Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le référendum sur le mariage aura bien lieu

Le référendum sur le mariage aura bien lieu

La question n'est pas de savoir si on est pour ou contre le mariage gay ou le mariage tout court , la question est de savoir si le peuple peut être dissout par la volonté parlementaire.

Or c'est exactement ce qu'il vient de passer.

Le parlement, élu par le peuple, vient de débouter le peuple et interdire toute consultation de ceux qui leur donnait le pouvoir !

Cette situation est véritablement Ubuesque et ne peut rester sans conséquences.

Pour conséquence ,j'en vois une tout du moins, c'est tout simplement le report de ce référendum aux prochaines élections.

Il est évident d'abord, et pour en rester à l'analyse sociologique du comportement électoral , que la droite et la gauche se partagent équitablement à quelques pourcents près, (fluctuants d'ailleurs ce pourcentage qui fait les élus), le corps électoral.

L'axe principal de clivage, ne se situe pas autour du mariage homo, qui est pour la plupart d'entre nous une préoccupation vraiment très secondaire.

Par contre, le mariage tout court est une préoccupation principale puisque les Français vivent dans le mariage, y ont vécu, ou s'interrogent sur ce modèle de société, ce modèle base de la société. Les frustrer de ce débat public, de ce débat de société qui les touche donc profondément et qui les interroge, est tout simplement un abus de pouvoir inacceptable.

La question n'est donc plus de savoir si cette loi passe ou non, la question de fond devient l'abus de pouvoir que s'arrogent les députés et ce gouvernement.

Il est simpliste de dire "les cathos de droite sont contre cette loi, les progressistes sont pour !"

simpliste et faux !

Les interrogations autour de moi prouvent le contraire, faites en l'expérience vous mêmes et vous verrez que ce discours ne tient pas !

Pour ma part, je suis athée, et suis opposé non seulement à ce mariage homo mais, et depuis toujours, au mariage civil tout court comme entorse aux droits de l'homme et du citoyen !

Je rappelle que "les hommes naissent et vivent égaux en droit", accorder des droits supplémentaires au seul fait d'être "marié" constitue une contradiction totale avec les droits de l'homme et la constitution qui s'en inspire !

Il me restera donc à exprimer mon opposition démocratiquement aux prochaines élections !

Or comment dire NON à ce moment là ?

Hé bien tout simplement en votant contre les promoteurs de ce projet qui ont transformé l'élection présidentielle en référendum sans nous le dire d'ailleurs !

Les prochaines élections seront donc transformées en référendum !

Voter socialiste, communiste, europe écologie sera voter pour le mariage bourgeois, voter contre sera voter pour leurs adversaires !

Personnellement je vais pousser le bouchon plus loin, je vais me présenter aux municipales avec pour seul programme : "Je ne célèbrerai aucun mariage considérant ceux-ci comme un abus de pouvoir de l'état vis à vis des citoyens. J'exercerai donc mon droit de retrait vis-à-vis de ce que je juge être une ignominie totalitaire".

Il ne restera plus qu'à l'état de me destituer si je suis élu et partant, de destituer le peuple qui m'aura élu !


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Jean Yanne Jean Yanne 10 février 2013 09:07

    « Si, il m’en vient un à l’esprit :
     
    Abrutis. »


    que chacun puisse s’exprimer est extrèmement positif , mais les injures dégradent cette avancée . Je constate donc que vous êtes opposé à cette libre expression par les injures que vous proférez et qui dégradent et ce débat et ce site .

    Pour toute précision complémentaire cependant , je ne suis pas inclus dans ce débat , je suis simplement opposé à TOUT mariage civil ! 
    Mais ce point de vue semble vous dépasser .

  • Loup Rebel Loup Rebel 4 février 2013 12:04

    Sur le fond, vous avez raison de dénoncer le modèle électoral actuel.

    Il y a belle lurette que l’élection présidentielle s’est travestie en référendum. Le couple Chirac-Lepen en a scellé le destin, confirmé avec le duel Sarkozy-Hollande.

    Ce système exclut 49% des citoyens.

    La proportionnelle permettrait-elle un rééquilibre de ce clivage ? On n’en sait fichtre rien, mais le sentiment d’exclusion en serait amoindri, et la fraternité grandie.


    • Jean Yanne Jean Yanne 10 février 2013 09:15

      C’est un fait et nous sommes tout à fait d’accord .


      A ce propos , il existe une technique de vraie représentativité qui consiste tout simplement à désigner son représentant nominativement .
      Par exemple par délégation représentative .
      On peut imaginer par exemple , une « proportionnelle intégrale » qui permettrait de choisir un candidat dans une liste prise dans le panel de listes offert.
      Le choix d’un candidat dans la liste permettrait du même coup de voter pour une liste mais aussi pour l’ordre de la liste , ce qui change tout et rassemble de fait les primaires intrinsèques aux listes .

      Par ailleurs , la question de savoir si nous sommes pour ou contre la proportionnelle , pourrait facilement être tranché en offrant à chaque citoyen le choix .
      Ou on s’inscrit dans une liste électorale optant pour la proportionnelle , ou un liste électorale optant pour la désignation régionale et locale .
      Je suis personnellement , dans une région bien marquée de France mais me sens plutôt national dans le domaine politique , il me semble donc normal de me prononcer au plan national qu’au plan local .

    • Martha 4 février 2013 12:50

      Il s’agit tout simplement d’un viol de nos conscience et de notre culture.
       Pour cacher le premier, le « 911 » et le mettre au second plan voilà le deuxième.
       Portera-t-il le nom de « loi Taubira » ?
       C’est la confirmation que nous sommes entrés ce jour-là dans l’ère du mensonge institué.


      • Martha 4 février 2013 12:54

        PS, mettre un s à conscience svp. Cela va de soi. merci.


      • Hortus 4 février 2013 12:57

        Les curés s’habillent de toutes sortes de déguisements ! Leurs hautes valeurs morales s’arrêtent parfois à la hauteur des culottes des enfants sans que cela n’émeuve autant leur hiérarchie.

        Mais les enfants ne votent pas !
        Compte tenu de la multiplication des cas de pédophilie, il serait opportun que l’on retire au plus tôt les financements de l’école confessionnelle et que l’on affecte tous les personnels payés par l’Etat à l’enseignement public et laïc.

        • Jean Yanne Jean Yanne 10 février 2013 09:22

          Je ne vois pas ce que l’école laïque et confessionnelle vient faire ici .

          Personnellement , très laïque car enseignant (et collègue immédiat de Taubira dans le temps !) je suis favorable à un changement total de contrat scolaire de telle sorte que ce ne soit non plus les enseignants qui soient payés (du moins à partir du secondaire) pour leurs résultats et non les enseignants .

          L’école primaire laïque a été instaurée , mais , dans les lycées , ce ne sont plus des enfants , ce sont des travailleurs en formation et qui doivent être reconnus comme tels et rémunérés comme tels , leur production c’est leur propre savoir , ils peuvent se donner tous les moyens correspondant à leur aptitude et goût , mais à leur charge évidemment .

          Ceci est un autre débat , intéressant certes , mais autre !

        • RBEYEUR 4 février 2013 16:44

          La valeur historique d’un cycle socialiste du pouvoir est symbolisée par une banderole gravée dans le panthéon des « impostures de gauche » (veuillez pardonner le pléonasme).

          Il y eu la banderole des « trente-cinq heures » sacralisant symboliquement l’arrivée accidentelle et fortuite d’une majorité parlementaire de gauche en 1997 grâce à la sottise de Jacques Chirac.
          Tandis que Laurent Fabius démontrait que les « trente-cinq heures » n’étaient qu’une « usine à gaz », le banc, l’arrière ban, les fifres, sous-fifres et grosses caisses socialistes rabâchaient sans relâche que «  les trente-cinq heures étaient  forcément une bonne idée puisqu’idée de gauche…. ».
          Il s’en est historiquement découlé que Jean-Marie Le Pen s’est copieusement et délicieusement torché avec cette banderole…

          Quant au destin des « trente-cinq heures » ?

          La nouvelle arrivée accidentelle et fortuite des socialistes au pouvoir grâce à la sale gueule soigneusement élaborée et démagogiquement médiatisée de Nicolas Sarkozy, est sacralisée par une nouvelle banderole : le « mariage pour tous ».  
          Sa valeur historique est spiritualisée par l’émotion, la solennité et le pathétisme avec lesquels les sodomites pourront désormais s’enculer sous la sublimation de Monsieur le Maire…

          Bon !

          Mais qu’en est-il de la valeur historique concrète, réelle et matérielle de ce priapisme institutionnel pour nous ?  
          Nous pour qui l’exil, fiscal ou autre, est bien évidemment exclu dès lors qu’il nous serait bien difficile de nous payer un billet de TGV pour Bruxelles…
          Nous qui sommes parmi les cinq à six millions de chômeurs réels…
          Nous qui sommes parmi les huit millions de mal logés ou sans domicile fixe….
          Nous qui courbons le dos en attendant le bilan de l’année 2013, à tous égards…

          Nous dont la souveraineté fut bafouée avec le vote de la loi « mariage pour tous ».   
          Rappelons en effet que l’actuelle majorité parlementaire détient le pouvoir absolu de l’élaboration des lois avec 29,02% des suffrages obtenus sur 57,22% de votants au premier tour des dernières élections législatives, soit 19,71% des électeurs inscrits….
          C’est donc avec une assise de moins de 20% de l’expression primitive du corps électoral que le pouvoir socialiste décidait, envers et contre tout et tous,  de  graver ses convictions et dérives sodomites dans le code civil.
          Autrement dit, « si avec les dictateurs tu fermes ta gueule, avec les gauchouillards(*) tu baisses pantalon, tends les fesses et le tube de vaseline. ».

          Nonobstant cette violation formelle de la souveraineté du peuple, ne sommes-nous pas enclins à penser que les sodomites ont, EUX, bien de la chance d’obtenir toute satisfaction du pouvoir dictatorial socialiste, tandis que nous nous sommes contraints et forcés, sous la contrainte de ce même pouvoir dictatorial, de nous faire enculer, dans le sens figuré bien sûr, mais dans toutes les dimensions…


          (*) Le gauchouillard est un mutant du franchouillard.
          Il en reprend l’insuffisance mentale, l’étroitesse intellectuelle, l’esprit borné et la haine du juif.
          Il y ajoute la frustration, l’envie, la jalousie, la rancœur et l’amertume vis-à-vis d’une aisance qu’il aimerait bien posséder mais qu’il est totalement incapable d’acquérir par lui-même dès lors que l’appropriation de cette aisance exige inventivité, créativité et productivité personnelles.
          Néanmoins, il se considère comme un aryen de la pensée de gauche, un dispensateur de vérités définitives et absolues jamais démontrées, un grand ordonnateur de leçons de morale et de vertu seulement applicables aux autres.
          Par son nihilisme et son négativisme, le gauchouillard suscite le totalitarisme sous toutes ses formes en favorisant, notamment, les desseins les plus conquérants du capitalisme.



          • Jean Yanne Jean Yanne 10 février 2013 09:28

            Je suis tout à fait d’accord avec vous , cette loi électorale est antidémocratique et inacceptable .


            Par contre , il ne convient pas de s’abaisser à être grossier , cela ne fait qu’affaiblir l’opposition à cette loi .

            C’est pour cette opposition d’ailleurs , dont l’iniquité apparaît dans cette loi imposée au peuple , qu’il me semble que le référendum sera reporté aux prochaines élections .
            Je pense que les socialistes n’ont pas prévu cela et n’ont pas encore compris l’erreur qu’ils ont faite .

          • pierrot pierrot 4 février 2013 17:05

            Pour organiser un referendum, il faudrait une demande de plus d’un million de citoyens.

            Bien évidemment cela est irréaliste, ce sujet n’intéresse que peu les citoyens à la différence de l’emploi, du niveau de vie ...

            Il semblerait, de plus, qu’il y ait une large majorité favorable aux mariages des homosexuels, la société française devient plus mature et moderne à l’instar des pays d’Europe du Nord.


            • Jean Yanne Jean Yanne 10 février 2013 09:32

              Le référendum d’initiative populaire n’est pas dans la constitution actuellement sous aucune modalité donc .

              par contre , il pourrait très bien y avoir une consultation sur cela .

              Je suis persuadé , comme beaucoup d’ailleurs , que nous sommes en déficit démocratique , et que cette loi vient de le démontrer spectaculairement .

              Par ailleurs , vous faites état de sondages manipulateurs ,qui , à l’instar des sondages publiés pour le référendum concernant l’Europe qui a démontré combien ils étaient fallacieux et manipulateurs .

              Ce sondage est mensonger , tout le monde en est convaincu !

            • Shawford Taubrouk 5 février 2013 01:39

              Un Latour bleuté


              • YVAN BACHAUD 5 février 2013 03:51

                Il faut être réaliste et objectif.

                Les 60 propositions ont été approuvées par 22,31% des inscrits au premier tour.
                Dont la proposition n°31. 

                C’est le seul soutien qui est « prouvable »...
                Ce n’est pas parce que 17% de plus on voulu éliminer .N.SARKOZY que l’on peut dire que 39% approuvent la proposition N°31.

                De même pour les législatives voter pour un candidat ne veut évidemment pas dire que l’on approuve TOUTES les propositions.

                La solution est évidente le PEUPLE à qui appartient la « souveraineté nationale » doit disposer du référendum d’initiative citoyenne pour en appelr à l’arbitrage de la population s’il peut apporter la preuve que la proposition n’est probablement pas majoritaire dans le pays.

                Le rassemblement pour l’initiative citoyenne propose des MODALITÉS de RIC qui permettent d’apporter cette preuve et d’imposer un « veto suspensif provisoire » que le gouvernement peut tenter de lever par un référendum soit immédiat en cas d’urgence, soit une fois par an lors du référendum annuel de PROPOSITIONS citoyennes , il peut aussi renoncer définitivement si la preuve apporter est flagrante.

                IL faudra voter pour les municipales pour des partis qui auront fait ce qui étaient en LEUR POUVOIR pour instaurer la DEMOCRATIE EN FRANCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
                C’est a dire déposer ou soutenir une proposition de loi en faveur du RIC en TOUTES MATIERES la mettre à l’ordre du jour de l’AN et la voter en ayant fait une publicité maximum pour elle dans les médias.

                Le front de gauche, EELV, le PRG ont les RIC inscrit dans leur programme 2012 mais ne l’ont pas fait.
                L’UMP et L’ UDF l’avit dans leur programme en 1993... ! 
                Le RPR l’avait MÊME promis dans l’année !!! Et J.CHIRAC l’avait repromis en 2002.

                Mais l’UMP n’en dit mot...

                Quand on dénonce tous les jours un gouvernement d’incapables qui mène la France a la ruine financière et morale et que l’on ne demande pas le RIC alors que c’est le SEUL OUTIL qui lui permettrait de tenter de s’OPPOSER EFFICACEMENT  on soumettant les lois au peuple pour une éventuelle abrogation, on devient TOTALEMENT INAUDIBLE...

                De même pour les dirigeants de « la manif pour tous » s’ils ne demandent pas aux députés qui se sont déclares CONTRE la proposition n°31 de déposer d’urgence une proposition de loi modifiant l’article 3 de la Constitution en y incluant le RIC. 
                C’est la SEULE VOIE pour obtenir le référendum qu’ils demandent et /
                D’une par si la droite est unie, le PS sera minoritaire, ,pour refuser le RIC... 
                D’autre part 82 à 88 % des Français sont POUR le RIC.

                Il sera dur au PS de voter contre ce qui veut dire que le peuple doit être réduit au silence pendant les 5 ou 6 ans qui séparent deux scrutins de même niveau !
                Pas facile les Municipales et européennes arrivant bientôt.

                D’autant que F. Mitterrand en 1988 avait écrit « le référendum d’initiative populaire est une aspiration profonde des Français(...) je vais saisir le légiste. » !!!
                Malheureusement il avait attendu 5 ans, pour « tenir promesse » ! le 10 mars 1993, à la surprise générale disait « le Monde » , pour faire voter par le gouvernement Bérégovoy et déposer sur le bureau du sénat un projet de loi sur le RIP !!!
                Mais 4 jours avant sa mise a la porte annoncée...

                Il faut se regrouper pour « arracher » au Pouvoir le RIC en toutes matières et d’abord constitutionnelle et de ratification des traités. Car la souveraineté du peuple ne se borne pas !




                • Jean Yanne Jean Yanne 10 février 2013 09:35

                  Tout à fait d’accord ,

                  Merci pour ce message !

                • pierrot pierrot 5 février 2013 07:47

                  Je doute que me réferundum soit une bonne forme de démocratie, le passé ne milite pas dans cs sens : Napoléon III, Hitler, de Gaulle etc.


                  • Jean Yanne Jean Yanne 10 février 2013 09:38

                    Oui , le totalitarisme doit être plus productif que la démocratie . 


                    Mais voyez vous , je n’en veux pas !
                    Je conçois cependant que vous, vous préfériez , mais nous n’appartenons probablement pas à la même civilisation , au même peuple .

                    C’est en ce sens que je me sens « Girondin » ,car nos moeurs sont très différentes sur ce point du moins .

                    • xmen-classe4 xmen-classe4 10 février 2013 14:54

                      le socialiste est un partis dirigeant les gens en les regardant de haut.

                      un bon gros partis de bourgeois bien encré dans le cac , ils snoberaient meme le srd.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Yanne

Jean Yanne
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès