Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les chiffres clés du rapport sur la « Situation démographique en 2011 » de (...)

Les chiffres clés du rapport sur la « Situation démographique en 2011 » de l’INSEE !

"Cet Insee Résultats présente de façon détaillée les séries définitives ou quasi-définitives relatives aux indicateurs démographiques." Chaque année l'INSEE livre ce rapport de synthèse. En voici les chiffres-clefs pris sur tout le rapport paru le 25 juillet.

L'INSEE livre son propre résumé en accentuant des éléments clefs mais le rapport global (ci-joint) comprend au total 84 tableaux (Beaucoup plus si on compte les sous tableaux) + des annexes concernant les sources et la méthodologie.
 

Résumé sur le site de l'INSEE :

"Au 1er janvier 2012, 65,3 millions d'habitants peuplent la métropole et les départements d'outre-mer, hors Mayotte. En 2011, la population a crû de 0,5 %, au même rythme que les années précédentes. Cette augmentation est due à un excédent des naissances sur les décès et, dans une moindre mesure, au solde migratoire. Le nombre de naissances (823 000 en 2011) se maintient à un niveau élevé, malgré un léger repli par rapport au point haut de 2010.

L'indicateur conjoncturel de fécondité est de 2,01 enfants par femme. L'âge moyen à l'accouchement continue de s'élever et atteint 30 ans en 2011 (contre 29,9 ans en 2010).

À la naissance, les femmes peuvent espérer vivre jusqu'à 85 ans en moyenne et les hommes 78,4 ans. L'espérance de vie s'allonge un peu plus vite que les années précédentes, du fait de la diminution du nombre de décès en 2011 (545 000 soit -1 % par rapport à 2010)."

Je joins quelques éléments que je trouve saillants dans les divers tableaux (la liste des tableaux est disponible p.7 du rapport) :

  • Tout d'abord une infographie essentielle (hors rapport) : celle de la pyramide des âges, en cliquant sur "animation" il est possible de voir l'évolution jusqu'au 1er janvier 2012 et la on se rend compte de ce qui va arriver très rapidement ...
  • L'excédent naturel en 2011 est de 258 000.
  • Le solde migratoire de 54 000 seulement quand on compare aux 281 000 en Allemagne, aux 241 000 en Italie et aux 218 000 au Royaume Uni).
  • Il n'y a jamais eu aussi peu de mariage (231 000) mais le nombre de divorces prononcés reste stable par rapport aux années précédentes (129 000).
  • 24.5% de la population a moins de 20 ans, 58.2% a entre 20 et 64 ans, 17.3% de la population a plus de 65ans.
  • En 2011, sur les 231 100 mariages célébrés, 164 278 étaient des mariages entre célibataires, soit une proportion de 71,1 %. En 1961, cette proportion atteignait 85,5 %.
  • En 2011, 231 100 mariages ont été célébrés, dont 181 781 entre deux époux nés en France, 36 408 entre un époux né en France et un époux né à l'étranger et 12 911 entre deux époux nés à l'étranger.
  • Pour 100 mariages en 2011 : 13% implique au moins une personne de nationalité hors UE. Le pourcentage monte à 17.6% si on prend en compte le lieu de naissance (hors UE).
  • Le premier mariage a lieu à 31 ans pour les femmes et 33 ans pour les hommes.
  • Passé 5 ans de mariage (le pic) la proportion de divorces décroit.
  • En 2011, le nombre de PACS n'est pas disponible mais au vu de la tendance on peut dire qu'il sera supérieur à 200 000 (2010) et sera donc 10 fois supérieur au nombre de PACS conclut en 2002.
  • Les naissances hors-mariage représente 56% des naissances en 2011 contre 11% en 1981.
  • En 2011, 792 996 naissances vivantes ont été comptabilisées. 580 756 sont issues de deux parents nés en France, 115 018 d'un parent né en France et un parent né à l'étranger et 97 222 de deux parents nés à l'étranger.
  • En 2011, sur l'ensemble des naissances : 26.8% implique un parent né à l'étranger (24.3% hors UE pour l'un des conjoints). En Ile de France le pourcentage monte à 46.3% (pourcentage hors UE pour l'un des conjoint probablement vers 40% du coup).
  • En 2011, il y a eu 206 722 interruptions volontaires de grossesse (stabilité et même légère baisse). [Si on fait le rapport avec les naissances vivantes il y a donc environ 1 IVG pour 4 naissances]
  • En 2011, 57,7 % des décès enregistrés ont eu lieu dans un établissement spécialisé (établissement hospitalier ou clinique privée), 2% sur la voie ou lieu public, 25% au logement ou à domicile, 15.3% dans une maison de retraite.
  • A partie de la page 179 on trouve les résultats par département et région.
  • L'accroissement naturel est le plus élevé en France et au Royaume Uni (+ 278 000 et + 255 000) alors que l'Allemagne perd naturellement 189 000 habitants.
  • Pour 1000 habitants, c'est à Chypre que la nuptialité est la plus élevée, en Bulgarie qu'elle est la plus faible.
  • Pour 1000 habitants, c'est Chypre qui a également la mortalité pour 1000 habitants la plus faible et la Bulgarie a la plus élevée.
  • Pour 1000 habitants, c'est l'Irlande qui a la natalité la plus forte et l'Allemagne qui a la plus faible. (Cf tableau 82 pour toutes les données européennes).
  • Le tableau 83 traite de la répartition par âge selon les pays (mais la subdivision homme / femmes interdit une comparaison sur 100 totale). On voit néanmoins assez nettement que l'Allemagne est le pays avec le plus faible taux de moins de 20 ans et le plus élevé de 60 ans et plus en concurrence avec l'Italie, la Lettonie et la Lituanie.
  • Enfin le tableau 84 indique que :
    - 8 pays ont un indicateur de fécondité inférieur à 1.4 : (Allemagne, Chypre, Espagne, Italie, Lettonie, Pologne, Portugal, Roumanie, la palme va à la Hongrie avec 1.25).
    - L'âge moyen à l'accouchement est homogène autour de 30 ans (L'Irlande et l'Espagne sont ex aequo à 31.5 ans et la Bulgarie et la Roumanie sont à 27.1 (très en deça du 3ème qui est à 28.9).
    - La proportion de naissance hors mariage varie énormément (entre 7.4% et moins de 25% de la Grèce à l'Italie en passant par Chypre, Malte et la Pologne) jusqu'à plus de 50% (En France, Belgique, Bulgarie, Estonie (59.7 record), Slovénie et Suède).
    - L'espérance de vie à la naissance dans l'UE est de 77.4 ans pour les hommes et 83.2 ans pour les femmes.

Le rapport

Source : http://points-de-vue-alternatifs.over-blog.fr/l-insee-publie-la-situation-d%C3%A9mographique-en-2011-les-chiffres-cl%C3%A9s


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • sleeping-zombie 26 juillet 2013 09:42

    Hello,

    J’ai du mal à comprendre :
    En 2011, sur les 231 100 mariages célébrés, 164 278 étaient des mariages entre célibataires, soit une proportion de 71,1 %. En 1961, cette proportion atteignait 85,5 %.
    ...
    Il y a donc 28.9% de mariages polygames ou polyandres ?


    • HELIOS HELIOS 26 juillet 2013 16:17

       Les divorcés se remarient aussi....

      Tiens un exemple...

      ...puisque la polygamie n’existe pas... toi, francais, tu te maries avec une femme, qui vient du bled de preference, tu lui fais un ou deux petits francais, puis tu divorces... ella a acquit la nationalité par declaration et elle fait un coup de regroupement familial qui permet a tes ex beau parents de venir ici ou la secu va les soigner avec beaucoup d’attention !

      ... puis tu te remaries avec une autre femme qui vient aussi du bled... et tu recommences les operation bébés., nationalisation, regroupement etc....

      Avec de la chance, si tu planifies bien tu peux le faire 4 fois, comme le coran te le suggere... tu donnes ainsi une bonne aide a ceux qui vivent dans des pays plus pauvres que nous et tes enfants participent a la demographie de la France et, bien sur, a sa grandeur.

      oups, ’scusez moi, je suis trop mauvais, je ne peux plus me regarder dans la glace, je sors


    • Kiergaard Kiergaard 26 juillet 2013 10:44

      La joie des dénominations foireuses de l’INSEE : Il me semble que célibataires s’oppose à divorcés en l’espèce (je ne pense pas que cela inclue veuf"). Non, il n’y a pas 29% de polygames ou polyandres.


      • Anaxandre Anaxandre 26 juillet 2013 13:14

          Le célibat est l’état de quelqu’un en âge de se marier mais qui ne l’est pas (et ne l’a jamais été). Il n’y a donc aucune « bizarrerie » dans les termes employés par l’INSEE.

          C’est malheureusement bien plus souvent notre utilisation moderne des mots qui en édulcore, voire en modifie plus ou moins le sens. Ainsi wikipédia qui donne mainte définitions du célibat, dont évidemment, et en premier, la plus moderne : « personne [...] qui n’a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et sexuelle »). Ne reprochons pas à l’INSEE son respect du sens originel des mots !

      • sleeping-zombie 26 juillet 2013 13:40

        Anaxandre, ta propre définition fait d’un divorcé un célibataire, en accord avec wikipedia, mais pas avec l’insee :)


      • Anaxandre Anaxandre 26 juillet 2013 14:24

          « Le célibat est l’état de quelqu’un en âge de se marier mais qui ne l’est pas (et ne l’a jamais été) »


          (Je me demande même parfois pourquoi je prends encore la peine de répondre à certains. Un résidu d’humanisme peut-être...)

      • sleeping-zombie 27 juillet 2013 17:39

        Mais excuse, et pourtant j’avais relu, tant le contre-sens m’étonnait...


      • sleeping-zombie 27 juillet 2013 17:40

        « Mais excuses »....tsss... de mieux en mieux...
        Bon, une sieste s’impose.


      • Abou Antoun Abou Antoun 26 juillet 2013 10:46

        Données intéressantes, merci à l’auteur de nous les soumettre.
        Je pense que la politique nataliste de la France est une grave erreur dans le contexte actuel. Il y a urgence à ’inverser’ le principe des allocations familiales.


        • Mr Dupont 26 juillet 2013 13:21

          Voici les résultats de la politique nataliste française

          http://www.lorgane.com/BIENVENUE-A-VILLENEUVE-SAINT-GEO-GES-LADIDON-_a1206.html

          Pas besoin des rideaux de fumée de l’UMPS pour constater ce qu’il en est


          • OMAR 26 juillet 2013 16:30

            Omar 33

            @Dupont-Lajoie,

            J’étais persuadé que vous alliez mettre votre grain de sel xénophobe et anti-islam, dans cette article...

            Mais êtes vous capable d’enfanter un Roger. Bambuck ou un Zinedine Zidane ?

            Ah, je vois, votre gosse se prénomme Adolphe !!!!!


          • Mr Dupont 26 juillet 2013 17:24

            Mr Omar

            « Dupont-Lajoie » ?

            Hum ?

            Je ne savais pas que les musulmans avaient le droit de blasphémer pendant les heures de Ramadan

            Vous me réciterez trois Pater et deux Avé


          • COLLIN 27 juillet 2013 07:50

            @durae.leges.sed.leges

            La drépanocytose est une maladie de la famille des « thalassémies »,de « thalassa »,la mer méditerranée,car cette famille de maladie est très répandue en Italie,ou en Grèce,par exemple.

            Elle est également fréquente dans presque tout le sud de la France,et chez des populations Françaises dites « de souche »...

            Le paludisme a été décrit depuis longtemps sur toutes les cotes méditerranéennes,et c’est probablement comme une tentative d’adaptation de type Darwinien que cette mutation du gène de la bêta-hémoglobine ,a subsisté,car les hématies « en faux » ne sont pas infectées par le plasmodium,agent parasitaire transmis par les piqures de moustiques et responsable du paludisme.

            Sur le lien vers votre site (« la bien bienpensance »,est ce bien votre site ?),le raisonnement selon lequel le nombre de cas de drépanocytose serait révélateur de l’immigration d’origine Africaine,est stupide,et encore,j’ai décidé de rester correct...

            Enfin,vous n’ignorez pas que les Antillais,les Réunionnais,les Mahorais,par exemple,sont Français...et porteurs en grand nombre du gène « drépanocytaire », eux aussi !

            Il serait donc préférable que vous vous informiez avant de proférer de telles stupidités...nauséabondes...

            Cordialement.


          • bartneski bartneski 28 juillet 2013 13:35

            Edifiant !!!

            On ne parle que d’immigration et du sacro-saint mariage alors qu’en 2011 :

            Solde migratoire : 58000 (différence entre le nombre d’entrants et de sortants, donc, ceux qui restent. On est loin des prétendus 200 000 du FN...)

            Nombre de mariages : en baisse (heureusement que les gays vont faire gonfler les stats.)
            Nombre de divorces : constant (sacrilège !!!)
            Naissance hors mariage : 56% (vade retro satanas !!!)

            Ces statistiques devraient être diffusées partout pour remettre les choses à leur place et faire passer l’envie à certains français de prier dans la rue en défilant avec leurs gosses en première ligne et de systématiquement dénoncer l’immigré musulman.

            Il y a le FN et l’UMP, puis il y a la France. La vraie, la belle, la rebelle. N’en déplaise à Mr Dupont.


            • Claudec Claudec 28 juillet 2013 22:56

              L’ampleur des flux migratoires est telle qu’une étude démographique à l’échelle d’une nation ne veut plus dire grand chose, et d’autant moins, pour ce qui concerne la France, que la prise en compte de certains critères, jugés discriminatoires, y est interdite par la loi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès