Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les arguments de ceux qui acceptent le burkini ne tiennent pas

Les arguments de ceux qui acceptent le burkini ne tiennent pas

Après avoir animé l’été, le sujet semble sortir du débat public. Le trop plein de l’été peut expliquer cela, mais en l’absence de la moindre décision du gouvernement, après avoir revu il y a quelques jours les arguments pour l’interdiction, et rappelé les prises de position d’intellectuels comme Salman Rushdie ou Malika Sorel, je pense qu’il est encore nécessaire de démonter les arguments de ceux qui l’acceptent.

 

Anarchie, amalgame et petit bout de la lorgnette
 
Le premier argument invoqué est souvent le rejet de toute remise en cause de la liberté de se vêtir. Vu sous l’angle de celles qui choisissent librement de mettre un burkini, angle aussi partial que partiel, sur lequel je vais revenir, l’interdiction du burkini représenterait une remise en question des libertés individuelles. C’est d’ailleurs un peu le raisonnement du Conseil d’Etat, qui évoquait les libertés fondamentales, ou le discours de Raphaël Enthoven. Mais on décèle derrière cet argument un fond très libertaire, pour ne pas dire quasi anarchique, un retour de « l’interdiction d’interdire ». La vie en société suppose d’accepter quelques petites restrictions à sa liberté, et ici, elle est d’autant plus limitée que le burkini est récent, et donc peu courant, et qu’en plus, il y a d’innombrables alternatives plus neutres.
 
Comme Enthoven, certains opposants à l’interdiction du burkini soutiennent que l’interdiction stigmatise les musulmans. Mais ce discours pose doublement problème. D’abord, pour que cela stigmatise les musulmans, il faudrait que le burkini soit utilisé par une grande partie d’eux, ce qui n’est pas le cas. En les assimilant à celles qui portent ce vêtement, ils suivent en fait le chemin des ultra-identitaires ou du FN, qui amalgament toute une population à ceux qui ont des comportements ultra-minoritaires. Comme quoi, les ultralibéraux sont bien les meilleurs ennemis des ultra-identitaires… Ce n’est pas parce que certains prêtres ont commis des crimes qu’il faut jeter l’opprobre sur toute la religion catholique par exemple. Pourquoi les musulmans qui ne portent pas le burkini se sentiraient concernés ?
 
Enfin, les opposants à l’interdiction évoquent volontiers le fait que cela permettrait à des femmes d’aller à la plage. D’abord, pour celle qui veulent, ou auxquelles on impose, une couverture totale de leur corps, il existe des alternatives. Ensuite, n’est-il pas choquant que les règles de nos sociétés se calent sur des pratiques qui ne respectent pas notre contrat social, où les femmes ne seraient pas libres de d’habiller comme elles le souhaitent. Demain, faudra-t-il autoriser le voile ou la burka à l’école sur des islamistes refusaient d’envoyer leurs filles sans cela ? Et ce raisonnement est extraordinairement partiel : comment ne pas admettre que le refus de l’interdiction peut pousser certains à imposer le burkini à des femmes qui allaient à la plage comme elles le souhaitaient. Et cela est totalement inacceptable.
 

Plus je m’y penche, plus je pense qu’il faut interdire le burkini. Les arguments de ceux qui refusent l’interdiction, comme The Economist, ne tiennent pas. Et l’interdire, ce n’est pas un recul des libertés, mais une protection de la liberté du mode de vie de notre pays, notamment pour les femmes.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

199 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 septembre 09:51

    Etbendidon, comme dirait le commentateur éponyme, je comprends que toutes ces polémiques juridico-religieuses ne sont qu’un prétexte pour publier des photos de jeunes filles en maillot de bain

     smiley smiley smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 21 septembre 13:27

      @Olivier Perriet
      Accessoirement ça permet à des pondeurs d’articles compulsifs de continuer à amuser la galerie.
      Un peu à cours d’idée l’auteur revient une énième fois sur le sujet le plus con de l’été.
      Sans rien apporté de neuf.
      Surtout il fait mine de ne pas comprendre que si débat il peut y avoir ce n’est pas devant les tribunaux mais à l’assemblée nationale.

      La justice applique ,avec une belle constance, les textes de lois.
      Quelle surprise...quel scandale...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 septembre 14:26

      @Pere Plexe

      les défauts que vous relevez chez l’auteur n’effacent en rien votre propre vacuité, je vous rassure tout de suite smiley


    • François Vesin François Vesin 21 septembre 14:34

      @Pere Plexe
      ..et quand l’hiver sera là et, que du haut des pistes immaculées

      dévaleront sur leurs skis des hordes de femmes en burnanoraks, 
      qu’est ce qu’on va entendre !!!!

    • François Vesin François Vesin 21 septembre 14:59

      @François Vesin
      ERRATUM

      Il faut lire - burkanorak - et non pas « burnanorak »

    • Etbendidon 21 septembre 15:38

      @Olivier Perriet
      En tous cas le burkini c’est vachement porteur. Déjà plus de 60 réactions
      la preuve meme Pere sectaire se met de la partie
      Note : il n’est pas vacuité mais sectaire avec des oeillères dignes d’un cheval de trait
       smiley


    • zak5 zak5 21 septembre 17:39

      @François Vesin
      Il faut lire - burkanorak -
      C’est de l’humour islamiste ? Mais pourquoi pas, puisque sur les pistes de ski, ce n’est pas uniquement les femmes qui doivent se couvrir

      Un conseil aux islamistes de tout bord. S’ils veulent que leur accoutrement halal passent, il faut d’abord insister sur l’accoutrement halal des hommes...généralement on a moins tendance a croire qu’un homme soit contraint par sa femme, ou sa sœur, à halaliser son accoutrement


    • zak5 zak5 21 septembre 18:27

      @Etbendidon
      En tous cas le burkini c’est vachement porteur

      Tout aussi porteur que Zemour


    • alinea alinea 21 septembre 19:55

      @zak5
      Les photos ne montrent jamais d’hommes musulmans à la plage ! Y vont-ils ? En slip kangourou, en caleçon ou en bermuda ?


    • Le421 Le421 21 septembre 20:23

      @Pere Plexe
      Le sujet le plus con de l’été a l’énorme intérêt de détecter les plus cons du pays France, qui, naturellement, dissertent sur le sujet !!
      Article à mettre au trou.
      Et on tire la chasse !!

      Bon, c’est pas le tout, il y a des sujets sérieux à voir...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 21 septembre 09:59

      Remplacez « soutane » par « burkini »...

        Aristide Briand, rapporteur, lui répond : « Au risque d’étonner l’honorable M. Chabert, je lui dirai que le silence du projet de loi au sujet du costume ecclésiastique qui paraît le préoccuper si fort, n’a pas été le résultat d’une omission mais bien [celui] d’une délibération mûrement réfléchie. Il a paru à la commission que ce serait encourir, pour un résultat plus que problématique, le reproche d’intolérance et même s’exposer à un danger plus grave encore, le ridicule que de vouloir, par une loi qui se donne pour but d’instaurer dans ce pays un régime de liberté au point de vue confessionnel, imposer aux ministres des cultes de modifier la coupe de leurs vêtements.

       

      […] Ce que notre collègue voudrait atteindre dans la soutane, c’est le moyen qu’elle procure de se distinguer facilement des autres citoyens.

      Mais la soutane une fois supprimée […] si l’église y trouvait son intérêt, l’ingéniosité combinée des prêtres et des tailleurs aurait tôt fait de créer un vêtement nouveau […]pour permettre au passant de distinguer au premier coup d’œil un prêtre de tout autre citoyen.

       

      […] Quant au prestige dont jouit la religion dans nos campagnes, je crois qu’il serait téméraire de l’attribuer uniquement [à la soutane].

       

      [La commission] a pensé qu’en régime de séparation la question du costume ecclésiastique ne pouvait plus se poser. […] La soutane devient dès le lendemain de la séparation un costume comme un autre […] C’est la seule position qui nous ait paru conforme au principe même de la séparation.  »

       

      Extraits du débat du 26 Juin 1905 http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/eglise-etat/sommaire.asp#compte_rendu.


      • oncle archibald 21 septembre 10:11

        @Jean-Pierre Llabrés : NON ! On ne peut pas remplacer « soutane » par « burkini » car la soutane était un uniforme réservé au prêtre, comme une tenue militaire est réservée aux militaires, une blouse blanche aux infirmiers ....

        Le burkini est un vêtement « civil » par lequel une française lambda veut faire savoir à son entourage qu’elle est d’abord une musulmane et très subsidiairement une française lambda. Ça n’est pas comparable.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 21 septembre 10:16

        @oncle archibald

        La soutane est un signe d’appartenance à la religion catholique.
        Le burkini est un signe d’appartenance à la religion musulmane.

        Aucun des deux accoutrements ne viole aucune loi de la République : décence, sécurité (visage caché), et cætera...

      • charlie charlie 21 septembre 11:13

        @Jean-Pierre Llabrés

        «  La soutane est un signe d’appartenance à la religion catholique.  »

        NON, c’est faux.

        C’est l’uniforme d’une fonction, comme vous le citez vous-même de A. Briand, c’est celui du « ministre des cultes », comme pour les nonnes dont le voile est fonctionnel et fait sens : elles sont mariées à Dieu….

        Les musulmanes voilées sont mariées à Dieu ? elles ont fait voeu de chasteté et refusent le mariage des hommes ?


      • flourens flourens 21 septembre 11:14

        @Jean-Pierre Llabrés
        arguments débiles
        les curetons ont choisi la soutane, pas les emburkinées, tu le sais ça ?


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 21 septembre 11:21


        zzz999 21 septembre 11:16

        ET puis que direz vous le jour où une bonne soeur viendra sur la plage en même temps qu’une musulmane en burkini : bonjour les débats philosophiques et l’égalite républicaine.


      • philouie 21 septembre 11:37

        @flourens
        Et manuel Valls a choisi de porter la cravate ?


      • oncle archibald 21 septembre 11:38

        @Jean-Pierre Llabrés

        La soutane et le « costume de clergyman » porté souvent avec un col dur et une petite croix au revers sont des vêtements qui permettent de distinguer un ministre du culte des religions chrétiennes, catholique ou réformée.

        La burka et le burkini est des vêtements portés par des femmes de la « société civile » qui souhaitent informer en toutes circonstances le reste de la population qu’elles sont des musulmanes avant d’être des « citoyennes lambda ».

        Si aucun de ces accoutrements ne viole les lois de la République, reste l’intention. Qu’un curé ou un pasteur soit reconnu comme tel dans la rue ne me gène pas, pas davantage qu’un militaire en uniforme ou un infirmier en blouse blanche. Qu’une femme quelconque, une citoyenne lambda, me dise quelle est sa religion avant de me dire bonjour me gène.

        Je trouve cela désagréable car en France nous sommes dans une société laïque ou la religion de chacun peut s’exercer librement mais ou il n’y a pas lieu de l’exposer ostensiblement. Cela me gène encore davantage s’agissant de l’islam car cette religion impose le prosélytisme comme un devoir à chacun de ses croyants ce qui me parait incompatible avec une société laïque.

        C’est au minimum extrêmement maladroit et provocateur dans un pays qui vient de subir coup sur coup plusieurs attentats commis par des sauvages se réclamant de cette religion et massacrant des innocents au nom d’Allah, le port de ces vêtements distinctifs pouvant être interprété comme une identification à ces personnes malfaisantes.


      • philouie 21 septembre 11:43

        @oncle archibald
        Vous pourriez aussi vous interroger sur vos difficultés à accepter l’autre comme il est, sans vouloir le réduire à être comme vous voulez qu’il soit.
        Je vous conseille de consulter un psychanalyste, un psychologue, voire un prêtre, pour que vous puissiez essayer de franchir ce mauvais pas.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 21 septembre 11:46

        @oncle archibald

        « La burka et le burkini... »
        « Si aucun de ces accoutrements ne viole les lois de la République »


        La burka, si ! ! !
        Comment discuter rationnellement avec une personne comme vous qui ignore les fondamentaux ? ? ?

      • flourens flourens 21 septembre 12:03

        @philouie
        bien sur, qu’elle soit moche est une autre histoire


      • flourens flourens 21 septembre 12:07

        @philouie
        le problème c’est qu’il faut accepter l’autre tel qu’il, ou elle, n’est pas, le port du burkini est forcé, la liberté n’existe pas et il est bien dans vos arguments de dire que ceux qui sont contre la liberté sont bon pour la psychiatrie, vous auriez été à l’aise sous Staline


      • oncle archibald 21 septembre 12:10

        @Jean-Pierre Llabrés pour moi les fondamentaux sont résumés dans la devise de la République : Liberté Egalité Fraternité. Je reconnais humblement que je suis peu instruit des nuances entre les divers vêtements « spéciaux » que portent les femmes musulmanes, ceux qui ont un trou pour les yeux et ceux qui n’en ont pas. Si je me suis trompé excusez moi !

        Je regrette vivement le temps pas si lointain, disons 15 ou 20 ans tout au plus, ou des jeunes filles musulmanes habillées en jeans et en tee shirts comme toutes les autres filles du même age venaient au secrétariat de la société HLM demander un logement pour décohabiter d’avec leurs parents en précisant « surtout ne me mettez pas dans un immeuble plein d’arabes ». Ce souhait clairement exprimé de ne pas « communautariser » le fait qu’elles soient d’origine magrébine était le signe d’une volonté d’intégration à la société française « ordinaire ».

        A ce jour c’est fini. Dans les cités les barbus font la loi plus que la République. Ils obligent toutes les filles à se voiler, à porter des jupes jusqu’aux pieds et même celles qui n’en ont pas envie le font pour avoir la paix.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 21 septembre 13:26

        @oncle archibald

        Vous êtes tout excusé.

        Pour le reste, je suis bien d’accord avec vous quant à la régression des mentalités depuis 15 ou 20 ans.
        Cela résulte du contexte socio-économique, avec chômage massif depuis 40 ans, qui a créé un terreau fertile pour la délinquance, l’intégrisme religieux, et cætera...
        Durant les Trente Glorieuses, tout le monde était plutôt heureux et paisible dans les quartiers HLM (appelés aujourd’hui quartiers difficiles) parce que l’ascenseur social fonctionnait et chacun pouvait espérer des lendemains meilleurs.

      • zak5 zak5 21 septembre 14:03

        @philouie
        Et manuel Valls a choisi de porter la cravate ?

        si vous demandez a Valls s’il peut ôter sa cravate devant vous, ça réponse sera évidente, il vous répondra oui

        Si vous demandez a une femme voilée d’ôter son voile qui couvre sa tète, que dis-je, de juste découvrir ses avant bras, elle vous répondra que c’est H’rama, traduire que Allah ne l’accepte pas


      • tozzzzz 21 septembre 14:10

        @zak5
        Si vous demandez a une femme voilée d’ôter son voile qui couvre sa tète, que dis-je, de juste découvrir ses avant bras, elle vous répondra que c’est H’rama, traduire que Allah ne l’accepte pas


        par contre elle n’oubliera pas de porter ses baskets nike.

      • Ben Schott 21 septembre 14:16

        @zak5
         
        « si vous demandez a Valls s’il peut ôter sa cravate devant vous, ça réponse sera évidente, il vous répondra oui »
         
        À mon avis, il va vous demander pourquoi, avant de vous suggérer d’aller vous faire mettre (mais poliment)...
         
        Et pourquoi iriez-vous demander à une femme d’enlever son voile ?
         


      • François Vesin François Vesin 21 septembre 14:40

        @philouie
        Non Monsieur, il n’a pas choisi mais il y a été contraint...

        c’était ça ou porter ostensiblement les cornes qui
        célébraient « la gauche » qu’il a cocufiée !

      • François Vesin François Vesin 21 septembre 14:47

        @Jean-Pierre Llabrés
        On est en République !

        Un couple de lesbiennes a le droit de venir sur la plage,
        coquillages et crustacés,
        soutane et burkini ...lalalala

      • zak5 zak5 21 septembre 18:35

        @Ben Schott

        Et pourquoi iriez-vous demander à une femme d’enlever son voile ?

        juste pour voir si elle peut s’autoriser a dénouer sa ligature de tête. Mais rassurez vous, je n’oserais même pas lui demander de se découvrir les avant-bras, même si je constate qu’elle suffoque sous la chaleur d’une canicule, j’aurais bien trop peur que son barbu me saute a la gorge


      • mmbbb 21 septembre 19:17

        @philouie je ne peux me resoudre a accepter votre soumission Cet habit n’est pas neutre point barre Quant a votre commentaire non seulement il est tres con mais de surcroit vous attaquer par le bas . Moi la burba je fais vous la foutre sur la gueule et tu arretera de dire des connerries


      • philouie 21 septembre 19:31

        @mmbbb
        Trempez vous le fondement dans une bassine d’eau froide.
        vous verrez. vous méritez mieux.


      • philouie 21 septembre 19:33

        @zak5
        Si vous demandez a une femme voilée d’ôter son voile qui couvre sa tète, que dis-je, de juste découvrir ses avant bras, elle vous répondra que c’est H’rama, traduire que Allah ne l’accepte pas
         
        ça dépend des femmes et de la façon de demander...


      • oncle archibald 21 septembre 23:27

        @philouie : il y a une nuance considérable entre constater une difficulté, l’analyser, et porter un jugement de valeur sur une personne. Vous devriez y réfléchir avant de lancer l’anathème. Pour ma part je constate que l’exhibitionnisme et le communautarisme de certains musulmans me gêne et sans être grand devin je crois que je ne suis pas le seul à avoir du mal à supporter ces attitudes. Je pense ces attitudes déplacées dans une société laïque comme la notre, et encore plus dans les temps difficiles que nous vivons du fait de quelques jobards qui veulent zigouiller des « mécréants » au nom d’Allah. 


      • philouie 22 septembre 08:26

        @oncle archibald
        je ne jette d’anathème que pour vous taquiner. Mais il se trouve que le processus de développement de l’individu doit le conduire normalement à l’acceptation de l’autre.
        Nous sommes manifestement face à des crispations identitaires, dans chacun des camps. Et ces crispations identitaires sont le signe d’un défaut d’individualisation des personnes qui n’ont de conscience d’elles mêmes que relativement à leur appartenance à un groupe.
        Mon point de vue est qu’il ne sert à rien de combattre le communautarisme mais qu’il faut, au contraire, l’intégrer comme une donnée réelle de la construction sociale.
        En ce qui concerne les quelques jobards dont vous parlez, je vous conseille de demander à vos gouvernants une enquête pour savoir qui se cachaient sous les cagoules pour le cas où les criminels courent encore.


      • Pills (---.---.184.1) 22 septembre 09:06

        @oncle archibald...« Qu’une femme quelconque, une citoyenne lambda, me dise quelle est sa religion avant de me dire bonjour me gène. »...Comme par exemple quand cette personne arbore une croix en pendentif ???..


        .« Je trouve cela désagréable car en France nous sommes dans une société laïque ou la religion de chacun peut s’exercer librement mais ou il n’y a pas lieu de l’exposer ostensiblement. Cela me gène encore davantage s’agissant de l’islam car cette religion impose le prosélytisme comme un devoir à chacun de ses croyants ce qui me parait incompatible avec une société laïque. » ostentatoire comme les sonneries des cloches de nos bonnes églises bien françaises ?? qui n’a jamais polémiqué sur ce prosélytisme ostentatoire... 

        A bien y regardé au détour de chacune des phrases des anti-burkini, se trouve enfoui des résidus d’ostracisme/nationalisme et racisme empilé de génération en génération.. ce qui me rassure c’est que ces gens ont perdu d’avance, perdu parce que le brassage économique, social, culturel des population est inéluctable et que le seul espoir pour que derrière le Burkini, il n’y ait de terroriste (car c’est bien la votre problème) c’est que notre société investisse dans l’éducation .. ce qu’elle ne fait surtout pas, préférant une course sans fin au sécuritaire qui est évidemment un échec annoncé... 

      • jakem jakem 22 septembre 09:22

        @philouie
        Pour vous pas de psy ! cas désespéré et inguérissable. Le seul traitement, pour notre bien et notre confort, est votre transport gratuit vers une destination halal de votre choix. On vous livrera vos bagages. Amusez-vous bien avec des gamines voilées ! vous découvrirez des choses sous le tissu.
        -----------------------------------
        A lire : articles sur Djemila BENHABIB @ Marianne, et surtout : @ D.B. : un procès idéologique et politique , de Mathieu BOCK-COTE, via Le Journal de Montréal ; et aussi : @ Poste de veille : une mère musulmane perd son recours contre Djemila.

        Il ne faut surtout pas que la France devienne infectée comme le Canada !


      • epicure 22 septembre 22:57

        @philouie

        le burkini est le fruit d’une culture basée sur la non acceptance de l’Autre.


      • franc 25 septembre 14:35

        @philouie

         le communautarisme comme le multiculturisme et lemultiethnicisme peuvent et doivent se déployer au niveau du monde et non au niveau de la nation, ce serait absurde ;


      • adeline 30 septembre 18:08

        @epicure
        « le burkini est le fruit d’une culture basée sur la non acceptance de l’Autre » exactement les gens ne supportent pas la différence

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès