Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les « racailles associées » terrorisent Carrefour

Les « racailles associées » terrorisent Carrefour

Plusieurs magasins Carrefour ont reçu depuis mi-janvier des lettres de menaces. Le dernier en date serait le magasin de Vénissieux, dans la banlieue de Lyon, qui a reçu le 3 février une demande de rançon de 800.000 euros assortie de menaces d’empoisonnement de produits alimentaires.

La direction de Carrefour se montre très discrète mais le service communication du groupe indique que l’affaire “est prise très au sérieux”.

Selon le progres.fr, le Carrefour de Vénissieux aurait reçu un document de trois pages signé « Les racailles associées ». Malgré une syntaxe confuse ornée de fautes d’orthographe, la police judiciaire de Lyon ne prend pas l’affaire à la légère, indiquant que sur la vidéo de surveillance on voit que c’est une femme qui a déposé la lettre. Mais certains signes laissent à penser que ce premier suspect ne serait qu’un intermédiaire…à l’insu de son plein gré.

Depuis la mi-janvier, d’autres magasins avait reçu de mystérieuses cartes de visite frappées d’une tête de mort, placées au milieu des rayons : “Elle sera bientôt dans les rayons. Merci de remettre cette carte à la direction du magasin.” Elle ? La mort.
"La direction a pris toutes les mesures pour assurer la sécurité de la clientèle", a précisé la société Euro RSCG, qui assure la communication du groupe .

Mais des questions se posent, au vu de détails curieux dans ce cas de Vénissieux. Le document signé “Racaille” que la police qualifie de floue, un coup de fil de menace a été passé depuis la galerie marchande voisine, une demande de rançon mais sans lieu de rendez-vous, bref on peut se demander si les fameuses Kaïras font ici un coup d’essai, où si c’est une plaisanterie de mauvais goût, n’ayant aucun lien avec ce qui se trame dans les supermarchés de Chambourcy, Bercy (Val-de-Marne), ou Chelles (Seine-et-Marne).

Listes des magasins ayant reçu la carte de visite (source : Le Point) : Chambourcy, Rambouillet, Montigny-le-Bretonneux (Yvelines), Bercy (Val-de-Marne), Noisy-le-Grand, Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et Chelles (Seine-et-Marne)", Moulins, Vichy (Allier), Givors (Rhône), Roanne (Loire) et Orange (Vaucluse)


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • morice morice 13 février 2009 11:37

     c’est une réminiscence des menaces déjà vues celles d’AZF, sous une autre forme, où je me gourre ? : notre ministre de l’intérieur va-t-elle reprendre un sobriquet pour discuter dans la presse avec les menaçants, comme le précédent l’avait fait ?


    • non666 non666 13 février 2009 18:37

      Un ennemi invisible , mysterieux, qui designe un ennemis interieur qui flatte les souverainistes que nous sommes...

      Hum, ça sent bon le coup foireux de "talonette" pour recupéré l’electorat nationaliste et autoritaire sur un "coup" arrangé en interne.

      Le 11 septembre, quoiqu’on en pense, etait un programme qui avait plus de gueule.
      Chez nous, les comploteurs tournent avec de tout petits budgets...
      Après la la fause vraie bombe dont les detonateurs n’etaient pas branchés, le coup d’AZF qui apparait et disparait, ces menaces d’empoisonnement pour expliquer la baisse de la consomations tombent a point nommé...

      Une petite emeute organisée par les nos amis de la LDJ pour redorrer l’ image "guerriere" du président dès qu’il fera meilleur ?


    • John Lloyds John Lloyds 13 février 2009 11:37

      Il est tout-à-fait plausible que les futures émeutes sociales prennent entre autre cette forme.


      • morice morice 13 février 2009 11:39

         bonjour John, si vous avez une idée du blocage de mes textes, faites-moi signe... là, c’est plus un frigo... c’est la banquise sur 3000 m d’épaisseur...


        • morice morice 13 février 2009 12:10

           ah, y’en a un qui est passé au travers..


          • ALTER NAIF ALTER NAIF 13 février 2009 14:19

            courage ce doit être un virus j’ai le même problème
            soyons positifs, c’est libéral
            on n’est plus en 68
             smiley


          • Mouche-zélée 13 février 2009 18:25

            MOUAIS juste une seule marque visée CARREFOUR ça pue le réglement de compte entre BOSS
            D’içi à ce que demain mation notre seignerie nous dise que c’est Al Qaida, il n’y a qu’un pas smiley

            Quand on ne donne pas la possibilité aux gens de vivre dignement des fruits de leur travail, quand la précarité et la misère augmentent, quand des intérêts économiques privés prennent le pas sur le bon sens, quand on crée un bouclier fiscal pour les plus favorisés ....

            Il ne faut pas s’étonner qu’il y ai de la rébellion, la prochaine étape, la plus soughaitable, est le tir à vue des 100 000 privilègiés qui bénéficient du bouclier fiscal.
            Ce pour rééquilibrer la balance des retraites par répartition .

            Parce que non contents de vivre comme des porcs, ils vivent en plus bien plus longtemps et en meilleure santé que l’ouvrier qui se tape les 3X8 à la chaîne ....

            Un type déterminé ne menace pas, il fait son job et recommence en demandant une rançon la fois d’après !


            • boris boris 13 février 2009 19:00

              Comme le dit non666 c’est un "inside job" à la Française, ça pue le gendarme à godasse cloutée cette histoire et ne rigolez pas trop vite, rappelez vous le fiasco de la paillote "chez Francis" en Corse, nos pandores quand il jouent avec les allumettes c’est comme avec l’orthographe ils font "des fautes".


              • Louisiane 13 février 2009 20:57

                Il n’y a pas eu un truc dans le même genre récemment ? On a trouvé, me semble-t-il, dans les chiottes d’un magasin (plus précisemment dans la chasse d’eau) des bâtons de dynamite et un trac foireux d’une organisation islamo-gaucho-anarcho-anti-sarko, preuve irréfutable du risque majeur d’attentat en France ?
                Où en est cette histoire ? On ne nous referait pas le même coup par hasard ?
                Plus c’est gros... et moins ça finira par passer, mon Président. T’en fait vraiment trop !


                  • Louisiane 13 février 2009 21:09

                    Merci pour le rappel du lien. J’avais d’ailleurs laissé un ou deux commentaires que je viens de relire avec plaisir.


                  • Yena-Marre Yena-Marre 13 février 2009 21:37

                    Les racailles terrorisent le groupe carrefour , les sarcailles terrorisent la France , mais ou va t ’on ?


                    • Pourquoi ??? 14 février 2009 06:33

                      Et si, tout simplement les salariés de carrouf en avaient marre de se faire exploiter ?

                      Ici le Carrouf local a contre lui environ 200 plaintes auprès des prud’hommes. Les employés en ont déjà gagné pas mal. En fait ils ont gagné tous les procés. Les autres affaires n’ont pas encore été jugées. Mais nul doute qu’ils les gagneront aussi.

                      La grande distribution n’a pas la réputation d’être tendre avec ses employés, mais on dirait que Carrouf est le pire.

                      Ca doit être jouissif de faire trembler votre exploiteur !


                      • chmoll chmoll 14 février 2009 08:16

                        bizarre s’t’histouère ,pourkoi carrefour , et pas les autres

                        ça sent pas bon là d’ssous


                        • Reinette Reinette 14 février 2009 12:06



                          Tout est bon pour accélérer la cadence du personnel. Le secrétaire général de la CGT de Mendoza, en Argentine, Jorge Cordova, a signalé cet été qu’une importante chaîne de supermarchés « à capitaux étrangers » forçait ses caissières à porter des couches, pour éviter les pauses-pipi impromptues ou les incontinences dûes « au froid ou au stress ». Des plaintes ont été déposées, le gouverneur de la province s’est ému, mais on ignore toujours le nom de l’entreprise qui aurait mis au point cette prometteuse innovation. Le service de presse du groupe Carrefour (33,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, leader en Argentine) dément toute implication : « c’est sûrement un canular ». Et de préciser qu’il n’y a pas que Carrefour en Argentine, « mais aussi Auchan et des Américains ». Comme pour suggérer que de la part des concurrents, ça pourrait bien ne pas être un « canular ».


                          • Reinette Reinette 14 février 2009 12:14

                            « Le 20 avril, Carrefour avait annoncé que son ancien PDG, évincé en février dernier en raison des mauvais résultats du groupe, toucherait 29 millions d’euros de compléments de retraite, en plus de ses indemnités de départ (plus de neuf millions d’euros), ce qui aboutirait au chiffre de 38 millions d’euros. Pour Daniel Bernard, il y a eu, dans cette affaire, “la stricte application des conditions existantes auparavant” : d’une part le versement d’une indemnité de départ en échange d’une “clause de non-concurrence”, d’autre part les conditions de sa retraite, “deux choses distinctes que l’on amalgame et qui, additionnées, donnent les chiffres qui circulent et qui n’ont aucun sens.” » Le Nouvel Observateur 29 avril 2005


                            • Reinette Reinette 14 février 2009 12:16

                              En France, 5 centrales d’achat (Carrefour, Leclerc, Intermarché, Casino et Super U) se partagent le territoire en autant de fiefs régionaux où elles sont de fait en position de monopole. Malheur au paysan et à l’épicier du coin sur qui leur ombre plane…

                              À moins de trouver naturel d’être pris pour un con, le consommateur lambda serait bien avisé d’éclater de rire au nez de ceux qui viennent lui seriner la berceuse de « la concurrence libre et non faussée ».


                              • hand87 14 février 2009 14:23

                                Depuis le temps que cette enseigne terrorise ses employés et rackette ses clients , c’est un juste retour des choses. :->
                                Espèrons toutefois qu’il n’y ai aucune innocente victime.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès