Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le phoque au coeur de la « reine »

Le phoque au coeur de la « reine »

Le premier jour de son voyage en Arctique, la gouverneure générale Michaëlle Jean a posé un geste de solidarité envers les chasseurs de phoques en éviscérant un phoque fraîchement abattu avant d’en retirer le coeur, qu’elle a ensuite mangé cru. Cyberpresse
 
« Ne vous demandez pas ce que le pays peut faire pour vous… »
La représentante de la reine au Canada est née à Port-au-Prince en Haïti, sa famille a fui Haïti en 1968, alors que Françoi Duvalier était au pouvoir. Sa famille s’est établie à Thetford Mines, au Québec, alors qu’elle avait 11 ans.
Après un baccalauréat en langues et littératures hispaniques et italiennes, elle a obtenu une maîtrise en littérature comparée à l’Université de Montréal. Polyglotte, elle parle cinq langues (français, anglais, espagnol, italien et créole). Après ses études, elle enseigne, puis travaille pour un groupe qui aide les femmes victimes de violences conjugales.
C’est pendant cette période qu’elle apparaît dans un documentaire produit par l’ONF. Des gens de Radio-Canada la remarquent et la société l’embauche en 1988. Puis, CB Television (l’homologue anglophone de la Télévision de Radio-Canada) l’engage en 1989 grâce à son bilinguisme français-anglais. Elle a animé différentes émissions, tant en français qu’en anglais : journal télévisé et entrevues, entre autres. Michaëlle Jean.
Elle est nommée gouverneure générale le 4 août 2005.
La chasse aux phoques : du cœur au ventre
 
Michaëlle Jean a qualifié la chasse d’ancien rituel culturel qui, a-t-elle précisé, est pratiqué avec humanité.
 
Par un geste de solidarité envers les chasseurs Inuits de la région, elle n’a pas hésité à découper à la chair de l’animal.
C’est la « reine » qui a demandé à une femme près de lui si elle pouvait « essayer le cœur ».
Elle l’a dégusté, et a ensuite essuyé, à l’aide d’un mouchoir, le sang.
 
Le débat : qui veut la peau de... ?
Il y a longtemps que le débat est soulevé. Madame Bardot, on le sait, s’oppose vivement à ce massacre. Les images de Brigitte Bardot, en 1977, tenant un petit blanchon dans ses bras ont fait le tour du monde, et les campagnes pour sauver les phoques ont mis à mal toute une industrie et ses travailleurs. Afin d’apaiser l’opinion internationale, le Canada établit des règlements et des quotas stricts.
 
Même Paul McCartney est venu « s’étendre » sur les banquises canadiennes avec son épouse pour protester.
 
Le documentaire : désastre économique ou écologique ?
Un documentaire produit par André Fleury, et diffusé sur la chaîne Radio-Canada, Les Grands Phoques de la banquise Les Grands Phoques de la banquise avait soulevé un tollé.
 
Les images diffusées le 17 mai 1964 à Radio-Canada sont bouleversantes : on y voit un chasseur dépecer un bébé phoque vivant qui continue de se trémousser alors que le couteau l’ouvre de part en part.
Les Grands Phoques de la banquise lance le débat sur la chasse au phoque aux Îles-de-la-Madeleine et à Terre-Neuve. Quelques années plus tard, Gustave Poirier, un chasseur des Îles-de-la-Madeleine, aurait reconnu avoir été payé par l’équipe de tournage pour dépecer un blanchon vivant.

La chasse au phoque se pratique depuis des millénaires par les autochtones de la région. Les Innus récupéraient la peau, la chair et l’huile des bêtes pour leurs besoins. La chasse massive au blanchon débute à la fin des années 1950, avec l’engouement de l’industrie européenne de la mode pour la peau blanche des bébés phoques. Les méthodes de chasse se transforment, les barques des chasseurs faisant place à des chalutiers européens dont les méthodes ne sont aucunement contrôlées.
 
La chasse est cruelle. L’économie, on dirait, l’est également.
Le geste de notre « reine » soulèvera certainement des débats…
Ou des haut-le-cœur…
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Canine Canine 26 mai 2009 11:38

    Quelle finesse, quelle délicatesse, la noblesse n’est plus ce qu’elle était.


    • werther_original werther_original 26 mai 2009 12:53

      C’est une constante chez les petits écolos de salon de préférer la souffrance humaine à la souffrance animale.


    • Kalki Kalki 26 mai 2009 13:42

      Et l’inverse pour les tyrans cynique, oui c’est vrai.


    • werther_original werther_original 26 mai 2009 13:47

      Oui oui bien sur, c’est moi qui ait dit que la madame ferait bien d’aller faire des passes dans les cales des bateaux.

      repondez à mes arguments au lieu de déblatérer n’importe quoi.

      Quant aux beaufs de salon : Double erreur

      Premiere erreur : C’est vous qui êtes de salon , Croyez vous que les paysans tiennent le même discours que vous ? Que tous les thailandais , chinois, cambodgien , inuit , africains et j’en passe pensent comme vous ? Remballez donc votre culture endogène.

      deuxieme erreur : Je suis salarié dans une petite ville de province. Mais bien sur, pour vous , la beauferie , c’est quand on ne pense pas comme vous.

      J’attends vos arguments avec impatience , monsieur l’antropomorphiste.


    • Kalki Kalki 26 mai 2009 14:14

      werter je croyais que vous étiez au chomage, quel personnage vous faites dites donc, à multiple facette


    • werther_original werther_original 26 mai 2009 14:15

      je suis au chomage partiel total. Je suis donc toujours salarié de mon entreprise mais je suis aussi chomeur.

      Mésentente résolue


    • werther_original werther_original 26 mai 2009 12:41

      Les ravages de l’anthropomorphisme.

      Essayez de raisonner avec vos cerveaux plutôt qu’avec vos émotions.

      voyons les choses telles qu’elles sont :

      -La population de phoques est très stable ( 5,5 millions en 2000 , 5,9 millions en 2004 ; si quelqu’un a les chiffres de 2009)

      Ce premier point pour dire que la population n’est nullement menacé mais Je me doute que ce n’est pas le point qui chagrine le plus. Parlons donc de la violence.

      Argument principal des anti-chasse aux phoques : C’est une chasse inhumaine :

      - Le phoque se nourrit de poisson qu’il avale sans macher : Mon dieu , serait-il possible que ce poisson se fasse digérer vivant ?

      -Le phoque est dépecé. Oui et ? Personne n’a jamais mangé de homard ? (dois-je vous rappeler comment il est préparé ?). N’avez vous jamais vu un lapin dépecé sur l’étal du boucher ? N’avez vous jamais vu personne manger un insecte vivant ? Savez vous comment on tue un porc dans les fermes dans certains pays ( avec une sorte de tire-bouchons dans le coeur). Pour attraper des poissons , on lui fait mordre un hameçon qui va se planter là ou il veut.

      -la violence n’est pas une prérogative humaine ( ni même le gaspillage). Quand il y a pléthore de saumons, les ours croquent dans un et le laisse à quart mangé pour en pécher un autre.
      Les fourmis aspergent d’acide formique leurs ennemis et les font fondre. Il y a tellement d’exemples que je me cantonne à ces deux la. La violence , c’est la vie.

      Voila, mais je me doute que ces quelques arguments n’auront aucun écho chez les écologistes hypocrites ravagés par un antropomorphisme qui leur font prendre un phoque pour leurs enfants.

      Mais vous n’êtes pas totalement fautifs , il est vrai que le phoque vous a bien eu pour attirer votre pitié si mal placé : des yeux ronds , une bouille de barbapapa , un pelage qui vous rapelle l’ours de votre enfance que vous avez irrémédiablement perdu. Il y avait tous les ingrédients pour que vous succombiez ; Le retour à l’enfance , le rachat de conscience , une cause dans votre vie.

      Salutations

      Pitoyable


      • Massaliote 26 mai 2009 13:16

        Pitoyable, en effet, votre argumentation de bobo humaniste.

        Ben voyons c’est tout bénéf pour l’être humain quand on torture un animal (dépecé vivant, vous appelez ça comment ?) pour couvrir de fourrures des pétasses de la jet set.


      • Kalki Kalki 26 mai 2009 13:50

        @Massaliote

        Wert n’a pas tord sur ce qu’il dit : et la violence n’est pas a exclure du genre humain.

        Mais vous avez cerné le problème : ce n’est plus de la chasse pour la survie, c’est de la chasse pour des conneries d’une classe supérieur, pour un produit de luxe, de la fourrure pour madame, de la graisse de baleine , ou du dophin pour riche japonais, c’est pour le commerce, et le commerce de luxe.
        Si la classe supérieur avait encore des notions de valeur humaine : elle irait chasser elle meme.

        Mais bon elle a tout le pouvoir économique (volé sur le dos des autres) pour le faire et n’a donc plus rien d’humain ou qui s’apparente à une vie humaine.


      • werther_original werther_original 26 mai 2009 13:55

        kalki , je n’en reviens pas. je vous ai plusser , c’est dire.

        Bon , pour les produits de la classe supérieure , oui et non.

        On prend bien aussi la peau de vache ou de mouton pour faire des chaussures , des vestes , des ceintures. Alors quoi , on revient au tout-textile ?

        Mon propos principal est que si on épargne le phoque , alors on épargne absolument tout les animaux. De quel droit le phoque mériterait-il une grâce et pas une vache ?


      • werther_original werther_original 26 mai 2009 14:06

        et bien dans la tête des petits écolos , c’est à la gueule qu’on fait grâce. Le phoque a une bonne gueule ? Alors un fait tout un fromage , greenpeace , bardot , On invoque la beauferie universelle.

        La vache a pas spécialement un gueule qui fait plaisir ? Et bien on fait des ceintures , des chaussures , des vestes , de la bouffe et tout le monde est content.


      • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 26 mai 2009 14:04

        Merci à tous pour cet intéressant débat.
        Je n’ai pas d’opinion « arrêtée » sur la chasse. Nous vivons dans un pays où non seulement la chasse est une tradition mais une façon de survivre également. Nos grands-parents, ceux de ma génération, sont nés au début du siècle dernier et ont vécu dans de petits villages entourés de forêts, souvent dans une grande pauvreté. La chasse au lièvre, au cerf, à l’orignal était pour eux un moyen de survie.
        Après les années 50, cela a changé un peu.
        Pour faire court, il reste qu’abattre des animaux fait partie de nos vies. Et on ne le fait pas toujours dans des conditions « idéales ».
        On dit que le porc est très intelligent...
        C’est probablement l’animal le plus ...dépecé de la planète...
        ____________
        Quelqu’un me faisait remarquer un jour que les yeux des phoques sont « attendrissants ».
        C’est vrai.
        Les émotions... Ceux du porc sont plutôt affreux...


        • Internaute Internaute 26 mai 2009 14:21

          Personne n’a compris qu’en fait l’haïtienne accomplit un vieux rite vaudou. C’est un prélude à l’accpetation du vaudou comme nouvelle religion officielle au Canada. On va remplacer les crucifix dans les mairies par une tripe de phoque séchée, machouillée par la présidente du Canada.


          • werther_original werther_original 26 mai 2009 16:00

            Oui la dame a invoqué un argument ad antiquam. Ce n’est pas bien.

            D’accord pour dire que vous n’avez pas expressément dit que vous souhaitiez la voir souffrir au fond d’une cale.. Je me suis trompé , soit , excusez moi. Mais cela n’enleve rien au fait que beaucoup d’écolos sont extrémistes et préfereraient tuer un humain (ma soeur par exemple).
            Mais il y avait un petit quelque chose qui m’a fait sentir que si cela arrivait , cela n’aurait été que justice. ou alors je me trompe encore et donc expliquez le sens de vos phrases :

            -Il faut s’interroger sur le bien fondé du massacre (ndr : des animaux)
            -(on peut au passage s’interroger sur la légitimiter de notre propre surpopulation)

            Cela veut-il dire qu’on ne peut pas réguler une population de phoque et au passage en tirer des articles de confort mais que l’on a le droit de s’interroger sur la légitimité du nombre d’humains ?

            voila pourquoi Je pense bien quand même que le fond de votre pensée est une préférence aux animaux ,qui pour vous , sont innocents.

            Vous avez tuer plein d’animaux et vous etes repenti.Mon dieu , ne serait-ce pas un argument ad verecundiam ( argument d’autorité) dans le sens j’en ai tué plus que vous et je suis repenti donc j’ai raison

            Les animaux sauvages de l’artique ne sont pas une ressources renouvelables pour les petasses des zones tempérées. Par conséquent le fait que la « population de phoques soit stable » est une information interessante mais qui ne justifie pas le massacre (on peut au passage s’interroger sur la légitimiter de notre propre surpopulation).

             ou commence le luxe ?
            je pourrais très bien dire :
            les animaux de nos zones tempérées ne sont pas une ressource renouvelable pour les hommes luxueux qui mettent des chaussures , des vestes , des ceintures en cuir. C’est vrai ? pourquoi pas des chaussures tout-plastique, des vestes en lin.

            Je vois que vous avez eu le même réflexion car par la suite vous dites :

            Il faut s’interroger sur le bien fondé du massacre (aliments dont nous n’avons plus besoin, matiere dont nous n’avons plus besoin etc ...)

            Ensuite vous dites une chose horrible (mais ce n’est pas grave , ce ne sont que des humains)

            C’est a dire que sauf pour quelques pygmés, nomades et autres vestiges de l’humanité, dont ni vous ni moi ni la majorité des chinois indien ou colombien (n’appartenont , c’est cela que vouliez dire, il manquait un mot), l’exploitation animale ne se justifie pas.
             
            Mais ne serait-ce pas un argument ad novitatem (l’idée est neuve donc elle est juste)
            De plus Vous êtes très sérieusement en train de dire que les minorités qui ont un rapport combien plus étroits avec la nature sont des antiquités de l’humanité , qu’ils n’ont rien à nous apprendre et que pire , ils sont forcément dans le faux.

            Ma rhétorique est OH ! combien plus simple que la votre et moins bourré d’arguments fallacieux comme vous vous êtes plu à le faire remarquer sur celle de la reine.la voici :

            Rien ne justifie qu’on epargne un phoque parce qu’il est beau et pas une vache ou un cochon.

            Vous me direz toujours : arretons tous les massacres comme cela je serai en accord avec mes principes.

            Attention , si on vous prend au mot, il ne faudra pas tuer les termites si il détruise votre maison (une maison , c’est un luxe quelque part cf l’argumentation plus haut) et il ne faudra pas détruire un nid de fourmis dans votre jardin non plus.

            Votre argumentation ne tient absolument pas la route.



          • werther_original werther_original 26 mai 2009 20:34

            Je commence par m’excuser. J’ai été un peu agressif mais vous vous imaginez qu’avec des idées comme les miennes , j’ai du me frotter à bon nombre d’écolo extrémistes.
            Aparrement et étant donné vos propos mesurés , vous n’en faites pas partie (même si je sens une petite haine de l’humain quelque peu enfoui)

            Ceci étant dit , je n’ai pas encore lu votre lien alors je ne ferai pas de réponse plus complète avant de l’avoir étudié.

            Je reviens succintement sur la position des insectes par rapport au mammifères ou apparentés intelligent (veau , vache , dauphin , poulpe , poulet.........). Pour moi la violence se définit par rapport à l’acte et pas à celui qui la subit.
            Pour faire une comparaison osé , et vous me pardonnerez d’utiliser d’une telle image, On peut imaginer une personne en état végétatif. Si l’on tue cette personne , cela reste bien un meurtre même si celle-ci n’a rien ou peu senti la chose.
            Et comme je divise en deux choses différentes l’humanité(c’est mon espèce) et le règne animal (être vivant organisé et doué de sensibilité (définition zoologique)). Je pense donc qu’une attaque sur n’importe quel animal est équivalente comme l’on pense qu’une attaque sur n’importe quel être humain (et quelque soit sa propension à ressentir) est équivalente.

            Je reviendrai plus en détail après étude de votre article.


          • werther_original werther_original 26 mai 2009 22:40

            J’ai lu les citations. la seule qui m’est interpellé est celle de milan kundera. c’est la première ;hasard ?

            La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force.

            mais beston dit aussi :

            Dans un monde plus vieux et plus complexe que le notre, ils évoluent finis et complets, dotés de sens que nous avons perdus ou jamais atteint, écoutant des voix que nous entendrons jamais.

            Mais pourtant , ces animaux finies presque sages si l’on tire un peu sur la phrase se mangent entre eux. et quand bien même la proie est sans défense. Voila donc bien un paradoxe.

            plutarque dit :

            Si lu veux t’obstiner à soutenir que la nature t’a créé pour manger telle viande, tue-la donc toi-même le premier, je dis toi-même, sans user de couperet ni de couteau, mais comme le font les loups, les ours et les lions qui, à mesure qu’ils mangent, tuent la bête.

            Il faut savoir que les fourmis attaquent des petits oiseaux ou autres petits animaux pour ensuite les découper et les garder pour plus tard.voir ceci :
            Les fourmis rousses (Formica du groupe rufa) qui forment des dômes de brindilles dans nos forêts sont les prédateurs de bon nombre d’invertébrés. On estime à plusieurs millions le nombre de proies ramenées en une saison par les ouvrières d’une seule colonie.

            A chaque argument , on peut opposer un argument naturel. Volontairement , je ne l’ai pas fait pour les autres car il y a beaucoup de citations.

            En fait , tout revient à se demander si manger de la viande est naturel.

            Avez-vous des arguments à me soumettre pour justifier le non naturel du fait de manger de la viande.

            Voila donc ma position actuelle :

            1-Je considère que tuer pour seulement avoir la peau ou une partie bien précise et laissant le reste de la dépouille pourrir n’est pas bien car n’ayant pas de justification naturelle (a ma connaissance , si l’on me prouve le contraire , je changerai d’avis)

            2-Je considère que la violence infligée si elle n’est pas pour satisfaire le point 1 n’est pas mauvaise en soi car ayant des justifications naturelles.

            3-je considère que la mort d’un animal donné par une autre personne pour notre nourriture et sa conservation pour une consommation ultérieure n’est pas mauvaise en soi car ayant des justifications naturelles ( les fourmis soldats tuent une proie mais même les couveuses mangent)

            4-Je considère que ne récupérer que la viande et laisser pourrir la peau est un gaspillage mais n’est pas un point bloquant comme le point n°1

            En attente de vous lire.


          • Farniente 26 mai 2009 15:29

            Il faut quand même savoir que les campagnes menées par BB et autres ont entrainé l’interdiction de chasser le « blanchon »,comme on le nomme ici.Les phoques ne sont plus tués pour la fourrure mais pour la viande,la graisse et le cuir.Il y a d’ailleurs une certaine hypocrisie dans la règlementation parce qu’il est interdit de tuer les bébés de moins de 6 semaines,âge auquel ils perdent leur poil blanc.A 7 semaines,c’est tjs un bébé,mais il est « hallal » pour l’abattage.
            La chasse au phoque est une des plus règlementée d’Amérique du Nord,et le gouvernement canadien s’efforce de maintenir le fragile équilibre entre les populations de phoques,de morues et l’industrie de la pêche.
            En réalité,l’interdiction de chasser le blanchon a surtout provoqué l’appauvrissement des professionnels de la chasse au phoque,une fourrure de blanchon ayant une valeur marchande nettement supérieure a une carcasse d’adulte.
            Moi-m^me,avant de vivre au Québec,je trouvais cette chasse inhumaine,ayant été depuis l’enfance secoué par des images de toutous soyeux et ensanglantés.J’ai de nombreux amis issus des Iles de la Madeleine ou de Gaspézie,et j’avoue que leurs arguments m’ont fait revoir mon opinion.
            Bien le bonjour en Sarkozye.


            • werther_original werther_original 26 mai 2009 16:03

              Merci pour votre commentaire , je me sentais bien seul sur ce post à défendre votre point de vue.


            • ecophonie ecophonie 26 mai 2009 16:21

              @werther Je vous soutiens du regard.


            • werther_original werther_original 26 mai 2009 16:33

              Donnez moi des arguments au lieu de vos jeux de mots (assez bon il faut le reconnaitre).

              Une opinion ne vaut rien.


            • ecophonie ecophonie 26 mai 2009 17:40

              @werther je disais juste que je plussais vos dire mais sans intervenir sur le fil simplement en vous lisant (d’où le soutient du regard), je suis trop fainéant pour discourir avec Actias ou d’autre sur ce genre de sujet, je précise ce genre de sujet, car Actias doit sûrement être très agréable sur d’autre, j’espère.

              Qu’est ce que j’ai fais comme jeu de mot ? J’aime pas être bon malgré moi.


            • ecophonie ecophonie 26 mai 2009 17:47

              @Werther encore une fois.

              Maintenant que j’y pense c’est peut-être mon pseudo couplé à mon commentaire un peu succint et pas très clair qui vous a fait croire que j’étais un écolo un peu à cran.


            • werther_original werther_original 26 mai 2009 20:38

              C’est vrai je l’ai ressenti comme cela.

              Actias a montré par ses derniers commentaires qu’il était mesuré et ne méritait pas que je lui « rentre dedans » comme j’ai fait.

              A propos du jeu de mots :

              j’ai dit a farniente : je me sentais bien seul à défendre votre POINT DE VUE.
              et vous avez dit : je vous soutiens du regard.

              J’ai trouvé ça drole.

              A+


            • Farniente 26 mai 2009 15:32

              Bye the way,normalement,les phoques sont tués avant d’être depecés.En tous cas ,c’est ce qu’on m’affirme.


              • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 27 mai 2009 01:47

                Intéressant votre lien, Actias : J’en ai tiré une citation de M. Yourcenar :

                « Tout comme Zénon, il me déplaît de »digérer des agonies" [...]. Je me dis souvent que si nous n’avions pas accepté, depuis des générations, de voir étouffer les animaux dansles wagons à bestiaux, ou s’y briser les pattes comme il arrive à tant de vaches ou de chevaux, envoyés à l’abattoir dans des conditions absolument inhumaines, personne, pas même les soldats chargés de les convoyer, n’aurait supporté les wagons plombés des années 1940-1945. Si nous étions capables d’entendre le hurlement des bêtes prises à la trappe (toujours pour leurs fourrures) et se rongeant les pattes pour essayer d’échapper, nous ferions sans doute plus attention à l’immense et dérisoire détresse des prisonniers de droit commun. Dérisoire parce qu’elle va à l’encontre du but qui serait de les améliorer, de les rééduquer, de faire d’eux des êtres humains."

                Marguerite Yourcenar - Les yeux ouverts, 1980 - entretiens avec Matthieu Galey

                Il y a une différence entre le mode d’élevage dit « naturel » et celui industriel. ( Se rappeler les images des porcs au Mexique,).

                Les amérindiens avaient un grand respect pour leur proie. Et les Inuits, si je ne me trompe, rêvaient la nuit, très souvent, que les âmes des animaux revenaient pour se venger.

                L’animal domestique, chien, chat, ou autre, nous font souvent prendre conscience que les animaux ne sont pas que des « plantes » . Quand ils « atterrissent » dans notre assiette, il n’a pas vu la chaîne alimentaire... Pour ceux que ça intéresse, il y a un documentaire sur la façon industrielle (sic) de fabriquer des aliments : OUR DAILY BREAD. Je pense qu’il y a une traduction française : Notre pain quotidien . Après avoir visionné... La chaîne de traitement est plutôt difficile... à avaler. Un extrait :

                http://www.youtube.com/watch?v=KL2HZBJ37m0&translated=1



                • werther_original werther_original 27 mai 2009 10:54

                  J’ai lu aussi le lien d’actias. D’ailleurs un peu plus haut , j’en ai donné ma vision.

                  Concernant l’extrait de marguerite youcenar.
                  Cela sonne bien mais j’ai bien peur que cela soit faux. Comment expliquer alors que des familles de paysans ,donc participement activement a la tuerie , ait cacher des enfants juifs ou ait fait preuve de grande bonté. Ces gens , selon le raisonnement de la dame , devrait être les pires de tous et être désensibilisés. Il y a quelque chose qui ne va pas.

                  On ne peut pas simplifier la violence humaine à la violence animale.
                  De plus , il y a bel et bien un violence qui s’exprime des végétariens vis à vis de ceux qui justifie de manger de la viande.
                  J’ai entendu des choses horribles de la part de quelques personnes.

                  Vrai sur ce que vous dites sur la chasse ancestrale. Les indiens expliquaient au bison pourquoi il fallait qu’il le tue.

                  Je concède qu’il y a un problème avec l’’élevage industriel et que je ne le considère pas comme naturel (cf les justifications naturelles de mon post plus haut).
                  Les phoques n’entrent pas dans cette catégorie vu que les chasseurs ne pratiquent pas l’élevage mais se contente de chasser dans leur espace naturel.

                  Mon point de vue actuel évolue encore un peu.

                  1-Je considère que tuer pour seulement avoir la peau ou une partie bien précise et laissant le reste de la dépouille pourrir n’est pas bien car n’ayant pas de justification naturelle (a ma connaissance , si l’on me prouve le contraire , je changerai d’avis)

                  2-Je considère que la violence infligée si elle n’est pas pour satisfaire le point 1 n’est pas mauvaise en soi car ayant des justifications naturelles.

                  3-je considère que la mort d’un animal donné par une autre personne pour notre nourriture et sa conservation pour une consommation ultérieure n’est pas mauvaise en soi car ayant des justifications naturelles ( les fourmis soldats tuent une proie mais même les couveuses mangent)

                  4-Je considère que ne récupérer que la viande et laisser pourrir la peau est un gaspillage mais n’est pas un point bloquant comme le point n°1

                  5-Je considère que l’élevage industriel ne se justifie pas naturellement. Un élevage naturel est acceptable quitte à engendrer des pénuries ou une réduction drastique de la consommation de viande.

                  Libre à vous de critiquer ces points de vue.


                • werther_original werther_original 27 mai 2009 11:05

                  Pour votre livre actias. Donnez moi simplement le nom et j’irai le chercher sur gallica ou bnf.


                • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 28 mai 2009 01:14

                  @Werther et Actias,
                  Merci, pour tous ces commentaire enrichissants. Il y a enrichissement dans une volonté mutuelle de donner ses points de vues. Et vous le faites avec respect. Ce qui est bien.
                  La question, on le voit, est complexe. Le but est également de voir et d’essayer de comprendre, ou tout simplement accepter les « vues » des autres...
                  La citation de Yourcenar - et le reste, car j’ai regardé des centaines de documentaires sur le régime nazi -est là pour nous rappeler le niveau d’insensibilité que l’on peut « cultiver », ou en arriver.
                  Il n’est pas question de critiquer un argument ou un autre. On voit que nous sommes tous un peu confrontés à un monde ancien - qui tuait le plus souvent avec respect, et le monde moderne qui , selon moi, est plus cruel dans son « industrialisation ». Même sur le plan humain, l’indifférence est là.
                  Personnellement, j’adopterais un régime 90% végétarien. Il faut dire que je ne suis pas un grand amateur de viande... :smiley
                  Merci pour les références de lecture.
                  Hitler était végétarien, ne fumait pas, ne buvait pas...
                  Un être parfait...
                  Alors, essayons d’être bien, sans être « parfait »...
                  Bonne journée !


                  • Chilchit 28 mai 2009 14:50

                    Je suis un fan de Paul Mccartney, si vous pensiez qu’il défend juste les phoques, voyez ce lien qui m’a fait réfléchir et a moins de n’avoir aucune conscience, ces deux films vous démontreras qu’il est irresponsable de notre part de fermer les yeux et de continuer da la même façon sans pensez a nos enfants.


                    Poue les Inuits, lon parle toujours de tradition, quelle tradition ? Il y a longtemps que la tradition des Inuits a évoluée, ils ont des écoles, épiceries, magasin général, ils mangent des ’’frites et hamburger’’ et ils ont change leurs chiens de traineau par des ski-doo et des motos !

                    Alors la chasse aux phoque est loin du menu principale ! même que les jeunes inuts en mange presque plus ! c’est juste une question de ’’bisness’’
                    Mais cette chasse détruit notre réputation mondialement, alors il faut que ces gens cesse de nous salir et continu leur évolution, c’est la progrès !
                    Nos gouvernement devrais plutot les aider a continuer de ce mettre au gout du jour pour qu’il est la chance de voir un meilleur avenir .

                    Nos gouvernements sont des capitalisme, il faudras bien que l’on cesse de voter pour les même gouvernement, laissons la chance au Parti Vert ou Québec Solidaire de nous offrir autre chose car nous sommes devenu une société d’argent et cela n’est pas sans conséquence pour notre environnement et pour l’avenir .

                    Cessons de proner l’argent et de justifier toutes les actes violent de nos animaux, voyez ce court métrage et après, vous aurez peut-être autre chose a défendre que l’argent qui nous mène par le bout du nez et qui bouffe notre planète.

                     

                    Quand on a vu toutes les mauvais traitements que l’homme a faits a sa planète, ses enfants, ses ainée, ses animaux et que l’on ne veut plus de cela, cela veut-il dire que l’on est ingorant ou bien au contraire, c’est que l’on a tout vu et que l’on veut un monde meilleur !

                     

                    J’ai rejeter la viande pour la violence quelle apporte, par pour son gout, mais la violence est partout, faut-il rejeter nos semblables ? Car l’homme est l’être le plus destructif de la planète et continu ses ravages en se croyant maitre de la planète, quel manque de jugement ! Comme dans le film : Nos enfants nous en voudrons !

                     

                    Faite un copier-coller :

                     (La terre dévorée)

                     

                    http://www.youtube.com/watch?v=0gnmGRIrNQE

                     

                    (vidéo superbe narrater par Sir Paul MaCarteney )

                     

                     

                     

                    Et a tous ceux qui n’ont jamais vu ce film, ouvrez grand les yeux et les oreilles, moi, ce film m’a changer a jamais !

                     

                    Earthlings est un long-métrage documentaire sur la dépendance absolue de l’humanité sur les animal. Le film est raconté par Academy Award nominee Joaquin Phoenix (WALK THE LINE, GLADIATOR) et propose des musiques de la critique artiste Moby platine.

                     

                    Copier-coller : http://video.google.fr/videoplay?docid=4093730216074063220 

                     

                    Partagez avec votre entourage et je pense que tout ceux qui ne le verrons pas ne pourrons jamais parler en connaissance de causes.

                     

                    Dautres liens intéressant a voir :

                     

                     

                    http://www.youtube.com/watch?v=Dd4GsXqoA54 (PETITE VIDÉO VIANDE ACTEUR VÉGÉ)

                     

                     

                    http://www.petatv.com/tvpopup/video.asp?video=free_me&Player=wm (vidéo choc dur chanson peta)

                     

                     

                    http://vegetarisme.canalblog.com/tag/australopith%C3%A8que (copier-coller)

                     

                    http://www.la-viande.info/ (copier-coller)

                     

                    www.reseaulibre.net/ (copier-coller)

                     

                    HUMAINEMENT,AVANT DE JUGER TROP RAPIDEMENT MON OPINION, VOYEZ LES LIENS PROPOSÉE !

                     


                    • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 28 mai 2009 16:08

                      Merci Actias..... J’en apprends...
                      Et les femmes  ? smiley
                      En amour avec sa nièce, paraît-il...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès