Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le père Arthur : un prêtre au service des Roms

Le père Arthur : un prêtre au service des Roms

Âgé de 73 ans, le père Arthur Hervet, prêtre assomptionniste de la région lilloise, ancien aumônier des prisons, des prostituées et des bateliers, mène un combat depuis plusieurs années contre l'acharnement et les exclusions dont les Roms sont victimes. L'élection de François Hollande avait fait naître en lui une lueur d'espoir. Aujourd'hui, force est de constater que la situation est toujours la même. Rien n'a changé, bien au contraire. Portrait d'un homme d'église hors du commun...

Arrivé dans le diocèse de Lille en 2006, le religieux a été particulièrement choqué par la situation précaire et l'extrême pauvreté des milliers de Roms installés dans l'agglomération lilloise. Lui qui n'aspirait qu'à ne redevenir qu'un prêtre comme les autres, n'a pas pu rester insensible face à la détresse de ceux qui sont souvent mis à l'écart de la société. Ce sont des êtres humains et, à ce titre, il doivent pouvoir bénéficier de toute la dignité et le respect qu'on accorde à chaque vie.

Assez rapidement, le père Arthur développe un réseau d'entraide particulièrement efficace. Au volant de sa camionnette, il récupère la surproduction d'une boulangerie industrielle, obtient du lait et des vêtements et va même jusqu'à payer de sa poche d'autres denrées alimentaires qu'il obtient à des prix cassés. Il peut le faire grâce à l'héritage qu'il a reçu d'un oncle. Il lui arrive régulièrement d'aller chez Décathlon pour acheter des tentes Quechua pour ceux qui n'ont rien sur leur tête pour se protéger et s'abriter. Et parfois même des caravanes d'occasion.Il fait la tournée des campements de Roms chaque jour. Une très belle vidéo a été réalisée pour le site du "Pèlerin" relatant une journée de travail du père Arthur.

La politique sécuritaire du gouvernement Fillon le met très vite en colère. Il s'insurge contre les nombreuses reconduites à la frontière qui sont alors pratiquées. Le procédé manque cruellement d'humanité et semble peu efficace. Les populations ainsi renvoyées dans leurs pays d'origine, principalement la Bulgarie et la Roumanie, n'ont pas de mal à revenir s'installer en France. Ce sont des citoyens européens et bénéficient donc de la libre circulation sur l'ensemble des pays de l'Union Européenne.

En 2010, le père Arthur avait fait parler de lui, dans les médias, en renvoyant à Brice Hortefeux, alors ministre de l'Intérieur, la décoration de chevalier de l'Ordre du Mérite qui lui avait été décernée quatre ans auparavant. Il avait également déclaré, après la messe dominicale, devant de nombreux journalistes : "Je prie, je vous demande pardon, pour que M. Sarkozy ait une crise cardiaque." Revenant sur ces propos le jour même, il avait tenu à préciser, par le biais d'un communiqué : " Je ne veux absolument pas la mort du président Sarkozy. Mon seul désir : que Dieu frappe son coeur comme il l'a fait pour Saul sur le chemin de Damas. Saul s'est relevé et est devenu témoin de la Vie." C'est un homme opiniâtre, engagé et révolté par les injustices dont les Roms sont les victimes et ses écarts de langage n'enlèvent en rien la noblesse et le courage de son engagement en faveur d'une population stigmatisée, exclue et vivant dans des conditions parfois effroyables. Et dans une indifférence presque générale...

Dans le même temps, Benoît XVI avait interpellé indirectement le gouvernement français de l'époque, en s'adressant à un groupe de pèlerins provenant d'une paroisse parisienne : " Les textes liturgiques de ce jour nous redisent que tous les hommes sont appelés au salut. C'est aussi une invitation à savoir accueillir les légitimes diversités humaines, à la suite de Jésus venu rassembler les hommes de toute nation et de tout langue." Déclaration qui avait provoqué un certain malaise dans les rangs de l'UMP.

Le 17 mars 2012, dans un courrier adressé au Collectif National Droits de l'Homme Romeurope, François Hollande, alors candidat à l'élection présidentielle, avait affirmé : "En ce qui concerne la situation des Roms aujourd'hui sur notre territoire, ma préoccupation est aussi la vôtre : la situation de ces femmes, de ces enfants, de ces hommes qui vivent dans des campements insalubres n'est pas acceptable. Je souhaite que, lorsqu'un campement insalubre est démantelé, des solutions alternatives soient proposées. On ne peut pas continuer à accepter que des familles soient chassées d'un endroit sans solution. Cela les conduit à s'installer ailleurs, dans des conditions qui ne sont pas meilleures." Une promesse qui voulait clairement mettre fin à la politique menée depuis plusieurs années par un gouvernement de droite.

L'élection de François Hollande à la Présidence de la république, le 6 mai 2012, avait fait naître un large sentiment d'espoir et de jours meilleurs chez le père Arthur. Force est de constater que la réalité est bien différente... Les promesses n'engagent que ceux qui les tiennent, en particulier en politique. La nomination de Manuel Valls au poste de ministre de l'intérieur va mettre un terme définitif aux espérances suscitées par François Hollande lorsqu'il était candidat à l'élection présidentielle. Le locataire de la place Beauvau poursuit le démantèlement de campements de Roms à un rythme effréné. Sans se soucier le moindre du monde des conséquences humaines... Une politique de droite, menée par un homme de gauche ! Où est la gauche humaniste et progressiste dans ce domaine ?

Après plusieurs démantèlements de campements de Roms dans l'agglomération lilloise, provoquant la colère de Martine Aubry, Première secrétaire du Parti Socialiste et Maire de Lille, le combat du père Arthur est loin d'être terminé. Il ne cesse de multiplier les initiatives afin d'interpeller les pouvoirs publics et de sensibiliser l'opinion publique. Sera-t-il entendu un jour ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 12:53

    Effectivement, avec la droite c’était beaucoup mieux !


  • tikhomir 3 septembre 2012 10:32

    Hop, un petit article pour que l’auteur puisse dire « mais regardez, je ne suis pas anti-catholique »... Quelle justification ! Allez, personne ne se fera avoir.

    « Dans le même temps, Benoît XVI avait interpellé indirectement le gouvernement français de l’époque, en s’adressant à un groupe de pèlerins provenant d’une paroisse parisienne »

    Ça, ça a été l’interprétation des médias mais ce n’est pas ce qu’il a dit. Il a dit « une invitation à savoir accueillir les légitimes diversités humaines » à des étudiants et pèlerins Français. Où est ce que ça parle des Roms ? Où est-ce que ça interpelle le gouvernement Français dans cette phrase ? Nulle part, et le discours ressemble à beaucoup d’autres qu’il fait tout au long de l’année et dont les médias hypocrites et menteurs ne retransmettent jamais.


    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 12:52

      Je n’ai pas besoin de me justifier sur ce sujet. On l’aura compris depuis longtemps, je suis en total désaccord avec la hiérarchie catholique. Aucun doute.

      Ici, je ne m’intéresse pas à l’Eglise catholique mais à un homme d’église qui mène un combat que j’estime courageux. Il y a également le fait que je le connais car sa paroisse est située près de mon domicile.

      Donc les réactions des membres de l’UMP étaient, à l’époque, injustifiées. Donc ils n’ont rien comprix eux aussi ?


    • tikhomir 3 septembre 2012 13:28

      Je n’y crois pas.

      « Donc ils n’ont rien compris eux aussi ? »

      En effet, ni compris, et surtout ni lu le discours du Pape pour vérifier qu’une fois encore les médias ne disaient pas une énormité ou ne transformaient pas tout comme bon leur semble.

      Ah si, il y a Bruno Gollnisch qui avait hurlé que les Roms devraient s’installer au Vatican et s’était corrigé publiquement par la suite une fois qu’il avait lu le discours en question et non simplement les dépêches et titres de journaux menteurs.


    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 13:32

      Tous des idiots ces hommes politiques et ces journalistes...

      Bien entendu, Bruno Gollnisch avait tout compris ! C’était un visionnaire...


    • tikhomir 3 septembre 2012 14:10

      A priori, s’il y a mensonge, alors il y a faute... Des idiots, non, mais des menteurs, oui.

      Pour Bruno Gollnisch, un visionnaire, peut-être pas, mais un des rares ayant eu l’honnêteté de se corriger publiquement après avoir réellement lu le discours (certainement un des rares à avoir lu le discours en question aussi, ceci explique certainement cela).


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 3 septembre 2012 11:57

      Grâce au père Arthur, j’ai mis la chanson en lien sur mon mur fb ^^


    • arobase 3 septembre 2012 13:24

      il y a tellement de mauvaises gens et mauvais chrétiens dans cette église que les rare hommes et femmes de cette valeur doivent être honorés.

      il faut en effet démanteler les campements roms

      80% des français sont pour en effet, mais il y a des nuances.il y a les habituels égoïstes, racistes, inhumains , et les autres 

      la charité, l’humanisme, la compassion, le partage doit guider nos actes et faire pour eux ce que nous voudrions qu’on nous fasse si nous venions à subir ce genre de vie.
       nul n’est à l’abri. donnons à ces êtres humains des conditions de vie décente, nous en avons les moyens. 

      que l’église ouvre déjà ses immenses domaines, ses richesses insolentes et inutile pour secourir des êtres humains fils de leur dieu comme eux,ne serait ce que pour ratrappe un peu ses turpitudes et se donner ainsi une toute petite chance d’améliorer leur sort dans l’au delà.

      et puis certains d’entre nous dépensent en une soirée champagne de quoi nourrir des familles entières pendant des mois. sans compter tous les gaspillages scandaleux et inutiles de cette société de consommation.

      exploiter politiquement ce sujet est scandaleux. seule une certaine droite peu humaine n’imagine que l’on doit accorder le minimum vital qu’à ses proches ou aux siens.

      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 13:42

        Je partage la totalité de votre commentaire. Pour une fois qu’un homme d’église vient en aide à son prochain, avec un dévouement qui mérite le respect ! Il y a tant de brebis galeuses dans cette Eglise catholique. D’ailleurs le cardinal Carlo Maria Martini, qui vient de décéder, l’a bien fait comprendre dans son dernier entretien accordé à la presse : « L’Eglise catholique a 200 ans de retard ! »

        J’habite près du Grand Séminaire de ma ville. Prévu à l’origine pour accueillir 150 personnes, il n’y a plus que 20 séminaristes... Il y aurait tant de choses à faire avec les locaux qui sont vacants ! Même chose pour la plupart des monastères et des couvents !

        Nul n’est à l’abri, en effet, de se retrouver dans le plus grand désoeuvrement.

         


      • PascalR 3 septembre 2012 14:52

        Qu’un curé s’emploie à aider les Roms pendant que des millions de français vivent sous le seuil de pauvreté, ça me faire hurler.
        Il y en a marre de toute cette foutaise autour des Roms. Le Vatican n’a qu’à les accueillir à Rome dans ses palaces.
        Ces gens sont dans l’illégalité, autant que leurs pays d’origine (Roumanie, Bulgarie) qui les rejettent. Pourquoi c’est encore la France qui doit résoudre le problème et payer la facture ?
        Je n’accepte pas que ces gens veuillent conserver leur mode de vie dans un monde qui change, en passant leur temps à quémander.
        Et puis je n’ai aucune honte à le dire, je me fiche des Roms et de leurs problèmes, nous en avons déjà bien assez à résoudre en France.
        Par contre, je propose une solution : que l’Europe sanctionne sévèrement la Roumanie et la Bulgarie et oblige ces pays à respecter les Roms et à les intégrer décemment, mais pour cela, les Roms devront aussi changer et s’adapter.


        • arobase 3 septembre 2012 15:14
          «  que l’Europe sanctionne sévèrement la Roumanie et la Bulgarie et oblige ces pays à respecter les Roms et à les intégrer décemment,  » 

          sanctionnons, comme ça ils auront encore plus de moyens pour venir en aide à ces populations.

          ça me rappelle un propriétaire qui n’avait rien trouvé mieux que d’empêcher un locataire (qui avait du mal à payer le loyer) de percevoir son allocation logement.

          pascal, quand tu te baladera dans la rue avec ton béret et tes trois baguette de pain, qu’une gosse de 5 ans déguenillée te demandera juste un petit quignon, tu lui demandera d’abord son identité, sa nationalité, et si elle est roumaine dis lui d’aller se faire voir chez le pape.

          par contre , si elle est originaire de neuilly donne lui tes baguettes et un billet de cent euros avec.

          • PascalR 3 septembre 2012 15:26

            Pour l’instant, les fillettes sont dans les bras de « braves » femmes qui tentent d’apitoyer l’imbécile qui donnera la pièce qui finira dans les poches de la mafia Roms.
            Pour l’instant, les fillettes sont forcées par leurs bourreaux de parents à cambrioler appartements et villas.
            Tout cela n’est pas de la fiction.
            Quand à donner à ceux qui en ont besoin, je choisis de le faire et je choisis à qui je donne, et notamment les SDF qui sont, la plupart du temps des français comme vous et moi.
            Et surtout pas les Roms, je suis libre.
            Et puisque vous avez la bonne parole, une question : que faites-vous pour les Roms, concrètement, vous ?


          • arobase 3 septembre 2012 17:12

            je les considère déjà comme des êtres humains et qu’en j’en rencontre un , d’abord j’ignore s’il est rom ou pas, ils ont l’air d’avoir comme moi une bouche un nez, des cheveux....


            je lui dit « bonjour monsieur ». c’est déjà le minimum.
            si sans le vouloir je lui ai marché sur les pieds, je lui dit : « excusez moi ».

            en définitive, j’agis avec eux exactement comme si c’était vous. smiley j’espère au moins que c’est comme ça que vous aimeriez que je vous traite. smiley

            pour le reste je ne vais pas vous raconter ma vie. mes actes sont conformes à ma pensée et quand je me regarde dans une glace , pas besoin de me donner des baffes.

            • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 17:19

              Exactement, ce sont des êtres humains et à ce titre, ils doivent bénéficier de toute la dignité et du respect que l’on peut porter à une vie.

              J’en connais qui font déjà la tête en attendant 2014 où ils deviendront des citoyens européens à part entière.

               


            • PascalR 3 septembre 2012 17:31

              Je n’ai jamais dit que je ne les considérais pas comme des êtres humains, juste que je n’accepte pas leur comportements de parasite et que je fiche de leur problème, c’est mon droit.
              Quand à 2014 et l’Europe, on glisse doucement vers une véritable guerre civile intra européenne tellement l’Europe est un vaste merdier sans fond, qui rira bien rira le dernier !!


            • arobase 3 septembre 2012 18:00

              il y a des centaines de milliers de parasites biens français et qui ne vivent pas sous la tente :

              -les religieux
              -les riches qui pompent la sueur des salaries
              -des banksters et autres spéculateurs,
              -commerçants voleurs (pas tous)
              -hommes politiques véreux (pas tous) , 
              -voyous, voleurs, gangsters....
              -certains militaires encasernés à vie....... vous en voulez encore ?

              à tous ceux-la, repus et bien vêtus, gros et gras et souvent le ruban à la boutonnières, ceux qui fustigent les malheureux, les pauvres, les étrangers....leur font des courbettes.

            • arobase 3 septembre 2012 17:41

              « Et le régime Flamby, à peu près mou en tout,.......... » c’est ça, en trois mois il devait compenser 10 ans de gestion criminelle !

              certains préfèrent le régime compulsif à sens unique de l’autre :

              en 5 ans : la faillite, des milliards de déficit, des milliards de cadeaux aux riches et aux entreprise, des millions de chômeurs, des millions de pauvres, et pour les plus démunis 32 nouvelles taxes en cadeau !

              ça ce fut la panacée, et pas molle du tout !! smiley dommage qu’il soit parti !!

              même si on fait partie des puissants, comment peut-on applaudir à ça ?
              profitez, mais au moins boucler là, c’est indécent.

              • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 19:24

                Il a tout juste quatre mois que François Hollande a été élu et on commence déjà à commenter son bilan sur une si courte période ! C’est vraiment se foutre de la gueule du monde ! Laissons lui faire ses preuves. Et s’il n’est pas à la hauteur, il reste la sanction des urnes en 2014.

                Dix ans de gestion des affaires de l’Etat par la droite : des riches à qui on fait des cadeaux fiscaux, des familles modestes à qui on demande de se serrer la ceinture ! La France est en faillite et ce n’est pas le résultat de la politique de François Hollande ! Sans oublier le chiffre de trois millions de chômeurs (officiellement) que notre pays vient d’atteindre ! Un bel héritage de l’UMP !

                Vous avez raison, on ne peut pas applaudir un tel désastre même si on fait partie des puissants et des nantis.

                 

                 

                 

                 

                 

                 


              • PascalR 3 septembre 2012 19:41

                On est bien loin des Roms ...

                Puisque Mr Di Bella cite W.BRANDT sur l’injustice, moi je considère qu’un roumain qui vient bosser en France comme maçon alors que mon fils maçon et français ne trouve pas de travail est une INJUSTICE.
                Mais vous, vous êtes peut-être un intellectuel au dessus des contingences de la vie terrestre quotidiennes, avec un travail assuré à vie et un bonne paie à la fin du mois, pire, un retraité tranquille.
                Et oui, nous voyons tous le monde par le bout de notre lorgnette personnelle, vous êtes vous et je suis moi.

                • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 19:56

                  Bien sûr, après les plombiers polonais qui devaient envahir la France, maintenant les maçons roumains...


                • arobase 3 septembre 2012 20:57

                  il y aurait donc en France une population roumaine qui n’embauche que des maçon roumains pour leurs travaux ?


                  donc pas un seul français ou une entreprise n’embauche un maçon roumain ? ils ne s’embauchent qu’entre eux ?

                   il y a donc tant de donneurs d’ordres (ou des entreprises ) roumains chez nous pour que nous soyons menacés par une invasion de maçons roumains ? 

                  moi je n’en ai jamais vu ! chez moi ils sont tous arabes ou portugais. et on se les arrache !
                   et heureusement qu’ils sont là sinon je ne sais qui bâtiraient nos misons.

                • PascalR 3 septembre 2012 21:21

                  Vous n’êtes pas bien informé je crois, ce sont des boîtes comme Bouygues, Eurovia ... et des PME bien françaises qui font travailler des maçons roumains.


                • arobase 3 septembre 2012 23:00

                  mon cher les boites que vous citez sont tenues par des gens de droite qui ne connaissent aucune nationalité et dont le dieu est le fric. 


                  tant que les pauvres gens voterons à droite, ils donnerons de la force et du pouvoir aux négriers qui tiendrons par les couilles tous les gouvernements,y compris ceux de gauche.

                  les peuples de tous les pays ont intérêt à voter et soutenir massivement les gouvernements humanistes afin de leur donner a force de lutter contre ces puissances de l’argent.

                  tant qu’on n’aura pas compris ça on continuera à opposer les pauvres gens, d’où qu’ils viennent afin qu’ils se battent entre eux, pendant ce temps les requins ont les mains libres.

                  votre fils ne trouvera pas plus de travail si les travailleurs étrangers ne viennent pas chez nous. le jour ou ces requins ne trouverons plus la main d’oeuvre étrangère à bas prix, ils délocaliseront tout simplement.

                  mais comment faut-il faire pour faire comprendre aux gens où se trouve leur place, et leur intérêt ?

                • arobase 3 septembre 2012 20:50

                  et encore, mon cher Guiseppe, estimons nous heureux, ce qu’on peut lire ici n’est pas le pire. il manque l’escouade, la meute habituelle « d’humanistes » . ils doivent être ne vacances. smiley

                  pour certain leur vision de l’humanité se limite à leur quartier, et encore ! :
                  « je préfère mon frère à mon cousin, mon cousin à mon voisin, mon voisin à...... »
                  après la frontière il n’y a plus d’êtres humains, sauf s’ils sont riches, bien habillés et bien portants, ou émir... smiley

                  ce n’est pas de leur faute, le lavage de cerveaux et le formatage des esprits fonctionne à plein régime. par exemple sur i.télé et BFM, c’est 24h/24 que la messe se dit, sur tous les sujets. hier soir par exemple, une phrase de copé (le messie) sur hollande a défilé 3 heures.

                  • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 3 septembre 2012 21:08

                    C’est aussi ce que je pensais, arobase smiley

                    Je suis surpris de leur silence. C’est certainement un sujet qui ne les intéresse pas. Pour une fois que je casse pas du curé ou que je viens pas leur rabattre les oreilles avec l’égalité pour les homos et les lesbiennes smiley

                    Oui vous avez raison ! C’est du lavage (ou larvage) de cerveaux à ce niveau là...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès