Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le vent du créationnisme souffle sur l’Europe (suite)

Le vent du créationnisme souffle sur l’Europe (suite)

Quand on veut mêler biologie et théologie pour expliquer l’origine du monde...

Voilà un débat qui se situe tout à fait dans le fil des remous suscités par la censure d’un8c83de9cf14daa425240a68ad068fbd8.jpg rapport lors de la dernière session de l’Assemblée du Conseil de l’Europe. Censure que RELATIO avait mis en relief et, bien sûr, condamnée ? C’est RUE89 qui met cette information en relief dans les médias francophones ; « Tollé en Allemagne à la suite de la proposition de la ministre de la Culture du Land de Hesse, Karin Wolff (ci-contre) qui a suggéré que les questions théologiques concernant l’origine du monde soient abordées dans les écoles lors des cours de biologie ».

ec99c4e296e61e5359deb2e2b8b97c13.jpgConcernant l’origine du monde, (que Courbet représentait avec réalisme en 1866 dans ce tabeau qui scandalise encore bien des esprits) , Karin Wolf ne voit pas "de contradiction entre l’évolution biologique et l’explication biblique". C’est ce qu’elle a déclaré au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung. Cette audacieuse affirmation lui a valu l’appui de quelques personnalités religieuses en Allemagne, dont celle de Walter Mixa, l’évêque d’Augsburg. Dans le camp des rivaux politiques de la ministre, les Verts et les Sociaux-démocrates (SPD) ont stigmatisé ses prises de position et ont qualifié la ministre de "chrétienne fondamentaliste".

RUE 89 note justement : « Cette remarque d’une ministre CDU (conservateurs) dans un Land très influent fait craindre que le mouvement créationniste ne cherche à pénétrer le système scolaire régional pour ensuite gagner le reste du pays. Ce débat fait aussi des vagues parmi les islamistes radicaux turcs qui refusent la théorie de l’évolution. Très implanté aux Etats-Unis dans les milieux fondamentalistes protestants, le mouvement créationniste dit du "dessein intelligent" ("intelligent design" en anglais) entend fonder scientifiquement les affirmations de la Genèse. La théorie du "dessein intelligent" postule un univers conçu pour l’homme selon une intention divine et il remet en question un principe cardinal de la théorie de Darwin  : l’adaptation à l’environnement est la cause principale de l’évolution humaine. »

L’ARTICLE DE RELATIO AVAIT DECLENCHE UN DEBAT FORT NOURRI SUR AGORAVOX >>>>


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

199 réactions à cet article    


  • docdory docdory 24 juillet 2007 12:31

    @ Daniel Riot

    Merci pour votre salutaire article . Ces consternantes dérives de l’enseignement vers le créationnisme risquent de ne pas épargner la France : on doit en rapprocher les élucubrations de certains intellectuels qui veulent un enseignement du « fait religieux » à l’école ! On aurait bien aimé que la gauche proteste et réclame un enseignement du « fait rationnaliste » , de l’esprit critique ou de la zététique en lieu et place du « fait religieux » .

    La suite des évènements s’annonce accablante si , comme il faut le craindre , la Turquie Erdoganienne intègre l’Union Européenne . Il risque d’y avoir une coalition des pays les plus bigots ( Turquie , Pologne , entre autres ) , pour imposer le créationnisme dans l’enseignement dans toute l’UE ! Affaire à suivre , laïcs de tous les pays , unissons nous !!!


    • Dégueuloir Dégueuloir 25 juillet 2007 22:46

      lol,quelle touffe mes amis ! mais qui a crée cela ?... smiley smiley smiley smiley smiley


    • Dégueuloir Dégueuloir 25 juillet 2007 22:47

       smiley smiley smiley smiley smiley


    • Mysticlolly Mysticlolly 28 juillet 2007 15:20

      Le « fait rationaliste » est déjà enseigné à l’école au cours des séances de sciences et de maths smiley On apprend aux enfants à se baser sur l’expérimentation pour résoudre un problème ! Et c’est très bien d’ailleurs smiley

      Par contre, je pense que l’enseignement du fait religieux est une bonne chose. D’ailleurs, il ne s’agit pas de cours de religion, mais plus d’une histoire de la religion. Rappeler qu’aucune religion n’a toujours existé, que le fait de ne pas respecter les croyances des autres a entrainé de nombreuses guerres, ça permet selon moi une meilleure compréhension de l’autre et de ce fait plus de tolérance !

      Il va sans dire que je trouve cette montée du créationnisme très inquiétante... Il faut rester vigilant...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 29 juillet 2007 04:13

      @ docdory J’avoue que j’ai quelque peine à prendre ces débats au sérieux. Autant je m’inquiète des élucubrations bondieusardes des Américains, autant je suis sceptique, face au danger d’une dérive de la France vers l’irrationnel.

      J’ai donc décidé de mettre désormais sur tous les fils parlant du Grand Esprit sous tous ses avatars et pseudos et de ses interventions, un lien direct et gratuit vers un évangile que j’ai moi-même écrit (en fait, dicté), il y a quelques années, alors que j’étais incommunicado dans un motel de la Louisiane, (because, la rupture d’un pont) avec pour choix de lecture National Enquirer ou la Bible des Gideons.

      La ressemblance entre mon évangile et les autres peut venir de ce que j’ai écrit celui-ci en lisant ceux-la, mais les circonstances qui m’ont conduit à écrire cette justification définitive du néo-libéralisme peuvent aussi être considérées comme miraculeuses et donc mon oeuvre comme inspirée.

      http://www.nouvellesociete.org/8.html

      Pierre JC Allard smiley


    • miaou miaou 24 juillet 2007 12:34

      « ...ne voit pas »de contradiction entre l’évolution biologique et l’explication biblique"

      Cela peut s’interéptéter de bien des façons et signifie pas nécesairement l’approbation d’un quelconque créationnisme.

      « le mouvement créationniste dit du »dessein intelligent"

      Le dessein intelligent n’est pas stricto senso un mouvement créationniste : c’est plus subtil (ou plus pervers) que cela. Il me semble qu’il y a, dans cet article, confusion entre créationnisme et concordisme.

      S’il faut dénoncer avec la plus grande vigueur les coups de butoir insensés du créationnisme, il faut mettre en avant le rôle de certains scientifiques (Dawkins, Patrick Tort...) qui mettent également de l’huile sur sur le feu en prétendant justifier ou cautionner leur athéisme militant au nom du darwinisme.

      La bêtise militante est largement partagée entre les 2 « camps », comme cela a toujours été le cas tout au long de l’histoire, même si une lecture orientée de toutes ces controverses veut faire croire qu’un seul camp détient le monopole de l’obscurantisme.


      • Rayves 24 juillet 2007 14:34

        Les tenants de l’obscurantisme ont toujours revendiqué le monopole de la vérité, les dictateurs celui de la liberté et les mafiosi celui de l’honneur...

        Votre commentaire est plus subtil et n’en est que plus dangereux puisqu’il place les avancées de la science au même niveau que les délires obscurantistes : une simple justification idéologique antireligieuse.

        L’athéisme n’a pas attendu la théorie de l’évolution pour exister. Les délires créationnistes portent en eux mêmes et depuis toujours assez de bêtise pour susciter des doutes dans les esprits assez audacieux pour oser faire usage de leur intelligence et de leur sens critique.


      • Rayves 24 juillet 2007 14:52

        « Plus aucun scientifique sérieux ne soutient la thése de Darwin qui commence à dater »

        Revenons alors à la vérité première : la Bible. Ça, au moins, ça ne date pas et ça fourmille de preuves !

        La thèse de Darwin, comme vous l’appelez, s’appuie sur l’observation de la vie existante ou passée sur cette bonne vieille Terre. C’est une théorie scientifique qui, comme toutes les théories scientifiques, s’enrichit des découvertes récentes qui, hélas pour vous, ne la contredisent pas. On a pu ainsi OBSERVER le mécanisme de l’évolution sur des organismes microscopiques. Quant au passé, figurez-vous que la vie a laissé des traces que l’on nomme fossiles. Peut être n’étiez vous pas au courant. Il est vrai qu’à notre belle époque de Quo-Lanta, de « Desperate housewives » et de sports en tous genres, on n’a pas que ça à foutre.


      • (---.---.9.176) 24 juillet 2007 16:07

        « Les tenants de l’obscurantisme ont toujours revendiqué le monopole de la vérité, les dictateurs celui de la liberté et les mafiosi celui de l’honneur... »

        Certes, mais l’obscurantiste, c’est toujours l’autre. L’athéisme se perçoit toujours du côté de la science, de la raison et des Lumières, ce qui est objectivement, est loin d’être évident.

        « Votre commentaire est plus subtil et n’en est que plus dangereux puisqu’il place les avancées de la science au même niveau que les délires obscurantistes : une simple justification idéologique antireligieuse. »

        Non, je ne mets nullement en cause le darwinisme, mais son utilisation partisane pour servir de munition à l’athéisme militant. L’instrumentalisation du darwinisme dans le domaine social a eu, et a toujours, de graves conséquences ...

        « L’athéisme n’a pas attendu la théorie de l’évolution pour exister. Les délires créationnistes portent en eux mêmes et depuis toujours assez de bêtise pour susciter des doutes dans les esprits assez audacieux pour oser faire usage de leur intelligence et de leur sens critique. « 

        Mais l’athéisme a eu son lot de procédés obscurantistes :

        • Auguste Compte (et tous les excès du « catéchisme positiviste »)

        • Gabriel de Mortillet (athée virulent, a mis au point une théorie des cultures préhistoriques inspirées de l’évolutionnisme, théorie qui en l’occurrence ne concordait pas avec les faits, comme l’a démontré l’abbé Breuil ; cela n’empêcha pas Mortillet de persévérer)

        • Lyssenko (qui envoya, avec l’appui de Staline, nombre de généticiens soviétiques au goulag, coupables de mettre en pratique une science dont le fondateur fut un ecclésiastique, le moine Gregor Mendel),

        • les longues réticences face au Big Bang (dont l’abbé Lemaître fut un co-inventeur) en raison de présupposés anti-religieux

        • la condamnation à mort de Lavoisier (« La République n’a pas besoin de savants »)

        ....

        De plus, sans mettre en doute la réalité décrite par le darwinisme (qui est à mon sens une théorie claire, cohérente avec les faits et convaincante pour toute personnes sans présupposés), il ne faut pas oublier que le darwinisme dit social (forme abâtardie de la théorie notamment mise en avant par Galton, le cousin de Darwin) a servi de caution scientifique au nazisme (cf : « Mein Kampf ») et continue de servir de justification à certaines théories économiques prétendument libérales.

        Ainsi, l’athéisme est au moins aussi dangereux (certaine beaucoup plus) que les visions purement religieuses. A cet égard, les seules attitudes scientifiquement valables sont, soit l’agnosticisme, soit une neutralité religieuse absolue.

        « Plus aucun scientifique sérieux ne soutient la thése de Darwin qui commence à dater ».... Tout cela me concerne pas.


      • Mjolnir Mjolnir 24 juillet 2007 17:30

        @IP176

        « Certes, mais l’obscurantiste, c’est toujours l’autre. »

        Nan, l’obscurantiste, c’est celui qui dit « y a rien à comprendre » ou « on ne peut pas comprendre ». C’est celui qui prétend tout expliquer avec « dieu » qui est inexplicable.

        Je ne sais pas pourquoi vous ramenez ce sujet au « darwnisme social » pour contre argumenter ?? On parle de l’évolution des espèces ici, pas de science sociale.

        Quant aux athés qui « utiliseraient » Darwin ou toutes autres découvertes scientifiques, quoi de plus logique ? Il y a quelques millénaires, on expliquait la pluie et le soleil avec dieux. Aujourd’hui, à part les plus fanatiques qui croient à la bible au pied de la lettre, la majorité des pratiquants doivent réinterprêter les textes religieux en tenant compte de ce qu’on sait aujourd’hui, en tentant même de récupérer la science en prétendant que le big bang et l’évolution étaient décrit dans la bible ou le coran.


      • (---.---.9.176) 24 juillet 2007 19:26

        MIAOU (refus de l’interface de prendre mon pseudo ; changement d’IP ?)

        « Nan, l’obscurantiste, c’est celui qui dit »y a rien à comprendre« ou »on ne peut pas comprendre« . C’est celui qui prétend tout expliquer avec »dieu« qui est inexplicable. »

        Nombre de religions expliquent le fait qu’il y ait quelque chose plutôt que rien par l’intervention divine (explication contestable, certes, mais qui a le mérite d’exister et de permettre un débat), là où l’athéisme ne propose absolument rien. En l’occurence, c’est l’athéisme qui nous affirme qu’il n’y a rien à comprendre.

        « Je ne sais pas pourquoi vous ramenez ce sujet au »darwinisme social« pour contre argumenter ? ? On parle de l’évolution des espèces ici, pas de science sociale. »

        Le débat ne concerne pas l’évolution des espèces, mais les relations conflictuelles entre religion et darwinisme. Si on évoque les éventuels côtés négatifs des religions (dérapages obscurantistes...), il est juste, dans un débat équilibré, de pointer également vers les dérapages du darwinisme, indépendamment de la justesse de la théorie, que je ne mets nullement en cause). Le thème du darwinisme social (et de ses conséquences idéologiques) a toujours mis mal à l’aise les athées militants, qui cherchent par tout moyen à esquiver l’objection.

        « Quant aux athés qui »utiliseraient« Darwin ou toutes autres découvertes scientifiques, quoi de plus logique ? »

        Sur le fond, il faut un certain sens du raccourci (et de mauvaise foi) pour conclure à l’inexistence de Dieu à partir du darwinisme.

        « Il y a quelques millénaires, on expliquait la pluie et le soleil avec dieux. »

        Le fait qu’il y ait un soleil et de la pluie, ce qui semble à certain fort banal, est en réalité fort peu problable et quasi-« miraculeux ». La science permet de décrire le fonctionnement du soleil (réactions nucléaires) et le cycle de l’eau, voire dans une certaine mesure leur fonctionnement (à condition de poser certaines suppositions ou certains principes non prouvés), mais non leur existence elle-même.

        « Aujourd’hui, à part les plus fanatiques qui croient à la bible au pied de la lettre, la majorité des pratiquants doivent réinterprêter les textes religieux en tenant compte de ce qu’on sait aujourd’hui, en tentant même de récupérer la science en prétendant que le big bang et l’évolution étaient décrit dans la bible ou le coran. »

        Donc, les athées seraient fondés de droit à utiliser les arguments scientifiques (darwinisme...) et les religieux, eux, ne feraient que de la bête récupération (je ne me concentre pas sur les exemples données, mais sur le principe lui-même). Le sous-entendu est que seuls les athées seraient, par principe, en droit d’invoquer la science. Je ne vous pas ce qui autorise un tel amalgame (cf mon post précédent, sur les turpitudes de l’athéisme envers la science, et la forte contribution des ecclésiastiques à la science)

        Encore une fois, je fais la promotion de la seule position scientifiquement tenable à mon sens, l’agnosticisme.


      • NPM 24 juillet 2007 19:35

        «  » Aujourd’hui, à part les plus fanatiques qui croient à la bible au pied de la lettre, la majorité des pratiquants doivent réinterprêter les textes religieux"

        Bein, pour les catho en tout cas, la Bible à TOUJOURS été interprété, car sinon, comme disait un des Péres, la formule « Heureux aux plus haut des cieux » voudrait dire que Dieu préfére les piafs aux Humains !!!

        Il faut arreter de prendre les croyants pour des crétins. Il y a certes des cinglés, mais chez les athés aussi (Hitler, Lénine, Mao..).


      • Mjolnir Mjolnir 24 juillet 2007 21:16

        @IP176

        Vous dites : « Si on évoque les éventuels côtés négatifs des religions (dérapages obscurantistes...), il est juste, dans un débat équilibré, de pointer également vers les dérapages du darwinisme, indépendamment de la justesse de la théorie, que je ne mets nullement en cause). »

        Sauf que l’obscurantisme va de pair avec les religions et le « darwinisme sociale » n’a rien à voir avec la science de l’évolution de l’espèce (science de la nature) mais est un détournement par certains sociologues et économistes (science humaine).

        Vous dites : « Sur le fond, il faut un certain sens du raccourci (et de mauvaise foi) pour conclure à l’inexistence de Dieu à partir du darwinisme. »

        La sélection naturelle et les mutations génétiques ne nous disent pas que dieu (dans le sens « créateur de la vie ») n’existe pas mais montre plutôt que dieu est « inutile » dans le développement de la vie et que les espèces ne sont pas apparues sous la forme actuelle ex-nihilo.

        Vous dites : « La science permet de décrire le fonctionnement du soleil et le cycle de l’eau, voire dans une certaine mesure leur fonctionnement, mais non leur existence elle-même. »

        La formation d’un soleil et de la pluie sont expliquées par la science. De même que la formation d’un système solaire, d’une galaxie. Il faut vraiment chercher loin pour ne pas avoir de réponse de nos jours : alors oui, on ne sait pas pourquoi il y a quelque chose plutôt que rien, on ne sait pas pourquoi les constantes de l’univers sont ce qu’elles sont. Mais les déistes nous « expliquent » tout cela avec dieu : « Dieu a créé l’univers » nous disent ils. Très bien, mais qu’est ce qu’ils nous apprennent concrêtement ? Que sait on de « dieu » ? RIEN.

        Vous dites : « Encore une fois, je fais la promotion de la seule position scientifiquement tenable à mon sens, l’agnosticisme. »

        Je suis d’accord sur ce point, je suis moi même agnostique. Les déistes croient en l’existence de quelque chose dont ils ignorent tout (ce qu’ils prétendent savoir, ils l’imaginent) et les athés croient en l’inexistence de cette entité inconnu, ce qui n’a pas de sens et c’est ce que j’appelle l’athéisme actif. Mais j’affirme que je ne crois pas en « dieu » dans le sens où je ne sais même pas de quoi on me parle quand on parle de « dieu ».


      • miaou miaou 25 juillet 2007 10:09

        « Sauf que l’obscurantisme va de pair avec les religions... »

        Sauf qu’il s’agit d’un article de foi, d’une rengaine du « politiquement correct », d’un dogme athéiste, d’un présupposé non prouvé, sur lequel vous n’argumentez pas. Vous réaffirmez simplement vos positions sans justification. A l’appui de la thèse inverse, je vous renvoie encore une fois sur mon post qui présente un certain nombre de situations où l’athéisme s’est heurté à la science, là où des représentants du christianisme l’ont fait avancer. Bien évidemment, le contraire existe aussi, mais je veux mettre en avant le fait qu’il n’y ait aucune exclusive en la matière, et que la généralité que vous énoncez est largement abusive.

        « le « darwinisme sociale » n’a rien à voir avec la science de l’évolution de l’espèce »

        Et alors ? On vous sent gêné par la question. Encore une fois, de quel droit réduisez-vous le débat (qui porte sur les relations entre la religion et le darwinisme, voire la science, au sens large) sur ce qui vous arrange ? La religion étant attaquée, elle a le droit de porter la discussion dans la sphère historico-sociologique (ses adversaires ne s’en privent pas, d’ailleurs). La justesse d’une théorie ou d’un système de pensée n’empêche pas son instrumentalisation vers ce qu’il y a de plus abject ; cela est vrai tant pour le christianisme que pour le darwinisme

        « plutôt que dieu est « inutile » dans le développement de la vie et que les espèces ne sont pas apparues sous la forme actuelle ex-nihilo. »

        Dieu n’est pas inutile, puisque la sélection opère sur la matière, qui se trouve admirablement dimensionnée pour ce faire (constantes de l’univers ; existence de la matière et des interactions adéquates ; existence des processus nucléaires, chimiques.. adéquats...). La sélection peut apparaître comme une modalité de la volonté de Dieu, en opposition au choix d’une création instantanée et parfaite. Cette dernière, il est vrai, n’aurait rien de passionnant et rendrait la notion même de temps totalement inutile (si tout est parfait, pourquoi changer ?), sans même parler du libre arbitre (impossible dans une création parfaite). Or, l’existence du temps implique forcément celle d’évolution. Ce qui compte, c’est le voyage, et non l’arrivée.

        « Dieu a créé l’univers" nous disent ils. Très bien, mais qu’est ce qu’ils nous apprennent concrêtement »

        C’est une hypothèse qui va en tout cas un epsilon plus loin que le néant abyssal de la position athéiste, qui n’est pas une force de proposition, mais de dénigrement pur.

        « Que sait on de « dieu » ? RIEN. »

        Oui, on ne sait rien sur la nature de Dieu (hormis les hypothèses ou présupposés théologiques), tout comme la science ne sait rien sur la nature des objets théoriques fondamentaux qu’elle manipule (quelle est la nature d’une charge ?), puisqu’elle ne connaît que les relations régissant ces objets.


      • Mjolnir Mjolnir 25 juillet 2007 10:28

        Je ne veux pas défendre l’athéisme donc inutile de contre argumenter contre moi avec ça et le « darwinisme social », je ne développe pas car je ne connais pas trop cette thèse mais elle n’a de rapport avec le darwinisme que le nom, elle est dans un domaine complètement différent : la science sociale.

        « C’est une hypothèse qui va en tout cas un epsilon plus loin »

        Et c’est quoi votre epsilon ? Rien, concrêtement, juste un nom ! En gros, vous dites : « je crois qu’il y a quelque chose ( »dieu« dans votre cas) qui explique le monde ! » Très constructif !


      • claude claude 25 juillet 2007 14:33

        @ ip 176

        rectification :

        lavoisier a été étêté, non pas parce qu’il était savant-chimiste, mais parce qu’il était fermier général :

        http://www.infoscience.fr/histoire/portrait/lavoisier.html : «  »« (...)En ces temps révolutionnaires, Lavoisier partage l’enthousiasme populaire. Député suppléant aux Etats Généraux de 1789, il devient l’année suivante membre de la commission pour l’établissement d’un nouveau système de poids et mesures. Mais en 1793, après avoir supprimé l’Académie, la Convention impose l’arrestation de tous les fermiers généraux et Lavoisier se constitue prisonnier. Il est alors envoyé devant le Tribunal révolutionnaire et le 8 mai 1794, il est condamné à mort puis guillotiné. Le mathématicien Joseph Louis Lagrange (1736-1813) dira le lendemain : » il ne leur a fallu qu’un moment pour faire tomber cette tête et cent années peut-être ne suffiront pas pour en reproduire une semblable.«  »"

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Lavoisier : «  »"(....)Étant aussi l’un des 28 fermiers généraux, Lavoisier fut stigmatisé comme traître par les révolutionnaires en 1794 et fut guillotiné lors de la Terreur à Paris le 8 mai 1794, à l’âge de 51 ans, en même temps que l’ensemble de ses collègues. Ayant demandé un sursis pour pouvoir achever une expérience, il s’entendit répondre par Jean-Baptiste Coffinhal, le président du tribunal révolutionnaire : « La République n’a pas besoin de savants ni de chimistes ; le cours de la justice ne peut être suspendu. » Il ne faut pas perdre de vue que les biens des condamnés étaient confisqués au profit de l’État et que les fermiers généraux possédaient les plus grosses fortunes de France.

        Lorsqu’il fut exécuté en 1794, Lavoisier fit quelque chose d’insolite juste avant de s’abandonner au bourreau qui allait lui trancher la tête : étant en pleine lecture juste avant le moment de son exécution, il marqua la page de son livre avec un signet !(...)«  »"


      • miaou miaou 26 juillet 2007 11:42

        « lavoisier a été étêté, non pas parce qu’il était savant-chimiste, mais parce qu’il était fermier général : »

        Cela est de notoriété publique ; je faisais référence à la célèbre phrase « La République n’a pas besoin de savants ni de chimistes » a été prononcée par le président du tribunal, ce qui est symptomatique d’un certain état d’esprit .


      • marc 28 juillet 2007 23:30

        Je ne comprend rien à votre raisonnement. L’athéisme n’a rien à voir avec une explication particulière à l’existence du monde. Certains athées raisonnent en termes de hasard, de nécessité....La seule chose sûre c’est que la science nous permettra de plus en plus d’avancer en ce domaine sans qu’il soit besoin d’un Dieu ( lequel, d’ailleurs ?) L’athée reconnait justement que c’est à la science et au philosophe de chercher des explications sans prétendre être sûr des réponses. L’idée de faire appel à un Dieu est tout simplement un refus d’utiliser ce qu’il y a d’humain chez l’homme, à savoir sa recherche d’explication du monde. L’esprit religieux, c’est en fait le plus grand crime possible contre l’esprit humain.


      • marc 28 juillet 2007 23:38

        On sait en tout cas une chose sur dieu au cas où il existerait : Il aurait dans ce cas créé un monde affreux où tout être vivant dans la nature est objet de prédation. Si c’est lui qui a crée les conditions de la vie sur terre de cette manière, il ne mérite même pas qu’on le penne en consdération.


      • docdory docdory 24 juillet 2007 14:53

        @ Actis

        « plus aucun scientifique sérieux ne soutient la thèse de Darwin qui commence à dater » , prétendez -vous ??

        Certes la théorie darwinienne a été complétée et enrichie , d’une part par les découvertes faites par la biologie moléculaire , en particulier depuis la découverte de l’ADN par Crick et Watson , et d’autre part par la découverte du rôle de la « redistribution des cartes » évolutives occasionée par certains cataclysmes planétaires de grande ampleur ( chute d’une météorite de grande taille à la fin du crétacé ) ( entre autres enrichissements ) . Néanmoins , la théorie de l’évolution est l’une des théories scientifiques ayant la plus grande puissance heuristique . On peut même affirmer qu’aucun phénomène biologique n’est réellement compréhensible sans l’aide de la théorie de l’évolution .

        Enfin , la théorie de l’évolution est confirmée par d’innombrables observations expérimentales et sur le terrain , il suffit que vous ouvriez votre esprit vers les travaux des biologistes , mais je crains que , malheureusement , votre esprit soit hermétiquement cadenassé par votre obscurantisme dogmatique religieux !


      • Rayves 24 juillet 2007 15:04

        Bravo, Doctory pour ce commentaire étayé, que j’aurais bien voulu écrire !


      • Mjolnir Mjolnir 24 juillet 2007 15:36

        Actias a dit « Putain, c’est si dure que ca que de reconnaitre qu’on sait pas ? ?!! »

        Et pourtant, ce sont les intégristes religieux qui nient le paragdime de l’évolution (sans le dire ouvertement) qui prétendent savoir.


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 24 juillet 2007 14:38

        Ben moi non plus, je ne vois pas de contradiction entre l’évolution biologique et l’explication biblique, ce sont deux discours d’ordre différent, qui peuvent bien coexister, chacun dans leur sphère. Après tout, quand j’étais petit, j’avais bien en même temps des cours de biologie et le catéchisme, j’ai bien vu des choses qui ne collaient pas entre les deux, et j’ai survécu, j’ai même fait des études de biologie.

        Mais d’interpénétrer l’un et l’autre me gêne beaucoup plus : en cours de biologie, on parle de biologie, ça prend déjà assez de place. Si j’ai fait la différence, c’est justement que j’avais deux enseignants différents.

        Et je dois avouer également que ces poussées de créationnisme ou de dessein intelligent me laissent perplexe. Quel est le but de ces manoeuvres plus ou moins claires ?


        • Mjolnir Mjolnir 24 juillet 2007 15:22

          L’explication « biblique » ne parle pas d’évolution des espèces à ma connaissance.

          Les « thèses » de la bible pourraient à la limite avoir une place dans un cours de philo ou d’histoire mais elles n’ont rien à faire dans un cours de science.

          Indépendamment de la laïcité, un scientifique honnête ne peut pas rationnellement faire appel à dieu ou tout autre « intelligence supérieure » pour expliquer le monde car l’existence de dieu est invérifiable et infalsifiable donc on ne peut pas en discuter : dieu est en dehors du domaine scientifique.

          Je pense que les politiciens qui veulent discrêtement mélanger religion et science savent très bien que c’est incohérent (amalgame de la foi et du savoir), ils le font dans un but uniquement prosélytiste, voire obscurantisme (« c’est dieu qui a créé l’univers et la vie et on ne peut pas expliquer dieu donc inutile de chercher à comprendre ! »)


        • NPM 24 juillet 2007 14:42

          Bon, il y a tellement de censure et de vérité d’Etat, qu’une de plus ou une de moins, quel soit créationiste ou Darwiniste, ca n’a pas vraiment d’importance..


          • Rayves 24 juillet 2007 15:01

            C’est bien connu : nous vivons dans un pays totalitaire où les médias diffusent à longueur de journée les discours officiel dictés par la seule idéologie autorisée...

            Il faut un peu redescendre sur terre de temps en temps !


          • NPM 24 juillet 2007 15:13

            « nous vivons dans un pays totalitaire où les médias diffusent à longueur de journée les discours officiel dictés par la seule idéologie autorisée... »

            Arf !

            Les crimes de katynes ont été perpétré par qui, exactement ?

            On a le droit de discuter de la possibilité de clowner un être humain ?

            C’est normal que la moitier du programme d’économie de lycée soit consacré à Marx, alors que c’est largement réfuté sur tout les plan depuis plus de 150 ans ?

            On parle souvent des mensonges historique forgé par l’éducation nationnale pour sa propagande ?

            On peut demander publiquement des compte aux communistes français stipendier et aux ordres de moscou ? Toujours rien dans les média ?

            C’est normal qu’insulter un noir ou un enseignant du public soit plus grave que d’insulter un blanc ou une caissiére de supermarché ?

            On a le droit d’être contre l’immigration ?

            On entend souvent dans les média des gens qui sont contre la mixité social, le métissage, la redistribuation, les HLM ?

            Je continue ?

            Une directive Européenne vient d’interdire certaine expression lorsque les journalistes commentent des anttentat « Islamistes »

            La vrai liberté, c’est sur !

            D’ailleur en France, on fait énormement de série ou l’on se moque des pédé, des musulman, des ouvriers, des immigrés, c’est bien connut !

            Une vrai de putain de liberté !

            Par ailleur, et ca c’est Tocqueville, une démocratie est necessairement ultra-conformiste et le politiquement correct y regne en maitre..

            Bref, ca va mal. Alors une connerie de plus ou de moins...


          • Rayves 24 juillet 2007 15:25

            Là, je suis battu. Je ne sais pas quoi répondre. Bravo !


          • NPM 24 juillet 2007 15:30

            « Là, je suis battu. Je ne sais pas quoi répondre. Bravo ! »

            Bein il faut répondre que vous êtes pour qu’on importe la liberté d’expression quasi total de la constitution US.

            Enfin, faut pas rêver, on l’aura pas, et le PC conformiste se poursuivra..

            Puis faudrait abolir les priviléges, et revenir à l’égalité des hommes devant la loi, fonctionnaire, noir ou non.

            Mais là aussi, il ne faut pas rêver trop...


          • Bouli Bouli 24 juillet 2007 16:03

            NPM : « On a le droit de discuter de la possibilité de clowner un être humain ? »

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


          • JL JL 24 juillet 2007 23:04

            ce clone fasciste, intégriste, pornographe, au QI de lombric n’aura rien compris smiley


          • heyben 28 juillet 2007 19:31

            Et Churchill disait La démocratie est le pire des systèmes après tous les autres.


          • (---.---.152.178) 24 juillet 2007 14:50

            Tout à fait d’accord avec Miaou,le dessein intelligent n’est pas à proprement parler une thèse purement religieuse affiliée au créationnisme qui est une forme de fondamentalisme.Si vous voulez vous pencher sur la question, lisez les théories d’Anne d’Ambricourt Malassé une paléonthologue du CNRS qui dit en gros que l’évolution nous mène quelque part et que le hasard des mutations darwinistes et loin de nous offrir toutes les réponses.A vrai dire,lorsque l’on s’y intéresse un peu,les hasards à répétition invoqués par les darwinistes et l’orgueilleux Patrick Tort mentionné dans l’article (visitez son site vous comprendrez...)sont pleines de trous,certes moins que l’explication des créationnistes fanatiques expliquant que nous avons été créés tout frais tout chaud, il y a 6000 et quelques années...laissons les donc de côté.Mais les tenants du darwinisme social dans lequel nous baignons toujours et qui interprètent le monde en appliquant stricto sensu la thèse du grand Charles l’ont en réalité récupéré à des fins idéologiques.Vu l’état du monde actuel, il est bon de les remettre en cause en bonne et due forme. Si vous voulez faire s’arracher leurs cheveux aux darwinistes,parlez leur de l’œil et de son évolution ou demandez leur d’expliquez le grand bond évolutif d’il y a 100 000 ans environ et le manque criant de fossiles intermédiaire depuis 7 millions d’années et les premiers australopithèques. Par contre il y a chez les inspirateurs du dessein intelligent des notions ou l’esprit de l’homme, l’unité de toutes les composantes du cosmos replace notre espèce dans un ensemble que l’on pourrait appeler « la grande musique de l’univers » (voir entre autre Spinoza et Teilhard de Chardin surtout qui a développé le concept de noosphère, ainsi que Trin Xuan Thuan astrophysicien et quelques autres scientifiques non bornés qui font enfin le lien entre sciences et spiritualité). B.ran


            • docdory docdory 24 juillet 2007 15:05

              @ IP 952 etc ...

              Les tenants du « darwinisme social » sont des adeptes de l’idéologie ultra-libérale et néo-conservatrice et n’ont donc strictement rien à voir avec le darwinisme . Des comportements animaux altruistes tels que ceux du partage des repas de sang par certaines chauve-souris hématophages sont parfaitement expliqués par le darwinisme .

              Il est d’ailleurs très amusant de constater que souvent , aux USA , les opposants les plus acharnés à la théorie de l’évolution sont les adeptes les plus inconditionnels de l’idéologie ultra-libérale et de son pseudo-darwinisme social ! ( Pour ceux qui ignorent ce qu’est l’ultra libéralisme et son pseudo-darwinisme social , une lecture s’impose : celle du texte du sinistre théoricien ultra-libéral Hans Hermann Hoppe « à bas la démocratie » qui figure en bonne place dans le site internet ultra-libéral « Libéralia » )


            • docdory docdory 24 juillet 2007 15:10

              @ il suffit de taper « a bas la démocratie » sur google , c’est le premier texte de la liste !


            • Rayves 24 juillet 2007 15:16

              « Si vous voulez faire s’arracher leurs cheveux aux darwinistes,parlez leur de l’œil et de son évolution »

              La science ne « s’arrache pas les cheveux » devant un problème à résoudre. C’est là sa raison de vivre. Tout le contraire d’un dogme qui ne peut, lui, supporter la remise en question et prétend à la vérité exclusive et définitive.


            • Mjolnir Mjolnir 24 juillet 2007 15:32

              @ IP178

              Dans « intelligent design », il y a le terme « design » qui implique qu’il y a un créateur, un être CONSCIENT et TOUT PUISSANT qui aurait prévu et organisé la création et l’évolution. Franchement, je ne vois pas comment le comprendre autrement que comme « dieu », exprimé dans des termes pseudo scientifiques.

              C’est une pseudo explication qui explique RIEN en fin de compte. En gros, les tenants de cette thèse nous dit que dieu a tout organisé mais peut on comprendre ou connaître dieu ? Si la réponse est négative, ça veut dire qu’ils ne savent rien en fin de compte.


            • docdory docdory 24 juillet 2007 15:56

              @ IP 9156

              Le problème de l’évolution de l’oeil ne fait pas « s’arracher les yeux » aux darwinistes . D’ailleurs , il ne s’agit pas d’un problème unique puisque sont apparues chez les êtres vivants des quantités d’organes photosensibles plus ou moins complexes , appelons les des yeux .

              Le principe de base de l’oeil humain , la refraction ( comme dans une lunette astronomique ) est fort différent de l’oeil des céphalopodes , qui est un organe basé sur la réflexion ( comme dans un téléscope ) . Les yeux à facettes des insectes sont également très différents , certains insectes voient les ultra violets . Nombre de serpents « voient » les infra-rouges émis par leur proie grâce à un organe photosensible aux infrarouges qui n’est pasun oeil Chez l’être humain , les couleurs sont vues différemment chez les daltoniens ( il existe trois sortes de daltonismes différents ) Dans une île du Pacifique , 10% des habitants ne voient pas les couleurs du tout , leur monde ressemble à l’image d’une télé en noir et blanc .

              Donc il n’y a pas « un problème de l’évolution de l’oeil » mais des milliers de problèmes de l’évolution des organes photosensibles en tous genres , chez toutes espèces d’animaux ! La théorie de l’évolution explique d’ailleurs la disparition des yeux chez nombre d’animaux cavernicoles ! Il existe d’ailleurs un phototropisme même chez certains organismes unicellulaires ( donc n’ayant pas d’yeux ) , qui sont attirés par une source lumineuse . Bien évidemment il y a autant de différence entre ce phototropisme élémentaire d’êtres unicellulaires et l’oeil de l’aigle qu’entre un interrupteur lumineux d’une lampe de poche et son circuit électrique simple et l’ordinateur sur lequel j’écris ce texte , mais le principe de base est finalement le même !


            • stephanemot stephanemot 24 juillet 2007 16:07

              Etrange... le courageux auteur de ce commentaire reprenant sans vergogne les thèses révisionnistes de l’Intelligent Design ne prend pas le soin de signer...


            • docdory docdory 24 juillet 2007 17:35

              @ Stephanemot

              De quel commentaire parles-tu ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès