bien comment cela se passe maintenant, et ce n’est pas Sark’UMP ni le PS qui vont y changer quelque chose, eux aussi ont leurs riches a carresser dans le sens du poil.

                          Il n’y a qu’une seule solution, helas, c’est la rupture ! pas la rupture symbolique trop peu significative, ni, et je ne pense pas encore, la rupture sanglante. mais si nous ne voulons pas arriver a cette derniere extremité il faut se depecher d’agir, car jour apres jour, le systeme se verrouille rendant l’alternative pratiquement impossible.

                          En clair votez pour Melanchon ou Lepen a la presidentielle c’est le meilleur avertisseur sans frais et ensuite pour les legislative vous donnerez a des gens possiblement plus responsables ou que vous juges plus aptes, le soin de vous representer.

                          Pensez -y tres serieusement, le futur president n’aura que les pouvoirs que le parlement issu du vote legislatif, lui permetra d’avoir et c’est vous aussi qui elisez ce parlement.
                          Le programme communo-irrealiste de Melanchon ou celui egocentro-isolationiste de Lepen ne viendrons jamais, vous le savez bien, mais par contre, le parlement, lui, saura jusqu’ou il ne faut plus aller, et quelles sont les limites acceptables par un peuple qu’on ne peut ni ne doit martyriser a ce point.

                          Et de plus, l’exemple que cela va donner a l’Europe et beaucoup plus loin, sera vraiment, mais vraiment salutaire car dans beaucoup de pays la classe oligarchique serre les fesses. Pourquoi croyez vois que Assad lache du lest en Syrie ? ce n’est pas par bonté d’âme mais par la peur que les evenements egyptiens ou lybiens arrivent chez lui.

                          Voter Melachon ou voter Lepen, ce n’est ni voter communiste ni fachiste, c’est un vote de salut public... urgent.

                          Bon dimanche a tous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès