Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les juges sont dans la rue : que pensez-vous de leur mouvement (...)

Les juges sont dans la rue : que pensez-vous de leur mouvement ?

Justiciables, exprimez-vous !

Le 23 octobre 2008, réunis à l’appel des trois principaux syndicats de la magistrature (USM, SM et FO), les magistrats se sont mobilisés.

Selon un article du Monde "ils ont dénoncé "une caporalisation du ministère public", et mis en garde l’opinion contre les "pressions hiérarchiques constantes" qui pèsent sur l’indépendance de l’autorité judiciaire."

Selon les dernières informations, "le mouvement a été très suivi. On comptait près de 300 personnes à Paris, 250 à Bordeaux, 200 à Lyon et une centaine à Toulouse, Nantes et Marseille. Les syndicats ont menacé de poursuivre leur mouvement s’ils n’étaient pas entendus par la ministre et n’ont pas exclu d’avoir recours à la grève."

Le journal Le Monde donne sur son site la parole aux magistrats afin qu’ils fassent part de leur expérience.
Un blog trés connu d’un avcocat a ouvert son espace aux juges afin qu’ils témoignent de leur expérience sur ce blog trés fréquenté, les magistrats se sont exprimés et ont fait part de leur passion pour leur métier, de leurs difficultés quotidiennes par manque de moyens, bref des dysfonctionnements qui ne permettent plus de rendre "une bonne justice".

C’est un malaise profond qui secoue tout l’appareil judiciaire mais au bout du compte c’est le justiciable qui en est la victime.

A ma connaissance aucun média n’a donné la parole aux victimes silencieuses des dysfonctionnements de la justice alors qu’il eût été équitable de le faire.

J’aimerais qu’Agoravox le permette en publiant ce billet.

Je ne cherche pas à mettre en opposition les uns et les autres mais au moins que les juges qui ont des diffiultés se rendent compte de la distance et de l’incompréhension qu’il y a entre eux et les citoyens.

J’aimerais que vous vous exprimiez.

Selon vous, ce mouvement est-il justifié ?

Est-il l’expression d’un profond malaise ou bien est-il récupéré politiquement ?

Comment voyez-vous les juges ? Vous font-ils peur ?

Les avocats se mettent-ils à votre portée lorsque vous les consultez ?

Avez-vous des anecdotes, expériences heureuses ou malheureuses concernant la justice etc...

C’est le moment de nous exprimer nous les justiciables.

Si aucun média ne nous donne la parole, prenons-la ici...


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • non666 non666 25 octobre 2008 18:23

    Allons y.

    Le monde judiciaire est pour moi un monde suranné, obsolète, qui se complait dans sa désuétude.
    Des travestis en robe noires, qui exigent de se faire appeler Maitre, dans un monde ou les bac+4 sont désormais legion....

    Des pedants qui continuent de dire leur Messe en Latin, histoire d’etre sur de garder leur avantage relatif sur les justiciables alors que Meme l’Eglise c’est mise au Français.
    Nul n’est sensé ignorer la Loi, mais tout est fait pour que nous ne comprenions guère ce qui se dit.

    Des avocats qui peuvent diffamer leur cible sans jamais pouvoir etre poursuivi, par leur privilège de robe.

    Un lobby puissant qui n’a pas tardé a recupéré tous ses privilèges, enlevé après la nuit du 4 aout....


    Ceci dit,

    La Justice et ses "techniciens" a tendance à porter le chapeau des incompetences des politiques.

    Quand le Petit teigneux, après les emeutes , montre les juges du doigt, parce qu’ils relachent les 170 emeutiers qui devaient etre reexpedié dans leur pays, parce que le Micro-Duce l’avait exigé, pourquoi aucune de vos organisations n’a telle trouvé le moyen d’expoliquer au gens qu’ils ,ne faisaient qu’appliquer les lois votées par le petit teigneux, l’Idiote ou leurs complices ?
    Pourquoi aucun d’entre vous n’a été capable de suivre ce dossier et de montrer que sur ce sujet non plus, IL n’avait rien fait de plus que ces predecesseurs ?
    Vous attendez la prochaine emeute pour qu’il vous recrache dessus pour vous motiver ?

    Quand Sa Petitesse est surprise par le enieme fait divers sur des chiens dangeureux qui defigurent un enfant et que qu’il bondit devant les cameras en expliquant qu’il fera voter de nouvelles lois.
    Pourquoi aucun des juristes ne lui a fait remarqué qu’il fallait appliquer celles de ses predecesseurs , avanty d’en chier encore une dizaine de plus ?

    Quand le Nabot infame montre les erreurs de tel ou tel juge qui, pour la première(?) fois de sa carriere relache un coupable, accuse un innocent, pourquoi n’etes vous pas capable de sortir le statistiques des heures travaillés de ces juges, ou le taux d’erreur des politiques en comparaison....
    Parce que les cretins qui devaient renforcer la surveillance des banques apres kerviel, qui flattaient la gestion du risque des banques françaises, ce sont les memes qui se sont pris les effets leviers a ralonges des speculaturs qui ruinent la franbce aujourd’hui , je me trompe ?

    Bref si vous ne vous defendez pas , vous etes dans la situation de la femme battue qui revient chaque soir reprendre ses baffes : bien fait pour vous .


    • foufouille foufouille 25 octobre 2008 18:36

      les juges font partie de la france d’en haut, ils se font juger par leurs pairs comme d’autres
      ils sont aussi tres gentils avec les riches et les politiciens
      par contre le pauvre en prend plein la gueule
      le type accidente a pas besoin d’etre indemniser pour ses dents deformes, ni pour ses cicatrices car son metier ne necessite pas de sourire et que ses cicatrices ne sont pas "visibles"


      • chmoll chmoll 25 octobre 2008 19:10

        j’vais pas donner de nom,ni de quelle affaire

        perso ,j’ai envoyer sur les rose un batonnier,en lui disant vous avez un titre,mais vous avez oublié,qu’avec ce titre, vot plus gros boulot c que tous las matins vous astiquer votre titre

        une avocate,je lui est demandé si son diplome elle la eu dans un paquer de bonux

        ça est venu aux oreilles d’un procureur d’une grande ville,là aussi incroyable que ça vas vous paraitre ce procu a téléphoner chez moi,pour me demander ce qu’il en était,ont a fait une petit causette sur ma situation,il m’a quand mème avouer que tout ceci n’était pas normal, à propos des 2 sbires

        je lui est dit franchement cette institution ,pour moi elle n’en est plus une
        pour bien enfoncer l’clou, il a envoyé bonux devant l’ordre des avocats

        je vous assure que tout ceci est vrai,je suis un gars qui a énormèment de culot ;croyez moi ça aide

        mais comme je dis toujours le culot c une arme à utiliser prudemment, car je sais que la ou les personnes en face n’attend qu’un faux pas de ma part pour me foutre dedans

        pour le reste justice dans se pays n’existe que si vous ètes dans l’annuaire des mondains


        • edmond42 20 novembre 2008 22:35

          Au secours j’ai grand besoin de justice ! le pot de terre contre le pot de fer !
          Victime de "bras long" pourtant mon adverse m’avait prévenu !


        • Bobby Bobby 25 octobre 2008 22:00

          Bonsoir,

          La justice, en perte de vitesse ? oui, peut être précisément parce qu’elle n’a jamais changé la dynamique opposant le fort au faible ?

          Et maintenant, tout le monde se rend compte que c’est précisément cette dynamique qu’il faut changer car le bateau montre déjà plusieurs voies d’eau !

          Les prémisses d’un naufrage qui s’annonce pourtant inéluctible... Bien sûr quelques penseurs peuvent élaborer des modèles de société aux bases plus saines... Je ne suis pas sûr que ces efforts permettront une amélioration effective de l’espoir de survivance de l’espèce. ni si ils ont une simple chance d’aboutir ?

          Et la justice s’étant réfugiée dans un microcosme intellecyuel très fermé, veut continuer à faire croire qu’elle fait du bon travail... sachant pourtant parfaitement que la prison non seulement coûte fort cher à toute la société (un peu plus de cent Euros par jour et par personne incarcérée), mais induit dans la quasi totalité des cas une expérience tellement traumatisante que très peu d’individus l’ayant subie auront la force vivre ensuite sans séquelle profonde. Ecole du crime par excellence car, là aussi tout est organisé pour que les faibles "trinquent".... faut-il s’en étonner ?

          Bien sûr, quelques tentatives existent pour changer cette dramatique état de fait fort bien connu. et des mesures ont été prises pour essayer de ne pas faire plus de mal que ce qui existait... malheureusement, les nouvelles structures mises en places... répondent elles aussi à la très coriace dynamique "Le pouvoir en place" ne peut s’abaisser à dialoguer avec ceux qu’il considère comme "les justiciables"... La sentence est donc déjà établie et rien ne peut donc changer !

          Il ne faut donc pas s’étonner si, fort d’une loi de plus en plus compliquée nécessitant des "spécialistes" de plus en plus en plus aigus, la justice est perçue comme un outil à la fois obsolète et néfaste socialement et ne représente plus qu’une forme de "mensonge systémique" à tous les niveaux des strates sociales. S’occupant de "vérités" sur le plan micro-sociologique (les délits) et causant un préjudice macro-sociologique extrèmement onéreux et négatif sur le plan humain.

          J’eus été heureux (peut être par cette réaction ?) de participer à une amélioration tant de celle-ci, que de l’ensemble des tenants et aboutissants de la politique générale qui régit nos relations humaines... force est de constater que seuls les personnes les plus riches ont la possibilité réelle de changer quelque chose... et ces dernières n’y voient que l’intérêt contraire semble t’il.

          C’est sur l’ensemble de la planète qu’il faudrait agir pour avoir une chance de réguler les naissances(drastiquement), les relations financières, commerciales, humaines.

          Je ne vois pas, dans le très peu de temps qu’il reste à notre humanité, la capacité de changer à ce point la mentalité d’un nombre suffisamment important de personnes pour pouvoir espérer améliorer vraiment les choses...

          Mais laisser faire serait tellement peu "citoyen" !

          Bien cordialement




          • Bobby Bobby 25 octobre 2008 22:13

            Inéluctable, intellectuel, ... sorry !


          • appoline appoline 26 octobre 2008 13:34

            Je ne peux qu’être d’accord avec votre commentaire ; il nous reste trop peu de temps devant nous, cela servirait-il d’ailleurs à quelque chose dans la mesure où si peu d’entre nous prennent leurs responsabilités. L’humanité n’a hélas pas compris que notre devenir se compte en mois presque plus en années.


          • morice morice 25 octobre 2008 22:42

             par non666 (IP:xxx.x1.176.196) le 25 octobre 2008 à 18H23 

             
            Allons y. 

            Le monde judiciaire est pour moi un monde suranné, obsolète, qui se complait dans sa désuétude. 
            Des travestis en robe noires, qui exigent de se faire appeler Maitre, dans un monde ou les bac+4 sont désormais legion.... 


            il a raison : autant jouer ça à la roulette russe et aligner les gens sur le mur tout de suite : je plaisante, cet avis est inepte. Relisez l’Execution, de Badinter pour savoir à quoi ça sert. Et comment ça ne marche pas bien... mais qu’il faut garder sinon c’est bagarre à OK corral tous les soirs.

            • morice morice 25 octobre 2008 23:04

               Ah ça y est , jojo grande gamelle a parlé !! super ; en pleine forme !! on rajoute ça à son (lourd) dossier..


              • fourreau 26 octobre 2008 02:04

                La justice est un pouvoir qui a été et est encore volé au peuple. Et le peuple le reprendre un jour fatalemment. Au point où nous en sommes, l’éffusion de sang sera inévitable.


                • appoline appoline 26 octobre 2008 13:36

                  Enfin un qui regarde la réalité en face


                • Mr Mimose Mr Mimose 26 octobre 2008 08:10

                  Je ne sais pas pourquoi mais j’arrive pas à les plaindre pour ce qu’il leur arrive.


                  • morice morice 26 octobre 2008 10:00

                     par fourreau (IP:xxx.x70.48.55) le 26 octobre 2008 à 02H04 

                     
                    La justice est un pouvoir qui a été et est encore volé au peuple. Et le peuple le reprendre un jour fatalemment. Au point où nous en sommes, l’éffusion de sang sera inévitable.

                    a ça ira ça ira.. c’est où la Lanterne ???

                    • ARTEMIS ARTEMIS 26 octobre 2008 12:47

                      bonjour et merci de votre commentaire
                      je pense que le maillon de bout de chaine c’est le justiciable qui est en fin de compte victime de tous les dysfonctionnement de la justice


                    • wesson wesson 26 octobre 2008 10:10

                      Bonjour l’auteur,

                      les juges et autres magistrat venant chougner sur le blog d’Eolas, c’est bien regrettable mais cela n’arrives pas à me tirer les larmes !

                      au moins, ça nous change des papiers "le libéralisme lave plus blanc" ou "l’europe c’est bô" de l’éminence ampoulée des prétoires, dont la conception de la liberté d’expression sur son blog consiste à autoriser les commentaires laudateurs de sa claque, et bannir les opinions critiques avec divers degrés de censure : ridiculisation de l’auteur d’un commentaire, rions avec Anasthasie par l’ajout d’un logo "troll dectector", et puis censure pure et simple à priori - essayez de poster quoique ce soit sur le site d’éolas avec le nick "wesson" vous serez pas déçu !

                      Comble du ridicule, le "niveau d’alerte du cabinet eolas", repompé sur le niveau d’alerte terroriste mis en place par l’équipe Bush et finement repris par notre as de l’effet de manche - une splendide référence fort à propos en ce qui concerne la "justice".

                      Cet avocat ( ce dont je ne peut être certain, vu l’anonymat qui règne en maître sur ce blog, n’est-ce pas sylvain ? ), cet avocat donc qui n’hésite jamais à prendre la posture du sauveur de la veuve (solvable) et de l’orphelin (héritier) - la formule est d’éolas lui-même - avec des papiers à vous tirer les larmes tous plus politiquement corrects et consensuels les uns que les autres, sauf quand il s’agit de défendre bec et ongles les privilèges et autres corporatismes de la "justice", parce que la faut pas déconner quand même ... leur privilèges ils y tiennent quand même !

                      C’est donc parfaitement logique qu’une justice de m.. vienne se plaindre d’être traitée comme telle sur un blog de m.. - c’est à mes yeux parfaitement cohérent et bien significatif de leur conception de la justice, une justice couchée, aux ordres mais ou il fait bon vivre.

                      Le jour ou notre justice condamnera le fils du président de la république pour délit de fuite lorsque elle doit le faire, le jour ou elle se saisira d’affaire de corruption et de favoristisme évidentes concernant un candidat à la présidence, le jour ou elle s’intéressera plus à la délinquance en col blanc plutôt qu’à la traque à l’immigré, et -spéciale pour éolas - le jour où les reconduits à la frontière ne se feront plus extorquer de l’argent par des auxiliaires de justice véreux au nom de procédures bidons et sous de fausses promesses. Ce jour là, les magistrats pourront venir se plaindre, et auront raison de le faire.

                       





                      • wesson wesson 26 octobre 2008 11:40

                        @Léon

                        Bonjour Léon,

                        votre remarque est pertinente je vous accorde absolument qu’il existe un sacré malaise dans la justice.

                        Cependant, au delà de la forme qui me dérange (la gérémiade chez eolas), sur le fond je trouve que, comme sur d’autre sujets, c’est trop peu et trop tard. L’essentiel du mal est fait et a été avalé par la profession sans opposition réelle.

                        C’est pourquoi je trouve un petit peu vain ce concert de pleureuse - même si cela n’enlève rien à leur malaise ni à leur juste colère - et je ne puis que constater que ceci a lieu sur le blog d’une personnalité qui se fait inviter aux pinces fesses du gouvernement et qui cause de plus en plus de lui-même dans le poste.

                        quand à votre prédiction "vous allez voir quand vous devrez faire appel à la justice", c’est un lieu commun : là encore j’ai peu de doutes sur les véritables perdants de ces nouvelles règles.


                      • foufouille foufouille 26 octobre 2008 12:06

                        si ils veulent qu’on les plaignent, qu’ils arretent de sejuger eux memes. comme pour outreau
                        a force de servir le pouvoir, on finit par se manger des coups de matraques
                        comme pour les flics


                      • ARTEMIS ARTEMIS 26 octobre 2008 13:02

                        bonjour

                        le site de maitre eolas je connais bien pour le fréquenter et faire des commentaires

                        concernant ce site je me pose beaucoup de questions
                        quand nous lisons attentivement les billets j’al ’impression que Maitre eolas est comme sheakespeare qu’il a plusieurs mains..... à vous de me comprendre
                        je suis trés étonnée de la position du Monde qui a encensé ce blog
                         comme en relai à son initiative le Monde a donné la parole aux magistrats

                        tout ceci ne sent il pas la récupération politique ???? ou la manipulation politique ???

                        j’en ai fait part sur le site d’eolas quelle volée de bois vert

                        ce Monsieur a botté en touche et a indiqué que j’etais incorrecte car à ma question je n’avais pas ajouté s’il vous plait 
                        consternant !!!
                         vous pouvez aller voir LES COMMENTAIRES SUR LE BILLET BILAN c’est édifiant 
                        voici le lien si le coeur vous en dit http://www.maitre-eolas.fr/2008/10/24/1185-premier-bilan


                      • ARTEMIS ARTEMIS 26 octobre 2008 13:19

                        bonjour léon

                        le dernier rapport du conseil supérieur de la Magistrature est trés intéressant
                        il constate notamment l’image dégradée de la justice par rapport au public et fait des propsitions concrètes pour y remédier vous pouvez aller sur mon site et vous le procurer

                        bonne journée


                      • foufouille foufouille 26 octobre 2008 13:58

                        "quand un gars à 250$ de l’heure parle gratuitement, on l’écoute"

                        cette phrase illustre leur mepris des citoyens

                        "Vous oubliez quelque chose dans votre commentaire, c’est que la justice ne décide absolument pas des circonstances qui doivent conduire ou non à la prison. Ce sont les députés, lors du vote des lois qui le décident."

                        ayant lus des textes de lois et des decret d’application, je peut dire que l’appreciation est tres variable

                        d’ailleurs, ils faufrait que ces chers magistrats expliquent pourquoi un voleur riche est condamne a du sursis, et un pauvre qui volent un casse croute ou balance une "insulte" a un mois ferme


                      • wesson wesson 26 octobre 2008 14:16

                        @ARTEMIS,

                        bonjour l’auteur,

                        "quand nous lisons attentivement les billets j’al ’impression que Maitre eolas est comme sheakespeare qu’il a plusieurs mains..... à vous de me comprendre"

                        c’est effectivement une question qu’elle est bonne, la défense des reconduits à la frontière laisse peut-être pas mal de temps libre, en plus de juteux revenus ?

                        Je m’étonne également de l’anonymat apparent du personnage - car lorsqu’il s’agit de se faire inviter pour un coquetèle DADVSI, de se faire voir dans une soirée branchouille web 2.0 ou d’aller bavarder dans telle ou telle émission de jacassin à la radio ou à la télé, il semble bien qu’il y ait quelqu’un de facile à joindre !

                        Alors récupération politique ou opération de com’ astucieuse pourquoi pas, c’est des hypothèses plausibles.


                      • ARTEMIS ARTEMIS 26 octobre 2008 15:38

                        oui je pense que mes questions ont géné eolas je ne dis plus Maitre
                        je vais creuser le sujet


                      • wesson wesson 27 octobre 2008 00:43

                        @leon
                        Bonsoir Léon,

                        "Franchement, le problème n’est pas Maître Eolas..."

                        Et pensez-vous qu’il soit la solution ? Amha, j’en doutes.

                        "Concert de pleureuses... Ah, bon ?"

                        Je reconnais l’indélicatesse de cette formule à l’emporte pièce, tout en revendiquant qu’elle n’a rien à envier à certaines répliques des plus cinglantes de l’ami Eolas. C’est d’ailleur ce genre de formule retourné à celui qui les affectionne qui m’a valu un bannissement ad vitam de son blog. 

                        Pour en finir avec le sujet, evidemment ce n’est pas Eolas qui est important mais le malaise de la profession judiciaire dont l’expression tardive sur ce blog mi perfide mi orienté, me laisse pantois et suscite de nombreux doutes quant à sa pertinence.





                      • ARTEMIS ARTEMIS 27 octobre 2008 14:22

                        je suis entièrement d’accord avec votre intervention 

                        mais il n’empèche que la musique sonne trop juste 

                        le blog l,’espace donné aux magistrats, le Monde qui lui consacre un article, le Monde qui donne aussi son espace aux magistrats , l’anti Rachida Dati forcené, etc...

                        le problème c’est l’instrumentalisation d’un malaise de la magistrature
                        le problème ce sont des dysfonctionnements certains de la justice qui pénalisent le justiciable
                        le problème c’est que la magistrature n’a pas fait entendre sa voix ou timidement ces dernières années
                        le problème c’est un réveil tardif parce que les juges se sentent sous pression du fait des interventions du Ministre de la justice alors que les interventions de la chancellerie ont toujours existé
                        le problème ce sont les affaires incessantes qui touchent des personnalités de la finance du monde poltique et qui n’aboutissent jamais
                        le problème c’est une justice à plusieurs vitesses qui est anti démocratique
                        le problème c’est que tous ces dysfonctionnements sont tellement devenus visibles que le gouvernement actuel va devoir y remédier car le fonctionnement de la justice risque comme l’emploi de devenir un enjeu électoral
                         


                      • JONAS JONAS 26 octobre 2008 11:31

                        En très peu de mots :

                        L’interdiction absolue pour ce métier d’avoir des syndicats, d’être inscrit à des partis politiques.

                        Seul un Ordre comme celui des médecins ou des pharmaciens.

                        " ON NE PEUT ÊTRE JUGE ET PARTIE. / "

                         

                        Bonne journée.


                        • foufouille foufouille 26 octobre 2008 14:08

                          c’est pratique le jugement par ses pairs


                        • jkw 26 octobre 2008 19:19


                          la seule raison aujourd’hui qui pourrait donner de la crédibilité aux juges, c’est qu’ils dénonçent et qu’il osent mettre fin à la "justice aux ordres" ... alors je les soutiendrai.....


                          qu’il ressortent tous les dossiers que Courroye enterre ...(voir Canard Enchaîné !)

                          bref, qu’ils mettent les voyous en prison !


                          • foufouille foufouille 26 octobre 2008 20:09

                            certains suivent le debat
                            peut etre qu’ils abandonneront leurs cadeaux...........


                          • Syrius Syrius 29 octobre 2008 14:29

                            Le mouvement des magistrats concerne l’indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs. Si vous pensez que c’est seulement un mouvement de revendication privé et que "ca ne vous fait pas pleurer", c’est que vous n’avez lu l’article.
                            Pour rappel, la séparation des pouvoirs c est ce qui vous permet de ne pas être jugé directement par l’exécutif, mais d’avoir un corps indépendant dont le métier est précisément d’assurer la justice indépendamment de leurs intérêts personnels ou politiques.


                            • JONAS JONAS 29 octobre 2008 15:14

                              @ Syrius,

                              J’ai parfaitement lu cet article, mais ne possède pas votre esprit jésuite… !

                              Loin de me faire pleurer, il me fait sourire… !

                              Vous arguez en disant : " Le mouvement des magistrats concerne l’indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs ".

                              De qui vous moquez-vous ?

                              Avant de vouloir demander l’indépendance des juges par rapport au pouvoir législatif, qu’ils commencent à ne plus appartenir à des syndicats politisés ! C’est basique.

                              Ils sont tous récusables en France, par rapport à la Cours Européenne des Droits de l’homme ! Et vous le savez pertinemment… !

                              Alors rengainez votre mandoline !

                              Quand à leur côté infaillible, alors là ! C’est à pleurer de rire ! ! !

                              Désignez-moi un homme infaillible sur cette planète ?… !

                              Bonsoir Monsieur !


                            • Syrius Syrius 30 octobre 2008 00:50

                              Vous répondez vraiment à mon commentaire ? Si c’est le cas je vous conseillerais de prendre d’urgence contact avec un spécialiste car vous êtes dyslexique.

                              Ou alors je vous prierais de m’expliquer ce que vous entendez par :


                              "Avant de vouloir demander l’indépendance des juges par rapport au pouvoir législatif, qu’ils commencent à ne plus appartenir à des syndicats politisés" : faîtes vous la différence dans le cadre de la séparation des pouvoirs entre Exécutif / gouvernement / parti politique ? Je dis ca parceque votre réponse ne veut rien dire.


                              - "
                              Ils sont tous récusables en France, par rapport à la Cours Européenne des Droits de l’homme ! Et vous le savez pertinemment… !" . Là encore je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Savez vous ce qu’est le fait de récuser un magistrat ? Savez vous à quoi sert exactement la Cour Européenne des Droits de l’Homme ? Savez vous qu’il y a d’abord des codes de procédure (pénale, civil) qui règlemente ces questions là ?


                              - sur l’infaillibilité : il ne me paraît pas avoir développé ce point ?

                              Donc pour essayer d’éclairer mon propos (je vais le faire avec des mots simples, ne vous inquiétez pas) :

                              - Pour démocratie, y a 3 pouvoirs qui assurent un équilibre : y a le législatif (qui adopte les lois), y a l’exécutif (qui exécute les lois et les décisions de justice et d’autres choses encore) et y a le judiciaire qui fait appliquer la loi .

                              - Ces pouvoirs sont indépendants (ca date globalement de Rousseau/Montesquieu/John Locke) : comme la presse est indépendant ede l’Etat pour être efficace, la justice doit l’être aussi. Si la presse est dépendante du gouvernement, alors la presse est à la botte de l Etat et la presse n’est plus un bouclier de la démocratie. Pour la justice qui est un pouvoir indépendant, il ne doit pas être à la botte du pouvoir. C’est mieux pour citoyen, sinon citoyen il subit de plein fouet la politique du gouvernement au cas par cas, comme si le president de la république était le juge suprême alors que c’est pas forcément son rôle (même si effectivement le Président de la république préside le Conseil Supérieur de la Magistrature).

                              Donc si ca te fait rire, c est que tu n’as pas du tout compris l’enjeu qui secoue l’institution judiciaire en ce moment.
                              D’ailleurs :

                              - les magistrats du parquet (le Ministère public) n’est pas récusable puisqu’ils sont partie et non juges dans le cadre du procès pénal.

                              - Les magistrats du siège sont indépendants du gouvernement . Le fait qu’ils soient politisés n’est pas un problème, les magistrats ont le droit d’avoir des opinions qui leur sont propres ; d’ailleurs, ils peuvent effectivement (pour les magistrats du siège) être récusés pour pré jugement en cas de problème. Mais c’est absolument pas le noeud du problème actuellement.



                              • JONAS JONAS 30 octobre 2008 13:58

                                @ Syrius,

                                Merci pour vos explications jésuites. Je précise jésuite, car vous connaissez parfaitement ce problème.

                                La réalité, vous dénoncez les pressions politiques ou Maçonniques faites sur les magistrats, en sachant pertinemment qu’ils sont juges et parties, puisqu’ils sont pour la plupart politiquement syndiqués !

                                Je trouve votre attitude hypocrite, car en réalité vous voulez leur permettre de juger en fonction de leur conviction politique personnelle, sans qu’ils soient inquiétés par l’exécutif qui est en place et qui n’est pas obligatoirement du même bord.

                                C’est de la manipulation ! À chaque changement de Gouvernements, à chaque nomination de Président, c’est le même cinéma, Chirac était au GOF :. Sarkozy est à la GL :. ! Alors vous nous en remettez une couche avec le SM. C’est la comédie Del ARTE…

                                L’institution judiciaire est gangrenée, elle l’est depuis toujours, la Robe et l’Épée n’ont jamais fait bon ménage.

                                Ni vous ni moi n’avons du temps à perdre sur ce sujet je suppose, vous ne me convaincrez pas et je ne suis pas assez stupide pour imaginer un instant pouvoir le faire en ce qui vous concerne.

                                Merci pour votre courtoisie, mais vous devriez à mon sens réviser la définition du mot : dyslexique, qui ne correspond plus aujourd’hui à vos insinuations.

                                Bonne journée.

                                 


                                • edmond42 20 novembre 2008 22:51

                                  Bonsoir à tous .. je me suis trompé j’ai inséré mon message au lieu de le mettre là ....

                                  Je demandais Au secours !.... le pot de terre contre le pot de fer
                                  Je suis victime de "bras long" pourtant mon adverse me l’avais prévenu .. et menacé de son bras long !

                                  Que faut il faire ??? Comment retrouvé une vrai justice ? Ai je bien été défendu ? Que s’est il passé ?


                                  • njcs 10 avril 2010 09:29

                                    1er Exemple : un juge voyou joint 2 affaires qui ne portent pas sur le même sujet de discorde et ne mettent pas en cause les même personnes : La jonction est formellement interdite par la loi Qui est condamné par la cour d’appel : Un des justiciables victime de cette jonction, condamné à verser des dommages et intérêts à une des parties qui n’était pas d’aiileurs à l’initiative de la jonction illicite. Qu’advint-il au juge voyou ?... Rien


                                    2e exemple, le même juge fait l’objet d’une demande de récusation pour faux en écriture publique ce qui est un crime pour un magistrat et à ce titre devrait relever des Assises : qu’advint-il ? la demande de récusation plaidée entre soi à la cour d’appel a été rejetée car le justiciable qui avait présenté sa demande à l’accueil où lui avait été remis un reçu de la requête et des pièces jointes, alors que les services internes du palais de justice jusqu’au président de la cour elle-même, parfaitement ignorants de la procédure applicables avaient fait délivrer le reçu de la plainte par l’accueil et non au greffe compétent, sauf que dans ce palais de justice il n’y a qu’un lieu de dépôt et que la jurisprudence constante affirme que le justiciable n’a pas à connaître de l’organisation des services d’une cour de justice ni en connaître les dédales. Le dossier non transmis et pour cause par la cour de justice où a été déposée la demande de récusation, a fait l’objet d’une décision de rejet de la requête pour cette simple raison que c’est un autre bureau qui aurait dû délivrer le reçu. Qu’a plaider le juge voyou ? « Dans la suite de la procédure le justiciable n’aura plus affaire à moi ». Pourquoi donc le punir pour ses crimes ? Assassins sachez le, pour vous sortir d’affaires, faites comme le juge voyou, jurez que vous ne tirerez plus sur la même personne la prochaine fois. Entre sectes, esprit de corps poussé jusqu’à l’étouffement des fautes et crimes commis par les magistrats eux-mêmes. Le citoyen d’en bas n’a rien à espérer de la justice de ce pays où on bafoue au quotidien la présomption d’innocence, le secret de l’instruction, la France est un des pays majeurs de l’Union Européenne le plus sanctionné pour bafouer les droits de l’homme avec une désinvolture digne des république bananières les plus monstrueuses. E il faudrait soutenir les pingouins déguisés à qui on fait des misères ? Ca va pas non ? Ecoutez le Gorille de Brassens il est toujours à la mode. Certes il n’y a pas de moyens suffisants, mais si ces gens arrivistes carriéristes le plus souvent avaient assez de corones ils rendraient à leur hiérarchie les dossiers qu’ils n’ont pas les moyens de traiter dignement, d’abord en ne les considérant plus comme des dossiers mais comme des drames humains derrière leur gestion désinvolte, blasée ou arcboutée sir leurs préjugés. Il faudrait bien alors de proche en proche que la haute magistrature et la chancellerie prennent leurs responsabilités.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès