Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le Pont du Gard, un monument confisqué

Le Pont du Gard, un monument confisqué

Payer pour contempler la Tour Eiffel depuis le Trocadéro ? Payer pour avoir le droit de tourner les yeux vers Notre Dame de Paris ? En France tout devient possible. La preuve.

Flash back, années 80, je suis adolescent et aller se balader au Pont du Gard est une sortie familiale ou scolaire banale.Une petite route à sens unique chemine le long du pont, en bas quelques échoppes à souvenir, un écrin de garrigue et de liberté. Pique nique familial au bord de l'eau (tel le grand père de Marcel Pagnol dans les premières pages de la "Gloire de mon père") ou traversée dans le chenal au sommet du pont, bref la vie simple et tranquille.
Hélas certains ont décidés un jour de "mettre en valeur" le site. Cela s'est traduit par un "tourist center " extensif et bétonné avec boutiques et bar, et un parking obligatoire au tarif supersonique de 18 euros là où hier on ne ponctionnait pas des visiteurs qui ne demandaient rien d'autre que d'être tranquilles. Interdiction en passant également de traverser le pont sur les hauts ...
Cependant,il semble que des gueux, des irresponsables (comme moi), n'ayant pas le souhait de payer cher pour contempler ce qui nous appartient à tous en tant qu'élément patrimonial aient décidés de continuer à venir voir le pont à pied, à se tremper les pieds dans l'eau, gratuitement !
Le couperet est tombé, soit l'activation cinglante d'une mesure semble-t-il précédemment actée, faire payer les piétons et pas de manière symbolique : 10 euros par piéton. Oui vous avez bien lu  :

http://www.pontdugard.fr/fr/toutes-les-informations


Ma dernière promenade au pont remonte au printemps 2012. Je n'ai rien payé comme promeneur ( et aurait bien sûr refuser tout paiement s'il avait été exigé !) Il semble que je soit désormais interdit de balade sauf à me vider les poches. Un des articles cités plus bas n'hésite d'ailleurs pas à parler de "pactole" touristique.
Les autres arguments lus laissent pantois :
- Les gardois pourraient venir gratuitement. Belle discrimination entre francais (ou européens, aprés tout il s'agit d'un monument romain)
- un abonnement annuel est proposé pour autorise l'accés illimité . L'accés illimité, je le revendique en tant que "co propriétaire" de ce patrimoine, comme tous mes concitoyens !


Ces dernières années il est devenu commun de faire payer ce qui appartient à tous (stationnement payant à la place de disques bêtements gratuits) ou ce qui a déjà été payé par l'impôt ( appels surtaxés pour joindre les services publics) ou encore ce qui a déjà été amorti ( autoroutes..) On arrive au stade ultime où le coup d'oeil devient payant ( les animations autour du site, je m'en contre fiche je n'ai rien demandé )
Bref tout est fait pour transformer un citoyen placide en révolutionnaire potentiel. Marre d'être plumé !

http://www.laprovence.com/actu/loisirs-en-direct/2334031/acces-payant-au-pont-la-direction-se-justifie.html
http://www.midilibre.fr/2013/04/29/le-pont-du-gard-a-un-prix,688346.php
http://www.midilibre.fr/2013/04/29/pont-du-gard-les-elus-justifient-la-politique-tarifaire,688247.php


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • Dwaabala Dwaabala 2 mai 2013 11:41

    Nous partageons les mêmes souvenirs de promenades au faîte du PdG, sur le canal d’écoulement de l’eau.
    En fait, ce que l’on fait payer maintenant, c’est la visite de la réplique du pont qui, lui, l’authentique,a été discrètement déplacé en aval pour le préserver de l’injure que lui faisait les visiteurs. Chut !


    • lsga lsga 5 mai 2013 12:43

      ça, ce serait parfait, comme pour lascaux...

      ce genre de monument devrait être réservé aux chercheurs et historiens, et leur accès purement et simplement interdit au public.
       
      OP fait référence à Pagnol, mais Pagnol c’était début 20ème, avant le tourisme de masse. 

      Aujourd’hui, le Gard n’est plus gardois, c’est une maison de retraite à ciel ouvert, où plus personne ne parle le nîmois ni ne pratique les traditions populaires (à part peut-être les arabes qui, eux, ont su préserver et ramener leurs traditions aux grands damnes des souchiens sans racines). 

      Avec une population de plus de 400 Millions d’habitants, un tourisme effréné, et surtout des bagnoles qui rejettent à foison des gaz et des produits acides qui rongent les pierres, il faut clairement contrôler tout ça.

      Et puis franchement, le pont du Gard, avant, c’était dégueulasse.
      Comme dans tout le Sud de la France, les gens étaient sales, laissaient traîner canettes, sacs plastiques, capotes, et j’en passe. Les gens qui venaient là n’avaient aucun respect pour le lieu, qu’ils considéraient comme leur appartenant, et considéraient donc avoir le droit de le délabrer.


      Je suis heureux qu’on est dégagé tous ces porcs d’un endroit aussi magnifique, je suis heureux que les voitures aient été contenu au loin, je suis heureux que l’argent afflue et permette d’entretenir ce patrimoine qui mérite bien mieux que ces gardois qui ont abandonné leur culture, leur langue, leurs traditions, et qui n’avaient aucun respect pour leur patrimoine. 

    • Gasty Gasty 2 mai 2013 11:52

      Même chose pour le cirque de Gavarnie. Plus moyen de se garer et sortir son sac à dos pour la randonnée sans avoir à payer une place de parking.

      J’ai préféré (fuir) partir randonner ailleurs et finir dans un bon resto le soir à 100 lieux de cet endroit . Ce genre de pratique (de la municipalité) montre que c’est devenu du bizness commercial et de l’escroquerie.

      Le mont Saint Michel n’y échappe pas.


      • Fergus Fergus 2 mai 2013 16:53

        Bonjour, Gasty.

        Restent heureusement les superbes cirques de Troumouse et Estaubé, non exposés au racket.


      • 65beve 2 mai 2013 18:42

        Sans oublier près du Gard le cirque de Navacelle


      • Gasty Gasty 3 mai 2013 08:43

        Bonjour Fergus,

        Chut !....


      • pens4sy pensesy 2 mai 2013 12:23

        Il serait intéressant de savoir ou file le pactole ainsi récupéré dans les poches des touristes.
        Si c’est pour la conservation du Pont, il y a une logique.
        Si c’est pour financer les élus (qui sont-ils d’ailleurs ?) c’est plus problématique.


        • Abou Antoun Abou Antoun 2 mai 2013 12:24

          Bonjour,
          Je pense que cette disposition est en contradiction avec la loi concernant la gestion des cours d’eau, le Gard est une rivière domaniale, l’accès aux berges doit être libre sur une largeur de 7 m.


          • alinea Alinea 2 mai 2013 12:35

            Je suis absolument d’accord avec vous ; du reste j’ai fait demi tour, en plein hiver ! devant le prix du parking ; néanmoins, je crois savoir que la « rénovation et sécurisation » de ce pont a coûté un pognon fou ! ( au département) Il doit bien y avoir quelque part le détail de ces travaux ! Le fait est que de vouloir rendre touristique un site, commun à tous, je vous rejoins, demande, on se demande pourquoi, un pognon fou ; à partir de cette décision, faire payer « l’utilisateur » paraît logique !
            En tout cas je me souviens du scandale que cela avait provoqué ; mais bientôt on le vendra au Qatar ! Et, comme pour l’ Alhambra à Grenade, il faudra réserver des mois à l’avance son heure de visite ! Mais, vous ne le savez peut-être pas:il n’y a plus d’argent dans les caisses ! Il n’y en plus dans les porte-monnaie non plus, mais ça, tout le monde s’en fout !


            • jymb 2 mai 2013 12:44

              Le site a toujours été touristique, mais ce n’était pas un Barnum ou un Disneyland payant. Le pont était en majesté dans son écrin, quand à sécuriser...celui qui veut sauter n’a qu’à faire un pas en avant. Les communes ou départements qui héritent d’un patrimoine devraient ressentir le devoir de le mettre à disposition de tous, non de le rentabiliser. Et s’ils ne le comprennent pas l’obligation de gestion sans but lucratif devrait être imposée d’en haut. 


            • alinea Alinea 2 mai 2013 12:59

              « En haut », et ça fait déjà un petit moment, on fait du business avec le bien commun : c’est l’essence du libéralisme ! « En haut », on veut qu’il n’y ait plus de services publics ni de bien commun, il n’y à qu’à écouter l’abruti qui sert de boss à Nestlé ( et qui pense que l’eau est une marchandise) pour comprendre que dorénavant, le moindre bled qui possède la moindre vieille pierre, va vouloir « la rentabiliser » ! C’est un monde cinglés, parce que dans cette histoire, il y a énormément de complicités, payées, très probablement. Le péquin ne pourra plus sortir de chez lui sans avoir quelque chose à payer. J’aime mieux ne pas y penser davantage.
              Merci en tout cas, quand même smiley, pour cet article !


            • gegemalaga 2 mai 2013 13:17

              juste une petite precision : à l’Ahlambra de Grenade : pas besoin ( hormis Juillet/Aout ) de reserver


              des mois à l’avance ( contrairement à ce qui est dit sur les sites) ;



            • alinea Alinea 2 mai 2013 13:40

              Eh bien si gégé ! À Pâques, entre autre !


            • egos 5 mai 2013 15:37

              Hola !

              la « rénovation et sécurisation » de ce pont a coûté un pognon fou ! ( au département) Il doit bien y avoir quelque part le ...

              pas même une petite idée, Alinéa ?

              mfg


            • Ruut Ruut 2 mai 2013 12:53

              Privatisation comme en grèce.



              • idky idky 2 mai 2013 13:26

                Merci pour cet article qui m’a permis de retrouver les sensations
                de marcher sur les cotés du canal central par temps de mistral (modéré à faible , faut pas déconner..),
                de jouer à se faire peur avec l’histoire des mariés qui se sont jetés dans le vide,
                de pique-nique sauvage (mais respectueux) sur le coté droit du pont (avant les constructions diverses et variées..)

                Le bon temps, quoi ..


                • pens4sy pensesy 2 mai 2013 13:27

                  Se pose alors la question de savoir si le tourisme de masse est un fléau ou un bien.
                  Vaste question.


                  • alinea Alinea 2 mai 2013 13:42

                    pensesy : le tourisme est un fléau, pire que tous les autres : destruction de civilisations, de cultures, uniformisation, exploitation, esclavage, pollution et fricfricfricfric !


                  • pens4sy pensesy 2 mai 2013 13:58

                    @ alinea

                    La masse est déjà là.
                    Doit-on la contraindre a ne pas se déplacer ?
                    Doit on la parquer ?
                    Doit on supprimer les congés payés, devenus inutiles ?
                    Devra-t-on rester derrière un écran pour voyager ?

                    Le tourisme de masse n’est pas qu’un fléau.
                    Comment le rendre moins nuisible, là est surement la question.

                    Et je ne pense pas que la méthode consistant prendre les touristes pour des vaches a lait soit la meilleure. smiley

                     


                  • alinea Alinea 2 mai 2013 14:03

                    Mais le tourisme est un fléau parce qu’on prend les touristes pour des vaches à lait ; il est là le problème ; et on oublie au passage le voyage et la découverte puisque à tous les coins de la planète ( ronde !) on trouve les mêmes hôtels, les mêmes bungalows, les mêmes marinas !!!


                  • foufouille foufouille 2 mai 2013 14:56

                    mais non voyons
                    en hollande, on peut fumer des petards
                    la bouffe etait differente en 97
                    mais faut pas rester dans la grande rue


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 mai 2013 20:50

                    http://pluzz.francetv.fr/videos/des_racines_et_des_ailes.html cette émission d’hier qui relate du pont romain après maintes détours sur les bénévoles qui restaurent des châteaux et monuments destinés à devenir hôtels prestigieux cinq étoiles entièrement restaurés avec des fonds publics...


                  • gegemalaga 2 mai 2013 13:38

                    c’est honteux ;

                    j’ai eu aussi la malencontreuse ( ? ) idée , de vouloir un jours montrer le pont du Gard à mon épouse ( Espagnole ) ; je passait « dans le coin » , ayant fait une halte Montpellieraine( ou j’ai vecu 12 ans ) entre Malaga et Paris ;

                    eh bien : on a rien vu !!

                    mais rassurez vous : de l’autoroute , sens Nimes /Montpellier : on voit le pont ;
                    ne le dites pas à tout le monde , ils risqueraient d’augmenter le péage de l’autoroute ...) ;

                    la France est la premiere destination touristique ( du monde , je crois ) ,
                    mais la France n’est pas le 1 er « chiffre d’affaire touristique » ( c’est l’Espagne ) et pourquoi :

                    les sejours( touristiques ) sont + court , en France ; et pour cause ...

                    avez vous dejà fait l’experience de faire visiter Paris à des amis ? ( par exemple 1 couple avec 1 enfant) ? 
                    je vous laisse imaginer ...le budget ! ( rien que les tickets d’accès aux monuments ..) ;

                    une fois de plus , on tue la poule aux oeufs d’or ... ; alors , que c’a se passe aussi dans le Gard , malheureusement : rien de surprenant.
                    et on se demande ce que fait le ministere de la culture ...de son budget ... ?


                    • Chien Guevara Chien Guevara 3 mai 2013 00:24

                      « de l’autoroute , sens Nimes /Montpellier : on voit le pont »

                      Ha bon ? Entre Nimes et Montpellier ? smiley


                    • ARMINIUS ARMINIUS 3 mai 2013 09:36

                      Tout à fait d’accord : à force de tirer sur le touriste il se fatigue et en veut pour son argent De plus les étrangers savent que les prix s’envolent en Juillet/ Aout et fuient la France ! On parle (enfin) d’étaler les congés scolaires... ce que fait l’Allemagne depuis longtemps...encore l’exemple Allemand ! nous font vraiment chier à avoir des idées !


                    • Pyrathome Pyrathome 2 mai 2013 13:52

                      Vous ne comprenez pas l’auteur !
                      Ce pont est en cours d’amortissement, il faut bien rembourser les Romains qui l’ont construit, non ?...... smiley


                      • jpeg06 2 mai 2013 18:22

                        ou leurs descendants , ce qui peu concerner pas mal de monde
                         


                      • appoline appoline 8 mai 2013 18:37

                        Oui, c’est vrai, il ne faut pas perdre ça de vue. A mon avis, il y a un élu qui a dû mettre le nez dans son ancien livre d’histoire et tenter de rattraper le temps perdu. 


                      • files_walker 2 mai 2013 14:20

                        C’est pareil pour le Mont St Michel et la Pointe du Raz.

                        Je n’irais plus. La dernière fois que j’ai voulu allez à la Pointe du Raz, j’ai fait demi-tour devant le parking payant. Dans le temps c’était pour moi une balade familiale.

                        • Radix Radix 8 mai 2013 14:07

                          Bonjour files walker

                          J’ai essayé une fois d’y aller et j’ai fait demi-tour en voyant le parking plein ! Pourtant il était encore gratuit à l’époque.

                          J’ai été à coté à la point du Van : il n’y avait personne ! J’étais seul près de la petite chapelle avec une vue magnifique sur la baie des trépassés et la pointe du Raz !

                          Radix


                        • Dwaabala Dwaabala 2 mai 2013 15:15

                          Hier au soir, dans « Des racines et des ailes » on a vu massacrer, esthétiquement, historiquement, l’ouvrage par ce spectacle chorégraphique-pyrotechnique débile qui sévit en France et par le monde.  


                          • cevennevive cevennevive 2 mai 2013 16:35

                            Dwaabala et tous,


                            Ah oui alors ! Quelles horreurs peut-on pondre pour se faire valoir !

                            Finalement, je ne suis pas fâchée d’avoir regardé ce reportage. Il me montre jusqu’où peut aller la bêtise... 

                            Voyez-vous, le Gardon, avec ses furies et ses caprices, le temps, le soleil et le Mistral, n’ont pas réussi, en deux mille ans, à entamer si peu que ce soit ce splendide édifice. Et voilà que des prétendus « artistes » en quelques minutes, s’en saisissent pour pondre des cagades.

                            Pauvres Pont du Gard !

                            Heureusement, nous sommes quelques-uns dont l’âge un peu avancé nous a permis de gambader sur ces énormes pierres, là-haut, tout là-haut, lorsque nous étions jeunes. Nous garderons la joie que cela nous a donné avec le stock de nos souvenirs. Cela, personne ne nous le salira...

                            Cordialement à tous. 

                          • Bilou32 Bilou32 3 mai 2013 08:16

                            En effet, spectacle grotesque... Content de voir que je ne suis pas le seul a trouver çà lamentable ! Admirer le Pont du Gard sous le soleil, bercé par le bruit des insectes et des martinets n’est plus suffisant.


                          • Le Grunge Le Grunge 2 mai 2013 15:40

                            je me rappelle quand j’étais jeune avec mes potos, en mobilette le soir on allait sur le pont refaire le monde. Il y avait des petits commerces, c’était vivant. Le dimanche, les familles venaient avec leurs enfants manger un morceaux en terrasse et se baigner. Aujourd’hui, c’est une dalle de béton de 2km avec un parking outrageusement onéreux qui invite tout les allemands en tongue-chaussette a venir manger une barquette de frite par famille (si tenté qu’ils ne soient pas venu avec la glacière pleine de bon produit d’usine agroalimentaire made in GER à base de plastic comestible). Certains vous dirons que c’est un beau projet de préservation du site, je vous dirais que c’est un beau projet d’industrialisation et de marchandisation du patrimoine. Ceux de la région( Vers-pont du gard/Uzès/Remoulin) qui ont payé les travaux avec leurs impôts n’ont même pas une carte leur permettant de venir se garer tranquille le soir a la fraiche pour prendre l’air. Je n’y suis retourné que deux fois depuis pour une séance ciné et un concert afin de constater le carnage et pour comprendre la boule au ventre que les gardois n’étaient plus les bienvenue au Pont du Gard.


                            • jymb 2 mai 2013 16:06

                              Ravi de lire que nous sommes plusieurs a avoir vécu au pont une situation normale et sereine avant ce que vous appellez fort justement une marchandisation du patrimoine ( je dirais plutot expropriation, appropriation et marchandisation)


                            • baldis30 2 mai 2013 22:04

                              ce n’est qu’un des aspects de l’abandon culturel de tout le département quel que soit le bord politique - j’insiste sur cette quasi-unanimité- , à l’exception dune commune moyenne qui en amont du Pont du Gard fait pas mal d’efforts avec très peu de moyens et la proximité d’Avignon.
                              Le reste ... rien .... rien ..... rien.... le touriste ne reste que quelques heures dans le département parce qu’il n’y a rien ... rien ... rien .... ...

                               Quant au tarif du parking ... je le rapproche en permanence de celui du centre de Turin où les heures ouvrables ne sont facturées que 1,6 euro de l’heure .... Et si vous avez plus de 65 ans la visite du musée archéologique est gratuite ....


                            • Micka FRENCH Micka FRENCH 8 mai 2013 16:22

                              De l’Ecossaise....

                              Nous avons dû nous croiser le soir au feu de bois !

                              Tous nos souvenirs, tous nos « petits coins » paradisiaques, ont été confisqués à nos anfants qui n’iront plus ni au Pont, ni à Oppède-le-Vieux, ni à Gordes, ni à Fontaine-de-Vaucluse, ni à L’Isle-sur-Sorgue confisquée par des brocanteurs de pacotille, qui ayant fait deux sous à Paris, s’y sont installés pour vendre de l’invendable.

                              VIREZ VITE VOS MAIRES à la prochaine séance pour des ETRES HUMAINS...........

                              Que reste-t-il de nos amours.....................

                              Micka FRENCH en colère, les larmes aux yeux...


                            • Scual 2 mai 2013 17:26

                              Une fois on visitais la région avec ma femme et quand on a vu que c’était payant on s’est tiré. Payer pour voir un pont ? Un qui a deux mille ans en plus, je crois qu’ils sont rentré dans leurs investissements depuis !

                              Bref on s’est tiré.

                              Pas très loin on a visité Uzès qui est magnifique. Je conseille à tout le monde de plutôt faire ça s’ils sont dans le coin, y a pas photo.


                              • Le printemps arrive Le printemps arrive 2 mai 2013 20:41

                                Et bientôt, ils feront payer pour visiter Uzès !

                                (bon je fais le pessimiste ce soir !)


                              • Esclarmonde Esclarmonde 2 mai 2013 17:31

                                J’ai moi aussi profité petite de l’ambiance familiale du Pont du Gard dans les années 70 (je vivais dans le 13). J’ai même eu la chance de passer sur ce pont en voiture. En 2008, j’ai séjourné chez une amie gardoise qui, très dégoûtée de cette situation que vous décrivez si bien, s’est bien gardé de nous emmener sur ce site à cause de la marchandisation du site et du prix de folie du parking. La « disneylandisation » du monde est en marche !!


                                Le Pont du Gard ? Une bastille à reprendre....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès