Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le triste destin que les baby-boomers réservent à leurs descendants

Le triste destin que les baby-boomers réservent à leurs descendants

Mort aux vieux ?

Prolifération d’ouvrages sur le triste destin que les baby-boomers réservent à leurs descendants. Comment comprendre ce phénomène littéraire ? Je vais me risquer à échafauder une reconstruction hypothétique, en espérant que de sympathiques commentateurs viendront enrichir cette réflexion.

Le thème dont il est question n’est pas sorti de la cuisse de Jupiter : il me semble qu’il est sur la table depuis le procès que les ex-soixante huitards se sont intentés à eux-mêmes il y a bien une dizaine d’années, en s’interrogeant sur la pertinence des bouleversements sociétaux dont ils se targuent d’être à l’origine. Depuis, la question a été alimentée de diverses manières. Ainsi, le succès rencontré par les entreprises commerciales régressives adressées aux trentenaires - on ressort Casimir, Goldorak et je ne sais quelle niaiserie - a contribué à s’interroger sur le vague à l’âme de cette génération sacrifiée, et la presse a parfois consacré des dossiers entiers à la question.

Pour leur part, les politiques ont pris beaucoup de temps avant de s’en emparer, à un niveau institutionnel d’abord, puis à un niveau strictement politique. En effet, la question n’a pas vraiment pu être abordée avec la réforme des retraites : le débat a été confisqué par les bénéficiaires à court terme qui souhaitaient défendre leurs intérêts, et il s’agissait pour leurs enfants d’un enjeu trop lointain pour qu’ils se mobilisent. Par ailleurs, la perspective que de nombreux emplois se libèrent permettait de laisser entendre que la balance serait finalement rééquilibrée - une idée à laquelle on tort fort bien le cou ici.

Le rapport sur la dette publique de la commission Pébereau a levé le lièvre en révélant que les finances publiques sont mises à mal depuis trente ans - mais on lira sur le sujet ici ou des points de vue tout à fait différents -, mais je pense que c’est finalement le CPE qui a mis le feu aux poudres. Contrairement à ce que je lis souvent ici et là, le facteur clé de la mobilisation étudiante n’a jamais été la question de la précarité, tout simplement parce qu’elle constitue déjà pour les jeunes qui travaillent une réalité quotidienne. Invoquer cette peur-là, c’est non seulement projeter sur les jeunes qui se sont mobilisés une angoisse que seuls leurs parents éprouvent, mais aussi manquer de dénoncer l’incompétence de Dominique de Villepin, qui est à l’origine de tout.

Toutes ces questions extrêmement variées - héritage de Mai 68, malaise des trentenaires, réforme des retraites, dette publique, précarité - semblent ainsi pouvoir se rapporter à un même problème : les vieux, et je note avec beaucoup d’intérêt que Patrick Artus et Marie-Paule Virard abondent dans ce sens dans Comment nous avons ruiné nos enfants, en rajoutant au faisceau de questions que j’évoquais celle de la flambée des prix de l’immobilier qui serait le fait des vieux ayant accumulé des actifs :

"Tandis que les jeunes actifs rencontrent les difficultés que l’on sait à s’installer dans la vie [...] ils doivent racheter aux moins jeunes le capital immobilier à un prix très élevé, ce qui réduit leur revenu consommable tout en accroissant celui des retraités."

Ces entreprises pourraient toutefois être victimes de leur enflure. Par exemple, je viens de terminer la lecture du dernier ouvrage de Louis Chauvel, Les classes moyennes à la dérive. Ca ne vole pas haut  : le très médiatique sociologue, qui s’est fait bien connaître en dénonçant le vilain sort réservé aux enfants de baby-boomers dans Le destin des générations, procède ici à un amalgame étonnant en rapportant la question de générations - mais qu’est-ce qu’une génération  ? C’est déjà bien flou... - à celle plus générale des "classes moyennes" - mais que sont les classes moyennes ? C’est encore plus flou... -, comme le titre du chapitre III permet de bien le comprendre : "Les classes moyennes face au déclin générationnel" ; sincèrement, pouvait-on trouver mieux ? En fait Louis Chauvel a dû penser que le discours sur la lutte des générations n’était pas assez porteur, et qu’il fallait réactiver celui sur la lutte des classes, qui a connu le succès qu’on sait.

Quand il semble que chacun s’accorde à imputer la responsabilité des problèmes du collectif à un groupe d’individus défini par une caractéristique que ses membres ne contrôlent pas, il est plus que temps de se demander si on ne s’est pas arrêté de penser. Pas plus que le pays natal ou la couleur de peau, l’âge ne peut permettre d’identifier qui est à l’origine de tous les problèmes auxquels nous pouvons être confrontés.

D’abord, si nous subissons des contraintes, nous disposons aussi de certaines ressources pour les contourner : les explications sociales qui font de l’individu un sujet et non un acteur fournissent une trop bonne excuse pour ne rien faire. Ensuite, un groupe n’est jamais responsable pour les autres, et il ne faut pas oublier que nous rejoindrons un jour bien malgré nous les rangs de cet ennemi intérieur que nous désignons si facilement aujourd’hui. Eh oui ! Nous vieillirons, et le sort que nous réserverons à nos vieux préfigure celui qui nous attend. Attention donc à ne pas dépasser certaines limites, que Régis Debray rappelait dans Le plan Vermeil, un essai décapant.

Qu’on prête une oreille attentive à ce qui se dira bientôt sur la question des maisons de retraite et de la prise en charge à l’hôpital de la fin de vie. Je sens qu’on va entendre beaucoup d’âneries...


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Charles André Charles André 8 novembre 2006 10:33

    Les classes moyennes sont celles qui, en gros, ne paient pas l’ISF mais sont asujetties à l’IRPP, non ?

    Tu as bien raison, Max, il va falloir être forts vigilants pour pas laisser les « c’est la faute à » qui ne vont pas manquer de prospérer dans cette campagne...


    • Xavier (---.---.148.35) 8 novembre 2006 19:41

      La classe moyenne, c’est les gens qui sont trop riches pour recevoir des aides et trop pauvres pour avoir confiance dans l’avenir. Ce sont les vertueux couillons qui ne dépensent pas l’argent des autres et qui peuvent à peine dépenser le leur.

      ...mais vu qu’en parallèle du libéralisme, on a pensé à développer l’assistanat en France, cette classe devenue moribonde va bientot disparaitre ! vive le rêve américain ! Etre riche, c’est comme être pauvre ! Quand ca commence, ca ne s’arrête jamais.


    • Marie Pierre (---.---.215.112) 8 novembre 2006 11:00

      Lorsque vous parlez de la réforme des retraites que les parents ont refusé il doit y avoir une légère confusion :

      Dans les années 80, une réforme a eu lieu, concernant uniquement les salariés du privé, qui ont vu leur durée de cotisation retraite augmenter. Personne ne s’en est offusqué.

      En fait, là où il y a eu refus, mainifestations etc... c’est lorsque différents ministres ont voulu appliquer cette réforme aux ... fonctionnaires et assimilés par la voix des syndicats.

      Il ne faudrait donc pas tout mélanger et dire que les générations précédentes ont mis leurs enfants sur la paille.


      • Fred (---.---.155.75) 8 novembre 2006 11:22

        je crois effectivement qu’il est bon de le rappeler. Il est dommage que les reformes n’aient pas pu etre appliquees plus tot dans la fonction publique.


      • Paldeolien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 07:15

        Oui, mais là encore, toutes ces décisions on été prises à la majorité. La majorité de vieux à donc prise de mauvaises décisions.

        Le secteur privé à baissé son pantalon devant les fonctionnaires, comme d’hab.

        On rappellera que les fonctionnaires ne créent pas du tout de richesses, et qu’ils poluent beaucoup en contre parti ; ne serait que pour se dépolacer et aller « travailler » Enfin, pluto rien faire...d’autre que papotez.

        Il n’y a qu’a voir le nombre de candidats aux places administratives pour se rendre compte que chez beaucoup de jeunes la solution pour réussir l’avenir, c’est de devenir fonctionnaire. Arrivera un moment ou la corde cassera. Person, j’ai choisi de ne plus travailler honnetement, pour justement ne pas alimenter ce système perverti ou l’on régale les plus faibles afin qu’ils fasse la loi des plus forts, pour sous-tirer, aux ni trop fort, ni trop faibles...

        On sait tous a quel point les fonctionnaires font tout pour obéir aux textes, même si ils sont débille, ça se voit dans les chiffres trifouiillés du chômage, un mot qui change sur un texte de loi et c’est 1% de chomeur théorique en moins, dans la réalité, c’est 1% de rmistes en plus, pour les plus chanceux. Pour les autres, c’est case SDF sans jamais retourner à la case départ.

        Ha, on les aimes nos fonctionnaires ^^


      • psychotique (---.---.117.194) 12 novembre 2006 13:33

        Le problème ce ne sont pas les richesses des gens vieux et riches. Le problème c’est que les possédants et les puissants ont pour seul projet politique l’humiliation des petits. « Vous êtes jeunes, vous pouvez donc bien travailler à des systèmes contreproductifs obsolètes. » « Travaillez, *prenez de la peine* », alors que l’automatique et la robotique nous tendent les bras.

        Le problème, ce sont des gens grossiers aux ambitions vulgaires, mais possédant encore quelques forces, qui maltraitent la population, la méséduque, la manipule à des fins destructives et grossières.

        Devant la complexité de la responsabilité du pilotage des écosystèmes, il faut plus que jamais de la finesse et de la délicatesse.

        Nous allons de toute façon vers des problèmes immenses qui ne pourront être surmontés que par la grâce de Dieu, s’il daigne encore s’intéresser à l’immonde infection humaine.

        Choisissez entre la guerre et le rêve. Mais équilibrez avec compassion. « Les nanorobots vaincront ». Guerres de religions, guerres d’esthetiques, guerres de cultures. Au lieu d’amour.

        Et Dieu est plus savant.


      • fredal (---.---.121.76) 13 novembre 2006 03:15

        « On rappellera que les fonctionnaires ne créent pas du tout de richesses »

        Eh bien en fait si, les infirmières, les pompiers, les policiers, les profs, les agents municipaux fournissent des services qui correspondent a une création de richesse.


      • Arthem (---.---.98.243) 8 novembre 2006 12:35

        Occulter le problème parce que « c’est comme ça » est-ce la meilleur façon de le traiter ?

        Les vieux sont coupables de vouloir la retraite à 60 ans voire 50, voire 45 ...

        Les vieux sont coupables de s’auto-pratiquer l’acharnement thérapeutique et de ne pas utiliser les génériques car ça change leurs habitudes.

        Les vieux sont coupables d’avoir cotiser pour « pas grand’chose » et de toucher une retraite décente ce qui ne sera pas le cas pour leurs descendants...

        Les vieux sont coupables de vivre aux crochets de leurs enfants alors que ceux-ci ont déjà leurs propres problèmes (obligation en cas de surendettement d’un parent)

        Il faut arrêter de se voiler la face.

        Quant aux commentaires de Delaigue ou Salanié sur la dette, venant d’économistes, cela ne me choque pas qu’ils disent que tout va bien.

        Pour prendre le commentaire le plus ridicule de Salanié : « Dernier point : imaginons par exemple que les pays riches, dans une décision courageuse, décident de rendre obligatoire l’installation d’équipements dépolluants, et fassent passer la pilule en les subventionnant lourdement. Nos enfants seront les principaux bénéficiaires de ces dépenses « courantes » ; n’est-il pas logique de les financer par emprunt ? »

        =>Tes équipements polluants peuvent coûté 1 Milliard au comptant

        =>Si tu payes par emprunt il te couteront 1,2 milliard que toi ou tes enfants devront de toute façon payer.

        =>Dans tous les cas l’emprunt n’est pas gratuit donc on sera systématiquement perdants.


        • Paldeolien (---.---.113.52) 8 novembre 2006 14:00

          Et surtoàut tu as oublié de préciser que les vieux veulent pas lacher leurs pétrole et leurs profits, ni leurs action EDF.

          En fin de compte, la contrepartie, est que nous jeune, il va falloir allumer les vieux sur les prix, services, etc...

          Il faudra bien qu’on vive nous aussi un jour...

          Si seulement on pouvait faire des comparatifs entre l’emprunte ecologique que laisse un vieux su rla planète, et l’emprunte d’un jeun, a mon avis, y’a pas photo, le jeune ayant pas les moyens de se payer ce avec quoi les vieux poluent.

          Il faut taxer les vieux, et sur la polution, et sur le gaspillage, et plus le vieux consommera et polura, plus il paira, ça au moins, ça leurs fera changer leurs habitudes, sinon, ils continueront tant et plus, on les connait, on sait tous comment ils sont, comment ils vivent, nous on essai de pas faire les mêmes erreurs, mais là les vieux nous empechent d’evoluer vers autre chose de mieux que le nucléaire/pétrole.

          Les vieux sont la plaie de la société et du monde, faut le dire !!! Qu’ils l’admettent, ils n’ont fait que de smauvais chox, voulant toujours profiter, profiter encore et encore.

          Et nous, il nous reste quoi ??? Pourras-t-on seulement vivre sur une planète potable, même pas sur.


        • (---.---.132.252) 8 novembre 2006 17:55

          Ah oui !! Vas-y fonce Paldeolien !!


        • gem gem 8 novembre 2006 14:40

          heu... Je n’ai rien compris, et tout ce que je retiens c’est que selon vous Louis Chauvel est un gros nul. un peu maigre.

          Personnellement, je suis convaincu qu’on n’a pas eu besoin d’arreter de penser, parce qu’on ne l’a jamais fait : la vie française est toute entière fondée sur la discrimination, notamment par l’âge (carte jeune, carte vermeil, âge de la retraite lui même variable selon l’année de naissance, regroupement d’élève selon leur âge et non selon leur niveau par matière, etc.) et tout le monde trouve apparement ça normal (moi pas, mais bon...). Et vous vous étonnez que ça ressorte ???


          • Boris (---.---.224.61) 8 novembre 2006 15:23

            Boris Vian l’avait déjà chanté, ce n’est pas nouveau !

            Quand on est tout blasé, Quand on a tout usé Le vin, l’amour, les cartes Quand on a perdu l’vice Des bisques d’écrevisse Des rillettes de la Sarthe Quand la vue d’un strip-tease Vous fait dire : "Qué Bêtise ! Vont-y trouver aut’ chose" Il reste encore un truc Qui n’est jamais caduque Pour voir la vie en rose

            Une bonne paire de claques dans la gueule Un bon coup d’savate dans les fesses Un marron sur les mandibules ça vous r’f’ra une deuxième jeunesse Une bonne paire de claques dans la gueule Un direct au creux d’l’estomac Les orteils coincés sous une meules Un coup d’pompe en plein tagada


            • l’autresens (---.---.115.241) 8 novembre 2006 15:41

              Le problèmes des vieux pourrait être celui de la dernière guerre, ou a l’époque il n’y avait pas de suivit psychologique.

              Ils ont connus le manque et le frustration et ont donc créer, en réaction, cette société de consommation : Consommer et posseder ça rassure, ça sécurise !

              Aujourd’hui se sont des malades de la valorisation sociale à travers la posséssion et la consommation....on ne peut plus les arrêter et en plus il voudrait qu’on fasse comme eux et avec 3% de plus / an ! ( pour pas mal d’entre nous, ils y sont bien arrivé !)

              En attendant avec ma p’tite entreprise déjà CHARGEE d’impots divers comme une mule, je travaille avec une voiture de collection toute pourrave, pendant que mes vieux changent de bagnole tous les 2ans(vous savez , c’est bagnole débiles qui affichent 250 au compteur , on s’est plus pourquoi !) et qu’ils visitent le monde ....

              Notre avenir est déjà tellement remis en cause, que cette génération égoiste, marquera l’histoire Humaine, pour avoir été la génération élue des Trente Glorieuses mais aussi la première à organiser un génocide a venir .

              Le premier génocide dans le temps, qui se fera juste entre nous, ça les dérangera plus ...Quand notre avenir aura été bouffé a crédit .

              Je suis conscient de l’horreur de ce discour, mais suis malheureuseument devenu aussi conscient, de l’horreur qui nous attend...

              Et vu qu’on arrive tout juste encore à sourrir à la vie, on est en droit et en devoir, d’éxiger (et d’espérer) un peu de partage, de considération, enfin de respect, dont il se réclame tant !

              D’ou ce discour, car sinon, que nous reste t-il à perdre ?


              • bernard29 candidat 007 8 novembre 2006 15:50

                le meilleur système c’est encore le test du cocotier.

                Tous les ans, à la fin de l’été, on fera la fête aux vieux en les faisant monter en haut d’un cocotier. On secouera le cocotier, et les vieux qui résisteront auront encore le le droit de passer un hiver et donc de participer à la gabegie d’énergie pour se chauffer. Les autres, s’ils ne sont pas morts dans leur chute cocotienne seront jeter sur les routes de Compostelle sans aucun moyen de subsistance, pour les faire faire un retour sur eux mêmes, aussi bref soit’il.


                • tvb (---.---.239.219) 8 novembre 2006 16:10

                  et oui , les vieux faudrait les tuer dés leur naissance ! comme dit l’autre ...


                  • Plus robert que Redford (---.---.9.214) 8 novembre 2006 21:58

                    C’est rigolo, les commentaires !

                    Apparemment, tous les vieux sont d’un côé, et les jeunes de l’autre... devinez lequel ?

                    Je sais dès à présent que mes revenus de retraité ne seront pas à la hauteur de ce que j’y ai cotisé depuis 28 ans déjà, mais je n’ai aucunement l’envie d’en imputer la faute à X ou Y...

                    J’ai compris que les choses évoluent (Yeah, the times, they are a’changing, mate !) et que chaque époque regarde sa situation à la lumière du moment, particulièrement oublieuse du passé, surtout s’il était difficile !

                    Je ne me sens pas encore totalement décati, mais mon sentiment, c’est bien que c’était pas mieux âvant !

                    La seule différence : jadis nous nous contentions de ce que nous possédions (peu) et nous avions grand espoir que cela allait s’améliorer.

                    Dorénavant, nous (et nos enfants) avons beaucoup, sauf l’espoir que ça va s’améliorer, remplacé par la peur de perdre...


                    • Paldeolien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 07:02

                      Ouai, mais ça c’est du blabla, concretement, vous faites quoi comme effort pour inverser la vapeur ? rien, comme tout les vieux.

                      Vous vous prélassez dans le surconfort, vous détenez de l’immobilier, vous ne faites pas les travaux d’isolation necessaires, vous nous louer des logements à la limite de la vétusté.

                      Je me suis fait avoir par EDF, j’ai déménagé. Maintenant, ou j’habite, j’ai eu la chance de tomber sur un excellent propriétaire, à peine plus agé que moi. Avant même que je loue les lieux, le bailleur m’a fait les travaux d’islation nécessaire, et je l’en remercie.

                      De l’autre coté du couloir, un couple de djeun’s, leur bailleur est un ancien directeur de banque(une pute) Mon voisin, jeune, a une femme, un enfant, et dernièrement, EDF est venu pour couper l’energie. Ce jeune couple a donc été obligé d’aller expliquer cela au maire de la ville. Le maire de la ville, un vieux, aussi, lui a donné de l’argent de la commune (donc des contribuables, jeunes aussi) pour payer la facture EDF (qui fera grimper les profits de l’ex banquier qui a acheté des actions EDF, et par ce fait, lui ça l’arrange que les gens paient de lourdes factures car cela fait grimper les profits), mais il a pas eu le courage d’appeller le bailleur (habitant une autre ville) afin de lui imposer de faire les réparations d’isolation nécessaire.

                      Arretez de nous faire prendre des vessies pour des lanternes les vieux. Vous êtes coupable d’avoir choisis ou laissé faire une société voué à la mort par asphyxie. Vous êtes coupable de nous avoir mis au monde en nous voyant, nous les jeunes comme vos futurs esclaves qui allaient tranquillement assurer vos retraites, vos soins, etc...sur notre dos.

                      Manque de chance, le réchauffement climatique pointe son nez, et cela vous mets ventre à terre. Toute la société que vous pensiez être bonne en sachant parfaitement qu’elle était mauvaise car consumériste, est à remettre en cause.

                      Ne cherchez pas d’excuses, en 1973 un rapport nommé le rapport de Rome, émis pas un cortège scientifique avec le concours des financiers et economistes, ce rapport prévoyait déja en 1973 tout ces problemes qui force est de constater s’avèrent de plus en plus réels, approchant de plus en plus vite. Vous aviez été prévenu, mais vous n’avez rien écouté, préférant la facilité à un mode de dévelloppement durable. Le rapport de Rome fut officiellement la première simulation mathématique reconnue du dévelloppement de l’homme en atmosphère terrestre. Arretez de vous plaindre les vieux, c’est pas la peine d’essayer de vous défendre, les vieux sont INDEFENDABLES, vous saviez, vous n’avez jamais rien fait, sinon, alimenter cette société consumériste.

                      Vous devriez remercier les jeunes de prendre ainsi conscience et de s’opposer à vous, les vieux. Et de toutes façons, nous n’avons pas le choix, il y va de notre survi.

                      Moi, j’ai pas envie de creuver pour les vieux, à cause des vieux. Alors les vieux, on se tait, et on applique gentiment les règles nouvelles, à savoir, on arretes de poluer. On investi dans autre chose que dans des restaurants ou de la banque, on fait des travaux d’isolation, on dévelloppe les énergies nouvelles.

                      Hélas, tout ce discours sert et servira jamais à rien, et tout simplement parce que les vieux, ils répondent, ou si ils le disent pas le pensent très fort : « Ce n’est pas un jeune trou de balle qui va m’apprendre à vivre et ce qui est bon ou pas, ce qui est bien ou pas »

                      Partant de là, nous avons nous les jeunes une très très petite marge de manoeuvre, espérons que nous les jeunes auront le courage de nous battre pour avoir le droit à l’avenir.

                      Car pour nous, il s’agit bien de cela. Le DROIT d’avoir un AVENIR. Car nous sommes tous libres et égaux.

                      Sauf que les vieux enfreingnent la constitution car ils ont oublié que « La liberté des uns s’arrete là ou commence celle des autres » Et par ce fait quand les vieux poluent la terre ils empiètent sur les libertés individuelles de chacuns de leurs concitoyens, et ce en dégradant l’environnement, sciamment, car les vieux, le savent, ils le savent que trop bien...

                      L’argent n’est pas comestible. rappellez vous en les vieux...


                    • jlhd (---.---.117.245) 9 novembre 2006 07:20

                      je viens de recevoir ma magnifique retraite d’ancien combattant 216 € pour 6 mois j’ai 70 ans et je travaille encore ayant vécu a l’étranger je n’ai qu’assez peu cotisé je ne penses donc pas avoir sucer le sang de la nation bien au contraire maintenant de vous a moi je rencontre au fil de mes voyages plus de «  »vieux jeunes«  » que de jeunes vieux


                    • Paldeolien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 07:25

                      vous le saviez, vous le saviez, et vous avez malgré tout continuer, les vieux, vous êtes des bénets !!!

                      PS : le rapport du club de Rome paru en 1972 ! Il y a 34 ans de cela, et vous, les vieux, vous n’avez jamais rien fait.

                      http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html

                      Donc, il est de bon ton et très très juste de lancer un J’ACCUSE à la Zola envers nos vieux, car ils sont LES SEULS coupables.

                       smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                    • Marie Pierre (---.---.140.106) 9 novembre 2006 09:45

                      Paldeolien,

                      C’est fou ce que la haine peut vous faire dire. J’avais envie de développer, mais je pense que tout dialogue serait inutile puisque vous souhaitez notre extermination.


                    • Paldeolien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 10:13

                      Heu, alors encore une fois l’hopital se fou de la charité.

                      Il n’y a rien à débattre, les vieux veulent pas changer leurs habitudes, c’est pourtant clair.

                      Alors qui souhaite l’extermination de qui !!! C’est soi les vieux, soit les jeunes, et l’humanité toutez entière. Alors si il faut sacrifier les vieux pour sauver l’humanité, sacrifions les vieux. Aucun doute la-dessus.

                      Soit vous changer et vous abdiquern, vous vous plier aux jeunes et leurs idées avec leurs modes de vie bien plus aint que ceux des vieux. Soit vous crèverez, mais vous crèverez pas en emportant la terre avec vous. Nous jeunes avons envie de vivre, si vous vieux n’avez plus que envie de mourrir.

                      Trop de fois j’entends dans la bouche des vieux « m’en fou je serais mort », et ça les faits rires...

                      Vous meritez bien de creuver, franchement, en tenant de tels discours.

                      Changez vos habitudes, après vous pourrez débattre. Pour le moment, j’estime que les vieux n’ont qu’a se taire ; conformez vous, apprenez que le changement climatique existe et que vous en êtes les plus grand responsables.

                      Après seulement vous pourrez venir debattre et apporter des idées, que vous avez pas d’ailleurs, car vous avez perdu l’habitude de cogiter... Trop de facilité, votre génération, celle des 68ar, êtes le pire des parasites sur terre, vous vous croyez trop le droit de tout.


                    • Charles André carolus 9 novembre 2006 10:31

                      SVP le rapport Meadows, l’épuisement des ressources naturelles, la décroissance, c’est de la science-fiction. Si c’est ça, l’aternative que vous proposez au capitalisme financier, c’est un peu court et ça ne fera pas avancer grand chose.

                      Avez-vous lu « Ravage », de Barjavel ?

                      Ce livre me semble répondre à tous ceux qui croient que la décroissance est une alternative : l’Homme veut améliorer des conditions matérielles d’existence, alléger son labeur physique (en améliorant sa productivité) en exploitant les ressources naturelles et en développant de nouvelles techniques/technologies.

                      Cette tendance naturelle (ou cette tendance si culturellement universelle qu’elle ne peut être niée) doit être un postulat de base pour quiconque veut proposer une autre voie.


                    • Paldoelien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 18:19

                      Ce que je propose c’est surtout de pas laisser l’avenir énergétique aux mains des vieux.

                      C’est simple. Ils veulent pas laisser fleurir les nouvelles technologies, ils ne veulent pas car cela coute trop cher d’investir dans du matériel technologiquement nouveau car pas rentable.

                      Cette saloperie de notion de rentabilité en matière d’energies empeche compltement d’autres voies de faire surface. Les pétroliers, les actionnaires de chez elf total edf etc... certains salariés aussi, ne veulent pas entendre parler du réchauffement climatique car cela va systématiquement faire tomber les entreprises qui délivrent ces poisons que sont pétrole uranium etc...

                      Ces gens là sont coupable et en plus ils ont les monopoles et en plus tout le monde les alimentent.

                      Merde alors !!!

                      C’est quoi alors votre solution. La mienne, la plus efficace, interdire de bruler du pétrole, voilà une mesure efficace. Et cela forcera les constructeurs automobile à ne pas envoyer paître MR NEGRE par exemple, à adopter d’autres technologies de motorisations.Il y a l’hydrogène aussi. Il y a aussi l’electricité. On est capable de produire un travail suffisant pour percer des metaux avec des batteries pendant une bonne demie-heure, avec une perçeuse légère, et on serait pas capable de pondre des bons véhicules éléctriques ??? REVA l’a fait, aux Indes.

                      En moins d’un ans une équipe d’ingénieurs en automobile peut avec de nouvelles technologies pondre un véhicule entièrement ecologique et entièrement recyclable en quelques années, car il faut laisser le temps à l’industrie aussi de s’adapter en utilisant des produits et mode de productions propre. On se fou de qui là ??? bah on se fou des jeunes, en leurs laissant que le choix d’utiliser du pétrole pour faire grimper et renflouer ce trou qui est cet ETAT DE VIEUX QUI VEULENT PAS SE BOUGER LE CUL !!!

                      Y’en a marre des mensonges.Y’en a marre des informations tronquées, y’en a marre des parties d’echec dont on sait à coup sur qui sera ECHEC ET MAT !

                      Si on laisse les vieux continuer à nous poluer la vie, nous seront MAT, le PAT n’est pas de mise cette fois-ci.

                      Il faudrait peut-être atterir sur terre en ancrant fermement de bonnes bases. Arretez de poluer, et ce n’est surement pas compliqué encore moins dans un pays dit « riche »

                      NOUS NE LE VOULONS PAS ASSEZ ! LES VIEUX FONT LA SOURDE OREILLE ILS NE NOUS ENTENDENT PAS !!! LES VIEUX ENTENDENT SEULEMENT LE TINTEMENT DES PIECES DU LEUR COMPTE EN BANQUE.

                      Humm désolé, mais l’urgence est là, et c’est bien de lutter contre le changement climatique l’urgence, sinon, cela va être une catastrophe, nous seront obliger de chauffer encore plus et les vieux frileux encore plus, une orgie de combustion d’energie. Une accelération des processus de dérèglements.

                      Vous avez conscience de ce qui s’appelle une courbe exponentielle ??? Vous voulez attendre de friser l’asymptote pour faire quelque chose ?


                    • Paldoelien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 18:58

                      Et sinon Carolus, l’épuisement de l’atmosphère, tu crois aussi que c’est de la science-fiction ?

                      La couche d’ozone aussi ? Les pôles aussi ? Les mers qui s’acidifient aussi ? Et tout ce qu’on va biento découvrir que l’on sait pas encore, mais que l’on va découvrir, c’est sur, car tout s’enchaine mécaniquement sur la planète.

                      Tu es déja vieux !!! pfff Tu te fais l’avocat du diable, smiley


                    • Zeb (---.---.98.225) 12 novembre 2006 16:45

                      Enfin un lien qui nous branche en direct avec de l’intelligible et de l’intelligent. Lecture conseillée pour tous.


                    • clairette (---.---.145.47) 12 novembre 2006 19:16

                      Coucou Paldéolien,

                      J’adore vos commentaires (déjà vus pour la plupart sur d’autres articles), mais vous ne nous donnez pas la solution miracle qui permettra de supprimer le maximum de vieux et vieilles (la parité !)dans le plus court délai ?

                      Quelques camps judicieusement dispersés sur le territoire ? puis une bombe à fragemtation, quelques vilaines bactéries ? la grippe aviaire ? euthanasie au choix ? Je suppose que vous y avez déjà pensé, alors racontez-nous tout !

                      (Au fait, à partir de quel âge on est vieux ? pour s’y préparer un peu l’avance !)

                      Merci pour vos gracieuses suggestions !


                    • Paldeolien 12 novembre 2006 22:52

                      Prenez le temps de lire ce joli pdf traitant de HAARP, vous verrez que la solution c’est votre génération qui l’a déja inventée.

                      Je suis persuadé que les termes HAARP, ZEUS, vous sont inconnus, pourtant, vous devriez faire quelques recherches sur ce qui potentielement vous attends lorsque le geant d’argile va s’effondrer.

                      Lorsque la vérité sr le 11/09 eclatera. Moi je serais de vous, je mesurerais l’etendu du problème avec un peu de pragmatisme.

                      Et mois je vous dis, j’ai pas envie de voir un monde qui se déchire pour s’approprier les restes du pétrole, les USA sont un patient sous perfusion de pétrole.

                      Ne serait-ce que pour avoir un indépendance énérgétique totale, vous devriez vous affolez, car, le geant d’argile, a un potentiel destructeur...non négligeable.

                      Et cela, je le l’ai pas autorisé non plu... Pendant que les elus se soucient à gerer le nucléaire, et bien, d’autres armes prolifèrent, et elles ne sont pas réglementées...

                      http://questionscritiques.free.fr/3eme_guerre_mondiale/programme_haarp.pdf


                    • Paldeolien 12 novembre 2006 22:55

                      Yeah !

                      Peace and love, Clairette smiley


                    • Tom Tom (---.---.253.163) 9 novembre 2006 09:44

                      Les vieux, les vieux ... y’en a un paquet qu’on quand meme travailler en pensant construire une société meilleure pour leur enfants ... bien sur qu’a long termes ça pouvait pas fonctionner, mais bon, on peut pas demander à des gens qui attendent tout de l’etat (jeunes et vieux confondus) de reflechir sur le long terme.

                      Mondialisation, rechauffement climatique c’est que le début mais ceux qui ont pu sans mettre plein les poches sur le dos des autres (medaille aux retraité de la fonction publique) pourront encore vivre quelques belles années. Les autres ...................... si il y a une revolution pour un nouveau modele de société ca aura rien à voir les celle des communistes revolutionnaire cheguevariste syndicaliste (fonctionnaire pour les plus comiques). Mais pour ca il faudra reflechir et etre pres a beaucoup de renoncement.


                      • (---.---.0.48) 9 novembre 2006 09:58

                        Il y a trop de vieux ! Il faut donc plus de canicules.

                        C’est pas le moment de mollir sur le réchauffement planétaire.

                        Il faut persévérer.


                        • bulu (---.---.1.39) 9 novembre 2006 11:07

                          L’autresens a dit : « Aujourd’hui se sont (les vieux) des malades de la valorisation sociale à travers la posséssion et la consommation....on ne peut plus les arrêter et en plus il voudrait qu’on fasse comme eux et avec 3% de plus / an ! ( pour pas mal d’entre nous, ils y sont bien arrivé !) »

                          Enorme cette analyse, c’est tellement vrai.

                          Les vieux sont decadents. La generation 68 pronait la revolution des consciences, mais la plupart ont refoule les responsabilites qui vont avec, envers la societe, leurs enfants, eux-meme. Et ils se masturbent sur leur pseudo age d’or, leur revolution et leur ROCK’N’ROLL, baby ! C’etait le bon temps !

                          Pourtant avoir 30 ans aujourd’hui, c’est formidable. C’est avoir vecu la revolution electronique, vous savez les rave parties du debut 90’s, revolution des consciences (acid !), cette nouvelle musique, blah blah blah. La revolution electronique c’est surtout internet, une revolution en direct, des consciences aussi. Avoir trente ans aujourd’hui, ca peut-etre voyager un an pour 5 SMIC pour decouvrir la realite du monde et revolutionner sa conscience. Les Papy boomers et leurs grands enfants pleurnichards qui ont suivi leurs valeurs nous emmerdent smiley.


                          • clairette (---.---.145.47) 12 novembre 2006 19:22

                            Bulu,

                            attention : vous avez déjà trente ans ! pour un ado de 15, vous êtes déjà du mauvais côté ! Essayez néanmoins de persévérer quelques années ! (mais pas trop longtemps)... pensez à ces ados qui vous talonnent !

                            Cordialement.


                          • ABANA (---.---.243.33) 9 novembre 2006 14:13

                            J’avais 27 ans en 1974 et il y avais deja des ècolos on a été que 1,32% des votants pour René DUMONT mais maintenant on est des vieux mais on est toujours écolo bientôt la retraite mais je ne me sens pas fautive


                            • Paldoelien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 18:33

                              Bien sur que vous ne vous sentez pas fautive et heureusement.

                              Et cela fait plaisir de voir que quand même, un infime pourcentage de la population était déja informé de la situation, informant les autres.

                              Les autres n’ont pas écoutés, votre témoignage vous invite sans aucuns probleme à débattre car vous avez la conscience tranquille. Ce qui n’est pas le cas, finalement de 98% au moins de votre génération.

                              Encore heureux que la jeunesse ouvre les yeux et s’implique à vouloir changer la donne, et vous faites parti de ces gens qui historiquement ont contemplés cette décadence.

                              Il serait très très bon, et très très bienvenu qu’une personne de votre qualité nous expose un article étalant cette décadence. Et je pense que les Agoravoxiens seraient ravis de voir que historiquement, 98% des vieux ont menti et savaient, et qu’ils ont fait comme si ils ne savaient pas, alors qu’ils le savaient déja.

                              Pär pitié, faites nous un article, dites nous ce que vous savez, comment vous avez vécu cette évolution. Un vrai témoignage d’une citoyenne de votre temps. Aidez nous à luttez et à convaincre votre génération de changer de discours. Ils sont 98% !!! rendez vous compte !!! c’est énorme !


                            • Marie Pierre (---.---.102.50) 10 novembre 2006 09:40

                              En 74 je connaissais aussi Dumont, je militais aussi contre le gaspillage. Puis nous avons milité pour l’énergie solaire, pour des maisons bien isolées etc... Aujourd’hui, nous pensons à l’hydrogène, à l’éolien (pas celui des grands constructeurs, filiales de Bouygues et consort...). Nous avons éduqué nos enfants dans ce sens.

                              Cela juste pour dire à Paléoldien que son discours de haine ne tient pas la route, que bien plus nombreux parmi les plus âgés, sont ceux qui pensent à l’avenir des futures générations.

                              Qu’il voit les choses autrement et ensemble nous pourrons continuer à réfléchir.


                            • Paldeolien (---.---.113.52) 12 novembre 2006 09:14

                              Vous avez boycottez l’achat d’un véhicule neuf ?

                              Le peuple des USA a au moins ça de plus que vous, il sait au moins l’impact d’un boycotte de masse, si vous l’aviez fait, nous aurions déja des véhicules différents.

                              Vous reflechissez à quoi ?

                              Concretement, vous faites quoi ?

                              C’est bien de nous parler, mais il me semble que pour la plupars nous sommes bien plus informés que vous.

                              Je n’ai pas de télévision, je sais faire de l’electricité propre, je ne suis pas de votre génération, je mets de l’huile de colza dans mon résèrvoir.

                              Pourquoi moi et pas vous ? Pourtant, vous reflechissez.

                              Nous on veut agir, si le message semble pas clair, là au moins, il l’est, alors bougez vous le cul pour inverser la vapeur !!! Demandez des comptes aux dirigeants, nous n’avons pas de poids, nous sommes trop jeunes...

                              pfff


                            • Paldeolien (---.---.113.52) 12 novembre 2006 09:17

                              En 78, vous avez voté DUMONT ?

                              C’était quoi la lutte ?

                              Acheter des moteurs Diesel fonctionnant au gas-oil ? ça ira mieux qu’on disait ? ça polu moins que l’essence ? Un moteur Diesel ça fonctionne aussi et surtout avec de l’huile.

                              Bref...


                            • Paldeolien (---.---.113.52) 12 novembre 2006 09:18

                              On ne le savait pas.

                              Vous demanderez à Mr Diesel si lui il le savait pas...


                            • (---.---.193.249) 12 novembre 2006 12:17

                              @paldeolien « ... je mets de l’huile de colza dans mon résèrvoir. »

                               smiley quoi t’as une voiture !! tu ne roules pas à vélo ?

                              Espèce de capitaliste pollueur . C’est Jeune et ça ne veut pas utiliser la force de ses mollets . ils sont vraiment décadents ces Djeunes smiley


                            • clairette (---.---.145.47) 12 novembre 2006 19:37

                              @ Paldéolien,

                              Vous vous répétez (encore un copié-collé d’un autre site). Comment osez-vous dire à certains intervenants qu’ils « ne font rien » ! Si vous pouviez accepter mon invitation à prendre un café, vous seriez surpris de mes petits récits de démarches citoyennes que nous essayons quelques uns de poursuivre avec de modestes moyens ! Et de mon désespoir certains jours en voyant que très peu de jeunes nous soutiennent ! Je me dis « à quoi ça sert que nous les anciens on essaie de lutter pour les enfants, puisque ces derniers sont souvent absents à nos côtés ! »

                              Je suppose que pour être aussi catégorique et rempli de haine, c’est que vous avez dû beaucoup souffrir dans votre enfance ! Mais essayez de réapprendre à regarder et écouter les autres (même les anciens !) je suis sûre que vous vous en trouverez mieux.

                              Cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès