Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le peuple élu attend le messie

Le peuple élu attend le messie

L’autorité d’un seul homme compétent, qui donne de bonnes raisons et des preuves certaines, vaut mieux que le consentement unanime de tous ceux qui n’y comprennent rien Galilée . Cet homme éminent, a tenu tête devant l’épiscopat et gagné ce combat où l’autorité ne cherche plus à comprendre mais juste à dominer, quitte à mener toute l’humanité dans l’occultisme. Cet homme a réfléchi avant de parler si bien qu’il est arrivé à soutenir sa thèse jusqu’à faire plier l’autorité et imposer la vérité aujourd’hui vérifiée avec des arguments solides et recevables. Ce libre penseur qui a donné le « la » et ouvert une nouvelle porte dans laquelle beaucoup aujourd’hui se sont engouffrés pour voir enfin la lumière, cet homme s’est trompé, je l’affirme ! Galilée condamné à la prison à vie par la Congrégation du Saint-Office aurait murmuré dans sa barbe, le 22 juin 1633 : « Mais pourtant elle tourne !

On est d’accord, mais elle ne tourne pas rond !

Nous devons bien sûr à cet homme d’être entré en lumière et nous avoir sorti de l’obscurantisme dans lequel nous plongeaient les autorités morales, mais depuis, il faut voir les choses en face, l’humanité ne tourne plus rond. Pourquoi ? C’est assez difficile à confirmer comme ça, d’emblée, mais nous semblons souvent en accord sur certains sujets, de tous bords que nous soyons. Le consensus est général d’un bout à l’autre de la planète au sein d’une certaine tranche d’âge, et dans tous les milieux, mais pas forcément pour les mêmes raisons. Les uns parce qu’ils cèdent finalement et peut-être tout récemment au discours ambiant depuis qu’ils ont croisé le regard de l’autre moitie de l’humanité qui souffre et l’affiche sans obscénité au cours des reportages sur les innombrables catastrophes dites « naturelles ». La terre ne tourne plus rond parce que dix pour cent seulement des humains suffisent désormais, par leur puissant aveuglement, à altérer l’ensemble d’un système sous le joug de la volonté d’un seul homme, et accréditent le consentement électoral démocratique largement inégalitaire. Désormais, quand un citoyen sur dix est représenté par l’autorité dominante ou seulement par l’homme qui la représente, qu’il s’y accroche réseau-lument, et tâche de faire taire ou de décrédibiliser les neuf autres, l’inégalité persiste malgré la résistance. Les dominants du paf se moquent de la volonté, de la pensée propre, du non consentement, et du désaccord semblant croissant selon les chiffres, des neuf autres points non représentés par leur votes ou leurs voix. Parmi ceux ci, une quantité croissante prend la parole sur le net pour dénoncer le système établi, au risque de passer pour moins que rien par les élites médiatiques.

L’humanité attend le messie, parce qu’elle a perdu son bon sens naturel. Elle a cessé de lever les yeux vers le ciel, vers ce qu’elle appelle encore dieu, mais sans n’y rien savoir ni ne l’avoir jamais vu, et regarde parterre. Elle avance en regardant les chaussures de celui qui précède avec, la nuit, une main sur son l’épaule. Elle avance en aveugle mais, imiter, c’est limiter. L’homme providentiel, lui, s’est écarté du groupe qui avance sans raison ni direction, puis s’est arrêté pour réfléchir et méditer. Ainsi il lui devient bien plus facile de lever les yeux. C’est là qu’il découvre le ciel de la nuit, avec des quantités incalculables de repères divers et variés en lueur, en taille, et en silence, et dans ce silence, le sage qui a su s’arrêter ne le regrette pas tellement il est apaisant et rassurant. Alors que tout bouge autour de lui, que les bruissements des animaux sauvages remuent les feuilles mortes, que celles-ci tombent des arbres, que ces arbres sifflent légèrement avec le vent, que le vent chante dans les branches, lui peut rester immobile. Et c’est quand il reste immobile qu’il peut savoir enfin que le ciel aussi bouge et tourne rond, que les étoiles toutes ensemble décrivent chacune sa courbe autour d’un point. Seul l’homme qui sait s’arrêter sait que tout bouge autour de lui. Sans s’être écarté du groupe des marchan(d)ts, sans avoir eu le courage de quitter ceux qui avancent, il n’aurait jamais eu cette idée de se figer pour contempler l’immensité de l’univers ni sa faculté à tourner sur lui même. C’est le socle de la sagesse.

Parmi les sages qui ont fait entendre leurs voix, il en est un qui dit ceci :" Avant même de pouvoir lire ou écrire ma langue maternelle, j’avais appris le Coran par cœur, en arabe, sans en comprendre un traître mot. ainsi en est-il pour des centaines de millions d’enfants musulmans. Dès que j’ai été capable de raisonner par moi-même, j’ai rejeté tous les dogmes religieux que l’on m’avait fait ingurgiter. (...) La bataille finale ne sera pas nécessairement entre l’islam et l’occident mais entre ceux qui attachent du prix à la liberté et ceux qui n’en attachent aucun ". Ibn Warraq. Les Dogons, eux, conservent leur savoir depuis la nuit des temps par ce moyen : La langue parlée par les Dogons est le dogon qui regroupe plusieurs dialectes. Il existe aussi une langue secrète, le sigi so, langue réservée à la société des masques. Leur particularité tient du fait qu’ils se la transmettent de bouche à oreille depuis toujours et en conservent le secret entre eux. S’étant toujours interdit de l’écrire, ils l’apprennent par cœur. Les Dogons seraient venus du Mandé, région située au sud-ouest du Mali au XIVe siècle pour éviter l’islamisation[2]. Ce qui confirme la sagesse du premier cité, Ibn Warraq. A la différence du peuple Dogon, qui s’est toujours transmis ( contrairement aux islamistes et leurs madrassas ) leur historique par la parole, c’est l’écriture qui a permis à la civilisation grecque de s’établir et de se disperser. Comme bien d’autres peuplades pittoresques, les Dogons ont toujours su conserver leur indépendance à cause de la difficulté d’accès à leurs territoires montagneux isolés, comme les Inuits, Mongols, tribus amazoniennes ou de Guinée, mais aussi étrangement certains qui font parler d’eux en mauvaises circonstances, dans ces territoire qui font soutenus par les médias : Les tchétchènes, les darfouris, les arméniens, les népalais, les talibans, etc...

En effet, la véritable sagesse ne se transmettra pas par écrit et surtout pas par textes traduits, sachant que toute interprétation devient alors possible. D’où l’intérêt de protéger les peuples isolés, car l’homme providentiel est peut-être un des leurs.

« il vaut mieux avoir raison seul, que se tromper avec la masse ». André Prèvot

http://www.eseta.fr/index_fichiers/citeserre.htm

http://www.youtube.com/watch?v=2YyNjAs-nHo&feature=player_embedded

http://www.moto-histo.com/Ev_G/vaucanson.htm

Documents joints à cet article

Le peuple élu attend le messie

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • 3°oeil 9 septembre 2010 11:17

    Lorsqu’un aveugle conduit un aveugle, ils tombent tous les deux dans le méme canal...


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 11:25

      D’où l’intérêt de ne pas suivre le courant panurgien...


    • herbe herbe 9 septembre 2010 21:42

      Illustration en courte vidéo :

      http://www.youtube.com/watch?v=C8AX6L4sba4


    • BABAYAYA BABAYAYA 9 septembre 2010 11:34

      j’aime beaucoup cet article...

      Il est vrai que de nos jours il est plus « rassurant » d’être dans les clous, dans la norme et faire comme tout le monde........

      c’est d’un chiant..............

      on ne cherche plus à faire confiance au bon sens...
      on a loft story à la télé un cocaen main gauche un double cheese dans la droite et le téléphone portable coincé sur l’épaule et on commente l’émission avec une personne à l’autre bout du fil qui se situe à 50m de chez soi.........

      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 11:43

        Merci pour l’avis,

        « Il est vrai que de nos jours il est plus »rassurant« d’être dans les clous, dans la norme et faire comme tout le monde. » ça marche en général sauf dans le cas d’Aurélie Boullet, cette femme d’ailleurs très jolie qui est entrée dans l’administration de la collectivité territoriale d’Aquitaine et dont on attendait d’elle qu’elle soit belle, ce qui est vrai en plus, et qu’elle se taise...Manque de pot, elle a parlé : http://societe.fluctuat.net/zoe-shepard/interviews/9166-Entretien-avec-Zoe-Shepard.html

        « c’est d’un chiant.  » en effet, toute la passion qui anime le jeune qui entre dans le monde du travail et fait face à la morosité ambiante et au rythme administratif, j’ai connu, mais j’ai couru...voir ailleurs.


      • BABAYAYA BABAYAYA 9 septembre 2010 11:49

        ce qui est en train de m’arriver en ce moment...

        Je suis rentré dans les clous pendant 4 ans, je n’en peux plus...
        le CDI n’est pas fait pour moi...je ne saispas rester plus de 2 ans sur un même lieu...
        Attention, comprennez par là que je ne suis pas malheureux bien au contraire, j’ai la chance d’avoir des compétences dans un domaine porteur qui me mettent à l’abri de la précarité, je ne suis pas riche mais je mange correctement à chaques repas et je dors sous un toi plutot correct.
        Je suis toutefois plutot un « hors norme », au lieu d’ête en costume comme les collègues je serais plutot treillis et crète...
        et ’javoue que cela me fait assez rire de les voir se démener pour « paraitre » puisque c’est le maitre mot désormais... il n’y a plus d’être...

      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 12:01

        « Je suis rentré dans les clous pendant 4 ans, je n’en peux plus... » après mes études derrière des murs de cinq mètres, j’ai choisi la liberté. « ...je ne sais pas rester plus de 2 ans sur un même lieu...je n’ai pas supporté la première humiliation et suis sorti le premier mois, ensuite n’ai parfois fait qu’une semaine et en tout et pour tout, n’ai travaillé que cinq ans...j’en ai cinquante. » et j’avoue que cela me fait assez rire de les voir se démener pour « paraitre » puisque c’est le maitre mot désormais... il n’y a plus d’être...c’est ce qui fait ma différence.

        mais bien sûr, pas les moyens d’élever une famille.


      • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 11:55

        Bonjour Lisa,
        j’ai beaucoup apprécié ton article
        un régal,
        et sus aux moutons de Panurge.
         smiley
        une bonne nouvelle, Didier Porte fait son entrée à Médiapart !
         smiley
        à+


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 12:12

          Bonjour Olivier,

          merci pour l’avis favorable et la bonne nouvelle.
          Il se dit que Béhachel et Carla Bruni arrivent sur avx...
          Avx a refusé les aides d’Etat pour préserver son indépendance, serait ce un mauvais choix sachant que Médiapart les a accepté. J’ai pris conscience de leur pouvoir de travail avec ce lien : http://maps.google.com/maps/ms?hl=fr&ptab=2&ie=UTF8&oe=UTF8&msa=0&msid=106468196104779563781.00045a2a5e1c2cf69d5d4&ll=46.988988,1.955652&spn=8.033979,11.664219&source=embed Ce travail formidable n’est possible que d’une entreprise recevant déjà 8 millions d’euros de pub...
          Merci d’être venu. L.S.


        • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 13:54

          Lisa,
          mon article a fini par passer,
          j’ai changé le titre (eric et nicolas sont dans un bateau, le bateau coule, qui est sauvé ? la France) et je l’ai remplacé par « woerth le dernier fusible »,
          je suis accueilli sans « filtrage » par cent papiers, et je leur en suis reconnaissant,
          j’ai encore un article en « souffrance » sur av, et j’attends de voir s’il passe, ou pas,
          ensuite on verra.
          pour médiapart, ils ont aussi demandé à Guillon de venir, et il se tate.
          j’espère qu’il ne se tatera pas trop longtemps, il me manque.
           smiley
          en tout cas, j’ai définitivement rayé france inter de mes choix.
          honte à Val.
          il va y avoir des tondus à la prochaine et inévitable libération du pays.
           smiley


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 13:06

          Bonjour pasou,

          Vincent Reynouart, si vous écoutez bien les vidéos où il s’exprime, vous comprenez tout de suite pourquoi cherche-t-on à le faire taire. Ce qu’il dit mérite souvent d’en discuter.

          « Quant un historien démontre que le savoir grec... » mon avis qui rejoint ce que j’ai entendu cette semaine et dont je n’ai pas trouvé les liens, déclare comment tous les textes induisent en erreur puisqu’interprétables. L’église, pour convertir les illettrés, faisait appel aux dessins, beaucoup plus simples et efficaces. 

          « Quant un chroniqueur dit à la TV qu’il croit à l’existence des races  » Dites donc ! On est pas des chiens ! quand même !

          « ... mais le Nuremberg du communisme n’a jamais été fait ... » lorsque l’on comprend ce que représente un climat continental, et particulièrement à l’échelle de la Russie, alors on sait que bien de ces morts sont le fruit de catastrophes naturelles ou du moins, de la responsabilité des gouvernants à ne pas en avoir pris conscience. Nous devrions bien le savoir, depuis que napoléon s’y est frotté, si la désinformation n’avait pas ourlé cet épisode...

          Décider de quitter le groupe pour y voir plus clair, s’est déjà en soi accepter d’être rejeté, mais c’est là qu’on fait les plus belles rencontres de semblables.


        • L'enfoiré L’enfoiré 9 septembre 2010 12:40

          Salut Liza,

           Vous vous souvenez de ceci :

          En 1961, J.F. Kennedy prononçait un discours qui allait changer les attitudes des Américains pour de nombreuses années et dont les paroles allaient se retourner en définitive contre eux. Sous une forme anodine qui appelait, au premier degré, à de nombreux applaudissements, il lançait le 20 janvier 1961 lors de son investiture :

          « Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays ».


          Le Messie à l’époque, c’était lui. Comme Obama, aujourd’hui.

          De Messie, vous risquez d’attendre très longtemps.
          Ouvrez-vous aux autres pays, Voyez où son les intérêts, les tares, les mauvaises compréhensions des réalités.
          Allez au devant de l’info. Ne la subissez pas.
          Ne croyez pas le premier gourou qui se présente.
          Le Messie, c’est vous et vous seul.
          A réfléchir...
           smiley
           


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 13:17

            Salut Guy,

            mais non...mais siiiiiiii, mais non...mais siiiiiiii ! En fait, tu le deviens naturellement si tu contredis tout ce que tu entends toute ta vie qui répond à la pensée unique, et ta critique mène au bout du compte à proposer d’autres voies et ouvrir d’autres portes. Évidemment qu’il ne suffit pas d’attendre, mais bien d’agir tous les jours pour sauver le monde.

            L’académicien que je cite dit aussi ; celui qui écoute sa conscience ne tarde pas à entrer en conflit avec la société. En effet, la société a surtout besoin d’esclaves dociles.

            Merci d’être venu apporter du vent à mon moulin.


          • Fergus Fergus 9 septembre 2010 13:14

            Salut, Lisa.

            Superbe texte et regard lucide sur les dérives de notre époque. J’ai beaucoup apprécié la référence aux Dogons.

            Félicitations également pour le choix de l’illustration.

            Bonne journée.


            • birdy 9 septembre 2010 13:18

              Oh oui c’est bouleversif et étonnifiant.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 13:45

              Salut Fergus,

              Les illustrations ne sont pas vraiment en relation avec le texte et le doute persiste quant à l’authenticité des deux : en effet, on peut faire tant de choses avec photoshop...mais si la première est authentique, elle illustre très bien le fait que toutes les races, même fondamentalement différentes, en poids, en poils, en tailles, peuvent alors s’approcher sans danger. Qu’est ce qu’on attends dès lors pour se croire égaux.

              Merci pour l’accord total. 


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 13:48

              @ pasou, excellent le « y a bon » Obanamania « ...non, » obamnania « . Peut-être le titre d’un prochain article merci.

              @ birdy, excellent » bouleversif ", c’est époutouflifiant !


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 14:20

                Merci pour la source,

                je fais pareil citant l’affaire Boeurk depuis des semaines, mais j’ai perdu la source..
                vidéo : http://www.toppeo.com/video-aidons-les-banques-7950.html .


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 16:57

                J’ai parlé de la Russie, celle qui commençait de l’autre coté de la muraille de Chine, et pas du communisme. Cette muraille délimitait la zone au delà de laquelle le climat devenait intenable, géostratégiquement parlant.

                « C’est une évidence mais c’est aussi une question de nature individuelle.  » la politique ne consiste-t-elle pas à contrarier la nature individuelle, plutôt qu’exploiter les différences, comme on peut le constater actuellement...


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 17:50

                Deux autres infos à propos de la Russie, car notre avenir est entre leurs mains.

                La première est un article paru ici et qui relate de la désinformation qui sévit sur les ondes officielles : http://www.centpapiers.com/la-russie-entre-canicule-climatique-et-agression-mediatique/28361 mais qui décrit comment ce pays subit, en plein été comme en plein hiver, un climat extrêmement dur.

                La seconde : Pour le gaz les cartes sont rebattues en ce moment, la rareté est une notions battue en brèche. Sans que l’on ne connaisse encore l’ampleur des nouvelles réserves de gaz, il semble acquis que l’horizon énergétique de la planète ait une nouvelle fois changé. Les centrales électriques fonctionnant au gaz avaient déjà des couts et des délais de construction attrayants, elles deviendront encore plus attractives grâce au nouveau prix du combustible. Ponctuellement, les prix du gaz spot, 1/3 moins cher que les contrats à long terme européens permettent lorsqu’ils sont introduits dans les formulations de prix (disons 20%) de réduire la facture énergétique. " ( LesEchos.fr )

                Il n’y a donc plus qu’à recycler notre marché automobile qui déjà propose en série des véhicules 100 % électrique dès octobre chez psa. http://www.boursier.com/vals/FR/psa-peugeot-ion-et-citroen-c-zero-cheres-electriques-news-398383.htm


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 17:04

                « notre être se fait avoir » beau résumé de la situation.

                En fait, la religion avait pour but premier de rassembler les humains sous des lois communes, tout comme le communisme probablement. Mais comme toutes les idéologies, elle a connu ses dérives, notamment en pays Cathare. Trop de lois tuent l’objectif visé et tue tout court, mais c’est surtout le fait d’avoir à les écrire qui entraine les interprétations possibles et l’actualité nous le prouve grandement.


              • NeverMore 9 septembre 2010 14:32

                Et tu seras pareil, Nathanaël, à qui suivrait pour se guider une lumière que lui-même tiendrait en sa main

                etc ...

                C’est vrai qu’il faut tous les jours réaffirmer les évidences.


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 17:10

                  Il est des lois extrêmement simples à comprendre et que tout le monde applique sans discuter comme la conduite à droite. Mais cette loi n’est même pas universelle puisque de l’autre coté de la Manche l’on fait différemment.

                  Afin de ne pas contrarier notre bas monde, et l’univers entier pendant qu’on y est, il est donc plus sage de respecter un ordre moral et non vénal. C’est malheureusement le cas avec bling bling au château.


                • oncle archibald 9 septembre 2010 14:35

                  Au village sans prétention
                  J’ai mauvaise réputation
                  Que j’me démène ou qu’j’reste coi
                  J’passe pour un je ne sais quoi

                  Je ne fais pourtant de tort à personne
                  En suivant mon chemin de petit bonhomme
                  Mais les braves gens n’aiment pas que
                  L’on suive une autre route qu’eux
                  Non les braves gens n’aiment pas que
                  L’on suive une autre route qu’eux

                  Georges l’a dit il y a longtemps et ça ne s’est pas amélioré depuis ... Il ne fait pas bon ne pas ressembler à ce que « les braves gens » imaginent que vous devriez être ... Très peu parmi « les braves gens » ont la curiosité de chercher à savoir pourquoi ...Mais quand c’est le cas, il est rare alors de ne pas devenir potes ... Les hommes libres et de bonne volonté se reconnaissent entre eux assez facilement, finalement ..

                  Quant au Messie .. Il ne tient qu’à nous de le reconnaitre. Il a souvent une bonne bouteille sous le bras quand il vient frapper à ma porte, et nous la buvons ensemble en regardant rire les petits enfants ... Nous savons qu’ils sont intelligents et que le monde ira mieux demain, c’est le panard !

                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 17:23

                    Salut onc’

                    notre grand Georges a été nettement censuré à ses débuts avant de finir par se faire comprendre et devenir notre morale à beaucoup, notamment à cause d’une chanson qu’on peut peut-être retrouver sur le net, où il enviait les orphelins de cette chance qu’ils avaient de ne pas avoir eu de parents...

                    « Les hommes libres et de bonne volonté se reconnaissent entre eux assez facilement, » Ils sont faciles à reconnaitre, il sont souvent seuls et autonomes. On en voit quelque uns dans l’émission Pékin Express, rencontrés par les candidats dans les zones perdues où il cherchent accueil. En deçà d’une certaine limite, ce sont souvent ceux ci les plus accueillants.

                    « Il ne fait pas bon ne pas ressembler à ce que »les braves gens« imaginent que vous devriez être  » c’est encore pire que cela, quand j’entendais « il est bien brave, çui là » ça voulait dire qu’il était intellectuellement déficient. Mais rien n’empêche que l’auteur de cette chanson, dont je te remercie d’avoir eu l’idée d’en ajouter le texte, y ait pensé en s’exprimant ainsi.


                  • joletaxi 9 septembre 2010 15:40

                    « il faut voir les choses en face, l’humanité ne tourne plus rond »


                    A part pour les religieux,et encore, quelle pourrait donc être la finalité de la race humaine ?A-t-elle plus d’importance que les dinosaures ou les araignées ?Bien sur que nous nous agitons en tous sens et que nous « tournons en rond » cela n’a jamais cessé.

                    ...cours des reportages sur les innombrables catastrophes dites « naturelles ». La terre ne tourne plus rond parce...

                    Décidément vous avez du habiter sur un sens giratoire.
                    Ah, ma bonne dame, l’eden perdu, le jardin des délices,de ce temps là madame, tout n’était que miel et félicité.
                    Comme cela doit être dur de vivre dans un monde aussi déglingué,pollué,atomisé,j’éprouve pour vous la plus grande compassion.
                    Moi personnellement,je m’en tape complètement,j’achète toutes ces idioties qui viendront grossir nos décharges, je fais le plein à la pompe,et s’il le faut, je consommerai jusqu’à la dernière goutte,je me goinfre de côtes à l’os à l’occasion, je mange des fraises en hiver, je bois du café, du thé, bref, je fais vivre Max havelaar à toutes occasions.
                    Car à part cela, qu’est-on venus faire ici ?Si je prends des douches tièdes,que je fais mes courses à vélo, le monde va tourner« rond » ?
                    J’ai comme un doute.
                    Bizarre que tous ces « prélats » de la bonne conduite, ils se goinfrent encore cent fois plus que moi ?


                    • oncle archibald 9 septembre 2010 16:12

                      Bizarrement Jo j’ai l’impression que c’est votre taxi qui tourne en rond sur le sens giratoire avec des sens interdits sur toutes les rues qui permettraient d’en sortir, réecouter Devos à cesujet ..

                      Lisa avec son tact habituel vous dit seulement arretez votre taxi, allez au centre du giratoire, j’espere qu’il y aura un peu d’herbe, couchez vous sur le dos et regardez les étoiles .. C’est y pas plus agréable comme ça ? Et puis sincerement les fraises en hiver, elles ne sont pas très bonnes .. attendez la saison. Keep Cool Jojo !

                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 17:36

                      « tout n’était que miel et félicité » il s’en faudrait de peu qu’on y arrive, je dirais même plus, on devrait y être. S’il on n’y est pas, et qu’il faut encore multiplier les nouvelles lois quotidiennes, c’est qu’on en prends pas le chemin.

                      « Comme cela doit être dur de vivre dans un monde aussi déglingué, pollué, atomisé, » J’habite la plus belle maison dont j’ai hérité, au milieu du charmant petit village bien décrit par Alain Fournier dans le Grand Meaulne. En vingt ans, il est devenu une petite ville bien bétonnée avec la bénédiction des autorités locales, et avec des dossiers très lourds dont j’ai déjà parlé ici.

                      « Bizarre que tous ces »prélats« de la bonne conduite, » bon, bien sûr, je n’ai pas suivi un tracé classique de vie active et je dois tout à mes parents que je remercie encore une fois, mais à propos de conduite, je suis vierge en constat amiable. Ce qui m’autorise à servir d’exemple pour la bonne cause : la paix pour tous.


                    • OMAR 9 septembre 2010 16:39

                      Omar T.

                      Bonjour Lisa
                       Article trés instructif, merci de nous l’avoir communiqué.

                      Nous vivons ce genre de problème, car ce n’est pas évident, que parmi nous Musulmans, un Galilée réussisse à faire entendre la voix de la raison.

                      Il existe des Ibn Warraq parmi nous et ils sont nombreux, mais à qui peuvent-ils s’adresser sans risquer une fetwa, alors dans certains cas le Messie c’est le peuple.

                      A titre d’exemple, cela fait plus de trente ans que le week-end en Algérie s’étale sur le Jeudi et le Vendredi, malgré toutes les pertes économiques et les dysfonctionnements que cela engendre.

                      Cela fait seulement six mois que le pouvoir a admis son erreur.........à moitié.
                      Désormais, le week-end s’étale sur le Vendredi et le Samedi....

                      Autre exemple, alors que nous faisons confiance à une radio, une IRM ou un scanner, chaque année, l’entame du mois de Ramadhan soulève des polémiques dans le monde musulman, et pourtant Hubble transmet....

                      Mais gardons espoir, ça viendra, piano piano...


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 18:53

                        Bonjour Omar,

                        " Il existe des Ibn Warraq parmi nous et ils sont nombreux, mais à qui peuvent-ils s’adresser sans risquer une fetwa,  « ce que redoute le plus l’autorité religieuse est le cancer moral que diffuse le monde moderne avec tous les dégâts que l’on sait. Bon, bien sûr, c’est un peu paradoxal, mais c’est également par l’intermédiaire de celui ci qu’on peut le voir notamment à la télé, et aussi par ce moyen avec lequel nous communiquons. Tout ceci est subversif pour ces autorités pures qui se transmettent les paroles des visionnaires qui développaient les commandements et en sont morts en martyrs. 

                         » chaque année, l’entame du mois de Ramadhan soulève des polémiques dans le monde musulman, « Déjà, il est aisé de comprendre la dérive qui anime les moteurs de cette loi, et rien qu’aux dates choisies. Le Ramadhan est comme notre carème, avec cette simple mission d’encourager le peuple à diminuer ses consommations pour deux raisons. se libérer des kilos engrangés dans le bide en période hors culture, et préserver les stocks jusqu’à la prochaine moisson.
                        Le monde moderne épargne maintenant de ce risque avec le commerce international, mais sauf si au bout de cette chaine de solidarité meurt un peuple dans l’indifférence générale de ceux qui se goinfrent, comme au dessus.

                         » alors dans certains cas le Messie c’est le peuple. " Tu sais, chez nous, la religion avait acquis un rythme puissant mais comme Mitterrand, une force tranquille. le mieux pour être un messie est de montrer l’exemple de paix et d’amour.

                        quant à l’espoir, la grande difficulté de votre pays voire du continent entier, c’est qu’il est pris entre le marteau et l’enclume, et l’espoir c’est ce qui reste quand s’est ouverte la boite de pandore.

                        Merci d’être venu sur ce ton modéré. L.S.


                      • slipenfer 9 septembre 2010 18:03

                        A propos de Dogon - (les problèmes des occidentaux leurs passent certainement
                        au dessus de la tète,qu’il ont par ailleurs assez loin du sol )

                        Cosmogonie Dogon

                        Extrait du film de Luc de Heush « Sur les traces du renard pâle »
                         – Un film qui retrace à l’aide d’archives l’expédition de Marcel
                        Griaule au cours de laquelle il découvrit l’étonnante civilisation dogon
                        du Bandiagara au Mali.

                        Mythe Dogon + Interview de Jean Rouch (réalisateur de cinéma et ethnologue français)

                        Le cinéma vu par Jean Rouch

                        Sur les traces du renard pâle, en pays Dogon (partie 1)

                        Sur les traces du renard pâle, en pays Dogon (partie 2)

                        Sur les traces du renard pâle, en pays Dogon (partie 3)



                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 18:54

                          Ben voilà qui est pro,

                          je vais consulter ça à la fraiche. a+.


                        • Clojea CLOJEA 9 septembre 2010 18:36

                          Super article Lisa. De tout temps ne pas être dans les clous à toujours valu de la suspicion et des tracasseries. Il n’y a pas longtemps, les chevelus, les marginaux se faisaient contrôler tous les 50 mètres par la police. Et oui, tout ce qui est différend et qui à tendance à etre hors normes n’est pas bien vu. Excellente référence sur les Dogons.
                          A +


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 19:01

                            Merci Clo, c’était mon cas avec les flics, sauf que j’étais tellement heureux que je les ai désamorcés avant tout, comme une fois, j’entre à Arcy sur Cure par la N6, et entre à fond dans le virage à 50 avec ma deuch. Un flic m’arrête cent mètres plus loin, j’ouvre ma vitre, il me dit « ben dites donc, vous ne pourriez pas aller plus vite, non ! » je lui répond tranquille, " ah, impossible, j’étais à fond  ! il m’a regardé, dégouté et m’a dit de circuler...Hop terminé...a+.


                          • 3°oeil 9 septembre 2010 18:45

                            Tout ce que l’on fait depuis le premier jour,tout ce que l’on pense nous à été suggéré par des ignorants et ainsi de suite, par les parents ,les religions, les scientifiques ect....et par des messages subliminaux permanents surtout la tv,livres...alors qu’il n’y a rien à savoir vu que l’on sait déjà tout...


                            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 19:06

                              " par les parents ,les religions, les scientifiques ect...oui, et le médical aussi, qui a repris le pouvoir laissé vacant après l’Église. Il n’y a qu’à voir les profits qu’ils font sur le dos des ignorants que nous somme, et j’irai même jusqu’à dire qu’ils y ont participé en nous piquant avec des freins cérébraux contenus dans les vaccins. Ce sont malgré tout les gens emprunt de doutes qui nous ont susurré à l’oreille leur peur, ce qui a entrainé notre début de réflexion.


                              • Hieronymus Hieronymus 10 septembre 2010 02:16

                                bonsoir Lisa
                                et desole de vous contredire
                                mais il semble que vous faites « votre » la legende de Galilee « martyre de la science »
                                en fait cette legende de Galilee martyrise par l’inquisition date du XIX siecle
                                ou les scientifiques triomphants reecrivaient l’histoire pour ;
                                - se trouver des heros historiques devant legitimer moralement leur action
                                - assener le coup de grace a l’eglise qu’ils haissaient

                                en fait Galilee a ete convoque par le Saint Office pour s’expliquer sur ses affirmations mais ;
                                - il n’a jamais ete torture physiquement
                                - il n’a pas fait 1 seul jour de prison (il etait juste assigne a residence le temps du « proces »)
                                - il n’a ete condamne qu’a une simple penitence (qu’il n’a d’ailleurs meme pas accomplie)
                                comme Martyr on fait mieux, bcp d’inconnus ont bcp plus souffert, en doc resumee :
                                http://www.canalacademie.com/ida2614-L-affaire-Galilee-ou-l-hypothese.html
                                il suffit de se documenter un peu, Galilee n’est pas le seul mais est un bel exemple de « reecriture » historique
                                cordialement


                                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 septembre 2010 02:44

                                  Bonsoir Hiéronymus,

                                  j’aurais du m’en douter d’avoir été victime de la désinformation mise en place pour étaler les plans Haussmaniens et autres...C’est pour ça que je ne l’ai que survolé dans le but de rebondir sur la rondeur du système. Je suis pardonné puisque j’ai défendu le rôle de l’Église plus loin dans le fil...
                                  Merci à vous pour votre rectitude des faits, elle sauve ce pauvre article qui néanmoins retombe sur ses pattes.


                                • non666 non666 10 septembre 2010 09:31

                                  Etant l’avocat naturel , sur agoravox, de tout ce qui est conforme, orthodoxe et politiquement correct, je m’élève avec force contre cet article qui pousse à la dissidence.

                                  L’auteur, suggere que la terre ne serait pas gouvernée de façon representative alors meme que la démocratie se repand partout, de l’Afghanistan à l’irak en passant par neuilly !
                                  Faisant visiblement parti d’une minorité au front bas, d’un reseau complotiste au travers fourbe, l’auteur suggerre que nos democratie ne serait pas si representative que cela.

                                  Pourtant nous sommes a a peine 3 ans de l’election présidentielle française de 2007 qui a vu le triomphe de la vertu et du bon gout, la selection tout a fait democratique du meilleur d’entre nous contre l’autre phare de la pensée, celle de gauche.
                                  Meme en Afghnistan, les Afghans ont reconnu leur mentor, sa legitimité et seuls quelques minoritaires forcement extremistes resistent encore.

                                  L’auteur montre du doigt les dogons, d’irreductible gaulois en version africaine qui ont osé resisté a la normalisation monotheiste.
                                  A t’on seulement l’idée d’avoir un nom si ridicule ?
                                  Dogon, et pourquoi pas blingblingon, pendant qu’on y est ?
                                  Appeler à la resistance, à la dogonisation des esprits, est un chemin qui commence par l’esprit de Galilée, le seditieux et qui finit dans la Dieudonisation voir dans la Lepenisation pour les plus atteint.

                                  il ne m’etonne pas de voir tous les Cabanel, tous les Hieronimus, tous les chantres de l’anti-sarkozisme primaires, suivre et approuver l’article de lisa Sion l’apostat.

                                  Je me doit de prononcer l’excommunion de l’Auteur.

                                  Vade retro, lys asionique, je te chasse de l’Eglise de la pensée autorisée,
                                   je te condamne pour tes pensées impures qui remettent en cause nos machines a voter ,
                                  nos pretres-precheurs journalistes, notre infaillibilité démocratique aux 500 signatures a mains levées.

                                  Les dogons qui resistent sont en effet un bien vilain exemple.
                                  Ils n’ont pas encore de ressource en sous-sol qui vaillent qu’on y declanche une guerre ou un tremblement de terre mais nous ne les oublions pas.
                                  Ou ils regarderont la Télé et seront soumis, ou ils seront détruits....

                                  Mais soyons fou, si l’Auteur avait raison, est ce que ce ne serait pas la preuve que un seul (Woerth ?) pourrait avoir raison contre la multitude (tous ceux qui le voient coupable ?)
                                  cerci prouve donc la vertu de notre bien-aimé président et sa sagesse à maintenir sa confiance dans les meilleurs d’entre nous, le peuple elu de la politique et de la finance française

                                  Ah, ah !

                                  (N’hésitez pas à me signaler si j’en fait trop....)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès