Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les Conditions de Vie dans les Cités Universitaires

Les Conditions de Vie dans les Cités Universitaires

Une Cité Universitaire est un Bâtiment qui permet aux étudiants de se loger pour un tarif raisonnable pas loin de leur Université.

Les chambres sont attribuées pour une durée de neuf mois, du 1er octobre au 30 juin, période de l'année universitaire. Les étudiants peuvent être hébergés au moi de septembre si leur scolarité commence ce mois ci. Si les étudiants veulent quitter la cité universitaire avant la fin, un préavis est exigé.

Les logements gérés par le CROUS sont prioritairement attribués sur critères sociaux aux étudiants dont la famille dispose de faibles ressources. Les attributions sont prononcées sur la base d’un indice social qui reprend les mêmes éléments que ceux retenus pour le calcul d’une bourse : revenus de l’étudiant et de ses parents, composition de la famille, éloignement géographique du domicile parental et résultats universitaires.

L'étudiant résidant en Cité universitaire s'engage à respecter les règles de la vie collective inscrites dans le règlement intérieur de la Cité U . Il est libre de ses entrées et sorties, peut recevoir des visites mais la colocation est interdite car les chambres sont personnelles et incessibles. L'hébergement en logement universitaire exempt l'étudiant de la taxe d'habitation. Si un étudiant ne respecte pas le règlement intérieur ou ne respecte pas la vie en société peut se voir obtenir des sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion de la cité universitaire.

Dans chaque établissement il y a un conseil de résidence composé d'étudiants élus chaque année et qui représente l'administration. Ils représente tous les étudiants de la résidence auprès du directeur. Il peuvent donner leur avis et faire des propositions pour que la vie étudiante de la cité universitaire soit meilleure comme proposer des activités culturelles ou améliorer la vie collective. Il existe dans certaine de ces cités des foyers et des salles de télévision, de musculation, de musique ou de lecture…

De nombreuses manifestations culturelles sont organisées chaque année par les étudiants résidents.

Les étudiants étrangers ont droit, comme tous les étudiants, à une aide au logement. La seule pièce supplémentaire à fournir sera le titre de séjour, d'une validité supérieure à quatre mois, valable pour l'année universitaire en cours.

Selon une enquête 2003 de l'Observatoire national de la Vie Étudiante, plus de 60 % des étudiants quittent le domicile de leurs parents pour poursuivre des études. Ceux-ci portent alors le nom « décohabitants ». Parmi ceux-ci, 15 % se dirigent vers des résidences collectives (cités U, foyers, etc.), 20 % dans un appartement seul, 10 % en couple, 5 % en colocation.

Dans ce reportage nous allons nous intéresser aux conditions de vie des étudiants dans les cites universitaires,en faisant un zoom sur le cas de Nice. Nous allons voir les conditions d'accès à la sécurité, et a l'état des chambres notamment leur taille, leur équipement et l' hygiène en général,en essayant de les comparer les unes par rapport aux autres. Nous avons interroge des étudiants, ainsi que des étudiants étrangers,pour avoir une image des cités U a l'Étranger et pouvoir établir une comparaison à travers leur regard et leurs impressions.

Baie Des Anges-Tout d'abord prenons la cité Universitaire de Baie des Anges : Elle comporte 494 Chambre, En 2010-2011 le tarifs pour un T1, une personne est de 256,10€ ; c'est une studette de 13m2 avec évier et salle d'eau comportant WC douche lavabo.

Pour une chambre rénovée d'une personne le tarifs est 230,50€ c'est une chambre de 9m2 comprenant une salle d'eau avec WC douche lavabo.

Pour avoir un avis sur la Cité Universitaire nous avons directement interroger les résidents : Nori habite dans le Bâtiment A, rénovée depuis cette année dans un 18m2 et nous confit que « L'accès à la cité n'est pas facile et fatigante surtout pour les personnes handicapées, de plus à l'intérieur c'est un vrai labyrinthe, je me perd dans mon propre bâtiment ; mais à côté la vie à Baie des Anges c'est cool car on rencontre plein d'autres étudiants d'autres Fac et D'autres pays »

Cécile réside dans le Bâtiment B rénové dans un 9m2

« J'adore ma cité car elle est propre, nous avons une belle cuisinette et tout ça mais être réveillée deux fois par mois à 3h du matin par une alarme incendie très peu pour moi »

Benjamin habite dans une chambre de 13m2 non rénové

« On s'ennuie jamais il y a toujours quelque chose à faire je parle à chaque personne que je croise ce qui fait que je connais presque tout mon Bâtiment. Un jour avec des amis on a eu une idée on a toqué à toutes les portes et invité plein d'étudiant dans ma chambre histoire de faire connaissance ; nous nous sommes retrouvé une vingtaine dans ma chambre. J'ai été élu conseillé résident avec un groupe et nous allons tout faire pour rouvrir le foyer qui avait été fermé à cause de gens étrangers à la cité qui venaient dans le foyers et ne le respectaient pas forcément toujours. Nous allons aussi essayer de faire une salle de jeu et rouvrir la salle de musculation ».

Saint Antoine-Passons maintenant à la Cité Universitaire de Saint Antoine. Cette Cité comprend 352 Chambres le tarifs mensuels est de 147,10€ pour une chambre de 9m2 les WC, Douches et cuisinette sont à l'étage. Les services suivant sont à disposition : Connexion internet, Salle informatique, Laverie, Gardien, Parking et Salle de TV.

Malgré l'avantage du Prix peu élevé par rapport aux autres Et la Belle végétation de la Cité universitaire de Nice, un Inconvénients revient souvent lorsqu'on écoute l'avis des Résidents de Saint Antoine. En effet l'hygiène n'est pas à féliciter ; entre les toilettes et la cuisinettes les étudiants peuvent se plaindre.

Les étudiants n'ont pas accès à des plaques de cuisson dans la cuisinette et pour un d'eux lorsqu'il a apporté la sienne dans la cuisine en moins de 4h il se les faite voler. De plus nous voyons sur les photo ci dessous que la propreté de la cuisine n'est pas entretenu. « Rien qu'en entrant à l'intérieur ça me coupe l'appétit, si tu veut perdre des kilos rentre dans la cuisinette quand tu as faim et c'est bon tu n'auras plus faim ! » Nous confie Amélia résidente à Saint Antoine.

De plus, Parlons des Toilettes qu'elle soit commune peu en déranger certain mais le fait qu'elle soit salle la plus part du temps n'arrange rien. Les personnes occupé de l'entretien ne s'occupe des toilettes que très rarement. Il n'y a plus de balayette donc les toilettes reste Crasseuse et Parfume le couloir d'une odeur insupportable. « Je doit traverser tout le couloir pour pouvoir jeter des ordures de la cuisine ou des toilettes à chez moi, qu'est ce que ça leur coute de mettre une poubelle dans la cuisine ! » s'exclame Julie.

Quand la sécurité est remise en cause....

La Cité Universitaire de Baie des anges Est agréable mais depuis un certain temps se passe des évènements étrange, Sabrina une résidente de Saint Antoine nous raconte « J'étais en train de monter la pente de baie des anges il faisait nuit mais il n'était pas si tard que sa peut être 22h je crois et j'étais au téléphone avec une amie mais je sentais une présence pas loin derrière donc j'ai commencé à avoir un peu peur. Puis je voit un homme me dépasser et s'arrêter un peu plus loin quand il s'est retourné il avait une cagoule et un couteau a la main et me regardé tout en commençant à s'exhiber j'étais à quelque mètre et j'ai commencé à vraiment paniqué donc j'ai couru je commençais a pleurer toujours au téléphone mon amie ne savait pas quoi faire. Heureusement d'autres personne commençais a arriver ce qui a fait fuir l'homme et la seule chose que j'ai pu repérer avant qu'il parte c'est qu'il portait des Chaussures de sécurité. Je suis arrivé à l'accueil de la Cité Toute paniqué et la seule chose que le veilleur a trouvé à dire quand je lui ai raconté ma mésaventure c'est « Oh c'était un petit rigolo » »

Quelque temps après une personne est allé demander a voir les vidéos de des caméra de surveillance cependant la caméra qui est censé surveiller la zone la plus dangereuse car mal éclairé ne fonctionnait pas et un des employé de la cité a révélé que « Lorsque qu'il y a des vidéos soucieuse pour nous, nous les effaçons. »

Beaucoup de jeune filles de la cité ont donc commencé à avoir peur surtout qu'est venu s'ajouter à cet évènement une autre agression car pendant les vacances d'octobre 2010 une jeune Erasmus résidente de Saint Antoine s'est faite violé devant le restaurant universitaire et reste aujourd'hui cloitré dans sa chambre de 9m2.

Des conditions de vie déplorables au delà des frontières ?
Après ces témoignages révoltants, les français peuvent se demander si ce genre de choses ne se passent qu’en France, si les conditions de vies dans les cités U ne sont pas meilleures dans les pays étrangers.

Après une enquête menée auprès d’une cité U à Constantine, en Algérie, les constatations restent les mêmes, les conditions semblent être semblables, la médiocrité des conditions de vies dans ces établissements dépassent les frontières et se propagent à l’internationale.

Effectivement, les conditions d’hygiènes et d’intimité ne sont pas respectées « Les couloirs sont crasseux, ça m’arrivait le matin de ne pas descendre au resto pour prendre mon petit déjeuner, car il y avait plein de cafards et partout de la poussière.

Durant trois ans, je partageais les toilettes avec plus de 20 filles et il n’y avait ni porte ni lumière. A chaque fois que nous nous plaignions aux agents d’administration, leurs promesses restaient vaines, et parfois ils nous menaçaient », a déclaré une ancienne étudiante d’une cité U de l’université Mentouri.

Les soucis ne s’arrêtent pas là, l’insécurité est aussi très présente dans cette cité U, et beaucoup d’agressions ont eu lieu à l’intérieur comme à l’extérieur. « Il y a d’abord les bagarres entre filles et entre syndicats. Puis, de temps en temps, des garçons qui ne sont pas étudiants s’introduisent dans les chambres », a-t-elle regretté.

Malgré de nombreuses plaintes et le non respect des normes, les responsables n’ont toujours pas pris d’initiatives pour améliorer les conditions de vies dans ces cités U. Chaque année de nombreux étudiants font des demandes de chambres étudiantes, car elles sont moins chères, elles permettent aux jeunes de vivre plus décemment financièrement, mais apparemment pas décemment au niveau de l’hygiène. Mais connaissant le besoin des étudiants de se loger ( à moindres coûts) , les responsables des cités U ne tireraient aucuns avantages à offrir de meilleures conditions de vies, car ils savent que chaque année de nombreux jeunes vont faire des demandes malgré tout …

C’est donc uniquement de l’ignorance que les étudiants reçoivent en retour de leurs protestations. Et au fil des années, les conditions ne s’arrangent toujours pas apparemment d’après une ancienne étudiante : « Apparemment rien n’a changé, je suis venue il y a deux jours avec une cousine, nouvelle bachelière, pour lui faire un transfert de cité, car je ne veux pas qu’elle reste ici. J’ai constaté que les problèmes sont toujours les mêmes ».

Des efforts du CROUS ont tout de même été notés dans certaines cités universitaires ( Poitiers- Nord de la France ) où des chambres ont été rénovées. Mais certaines restent « insalubres » selon les propos de Lucie, étudiante et résidente dans un logement du CROUS. Certains, selon leur chance et leur ordre de demande, arrivent donc à obtenir des chambres satisfaisantes, la location devient donc presque une course, aux premiers demandeurs les meilleures chambres, alors à vos marques, prêt, feu, louez !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • ARMINIUS ARMINIUS 13 décembre 2010 18:36

    De toutes façons la sélection par le fric est en route comme à Londres ! Les étudiants pauvres n’auront plus accès aux prêts bancaires. Les cités U en ruines ferons place a de beaux programmes immobiliers.Solution :optez pour un métier manuel ou apprenez les langues et expatriez-vous, ou alors faites de la politique, pas besoin d’être intelligent, une absence totale de scrupules suffira...


    • laetitia84 14 février 2014 13:32

      Je trouve que une chambre en cité U de à peine 10m2 pour plus de 250€ ça fait cher le mètre 2 surtout quand on voit que dans le privé cela coûte moins cher www.residenceetudiantemontpellier.fr

      A mon avis je pense plutôt que la France s’en fou et que les cités U sont mal gérées financièrement ( trop d’élu ou de haut fonctionnaires qui se goinfrrent au passage ?)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Sirchia


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès