Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les numéros surtaxés, y a-t-il des abus ?

Les numéros surtaxés, y a-t-il des abus ?

Les numéros surtaxés en France : une dérive, une incivilité que les Français ne doivent pas laisser passer.

La pétition demandant au président/e de la République, ultime garant de l’égalité et de la justice en France, la suppression de la pratique des numéros surtaxés et le retour à une tarification normale, s’agissant notamment des services sociaux (Sécurité sociale, Assedic, hôpitaux...) et d’intérêt public (SAV, banques, assurances...), continue son chemin.

Deux sénateurs, sensibles à l’argumentation de cette pétition, ont questionné le gouvernement, via deux ministères, début octobre.

La Halde a aussi été sollicitée dans la mesure où cette pratique est discriminatoire, en ce sens qu’elle frappe un certain type de population différencié d’autres : ainsi le seul fait d’être malade (téléphonant à la Sécurité sociale) ou chômeur (téléphonant à l’Assedic) expose obligatoirement et de facto à un surcoût, est donc pénalisant.

D’autre part, un lien lui a été indiqué, où l’on constate qu’un numéro surtaxé doit être composé par le grand public alors que, pour les grandes entreprises, ce numéro est à tarification normale... et pour le même service ! Ce qui est manifestement discriminatoire.

Nous n’avons, de la Halde, pour l’instant, qu’une réponse automatique.

L’UFC et la CLCV, les principales associations de consommateurs, soutiennent cette action.

Les députés sont actuellement informés de cette pratique abusive, que les Français ne doivent pas laisser passer, car elle est emblématique d’une dérive qui pourrait en annoncer d’autres, si l’on s’y résignait.

http://numerosurtaxes.blogspirit.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (114 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • dionysos (---.---.232.178) 29 décembre 2006 12:57

    j’ai signé la pétition... mais ça servira surement à rien


    • T.B. T.B. 31 décembre 2006 14:50

      C’est toujours mieux que rien. Les suisses, depuis 150 ans, font mieux ... Ils ont 100 jours pour récolter 50 000 signatures (vérifiées cela va sans dire) s’ils souhaitent invalider une loi ou un projet de loi. Ce chiffre, une fois obtenu, un référendum appelé d’initiatives populaires est aussitôt mis en place. Si la majorité plus au moins une voix est obtenue, lors de la votation nationale, alors la loi ou le projet de loi est immédiatement retiré. « Seul est libre qui use de sa liberté ». Avantage : les députés, ainsi surveillés, ne font pas n’importe quoi et ne pondent pas dix mille lois par an comme en France et son inflation législative galopante.

      50 000 signatures, reportées à la population électorale française représente 413 000 signatures. Bayrou propose les RIP (référendums d’initiatives populaires) mais les conditions sont telles que ce contre-pouvoir ne peut s’appliquer. Exemple, Bayrou « propose » 2 100 000 signatures (5 % de la population électorale alors que les adhérents de tous les partis cumulés ne dépassent pas les 1 % de cette même population...) et autres bâtons dans les roues.

      Seul, à ma connaissance, le petit candidat Alain Mourguy pour 2007 (Union Droite Gauche), propose, et depuis longtemps, l’ajout des RIP dans la Constitution avec, à peu près, les mêmes chiffres (500 000) qu’en Suisse. Autrement dit : la démocratie directe au milieu, pour faire un peu bouger les choses, de la pseudo « démocratie représentative » à la française, représenté par les éternels chefs de partis de droite à gauche. C’est même la clef de voûte de son programme.


    • mourguy (---.---.88.91) 1er janvier 2007 17:10

      bjr

      allons au bout du ridicule : demandons la surtaxe de toutes les compagnies de pompés funèbres ainsi jusqu’a la mort d’un proche soyons des agneaux ...puisqu’on peut rien changer !


    • philippe (---.---.91.222) 29 décembre 2006 13:41

      Les « numéros surtaxés » : y a t-il des abus ? le rédacteur de cette note est bien prudent, moi je n’hésite pas à dire que c’est un véritable scandale ! Libre à chacun de composer un numéro surtaxé pour un service 3615 ulla, ou pour une réelle prestation. mais lorsque les services publics, banques, prestataires divers et variés font payer un prix exorbitant simplement pour être contactés, cela porte un nom : l’arnaque. d’autant que si on les contacte, c’est bien souvent parce qu’ils sont défaillants... la plupart du temps, le prix à payer est sans rapport avec la valeur ajoutée apportée par l’entreprise contactée, il suffit de demander à n’importe qui ayant contacté une hotline de F.A.I !!! ma banque m’a fait le coup du 08 : je leur ai fait comprendre que je changeais de banque s’ils ne me donnaient pas des numéros directs en 01... j’ai eu mes numéros directs... alors oui le boycott est possible mais pas toujours, et dans ce cas seul l’exécutif ou le législateur peuvent faire cesser ces pratiques je suis pour cette pétition, lien à envoyer à terre.entière.com !!!


      • Ouebman (---.---.30.88) 29 décembre 2006 14:41

        Bonjour,

        CONCUSSION, subst. fém.

        DR. Malversation d’un fonctionnaire qui ordonne de percevoir ou perçoit sciemment des fonds par abus de l’autorité que lui donne sa charge. Il est accusé, il est convaincu de concussion. Exercer des concussions (Ac. 1835-1932). L’art de la concussion, de l’accaparement, de la prévarication (SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, p. 982) :

        (...) croyant tous les hommes politiques véreux, le crime de concussion lui paraissait moins grave que le plus léger délit de vol. PROUST, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 27.

        Pour le privé :

        RACKET, subst. masc. Extorsion d’argent ou d’objets, le plus souvent répétée et organisée, obtenue par chantage, intimidation ou violence.

        Cordialement,

        O


        • Lapinator (---.---.11.166) 29 décembre 2006 15:10

          C’est la aussi ou l’on remarque qu’il manque en France une « class action », qui permettrais de demandé réparation pour l’utilisation abusive de c’est numéros. Actuellement le simple usager est dépourvue devant c’est pratiques.

          remarqué aussi, généralement le numéro pour s’inscrire à un services est gratuit, mais pour le numéro pour les réclamations est salement surtaxé. En clair si tu a un problèmes, non seulement tu n’a pas de réparations, mais pire tu les finances ( voir les FAI ).

          Ces pratiques sont généralement condamnées en justices quand un particulier porte plainte, mais seul ce particulier obtiens les remboursements des communications, les autres particulier l’on dans le c..

          Il est plus que temps que sa change.


          • jef (---.---.20.136) 29 décembre 2006 16:20

            un jour, j’ai signé une pétition pour une fille en afrique, qui risquait la lapidation pour adultère, en me disant comme toi, ça ne servira à rien. et puis, il y a eu tellement de signatures qu’elle n’a pas été lapidée.

            je signe en ce moment la pétition de hulot, parce que je suis sûr qu’elle va faire bouger les choses. et là je vais plus loin en créant un comité de soutien dans mon village.

            j’ai signé la pétition des numéros surtaxés pour donner un coup de main à un gars qui fait un truc sympa dans son secteur et ça crée un lien entre lui, moi, et les autres signataires. style « j’ai signé ta pétition, tiens j’ai mis un lien sur mon site et j’ai envoyé à mon carnet d’adresses »

            ça ne sert pas à rien ! nous créons des liens, même si nous ne parvenons pas au résultat escompté. mais, comme disait un commentaire sur le site de la pétition, l’hôpital de son coin s’est remis en numéro non surtaxé.

            non, mais t’en arrive à un point où si tu veux acheter une bagnole neuve, il faut passer par un numéro surtaxé pour avoir le vendeur qui te fait patienter. mort de rire

            n’oubliez pas de signer, et de signer le pacte écologique aussi !

            bonne année ! soyons actifs


            • T.B. T.B. 31 décembre 2006 14:15

              Le Pacte Ecologique est une vaste fumisterie. Les 5 propositions que Hulot préconise, si tu les étudies de près, ne revêtent aucune urgence pour faire appliquer des soit-disantes solutions qui ne s’attaquent absolument pas aux lobby agro-alimentaires, chimiques, pharmaceutiques, nucléaires, pétroliers et gaziers. C’est du blabla qui consiste uniquement à alimenter les caisses de sa fondation et à occulter, avec la complicité des medias, les vraies solutions environnementales qui existent pourtant.

              Son site propose, par exemple, le livre de Nicolas Hulot «  Comité de Veille Écologique » 286 pages, 18€,  édité par Calmann-Lévy qui fait partie du groupe Hachette Livre, le premier groupe d’édition français, avec un chiffre d’affaires annuel de 2 milliards d’euros. Hachette Livre fait partie de Lagardère Media, le groupe de médias du groupe industriel Lagardère (lequel détient EADS, ses contrats avec le ministère de la Défense, MBDA dont le directeur scientifique est Imad Lahoud cité dans plusieurs affaires politico-financières, en particulier l’affaire Clearstream 2..)

              Les droits d’auteur du livre sont versés à la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. Cette fondation est également financée par les lobby français tel que l’Oréal qui produit les déodorants USHUAIA (dénoncés cancérigènes par Cosmetox de Greenpeace), EDF et ses déchets radioactifs ingérables, ADEME qui roule pour EDF et fait semblant de s’intéresser aux énergies renouvelables alors qu’elles sont moins chères à mettre en œuvre et beaucoup plus développées partout ailleurs qu’en France.

              Je n’oblige personne à faire comme moi. Depuis plusieurs années je me déplace principalement à vélo, j’ai réduit par 3 ma consommation à tous les niveaux et je m’en porte bien mieux (santé et économie financière), travaille ou 6 mois par an ou à mi-temps et jamais pour les lobby. Si on était 1 français sur 3 à vivre ainsi (nous ne sommes que 5 %, pifomètre personnel) ce serait une véritable révolution, une véritable bouffée d’oxygène sur tous les plans, avec une meilleure qualité de vie et sans attendre bêtement que les « politiques » agissent ...


            • alec (---.---.201.85) 31 décembre 2006 14:28

              bonjour pourriez-vous nous dire ce que vous pensez de la pratique des numéros surtaxés ?


            • T.B. T.B. 31 décembre 2006 15:00

              Bien sûr Alec, les numéros surtaxés sont aussi aberrants et révoltants que les individus surmédiatisés comme Nicolas Hulot. smiley

              Bravo pour ton article, et je me range à l’avis de Philippe principalement (post plus haut).


            • T.B. T.B. 31 décembre 2006 15:46

              http://www.journaldunet.com/breve/france/6998/l-arcep-s-interesse-aux-numeros-surtaxes.shtml

              L’Arcep (anciennement ART) s’intéresse aux numéros surtaxés

              « (30/11/2006). L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a lancé une consultation publique sur les numéros surtaxés, renvoyant généralement vers des services à valeur ajoutée. L’Autorité souhaite que soit mis en place « un climat de confiance entre les acteurs qui fournissent ces services et les consommateurs ». Pour cela, elle propose d’imposer aux opérateurs et aux exploitants l’accessibilité de ces numéros. Elle demande aussi l’harmonisation des paliers tarifaires et de la présentation des prix sous la forme « communication + contenu ». L’Arcep en appelle par ailleurs à un contrôle déontologique des contenus. La consultation se termine le 5 janvier 2007. »

              « entre les acteurs qui fournissent ces services et ... »

              Moi, ce qui m’intéresse c’est de connaître les noms de ces « acteurs » et pourquoi l’Arcep se montre si clémente avec eux, si peu pressée de les sanctionner ... Tu as une idée Alec ?


            • alec (---.---.201.85) 31 décembre 2006 16:27

              Merci J’ai contacté (à deux reprises) l’ARCEP, estimant que les signataires de cette pétition étaient des « acteurs » au premier chef et qu’à ce titre ils devaient participer à ce débat Mais...je n’ai pas eu de réponse : effet d’annonce ? contorsion ? Les seuls éléments que l’on peut avoir sur le site de l’ARCEP, s’agissant ce ces numéros « à valeur ajoutée », ce sont ces deux mini paragraphes : " 12. Qu’est-ce qui motive les entreprises à acquérir des numéros de services à valeur ajoutée ? (Mise à jour le 31 août 2006) C’est parfois le souhait d’être joignable avec un seul numéro à partir de tous points du territoire. C’est aussi parfois le souhait de faire payer aux appelants tout ou partie des frais engagés par la société pour fournir le service.(= aveu implicite NDLauteur)

              13. Y a-t-il eu un accroissement significatif du nombre de ces numéros, ces dernières années ? (Mise à jour le 31 août 2006) Oui, principalement pour les numéros du type 082B."

              C’est assez bref comme analyse

              Je sais que la CLCV et d’autres associations de consommateurs ont eu des entretiens à ce sujet Vous pouvez contacter la CLCV, qui participe d’ailleurs à notre action

              Les députés sont actuellement contactés ; ils doivent être au courant Leurs réponses seront indiquées sur le blog de la pétition

              Vous trouverez l’historique de la pétition au commentaire 56 et verrez que la première intervention gouvernementale remonte à décembre 2003 lorsque le Ministrère des Finances de Francis Mer répondait à une question d’un député. Il était question d’un « assainissement » de cette pratique et de gratuité pour les services publics, et qu’un décret devait « sortir » Libé.fr, récemment, dans un article très documenté, indiquait que trois ministères se renvoyaient la balle sur ce fameux décret... Il y a donc quelque chose dans l’air Mais il y a aussi, selon l’UFC, une manne de 2 milliards d’euros à se partager ...sur notre dos Alors ... Alec


            • napafau (---.---.122.13) 29 décembre 2006 16:36

              j ai mis mon telephone en tarif restreint pour ne pas payer et etre poursuivi par france telecom a cause des VIRUS resultat, je ne peux plus acceder aux services surtaxes je dois utiliser le portable de mon fils .du vol tout ca Chirac le sait


              • Goldmund (---.---.67.66) 29 décembre 2006 18:05

                http://www.geonumbers.com/ Pour connaitre les numéros géographiques de certains numéros surtaxés !

                Faire payer plus cher le coup de fil revient à inciter les gens à utiliser internet et donc à supprimer les contacts humains. Quelle est la place de l’humain dans notre société ? Un centre de coût ? Oui à l’Internet et oui à une société plus humaine.


                • napafau (---.---.104.9) 29 décembre 2006 18:50

                  je ne pense pas que l on cherche a ce que les gens utlisent internet tant que ca , le telephone ca rapporte ca fait tourner l economie c est ca qui compte


                • echos100 (---.---.139.127) 29 décembre 2006 18:37

                  8 / Les numéros surtaxés, y a-t-il des abus ? J’avais déjà dit que l’on ce moque du monde, le phénomène presse citron Est en marche, l’abus de bien sociaux auxquels certain échappe comme par miracle ? ARNAQUE ? Mais non, mais non, aller voir les tarifs des audiotels et pas que celui de FT, et bien d’autre qui offre les marges des numéros surtaxés les plus grasses possible.

                  QUE FAIRE ? J’ai déjà proposé à l’initiateur de la PÉTITION de créer une association de citoyens consommateurs abusés et spoliés pour se défendre de ces abus au moins en ce qui concerne les institutions d’état (qui n’en sont plus puisque l’on doit en faire la demande a 24 pays le 25ème étant le notre de langue française)

                  POUR CEUX QUE CELA INTERESSE VEUILLEZ ME CONTACTER AU COURRIEL SUIVANT E >>> echos100@yahoo.fr

                  Avec mes remerciements a Monsieur Carlo REVELLI pour que mon courriel s’affiche


                  • Dragoncat Dragoncat 30 décembre 2006 00:37

                    C’est un véritable scandale et un foutage de gueule permanent. Il fallait le dire. Vous l’avez fait : bravo !

                    J’ai évidemment participé illico à la pétition.

                    Cordialement

                    Dragoncat


                    • cdg 13 janvier 2007 19:02

                      Dans certains ca il y a certes de l abus, mais d un autre coté personne vous force a vous en servir ! Vous pouvez ecrire, passer par internet ou vous deplacer ! Quand je pense au nombre de pigeons qui appelle un numero surtaxe pour connaitre le niveau de le compte bancaire (ou voter pour la star academy), on se dit que la chasse au pigeon a debeau jour devant elle !


                      • Jean Gaubert (---.---.139.190) 25 janvier 2007 10:08

                        Jean Gaubert, député des Côtes d’Armor, a récemment posé une question au gouvernement sur ce sujet : M. Jean Gaubert souhaite attirer l’attention de M. le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie sur la multiplication des numéros de téléphone surtaxés en France, notamment pour joindre les organismes publics comme la sécurité sociale, les allocations familiales, les hôpitaux, les ANPE, les ASSEDIC. Mais les services après vente, les banques, les assurances, les fournisseurs d’accès internet, entre autres, multiplient également ces numéros surtaxés au tarif variable, complexe et parfois très coûteux. Cette pratique pénalise pleinement des populations particulièrement vulnérables mais aussi l’ensemble des consommateurs, et l’exigence d’un retour à une tarification normale commence à se faire entendre notamment en ce qui concerne les administrations et les services publics. Il lui demande donc d’indiquer à la représentation nationale quelles initiatives le Gouvernement entend prendre en ce sens, et notamment concernant les services publics et l’application de l’article 55 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004, qui prévoit qu’un décret en Conseil d’État détermine chaque année la liste des services sociaux mettant à la disposition des usagers des numéros d’appel spéciaux accessibles gratuitement depuis les téléphones fixes et mobiles. Il lui demande également d’indiquer quand et comment le Gouvernement entend mettre en place de façon effective la gratuité du temps d’attente.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès