Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les Chauves-souris réclament une nuit encore plus noire !

Les Chauves-souris réclament une nuit encore plus noire !

Depuis aujourd’hui 1er juillet 2013, les vitrines et les immeubles de bureaux ne pourront plus rester allumés toutes la nuit. La réglementation leur impose désormais de s’éteindre entre 1 heure et 7 heures du matin pour les vitrines, et pour les bureaux, une heure après la fin de leur utilisation. Quant aux bâtiments publics, leur illumination ne pourra plus se faire que du coucher du soleil à une heure du matin au plus tard.

Cette mesure avait été adoptée lors du Grenelle de l’environnement en 2007, il aura fallu pas moins de 5 années pour la mettre en œuvre. On regrettera que lorsqu’il s’agit de combler un déficit, comme celui des retraites, il faut 6 mois pour mettre à exécutions les décisions. Deux poids deux mesures ! Mais ne boudons pas notre plaisir, cette mise en application était très attendue.

Pourquoi l’était-elle ? Et bien au cours de ces 50 dernières années la pollution lumineuse, dont nos sociétés sont affublées, a profondément affecté notre environnement. Pour les plus âgés d’entre nous, nous avons le souvenir de cette belle nuit claire d’été avec une vue magistrale sur la Voie Lactée. Celle-ci a disparu de notre champ de vision depuis de nombreuses années, il faut s’éloigner au moins en mer et au large, loin de toute pollution lumineuse, pour espérer la retrouver.

France nature environnement a fait des relevés qui démontrent qu’entre 1992 et 2012 les points lumineux en France ont augmenté de 64% et la durée d’éclairement a plus que doublé. Outre l’observation nocturne des étoiles ; c’est la nature elle-même qui a été profondément affectée par ce foisonnement lumineux. Cette irruption brutale de la lumière dans le cycle nocturne affecte nos écosystèmes et c’est toute la chaine alimentaire qui est ainsi perturbée.

On a noté que, outre la disparition des hirondelles, ce sont aussi les chauves-souris « effrayantes » de notre enfance que nous ne voyons plus la nuit. Décidemment la Voie Lactée… les chauves-souris, cela fait beaucoup ! La population des insectes est à la base de toute la chaine alimentaire, outre les pesticides qui font leur œuvre, la pollution lumineuse de nuit les perturbe et clairseme leurs rangs.

Ainsi la chauve-souris pipistrelle a quitté ses lieux habituels pour se concentrer la nuit autour des lampadaires afin de faire son repas de la multitude d’insectes qui s’y retrouvent à tourner à l’infini…

Les études ont démontré que les insectes sont attirés par la lumière à des distances de plus de 500 m. Leur destruction est massive.

Autre exemple  de disparition : les vers luisants (ou les lucioles) qui faisaient le bonheur là encore de notre enfance, on ne les voit plus. Leur système de reproduction étant lié à une activité diurne, la prolifération des points d’éclairages, y compris dans nos campagnes ont perturbé leur cycle reproducteur.

Donc cette salutaire mesure de diminuer (partiellement) l’éclairage de nuit va peut-être apporter un sursaut sur cette question écologique d’importance. Mais elle aura aussi un impact sur la consommation électrique : une économie de deux térawattheure (TWh) par an, ce qui représente une économie de 200 millions d’euros, 250 000 tonnes de CO2 et la consommation de 750 000 ménages.

Il faudra bien sûr, encore suivre l’application effective de cette nouvelle réglementation. Quels seront les services chargés d’en suivre l’usage ? Mystère… l’administration aura peut-être encore besoin de trois ou quatre années pour trouver une solution. En attendant nos pauvres chauve-souris tournicotent autour des lampadaires jusqu’à en devenir folles.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • joletaxi 2 juillet 2013 10:53

    clap clap clap...la bande de zozos verts a encore frappé,et comme d’hab, une mesure de plus, idiote, sans fondement, et coercitive, car bien évidemment, comme personne ne croit un instant aux affabulations de la mouvance,sans un bon coup cou de bâton, personne ne l’appliquera volontairement.

    L’auteur nous la joue nostalgique...c’était le bon temps ma bonne dame,
    ben oui, le monde change,et le temps passé ne reviendra plus, faut se faire une raison.
    L’argument soi-disant écologique ne repose que sur les fantasmes de l’auteur.

    Depuis des siècles, partout, les autorités se sont efforcées d’éclairer les villes la nuit.On peut supposer qu’il s’agissait d’un sombre complot pour faire ch... les hiboux et les autres nocturnes,mais rationnellement on peut supposer que cela répondait à un besoin,non ?
    Cela me fait penser à cette autre mesure parfaitement imbécile d’abattre les levées d’eau des moulins(je suis un passionné de moulin, et comme l’auteur je regrette le bon temps des moulins) pour des raisons « écologiques ».Un journaliste ,interpellant un élu vert sur le sujet, qui objectait que depuis des siècles toutes les rivières comptaient d’innombrables moulins ,sans que les poissons aient disparu, s’était vu répondre:ce n’est pas parce que l’on a eu tout faux pendant des siècles qu’il faut continuer.Belle preuve de clairvoyance escrologique.

    Dans la cas présent, on n’a pas constaté un taux de suicides en augmentation chez les chauves souris,qui ont bien plus à craindre des hachoirs à oiseaux.

    Cette mesure ferait économiser du bon argent public, et accessoirement du CO2, ce dont tout le monde se fout, sauf les enclumes habituelles.
    Or, il faut être niais, ou écolo,pour croire qu’une seule centrale va être éteinte grâce à cette mesure.Les centrales ,la nuit, et particulièrement de minuit à 5 heures du matin, tournent au ralenti,consommant quasi la même énergie que en régime,sauf bien entendu pour les centrales nucs,dont une fluctuation de production n’a strictement aucun effet sur le carburant consommé.
    On peut même attendre des situations cocasses, avec des centrales au ralenti, obligées de payer pour écouler le courant inutile, car cette nuit là,le vent a soufflé fort(c’est déjà le cas, cette mesure ne fait qu’en remettre une couche)
    Résultat:les centrales perdront une recette(les exploitants font déjà un max pour convaincre de consommer du courant de nuit) qui aura pour conséquence une augmentation du kw de jour.
    La dépense publiques d’éclairage se retrouveront de fait indirectement dans vos factures, ce qui est une belle avancée, surtout que l’on aura perdu le service, la sécurité(on a de gros problèmes de sécurité, mais la nuit, tous les chats sont gris, c’est donc un faux problème)
    Comme les escrolos sont plus intelligents, on va obliger les sociétés à éteindre les lumières, car, et c’est bien connu, si des dirigeants d’entreprise décident de « laisser allumé », c’est uniquement parce que ce sont de parfaits crétins, qui n’ont pas réfléchi une seconde aux chauves souris.Il ne viendrait pas à l’idée de nos « penseurs » que les entreprises ont des soucis de trésorerie, et donc vont s’efforcer de limiter les dépenses inutiles,et que l’on peut croire qu’ils estiment que ce n’est justement pas une dépense inutile.

    Bref, comme pour les ampoules au mercure, les citernes à eau de pluie, et autres idioties, une petite couche de réglementation absconse,la dictature verte est contente.


    • Gemini Gemini 2 juillet 2013 11:35

      Votre vie doit être bien triste. Votre seule boussole est donc l’argent ? Vous n’avez jamais appris à réfléchir ?

      Malgré un énorme pavé, il n’y a aucun argument  ; que des affirmations péremptoires où vous laissez transparaître votre soucis seul et unique de l’argent.

      Un de vos phrases résume très bien votre état d’esprit : « Résultat:les centrales perdront une recette(les exploitants font déjà un max pour convaincre de consommer du courant de nuit) »

      Vous êtes là en train de nous expliquer que les pauvres exploitants, pour gagner de l’argent, sont en train de faire leur maximum pour nous convaincre de consommer ce dont nous n’avons pas besoin. C’est ubuesque. Cela porte un nom : le gaspillage.

      En outre, vous « argumentez » que la décision de cesser les éclairages inutiles la nuit est mauvaise car cela prive les exploitants de recettes. Vous soutenez donc qu’il est nécessaire de consommer pour le seul objectif de dépenser notre argent, et de leur permettre d’en gagner.

      La seule question qui devrait pourtant se poser est : en avons-nous besoin. Le reste doit venir après et s’adapter. Pas l’inverse.


    • Gollum Gollum 2 juillet 2013 12:01

      je suis un passionné de moulin



      M’étonne pas.. Vous avez une « pensée » qui tourne en rond..

    • joletaxi 2 juillet 2013 12:04

      discuter avec des enclumes est un exercice difficile.

      relisez avec le doigt, faites des pauses, prenez un petit verre d’argile entre chaque ligne/

      les centrales actuelles n’économisent pas un gramme d’uranium, pas un kg de charbon, pas un litre de fuel, pas un m/3 de gaz parce que l’on va fermer les lumières à une heure où de toutes façons, elles tournent à vide.
      varier fortement la charge d’une centrale est un problème ardu, et les composants des turbines ont horreur des variations de t°.
      Seules les centrales à gaz, directes(pour les centrales à gaz combinées, le problème ne change pas) peuvent être stoppées dans l’heure, mais au prix de pertes de rendements énormes.

      Donc votre pseudo argument d’économie:poubelle

      pour le reste, v oyez la logique qui permet de hacher les oiseaux et les chauves souris sans la moindre objection, et votre combat dérisoire,et inutile.

      Concernant l’argent, généralement ce problème s’atténue fortement quand on en a, le mal par le mal quoi.


    • alinea Alinea 2 juillet 2013 12:16

      C’est bien pourquoi Joe, nous ne voulons plus de centrales aussi connes et dangereuses ! Le fonctionnement du nucléaire, vous êtes mignon, on l’a bien compris !


    • joletaxi 2 juillet 2013 13:24

      c’est décidément une constante chez vous, avancer des pseudo arguments à la noix

      le problème n’est pas spécifiquement nucléaire, puisque cela vaut pour toutes les centrales thermiques.A la limite, c’est bien moins contre productif pour celles-ci, car le « carburant » est un poste qui n’est pas important dans le bilan final.
      Et comme la transition énergétique, c’est la prolifération des centrales thermiques, cf l’exemple allemand,votre mesure « citoyenne » est et reste une absurdité à tous points de vue.

      Faites tout de même gaffe aux bougies et au feu de bois dans la cheminée,ces saloperies ont une facheuse tendance à émettre des esthers cancérigènes, et des poussières fines aussi néfastes qu’un paquet de gitanes.

      mais tout était si « parfait », en ce temps là,parfois je regrette la guerre de 14, ça au moins ça avait de l’allure,pas comme ces guérillas urbaines actuelles,où plus personne ne s’y retrouve.


    • amiaplacidus amiaplacidus 2 juillet 2013 13:28

      [dérision]
      Joletaxi, je suis d’accord avec vous, la fuite en avant est une excellente solution !
      Toujours plus, toujours plus, c’est vraiment l’idéal dans un monde physique fermé.
      [/dérision]

      Permettez à l’astronome amateur que je suis de faire une réflexion.
      La pollution lumineuse est une immense cochonnerie pour les astronomes. Et ne venez pas me dire que l’astronomie n’est pas importante. Pensez à la recherche des exoplanètes. Fondamentale, parce que, lorsqu’à force de c*nneries, les humains auront suffisamment salopé la terre, on sera peut-être bien content d’aller se réfugier ailleurs, enfin, les nantis, ceux qui auront les moyens, les autres ...

      Maintenant, réflexions faites, peut-être moins important qu’il n’y parait de prime abord. Parce qu’au rythme où va la destruction de la planète, nous n’aurons sans doute pas le temps de développer les moyens de voyager vers ces exoplanètes habitables avant la destruction de l’espèce humaine. Tant mieux pour les éventuels habitants de ces exoplanètes.


    • joletaxi 2 juillet 2013 14:06

      mon dieu, mon dieu, ma bonne dame, le ciel va nous tomber sur la tête...

      vous êtes astronome amateur, grand bien vous fasse, mais, à moins que je me trompe, les plus grandes avancées en astronomie sont contemporaines, malgré cette incroyable pollution lumineuse.
      Alors se faire égorger au coin d’une rue dans l’obscurité la plus totale pour vous permettre de jouer avec votre télescope, le choix est vite fait.

      Je suis un passionné de moulins. la secte verte s’évertue à éradiquer les moulins.C’est consternant, parce que c’était pour moi un loisir très valorisant.
      Mais c’est la vie, tout change.
      J’ai un souvenir ému du bassin de chasse dans le port de Nieuport,on était seul au mouillage,la brume se levait doucement, et grimpé au sommet du mat, on pouvait voir les flèches des églises voisines, la plaine flamande.Pour peu, on aurait aimé voir apparaître un galion espagnol.
      Tout cela a fait place à une énorme marina, et autour les immeubles ont poussé comme mauvais herbe.C’est intolérable non ? Mon plaisir de nanti égoïste et friqué a été éliminé au profit de milliers de gens venus profiter eux aussi d’un plaisir, certes moins intense que le mien,du moins c’est ce dont j’aimerais me persuader,mais comment pourraient-ils le savoir.

      Ce qui vous caractérise, vous, la mouvance, c’est l’égocentrisme, le repli sur soi, .

      Un intervenant me dit, vous devez être bien malheureux
      qu’en sait-il ? il n’y aurait donc de bonheur que dans son petit monde étroit ?
      Je remercie cent fois, mille fois, cette société qui me permet de réaliser mes attentes, de me soigner, de me rendre la vie plus facile,de me déplacer, de communiquer,d’échanger, de manger des fraises en décembre, et de toujours pouvoir jeter l’ancre dans une crique,dans des conditions de confort et de sécurité sans pareilles(j’ai connu les voiles de coton, alors...)

      Votre société, je n’en veux pas,et je ne supporterai pas que au nom de fumisteries, vous tentiez de me l’imposer.On a eu bien du mal à se débarrasser des religions(et on a encore bien du mal) ce n’est pas pour se faire ent...par une nouvelle secte.


    • amiaplacidus amiaplacidus 2 juillet 2013 17:31

      Que connaissez-vous de l’astronomie, à apriori, rien !

      Effectivement, de grandes découvertes ont été faites dernièrement. Mais pratiquement aucune n’ont été faites à partir d’observatoire européens, les astronomes européens, pour les observations, vont au au Chili, à l’écart de toute population. La partie d’exploitation des résultats se faisant en Europe.
      Même l’observatoire de St Michel de Provence, pourtant passablement écarté, subi une pollution lumineuse, malgré les contraintes publiques imposées aux petites localités situées pourtant à une dizaine de km.

      Vous traitez les autres d’égoïstes alors que vous déclarez :
      "Je remercie cent fois, mille fois, cette société qui me permet de réaliser mes attentes, de me soigner, de me rendre la vie plus facile,de me déplacer, de communiquer,d’échanger, de manger des fraises en décembre, et de toujours pouvoir jeter l’ancre dans une crique,dans des conditions de confort et de sécurité sans pareilles(j’ai connu les voiles de coton, alors...)".

      Vous dites que vous pouvez vous soigner, j’en suis fort aise, car vous semblez en avoir sérieusement besoin.


    • joletaxi 2 juillet 2013 18:05

      vous avez l’air d’être un bon client

      si les grands télescopes sont situés en altitude, c’est parce que l’air y est moins dense, moins chargé en vapeur d’eau, et pas à cause de l’enseigne du bistrot du coin.
      Au Chili,dans l’alti plano, l’air y est particulièrement sec, et donc tout à fait indiqué pour ce genre d’observations.

      Je crains que pour vous la médecine soit démunie, un sorcier africain peut-être ?


    • alinea Alinea 2 juillet 2013 11:23

      Notre bon Joe, pense argent, tout le temps !
      Quand un homme a peur du noir, il garde sa lumière allumée plutôt que dépasser cette phobie !
      Quand un homme a peur d’une araignée ou d’une couleuvre, il l’a tue ! Monsieur Joe doit penser que c’est très bien ainsi ; eh bien non, il est beaucoup plus intelligent de tenir compte de tout ce qui vit sur la planète et qui, jusqu’à nouvel ordre, a autant le droit que nous d’y être !
      Sûr que quand on passe sa vie en ville, on ne voit même plus la lune, alors, la voie lactée !!
      En 2002, après les inondations, nous avons eu, dans nos villages, trois jjours sans électricité ! Quelle joie, quelle fête ! Petites bougies sur les tables des cuisines, qu’on apercevait de la fenêtre, et réunion sur une terrasse de toit pour admirer la nuit !
      Et les chauve-souris, c’est vrai qu’elles n’égayent plus guère nos soirées !
      Pourquoi les faiseurs de morts auraient-ils tous les droits ?
      À propos de cette loi : rien sur l’éclairage public ? Il ne semble pourtant pas très utile de pouvoir lire le journal sous un réverbère, à trois heures du matin, si ?


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 juillet 2013 11:28

        @Alinéa,

         

        Merci de venir argumenter en faveur de ce texte, qui je vosu l’accorde ne va pas assez moi, mais c’ets un bon début, laborieux...

        http://jmpelletier52.over-blog.com/

         

         

         

         

         


      • joletaxi 2 juillet 2013 11:55

        curieux hein, que depuis des siècles, les gens éclairent les villes la nuit ?

        heureusement que des gens inspirés veillent, sans quoi ,on allait encore perpétrer cette ignominie.
        D’ailleurs, dans ce monde de demain, tout le monde restera chez soi, aucune raison d’éclairer les trottoirs

        par contre ce qu’il y a de bien avec l’électricité, c’est que vous pouvez vous débrancher, cela ne dérangera personne.

        concernant les chauves souris, qui semblent être un sujet de préoccupation, pourquoi ne pas dénoncer ce scandale :

        http://www.theresilientearth.com/?q=content/bye-bye-bats
        http://www.dailymail.co.uk/news/article-2350267/Rare-bird-white-throated-needletail-killed-wind-turbine-crowd-twitchers.html

        ah ben non alors, ça c’est du carnage écolo, c’est bon pour la planète

        mais quelle bande de rigolos


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2013 17:37

        merci à l’auteur de cet article, 

        j’ai voté pour.
        je voudrais juste apporter une petite rectification
        si les chauves souris s’approchent de la lumière, c’est parce que les insectes en font autant, et du coup, grâce à la lumière, elle font une récolte bien meilleure.
        ceci dit, bravo à la décision courageuse du gouvernement,
        tout ce que l’on peut faire pour lutter contre le gaspillage énergétique est à saluer
        pour le coup, on peut, grace à cette décision, fermer un réacteur nucléaire, et ç’est toujours ça de gagné.
         smiley

      • Fergus Fergus 2 juillet 2013 11:24

        Bonjour, Jean.

        Il est bon de saluer les initiatives des pouvoirs publics lorsqu’elles vont dans le bon sens, ce qui est indiscutablement le cas de ces nouvelles dispositions, même si elles en vont pas encore assez loin pour diminuer ce type de pollution que rien de sérieux ne justifie.

        Cordialement.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 juillet 2013 11:29

          @Fergus,

          ce type de pollution et de gaspillage inutile...

           

          http://jmpelletier52.over-blog.com/

           


        • Gemini Gemini 2 juillet 2013 11:39

          Votre article résume bien : bonne avancée, mais hélas bien maigre et bien lente. Cela reste toujours bon à prendre, avant, espérons-le, d’aller bien plus loin.

          Nous-même, dans notre projet actuel d’habitat coopératif, avons abordé la problématique des éclairages nocturnes des parties communes et sommes facilement arrivés à un accord pour que ceux-ci ne soient allumés qu’au passage d’une personne et reste, dans tous les autres cas, éteints la nuit afin de ne pas contribuer à la pollution lumineuse. C’est bien sûr insignifiant tant la superficie concernée est faible par rapport à l’échelle de notre territoire.


          • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2013 11:43

            Autre animal qui va pas être content , le gecko ! il aime bien se tapir l’été en Provence près des éclairages public pour croquer les insectes passant à sa portée ...


            • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2013 12:04

              En attendant nos pauvres chauve-souris tournicotent autour des lampadaires jusqu’à en devenir folles.

              Je n’ai jamais vu de chauve souris jouer à faire la centrifugeuse ! et j’en vois tous les soirs quand il fait au moins 15°C


              • lulupipistrelle 2 juillet 2013 13:08

                J"ai des vers luisants dans le jardin...

                En revanche je ’ai encore pas vu de pipistrelles , qui habituellement pullulent autour de ma maison, mais il y a aussi une raréfaction d’oiseaux : très peu d’hirondelles, de martinets, je n’ai pas vu non plus de merles qui nichent tout autour de nous , même les pies sont rares... Tout cela est bien inquiétant

                • cathy30 cathy30 2 juillet 2013 15:31

                  J’avais dans mon jardin il y a environ 2 ans la visite des chauves souris, je ne les ai pas vu depuis, je suppose que leur habitat a été détruit (en ville). Il y a aussi de moins en moins d’oiseaux, mais malheureusement de plus en plus de chats. Mais comme les chats voient très mal dans le noir, un peu moins de sources lumineuses ce n’est pas plus mal pour préserver toute cette faune. Mais j’espère tout de même que l’on ne coupera pas le jus des lampadaires qui nous protègent de l’obscurité totale.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 juillet 2013 15:44

                    Pour les chauve souris il faut empecher les communes de murer soutérains ,et autres cavités en raison de sécurité et imposer des grilles (20cm par 20 à peu près ) afin qu’elles puissent s’habriter ,circuler ,et ne pas etre dérangées .
                    L’hiver qui s’est éternisé et a donc retardé l’apparition d’insectes a du faire des dégats dans les colonies .


                  • kitamissa kitamissa 2 juillet 2013 16:41

                    amis assassins, malfrats, cambrioleurs et violeurs.....on va éteindre les lumières la nuit...


                    au dernier train de soir qui arrive vers minuit 45, à cette heure où il n’y a plus de bus, de taxi ...

                    des femmes seules vont se taper de la marche à pied dans la nuit noire...quelle aubaine ...on s’en emmène une ou deux par soirée dans le terrain vague ou dans le parking désert et dans le noir absolu et là c’est la fête !! 

                    cambrioleurs et pilleurs de la nuit allez y ! c’est à vous de jouer !! ce serait con de ne pas profiter de l’aubaine , en plus après un casse, ça fait marcher les assurances et le jack pot pour les marchands d’alarmes !!

                    moi je serai le gouvernement, j’obligerai même les gens à revenir à la bougie, lampe à huile ou a pétrole et becs de gaz dans les villes comme en 1870 !! 

                    plus de bagnoles, que des fiacres et des diligences pour remplacer les bus polluants !!

                    ça avait de l’allure avant hein ? des rues pavées , des estaminets où l’on se shootait à l’absinthe et où l’ouvrier croquait sa paye de la semaine dans les bras de la Belle Paulette dite la Dévoreuse , du temps où les chauves souris volaient gaiement les nuits étoilées , et où l’on mourait de tuberculose ou d’une cirrhose du foie à 35 ans ! 

                    • Fergus Fergus 2 juillet 2013 18:57

                      Bonsoir, Kitamissa.

                      Il n’est pas question de supprimer les éclairages publics de la voirie. Et si des communes sont tentées de le faire, la technologie permet désormais un allumage des parties de rue où circulent des personnes. Une solution qui est loin d’être une aubaine pour les malfaiteurs dont les mouvements attireraient plus l’attention d’éventuels observateurs.


                    • Croa Croa 2 juillet 2013 16:44

                      Il y avait un point remarquable à propos de ces pratiques : C’était une pratique de riches (commerces de luxes, bureaux d’entreprises, banques... ), les petits commerces, de leur coté, n’oubliant pas d’éteindre l’enseigne à la fermeture !

                      Pour ma part j’étais donc plutôt pour taxer fortement tout ça plutôt que de l’interdire... Mais bon la solution retenue étant encore plus écologique...

                       smiley Ne boudons pas notre plaisir ! smiley


                      • kitamissa kitamissa 2 juillet 2013 16:56

                        Sauf le petit commerce de l’Arabe du coin « chez Ali » ouvert jusqu’à 2 heures du mat !


                        et qui re -ouvre à 6 heures ! 

                        • joletaxi 2 juillet 2013 18:10

                          Ne boudons pas notre plaisir !

                          les inquisiteurs espagnols devaient ressentir la même joie,fort heureusement, on ne brûle plus les hérétiques, CO2 oblige.
                          Une mesure idiote, sans aucune justification a été adoptée pour faire plaisir à une petite clique d’allumés, ce pays est vraiment foutu


                          • hans 2 juillet 2013 19:09

                            jojo ne vote pas sur les articles, c’est donc bien un bot


                          • Traroth Traroth 2 juillet 2013 23:19

                            C’est une mesure de bon sens, mais je ne voudrais pas qu’on aille plus loin. Ça serait oublier un peu vite l’influence décisive qu’a eu l’éclairage public dans la baisse radicale de la criminalité lors de la révolution industrielle. Je rappelle qu’au Moyen-âge, on coupait comme un rien les jarrets des passants au coin d’une rue pour les dépouiller. Ce type de chose pourrait parfaitement revenir. Les économies ne sont pas une justification pour tout supprimer. L’éclairage public a une raison d’être. Ne l’oublions pas.


                            • alinea Alinea 3 juillet 2013 00:18

                              L’éclairage public n’est pas forcé d’être si fort ! Un minimum de fond, et réactif aux mouvements ! À noter que dans certains coins de Bretagne et en Corse, on éteint tout de minuit à six heures ? a-t-il là plus d’assassinats et de viols ? Le problème ne serait pas plutôt la ville ? La surpopulation ?


                            • Croa Croa 3 juillet 2013 08:40

                              FAUX !
                              La baisse de la criminalité est à relier plutôt avec la prospérité... D’ailleurs maintenant la criminalité remonte !  smiley

                              Pour avoir longtemps vécu en ville je pourrais témoigner exactement du contraire, les rues les mieux éclairées étant toujours les plus bruyantes ! (Le maire avait ’’amélioré’’ l’éclairage de ma rue : ce n’était vraiment pas une bonne idée !)


                            • nemotyrannus nemotyrannus 3 juillet 2013 00:01

                              C’est par mesure d’économie plus qu’autre chose.

                              Je ne pense pas qu’ils aient pensé plus de deux secondes aux chauves-souris.
                              Et puis , à part l’énergie , ce que les gens en ont à foutre du reste de l’écologie... Triste bêtise.

                              Par contre , toutes ces lumières font vraiment mal aux yeux lorsque l’on conduit tard le soir.
                              Véritablement , c’est chiant . Ca aide pas non plus à distinguer les feux-rouges .

                              Le pire dans tout ça restant ENCORE les panneaux publicitaires.

                              Eteindre un peu ferait pas de mal , dans tous les cas.

                              • ecolittoral ecolittoral 3 juillet 2013 21:57

                                200 millions d’économie sur 65 milliards d’importation en énergies (2012) !!!! Il y a encore des efforts à faire. 

                                De toute façon, vu les augmentations régulières, il va falloir se bouger pour produire une partie de ces énergies...sous peine de voir la voie lactée à partir de 20 heures et de se geler à partir de 23 heures....
                                Ce qui risque d’arriver quand une ou plusieurs de nos épaves nucléaires aura (auront) rendu l’âme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès