Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le Pape François, ou le Christianisme d’Ascenseur

Le Pape François, ou le Christianisme d’Ascenseur

Anti-libéral, européiste, sans-frontiériste, relativiste : il a tout pour plaire à la gauche, mais pourquoi diable le Pape résiste-t-il encore à l'avortement et à la "théorie du genre" ? Allez François, faites plaisir à Najat...

Najat Vallaud-Belkacem est „très en colère“ contre le Pape. Le successeur de Saint-Pierre morigéné par la sémillante Garde Rouge du progressisme-pour-tous : tout là-haut, le Bon Dieu s’en arrache les poils de la barbe.

Il plait pourtant, le Pape François. Question de personnalité d’abord : simple, ouvert, chaleureux, quel contraste avec son prédécesseur rébarbatif et apprêté !

Question d’idéologie surtout. Ce Pape n’hésite pas à mouiller sa soutane jusqu’au genou. En une encyclique, Laudato si, et une lettre d’exhortation apostoloqie, Evangelii Gaudium, il a envoyé un signal urbi et orbi : habemus sinistrem Papam (nous avons un Pape de gauche) ! De même que les grands hôtels diffusent dans leurs ascenseurs une musique agréable et insignifiante, sitôt-entendue-sitôt-oubliée, le Pape François flatte l’air du temps avec une pensée peu exigeante mais bien sympathique. Un christianisme d’ascenseur en quelque sorte.

 

Les Poncifs du Pontife

De Mélenchon à Le Pen, de Sanders à Trump, en passant par Theresa May, la dénonciation du libéralisme (forcément „ultra“) est devenue le pont aux ânes de la bien-pensance contemporaine. Là ou Jean-Paul II défendait vigoureusement la propriété privée et la liberté d’entreprendre, François n’éprouve que méfiance pour le marché, et place toute sa confiance dans l’Etat salvateur.

„Certains défendent encore les théories de la “rechute favorable”, qui supposent que chaque croissance économique, favorisée par le libre marché, réussit à produire en soi une plus grande équité et inclusion sociale dans le monde. Cette opinion, qui n’a jamais été confirmée par les faits, exprime une confiance grossière et naïve dans la bonté de ceux qui détiennent le pouvoir économique et dans les mécanismes sacralisés du système économique dominant. “ (Evangelii Gaudium).
Les théories de la „rechute favorable“ ??? Ne cherchez pas : il n’existe pas de „théorie de la rechute favorable“. Il s’agit d’une traduction maladroite de l’anglais „trickle-down economics“, sobriquet accolé au libéralisme économique par ses opposants. Par ce terme péjoratif, le Pape démontre qu’il entend disqualifier le libéralisme avant même d’en avoir débattu. Prétendre qu’il „exprime une confiance grossière et naïve dans la bonté de ceux qui détiennent le pouvoir économique“ est un contresens absolu, puisqu’au contraire, la „main invisible“ repose sur le postulat que les acteurs économiques ne suivent que leur propre intérêt.

Le Pape François est sensible à la pauvreté de son continent d’origine, l’Amérique latine. Et qui sont les responsables de cette pauvreté ? "Le nouveau colonialisme a plusieurs visages (...). Parfois, il a l'influence anonyme des veaux d'or que sont les entreprises, les organismes de crédit, certains traités de libre échange et l'imposition de mesures d'austérité qui obligent toujours les travailleurs et les pauvres à se serrer la ceinture". Hugo Chavez n’aurait pas dit mieux, et voyez vers quel sommet de prospérité il a hissé son pays. 

Le Pape François est partisan de l’acceptation d’« une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d’autres parties ». Par ce raisonnement, il commet l’erreur de considérer la „croissance“ comme simple consommation accrue de ressources naturelles (lesquelles sont effectivement limitées), et non pas comme progrès scientifique et technique (illimité). Il y’a autant de musique dans un iPod d’aujourd‘hui que dans le tourne-disque d’antan avec sa pile de vinyles sur une étagère, pourtant la consommation de matières premières nécessaires à sa production est infiniment moindre.

Le progrès technique, d’ailleurs, il faut s’en méfier : „On ne doit pas chercher à ce que le progrès technologique remplace de plus en plus le travail humain, car ainsi l’humanité se dégraderait elle-même” (Laudato si). Il y’a deux siècles déjà, les canuts de Lyon détruisaient les machines à tisser qui leur prenaient leur travail... Mais justement „la croissance de ces deux derniers siècles n’a pas signifié sous tous ses aspects un vrai progrès intégral ni une amélioration de la qualité de vie » (Laudato si). Espérance de vie en France en 1810 : 37 ans. Aujourd’hui : 82 ans.

L’argument-maître des anti-libéraux, c’est la protection de l‘environnement. Mais justement, ne pourrait-on pas utiliser les mécanismes de marché pour lutter contre la pollution, selon le principe du pollueur-payeur ? Eh bien non : L’environnement fait partie de ces biens que les mécanismes du marché ne sont pas en mesure de défendre ou de promouvoir de façon adéquate” (Laudato si). Et pour enfoncer le clou : „La stratégie d’achat et de vente de “crédits de carbone” peut donner lieu à une nouvelle forme de spéculation, et cela ne servirait pas à réduire l’émission globale des gaz polluants” (Laudato si). Et pourquoi pas ? On ne le saura pas.

 

Tout est Relatif

Pour le chef de l’Eglise catholique, il semble que toutes les religions se valent. Son prédécesseur avait identifié une propension intrinsèque de l’Islam à la violence. Pour Benoit XVI, le dialogue des religions devait être franc et sans concession. Virage à 180 degrés : pour François, « l'idée de conquête est inhérente à l'âme de l'Islam, il est vrai. Mais on pourrait interpréter avec la même idée de conquête la fin de l'Évangile de Matthieu, où Jésus envoie ses disciples dans toutes les nations ». Saint Matthieu djihadiste, il fallait y penser !!!

D’ailleurs, « Je n’aime pas parler de terrorisme islamique (...). Dans toutes les religions il y a toujours un petit groupe fondamentaliste (...). Quand des baptisés catholiques tuent quelqu’un, devons-nous parler de violence catholique  ? ». Ah oui, ces fameux terroristes qui se font exploser en criant „Au nom de la Vierge Marie !“...

Le dialogue des religions est devenu un papotage aimable et insipide : vous reprendrez bien un petit chocolat ?

En fin de compte, le Coran, c’est grosse modo le Nouveau Testament traduit en arabe.

 

L’Anti-National

Le Vatican a pour principe de refuser tous les prix et les distinctions qui lui sont proposés. Tous ? Non, pas tous. Le Pape François a décidé de faire exception pour le Prix Charlemagne, décerné par les trois Présidents de l’Union Européenne (Président du Conseil, de la Commission et du Parlement) à „des personnalités remarquables qui se sont engagées pour l'unification européenne”, un mois avant le referendum anglais sur le Brexit. Un bon Chrétien se doit donc d’être favorable à l‘unification européenne : c’est plié, les Anglais iront en Enfer, et ne parlons même pas des Suisses (à quand l’expulsion des gardes suisses du Vatican ?). On peut pourtant parier que Jésus et le peuple juif auraient voté unanimement pour le „Judexit“ (sortie de la Judée de l’Empire Romain) s‘ils en avaient eu l’opportunité.

Opposé à la souveraineté de l’Etat nation, le Pape François souhaite l’ouverture complète des frontières. „Il faut construire des ponts et abattre des murs“. Que toute l’Afrique, que tout le Moyen-Orient viennent à nous ! 5 millions, 10 millions d’immigrés par an : pas de problème. Il y’a une „invasion arabe“, réjouissons-nous ! Extase des artistes engagés de gôche. L’avantage d’être Pape, c’est que l’on peut énoncer de nobles principes sans avoir à en assumer les conséquences.

 

Encore un effort !

Anti-libéral, relativiste, anti-national, le Pape François a bien mérité les accolades de la presse Pigasse. Ah oui mais, remarqueront les esprits chagrins, la famille ! C’est vrai, il n’est pas encore à la page sur la famille, le Pape. Allez-y, François ! Célébrez l’avortement, “mon corps, mon choix, mon droit“ (quel affreux réactionnaire oserait suggérer qu’un autre être humain que Moi-Moi-Moi puisse entrer en compte dans cette décision ?), encouragez la GPA, chantez les louanges de la théorie du genre (oh, pardon : les „études de genre“) ! Et puis, hein, arrêtez de nous rebattre les oreilles avec Dieu, ce patriarche misogyne et homophobe.

Alors Najat, enfin apaisée, vous décochera son si joli sourire.


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


    • Daniel D. Daniel D. 11 octobre 17:46

      @Jeussey de Sourcesûre
      Le seul problème est que ce n’est pas un Pape légitime et que ses délires modernistes le confirment.
      Un hérétique ne peut être Pape et refuser un seul des dogmes de l’Église suffit a être hors de l’Église.
      Depuis Vatican d’Eux, l’Église est éclipsé, et l’abomination est sur le trône de Pierre. C’est un signe des Temps pour ceux qui sont fidèle a la Vérité.
      http://www.resistance-catholique.org/mystere-iniquite/Mystere-dIniquite.pdf


    • Harry Stotte 11 octobre 11:08

      « Anti-libéral, relativiste, anti-national, le Pape François a bien mérité les accolades de la presse Pigasse. Ah oui mais, remarqueront les esprits chagrins, la famille !... »


      Un peu de patience, que… diable ! On dirait que vous n’avez jamais entendu parler de la tactique du salami… Du salame, comme on dit par chez lui


      • Sozenz 11 octobre 11:11

        Est ce le pape ou les états qui interdisent avec leurs lois de faire ce bon vous semble de vous même (ou de votre environnement) ?
        Qui est donc le plus grand « manipulateur » ou « manipula-tueur » ?
         réfléchissez bien à votre réponse ...
        Après cette réflexion , révisez le bien fondé de votre article et sa forme .
        Après cette réflexion posez vous les bonnes questions sur l ensemble de votre vie et de la Vie


        • amiaplacidus amiaplacidus 11 octobre 11:21

          « ...il a tout pour plaire à la gauche,... ».

          Non, c’est plutôt : il a tout dit pour plaire à la gauche.

          N’oublions pas que ce pape est jésuite.


          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 octobre 13:24

            @amiaplacidus

            N’oublions pas non plus que la qualité de « jésuite » pour un pape est moins incongrue que celle de « janséniste » qui reviendrait à une curiosité antinomique.

          • L'enfoiré L’enfoiré 11 octobre 14:33

            @amiaplacidus,


             Quel est la qualité d’un jésuite ?
             Disons que quand il rencontre un manchot, il lui dira qu’il ne faut pas s’inquiéter et si vous avez perdu un membre, vous auriez pu en perdre deux, donc ne vous plaignez pas. 


          • amiaplacidus amiaplacidus 11 octobre 17:09

            @L’enfoiré
            Du même tonneau :

            Un jésuite demande à un passant où se trouve l’église, le passant répond : « vous ne trouverez pas, c’est tout droit ».


          • Paul Leleu 11 octobre 12:47

            ce Pape fut très fraichement accueilli par la gauche, en raison de sa compromission avérée avec la dictature (de droite) argentine. 


            - sur l’Amérique latine, je vous conseille d’aller y voyager un peu en-dehors des journaux parisiens... et voir sur place la « prospérité » de tous ces pays gérés par la droite... c’est comme l’Afrique. 

            - le libéralisme c’est la liberté économique des riches au détriment de la liberté économique des pauvres... voilà tout : l’accroissement des inégalités. Faut peut-être sortir de vos étroitesses idéologiques. La liberté économique des pauvres est entravée par les « réglementations » et la « bureaucratie » libérale. Voilà les faits. Regardez par exemple comment le poids des loyers plombe la liberté économique de nombreux français. 

            - il ne vous est jamais venu à l’idée que ce sont les mesures de répartition social-démocrates mises en place dans de nombreux pays au cours de leur développement qui ont permi les « succès » dont vous créditez le « libéralisme » ?! Ouvrez un peu les yeux ! Sortez de vos bouquins d’école de commerce !

            - La correspondante du Figaro aux USA (marxiste ?) expliquait sur BFM-TV il y a 2 jours le recul de l’espérance de vie de la classe populaire blanche américaine depuis le début de la vague libérale dans les années 70-80. Un recul d’espérance de vie égal à celui subit par le peuple russe après l’effondrement de l’URSS et l’avènement de la « prospérité libérale »... RECUL DE L’ESPARANCE DE VIE... vous voyez ? 

            - Parlez-nous un peu du bilan de Jean-Paul 2 sur l’évolution de la pratique catholique et l’influence de l’église en Europe de l’Ouest entre 1980 et 2000... pour rire un peu... Ce pape américain a achevé toute la force théologique issue de Vatican 2 et fait fuit les fidèles des églises. La pratique populaire et le mouvement social chrétien en Europe de l’Ouest ont été erradiqués par Jean-Paul 2 par anti-communisme primaire... Les spectacles pop-rock où ils se mettaient en scène n’ont fait qu’empirer la débilitisation sénile du catholicisme. Sacré bilan !

            - Quant à sa sortie sur les manuels scolaires français qu’il n’a pas lu, la Jolie Ministre lui a simplement conseillé de les lire par lui-même. Est-ce trop compliqué à comprendre ? 

            • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 octobre 13:07

              « L’avantage d’être Pape, c’est que l’on peut énoncer de nobles principes sans avoir à en assumer les conséquences. »

              ça vaut aussi pour les journalistes et les philosophes de salons :
              « l’avantage d’être Zemmour, Finkelkraut, Onfray etc... c’est qu’on peut énoncer des (nobles ?) principes sans être responsable de rien, et en disant que ce n’est pas à moi de proposer des solutions ».


              • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 octobre 13:26

                @Olivier Perriet

                Oui, mais pour le Pape, c’est moins facile que pour Finkielkraut. Si on le contredit, il ne peut pas répondre : « vous êtes antisémite ! ».

              • Alren Alren 11 octobre 16:07

                De Mélenchon à Le Pen, de Sanders à Trump, en passant par Theresa May, la dénonciation du libéralisme (forcément « ultra ») est devenue le pont aux ânes de la bien-pensance contemporaine

                Bien sûr tandis que Sarkozy, les LR, Bayrou, Macron, Juppé, Hollande ne sont pas des ânes eux !

                Mettre Jean-Luc Mélenchon dans le même sac que Marine Le Pen pour mieux déconsidérer le premier, alors qu’ils n’ont absolument rien de commun, ni dans le programme ni dans l’intelligence, ce n’est pas le fait d’un âne mais d’un s...d !


                • Harry Stotte 11 octobre 17:16

                  @Alren

                  « Mettre Jean-Luc Mélenchon dans le même sac que Marine Le Pen pour mieux déconsidérer le premier... »


                  MIs à part qu’on pourrait très bien affirmer l’inverse, faut être parano pour croire que quelqu’un chercherait à déconsidérer un type dont la mouvance politique, tous candidats confondus, ne dépasse pas la barre des 15 %.


                  « ...alors qu’ils n’ont absolument rien de commun, ni dans le programme ni dans l’intelligence. »


                  C’est sûr qu’il faut en avoir dans le chou pour affirmer que la France n’a pas d’avenir sans les Berbères et les Arabes du Maghreb smiley

                • joseph-pierre (---.---.162.118) 11 octobre 18:32

                  La mère Najat, au lieu de s’exciter stupidement contre le pape, ferait mieux de se pencher sur la gestion des personnels de l’E.N., une des plus aberrantes, autoritaires et déshumanisantes qui soit !


                  • fatizo fatizo 11 octobre 19:38

                    On se souvient tous de ses propos immondes suite à l’attentat de Charlie Hebdo, comme quoi si on insulte sa mère, il est normal de donner un coup de poing en réponse.

                    Ce jour là ce type a justifié le terrorisme, il s’est par conséquent rangé du coté de Daesh. Et après lorsque les victimes de l’Etat islamiste sont un prêtre ou des gens qui assistent à un feu d’artifices, volte face totale pépère. 
                    Ill fait tout pour récupérer le truc qui va va faire briller son image d’homme d’église.
                    Ce type en robe blanche est bien de son temps, un être abject qui ne pense qu’à briller, qu’à récupérer le moindre événement ou le sang coule.

                    • njama njama 11 octobre 20:09

                      L’Église a toujours été réactionnaire, Vatican II est réactionnaire.

                      Le pape ne fait plus recette sur Agoravox, il y a eu trop d’articles sur lui


                      • njama njama 11 octobre 20:16

                        Je veux dire que Jorge Mario Bergoglio est l’évêque de Rome, c’est là son vrai titre, patriarche de l’Église catholique, et qu’il ne faut pas qu’il soit l’arbre qui cache la forêt ...
                        toujours fixer l’objectif sur la figure de proue d’une multinationale comme si il était un homme providentiel sans parler du navire et de ses marins c’est lassant...

                        Des discussions sur le christianisme seraient les bienvenues mais toujours centrées sur le pape c’est chiant et stérile ...


                        • jo le coucou (---.---.15.2) 12 octobre 15:31

                          bonjour à tous

                          c’est la première fois que je lis vos débats,
                          quelle tristesse , vos arguments ne pèsent pas lourd
                          face à ce qui va suivre
                          comme probablement vous n’avez pas lu l’encyclique
                          sur la sauvegarde de notre planète, sinon je vous y
                          invite , aller voir le paragraphe 194 il est instructif,
                          nos bricolages pour la finance, l’injustice sociale,
                          le non respect de la NATURE , la pollution etc ..
                          ne font que RETARDER l’EFFONDREMENT
                          aller donc sur le site de la collapsologie.com
                          et vous changerez peut être d’avis
                          jo 68800

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès