Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > les mesures sécuritaires de Nicolas Sarkozy plébiscitées

les mesures sécuritaires de Nicolas Sarkozy plébiscitées

Déchoir de la nationalité française des parents d’origine étrangère dont les mineurs sont délinquants, polygames ou pratiquent l’excision ne choque plus grand monde au pays de Voltaire. Pareil en ce qui concerne le démantèlement des camps de Roms : c’est en tout cas un sondage réalisé pour le Figaro qui l’affirme. Pour ma part, je ne suis pas surpris des résultats de ce sondage. Il y a dans ce panier sécuritaire, des intentions de légifération diverses, qui n’ont rien à voir entre elles.

L’excision ou la polygamie sont exogènes à notre culture. Celles et ceux qui dénoncent le communautarisme, défendent le modèle républicain et la laïcité ne peuvent que s’accommoder d’une décision de principe qui s’inscrit dans la continuité d’une spécificité française qui refuse le port du Niqab à quelques intégristes. Laissons aux anglo-saxons les cris d’orfraies. Pour ma part, je ne sais pas si la déchéance de la nationalité est applicable en l’espèce et si c’est une réponse tout court, mais ce que je sais est que je serais toujours du côté des femmes et de leur liberté.

Pour être né, avoir vécu à Gennevilliers et pour y retourner de temps en temps, je suis préoccupé par deux choses : la régression culturelle et sociale que j’observe depuis les années 80, c’est-à-dire en tenant compte des douze années du règne socialiste ; et la régression en matière d’assimilation d’une grande partie de la population musulmane.

Force est de constater que la population musulmane reste toujours aussi absente du débat franco-français, qu’elle est sous-représentée un peu partout et surexposée dans les médias lorsqu’il s’agit de faits-divers, de football ou de la jolie profession de videur de boîtes de nuit. Ce qui fait écrire ou dire à quelques crétins patentés qu’il y a corrélation entre origine étrangère et insécurité. Ce truisme sera toujours corrélable tant qu’il y aura des pauvres et des riches ; des gens qui n’auront aucune difficulté à trouver un emploi ou un appartement dès lors qu’ils seront blancs et s’appelleront Jean-Pierre plutôt que Mohamed. Personnellement je suis pour les quotas. Comme pour la parité en politique , on n’avancera pas sans cela.

Pour la peine incompressible de 30 ans de prison pour les assassins de flics ou de gendarmes (elle remporte l’adhésion de 80 % des sondés), j’observe que les français sont sensibles au sort de leurs fonctionnaires de police et de gendarmerie. On les pensait fâchés avec tout ce qui revêtait l’uniforme. On sait très bien que les truands, les malfrats, appelez-les comme bon vous semble, ne fonctionnent jamais comme vous et moi. Le risque qu’ils prennent est abstrait dans le poids qui les motive au passage à l’acte. C’est donc un effet d’annonce qui satisfait une population plutôt âgée et ayant un peu de bien ; celle qui vote plutôt à droite. Une décision qui fera plaisir aux honnêtes gens mais qui ne changera rien au fond du problème, ne fera pas baisser le nombre d’agressions mortelles mais qui peuplera à coup sûr, un peu plus les prisons. Il n’y a pas grand-chose à ajouter.

En ce qui concerne la vidéo surveillance, je rejoins les 77% des sondés qui adhèrent à cette initiative. Personnellement, qu’il y ait des caméras ou non, je m’en moque dès lors que je n’ai rien à me reprocher. De la même façon pour ceux qui s’opposerait au contrôle des multirécidivistes par le port étendu du bracelet électronique : ce serait un peu comme refuser les tests ADN pour les pédophiles, c’est difficilement défendable.

Pour les camps de Roms, il faudra qu’on m’explique. Il faudra que je me fasse confirmer par quelques spécialistes du droit juridique européen, pourquoi des populations européennes intégrées dans l’espace Schengen pourraient être reconduites à je ne sais quelle frontière et leurs camps démantelés ? Subsisterait-il en France quelques arrêtés vichyssois non abrogés depuis 1945 ? Tout ceci est de la provocation, une certaine volonté de pratiquer l’amalgame, la stigmatisation et la caricature à dessein qui entourent cet effet d’annonces rendu public avec en prime, les vagissements de Frédéric Lefebvre et les sous-entendus de Brice Hortefeux. On s’adresse à l’évidence ici, à l’électorat de l’extrême-droite qui s’est ému des exactions criminelles observées à Grenoble.

Enfin, ces effets d’annonces sont aussi là pour faire oublier l’affaire Woerth-Bettencourt qui comme la pile alcaline, ne s’arrête jamais.

C’est tout ce que je reproche à ce gouvernement, au fond : sa manière, la forme, sa façon de procéder. Cette vulgarité qui le caractérise lorsqu’il prend des décisions qui pourraient être amenées autrement à la connaissance de l’opinion publique et justifiées sans trop de problème.

La façon toute particulière de gouverner de ce président , son agitation, son manque d’apaisement, sa propension à diviser plutôt qu’à rassembler. Cette note qui pourrie le moral de ce pays, qui monte les populations entre elles, qui ouvre des plaies, qui frustre, qui exacerbe toutes les agressivités. Ce petit pet fétide qui est la signature triviale de la gouvernance de Nicolas Sarkozy.


Moyenne des avis sur cet article :  2.74/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • VOXPOPULI 7 août 2010 09:37

    la déchéance de la nationalité Française est une mesure de bon sens.
    déchéance et expulsion vont de pair.
    la république doit se protéger.


    • Duralex Duralex 7 août 2010 09:51

      ah bon ?

      On les expulse vers où les apatrides ? Et si on ne peut pas les expulser en quoi la déchéance de leur nationalité française pourrait-elle « protéger la république » ?


    • Céphale Céphale 7 août 2010 09:50

      Je partage votre point de vue sur la régression culturelle et sociale du pays et sur l’absence quasi totale de la population musulmane dans les débats nationaux. Le sondage du Figaro m’a d’abord contrarié, puis en voyant comment les questions ont été posées, j’ai compris qu’il ne traduit pas l’adhésion du plus grand nombre des Français à la politique de Sarkozy. Un journal qui est aux ordres du pouvoir doit forcément tricher pour éviter de s’attirer les foudres de son maître, surtout quand celui-ci est un personnage vaniteux et colérique.


      • ZEN ZEN 7 août 2010 10:02

        D’origine étrangère ?
        A quel degré ?
        Et quand est d’« origine » hongroise, avec une épouse d’« origine » italienne ?.... smiley
        J’ écrivais ce matin :

        « ...On est en droit de s’interroger sur l’accent quasi-exclusif mis sur l’insécurité, ultra-dramatisée et médiatisée, qui produit quelques »sondages" (toujours ambigüs) provisoirement encourageants pour le pouvoir, mais qui risquent de se retourner contre son instigateur. Même certains organes de la presse internationale souligne parfois l’excès et le risque d’un discours qui s’enferme dans le tout-sécuritaire , les confusions et les manipulations entretenues (qui suscite même un « malaise » chez certains membres de l’UMP et du Centre), l’échec programmée d’actions coups-de-poing, qui n’ont pour effet que de déplacer les problèmes (comme pour l’ affaire des roms) et d’exacerber les tensions sociales, dressant des catégories sociales les unes contre les autres..."


        • ZEN ZEN 7 août 2010 10:06

          « Soulignent », naturellement


          • pastori 7 août 2010 13:13

            ceux qui croient aux sondages du figaro, ou ceux qui croient au figaro tout court vont au devant de graves illusions.

            chaque jour je dis : hé non, monsieur dassault, ce n’est pas encore aujourd’hui que j’achèterai votre journal car il profite déjà de l’argent de mes impôts grâce aux subventions de l’état et ça, ça me rend malade.

            par contre les journalistes de tout bord qui ont relayé et amplifié cette ineptie sont des toutous qui ne doivent pas pouvoir se regarder le matin dans une glace !
            ils feraient bien de changer de métier plutôt que d’accepter l’esclavage volontaire.


            • Innsa 7 août 2010 13:13

              Curieux, il n’y a pas de « ne se prononce pas » dans le sondage du Figaro. 100% des personnes avaient une opinion sur la question.

              Question : « êtes-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou très opposé [au] démantèlement des camps illégaux des Roms ? » heuuuu... les camps ILLEGAUX... c’est illégal... ça m’étonne qu’ils aient pas eu 100% des sondés qui soient contre une chose illégale...

              pour ou contre « Le retrait de la nationalité française pour les délinquants d’origine étrangère en cas d’atteinte à la vie d’un policier ou d’un gendarme » ... heuuu... en cas d’atteinte à la vie d’une personne, on est pas un délinquant, mais un meurtrier... il y a une différence entre un délit (infraction) et un meurtre... amalgamer délinquant et meurtrier c’est pas bien.

              Il s’agit d’un sondage par internet... personnellement, je remplis rarement les formalaires internet avec les bonnes infos. comment savoir si un gosse de 14 ans n’a pas coché la case « j’ai plus de 18 ans » ou un UMP la case « socialiste » ?

              Pourquoi faire un sondage début aout quand tout le monde est en vacance ?

              Je vous invite a visionner la vidéo des guignols de l’info :
              http://www.youtube.com/watch?v=fwRIJorIoPs&feature=player_embedded


              • VOXPOPULI 7 août 2010 13:31

                déchéance de la nationalité Française pour les BIS et expulsion.
                Un Franco-suédois déchu de la nationalité Française sera expulsé vers la suéde.
                il n’est en rien apatride.


                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 7 août 2010 13:35

                  un franco-suédois qui ne parle que le français, l’est.


                • VOXPOPULI 7 août 2010 14:04

                  faudra qu’il se mette au suédois.
                  fallait pas être déchu par un comportement contraire aux intérêts et valeurs de la république.
                  beaucoup de « français » de papier ne maitrise pas la langue, ce qui ne les empêche pas de toucher les allocs, crois moi.

                  arrête de tourner en rond, t’es pas crédible dans la défense des éternelles-victimes-du -systéme- qui- fait- rien- que- de- les- embêter.


                  • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 7 août 2010 14:06

                    Je défend pas des victimes, je montre que ce que tu propose est inefficace et ne permet pas de régler le problème.

                    Surtout que l’on a pas besoins de papier français pour vivre en France, et que la majorité de nos frontières ne sont pas surveillées, donc qu’ils peuvent revenir quand ils veulent. C’est toi quqi tourne en rond.

                    Après si ça te fait plaisir de croire que ça change quelque chose...


                  • VOXPOPULI 7 août 2010 14:28

                    qu’ils reviennent quand ils le veulent.
                    aprés quelques semaines en prison nous trouverons bien une place sur un cargo pour les raccompagner chez eux
                    quitte en à affréter un qui ferait une petite croisière. Suéde-maghreb lorsque le nombre de place serait atteint.
                    1000, 2000...faut rentabiliser le voyage.


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 7 août 2010 14:31

                      Et à la base tu disais qu’expulser c’était par soucis d’économie par rapport au prisonnier...

                      Si la France affrète un bateau avec trop de personnes ou trop cétuste, elle va se faire prendre par l’UE et devra arrêter par rapport aux droits de l’homme.

                      Sans compter les possibles erreurs judiciaires, quand tu es expulsé, c’est difficile de venir faire appel, et selon notre constitution, on a la droit de faire appel smiley


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 7 août 2010 14:38

                      Tiens, comme j’y pense, tu es prêt à déporter des gens qui volent 3 fois des fruits au marché (ça rentre dans la définition de délinquant multi-récidiviste), mais tu étais choqué à l’idée que j’aurai pu te dire de déporter tous les juifs d’israel (ce que je n’ai pas fais d’ailleurs).

                      Tu n’utilises pas la même balance pour tout le monde smiley


                    • VOXPOPULI 7 août 2010 19:01

                      la constitution, ça se change.
                      on ne déchoit pas de la nationalité pour un banal vol de fruits. tu fais bien l’idiot.
                      comparer la déportation de juifs avec l’expulsion de dangereux malfrats ou islamistes pronant le terrorisme...fallait oser.


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 7 août 2010 21:05

                      Dans son discours, le nain a parlé d’expulser les délinquants multi-récidiviste.

                      Le vol est un délit.

                      Donc si tu sais connecter 2 neurones ensemble, tu avouera que j’ai dis vrai. Les terroristes sont considérés comme criminels.

                      Et la constitution se change effectivement, mais si elle porte atteinte aux droits de l’homme, le droit européen primant sur le droit français, elle ne sera pas applicable.

                      Vas apprendre la vie.


                    • Duralex Duralex 7 août 2010 21:19

                      @celuiquichaussedu48

                      Non, dans la hiérarchie des normes la Constitution est au dessus des traités internationaux et donc du droit européen.

                      Mais pour pouvoir retirer la nationalité française aux Français qui n’ont pas l’heur de leur plaire, ces Messieurs se heurtent essentiellement à l’article 1er de l’actuelle constitution qui garantit l’égalité des droits de tous les citoyens sans distinction d’origine. Cet article interdit de retirer la nationalité française à un français naturalisé puisqu’il n’est pas possible de la retirer à un français de naissance.

                      Je ne pense pas que la droite ou l’extrême-droite soient en mesure de remettre en cause cette disposition qui est le fondement de la République


                    • Cléa 7 août 2010 21:28

                      Duralex
                      Le droit communautaire n’est pas placé au dessus de la constitution de 1958

                       

                       Il n’existe pas de supraconstitutionalité. Le conseil constitutionnel a rappelé cette solution dans sa décision relative au traité portant constitution pour l’Europe (CC 19 novembre 2004). Le Conseil d’Etat et la cour de cassation ont clairement jugé que les traités fondamentaux européens n’ont pas une autorité supérieure à la constitution (CE 30 octobre 1998 Sarran et Levacher ; Cass. 2 juin 2000 Pauline Fraisse).

                      Cette solution contredit expressément la jurisprudence de la CJCE selon laquelle aucune disposition de droit interne, fût elle constitutionnelle, ne justifie qu’un acte communautaire ne reçoive pas application sur le territoire d’un Etat membre. La CJCE se reconnaît compétente pour dire si une disposition constitutionnelle d’un Etat méconnaît ou non une liberté fondamentale garantie par le traité (CJCE 12 juin 2003 Schmid Berger).

                      Mais sur la fin de ce texte, on relève une ambiguité, une jurisprudence.


                    • Duralex Duralex 7 août 2010 21:38

                      Je ne connais pas cet arrêt de la CJCE et il m’étonne beaucoup car, comme vous le rappelez à juste titre, la Constitution française prime sur les traités européens. En cas de contradiction c’est la Constitution qui prévaut. 


                    • Cléa 7 août 2010 21:47

                      Duralex

                      Je ne suis pas juriste mais ce petit bout de texte est intéressant .

                      qui dit jurisprudence dit possibilité d’une porte de sortie pour les gens concernés. A votre avis ?

                      Sachant que la Cour Européenne prédomine sur les textes de loi votés à l’Assemblée Nationale.


                    • Cléa 7 août 2010 21:48

                      Duralex
                      Sachant que la Cour Européenne prédomine sur les textes de loi votés à l’Assemblée Nationale et n’est pas concernée par la Constitution.


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 7 août 2010 22:21

                      Au temps pour moi dans ce cas, je croyais que le droit européen précédait partout.

                      Mais les identitaires, fachos, etc... auraient hâte de le modifier ce premier article smiley


                    • Cléa 7 août 2010 22:44

                      48

                      Oui mais au Conseil Constitutionnel, cela peut être rejeté et considéré comme anticonstitutionnel par rapport à d’autres articles.

                      Vilistia.


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 7 août 2010 22:54

                      OK, merci de la précision.


                    • pastori 7 août 2010 14:31

                      Mr vox

                      vox = voix. vou avez le droit d’user de votre voix pour émettre vos opinions qui n’engagent que vous.

                      Populi= peuple. par contre je fait partie du peuple, alors avec les valeurs que vous trimballez à longueur de post, je vous prie de ne pas parler en mon nom.

                      car si j’avais vos valeurs, je me considererais comme étant sinistré.  smiley smiley


                      • paul 7 août 2010 14:53

                        La vidéo-surveillance ne règle pas le problème de la délinquance, elle le déplace seulement .

                        Sur la mode de la techno-surveillance, on peut avoir des doutes quand on voit qui en fait la
                        promotion : Bauer, M.sécurité de sarko, Estrosi super flic, MAM qui veut tripler le nb actuel de
                        caméras (20.000). Les sociétés concernées,dont celle de Bauer (encore un conflit d’intéret), se
                        frottent les mains .

                        Il ne faut pas être naïf, le but est de réduire les effectifs de police et de gendarmerie (-9000 prévus).
                        Terminé la police de proximité .Des agents de sécurité du privé prendront progressivement le relai.


                        • Claude Hubert rony 7 août 2010 16:37

                          Et pas seulement Bauer...


                        • Claude Hubert rony 7 août 2010 16:39

                          erreur, mille excuses !


                        • sophie 7 août 2010 17:08

                          C’est juste pas possible, le professeur Badinter vous l’a expliqué en long et en travers et c’est son métier, plébiscité oui si tu fais ton sondage avec une casquette ricard dans les buvettes vers 19h smiley


                          • Coopain des bois Coopain des bois 7 août 2010 18:02

                            La seule chose sur laquelle je pense que la plupart des français sont d’accord, c’est que les événements insurrectionnels de cet été, méritent en soi un plan de crise politique majeure et une réponse politique à la hauteur des événements.

                            Je m’aperçois que l’appel du candidat Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle en 2007 ... « ensemble, tout est possible », appel à l’ouverture et à la concertation dans une recherche de cohésion politique nationale salutaire est aujourd’hui de l’histoire ancienne, battue en brèche.

                            Il y a eu effectivement plan de crise gouvernementale, mais sans aucune concertation parlementaire, et citoyenne, alors que la remise en question des principes constitutionnels des réponses proposées supposaient un large débat au delà des frontières politiques de la famille UMP.

                            Il y a eu réponse politique forte. Mais est ce la réponse politique véritablement salutaire à cette crise politique majeure de notre République ?

                            Ce sondage me laisse donc l’impression ambigüe à la fois d’une certaine maturité politique des français sondés , tout au moins dans la prise de conscience d’un état d’urgence nationale, et en même temps d’un manque de maturité politique, dans le sens où un tel état d’urgence ne peut se satisfaire de mesurettes politiques hâtives, maladroites, à caractère xénophobe ambigüe et inutile. On mesure mal (ou peut-être trop bien) les effets pervers de déclenchement de nouvelles violences, qu’ils pourront engendrer ...

                            C’est dans de telles conditions d’urgence que le slogan de Nicolas Sarkozy : « ensemble, tout est possible ! » aurait pu jouer de toutes ses potentialités salvatrices.

                            Malheureusement, aujourd’hui dans l’isolement politique, j’oserai dire, l’autisme politique dans lequel le gouvernement s’est progressivement enfoncé, le slogan qui colle à la réalité devrait être : « Ensemble, plus rien n’est possible ! » et ce n’est pas cette mascarade de consultation populaire (sondage) qui y changera grand chose ! smiley


                            • Duralex Duralex 7 août 2010 21:06

                              Fichtre ! Il y a donc eu des évènements insurrectionnels cet été en France ? Serait-on à l’aube d’un nouvel Octobre rouge ? Et la presse ne nous en dit rien ! Heureusement qu’il y a les sondages du Figaro....


                            • Marc.M Marc.M 7 août 2010 18:11

                              C’est sûr que lorsqu’il aura décrété le vote à ’bulletin secret’ ( l’électeur glisse dans l’urne l’enveloppe fermée que lui remet un policier UMP à l’entrée du bureau de vote ), il fera 100% à l’élection présidentielle de 2012.

                              Le parti National-Sarkozysme, c’est la propagande de Goebbels et les falsifications du Big Brother de 1984.


                              • dootjeblauw 7 août 2010 18:42

                                Un remake de « Notre-Dame de Paris », sauf que dans le film c’est l’archidiacre qui veut éradiquer les Roms et non pas Quasimodo pourtant je verrai bien Sarko en Quasimodo !


                                • Cléa 7 août 2010 19:04

                                  Vous pouvez toujours signer la pétition :
                                  Nous sommes tous français 


                                  • Duralex Duralex 7 août 2010 21:44

                                    A noter que le discours sécuritariste de Sarkosy lui vaut une belle volée de bois vert de l’éditorialiste du New York Times de vendredi.

                                    Certes, pas de quoi émouvoir les frontistes qui ne savent même pas où se trouve New York.

                                    Mais pour un amoureux inconditionnel de l’Amérique comme prétend l’être le petit chef, il y a de quoi réflêchir.


                                    • jkw 8 août 2010 08:36

                                      Woerth doit-il rester français ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès