Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le temps du marronnier ...

Le temps du marronnier ...

Remonter ce temps qui ne cesse de filer ...

Vidéo ici :

J'y perd mon matin !

Une heure de trop qui se traduit par une heure de mieux et comme à chaque fois, c'est la ronde des aiguilles, la sarabande des calculs d'horloger amateur. Nous dormirons une heure de plus parce qu'il y a une heure de moins ! Mais non, c'est le contraire, à trois heures, il sera deux heures, on perd une heure ou la raison. À qui profite le crime ? Mais pourquoi se met-on martel en tête ? Qu'est ce qui cloche dans cette histoire bisannuelle ?

La chose a beau revenir à fréquence régulière, nos concitoyens démontrent avec un rare bonheur à quel point ils ne maîtrisent pas le calcul mental quand il se fait sexagésimal, même si en la circonstance l'apport mésopotamien n'est que de peu d'importance pour cet exercice si délicat de l'ajout ou du retrait d'une unité qui fait soixante minutes uniquement pour l'anecdote.

Je vois que mes explications, pour limpides comme de l'eau de roche dans un clepsydre vous laissent dans le brouillard. Je ne voudrai pas apporter ici de quoi troubler votre matin, celui qui a la terrible particularité de ne pas accorder les différentes pendules de la maison. Un grain de sable, fut-il d'un sablier, est venu se glisser dans la formidable ordonnance chronologique de tout ce qui indique ou utilise l'heure dans votre demeure.

Et la liste est longue comme un jour de vingt cinq heures de tous ces appareils numériques, à aiguilles, à affichage numériques et autres systèmes qui me laissent pantois. De la cuisine au salon, de l'ordinateur aux innombrables téléphones, de votre voiture à votre montre, du radio réveil à la comtoise du salon, chacun à sa manière porte la perturbation dans une maison, habituellement si bien réglée jusque là.

Le marathon de celui qui remet les pendules à l'heure n'est pas aisé. Il doit se poser les bonnes questions avant que de se lancer dans sa course folle, une course contre la rébellion des montres. Dois-je tourner à l'envers de l'hiver et finir l'heure d'été par une action en fin de soirée ? J'offre ainsi une heure de mieux dans ma maisonnée pour traîner devant la télévision, ce qui, il faut l'avouer, est d'une parfaite inutilité !

Puis-je attendre le petit matin et revenir sur l'avance prise par mon inaction du soir. Je donne ainsi le droit à chacun de flâner au lit une heure de mieux qui sera ipso-facto, une heure de perdue à ne rien faire ? À moins que je ne sois de ces citoyens modèles qui respectent à la lettre les injonctions horaires des maîtres de nos temps. Alors, je me lèverai comme un bon petit soldat au clairon de trois heures pour me coucher à deux heures et quelques remises à l'heure plus tard. Ni vu, ni connu, au matin, tous les autres n'y verront que du feu !

Hélas, les hommes ne sont pas les seuls à se cogner le bec contre cette histoire sempiternelle du coucou qui perd le nord. Les animaux en premier se montreront hostiles à ce changement humain. Les poules accepteront sans aucun doute de se coucher avec le soleil, mais les vaches vont faire une fois encore la mauvaise tête à moins que certaines y perdent la tête !

Les oiseaux à ressort ne se plaindront pas, ils suivront scrupuleusement les injonctions du rouage secret qui les gouverne. Tous les animaux sauvages, quant à eux, ne percevront rien de cette étrange agitation qui prend leurs amis les hommes. Ils se soucient comme d'une guigne de ce qui s'affiche sur la Rolex du Président d'antant.

Les enfants, évidement influençables suivront le déplorable exemple des réfractaires au changement. Ils auront faim à l'heure d'avant et il n'y aura pas moyen de les coucher une heure plus tôt pour mettre leur pendule interne à l'heure de l'hiver qui va venir. Quant à moi, j'avais une heure à perdre, je voulais partager ces instants à contre temps et je vous offre ces réflexions absurdes auxquelles je vous invite à répondre du tic au tac !

Autroisièmetopement l'heure !

JPEG - 41.9 ko

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Dwaabala Dwaabala 29 octobre 2012 21:28

    Les statistiques démontrent qu’on fait ainsi des économies d’énergie...
    Je n’ai toujours pas compris pourquoi.

    D’autre part, votre titre évoque pour moi un autre titre, magnifique :

    Qu’est-ce que Thérèse ? C’est les marronniers en fleurs

    http://www.amazon.fr/Quest-ce-Th%C3%A9r%C3%A8se-Cest-marroniers-fleurs/dp/2842710177


    • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 2012 21:33

      Dwaabala


      Merci pour Thérèse !

    • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 30 octobre 2012 11:39

      Pour l’anecdote, j’ai une montre qui se remet à l’heure toute seule (waweceptor) à 3 heures du matin.
      Le dimanche, elle s’est bien mise à l’heure, par contre, à minuit, ou à une heure, je ne sais plus, elle s’est remise á l’heure d’été, y est restée le lundi, et est revenue en hiver aujourd’hui.
      L’an dernier, elle m’a fait le mème coup et je me suis levé une heure trop tòt !

      Comme quoi l’automatisme intégral...

      Mais j’ai remarqué qu’elle affichait un sourire narquois.


      • C'est Nabum C’est Nabum 30 octobre 2012 14:15

        Jean-Paul Foscarvel


        Ayant totalement manqué ma vie, je n’ai ni montre ni téléphone portable.

        Alors que puis-je vous dire en ce domaine ?

      • Dwaabala Dwaabala 31 octobre 2012 20:19

        J’ai eu bien du mal à vous retrouver, en ce temps où les feuilles des marronniers tombent si vite...
        Ce : « Ayant totalement manqué ma vie » vous rend bien sympathique, c’est le début d’un bon poème.
        Cordialement.


        • C'est Nabum C’est Nabum 31 octobre 2012 22:08

          Dwaabala


          Merci à vous l’ami !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès