Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le vacarme du Monde du Silence

Le vacarme du Monde du Silence

Le monde du silence est de plus en plus bruyant. Les scientifiques s’inquiètent d’une pollution sonore croissante dans les océans, générée par le transport maritime, et qui pourrait toucher la faune marine.

Des échouements spectaculaires de baleines ont été liés à l’utilisation de sonars militaires, déclenchant une polémique sur leur utilisation. Mais les scientifiques s’inquiètent davantage de l’augmentation générale du bruit de fond de l’océan, dû pour une grande part à la navigation commerciale.

L’audition est primordiale pour les animaux marins qui utilisent les sons pour naviguer et communiquer. Dans ces conditions, certains chercheurs estiment que le développement d’un « smog acoustique » revient à « aveugler » ces créatures, ce qui affecterait leur alimentation, leur reproduction ou d’autres activités.

« Leur monde est en train de s’écrouler », prévient Christopher Clark, bioacousticien à l’Université Cornell, « Ils se fient énormément au son. Ils ne voient rien. »

L’augmentation de cette pollution sonore coïncide avec l’essor de la navigation commerciale. Entre 1948 et 1998, la flotte mondiale a vu son tonnage passer de 85 millions à 550 millions. Dans le même temps, le bruit de fond de l’océan s’est accru d’environ 15 décibels, soulignent les scientifiques.

Pour en savoir plus :
1. Le bruit des océans inquiète les scientifiques (Cyberpresse)
2. One Hundred Bottlenose Dolphins Dead (singingmountain.org)
3. Près de 300 dauphins retrouvés échoués dans le golfe de Gascogne. (Sextant)
4. Le mystère des échouages

Crédit photo : Peter Davies


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Yaarg (---.---.27.229) 29 décembre 2005 11:35

    C’est triste tout ça, dramatique même... Quand je pense que pendant des millénaire l’homme voyageait avec des bateaux poussés par la force du vent : silencieux et non polluants. Certes ça n’allait pas vite et il fallait s’accomoder des caprices du vent, mais aujourd’hui, avec les satellites, GPS et autres, on pourrait créer une marine à voile qui optimiserait à fond cette énergie GRATUITE...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès