Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les motocyclettes utilisées comme taxis frauduleusement

Les motocyclettes utilisées comme taxis frauduleusement

La France n’est pas un pays qui a légalisé le fait que les motocyclettes soient utilisées comme des taxis. La réalité est tout autre. Il suffit de fréquenter les aéroports parisiens, voire les gares, pour constater que les taxis perdent des clients avides d’économie. Entre les faux taxis et les motos, la profession de taximan va devenir un peu plus difficile. Cette activité se décline surtout dans la capitale.

Faut-il affirmer que la région parisienne s’est découverte une passion pour la motocyclette ? Il est difficile de confirmer cet enthousiasme soudain pour les deux-roues. Néanmoins, il est possible de dire que beaucoup d’usagers de deux-roues s’adonnent à cette activité qui est certainement lucrative. C’est devenu un véritable phénomène à Paris. Surtout pendant les vacances, presque au même titre que le vélo. Les taxi-motos rapportent des sous à ceux qui en font leur « business » comme l’a laissé entendre un utilisateur à un usager de Roissy, aérogare D. Vous les repérez facilement. Ils se mettent légèrement à l’écart, mais néanmoins en vue des passagers qui sortent, de façon à être hélé facilement. Parfois ils prennent l’initiative de vous demander si vous êtes intéressés. Constater qu’un certain nombre de jeunes et moins jeunes s’adonnent à « cette activité » laisse à penser qu’elle est fructueuse.

 

 

La motocyclette va plus vite qu’une voiture, elle se faufile, elle se gare facilement. Qu’en pense le gouvernement ? Qu’en pense les collectivités territoriales ? Faut-il créer ou laisser créer des sociétés de transport identique à celles qui se trouvent dans les pays émergents où tout le monde ne peut emprunter le taxi classique. En Asie, c’est monnaie courante, ainsi qu’en Afrique. Des citoyens se servent de leur engins à deux roues pour travailler, à savoir que ledit appareil est leur gagne-pain. La colère des taximen monte, ils savent qu’une nouvelle catégorie d’individus peu scrupuleux est en train de les détrousser de leur clientèle. Combien de temps va durer la grogne de ces derniers ; vont-ils agir d’eux-mêmes où laisser faire les autorités.

 

 

Les « chauffeurs » de ces motocyclettes ont-ils pris conscience qu’ils n’ont aucune assurance. Ils le savent, il est à noter qu’un usager qui emprunte ce moyen de locomotion doit également savoir qu’il doit assumer tous les dangers qu’il encourt en empruntant ce type d’engin. Il est à noter qu’une personne qui prend une moto pour se rendre d’un point à un autre, regarde le gain de temps qu’il va réaliser. Dans Paris ou la région parisienne, ce moyen de locomotion est très rapide et il se sort des embouteillages sans souci, une efficacité redoutable dans les bouchons. Pour ceux qui veulent gagner du temps, ils continueront à profiter de ce moyen de locomotion sans réfléchir aux conséquences dues à leur utilisation.

 

 

Les procédés utilisés par ces chauffeurs de motocyclettes relèvent de la drague, ils accostent le « chaland », le client, à la manière d’une péripatéticienne. Les clients qui acceptent de rentrer dans ce jeu, sont également fautifs, car ils contribuent à l’extension de ce marché. Sur Paris, la clientèle ne fait pas défaut, vu le nombre de visiteurs que compte la capitale, ce marché ne peut que se développer. Le fait de tolérer ces procédés malhonnêtes dans les aéroports et dans certaines gares ne peut contribuer qu’à favoriser le trouble, et à générer plus tard des règlements de compte. Les chauffeurs de taxi risquent à terme de monter des milices pour lutter contre ce détournement de clients.

 

 

Les tarifs des taxis sont assez élevés, dans le cas des motocyclettes, l’usager négocie son tarif avec son conducteur. Par ailleurs, le client consentant pense faire une affaire, ce qui ne peut contribuer qu’à l’encourager à le faire. Ce procédé de dupes, ne peut perdurer que si le législateur ne fait rien. Les taximen traditionnels ont encore des soucis à se faire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 10 octobre 2007 10:10

    Pourquoi l’Etat ne fait-il pas son travail pour faire le ménage entre les vrais faux taxis qui disposent des autorisations pour rentrer dans des endroits qui sont reservés (il faut un badge) et la réglementation qui n’est pas appliqué.

    Combien de fois,j’ai vu sur le parvis de la Défense un faux taxi,qui parlé le clando et qui ne « prennait » que des passagés pour allé sur Paris !

    En plus,ils connaissent pas le chemin et roulent uniquement pour « taper » le passager.

    Avant d’installer des caméras,il faut déja que les fonctionnaires fassent des contôles et sanctionnent ce type de mafia


    • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 10 octobre 2007 14:05

      Je partage ton avis Lerma, d’autant que les taximen professionnels se battent avec les faux taxi qui hèlent les passagers dès la sortie des avions où des trains. C’est terrible ce qui se passe actuellement. Une profession est en danger. smiley


    • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 11 octobre 2007 20:31

      @ Parkway, je ne suis pas d’accord avec Lerma, je comprends son raisonnement. Je reste persuadé qu’il y a des choses à faire en France. Il faut bien entendu légiférer, par ailleurs il est nécessaire d’étudier toutes les erreurs ou déviances susceptibles de se produire.


    • bulu 10 octobre 2007 11:49

      Quiconque a un peu voyage dans le monde ne peut voir ca d’un si mauvais oeil.

      L’etat Francais a rigidifie les transports publics dans tous les domaines dont celui des taxis.

      Faut pas s’etonner que des services paralleles au black voient le jour. Ou l’etat assouplie les regles et allege les impots sur ce type de bizz, ou ca continuera.


      • Bulgroz 10 octobre 2007 12:22

        Très intéressant,

        Vous dites que cette profession n’est pas légalisée et que le passager de la motocyclette n’est pas assuré, cela est il vrai ?


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 10 octobre 2007 13:34

          A Bulgroz, bonjour, cette activité qui voit le jour, est-elle légale ? Je ne crois pas. Je me positionne sur ce terrain, car j’estime qu’il faut un cadre pour exercer un métier que qu’il soit. Le coût de la négociation du tarif, vois-tu celà correct. Je comprends qu’un adulte qui se fait arnaquer à la descente de l’avion parce qu’il a choisi ce moyen de transport est responsable et doit assumer sa responsabilité en conséquence, mais est-ce normal ? Quant à l’assurance du passager, je pense que l’assurance du conducteur du motocyclette doit couvrir sa personne ainsi que son passager. Dédomagera t-elle le passager convenablement en cas d’accident ? Peux-tu me répondre Bulgroz ? smiley


        • Bulgroz 10 octobre 2007 17:39

          Je ne connais pas la réponse étant tout à fait ignorant de ce nouveau phénomène.

          Il m’arrive d’en voir à Orly déposer des clients mais pas à Roissy, par ailleurs, je n’ai pas vu de racolage de ces motos à la sortie « Arrivée » d’Orly.


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 11 octobre 2007 20:24

          Bulgroz, j’étais à Roisy, il y a six jours, et à l’aérogare 2B, à la descente des passagers en provenance de Johannesburg, de Bangui, de Hong-Kong, j’ai vu les deux types de chauffeurs, ils ne viennent pas à toi de façon agressive, il sont courtois et ne se prennent pas la tête quand tu refuses leur proposition. VOILA.


        • Miniamarais 18 novembre 2007 20:30

          ...est-ce que ces « gens » seraient aussi courtois si tu insistais pour qu’il t’emmene à Aulnay 3000 par exemple ? ou à Roissy village ??..pour un prix raisonnable bien sur...essaie la prochaine fois...ils sont la que pour aller à Paris pour 70 euros...


        • PARIS TRAVEL BIKE 12 janvier 2008 14:55

          Les sociétés de "MOTO TAXI" sont enregistrées au tribunal de commerce sous l’appellation "transport de personnes à motocyclette" et sont assurées pour la plupart chez AXA HEIM à Strasbourg en illimité pour les dommages corporels. Sur demande les pilotes doivent être en mesure de vous fournir KBIS et contrat d’assurance. Pour plus d’information et pour éviter à certains de dire n’importe quoi vous pouvez me joindre au 06 69 79 3000

          http://www.paristravelbike.com


        • PARIS TRAVEL BIKE 12 janvier 2008 15:09

          Nous allons partout cher BULGROZ...

           


        • KOSTO 10 octobre 2007 12:38

          Je suis scandalisé par cet article, qui n’est en rien objectif mais semble plutôt issu du mécontentement d’un chauffeur de taxi « officiel » et protectionniste. Le problème, c’est qu’il amalgame tous les motards, et incite à la méfiance à leur encontre (voir à une attitude plus violente, il y a bien plus grave comme problème, faire allusion à des milices pour régler ce différent me paraît tout de même démesuré) alors que, soyons sérieux, les moto-taxis « frauduleux » ne sont qu’une poignée à la sortie des aéroports ! Je comprends que l’auteur protège sa profession, mais on peut lui opposer le fait que les taxis n’ont pas compris que les temps avaient changé. Et que leur protectionnisme, avec une licence officielle dont l’obtention incite à tous les compromis, doit évoluer ! Si les passagers d’avions ont recours au moto-taxi, ce n’est pas forcément par plaisir, mais parce que ce moyen de transport s’avère mieux adapté à la circulation embouteillée. Je ne suis pas taxi, seulement simple motard, mais je soutiens les motos-taxis qui sont en général des gens souhaitant créer leur propre petite entreprise. C’est plutôt une bonne démarche, économiquement parlant. Sa référence aux pays en voie de développement est déplacée, car justement, je dirais que c’est une bonne idée, de reprendre ce côté débrouille pour créer sa petite entreprise, pour peu que l’on est consciencieux et respectueux des gens qu’on transporte. L’auteur dit que ces motards roulent sans assurance, c’est un a priori car la plupart sont assurés, et croyez-moi ça leur coûte très cher car, pour le transport de personnes à titre professionnel, les assureurs ne les loupent pas ! Messieurs les chauffeurs de taxi, il faut savoir accepter la concurrence, qui peut être saine et pas toujours néfaste !


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 10 octobre 2007 13:27

            A Kosto, bonjour, je ne suis pas un chauffeur de taxi, encore moins une personne portée sur la protection à tout prix. Je souligne des faits et essaie de comprendre ce qui nous amène là. Pourquoi des individus appliquent-ils ces positions : d’être en marge, parce que le législateur a laissé des failles dans ses lois. Je suis partant que quiconque a des difficultés à joindre les deux bouts, puisse se faire son « beurre ». Encore faut-il qu’il paie ses impôts comme les autres contribuables qui sont déjà plus que taxés. Merci smiley


          • Miniamarais 18 novembre 2007 10:28

            Pour KOSTO tu dis« je ne suis pas chauffeur de taxi mais simplement motard »...justement etre « motartd » c’est ton metier ?ta profession ? tu gagnes ta vie en etant « motard » ? non, apparemment,non, donc ,comme bcp de ces ces interventions tu donnes ton avis en n’etant pas concerné dans ta Vie comme si tu donnais un avis sur la couleur des fleurs en hiver par exemple Pour les chaufeurs de taxi «  »auto" et seul le terme TAXI leur est applicable et reserve par la LOI) ces diverses concurrences leur sont cruciales pour leur gagne -pain quotidien Que dirais-tu « KOSTO » et tous leur autres si ton metier, ta profession etait menacée de toutes parts ? RIEN ???!! Quant aux gens qui font du tranport de personne en moto/scoot (à quand en France les tuk-tuk fumants et brinquebalants comme en Inde ou au Vietnam ??!!) donc ces gens qui ont cree ces societes sont d’anciens motards de la Police et de la gendarmerie !! d’anciens pompiers !! bref des gens qui ont déjà une retraite/pension !! Et alors, refrain connu-les taxis sont chers !!si vous montez à 3 ou 4 par voiture,le prix sera d’autant divisé bande de nazes !!Sur un scoot vous ne serez que tout seul et paierez que plein pot !A quand le premier accident mortel sur scoot:moto d’une Vip ?type journaliste,vedette du show-biz ou de la télé...on en reparlera... Dans ce forum,les gens une fois de plus et comme partout parlent de ce qu’ils ne connaissent pas !! Qui sont les vrais privilégies ? Les chaufeurs de taxi qui travaillent 6 jours sur 7- 10-11 heures par jour ? ou les anciens retraites de la fonction publique qui cumulent une nouvelle activite ??? Ces gens apres avoir fait la leçon aux citoyens toutes leur vie continuent en geignant qu’on leur met des batons dans les roues en leur interdisant d« employer le mot »taxi" qui ne peut leur etre attribué,les lois sont bien lorsqu’elles s’appliquent aux autres et non à soi-meme... Quant à la population des chauffeurs de taxi parisiens,elle est constituée à 95% d"etrangers..et non de bretons,limougeaux ou charentais...regardez bien dans les voitures...ils votent Sarkosy ou Le Pen ceux-la ??(s’ils sont de nationalite française bien sur..) Donc comme dans toutes les capitales de pays occidentaux quand leurs taxis ne sont pas natifs c’est qu’il y a un malaise,qui sont connus : mauvaises conditions de travail,mauvais revenus... Cessez de traiter ces gens et cette profession de tous les noms Inscrivez vous aux examens et faites leur boulot,pour voir...


          • Serviteur Serviteur 10 octobre 2007 13:17

            Oh quelle honte ! Je résume les propos de l’auteur :
            - les motocyclettes c’est moins cher et on peut négocier.
            - les motocyclettes ça se faufile partout et donc il y un gain de temps appréciable.
            - les motocyclette bouh c’est pas bien y a pas une bonne grosse réglementation étatique et surtout c’est dangereux. On voit donc tout de suite que les vieux réflexes corporatifs face à une concurrence nouvelle sont toujours là.Où est l’état quand il y un monopole à protéger ?(ne pensons pas aux intérets du client déjà que ceux ci ont le privilège de profiter d’un service merveilleux,de quoi ils se plaignent ces cons ?) Bonne journée à tous.

            Serviteur


            • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 10 octobre 2007 14:17

              Dis donc Serviteur, quel résumé simpliste tu fais. Tu baves sans raison, vois-tu je ne suis pas là pour faire un procès à ces « chauffeurs » de motocyclettes « taxi ». Je ne comprends pas pourquoi notre législateur ne légifère pas sur le sujet. Il y adu boulot à créer en France.


            • jay 10 octobre 2007 14:18

              totalement d’accord avec bulu. Quand à :« Une profession est en danger. » faudrait savoir pourquoi. Pourquoi l’Etat recule systématiquement après avoir suggérer d’augmenter le nombre de taxis dans la capitale par exemple. Alors que l’on nous parle de « croissance », de « travailler plus pour gagner plus » et « d’esprît d’entreprise » ce serait plus cohérent d’accompagner le création de ce service, puisque apparemment il y a une demande, ( ha les merveilles de l’économie de marché !), plutôt que de faire la chasse à ces moto-taxis.


              • jay 10 octobre 2007 14:24

                « pourquoi notre législateur ne légifère pas sur le sujet. » bien sûr. mais dans le cas d’une profession libérale (je crois que c’est le cas des taxis), on peut être vite surtaxé. surtout que les assurances allumeraient ce type de professionnels vu les risques encourus à moto. donc il faudrait peut-être un régime « allégé » (fiscalement) afin de permettre une vrai rentabilité.


              • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 10 octobre 2007 14:23

                Serviteur, Kostos rappelait qu’il faut contrôler cette mafia qui se développe, s’il n’y a pas assez d’agents, rien n’empêche de créer des emplois. Avec ce que l’Etat perçoit d’indemnités sur les PV, Il pourrait payer les futurs employés.


                • LE CHAT LE CHAT 10 octobre 2007 14:49

                  faut s’attendre à tout dans ce pays où certains exposent des toiles blanches et osent affirmer que c’est de l’art !  smiley

                  il faut être seul et avec vraiment pas beaucoup de bagage , et pas avoir peur de faire faire dépouiller dans une cité pour utiliser ce genre de transport . Je pense pas qu’ils piquent réellement beaucoup de clients , qui sont inconscients ; mais que fait l’homme au kärcher ?

                  mais dans de nombreux pays , les mobylettes font carrément le boulot des poids lourds et des pick up !


                  • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 10 octobre 2007 16:05

                    Le Chat, tu as bien raison ; que fait le boss : notre Président de la République ? Au sujet de cette M E R D E de toile ou cette pauvre femme se trouve punie injustement par ce procureur nul, je dis bien nul, qui n’a pas d’humour. C’est déplorable pour notre beau pays. smiley


                  • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 10 octobre 2007 16:06

                    Au fait Le Chat, la pauvre !!! ça fait cher, voire très CHER le baiser. smiley


                  • LE CHAT LE CHAT 10 octobre 2007 17:00

                    remarques , pour aller avec le grenelle de l’environement , le président devrait se déplacer en mob , moins gourmande en énergie que ses luxueuses limousines avec lesquelles il fait plein d’infractions au code de la route ! smiley

                    bien à toi


                  • Le péripate Le péripate 10 octobre 2007 18:56

                    Frauduleux peut-être mais terriblement libéral, donc vraiment tendance... pas d’impôts, pas de cotisations sociales, tiens, on dirait du Sarko, comme la défiscalisation des heures supplémentaires, ou, dit autrement, la légalisation du travail au noir. Nous vivons une époque formidable !


                    • Miniamarais 18 novembre 2007 20:27

                      « ..si les taxis etaient moins cher et plus sympas »..et gnin-gnin, refrain eternellement idiot,si t’as pas les moyens tu prends le metro !..enfin quand il n’est pas en greve !!et puis si tu es plus malin et sympa qu’eux t’a qu’a faire ce boulot !!tu rehausseras la profession !!!e t qui sait ? tu feras ptete une fortune en etant meilleur qu’eux !!


                    • Tony Pirard 10 octobre 2007 22:04

                      Les Français doivent s’habituer avec nouveaux moyens de transport et aussi les chauffeurs désormais, auront l’autres concurrents dans l’excercice de la profession.À São Paulo,les « Motoboys »comme ils sont appélés ici ! ils sont actuellement une besoin.. !s’ils stopperent,São Paulo stoppe.. !. L’interprise,Bancs,Magazines et l’autres,ne peuvent vivre sans les « Motoboys » cela dans les petites villes ou les grandes métropóles. Les taxi-motos doivent chercher la légalisations et l’usager doivente avoir connaissance que dangeur marche ensemble avec eux... ! À São Paulo meurent environ de 50 motocyclittes par mois,mais,ils sont une nécessité publique d’actualité... !

                      Tony do Brasil


                      • tvargentine.com lerma 10 octobre 2007 22:38

                        Pour avoir un peu voyager en Amérique du Sud,je peux dire que la dérive que nous voyons est une dérive inquiétante car dans toute activité professionnelle il est demandé :

                        1 le choix d’un statut social (SARL,EURL....)

                        2 Une assurance RC pro

                        3 Le respect de régle de la profession

                        A ce jour,nous allons vers un système anarchisant ou la fraude sera le maitre mot,car les artisans taxis,pour survir et payer leurs charges sociales seront obligés de tricher pour lutter contre cette concurrence.

                        D’ailleurs,posons nous la question de la « tolérance » de la préfecture de police de ces véhicules qui roulent tranquillement dans les couloirs de bus,alors que le motard standard,va se faire aligner d’office.

                        Je suis motard et je l’ai déjà constaté et de là à penser que des « ex-motards de la police » se sont reconvertis dans ce type d’activité en bénéficiant d’une « tolérance »....

                        ...bizarre,quand même car ils disposent de moyen financier important (prix de la moto,équipement...)

                        Au Paraguay,il existe beaucoup de moto-taxi mais c’est vraiment des petites cylindrées et cela fait vraiment pauvres et rien à voir avec la France smiley

                        Voila un dossier pour AGORAVOX... à suivre


                        • Asp Explorer Asp Explorer 10 octobre 2007 22:52

                          La triste vérité est qu’il n’y a pas assez de taxis à Paris, et que c’est le résultat d’une politique délibérée des taxis dans le but de conserver leurs privilèges. Car si, partout dans le monde, le taxi est un brave gars, le plus souvent immigré de fraîche date, qui a trouvé un job pas trop qualifié pour gagner son croûton, en France, c’est différent, attention, on a des Ârtisans-Tâxis. Que dis-je, artisan, Artiste ! Créateur en kilomètres !

                          Bref, une corporation protégée comme celle des notaires et des commissaires-priseurs, sans qu’aucune raison pratique ne justifie cette protection. A une époque où l’on remet en cause les « avantages scandaleux » de fonctionnaires qui se lèvent à trois heures du matin pour nous conduire au boulot, il faudrait songer, peut-être, à remettre en cause ce système qui nous vient des antiques fiacres parisiens. Le problème, c’est que les taxis votent Sarkozy, et pas les cheminots.


                          • Miniamarais 18 novembre 2007 20:22

                            ..« les taxis parisiens votent Sarkozy » ou Le Pen peut-etrenon ?? dis donc, t’as jamais vu la tete des chauffeurs de taxis parisiens toi on dirait !!!tu sais meme pas que 95% d’entre eux sont etrangers !!de toutes nationalites et de toutes couleurs !!ça fait bien 20 ans que aucun breton ou charentais « fait » le taxi à paris..t’y connais rien bonhomme ..à moins que ce soit le Raciste...que tu sois déçu de voir que ce metier n’est plus blanc-blanc,...c’est le cas de tous les boulots merdiques,alors privilégiés ces gens ??


                          • Esteban Manchego Esteban Manchego 11 octobre 2007 10:13

                            Bonjour Antoine,

                            Le thème de votre article m’a beaucoup fait rire, moi qui revient d’un séjour de 2 ans au Togo où les « zemidjans » (traduction du béninois (fon) « on y va ») ou taxis-motos sont le principal moyen de déplacement en ville. Donc nous y venons, nous aussi, excellent !! smiley

                            Justement, en rentrant, je me disais que ça serait une bonne idée vu le prix des taxis. Et c’est ce qui est arrivé, c’est la loi du marché, quand des fournisseurs de service deviennent trop chers ou que le pouvoir d’achat diminue de nouvelles offres apparaissent à un prix inférieur. Reste effectivement à règlementer cette activité de façon à assurer la sécurité des passagers en cas de problème.


                            • Miniamarais 18 novembre 2007 20:14

                              ....ha bien oui,ça,c’est amusant de prendre comme exemple le Benin ou le Togo avec leurs « motos-taxis » qui sont en fait des mobylettes !!fumantes et petaradantes qui empuentissent l’air de leurs echappements,bonjour la sante de la population ! et quant à la securite des « pilotes » parlons-en ! de vrais kamikazes !!esperance de vie combien ??combien sont passees sous les roues des Titans ?(camions semi-remorques)combien de « clients » ont ils tues ??En Inde et au Vietnam, il ya les tuk-tuk- triporteurs à 3 roues dont les pilotes sont tout aussi félés..importons-les dans nos villes de vieille et déclinante Europe !!!Liberation du « marché » oblige !!


                            • logan 11 octobre 2007 10:49

                              Ma seule expérience en la matière était une élégante Goldwing noir, avec porte valise, tablier de protection passager et tout le toutim. Je l’ai vu garé devant la Gare de Lyon. Je n’avais pas besoin de taxi, mais cela m’a intrigué. J’en avais entendu parlé mais jamais vu. Quoiqu’il en soit, il avait plus l’air d’un pro que d’un mafieux...

                              Je me suis livré à une enquête rapide à l’instant, et le premier résultat est une société, SKOOT (www.skoot.fr), immatriculée en SARL dans le 93, avec un code d’activité 602E = Transport de voyageurs par taxis. Bref, rien de bien obscur ou mafieux là-dedans...

                              Ma conclusion est que les moto-taxi ne sont pas tous des voyoux qui aguichent les clients. Ils ressemblent davantage à des commercants tout à fait « standards ».

                              J’ajouterai que je rejoins l’auteur sur un point : il faut légiférer pour permettre aux clients de mieux reconnaitre les moto-taxi « légaux » des autres (une licence avec un ratio 1/3, compte-tenu de la capacité en passagers, par ex.). Et au passage, « rafraichir » l’ensemble de la profession ne serait pas du luxe...


                              • PARIS TRAVEL BIKE 12 janvier 2008 15:04

                                Enfin une personne sensée....Merci

                                http://www.paristravelbike.com

                                 


                              • Lucrezia 12 octobre 2007 16:08

                                Au lieu d’attendre TOUT et TOUJOURS de l’ETAT, les Français devraient se RESPONSABILISER un tout petit peu et ne pas utiliser les taxis illegaux .... Tout de même qui ne voit pas qu’une moto n’est pas un taxi fficiel !?


                                • vivelecentre 15 octobre 2007 08:18

                                  Il serait effectivement judicieux de toiletter et de liberaliser l’activité Taxi.

                                  Desagreable proces d’intention sur les motards taxi, il existe aussi des « taxis sauvages autos » et le motard qui agit dans la legalité (assurances professionnelles, charges et revenus declarés) est bien sur aussi respectable qu’un Taxi 4 roues !!

                                  Quand a la notion de racolage, il ne faut pas amalgamer toute les demarches commerciales !! Là aussi, il peut y avoir des derapages aussi bien pour les taxis 4 que 2 roues...

                                  Pour finir, moi, je serais plus favorable à un prix negocié avant le depart, cela eviterait les parcours à ralonges(sic) et le peu « d’empressement » des taxis.


                                  • Miniamarais 18 novembre 2007 20:07

                                    « ...le peu d’empressement des taxis »«  » que veut tu dire par la ?? les« motos » sont plus sympas ? est-ce que ces gens font du transport entre Bastille et Montreuil à 17h en plein bouchon pour 10 petits euros ?entre gare de l’est et gare du nord ? entre Val de Fontenay et eglise de rosny apres 1h30 d’attente ?? avec la poussette du gamin,le cabas de victuailles sur sa moto ?? ou gare de lyon gare st lazare le dimanche soir à 22h ??C’est facile de s’installer sur un marche rentable comme les Aeroports/centre Paris pour 45 ou 70 euros !!Encore une fois, vous critiquez ce que vous ne connaissez pas,tirez à boulets rouges sur les taxis -sauf que vous ne dites JAMAIS ce que vous faites comme boulot, Vous,qu’on vous balance quelque scud...


                                  • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 19 novembre 2007 22:30

                                    Tu es en forme Miniamarais ....ha bien oui,ça,c’est amusant de prendre comme exemple le Benin ou le Togo avec leurs « motos-taxis » qui sont en fait des mobylettes !!fumantes et petaradantes qui empuentissent l’air de leurs echappements,bonjour la sante de la population ! et quant à la securite des « pilotes » parlons-en ! de vrais kamikazes !!esperance de vie combien ? ?combien sont passees sous les roues des Titans ?(camions semi-remorques)combien de « clients » ont ils tues ? ?En Inde et au Vietnam, il ya les tuk-tuk- triporteurs à 3 roues dont les pilotes sont tout aussi félés..importons-les dans nos villes. Tu as raison sur tous ces points, néanmoins ce travail qui se développe dans ces pays est due à la misère. Tu ne peux comparer ces pays avec le pays occidentaux, même si les nouveaux entrants de l’Europe ne sont pas si aisés que ca.


                                  • Miniamarais 20 novembre 2007 18:20

                                    Cher Webmestre Antoine !!En effet,ce que beaucoup de gens ne comprend pas,c’est que lorsqu’on laisse faire « n’importe quoi » dans une Societe avancée,c’est l’anarchie,et si l’excuse de pauvreté est acceptable et vraie dans les « pays émergents » voire carrement pauvres ,dans notre Continent, tu sais,apres des motos « GoldWing machin 1800 truc à air comprimé dans les amortisseurs » qui font Päris/Roissy pour 70 €, pourquoi n’y aurait il pas (si « on » laisse faire) des gens qui useraient de 125 cm2 pour le meme trajet mais à 35E ?? Et dans les grandes villes des Triporteurs ??car le rapport prix de la course/transport est dans le rapport prix/véhicule tu vois, donc un taxi/voiture moyen vaut 22000E, et une moto GoldWing 1800 à 15/18000E, et une 125cm2 ) 2500E !!,un triporteur ?je sais pas..mettons 3000-3500E..Peut-etre-grâce à nos normes anti-pollutions draconiennes ne fumeront-ils pas et ne pataraderont-pas ?!!Tout cela pour dire qu’il faut etre conscient du niveau de qualité de vie que l’on voulons sur nos pays avancés


                                  • PARIS TRAVEL BIKE 11 janvier 2008 16:34

                                    Merci à ceux qui défendent les "moto-taxi"... Je fais ce métier depuis quelques mois et je peux vous assurer que nous ne volons pas notre argent. En ce qui concerne les allégations emises par certains dans ce forum, je tiens à préciser que notre activité se nomme "TRANSPORT DE PERSONNES A TITRE ONEREUX" et que nous avons des assurances professionnels qui couvrent jusqu’à 100 millions d’euros pour les domages matériels et illimité pour le corporel. Contrairement à "certains" qui avancent masqués sur ce forum pour déverser leur bile, voici mon site et mon numéro pour plus d’informations...Merci de votre écoute.

                                    http://www.paristravelbike.com

                                    06 69 79 3000

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès