Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le Président sera réélu

Le Président sera réélu

Quelles que soient les erreurs, les fautes commises, les méfaits, les incompétences, dans le spectacle de l’actualité qui n’est que l’actualisation du spectacle, ils sont presque systématiquement toujours réélus.

Il le sera donc.

Quelque chose en nous de Sarkozy (et des autres) :
 
Qui ne s’est pas servi, sans mal y voir, dans le patrimoine de l’entreprise ? Du stylo glissé dans le sac à la voiture de service pour amener les gosses à l’école, de la perceuse empruntée le weekend à la pièce de bœuf planquée sous le pull pour dimanche, qui ? D’échelon en échelon ce désir naturel (?) de gratuité s’adapte à ce que les conditions climatiques sociales offrent dans une sorte de vieux réflexe probablement issu de la période la plus longue qu’ait connu l’humanité : la cueillette.
 
Qui peut jurer qu’il respecte tous les panneaux sur le bord de nos routes ? Qui n’est donc jamais saisi d’un petit pincement à la vue des uniformes bleus ? Qui ne cherche à payer moins d’impôts ? Qui n’a pas dit un jour, avec un brin de fierté « Je connais bien le député Machin, le Maire est un ami, je sais des choses sur le Sénateur, cet écrivain, ce savant est un proche » ?
Pourquoi voudriez-vous qu’il soit différent ?
 
Il s’est fait des amis, des relations, des connaissances qui lui accordent le permis de se construire et attendent l’ascenseur en retour comme nous voterons pour le maire qui nous a donné l’autorisation de, ou la carte pour, ou les droits à…
 
Leurs « petites » faiblesses, leurs filouteries, finalement ce sont aussi les nôtres et nous sommes prêts à les leur pardonner car ils nous offrent, quand « l’Actualité » le réclame, une belle image d’eux qui efface celle de l’actualité passée de leurs forfaitures d’alors.
 
L’actualité contre l’actuel ?
 
L’actualité serait tel le harcèlement moral. Elle vous conduit sur un lieu (psychologique, moral, politique) où vous n’aviez aucunement prévu de vous rendre. Elle vous oblige à répondre à des questions que vous ne vous seriez jamais posées : suis je mauvais, suis je coupable, suis je Français ?
 
Regardons « Agoravox ». Comment expliquer que les sujets qui emportent le plus d’interventions soient ceux servis en pâture par les grands médias (la grippe ; le fiston, l’Islam, Mitterrand) à raison d’un environ par semaine ?
L’Actualité, nous dit : « Parlons de ça ». Et, ce disant, elle évacue tout autre thème et vous convoque, tel le harcelé, à vous exprimer sur ce que vous n’aviez pas envisagé. Elle est changeante et, à ce titre, vous engage sur de l’éphémère quand « l’Actuel » lui, concerne ce qui est là depuis toujours, la vie, l’amour, la mort.
 
L’actualité revêt les habits de lumière pour cacher le corps nu de l’actuel. Et même si l’on ne met jamais deux fois les pieds dans le même fleuve de l’actualité on le nourrit d’affluents rive gauche, rive droite. Il nous entraîne dans son lit vers son delta.
Les épaves de l’Actuel dorment au fond de la mer de l’Actualité pleines de mousses et de trésors. Seuls quelques philosophes se plaisent à les visiter et parfois en remontent des écus d’or,
 
Il était Ministre de l’intérieur décrié, avait trahi Chirac, l’actualité médiatique en a fait un Président qui nous ressemble un peu dans ses faiblesses…Il sera réélu par les promesses si elles sont d’actualité.
 
Moi, je voterai Nietzsche au premier et Camus au second. Ou le contraire.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 7 novembre 2009 11:41

    grosse connerie
    il menti a tout le monde
    il sera pas reelu


    • pierrot123 7 novembre 2009 14:04

      Citation (fouifouille) :
      « grosse connerie
      il menti a tout le monde
      il sera pas reelu »

      C’est tout le contraire : il a menti a tout le monde, DONC il sera réélu ....


    • moebius 8 novembre 2009 00:09

      parce que c’est pas bien de mentir....


    • amipb amipb 7 novembre 2009 12:14

      Est-ce une méthode Coué que l’on répand désormais dans les médias, traditionnels comme alternatifs ? « Pas la peine de se battre, Sarkozy sera réélu ». Belle idée de la politique et de la démocratie.

      Personne n’est devin, et nul combat n’est perdu d’avance.


      • brieli67 7 novembre 2009 18:04

        si déjà 


        un pharmacien devenu affairiste
        Jouvet pharmacien devenu acteur_ réalisateur

        Séguéla pharmacien et publiciste et non pianiste dans un bordel
        « Le net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes, c’est dieu vivant, parce que le net permet à tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes le net peut détruire une réputation.8 »
        Il est du bon côté non ?

      • moebius 8 novembre 2009 00:10

        éventuellemnt je peux coller une ou deux affiches pour l’opposition mais seulement si on me fournit la colle


      • MICHEL GERMAIN jacques Roux 9 novembre 2009 11:58

        Mais qui vous parle de ne plus se battre ? Il est question ici de se battre d’abord contre soi même (est ce bien un moine tibétain que je vois en silhouette de votre accroche ?) et contre les influences que l’on reçoit. Celles qui nous entrainent dans leur fleuve.
        Comment peut on encore croire en la démocratie par le seul vote dont la symbolique de l’isoloir et de l’urne présage de tout ce qu’il y a de funèbre à attendre ? Comment peut on encore croire en l’économie à vouloir la rendre plus humaine aprés tout ce qu’elle nous a fait ?


      • grainedananar grainedananar 7 novembre 2009 12:20

        Bonjour Jacques Roux !

        1) Tout d’abord, je vote d’abord Coluche, puis Camus, puis Nietzsche (« L’Etat est le plus froid de tous les monstres froids ».)
        2) Ton affirmation en titre mérite effectivement la question. Je me posais la même et suis allée soumettre le sondage sur Debat-politique.com. Juste pour se faire une idée. Les sondages ne sont pas la vérité, et encore moins en ce qui concerne le vote, puisque dans sa définition, il est secret. Mais juste comme ça, pour voir si je dois craindre un 3ème épisode de Sarkoland (je compte comme ça : 1er épisode : Sarko omniministre / 2ème épisode : Sarko omniprésident).
        3) Mon état d’esprit actuel me pousse à penser différemment de toi. Je dois être dans une phase optimiste béate, tant pis. J’ose espérer que le peuple français ne se sentira nullement « fraternel » des faiblesses de Sarko. J’ose penser que la conscience politique des français n’est pas complétement nulle et qu’ils feront bien la différence entre les faiblesses d’un anonyme citoyen et les manquements ou abus d’un chef d’Etat. J’ose imaginer qu’au moins la somme des intérêts spoliés de nombreux citoyens saura nous épargner de Sarko, le retour. Ce qui m’inquiète beaucoup plus, c’est pour qui ? Ou plutôt pour quel nouveau système de valeurs ?
        4) En ce qui concerne le traitement de l’actualité sur Agoravox, je partage ton idée qu’il est le miroir de ce que nous assènent les médias télévisés, mais j’y vais et y participe parfois, parce qu’il nous permet également de faire ce que nous faisons, un libre débat sur les questions de notre choix.

        Je découvre l’ensemble de tes articles et en apprécie l’esprit.

        GRAINEDANANAR http://grainedananar.over-blog.com


        • moebius 8 novembre 2009 00:13

          Bonne idée de voter pour des morts qui ne se présenteront méme pas. Je vais voter pour Besancenot


        • Frabri 7 novembre 2009 12:27

          Pour le moment on connait pas d’adversaire susceptible de le battre, mais comme on sait pas quelle sera la réalité économique, politique, sociale dans deux ans, on peut pas faire de prédiction


          • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 13:00

            Faut il rappeler la liste de tous ceux qui furent réélus aprés être allé jusqu’aux procés, perdus parfois, pour démontrer que son désir de changement, de punition par le vote, est noyé dans la réalité du spectacle...le désir de le voir disparaître n’a pas plus d’effet, s’il n’est pas intimement lié à une vie quotidienne qui s’exonère des objets du spectacle, que les poupées vaudou à son effigie qui furent mises sur le marché.
            La citoyenneté n’est que l’individualisation par le bulletin. la cour de la prison.
            Chère Grainedanar, je suis bien d’accord avec toi, je vote comme je l’ai dit car il n’est pas question qu’ils (tous autant qu’ils sont) s’imaginent que je leur laisse aussi cela. Je vais au cinéma parfois mais je sais ou je suis dans ce cas. Je ne lis pas les magazines et journaux car Aoravox me suffit pour savoir ou en est le spectacle du monde.
            Mes voisins sont part de ma révolution.
            Peu m’importe, fondamentalement, que Sarkozy ou l’un de ses clones soient élus dans cet aquarium ou la vie se tape aux vitres de l’économie.
            Merci de la fraicheur de ton intervention .
            Si nous mettons en doute nos propres assurances, si nous nous demandons de quoi sont faites ces valeurs sur lesquelles nous appuyons nos analyses alors, Sarkosy ne sera plus le nom de personne (n’en déplaise à Badiou).


            • laertes laertes 7 novembre 2009 13:01

              Bel article.... Tout à fait pertinent....
              IL me donne une idée.....
              Je vais dire partout à ceux dont je sais qu’ils ont voté Sarkozy que ce n’est pas la peine qu’ils aillent voter puisqu’il sera réélu.....
              Ce genre de remarque est à double tranchant......
              Mais c’est vrai que les gens sont victimes de la propagande...Ce n’est pas nouveau..... C’est l’essence du fonctionnement de l’esprit humain...
              Naviguer avec le courant....pour se préserver !
              Mais je pense aussi qu’une urgence plus redoutable nous attend de pied ferme ..et là...pas de propagande possible :
              LE DEFI ECOLOGIQUE


              • jps jps 7 novembre 2009 14:03

                il était ... et pourtant l’actualité en a fait un président
                les français n’analysent pas la situation qui se présentent à eux. Ils auraient pu voir que sarkozy ne se préoccupent pas du budget s’ils avaient étudié son passage au ministere des finances. Ils auraient pu voir que c’était un menteur lorsqu’il était au ministere de l’intérieur.

                lorsque je vois, qu’à ce jour, sur l’enquete d’AV 27% sont pour que l’on ne juge pas Chirac pour ses malversations supposées, cela me désole.


                • olivier cabanel olivier cabanel 7 novembre 2009 14:07

                  à L’auteur,
                  faudrait déjà qu’il finisse son mandat,
                  et là à mon humble avis, c’est pas gagné.


                  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 17:42

                    S’il ne finissait pas, qui prendrait sa place ? Je n’en ai connu qu’un qui n’ait pas achevé, Pompidou. Et je le redis, il ne s’agissait pas dans cet article de parler de Sarkosy. Je pensais que c’était plus visible que cela...
                    Merci de votre mot.


                  • MortytheReaper 7 novembre 2009 14:59

                    Vous confondez l’écume et le mouvement de fond de la vague.
                     
                    Dans la vraie vie, les personnes abordent les sujets économiques : taxes, impôts, pouvoir d’achat, réfléchissent tentent de mettre su pied des circuits alternatifs réglo et équilibrés parce qu’en cycle éco et non financiers.
                    Les journaux sont de petits thermomètres pas des médécins diagnistiquant ;)


                    • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 18:41

                      Certains font ce que vous décrivez et c’est bien ; a mon avis tout au moins. Ceux qui partent à l’aventure et n’adressent plus la parole au système sont peut être parmi ceux qui ouvrent des voies invisibles, pour l’instant, à la majorité...
                      Descartes aurait parlé de « méthode », un chemin.

                      J’aime bien vos interventions, ailleurs. Que n’écrivez vous également ? Je vous mordrai les mollets peut être...

                      amicalement. 


                    • herve33 7 novembre 2009 15:46


                      Les élections sont dans 2 ans , il ne faut pas avoir la boule de cristal de madame Irma pour envisager des bouleversements économiques et sociaux très profonds . Devant la faillite totale d’un système , les citoyens seront prêts à soutenir des révolutionnaires , voire malheureusement les extrêmes . Souhaitons que la sagesse l’emporte , et que l’on porte de vrais intellectuels intègres au gouvernement .

                      L’autre raison pour laquelle Sarkozy pourrait ne pas etre réélu , c’est qu’ une certaine aristocratie et bourgeoisie française est entrain de le lâcher . Ces citoyens qui avaient crus en lui , s’apercoivent qu’ils les ridiculisent par son arrogance et sa vulgarité .

                      Tout le problème est de savoir qui on met en face de Sarkozy , il est évident que si il n’a comme adversaire que la dame du Poitou , on peut penser qu’il sera réélu car autant préféré l’authentique populiste à sa copie qui est toujours un peu plus pale que l’original . Niveau nihilisme politique , les deux se ressemblent .


                      • nowak 7 novembre 2009 15:58

                        Lamentable laisser aller ...

                        Résister sera toujours ma devise ...Un chant me vient à l’esprit

                        "Ami entends-tu le vol noir du corbeau sur nos plaines ?

                        Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaine ?
                        A l’époque ,on aurait dit que cet article venait d’un collabo .


                        • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 18:07

                          Cet article que je n’aie pas su rendre assez clair, pardonnez moi, pour que vous en compreniez le sens s’adresse à une vigilance sur nous mêmes. Dés que nous prenons part à un débat induit par les médias nous nourrissons leur intention de nous conduire. Nous affluons, nous grossissons leur fleuve...Nous travaillons ensemble, joyeux ou moroses nous collaborons, (collaborare) ...


                        • brieli67 7 novembre 2009 18:09

                          bon ! on signale l’abus ou pas ?


                          laissez publier CALMOS 

                          Nous voulons du CALMOS dans son jus 

                          Même Michou Lerma nous livrait son nartiche censuré en plusieurs exemplaires

                          PAS DE COUILLES LE CALMOS 
                          et te voilà t il pas ..... IL CHANTE !

                        • zigpus 7 novembre 2009 16:18

                          L’enfumage permanent empeche les citoyens de savoir vraiment, ça force à l’oubli tous ces mensonges ! Juste le temps d’apercevoir le fistonet L’EPAD, Frederic Mitterand, l’identité nationale, la taxe Carbone etc... : jamais on ne va au bout des informations !
                          Qui se souvient de l’affaire de l’appartement de Sarko ? info ou intox ???
                          Dans ces conditions, on fera avaler n’importe quoi au bon peuple, peut étre un bébé Naboléon et hop le tour est joué pour un deuxième mandat.
                          Il suffit que le service de com de Sarko -et il est redoutable- se mette en route.


                          • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 17:48

                            Nous sommes donc un peu d’accord. Merci pour votre avis. Vous remarquerez que je ne réponds pas aux dérives fascisantes...

                            bonne soirée.


                          • Blé 9 novembre 2009 07:11

                            Il suffit peut-être qu’en face de sarko les électeurs gardent en mémoire
                            que le Président n’est pas le président de tous les français par exemple :
                            - le bouclier fiscal
                            -le rôle de la grande distribution alimentaire dans la révolte des agriculteurs
                            -le rôle des média dont les propriétaires sont les copains coquin de sarko
                            -les franchises médicales mais cadeaux aux laboratoires pharmaceutiques
                            -les indemnités des accidents du travail imposées, mais pas
                            -c’est le MEDEF qui impose « sa politique » d’où un recul social de 150 ans
                            -privatisation de l’état et des services publics au profit de la finance
                            -etc..., etc...
                            La liste ci-dessus bien que incomplète, on peut penser, même avec une propagande très appuyée pour 2012, les gens n’oublieront pas qu’il n’y avait pas de fric pour les travailleurs (les caisses sont vides) mais que sarko a su trouver des milliards pour sortir les banques du marasme dans lequel elles s’étaient mises.


                          • S_ANDREAU 7 novembre 2009 18:50

                            Je pense que la grande mojorité des français ne peuvent plus le voir.
                            Je crois que tout le monde a compris qui il était.


                            • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 18:56

                              Revenant sur l’article, les commentaires qu’il reçoit, et les votes qu’il induit je constate que la notion « Intérêt » n’emporte pas un vote positif.

                              Que les personnes qui votent « négativement » sachent qu’elles me rendraient un fier service en me disant le fond de leur motivation. Elles m’aideraient ainsi à progresser dans la rédaction peut être, mais surtout dans la perception de leur esprit d’analyse.

                              Par exemple il m’arrive de voter favorablement à un article qui me dérange, ceci parceque j’estime qu’il motive le questionnement, le doute, la remise en cause, et, peut être le débat.
                              Je ne vote pas pour une publication que je ressens sans intérêt pour mon évolution, qui ne me fait pas gagner une part d’esprit supplémentaire..

                              C’est pour cela, que gros ou moins gros menteurs, je ne vote pas pour les guignols.

                               


                              • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 19:51

                                Moi, je lis « les Misérables » avant de voter...Je ne demande pas des votes « positifs », vous ne comprenez pas, je réclame les raisons du vote... ce qui n’a jamais lieu aprés les élections, justement.
                                Seriez vous entrain de me dire que l’on vote uniquement aprés avoir lu les gros titres des journaux ? Oui, peut être, finalement.
                                Avez vous remarqué comme le premier paragraphe « quelque chose en nous... » n’a suscité aucun commentaire alors qu’il vise à expurger ou à revendiquer le désir de « Cueillette » qu’il évoque ? Puis à le remonter de marche en marche jusqu’à.....soi même.


                                • jourdan 7 novembre 2009 20:22

                                  Votre article est un peu bref, un peu ... creux, pour la 1ere partie.
                                  la seconde partie n’a ni queue ni tête :)

                                  Bref ... à ré-écrire :)


                                  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 7 novembre 2009 22:36

                                    « peut mieux faire » voulez vous dire ? Vous auriez du marquer votre commentaire en rouge et en marge de ma copie...Cette méthode a beaucoup apporté à des générations d’élèves. Le « creux » de l’article rempli du vide du commentaire...


                                  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 8 novembre 2009 18:38

                                    Je n’ai pas écrit cet article pour parler de Sarkozy mais il peut servir dans une autre salle de spectacle, ou pour la même pièce si les acteurs sont différents...et les spectateurs toujours les mêmes...


                                  • ASINUS 7 novembre 2009 20:27

                                    putain dsk pfff mon ulcere !!!!


                                    • anny paule 7 novembre 2009 20:44

                                      Et si nous relisions nos classiques ! Ulysse, par exemple et l’épisode du chant des sirènes !
                                      Ne pas se laisser abuser... cela semblait évident aux grecs des temps lointains... nous n’avons décidément rien retenu si N2 succède à N1 !!!


                                      • ASINUS 7 novembre 2009 20:52

                                        je sais j ai déja vus les pseudos sondages , je sens que je vais me le faire refiler comme
                                        les americains Obama , chié !me reste plus qu a jouer au loto


                                        « Pas de gauche...queutard....pas plus escroc que les autres »
                                         
                                        yep calmos je me doutais bien que c ’etais pour les deux premiers criteres !


                                      • grainedananar grainedananar 7 novembre 2009 20:45

                                        Peut-être que les gens votent négativement, en effet, parce qu’ils ne regardent que les gros titres et qu’ils prennent le tien pour une question à laquelle ils pensent répondre. Dans ce cas, c’est peut-être encourageant ?
                                        Pour ce qui est du contenu de ton article, j’aimerais m’assurer de ma compréhension. Dis-tu que nous réélirons Sarko parce que nous lui ressemblons parce que nous avons nous-mêmes triché, menti etc... ? Il me semble comprendre que tu proposes de nous extraire de l’actualité car elle nous harcèle et nous oblige à aller penser là où on n’ aurait pas penser. Si l’actualité parvenait à faire cela, il faudrait au contraire s’en féliciter ! Je trouve justement qu’Internet permet cette chose : d’aller penser là où on n’aurait pas penser. Chaque internaute qui le veut peut se faire sa petite revue de presse et peut rencontrer des versions auxquelles ils n’auraient pas penser. Je me demande plutôt si Internet pourrait être à l’avenir un moyen public qui oblige nos gouvernants à plus de représentativité.


                                        • Dudule 7 novembre 2009 21:07

                                          Comme Balladur, élu dans un fauteuil en 95, comme tous les médias et penseurs politiques « autorisés » l’avaient si justement prédit 2 ans auparavant...

                                          C’était plié, c’était même pas la peine d’aller voter !

                                          La même rumeur qui se veut auto-réalisatrice émerge comme par hasard avec un délai comparable avant l’échéance.

                                          L’élection a deux tours : je me demande vraiment comment Talonnette premier fera pour passer le premier, si il continue à conquérir chaque jour aussi brillamment autant d’électeurs.


                                          • Yohan Yohan 7 novembre 2009 21:18

                                            Si l’on votait aujourd’hui il serait réelu, je n’en doute pas. Après tout, Sarko il ressemble aux français et les français se reconnaissent en lui en majorité en dépit de ses insuffisances. Pour contrer cette assertion, il faudrait une opposition crédible. Or, les vieux caciques de la gauche qui rassure vont ou iront à la gamelle, Lang, DSK en tête. 
                                            Le seul qui pourrait dammer le pion à Sarko ne fait plus dans la politique c’est Jacques Delors 


                                            • Dudule 7 novembre 2009 22:04

                                              Vous oubliez qu’avant une élection, il y a une campagne électorale. Dire « aujourd’hui, il serait élu », en dehors du contexte d’une campagne, n’a aucun sens.

                                              Même chose sur l’absence de personnalités qui peuvent s’opposer à lui : des personnalités peuvent émergées (et ne manqueront pas de le faire, la nature a horreur du vide) lors d’une campagne ou d’une pré-campagne.

                                              Et la campagne de Sarko dans 2 ans et demi, j’ai hâte d’y être, ça va être drôle ! Qu’est-ce qu’il aura à « vendre » ? Mêmes des contradicteurs aussi mou(olle)s que lors des élections précédentes (où il aurait été assez facile de le contrer avec un peu de courage et de volonté), pourraient lui faire la peau les doigts dans le nez.


                                            • SURVEYOR 7 novembre 2009 21:26

                                              DSK, laissez moi rire, ce tartuffe......Une b..e à la place du cerveau qui plus est une façade de gauche avec une avidité sans borne à la mesure de ses travers sexuels.... et oui.


                                              • Salade75 7 novembre 2009 23:06

                                                Je pense comme vous qu’il sera rélélu, mais pas pour les mêmes raisons.
                                                - Le noyau dur de ses électeurs ne bouge pas, quoi qu’il fasse ! De même que le noyau dur des électeurs de gauche ne change pas. Aucun élément, rationnel comme irrationnel ne les fait jamais évoluer.
                                                - Les hésitants votent pour une candidat en fonction de l’actualité. Sarko fera ce qu’il faut pour se les rallier dans les derniers mois.
                                                - D’une façon générale, les français préfèrent élire les repris de justice et les magouilleurs plutôt que les gens honnêtes. De ce côté là, Sarko est blindé.


                                                • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 7 novembre 2009 23:12

                                                  Article que j’apprécie, mais il le faut le lire au second degré...

                                                  Je pense que l’auteur ironise sciemment sur une probabilité, pour secouer et éveiller les consciences !

                                                  Et quand je vois la désunion, face à cette calamité de sarko, je me dis....

                                                  Sarko a encore de beaux jours devant lui, car les gens qui défendent les mêmes causes se divisent et perdent trop de temps en embrouilles pour être efficace dans l’action... Voilà pourquoi sarko gagne !Et gagnera encore !

                                                  A moins que....nous agissions tous, enfin, ensemble, au dessus de tout clivage, et avec un but commun et vital : redonner à la France son vrai visage, et rendre au peuple la vraie démocratie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès