Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les grossières ficelles de « l’affaire Merah »

Les grossières ficelles de « l’affaire Merah »

Chaque jour qui passe amène sa pierre à l’édifice, et les indices s’accumulant dans « l’affaire Merah » pourraient prouver qu’elle ne serait qu’une monstrueuse manipulation.

De la couleur du casque et du scooter, en passant par les liens possibles entre la DCRI et Mohamed Merah, (lien) il apparait de plus en plus que toute cette affaire pourrait bien n’être qu’une scandaleuse farce à fin électoraliste, d’autant que dès le début mars, Benoit Hamon s’était inquiété de la stigmatisation dont étaient victimes en France les Musulmans. lien

Si on y ajoute les « coups de filet » qui se multiplient dans les milieux dits « terroristes islamistes » (lien) qui tombent pile à 17 jours de l’élection présidentielle, certains commencent à s’interroger sur une possible manipulation, alors que ces rafles se multiplient. lien

En effet, les « mis en examen » récents étaient surveillées depuis longtemps, et certains se posent la question sur la période choisie pour procéder aux interpellations, sur le seul soupçon du « kidnapping d’un juge » qui reste encore à prouver. lien

Revenons à l’affaire Merah, où les incohérences se multiplient.

Alors que de nombreux témoins affirment que le scooter des meurtres de Montauban était noir, (lien), les images du meurtrier et de son scooter prises par les caméras de surveillance de Toulouse montrent clairement un homme avec un casque blanc, sur un scooter blanc (lien), la police elle-même évoquant un scooter de couleur sombre. lien

Aussi surprenant, la photo prise du véhicule saisi par la DRCI montre clairement le numéro d’immatriculation de l’engin : OA 676 RT, alors que le document de recherche du scooter diffusé par cette même police annonce clairement, le 6 mars 2012, que le numéro recherché est le CA 676 RT, montrant un véhicule de couleur noire.

Autre détail troublant, sur la photo du véhicule recherché, le cache de la roue était de couleur noire, et les vidéos de surveillance montrent un cache de couleur blanche.

Autre étrangeté : lors du meurtre de Montauban, Christian Dellacherie, concessionnaire Yamaha, avait déclaré à la police (témoignage dans « Le Figaro  »), que le scooter était de couleur noire.

On y perd son latin.

Il affirme aussi qu’une semaine auparavant, Merah lui aurait demandé de désactiver la puce GPS du scooter, mais pourquoi Mohamed Merah se serait-il rendu chez ce concessionnaire pour faire une telle demande, en donnant sans hésitation son nom et son prénom ?

Et puis, comment la police aurait-elle pu localiser le scooter et son conducteur, puisque le GPS avait été désactivé, et que le scooter ne se trouvait pas dans le même secteur que l’appartement de Merah ?

Abandonnons le scooter pour s’interroger sur les déclarations des témoins :

L’un deux, (pseudo Martine) décrit le tueur de Montauban comme un homme assez corpulent, de taille moyenne, qui portait un tatouage sur sa joue, le teint pâle et un journaliste interrogé après la tuerie de Toulouse évoque un homme aux yeux bleus, voire verts, (lien) description aux antipodes de celle de Mohamed Merah. lien

C’est d’ailleurs ce que confirme un magistrat déclarant que les portraits du tueur de Montauban et de celui de Toulouse ne correspondent pas du tout.

Comment expliquer toutes ces incohérences ?

Autre incohérence, d’après Claude Guéant, le tueur, ne trouvant pas d’autres militaires à assassiner, se serait décidé à improviser au dernier moment la tuerie dans le collège Juif, ce qui ne correspond pas vraiment au profil organisé et méthodique de l’assassin déclaré.

Et comment expliquer la déclaration de Nicole Yardeni présidente du CRIF affirmant que le tueur n’était pas rentré à l’intérieur de l’école alors que selon d’autres témoins, il y aurait bien pénétré ?

Michel Valet, procureur de la république à Toulouse, a d’ailleurs confirmé que le tueur est descendu de son scooter, et a tiré alors qu’il se trouvait à l’extérieur de l’établissement, puis a poursuivi des enfants jusqu’à l’intérieur de l’école.

Interrogeons-nous aussi sur les dates : la DCRI avait identifié dès le 17 mars les frères Merah, et on est en droit de se demander pourquoi a-t-elle attendu 3 jours avant d’interpeller Mohamed, ce qui aurait permis d’éviter le carnage ?

La DCRI affirmait qu’il lui était impossible de localiser géographiquement le suspect, mais alors pourquoi aller demander son nom chez le concessionnaire puisqu’elle le connaissait déjà ?

D’autres questions intriguent : sur les 576 adresses IP retrouvées par les services de police qui enquêtaient sur l’annonce de vente du scooter, pour quelle raison la DCRI s’est elle focalisée sur la mère d’Abdelkader et de Mohamed  ?

On sait que ce dernier avait fait effectué un séjour de 18 mois en prison, suite à plusieurs délits, et la police avait donc tous les renseignements concernant son identité.

On peut s’interroger aussi sur le fait que les médias aient utilisé une photo de Merah tirées d’une vidéo de 2010, alors que la police avait des photos tout à fait officielles du délinquant.

Autre fait troublant, Claude Guéant affirme que Mohamed âgé de 23 ans était bénéficiaire du RSA, alors que celui-ci n’est versé qu’à partir de l’âge de 25 ans, à moins de répondre à certaines conditions, qui n’étaient manifestement pas réunies par Mehra. lien

Voyons maintenant l’assaut.

Claude Guéant lui-même a déclaré, qu’après qu’un militaire ait été blessé pour s’être trouvé devant la porte, la communication se faisait à travers cette porte.

On essaye de comprendre ?

Après le premier tir de Merah, comment les forces de police auraient-elles pris le risque de discuter à travers cette même porte et s’ils étaient derrière cette porte, pourquoi avoir donné l’assaut en pénétrant par la fenêtre et le balcon en y accédant, à l’aide d’échelles.

12 hommes du RAID pénètrent donc par la porte d’entrée, mais puisqu’ils étaient 55, que faisaient donc les autres ?

On sait que plusieurs avaient pénétré par une fenêtre (lien) et on peut à cet instant s’interroger sur le choix des policiers de donner l’assaut, alors qu’ils auraient pu utiliser des armes non létales très facilement, ainsi que le déclare Christian Prouteau, le fondateur du GIGN. lien

Alors, d’après les dires officiels, Merah réfugié dans la salle de bain, sort de sa cachette et tire sur les assaillants, puis se précipite vers le balcon, mais comment aurait-il pu y accéder alors que de nombreux policiers, après avoir dressé des échelles, étaient présents sur ce même balcon ?

Si l’on regarde cette photo, parue dans « Paris Match  », on voit clairement que tous les policiers massés sur le balcon ne pouvaient permettre a Merah de sauter de celui-ci.

Et puis, si Mohamed a été tué sur le balcon, pourquoi n’y a-t-on retrouvé aucune trace de sang ?

L’autopsie révèle 30 impacts de balles, mais la police déclare qu’il est mort d’avoir reçu « une balle dans la tête  ».

A quel moment a-t-il été tué ?

Dans un reportage, un journaliste affirme que 300 balles ont été tirées en 7 minutes, alors qu’il n’aurait fallu que quelques secondes à Merah pour quitter sa salle de bain, parvenir sur le balcon et sauter.

Et quid des liens qui existeraient entre Merah et Al-Qaïda, comme on peut le lire dans un article paru sur agoravox, riche en détails, interrogations et explications. lien

Quid de Zahia Mokhtari, l’avocate algérienne du père de Mohamed Merah qui a affirmé détenir les preuves de la liquidation du fils de son client, déclarant : « nous détenons 2 vidéos identiques de 20’ chacune dans lesquelles Mohamed Merah demande aux policiers : « pourquoi me tuez vous (…) je suis innocent, pourquoi m’avez-vous trahi » ». vidéo

L’avocate pense que « Merah a été manipulé et utilisé dans ces opérations par les services français et a été ensuite liquidé pour que la vérité ne voit pas le jour ». lien

On peut aussi s’interroger sur la décision du gouvernement de refuser au Sénat la possibilité d’interroger Squarcini, patron de la DCRI ? lien

En résumé, comment ne pas imaginer une sordide manipulation ?

C’est d’ailleurs ce qu’à fait Yang Jiechi, le ministre chinois des affaires étrangères, évoquant une « manipulation politique ». lien

Aujourd’hui, nombreux sont les candidats à l’élection présidentielle qui s’interrogent sur cette affaire, craignant une manœuvre électoraliste.

De Cheminade qui pense que « d’étranges liens se sont établis (…) entre d’anciens réseaux Al-Qaida, des islamistes (…) et nos propres services  » à Chevènement qui parle « d’instrumentalisation  », en passant par Mélenchon qui « s’est interrogé sur le calendrier des arrestations à l’approche du 1er tour de l’élection  » (lien) appuyés par de nombreux journalistes de la presse régionale et nationale (lien) qui s’interrogent, tout comme les juges du SM (syndicat de la magistrature), (lien) comment ne pas être troublé par toutes ces contradictions qui s’additionnent ? sondage

Comme dit mon vieil ami africain : « ne coupe pas les ficelles quand tu pourrais défaire les nœuds  ».

L’image illustrant l’article provient de « lifebooster.be » 

Olivier Cabanel

Article Ancien

 

« to lose » à Toulouse

Articles sur le même sujet

Un balcon bien encombré

Quand sarkozy dit le contraire de Guéant et Squarcini

Voulait-on Merah vivant ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (137 votes)




Réagissez à l'article

210 réactions à cet article    


  • robin 5 avril 2012 10:39

    Cette affaire pue de plus en plus sinon le terrorisme d’Etat au moins le laisser faire (MIHOP comme on dit en Anglais) par électoralisme.

    Comme j’ai coutume de le dire : On sera définitivement fixés sur le caractère ténébreux et nauséabond de cette affaire quand la police de la pensée médiatique insultera les contradicteurs de la version officielle de cette affaire comme ils ont insulté ceux de la VO des attentats du 11 septembre.

    Je pense que la police de la pensée utilisera les mêmes ficelles énormes du genre qu’elle prétendra qu’on nie l’existence de cette attentat.


    • medialter medialter 5 avril 2012 11:12

      Le pire dans cette affaire est que ce n’est probablement pas Merah qui est l’assassin, comme les témoignages le sous-tendent, en évoquant la corpulence et le tatouage. Raison pour laquelle les commanditaires d’état n’ont jamais voulu qu’il en sorte vivant, et que tout a été fait pour qu’on ne puisse pas récupérer le corps. On est dans la logique du 11 septembre, des innocents sacrifiés pour raison d’état.

      Info-Medialter


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 11:14

      robin

      je suis assez d’accord avec vous,
      et j’espère que la vérité va sortir rapidement du puits...si possible avant le 22 avril ?
       smiley
      c’est ce qu’on appelle de l’optimisme.
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 11:16

      médialter

      c’est possible, mais je pense qu’il y a une autre possibilité :
      que les meurtres de Toulouse et de Montauban ne soient pas du même assassin...
      (même si l’arme était la même dans les deux cas= si il y a un coup tordu, ça reste faisable)
      en tout cas, merci de votre commentaire.

    • Nenuphar Nenuphar 5 avril 2012 17:35

      S’il faut s’interroger sur les commanditaires de cette affaire, il faut également se poser la question : « A qui profite le crime », en gros, le mobile.


      Dans la première, celle des militaires, on pouvait supposer qu’il s’agisse de militants extrémistes de droite ou de nazillons qui tuaient des muslms « d’apparence », comme le décrivait notre inénarrable candidat à la présidentielle, Nicolas Sarkozy de Nagy-Bosca, d’origine hongroise, alors qu’au contraire, celle des écoliers étaient clairement et seulement orientée vers l’extrémisme musulman. 

      Dans la première affaire, les muslims tués, bien qu’étant des soldats se battant pour le pavillon national, aucun tintamarre des merdias, une petite enquête, petite par la taille de la troupe mis à disposition pour tenter l’élucider, alors que dès l’annonce de la seconde, oh mazette, ces mêmes merdias ont gonflée l’info à bloc, probablement invités à le faire par qui vous savez, cité dans ce commentaire, et illico presto, la piste islamiste est toute indiquée pour désigner l’horrible meurtre. Ben voyons, c’est plus commode et ça rapporte gros très gros même puisque la réélection de l’incendiaire est quasiment dans les poches.

      A qui donc profite le crime et quel est donc le mobile ?

      Amha, je ne vois que Sarko qui soit le gagnant. La palisse me diriez vous ! Oui, mais pour les muslims « d’apparence », admettons et passons, les pauvres peuvent bien être sacrifiés sur l’autel de la nation ; ils ont choisi leur camp, qu’ils assument donc, même dans l’au delà, mais pour les petits juifs ? Juste pour se faire réélire, ils auraient ét sacrifiés ? Et « Bibi », le sanguinaire, le va-en-guerre, aurait accepté cette tuerie, sans sourciller ? Voyons, voyons, « on prend vraiment les enfants du bon dieu pour des canards sauvages », prêts à gober ces balivernes.

      Les ordonnateurs sont les principaux responsables de cette tuerie puisqu’ils sont les principaux bénéficiaires ; le premier est Sarko qui devient favori à sa réélection et les seconds sont l’entité sioniste qui, non seulement a pour habitude de ce type manœuvre mais qui plus est, recherche à enfoncer les musulmans, les stigmatiser dans leur ensemble, en France, où justement, Sarko avait déjà enclenché ce processus qui compte justifier par le crime des petits enfants juifs. Les muslims tués, on en a rien à faire !

      Peu importe la méthode et les dégâts, seul le résultat compte. Réélection et stigmatisation.

      Vive la ripoublique ! 

    • kako 5 avril 2012 20:31

      Pas pour raison d’état, mais pour convenance personnelle !!!


    • SamAgora95 SamAgora95 5 avril 2012 21:52

      La question est ! pour quel état exactement ? A première vue je dirais que ce n’est pas la France.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 avril 2012 10:42

      À l’auteur :
      À tous ces dysfonctionnements éventuels, il convient d’ajouter ceci :
      Merah : Il aurait pu être arrêté après son tout premier assassinat !
      ce qui aurait épargné 6 vies innocentes (et deux personnes grièvement blessées).


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 11:17

        jp Llabres

        c’est ce que j’ai évoqué dans l’article précédent (to loose à Toulouse)
        nous sommes donc bien d’accord.

      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 avril 2012 12:00

        Par olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.51) 5 avril 11:17
        « Toutes ces interrogations posent donc problème : pourquoi, après les deux premiers attentats, a-t-on laissé sans surveillance cet homme qui représentait un danger avéré, sachant que l’arme était la même que celle qui avait tué les parachutistes, qu’il était connu des services de police, ce qui aurait pu permettre d’éviter au moins le massacre de Toulouse. »

        Tirant les conclusions s’imposant des déclarations de Bernard Squarcini, j’ai pris l’initiative d’affirmer que Merah, après son premier assassinat du 11 mars, à Toulouse, aurait pu être neutralisé (vif ou mort) avant ses 2 nouveaux assassinats du 15 mars à Montauban.

        À cette nuance près, nous sommes parfaitement d’accord.



      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 13:12

        JP Llabres

        oui, c’est exact,
        l’assassin du premier militaire aurait pu être neutralisé des cet instant, à condition qu’il s’agissait bien de Merah...
        et je crois qu’il y a de nombreux doutes la dessus.
        corpulence, teint pale, yeux bleus...et couleur de la moto, 
        enfin, tout celà est décrit dans l’article.
        s’il s’agit d’une manipulation, les meurtriers ont pu être différents, même si l’arme était la même.
        par contre, vu que Merah était manifestement connu des services de policie, (qu’il soit complice ou pas de la DCRI), le crime de Toulouse aurait pu être évité.
        merci de votre réponse. 

      • Emmanuel Aguéra LeManu 6 avril 2012 08:14

        Peu importe les détails ; on nous enfume, et on le sait ; on nous prend pour des cons ; les tours, DSK, Mérah, la Syrie, on nous enfume partout ;
        Tiens, Olivier, tu vas certainement nous faire une tartine du « incident » (pardon : niv1 = anomalie) de ce matin... Une pompe en carafe dans le circuit de refroidissement d’un réacteur... Indéniable, c’est une anomalie. Comme le feu dans le même réacteur, niveau 1 je vous dis...
        Ceci dit, transformer un C en O, c’est pas dur, l’archi !


      • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2012 13:39

        lemanu

        oui, pour « l’incident » de Penly, je me suis mis à l’ouvrage
        il devrait etre publié lundi...
        à+
         smiley

      • gaijin gaijin 5 avril 2012 11:27

        en tout cas une chose est sure
        pour ceux qui auraient encore des doutes
        le bricolage et les incohérences de cette affaire valent une signature


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 11:45

          gaijin

          c’est vrai que tout ça manque singulièrement de professionnalisme.
           smiley

        • posteurfou posteurfou 6 avril 2012 07:45

          J’ai 54 ans et je vous assure que j’ai du mal à croire qu’un gouvernement puisse agir ainsi , peut etre allez vous penser que je suis naif ? mais avouez que ce genre de chose est dur à croire !

          dans quel monde vivons nous ? que vont devenir nos enfants ? je dois vous sembler bien juvénil mais je vous assure que ce genre de trucs me fait peur ,

          Merci pour votre article ..CRDT ..


        • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2012 13:41

          posteurfou

          c’est vrai que c’est énorme, mais ce ne serait pas hélas la première fois...
          je crois surtout que sarko a la pétoche, car s’il ne repasse pas, c’est devant les juges qu’il devrait se trouver bientot.
          merci de votre commentaire
           smiley

        • joletaxi 5 avril 2012 11:36

          amis du club ReopenMera bonjour

          ça fait du bien de retrouver les inspecteurs du net

          et comme Reopen 9/11 pédale un peu dans la semoule ces derniers temps, c’est un bonheur d’avoir à nouveau une mine inépuisable d’articles de nos inspecteurs gadget.

          Bon ,pas grand chose comme innovation dans le raisonnement,on retrouve les mêmes poncifs :

          une manipulation à but politique.

          On cherche toujours le cheminement de pensée qui aurait conduit Bush, et ses acolytes, de liquider 3.000 américains pour aller faire une incursion en Irak ?

          On cherchera ici aussi quelles pourraient bien être les stratégies de monter un coup à nouveau aussi risqué pour fort aléatoirement regagner 2 points dans les sondages ?

          Fort heureusement, ici, pas de nanothermites, pas de scooter holographique,pas de gens qui disparaissent, mais des bobards, des ragots, des approximations, bref de la calomnie.

          ¨Pas étonnant que le petit chimiste en apesanteur se plonge avec délices de cet égout.

          Par contre des vrais criminels, j’en ai, bon ce sont des écolos alors ça compte pas, mais tout de même

          http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/03/10/1980849_des-digues-des-poissons-et-des-hommes.html

          allez les gars, creusez, labourez,c’est le fond qui manque.... le plus


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 11:44

            mon pauvre jo

            vous avez quitté votre bac à sable !!!
            c’est pas bien.
             smiley

          • gaijin gaijin 5 avril 2012 11:48

            jo
            une fois de plus vous avez raison
            les manipulations politiques n’existent pas
            les gouvernants ( qui n’ont jamais lu machiavel) disent toujours la vérité
            se poser des questions est indigne des citoyens d’une démocratie
            ............
            répétez après moi :
            zéro + zéro = smiley


          • joletaxi 5 avril 2012 13:04

            révisez vos classiques bon sang

            zéro la tête à Toto, comme zéro mort à Fuku


          • stereo 5 avril 2012 13:18

            Il faut croire que dès le berceau TF1 fut votre seule culture et horizon !...


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 15:39

            stéréo

            faut pas en vouloir a jo,
            dans sa prime jeunesse, on l’a bercé un peu trop près du mur,
            ça laisse apparemment des traces.
             smiley

          • sinique sinique 5 avril 2012 19:26

            « On cherche toujours le cheminement de pensée qui aurait conduit Bush, et ses acolytes, de liquider 3.000 américains pour aller faire une incursion en Irak ? »


            Le cheminement de la pensée de Bush ( pour peu qu’elle existe ! ) , semble aussi simple à suivre que le votre ....
            J’adore le ton toujours supérieur de ces gens qui se moquent de tous ceux qui refusent d’être des moutons goinfrés de versions officielles largement plus irréalistes que bien des pistes évoquées ...Et oui , la réalité qui s’entête à dépasser la fiction !! 

          • SamAgora95 SamAgora95 5 avril 2012 22:14

            « On cherche toujours le cheminement de pensée qui aurait conduit Bush, et ses acolytes, de liquider 3.000 américains pour aller faire une incursion en Irak ?  »


            Vous portez la réponse en vous même ! 

            Qu’est ce que vous pensez des guerres contre le terrorisme (500 000 enfants affamés et tués en Irak), des pays et leurs habitants ravagés (Libye, Afghanistan). 

            ça ne vous fait rien, car les gentils Américains ont tués des terroristes monstrueux !

            Et bien voilà le cheminement de pensée qui a conduit ces malades a sacrifier des personnes innocentes ! 
            PRODUIRE DES PERSONNES COMME VOUS, Incruster de haine, et insensibilisé à la douleur de l’autre, c’est normal puisque se sont des monstres qui ont mérités leur sort.

            Si ça a marché sur vous, alors ça marchera sur des millions, des milliards d’autres, voilà leur but ! vous faire manger de la merde avec le sourire, vous faire accepter le massacre d’enfants, la colonisation sauvage, le vole de richesse, la destruction de la diversité humaine, la mise en esclavage, en suscitant la haine.

            Réveillez vous !!!


          • JL JL1 5 avril 2012 11:45

            Bonjour Olivier,

            en effet, vous avez raison : enlevez « l’affaire Merah », et la coïncidence des ces arrestations et de tout ce tintamarre avec les élections prend tout son sens : tout faire pour éviter le vrai débat.

            Outre qu’il est évident que le crime de Merah profite au sortant dont le programme est résumé par cette implacable formule : « son bilan en pire », cette affaire dans son ensemble prouvera, si Sarkozy était réélu, que décidément la démocratie est impossible avec les grands médias que nous avons.

            Si le peuple de TF1 savait ce que nous savons tous ici, Sarkozy ne devrait pas faire un score plus élevé que celui de Philippe Poutou : c’est à peu près le pourcentage de ceux qui voteraient encore UMP en toute connaissance de cause.


            • jaja jaja 5 avril 2012 11:59

              Pour une fois bien d’accord avec JL1. D’ailleurs le score de tous ces politocards qui ont participé à des gouvernements de droite comme de gauche, qui nous l’ont bien mis profond, devrait étonner toute personne sensée.... Qu’ils puissent encore apparaître comme des alternatives est à hurler de rire......

              Votons Philippe Poutou qui lui est honnête et en prime parle d’exproprier les banquiers et de vraiment s’en prendre aux capitalistes.....


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 13:13

              JL

              je partage totalement et remercie.

            • jluc 5 avril 2012 14:57

              « ...tout faire pour éviter le vrai débat. » Oui ! Et même plus :

              Sarko et sa bande peuvent raconter tous les mensonges possibles, se contredirent, être dans la plus grande incohérence, que leur importe (de toute façon personne ne pourra prouver quoi que ce soit, sans véritable enquête judiciaire). Il leur faut occuper tout l’espace médiatique, même avec les pires fourberies. Et tant mieux si personne ne s’y retrouve.

              Car, on n’aime que ce que l’on connaît et on a peur de ce que l’on ne connaît pas.

              au dernier moment, l’électeur qui a peur de mal voter (ou a peur tout court), votera pour celui des candidats qu’il connaît le plus, ou-et celui qui lui fait le moins peur, celui qui a tout fait pour le rassurer avec un max de promesses de circonstances (et de frappes antiterroristes rapides)

              Si en plus, on pousse les médias à ne pas organiser de débat, l’électeur reste dans l’affect....


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 15:42

              jluc

              c’est tout à fait ça, 
              j’ajoute que comme les personnes agées votent parait-il en priorité pour sarko, et qu’ils sont particulièrement sensible à « la peur de l’étranger », la soi-disant insécurité, il y a la un potentiel de voix non négligeables...

            • jluc 5 avril 2012 21:10

              comme les personnes âgées votent parait-il en priorité pour Sarkozy

              Oui, j’ai constaté que les personnes âgées qui restent toute la journée devant Antenne 2, aimaient beaucoup Sarko, et ne comprenaient pas pourquoi on le critiquait.

              Mais pas toutes


            • Deli 5 avril 2012 11:55

              Ils sont venu à l’Alma hier, quartier de Roubaix. Les jounalistes étaient là avant les policiers...je pense que ça résume la situation...

               


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2012 13:14

                Deli

                ça n’est pas sans rappeler l’affaire du gare parisienne (st Lazare ?) pour laquelle des journalistes avaient été prévenus, et pour laquelle, le délinquant était un comédien.


              • Soi Même 5 avril 2012 11:57

                Hier j’ai trouvé sur le net une réflexion qui manque pas de bon sens.

                < Maintenant, de nombreux amis autour de moi croient que c’est vraiment ce Mohammed Merah qui est l’auteur de ces meurtres. Pourquoi pas. Mais dans ce cas, il faut le considérer comme un agent d’une organisation étatique ou privée capable de former un tel individu, de lui donner des objectifs clairs et précis, des modes opératoires, de lui donner les moyens financiers (5) et de le sacrifier pour « la bonne cause ». Car j’insiste encore là-dessus, ces meurtres ne sont pas l’œuvre d’un amateur. Il aurait pu se former à titre individuel en fréquentant divers école de tirs, en faisant des stages particuliers, mais je pense que la D.C.R.I. en aurait eu vent. Donc il y a bien une organisation derrière ce Merah. Et qui dit organisation, dit objectifs (politiques en l’occurrence) à la hauteur de tels risques. Et si on cherche le mobile du crime, en cette veille d’élection présidentielle, il est difficile de penser à autre chose qu’à la manipulation des masses en vue de les mouvoir dans un sens précis, de les faire voter pour les candidats choisis et servent certains intérêts. Ces meurtres, ces « tueries », ont été comme les aboiements et les coups de dents du chien de berger qui rassemble et dirige le troupeau de moutons bêlants là où le berger lui ordonne. Les moutons sont « libres » tant qu’ils restent dans le troupeau, mais dès qu’ils s’éloignent du troupeau, ou pire, dès que le troupeau souhaite prendre une autre voie, les chiens sont là pour leur faire peur. Et ça marche. C’est aussi vieux que le monde…

                Donc, pour résumer, engagez un tueur professionnel. Faites-lui commettre des assassinats destinés à choquer l’opinion publique juste un petit mois avant les élections présidentielles. Sélectionnez auparavant un jeune merdeux, fantasmant plus ou moins sur les djihadistes et en se masturbant toute la journée sur des vidéos sordides de Tchétchènes décapitant des infidèles, et armé (pourquoi pas les lui vendre ?) de pistolets (du même modèle bien sûr que les assassinats). Et attendez quelques jours. Quand l’opinion public est gonflée à mort, envoyer vos pitbulls débiles l’éliminer, mais en ayant pris soin d’annoncer auparavant haut et fort que vous avez récupéré tous ses aveux avec force détails. Le travail est fait. Ne reste plus qu’à palabrer et à s’exhiber pour se faire élire au nom de la défense des citoyens contre les extrémistes, les méchants, les terroristes, les salopards, les agitateurs, les merdeux, les antisociaux, les étrangers, pourquoi pas contre les musulmans (ah, pardon, les islamistes) et finalement contre tout le monde entier (mais pas contre les Américains, car on ne peut pas se faire élire si on est contre eux…). Et une fois élu, on aime tout le monde, tout le monde devient beau et gentil, et on s’assure alors de réprimer sévèrement les racistes, les négationnistes, tous ces pauvres cons qui n’aiment personnes et qui sont toujours contre tout le monde, bref les gars qui nous ont élus car ils croyaient qu’on était de leur côté, qu’on était comme eux, les gens qui croyaient que l’on voulait faire de notre pays une nation… Les pauvres crédules !

                 

                À bon entendeur.>

                Pour ceux qui doute pas de la version officielle, cela est exécrable de lire c’est extrait.



                • morice morice 5 avril 2012 15:22

                  cessez de polluer le net avec vos liens d’extrême droite putassière, ou donnez vos références : vous nous les cachez car vous savez très bien que c’est du néo-nazi, cette merde..


                  en somme, vous n’avez même pas le courage de vos opinions. 

                  la référence de votre saloperie caractérisée : un site d’extême droite !!!


                  que les lecteurs regardent la liste à droite des liens : ce sont les pires ordures du net.

                • Soi Même 5 avril 2012 17:17

                  Faux, rien à voir avec votre site. Chercher je suis sur que vous allez trouver !
                  Il n’a rien d’extrêmes droite, juste du bon sens !

                  Je ne vous fait pas confiance pour la définition d’extrême droite, car tout ce qui va à l’encontre de votre pensé orthodoxe, est fasciste, néo-nazisme, raciste, antisémite, complotiste, Islamiste

                  Toute pensé, qui sort de l’originaire et qui va à contre courant du ton officiel, à ce label de fasciste, néo-nazisme, raciste, antisémite, complotiste, Islamiste, à ce demandé si le fait de vouloir s’avoir la vérité, d’avoir l’exigence de la vérité, est une gageure.

                  Étant donnez que chez toi ouvrir les écoutille est plus dur à faire que dans un sous marin , je te conseille de lire se texte.

                  LE DÉCLIN DU COURAGE Date:1978 | 6 | 8                    Sélection et mise en page par l’équipe de Perspective Monde

                  Extraits du discours prononcé par Alexandre Soljénitsyne, prix Nobel de littérature(1970) à Harvard le 8 juin 1978. Il condamne alors les deux systèmes économiques -le communisme et le capitalisme. Il dénonce surtout la chute spirituelle de la civilisation.

                  http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1680

                  Toi le moraliste, le berger de la bien séance, le génie de Chaude-rivière, avec ce texte on deviens modeste et si cela n’est pas le cas, c’est que tu traîne un sacré boulet.


                • Soi Même 5 avril 2012 18:39

                  Prie sur le même site qui montre bien qu’il n’a rien avoir avec tes merdouilles, qui te fait existé.

                  « Les bombes-fusées qui tombaient chaque jour sur Londres étaient probablement lancées par le gouvernement de l’Océania lui-même, juste pour maintenir les gens dans la peur ”. »

                  George Orwell, 1984

                  Dans le monde du spectacle de la marchandise où les intérêts agissants de la dictature démocratique des Mafia de l’argent sont à la fois si bien et si mal cachés, il convient toujours pour saisir les mystères du terrorisme d’aller au-delà des rumeurs médiatiques policières puisque le protègement des secrets de la domination opère continûment par fausses attaques et véridiques impostures.

                  Le leurre commande le monde du fétichisme de la marchandise et aujourd’hui d’abord en tant que leurre d’une domination qui ne parvient plus à vraiment s’imposer au moment où l’économie historique de la crise manifeste explosivement la crise historique de l’économie elle-même.

                  Du meurtre d’Aldo Moro par les Brigades rouges étatiques aux attentats pentagonistes du 11 septembre et en passant évidemment par les tueries calculées de Toulouse et de Montauban, la société du spectacle de l’indistinction marchande ne cesse de s’éminemment montrer comme le monde de l’inversion universelle où le vrai est toujours réécrit comme un simple moment nécessaire de la célébration du faux. Derrière les figurants, les obscurs tirages de ficelles et les drapeaux factices, les vrais commanditaires sont adroitement camouflés puisqu’ils résident invariablement dans ces lieux impénétrables et énigmatiques, inaccessibles à tout regard, mais qui du même coup les désignent par cette ruse de la raison qui rend précisément percevable ce qui se voulait justement in-soupçonnable.

                  Le masquage généralisé se tient derrière le spectacle qui donne ainsi à infiniment contempler quelque chose en tant que complément décisif et stratégique de ce qu’il doit empêcher simultanément que l’on voit et, si l’on va au fond des choses, c’est bien là son opération la plus importante ; obliger à sans cesse observer ceci pour surtout ne point laisser appréhender cela.

                  Par delà chaque tueur fou opportunément manipulé dans les eaux troubles du djihadisme téléguidé, existe, en premier lieu, l’incontournable réalité du gouvernement du spectacle de la marchandise lequel dorénavant possède tous les moyens techniques et tous les pouvoirs gestionnaires d’altérer et de contre-faire l’ensemble de la production sociale de toute la perception humaine mise sous contrôle. Despote absolu des écritures du passé et tyran sans limite de toutes les combinaisons qui arrangent le futur, Big Brother pose et impose seul et partout les jugements sommaires de l’absolutisme démocratique des nécessités du marché de l’inhumain.

                  On commet une très lourde erreur lorsque l’on s’exerce à vouloir expliquer quelque attentat en opposant la terreur à l’État puisqu’ils ne sont jamais en rivalité. Bien au contraire, la théorie critique vérifie avec aisance ce que toutes les rumeurs de la vie pratique avaient si facilement rapporté lors des très enténébrées disparitions de Robert Boulin et de Pierre Berégovoy. L’assassinat n’est pas étranger au monde policé des hommes cultivés de l’État de droit car cette technique de mise en scène y est parfaitement chez elle en tant qu’elle en est désormais l’articulation de l’un des plus grands quartiers d’affaires de la civilisation moderne.

                  Au moment arrivé de la tyrannie spectaculaire de la crise du capitalisme drogué, le crime règne en fait comme le paradigme le plus parfait de toutes les entreprises commerciales et industrielles dont l’État est le centre étant donné qu’il se confirme là finalement comme le sommet des bas-fonds et le grand argentier des trafics illégaux, des disparitions obscures et des protections cabalistiques.

                  Plus que jamais, il est temps d’en finir avec toutes les mystifications et tous les malheurs historiques de l’aliénation gouvernementaliste afin de commencer à pressentir la possibilité de situations humaines authentiques.

                  Des êtres humains sans étiquette.



                • lebreton 5 avril 2012 21:15

                  une tres belle illustration de cette vérité qui ne devrai échapper aux gens honnêtes ,,je veux pas dire aux honnêtes gens qui peuvent se laisser abuser par la presse ,celle dévouée au pouvoir ,mais a tous les autres ,ceux qui voient toute cette affaire comme digne du grand banditisme ,sauf que c’est politique ,mais on sait bien ,qui en réalité se cache derriere tout ça ,et la droite dans ce pays ,n’est pas a un crime prés , du style noyé dans en verre d’eau ,j’arrete avant que le raid ne vienne me tuer comme une mouche ,si ça m’arrive aider moi !!!! 


                • Raffaello 5 avril 2012 21:45

                  Oui plein de choses clochent : descriptions de type blanc, corpulent, etc, liens avec Squarcini (il aurait été ds le rôle d « huggy les bons tuyaux »), les cadavres qui disparaissent, les preuves vidéos aussi, l’élimination physique alors qu’il aurait pu être chopé vivant, etc. Comme d’hab la non transparence et le « circulez y a rien à voir » alimentent une paranoïa justifiée : pourquoi nous diraient ils la vérité cette fois ci après tant de mensonges passés. La question mérite d’être posée..

                  Après, la plaque c’est une fausse piste, tout malfrat modifie une lettre de sa plaque pour se dissimuler. Je ne vois pas aussi en quoi ces qq meurtres nécessitent une organisation si exceptionnelle, c’est pas le 11 septembre ! Presque tout le monde peut techniquement trouver des armes, un scooter et le faire.

                  Enfin bref, c’est pas de sitôt que nous saurons quelque chose de sûre sur cette triste affaire, Mieux vaut concentrer son énergie à essayer de comprendre comment pourrait on peut être un jour gouverner nous mêmes, des gens du peuple, et non pas des riches nantis pervers. Au lieu de jouer à Cluedo sur la toile avec des bribes. A part si une équipe de journalistes honnêtes et motivée se sent d’enquêter de prêt, ou des gens de Toulouse trouver des infos de premiere main : voisins, amis, gens du quartier, policiers, etc. Ils n’ouvriront pas le coffre des archives, ni sur ça, ni sur bien d’autres affaires, c’est à nous de leur arracher la clef.

                  @Morice
                  Tous ces sites ?? Des crapules d’extrêmes droite ?? ’Fatch’de"con, ils sont nombreux ! Aaaaah les gremlin’s ! ils se multiplient, les petits monstres !!! Faudrait il qu’on s’enterre ?

                  Et lui, il est d’extrême droite aussi ???
                  http://www.youtube.com/watch?v=M2ADw7hZiT0


                • CARAMELOS CARAMELOS 5 avril 2012 12:50

                  Je suis un peu conne , je sais, mais Mohamed est-il mort ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès