Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Société > Les groupes de pression existent et sont connus, ils ne se cachent (...)

Les groupes de pression existent et sont connus, ils ne se cachent pas

Les textes conspirationnistes jugés fondateurs remontent à la Révolution française. Ils sont nés dans les milieux catholiques et monarchistes qui voyaient leur monde s’écrouler. Au XIXe siècle, ce sont les puissances souterraines et les sociétés secrètes qui sont accusées de fomenter des complots. Les jésuites, les francs-maçons et les juifs constituent les trois cibles favorites. Jusqu’en 1950, la majorité des théoriciens viennent de l’extrême droite. Les thèses conspirationnistes trouvent un meilleur écho en période de crise. Ainsi, la fin du XIXe siècle où les années 1930 ont été des périodes favorables à la naissance de ces textes. Ces théories ont également été parfois créés pour influencer les politiques, comme « Les Protocoles des sages de Sion », l’un des plus fameux textes conspirationnistes, diffusé en 1901, et réalisé par la police secrète tsariste. Cet ouvrage était destiné à manipuler le tsar pour l’influencer sur la politique extérieure de la Russie.

 La théorie de « la théorie du complot » telle qu’elle est construite est un vaste fourre-tout où l’on peut retrouver aussi bien des militants politiques de gauche comme de droite, des journalistes ou même des scientifiques. Il y a quand même une grande différence entre être conspirationniste à la sauce « protocole des sages de Sion » et remettre en cause les versions officielles parfois simplistes des autorités. Douter est un réflexe positif. Être sceptique ne signifie pas forcément être conspirationniste. Cela peut être la volonté de comprendre un événement, officiel ou non pour lesquels parfois il existe un certain blackout.

Regardez les conférences de l’historienne Annie Lacroix Riz, sur le rôle des banques dans la seconde guerre mondiale, et lisez son livre « le choix de la défaite ». Penchez vous sur le rôle des banquiers dans notre société, et le rôle de la BCE. Alors, c’est un complot ? En quelque sorte oui, mais je crois surtout que leur force ce n’est pas tant leur pouvoir de créer des crises qu’ils ne pourraient contrôler, que leur capacité à s’en servir, comme l’a bien décrit Naomie Klein dans la « stratégie du choc ».

Les groupes de pression existent et sont connus, ils ne se cachent pas. Ils sont autoproclamés sans concertation, ils ne sont pas élus : G8, G20, OMC, FMI, OTAN, ONU, Commission Européenne, …. et les médias participent à leur propagande. Ce n’est ni plus ni moins qu’un complot contre les pauvres (individus ou nations). C’est un complot à ciel ouvert, et même si des organisations comme les Bilderberg existent réellement, ce ne sont peut-être que des leurres comme ceux que l’on utilise pour détourner les missiles de leur objectif. La théorie du complot est aussi un moyen de dépolitiser les individus en leur faisant croire que des forces « obscures » contre lesquelles on ne peut rien dirigent le monde. Alors en attendant on cherche des boucs émissaires : juif, arabe, franc-maçon, communiste… et on se replie sur des symboles religieux ou nationalistes. Souvent derrière ces théories, il est aisé de retrouver l’obscurantisme complotiste cher à l’extrême-droite.

Il a toujours existé des lobbies et des organisations qui cherchent à peser sur les prises de décision politiques et économiques. Le conspirationnisme permet d’expliquer ce que l’on n’admet pas, en faisant correspondre ses thèses avec la réalité qui devient de fait une preuve que le complot existe ! Rien n’est écrit, les vrais conspirationnistes, ce sont ceux qui échafaudent des théories fumeuses pour faire parler d’eux. Ce sont des espèces de gourous qui profitent de leur charisme pour semer la confusion dans les repères politiques d’un public qu’ils manipulent. 

Ne nous divisons pas, battons nous ensemble, car qu’on les appelle " Illuminatis", "Trilatéral ", "Kasset 21" ou " S&B ", au final ce sont simplement des capitalistes. Le seul réel complot qui existe, c’est celui des riches contre les pauvres, celui du capital contre le travail, celui de la finance contre les peuples : c’est le système capitaliste ! Ne nous laissons pas embarquer dans les délires de personnages dont le seul but est au final de nous diviser et de détourner notre colère au profit de la classe dominante, afin de perpétuer le système.

Dieudo PADONEY

« Tout pouvoir est une conspiration permanente »… Honoré De Balzac

CONDITIONNEMENT, COMPLOT et MANIPULATION


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 6 janvier 19:00

    Il n’y a pas de théorie du complot. Il n’y a que des complots et des comploteurs. Naturellement, ce sont eux qui ont inventé « la théorie du complot ». Tout comme il n’y a pas de complotistes mais simplement des gens sensés qui doutent et ne gobent pas les mensonges et la propagande des merdias.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 6 janvier 19:16

      @troletbuse

      Pas mal trouvé comme raisonnement... circulaire !


    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 8 janvier 18:17

      @troletbuse

      Il y a surtout les complots des comploteurs qui accusent les citoyens de complotisme dès lors qu’ils n’acceptent pas d’être pris pour des neuneus.


    • robin 6 janvier 19:50

      Si les groupes de pression n’ont rien à cacher pourquoi les médias sont-ils d’une discrétion de violette sur les activités notamment du Bilderberg et allant même jusqu’à nier son existence par le passé pas si lointain et que Rockefeller les en avait d’ailleurs félicité dans une citation célèbre ?



      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 janvier 07:29

        @robin
        Ce qui se discute au Bilderberg, c’est l’élaboration des « éléments de langage » qui vont permettre aux médias de nous enfumer...


        Chomsky : les 10stratégies de manipulation des masses :
        - la distraction et la diversion
        - créer des problèmes, puis offrir des solutions
        - la dégradation progressive, c’est le système des cliquets, chaque réforme en amène une autre.
        - utiliser les réformes en différé.
        - s’adresser au public comme à des enfants en bas âge
        - l’émotionnel plutôt que le rationnel
        - du bon usage de la bêtise et de l’ignorance
        - la médiocrité à encourager
        - remplacer la révolte par la culpabilité
        etc
        Il faut bien que les décideurs et les médias se mettent d’accord sur les formulations à adopter en fonction des évènements en cours...

      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 6 janvier 21:31

        En Anglais, « groupe de pression » se dit « lobby ».

        Non seulement ils ne se cachent pas, mais ils ont leurs hommes et leurs bureaux au parlement européen, à la commission européenne, dans certains ministères français (les laboratoires pharmaceutiques au ministère de la santé), et bien sûr dans tous le pays anglo-saxons où il s’agit d’un usage culturel qui est devenu une seconde nature.

        • Arthaud Arthaud 7 janvier 02:52

          @M de Sourcessure


          En Anglais .. oui, oui, ce sont bien les Anglais qui, avec les milieu F.M :. du Diabolique Duc d’Orléans ont fait déclencher la « révolution française » .. 

          Les « Anglo-saxons » sont des « organisateurs » nés, regardez Napoléon ! Le boulot terminé .. 

          Et puis après bien sur, après encore .. bien plus encore .. Clémenceau chez Lloyd George pour payer l’addition ..

          Vous dites : il s’agit d’un usage culturel qui est devenu une seconde nature.

          Parfait. Mais qui voit comme vous et moi ? Qui questionne le fait que des patrouilles américaines sont dans les rues de Bagdad ou Benghazi, et qu’il n’y a pas de patrouilles irakiennes dans les rues de Miami ?

          Nous sommes de fieffés complotisses Monsieur de Sources sûres, de retords complotisses 


        • Shawford Shaw42 7 janvier 03:03

          @M de Sourcessure

          complotisTes smiley


        • Arthaud Arthaud 7 janvier 03:20

          @Shaw42 et à Monsieur de Sources Sûres


          Non .. non .. j’insisse ! on dit complotisse

        • Shawford Shaw42 7 janvier 05:17

          @Arthaud

          ah j’ay suis, compotisent

          voui monsieur, d’immenses champs de compote de pomme, d’ici au Groland smiley smiley smiley


        • Passante Passante 7 janvier 09:52

          @Shaw42


          non non arthaud a raison
          dans le sens complotiche même..
          d’ailleurs tu prends arthaud,
          tu le revêt d’une toge, orange,
          tu lui fais commencer tous ses speeches
          par : « I have a dreaaaam !... » (grandiloquent)
          tu le parachutes sur la côte ouest, et ?
          un an après, tu ramasses :
          milliardaire il est ! 
          gourou de ces hautes dames ,en esprit,
          les californiennes.


        • vesjem vesjem 6 janvier 22:43

          @Bobby (excuse , çà fait un peu Lobby)
          cher Bobby , tu serais pas un peu complotiste « anti-complotiste » ?


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 janvier 07:38

            L’auteur ne donne pas une liste exhaustive des complots en cours...
            Il y a par exemple tous ceux qui se gardent bien de faire connaître les articles des Traités européens, qui empêchent n’importe quel gouvernement de mener des politiques dans l’intérêt général de leur peuple.
            Exemple les articles des Traités les plus toxiques, publiés par l’ UPR, mais jamais repris par d’autres Partis politiques.


            Il y a aussi la longue liste des Partis politiques qui nous promettent depuis plus de 30 ans « Une Autre Europe à la St Glinglin... » histoire de faire patienter les mécontents...
            Un complot peut donc en cacher un autre...
             

            • Le421 Le421 8 janvier 13:32

              @Fifi Brind_acier
              Je n’appelle pas cela « complot », c’est un peu réducteur.
              Je parlerais de volonté politique.
              Le complot tient sa base dans un nombre réduit et non extensible d’individus agissant en secret.
              La volonté politique ouvre ses bras à quiconque veut bien partager la même vue des choses.
              Mais bien sûr, ça « gicle » beaucoup moins que « complot ».
              Certains partis se gobergent de grands mots qui moussent et débités à l’envi pour mieux éblouir le gogo de base. Je ne cite personne !!  smiley


            • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 8 janvier 18:31

              @Le421

              Je pense qu’actuellement la politique réduite à sa plus simple expression : être élu pour occuper des sièges et toucher les subsides qui en découlent, est en elle-même un complot permanent contre le PEUPLE !
              Je trouve que le mot complot résume bien à lui seul les vulgates politiques et décisionnelles des élus. Quant à « agir en secret », ils savent très bien le faire, exemple : TAFTA où aucun journaliste n’était invité à en parler et en débattre pendant leur petite séances plénières au parlement européen, où d’un commun accord, ils ont voté pour.


            • zygzornifle zygzornifle 7 janvier 12:36

              pression amène répression .....


              • Jean Keim Jean Keim 7 janvier 16:21

                Si complot(s) il y a, il(s) provienne(nt) de la position privilégiée dans laquelle certains se retrouvent de par leurs activités, leur talent et leur sens de la moralité.

                La richesse donnent l’envie du pouvoir et la richesse aspire les richesses comme un maelström dont ils sont l’entonnoir
                Les riches bien entendu se fréquentent entre eux, échangent de fructueuses idées et ils ourdissent des stratégies concertées pour accroître leurs pouvoirs et assoir leurs positions afin d’assurer leur avenir. 
                Seulement tôt ou tard certains voudront le pouvoir sans partage, comme César qui a éliminé lors du triumvirat ses rivaux Crassus et Pompée, là est notre espérance, seulement cela prendra encore du temps et il y a l’impondérable.

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 janvier 19:39

                  @Jean Keim
                  Le problème, c’est que le peuple n’est pas organisé de manière à constituer un contre -pouvoir...


                • Jean Keim Jean Keim 7 janvier 21:38

                  @Fifi Brind_acier
                  Si j’osais je dirais bien que remplacer un pouvoir par un autre fera à terme toujours de notre planète un lieu impossible à vivre.

                  Non décidément les idées changent ou peuvent changer mais pas les consciences ... pourquoi une classe de la société devrait-elle imposer son point de vue aux autres, le pouvoir nivelle par le bas, la vulgarité rapidement pointe le bout de son nez, même la culture raffinée peut être vulgaire.

                • lutinmalin 7 janvier 17:14

                  tient en parlant du groupe Bilderberg ,monsieur Juppé y était à la réunion de juin 2015 .
                  http://www.nouvelordremondial.cc/2015/06/08/liste-officielle-des-participants-a-la-conference-de-2015-du-groupe-bilderberg/


                  • elpepe elpepe 7 janvier 17:23

                    qui décide de faire tomber les gouvernements et pays ????
                    La Roumanie après qu un chat ait été écrasé, le gouvernement Ponta est tombe ????
                    Je suis sur que si demain Hollande devait tomber, il est vraiment mur, il a même pourri sur la branche, pour cela il faudrait juste un pet de mouche
                    PROUUT, marche pas avec moi


                    • Jean Keim Jean Keim 7 janvier 18:02

                      @elpepe

                      La chute de Hollande ne résoudra rien, les remplaçants ne manquent pas.


                    • lsga lsga 7 janvier 18:34

                      un très bel article.
                      Rappelons quand même qu’en France, 90% des grands patrons (y compris des médias) sont Catholiques.


                      • OMAR 7 janvier 19:24

                        Omar9

                        Robert Gil  :"Les groupes de pression existent et sont connus, ils ne se cachent pas. Ils sont autoproclamés sans concertation, ils ne sont pas élus : G8, G20, OMC, FMI, OTAN, ONU, Commission Européenne,...".

                        Vous avez omis l’AIPAC aux USA :
                        https://blogs.mediapart.fr/jean-francois-goulon/blog/260714/l-aipac-et-la-politique-israelienne-sans-morale-des-usa

                        et aussi le CRIF en France où celui qui ne vient pas à son diner sera mangé par le loup....
                        http://www.panamza.com/040314-crif/

                        Mais je sais que votre omission n’est qu’accidentelle....


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 janvier 19:52

                          @OMAR
                          Le plus grand soutien à Israël vient des Évangélistes, ils sont 40 millions aux USA.
                          Ils croient que Jésus va revenir en Israël.
                          « Les Évangélistes américains, alliés extrêmement fidèles d’ Israël »


                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani stux 7 janvier 20:37

                          Mettre au même niveau les jésuites, juifs et Franc-Maçons c’est très limite.

                          Au-delà de leur servitude religieuse, Les Jésuites sont équipés d’une moulinette intellectuelle, notamment la restriction mentale, que les juifs (Vaniteux, racistes, haineux...) et les Franc-Maçons ne posséderont jamais.

                          Quant au théorie complotiste ou conspirationniste, ce n’est absolument pas une pratique exclusivement de l’extrême droite, loin de là.

                          C’est une méthode de dénigrement largement répandu notamment par les faussaires et les manipulateurs (monothéistes, CIA, M.......).

                          Un complot ou une conspiration se valide lorsque le plus dur est fait, c’est à dire identifier les traîtres.

                          Si j’ai bonne mémoire Denis Robert, dans l’affaire Clearstream, son enquête a été qualifiée de méthode conspirationniste....M,D,R quand on sait qu’il a été acquitté et reconnu pour le sérieux de son travail.

                          Les milieux des médias, du journalisme sont vérolés, ça c’est une certitude.

                          Il est une évidence, la France d’aujourd’hui n’est plus entre les mains des français( élites).

                          Comme le disait un ex-ministre des affaires étrangères - Depuis plusieurs années, Israèl est dirigé par une extrême droite la plus radicale. - La France n’est pas arrivée à ce stade.

                          Donc, pour être plus serein et plus recentré, les français devraient politiquement se rapprocher pendant un temps (5) d’un gouvernement aux méthodes plus Giscardienne.....sans plus.

                          Le libre arbitre, le doute et la recherche de la vérité doivent prévaloir, avant tout.



                          • Le421 Le421 8 janvier 13:27

                            Entre parenthèses, et tout à votre crédit, le dernier paragraphe résume parfaitement l’ensemble.
                            Tant que ceux qui ont peu se battrons contre ceux qui n’ont rien, la bataille des nantis sera gagnée.
                            Et ce n’est pas du haut du château de Montretout que viendra la solution, n’en déplaise aux ahuris de tout bord.
                            Seule l’intelligence et la réflexion peuvent vaincre la haine et l’obscurantisme.
                            Et quelle force il faut avoir, quand on est dans la difficulté, pour résister aux sirènes de l’argent.
                            Quoique, paradoxalement, ce sont souvent ceux qui ont beaucoup qui sont le plus enclins à ce fait.

                            Et là, je dis que la notion de partage ne peut être de droite... Ben oui, ben oui !!

                            J’attends de pieds ferme les « anti-assistanat » ou les « anti-spoliation » et leur rengaine...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès