Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les disparus du Grand Bornand

Les disparus du Grand Bornand

Une mère et ses deux enfants âgés de 14 et 15 ans ont disparu depuis vendredi du Grand Bornand en Haute Savoie.

Originaire du département de l’Essonne, Sophie 45 ans et ses deux enfants, Mathias 15 ans et Marion, 14 ans, en vacances en Haute Savoie, dans une résidence de vacances sont portés disparus depuis vendredi soir.
 
Philipe Drouet, procureur de la république d’Annecy, bien qu’affirmant n’écarter aucune piste : « cette femme a peut-être disparu en montagne, on ne sait pas. Aucune piste n’est écartée, y compris celle d’un accident », a nommé un juge d’instruction et confié à la gendarmerie l’enquête pour « disparition inquiétante ». L’ouverture de l’information judiciaire fait suite au signalement effectué samedi matin à la police, par le père travaillant au ministère de l’intérieur. Bien que séparé depuis maintenant deux ans, l’ex-couple s’appelait tous les soirs.
 
La dernière fois que l’ex-mari a eu des nouvelles de son ex-femme et de ses enfants remonte au vendredi soir. C’est aussi durant cette discussion que Sophie, la mère de famille apprend au père de ses enfants qu’une randonnée est prévue pour le lendemain samedi.
 
Les techniciens de scènes de crimes de la gendarmerie ont passé au peigne fin l’appartement où logeaient la mère et ses deux enfants, appartement qui avait été prêté par des amis. Les analyses effectuées n’ont révélé aucune anomalie majeure sauf qu’ils ont trouvé les compteurs d’eau et d’électricité coupés ; le frigo vidé et l’appartement impeccablement rangé. A l’extérieur, sur la place du parking où est garé le véhicule, un monospace de couleur grise lui aussi disparu, les enquêteurs ont découvert un billet sur lequel était manuscrit « Nous serons présents jusqu’à fin août. Merci de ne pas occuper cet emplacement », a été retrouvé, car effectivement la famille ne devait quitter la Haute Savoie que le samedi 22.
 
Les téléphones portables des portés disparus sont éteints, rendant impossible la géo-localisation des appareils. Quant à la recherche d’activités sur les comptes bancaires, la carte de crédit appartenant à la mère de Mathias et Marion a été utilisé samedi autrement dit, le lendemain de leurs disparitions pour effectuer un retrait dans un distributeur automatique de billets puis pour l’achat de produit dans un centre commercial dans le var. 
 
Le Grand bornand célèbre de part sa morbide médiatisation, dans l’affaire Flactif, rend la disparition très sensible, pour cette raison la fouille de l’appartement bien qu’exhaustive a été suivie d’une analyse au blue star. Ce produit le blue star met en évidence les traces de sang même après un nettoyage intense, cette recherche n’a rien donné.
 
D’autant plus que les circonstances de leurs disparitions restent aussi mystérieuses que pour la famille Flactif en avril 2003, les corps de la famille du promoteur immobilier avaient été retrouvés brûlés et enterrés en octobre 2003.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 19 août 2009 12:51

    Bonjour, Halim.

    Vos précédents articles étaient nettement plus inspirés que ce papier sur un fait divers dont on ne sait pratiquement rien. J’attendais en cliquant dessus quelque chose d’autre que la compilation d’informations qui ont été données dans tous les médias.

    Bonne journée.


    • Halim Derres Halim 19 août 2009 12:52

      Tout a fait d’accord avec toi, mais je voulais juste mettre a la disposition des lecteurs de l’Agora, un fait qui n’avait pas encore été traité sur le site.


      • Internaute Internaute 20 août 2009 10:04

        Si c’est cela la méthode, vous pouvez faire un copier-coller de presque toutes les pages du Monde et du Figaro.


      • Michael Jordan Manson (MJM) Michael Jordan Manson (MJM) 20 août 2009 09:41

        Les faits divers rafraîchissent parfois les idées.


        • Internaute Internaute 20 août 2009 10:02

          Le grand Bornan devient notre triangle des Bermudes national. C’est le trou où des disparitions inexplicables ont lieu. Flactif, cette dame, d’autres encore qui n’ont pas été découverts. On raconte même qu’un avion s’est écrasé sur le grand Bornan sans laisser aucunes traces !


          • bj33 20 août 2009 10:16

            Information citoyene ? débat de société ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès