Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les français face au FN

Les français face au FN

Il parait que le français moyen est prêt à voter Le Pen ! Soit, mais s’est-il rendu compte que le FN n’est jamais là pour le défendre, ni dans les médias, ni dans la rue ! Lors des manifs pour les retraites par exemple, pas un néo-nazi à l’horizon, ni de tracts d’ailleurs, seule la voix de Marine qui demandait au gouvernement de remettre au travail la populace : on ne badine pas avec les intérêts du capital !

Lors de ce vaste mouvement populaire, si certains ne sont pas descendus dans la rue, c’est qu’ils comptaient sur les autres. Certes, il est resté un gout d’inachevé, notamment lorsque les raffineurs occupaient les dépôts, et qu’il était sans doute possible de passer la vitesse supérieure. C’est vrai qu’une grève générale ne se décrète pas, mais certains ont sans doute eu peur que le mouvement ne leur échappe et compromette leurs projets antérieurs.

Le français ne fait plus confiance à la classe politique, dépecé par la droite, abandonné par la gauche, le français n’ose plus défendre ses droits et le FN en profite pour détourner sa rage et son désespoir sur l’étranger, sur l’immigré. Alors le français se dit « Le Pen, c’est bien, on a jamais essayé, ça peut pas être pire que » … ah les inconscients ! L’ouvrier ne rêve-t-il plus que de milices et de frontières ?

Je pense sincèrement que le français moyen, proche du smic et abruti de fatigue la journée, rentre chez lui et pare au plus pressé, les enfants, les courses … télé le soir, au lit et rebelote le lendemain. Les prêts bancaires, conso, voiture, maison … tout le monde est tenu par la peau des c….. Mais alors que reste t-il comme investissement à mettre au service du collectif ? Le club de sport, l’amicale du coin, …etc. bref les loisirs. Ceux-ci permettent par un investissement personnel plus ou moins conséquent d’obtenir des satisfactions immédiates et d’avoir l’impression d’exister. Puis après le weekend, ou les vacances, c’est reparti, l’abrutissement refait son travail de sape….

Nous vivons dans une société façonnée depuis 30 ans par les « élites » économiques, financières, médiatiques et politiques de notre pays dont la spéculation, la complaisance, le copinage, l’affairisme et le sexe en sont la base. La propagande sans cesse rabâchée depuis 30 ans a fini par faire accepter, du moins en apparence, à la population la médiocrité de sa vie par rapport à celle des « élites ». Heureusement qu’il y a des riches pour nous faire travailler, nous n’avons plus les moyens d’entretenir les pauvres, les caisses sont vides…la lobotomisation des esprits avant la domestication définitive du peuple français est sur de bonnes rails !

Si une force à gauche du PS et de ses alliés faisait un bon score en 2012, on peut espérer que le Français moyen, pas si abruti que çà finalement, sauf s’il est raciste, et là on n’y peut rien, voit dans cette force une possibilité de s’identifier. Cela explique pourquoi je voterai la gauche que l’on appelle extrême. Je pense que c’est le seul moyen de redonner l’espoir au précaire, au salarié mal payé et exploité, au petit artisan, au petit commerçant, au paysan … bref aux modestes.

Le français va gentiment attendre les élections avec un scrutin à plus de 30% d’abstentionnistes (les plus pauvres), et en attendant il va accepter une fois de plus les attaques sociales sur sa vie et celle de ses enfants, en espérant que cela aille mieux après les élections. En fait il vaudrait mieux ne pas penser, et faire comme mes collègues de travail ou mes voisins de palier : ne pas s’occuper de politique ;le problème c’est que dans tous les cas la politique s’occupe de nous…fermer les yeux et accepter la soumission, ce n’est pas pour moi.

Ecrit par Yan HAMAR pour Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/02/18/le-francais-le-fn-et-les-autres/


Moyenne des avis sur cet article :  2.61/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • ottomatic 9 avril 2012 09:18

    « L’ouvrier ne rêve-t-il plus que de milices et de frontières ? »

    Expliquez nous donc l’intérêt de l’immigration légale ou pas dans la situation de crise actuelle ?
    Et pas d’argument pas trop capiliotracté !

    • Scual 9 avril 2012 11:44

      Expliquez-nous donc quel est le rapport entre la crise actuelle et l’immigration légale ou pas ?


    • ottomatic 9 avril 2012 14:08

      Cette crise a été déclenché par les milieux financiers, tout le monde devrait le savoir.Mais accueillir, loger, payer la facture sociale de nouveaux arrivants, c’est accélérer la catastrophe...


    • Scual 9 avril 2012 15:08

      C’est donc un problème non seulement secondaire mais découle et serait résolu si on résout le problème de fond qu’est la crise.

      Bref aucun intérêt de parler d’immigration dans le contexte de crise actuel. Il faut résoudre cette crise et s’attaquer à ses causes. les problèmes sociaux et économiques de l’immigration seraient dès lors résolus eux aussi.

      Après bien sur il restera les histoires racistes, identitaires, religieuses et autre qui sont les vrai raison pour lesquelles le FN se sert de la souffrance engendrée par cette crise pour faire sa sale besogne... ça en dit long sur sa moralité.


    • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 9 avril 2012 21:31

      Bonjour Scual,


      Vous liquidez le probléme de l’immigration de façon bien lapidaire.
      En effet l’immigration est l’outil principal du libéralisme pour casser nos sociétés, leurs solidarités (ouvriéres, entre autres...) et leurs valeurs (dont la fraternité...).
      Sans immigration à outrance, comme nous la connaissons depuis 40 ans, pas de crise .
      L’objet de l’immigration est d’accentuer les tensions entre les agents producteurs (5 millions de chômeurs sous pression...), et entre les identités (religieuses et citoyennes). Elle est aussi de reléguer les « de souche » à la marge, à les culpabiliser, à les désarmer, et éventuellement à les retourner contre eux mêmes : vous êtes vous même une excellente illustration du phénoméne.

      Le FN propose l’assimilation des immigrés présents, et la fermeture des frontiéres pour les autres.
      Problémes : l’assimilation ne fonctionne plus du simple fait des moyens de communications et de transport actuels. L’intégration fabrique de la haine. Le communautarisme nous conduit à la libanisation du pays. Il va donc bien falloir reflechir à autre chose...
      Quant à la fermeture des frontiéres elle n’a de sens que si on fait la chasse aux employeurs, et que les reconduites sont appliquées de maniére administrative...Donc là aussi il y a matiére à reflexion...

      Donc rien de simple, et des neurones à faire travailler....





    • jaja jaja 9 avril 2012 21:42

      Le but du « libéralisme » n’est pas de casser nos sociétés mais de les exploiter jusqu’au trognon... Par ailleurs il n’y a pas trop d’immigrés en France, il y a simplement trop de racistes...

      Par ailleurs pour éviter le travail payé sous le SMIC et qui fait concurrence à tous les autres travailleurs il suffit de saisir tous les biens et l’entreprise du patron qui en est l’auteur....


    • Eddie Constantine Eddie Constantine 10 avril 2012 14:49

      le chômage et la baisse des salaires qui ne suivent plus l’inflation !


    • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 9 avril 2012 10:12

      Bonjour,


      Joli tissu d’âneries et de contre-vérité que cet article, écrit par on ne sait qui pour on ne sait quoi .

      Il y a quelques ouvrages pour remettre les idées en place. Lire par exemple « Populisme : la pente fatale » de Reynie. Tant qu’à être contre le FN, autant l’être pour des motifs réels.
       

      • latortue latortue 9 avril 2012 11:56

        ’’qui veut noyer son chien l’accuse de la rage’’ lorsqu’une personne veut se débarrasser d’une personne qui la gène , elle emploie tous les prétextes pour l’éliminer même les moyens les plus vils comme le mensonge et la caricature ,cet article est la démonstration magistrale de ce proverbe .De fait les ânes qui véhiculent ce genre d’idées ne font que donner des armes au FN et des voix aussi bien sur .Les partisans de MLP devraient les remercier .C’est en droite ligne avec les décérébrés qui sont a la sortie des meeting de MLP avec des bâtons comme le leur a dit cet abrutis de Mélenchon qui a même cautionné l’attaque de Mr Dupont Aignant .Mais par contre quand il est confronté au même problème comme a Grigny avec un parti qui représente les habitants, il s’arrange pour ne pas répondre aux questions et laisser dehors ces gens qui ne sont pas de son avis .Bel exemple de démocratie du bruit et de la fureur qui se sauve par un trou dans le grillage de peur d’affronter les habitants .


      • jakback jakback 9 avril 2012 10:28

        Article écrit par un poulet d’élevage, pardon un perroquet.


        • fn= ump

          la droite populaire est tellement corrompue..... (ump et fn °)..qu’ils ne tiennent meme plus leur role

          de representants du peuple d’en bas....se contentant de chasser sur leurs terres parisennes comme avocats d’affaires ...gérants de sci ou marchands de biens..qui pulluent a l’ump......on se croirait

          au temps de la cour du roi a versailles.............

          l’injustice est flagrante.............foutons les dehors qu’on les envoye AU BAGNE DE CAYENNE


        • Yvance77 9 avril 2012 10:29

          Salut,

          Moi même qui suis de gauche, quand je lis cela : « Lors des manifs pour les retraites par exemple, pas un néo-nazi à l’horizon ... » je me demande si vous n’êtes idiot ascendant crétin !

          En quoi, tous ceux qui votent ou soutiennent MLP sont des nazis. Certes, on pourrait en trouver, mais la majorité n’est pas cela.


          Elle est surtout formée d’une multitude de personnes déçues par les partis traditionnels qui ont eu le pouvoir depuis les années 80.


          Beaucoup sont des gens qui vivent le couteau sous la gorge, à qui personne n’a su apporter de réponses tangibles et sérieuses à la lente glissade vers des conditions de vie précaires. Ils n’ont rien de nazi.


          C’est quand même marrant que les mêmes gens qui votent rouge vif soient des saints, alors que leurs jumeaux qui votent pour le drapeau tricolore sont taxés de SS.

          Votre billet n’est qu’un étron et je me demande comment cela passe la modération.


          Apprenez le discernement, ou prenez une camomille avant de vous coucher, cela vous fera un bien immense


          • Scual 9 avril 2012 11:53

            Désolé si ça vous choque mais les thèses du FN sur l’immigration sont bel et bien comparable au néonazisme. Si ceux qui soutienne ce parti n’en sont pas et n’en veulent pas alors ils n’ont qu’à voter pour d’autres.

            Alors oui neonazis et si ils n’en sont pas mais votent pour eux appelons les neonazes.

            Il faut assumer.

            Quand à ceux qui votent rouge vif, aujourd’hui le FdG n’est pas à l’extrème-gauche ce qui le dédouane du passé sans parler de ce qui s’est passé dans d’autres pays... cela dit vous verrez que dans ce FdG rouge vif, il y a en réalité bien peu de complaisants avec les restes du NPA ou de LO et que de temps en temps il y a de belles empoignades qui ne sont pas loin d’être aussi animées que celle qui les opposent au FN.

            La vie c’est comme ça, quand on soutient l’infame on est traité de monstre.


          • Yvance77 9 avril 2012 12:50

            « quand on soutient l’infame on est traité de monstre. »

            Ok va pour cela !

            Alors il faut en avoir autant pour les communistes, qui ne voyaient rien à redire du temps du mur.

            Et j’en ai vu les ravages, durant mes années passées dans les pays de l’Est. Même encore maintenant on en voit des stigmates.

            Non, il faut faire le distinguo à mon sens, car dans les détails on peut aussi y voir de drôle de choses.

            MLP en qualité d’avocate a défendu très souvent des noirs et autres, sans papiers qui plus est, dans les prétoires des tribunaux parisiens. Un autre avocat, appartenant à la majorité présidentielle, ayant pour initiales NS, lui n’a défendu que des affaires privées de gens bien aisés.

            Question alors. Qui des deux a le plus de sens démocratique dès lors ?

            Vous voyez ce n’est pas si simple. Le Fron,t il faut le combattre là ou il est mauvais, sur son volet économique, qui en l’espèce ne vaut rien du tout (hormis le retrait de la loi de 73). Par contre, s’abaisser à taxer de SS de pauvres bougres sans espoir aucun et ayant été trahis par des partis bien en place, là je dis non.

            C’est tout comme moi, si demain je m’aperçois que Mélenchon, pour qui je voterais, retourne sa veste et décide que l’idéal communiste sera le genre de demain, et bien cela sera sans moi.


          • Scual 9 avril 2012 14:02

            A mais on ne parlait pas de l’UMP qui est tout aussi moral que le FN.

            Je dis et j’affirme haut et fort que les communistes français de France ici et pas ailleurs n’ont rien à se reprocher depuis des décennies. Que dès qu’ils ont appris la vérité sur certaines illusions, ils ont pris leur responsabilités et tourné le dos à l’infamie, TOUJOURS. Deplus ils ont tiré des enseignements de l’histoire et ces remises en causes leur ont appris des leçons qui les ont fait changer, comme ils l’ont prouvé à chaque fois qu’ils ont été portés à des responsabilités.

            Le FN lui ne s’est jamais repenti de rien, à chaque fois qu’une infamie n’était plus à la mode il en a toujours trouvé une autre plus porteuse à défendre. De plus les thèses profondes du FN sont illégales politiquement que ce soit à cause de la laïcité en ce qui concerne la religion, ou des lois concernant les appels à la haine, le racisme et j’en passe. Par conséquent le FN qui n’est que la façade légale d’idées politiquement illégales est de par sa nature un parti dont les discours sont manipulateurs, tronqués, mensongers et dissimulateurs, sinon il serait condamné ce qui est arrivé plus d’une fois et finirait même par être interdit à la longue. Les discours et même le programme sont donc des entourloupes pour dissimuler les buts réels recherchés. Ils n’ont aucune valeur comme l’ont toujours démontré les enquêtes sur la réalité intérieure de ce parti.


          • amipb amipb 9 avril 2012 14:38

            Vous vous trompez, Scual, les communistes n’ont pas tous réussi à opérer ce virage. A Porto Allegre, peut-être, mais en France, on trouve encore des gens comme Mr Mélenchon, nostalgiques d’un des pires visages du communisme, et venant défendre l’oppression chinoise pour donner tort à ceux qui défendent les oppressés tibétains.

            Les extrêmes, de droite comme de gauche, ne peuvent rien apporter de bon car ils ne basent pas leur message sur la réflexion, mais sur l’émotion, la peur, la haine.

            Or si ce monde est à reconstruire, c’est bien plutôt sur des valeurs de partage et de respect.


          • Scual 9 avril 2012 15:09

            Vous savez, quand vous mentez ou exposez votre méconnaissance totale du sujet, vous me donnez raison.


          • fred74 fred74 9 avril 2012 18:09

            QUand on en viens à lire des âneries comme beaucoup écrivent sur le site, cela à de quoi faire peur,,,

            Qui ! ici à fait une seule guerre,,,,personne je le suppose,,,,,,,alors ! que le programme de Marine lepen ne plaise pas certes cela peu arriver,,,,,,

            Mais que l’on soit prêt à le comparer avec le programme neo-nazi il faut en tenir une sacré couche,,,,,,,,,,le crétin qui sort de telle ineptie devrait je le crois faire un tour dans la machine a voyager dans le temps,,,,,,,ah merde,,,,c’est de la science fiction,,,,dommage , ou bien lire et relire l’histoire qu’il ne connait pas surement mais ne fait que répéter du tube cathodique,,,,
            Le FN n’a sans doute pas toutes les réponses, n’empêches que depuis 40 ans que les mêmes sont là ,,,,ils se sont assé gavés,,,,,,c’est mon avis,,,,,,leur lecon de moral , qu’ils se les gardes,,,,,la gauche avec le sang contaminées,,,,,,,la droite,,,,,toutes les affaires en cours,,,,,le FN ,,,,cherchez et on en reparle,,,,,,,


          • Scual 9 avril 2012 19:09

            @Fred : L’absence totale du moindre argument et la seule réponse je résume : « c’est même pas vrai d’abord » démontre bien que vous ne savez pas quoi répondre.

            Quand aux leçons, s’il y a un domaine où je n’ai pas à en recevoir c’est bien l’histoire. Vous voulez que je vous en donne, peut-être ?


          • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 9 avril 2012 19:28

            Merci pour ce commentaire intelligent. Mais vous comprenez bien que l’auteur roule pour le mondialisme et donc tout ce qui s’apparente au nationalisme, au patriotisme, est vu comme une hérésie intellectuelle. Il fait la réduction ad hitlerum comme toute sa communauté le fait parce qu’ils veulent la soumission totale de la France à l’empire americano-sioniste.

            Lire : Pourquoi les principaux candidats de 2012 sont des juifs mondialistes.


          • heraclite 10 avril 2012 00:53

            @Scual

             « De plus les thèses profondes du FN sont illégales politiquement que ce soit à cause de la laïcité en ce qui concerne la religion, ou des lois concernant les appels à la haine, le racisme et j’en passe. » dites-vous.
            En affirmant cela, vous apparaissez pour ce que vous êtes, c ’est à dire un vrai TOTALITAIRE, qui dans sa naïveté se pare d’une solide dose de bonne conscience.
            Ainsi donc vous décrétez grâce à des lois scélérates qu’il y a des opinions illégales. Quelle prétention grotesque. Moi je pense et dis ce que je veux et n’éprouve point le besoin d’aller chercher une caution auprès de gens comme vous et vos semblables qui se gargarisent de tous ces mots que vous voudriez assassins tels que racisme, haine,....., mais qui sont tellement galvaudés qu’ils n’ont plus aucun impact sur le bon sens populaire capable de discerner le bon grain de l’ivraie.
            La réalité, c’est que vous faites partie de ces gens qui comme Mélenchon attisent la haine sociale, de ces gens qui veulent lutter contre le racisme sans ce préoccuper de ce qui génère le racisme à savoir l’outrecuidance des Thuram, Bouteldja, Diallo et autres qui ont la prétention exorbitante de vouloir nous imposer leur inculture.....
            Arrêtons là, le flot serait intarissable.

          • fred74 fred74 10 avril 2012 07:33

            Quel est l’abruti qui me sort des conneries comme du genre que je lis ici ou là, que je pense être nostalgique de dachau........

            Non mais,,,,,,,,faut en tenir une couche pour oser sortir des ...........enfin bref,,,,,vous êtes un petit .....


          • fred74 fred74 10 avril 2012 07:39

            Et Monsieur, SCUAL

            Un ton en dessous SVP, des lecons d’histoire malin que vous êtes on peu en parler quand vous le voulez à bon entendeur.......

            Je ne suis pas un grand irudi mon grand mais des lecons d’histoire j’en ai parcouru et en parcours encore......c’est quand vous le voulez mon cher....


          • Scual 10 avril 2012 09:42

            Effectivement on peut en parler quand vous voulez. Vous voulez qu’on se fasse un petit récapitulatif sur l’extrème-droite ? Vous êtes gonflé ! C’est vous qui avez commencé avec ça à vous déclarer spécialiste et à me dénigrer mais pas de bol vous êtes tombé sur un diplômé en la matière. Y a que les idiots qui se croient plus connaisseurs que ceux dont c’est la spécialité. Mais dès qui la ramènent quand même une fois qu’ils le savent, y a vraiment qu’au FN... faut dire que dans un parti qui a a pour habitude de réécrire sa propre Histoire selon ses envies plutôt que de rechercher la vérité, vous devez croire que vous la possédez, l’Histoire.

            Mais le niveau de la critique est carrément de l’ordre du surréaliste. Je vous dis que certaines opinions et déclarations sont interdites et que ça oblige le FN à mentir... et la réponse c’est que c’est de ma faute ! Mais bien sur !

            Donc je résume vous ne niez pas que ces lois existent et que ce que je dis est totalement vrai. Mais vous me mettez tout ça sur le dos je sais pas trop pourquoi, histoire d’avoir quelque chose à dire surement. Je comprend mieux pourquoi il y a tant de gens qui se sentent agressé par les FN maintenant, pas besoin d’avoir fait quelque chose se retrouver coupable.

            J’ai raison mais bon, je suis un totalitaire sale chien responsable de tout ce qui vous arrive. Super. Et après c’est moi le totalitaire. Mon pauvre gars si vous vous rendiez compte du ridicule et de l’immaturité égocentrique de votre attitude vous comprendriez pourquoi vous êtes aussi rejeté par la société. Vous êtes même pas fichu d’avoir un débat d’idées et encore moins d’avancer ou de réfuter des faits. Vous êtes bon qu’à agresser ceux qui le font si ce qu’ils disent ne vous plait pas... et après vous voulez qu’on vous accorde des vertus de démocrates ?


          • Eddie Constantine Eddie Constantine 10 avril 2012 15:23

            @scual

            Tu dois être trop jeune pour savoir ce qu’est le nazisme. Mais tu n’es pas exonéré d’aller jeter un coup d’œil dans les livres s’histoire.


          • Eddie Constantine Eddie Constantine 10 avril 2012 15:27

            @ scual


            te fatigue pas, c’est pas avec les arguments à la con que tu débites que tu feras perdre une seule voix à Marine Le Pen.
            Et s’il reste un seul parti fasciste en France, c’est bien le FDG...

          • fred74 fred74 11 avril 2012 01:55

            Dite moi mon cher SCUAL,

            Mais a qui vous adressez vous donc  ? Non je vous dit ca, car ci c’est de moi qu’il s’gis je vois pas bien le corolaire qu’il peu y avoir entre vos propos et ma personne.

            C’est dépassé votre argumentaire, vous parlez comme les bolchéviks sous Staline, voyez vous,,,

            Regardez cette excellente video sur Staline «  »le tyran rouge «  »" il devrais je crois vous éclairer sur des détails de l’histoire que vous même le spécialiste ne connaissez peut être pas bien,,,,,

            Moi , vous savez je suis partisan du FN , mais je ne suis pas marié, non plus, avec eux !!!! 


          • @E CONSTANTINE

            encore un vieux sénilo-fasciste...qui ne ne sait pas que l’extreme droite est a la droite de l ump....ce sont les 2 branches de la DROITE POPULAIRE PRETS A S ’ALLIER

            JE NE NE VOUS PERMETS PAS DE TRAITER LE FDG DE FASCISTE...trotkyste si vous voulez....nous les communistes on vous a libérés en 19444 (23 millions de morts) donc FERMEZ LA SUR CE SUJET

            C’est avec des commentaires COMME LE VOTRE qu’on s apercoit que les carottes SONT CUITES POUR VOTRE DROITE IMPOPULAIRE

            et vos bouffons de chefs auront beau parler d insecurite et faire le coup de 1981....l argent va partire en suise...IL Y EST DEJA....


          • @
            bravo scual...on les aura.........dans 11 jours DEGAGEZ SUPPOTS DU DIEU FRIC...

            et en galère pour LE BAGNE DE CAYENNE...


          • @SCUAL .........UMP....AMORALE...PLUTOT


          • Perceval Perceval 9 avril 2012 10:43

            L’abrutissement quotidien dont vous faites allusion, n’est que le résultat de la politique menée successivement depuis plus de 30 ans par les différents gouvernements de droite et de gauche. Et notamment même par Mélenchon, celui pour qui vous semblez rouler, et qui a été il faut le souligner un artisan extrêmement assidu de Maastritch. C’est un résistant de la dernière heure, un guignol dissimulé derrière un masque de défenseur d’ouvrier, quand pendant tant d’années il a oeuvré avec ses copains de gauche a modifier les objectifs initiaux des socialistes. Ils ont préféré troquer la défense des petits et des sans grades pour des luttes de bobo sur les minorités visibles. 


            Qu’ils en paient le prix à présent, et qu’on ne me raconte pas que Mélenchon est sincère, il suinte le mensonge et la traîtrise.

            • eric 9 avril 2012 10:50

              Cette meconnaissance totale de la societe est une des explications majeures des echecs des gauches au niveau national et de l’incapacite recurrente des extremes gauche a embrayer sur la population.
              les unes et les autres parviennet encore a vaguement exister au niveau local a force de clientelisme, d’instrumentalisation du FN et de militantisme a plein temps finance par nos impots. Elles sont surtout enkystees dans la depense publique d’une facon qui leur permet de resister efficacement a tout vote citoyen.

              Sur la reforme des retraites, des fonctionnaires sont descendu dans la rue et ont une fois de plus reussi a echapper a l’effrot collectif au detriment du reste de la population. Apres negociation avec les syndicats, les retraites de la fonction publique sont globalement plus favorables que ce qu’elles etaient avant la reforme ( voir l’etude publiee par la revue Commentaire).
              Encore heureux que le « peuple » n’ait pas participe a ces comedies corporatistes.

              Avec les impots, les depenses publics, le nombre de fonctionnaires, la part du pib consacre a leurs salaires et leurs retraites les plus eleves du monde deveoppe, leur refus collectif d’envisager quelqu’amelioration que ce soit de leurs modes de fonctionnement, il ne suffira pas eternellement de traiter le monde entier de nazi pour eviter une remise a plat.

              A 57% du PIb depense par l’etat, se passionner pour les peut etre 1 ou 2% de dividendes nets apres impot et inflation des capitalistes n’apparrait plus comme un aveuglement fruit de l’ignorance crasse de l’economie, mais bien comme une tartufferie cachant mal la defense acharnee et egoiste des interets de classe des beneficiares de la depense publique.


              • ss...and co  ?????? @YVANCE77

                digne propos d’une droite populaire gangrenée par la corruption..

                nos représentants de la droite populaire ont atteint le seuil d’incompétence ou seuil de peter..

                la pieuvre UMP siège a PAIS comme la cour du roi a versailles.

                a ca ira...ca ira l UMP A LA BASTILLE


                •  RECTIF...........LA PIEUVRE UMP SIEGE A PARIS


                  • arobase 9 avril 2012 11:34

                    lepen c’est quelqu’un qui dit qu’il pleut quand il pleut ! comme tout le monde.


                    mais est_elle capable de fournir un abri à ceux qui se mouillent ?

                    en parlant des manifs des retraites mon cher juluch, la marine a demandé à sarkosy de« remettre la »racaille« au travail. »

                    les frontistes n’ont jamais défendu les travailleurs en lutte, ils leur enverraient plutôt des CRS.
                    il y en a qui aiment ça.


                    • JULUCH@ IL Y EN AVAIT UN ON L A TUE.................. COMME YAN PIAT...... du FN A L UDF 

                      ELLE EN EST...morte.merci mr juluch le démocrate ............


                    • Mandrake 9 avril 2012 11:51

                      Yan Hamar... smiley

                      n’importe quoi !


                      • lagabe 9 avril 2012 12:04

                        citer
                        Nous vivons dans une société façonnée depuis 30 ans par les « élites » économiques, financières, médiatiques et politiques de notre pays dont la spéculation, la complaisance, le copinage, l’affairisme et le sexe en sont la base. La propagande sans cesse rabâchée depuis 30 ans a fini par faire accepter, du moins en apparence, à la population la médiocrité de sa vie par rapport à celle des « élites ». Heureusement qu’il y a des riches pour nous faire travailler, nous n’avons plus les moyens d’entretenir les pauvres, les caisses sont vides…la lobotomisation des esprits avant la domestication définitive du peuple français est sur de bonnes rails !

                        sus pas d’accord , on a accepte ce monde de consommation sans esprit critique et des gens dans les années 70 , style Dumond , et d’autres comme la revue Gueule ouverte , ou Gébé , nous parlez d’un autre possible , mais comme beaucoup , on a préféré la facilité et la consommation


                        • lagabe 9 avril 2012 12:06

                          complément

                          //C:/DOCUME%7E1/GABAIX%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtml1/01/clip_image001.gif" height="2" width="522">LE samedi 6 avril 1974, l’agronome René Dumont, toujours en va­drouille aux quatre coins de la planète, revient d’Alger. A l’aé­roport d’Orly, où il débarque en djellaba, deux hommes l’attendent, Georges Krassovsky et Brice Lalonde. Ils lui expli­quent que, Pompidou venant de défuncter subitement et l’élection présidentielle appro­chant, le mouvement école tout juste naissant a décidé d’y participer et que ses représen­tants ne voient qu’un seul candidat possible : lui. Dumont demande une nuit de réflexion, au terme de laquelle il accepte.

                          Certes, il ne fait pas l’una­nimité chez les écolos : « L’on sent que M. Dumont est un converti de fraîche date », fait remarquer le précurseur Bernard Charbonneau, dans « La Gueule ouverte » (n° 21). Mais, ayant découvert sur le tard les méfaits du productivisme et de l’agriculture moderne, Dumont a fait son mea culpa et a livré, dans « L’utopie ou la mort », une critique argumentée, éco­logique, tiers-mondiste du monde comme il va.

                          Au cours de sa brève cam­pagne, Dumont dénonce «  la poursuite absurde de la crois­sance industrielle » et lance en feu d’artifice une série d’idées nouvelles. Rechercher un type de société à basse consomma­tion d’énergie. Construire de nouvelles villes ne dépassant pas 100 000 habitants (« Au-delà, les inconvénients l’em­portent sur les avantages »). Arrêter les industries d’armement. Restreindre « la cons­truction démente de voitures in­dividuelles  ». Réduire la durée du travail : « En se contentant du niveau de vie de 1920, avec l’équipement de production dont nous disposons au­jourd’hui, il suffirait de tra­vailler quatre heures par jour, de 25 à 40 ans  ». Manger moins de viande (« Pourquoi fabriquer des protéines avec les pro­téines ? C’est absurde  »). Sup­primer la publicité. Bloquer la croissance de consommation énergétique (« En doublant tous les dix ans, elle nous condamne à recourir à l’éner­gie nucléaire  »). Réduire la croissance de la population dans les pays riches en supprimant les allocations familiales après le deuxième enfant. Diminuer les pouvoirs de l’Etat et des bureaucrates. Décréter la croissance zéro de l’agglo­mération parisienne. Empê­cher la spéculation foncière en municipalisant les sols. Enga­ger partout la plus grande au­tonomie possible de toutes les entreprises, de toutes les ré­gions, communes, de tous quar­tiers, villages : « Il est très im­portant que les gens participent aux décisions qui les concer­nent. » Obtenir, notamment d’EDF, une gestion tripartite : les consommateurs, les ingé­nieurs et les ouvriers (et les re­présentants de l’intérêt natio­nal). Instaurer une médecine préventive : « 80 % des médi­caments sont inutiles  !  » Refu­ser toute centrale nucléaire. Stopper le bétonnage des terres fertiles. « L’écologie implique un changement complet des structures de production. »

                          Comme on le voit, il y avait à boire et à manger. Pourquoi ce bref rappel historique ? Sim­plement pour montrer que, il y a trente-huit ans, l’écologie po­litique était plus radicale, of­fensive, inventive que celle d’aujourd’hui. Celle qu’incarne Eva Joly, qu’on entend si peu et mal qu’elle a, nous dit « Le Monde  » (29/1), «  disparu des radars de la présidentielle »...

                          Jean-Luc Porquet

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès


Derniers commentaires