Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les retraites : se faire peur...

Les retraites : se faire peur...

Le Premier ministre a installé la semaine dernière la commission en charge de l’analyse du dossier des retraites, qui devrait faire des recommandations au gouvernement. Mais, c’est à peine fait, que les couacs se font entendre du très à gauche Emmanuelli et de l’ex DSK Jean- Marie Leguen, qui semblent tout deux avoir déjà bien réfléchi au sujet.

Yannick Moreau, ex CFDT et PS tendance Chevènement, qui préside la commission, a aussi lancé de son côté, il n’y aura pas de réforme miracle, le travail se fera sans tabou, elle souhaite privilégier des solutions à court, moyen et long terme. On est donc prévenu l’absence de miracle ce sera la résorption du déficit (estimé à 31,3 milliards d’euros en 2017 si rien n’est fait) en en payant le prix. Yannick Moreau a aussi donné le tempo : "l'équilibre des régimes, dans une échéance rapide", fait "bien sûr" partie des objectifs. Les conclusions sont prévues pour juin, avant l’été…

Ancienne présidente du COR (Conseil d’Orientation des Retraites), Mme Moreau doit bien avoir une idée précise. C’est ce qui fait réagir vigoureusement la CGT qui dénonce un comité Théodule de plus. De son côté Bernard Thibault a jugé qu’ : "Il y a une forme d'habitude qui s'installe et pas simplement en France (...) On a des gouvernements qui ont tendance à se réfugier derrière une expertise pour justifier un choix qui leur appartient". La CGT a clairement affiché la couleur, elle réfute toute idée de baisse des pensions (elle bataille actuellement dans le cadre des négociations des régimes de retraites complémentaires Agirc Arrco) et toute idée d’allongement de la durée du travail ; En clair, pour elle, seule une hausse des cotisations est négociables.

Pendant que Pascal Cherki (Député PS de Paris) plaide pour la relance de l’économie et la baisse du chômage, un vœux pieux en l’état, Emmanuelli , membre de la gauche du PS lance au cours d’un entretien avec un journaliste de France Info : Je pense que la biologie fait qu’il faut quand même se poser la question de la durée de cotisation (…) Je vois des gens qui auront passé plus de temps en retraite que dans la vie active”.

Boum, les pieds dans le plat, le tabou est tombé, peut-on supporter encore longtemps un système où c’est l’activité qui payait le temps de retraite, avec, en effet, un temps de retraite qui ne cesse de s’allonger ?

Et comme cela ne suffisait pas, un parlementaire de poids en charge des questions de santé, le député de Paris Jean-Marie Leguen déclare : »le passage à 62 ans de l'âge de départ à la retraite dès 2015. Cette mesure pourrait dégager plusieurs milliards d’euros. Son caractère un peu injuste socialement pourrait être amendé si l’on prolonge le dispositif des carrières longues mis en place par François Hollande en juillet 2012 ». C’est exactement la recommandation qu’a faite il y a peu de temps Xavier bertrand (UMP). Il s’agit d’accélérer le processus mis en place par la réforme Fillon qui prévoyait un relèvement progressif de quatre mois par an, de l’âge de départ à la retraite Au passage il se range dans le camp de la CFDT en déclarant : « la réforme devra prendre en compte l'évolution du calcul des retraites dans un système à points plutôt qu’un système reposant sur le nombre d’années de cotisations ».

IL reste peu de temps au gouvernement pour trancher dans le vif, trois pistes sont ouvertes :

  • Augmenter la durée du travail (et renoncer à l’engagement du candidat Hollande d’une retraite à 60 ans),
  • Augmenter le montant des cotisations, et ce sera la charge générale contre les socialistes qui créent de l’impôt et ruinent la compétitivité de la France,
  • Réduire le montant des pensions, c’est taper dur sur les retraités et augmenter le courant d’hostilité des français à l’égard du gouvernement.

On peut imaginer un mix des trois pour brouiller les pistes…

Pendant ce temps là, après les dégâts occasionnés par le rapport du COR alertant sur le déficit croissant, Mme Parisot en campagne pour garder la, présidence du Medef proclamait partout haut et fort, que ne rien faire, c’est aller vers un déficit cumulé de 200 milliards sur 8 ans. Histoire de se faire peur….


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 5 mars 2013 09:31

    Cotiser plus longtemps

    Prendre en compte les 25 meilleures années 
    Partir plus tard 

    Pourquoi ??? 
    Parce que l’on vit plus vieux parait il mais les estimations d’espérance de vie sont faites sur des populations ayant eu une vie sereine sans stress , ayant bénéficier du plein emploi.

    Pouvons nous être sur que nous allons vivre plus longtemps pour les générations actuelles partant à la retraite dans 15 ou 20 ans ?

    Ces générations ont eu des difficultés pour trouver du travail , ont subi des périodes de chômage , ont du cotiser plus et vont se retrouver sans travail dans les 8 à 10 ans à venir MAIS malgré cela il faut cotiser plus longtemps donc le résultat sera des hordes de chômeur pré-retraité dont le calcul de la retraite sera minoré par des années des chômage , de RSA avant d’atteindre l’age légal et de disposer du nombre de trimestres.

    Belle perspective pour les années à venir 

    Après les contrats de travail , la retraite mais ou se trouve le changement tant promis et attendu ???

    Philippe 


     
     


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2013 10:25

      @devphil30,

      Oui en (’état repoussez l’âge de la retraite c’est hypocritiquement faire basculer des dizaiens de milliers de personne au chomage et amputer gravement leur retraite.
       
      http://jmpelletier52.over-blog.com/


    • bigglop bigglop 6 mars 2013 02:01

      Apparemment, tout le monde a oublié le Fonds de Réserve pour les Retraites créé en 1999 par Jospin afin de combler le ’’gap’’ générationnel des cotisations/pensions pour 2018/2020 et qui aurait dû atteindre 150 mds €.
      Son objectif affiché : ’’gérer les sommes qui lui sont affectées, afin de constituer des réserves destinées à contribuer à la pérennité des régimes de retraite éligibles’’

      Dans le silence assourdissant de la classe politique et de la majorité des syndicats, le FRR a financé la Réforme des Retraites de 2010 par Sarko (et avec la complicité du PS).
      Dans la foulée, le FRR a été intégré à la CADES dont la gestion a été catastrophique et dénoncée par la Cour des Comptes et un certain Didier Migaud qui fait parler de lui en ce moment.

      Les rapports de la Cour des Comptes, de 2010 et 2011, avaient identifié des ’’dépenses’’, des ’’niches’’ fiscales, sociales entreprises de 150 mds €, dont 50 mds pourraient être supprimées sans crier au scandale.
      Mais ça, ’’Didier’’ l’a vite oublié en sortant de sa réserve, de sa neutralité pour proposer des mesures libérales (réformes de structures = austérité), taxation du diesel et autres fadaises.

      L’émission de BFM Business, de lundi 4, fait un bilan des situations et évènements récents :
      Partie 1/2 : référendum suisse rémunérations dirigeants, diesel, taxe carburants et conséquences, Haut Conseil des Finances Publiques et Cour des Comptes
      Partie 2/2 : système monétaire, gestion dette publique USA, krach obligataire..


    • bigglop bigglop 6 mars 2013 02:05

      Addendum :

      Depuis son intégration à la CADES, les fonds FRR sont utilisés en partie pour le remboursement de la dette publique.


    • jmdest62 jmdest62 5 mars 2013 09:41

      Vu le taux de chômage des « seniors » le recul de l’age de la retraite n’aura comme effet que de faire basculer de la case « CARSAT » vers la case « Assedic (non indemnisé) » quelques milliers de français.....et faire , mine de rien ! , baisser le niveau futur de pension de ces milliers de personnes..

      Une question me taraude
      ...si notre gouvernement fait tout pour inverser la courbe du chômage et redresser notre compétitivité ce qui aura pour effet bénéfique à n’en pas douter (! !!) une croissance vigoureuse qui par effet « boule de neige » nous apportera le plein emploi et donc le redressement des comptes sociaux....pourquoi nous inquiéter (inutilement !) avec un déficit qui normalement va se résorber de lui même ? 

      @+

      (Zut !!! j’sais plus ou j’ai rangé mon tube de vaseline ! )


      • cardom325 cardom325 5 mars 2013 10:03

        le capitalisme est cliniquement mort, donc il n’y aura plus de croissance .....quelque soit la solution adoptée, ce sera un cataplasme sur une jambe de bois, il faut réinventer l’ensemble du système économique , les rafistolages à la petite semaine , y’ en a marre


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2013 15:51

          @Cardom325,

          Un peu radical votre point de vue.... tout changer d’un coup est un peu illusoire, même si je pense que la société dans son ensemble va de voir repenser son modèle de croissance à un moment donné.

          http://jmpelletier52.over-blog.com/


        • QU« HEROS » LA FERME

          ET BALAYE DEVANT SA PORTE...ET CELLE DES AUTRES POLITICARDS.............LOBBYISTES
          ET CUMULARDS

          QUI A EN france LE MEILLEUR REGIME DE RETRAITE....et qui n’est pas pret d’etre réformé ses

          amis et ennemis politiques.....sont le LOBBY LE PLUS PUISSANT DE FRANCE AVEC LE MEDEF

          LIE A LA CFDT ET LA CGC SYNDICATS JAUNES=VENDUS. (voir ANI )

          nos 7227 élus nationaux et regionaux nous reviennent chacun a 2500 euros/jour

          nos 36600 maires et leurs adjoints a combien .... ?????????????

          CA NE PEUT DURER NOUS AVONS EN COMPARAISON AVEC DE VRAIES DEMOCRATIES 9 ELUS SUR 10 DE TROP


        • Gabriel Gabriel 5 mars 2013 10:29

          Prolonger le temps de travail pour les plus de 60 ans alors que :

          1°) 25% des moins de 25 ans sont au chômage,

          2°) Qu’on détruit environ 7000 emplois par mois dans ce pays,

          3°) Qu’on délocalise 15 000 emplois par an,

          4°) Qu’il y a 4 millions de chômeurs inscrits et 6 millions de non inscrits ou précaires

          C’est vrai, c’est une bonne idée ça ! Ils ont fait de hautes études pour nous pondre de telles inepties.

          Quelques solutions à étudier :

          1°) Donner la priorité à la production et la consommation locale, régionale et nationale.

          2°) Taxer le capital et la spéculation

          3°) Taxer les produits des sociétés qui délocalisent

          4°) Interdire les licenciements boursiers.

          5°) Remplacer progressivement les plus de 57 ans par des jeunes de moins de 25ans (formation transfert de compétence)

          6°) Casser le monopole d’Areva et de Total afin de libérer la création et le développement des énergies renouvelables.

          7°) Relancer la construction de logements en libérant les terrains qui sont bloqués à des fins spéculatives.

          8°) Développer très fortement le fer routage etc …

          Que chacun ici apporte ses idées car ce gouvernement, comme le précédent, semble être inapte à la moindre réflexion.


          • spartacus spartacus 5 mars 2013 11:20

            Que c’est beau le monde de Oui Oui.

            Rien que des idées de coercition, de taxes, de totalitarisme d’ingérences destructrice de l’économie. 

            Quelle belle Corée du Nord en perspective. Quel beau monde idéal, et ceux qui ne sont pas d’accord, on les fusille comme en URSS ?

          • Gabriel Gabriel 5 mars 2013 13:21

            Spartacus, ce qui est intéressant avec vous c’est votre manière de penser tout a fait monolithique. Le système que vous défendez est en train de faire crever des millions de gens mais, pas de problème, il ne faut pas en changer parce que c’est le meilleur d’après vous. Je soupçonne que vous devez largement en profiter et peu importe les dégâts humains qu’il génère tant que vous pouvez conserver votre petit cul dans le beurre. Ajoutons à cela la fraîcheur et la pertinence de jugement dont vous faites preuve avec les personnes qui pensent différemment et qui à vos yeux sont tous d’horribles Staliniens. Cela est quelques peu réducteur pour ne pas dire franchement crétin. Vous devriez ôtez votre casque, je pense qu’il est à l’origine de votre sclérose neuronale…


          • null 5 mars 2013 14:13

            Vous avez oublié la lutte contre les « paradis gris » dont le montant, le hasard fais très très bien les choses, correspondrait pil poil au montant de nos dettes. smiley


          • spartacus spartacus 5 mars 2013 14:42

            Mais non n’inversez pas c’est le votre qui a tué et qui tue encore.

            100 millions de morts de gens qui ne pensaient pas communiste.

            1°) Donner la priorité à la production et la consommation locale, régionale et nationale.
            Par exemple on va mettre des barrière douanières et une frontière localement, et puis une frontière à la région et n’oublions pas un mur (genre ex allemagne de l’Est) pour favoriser le local. Bien entendu ceux qui ne pensent pas comme vous on a déjà remarqué, c’est goulag ?

            2-Taxer le capital et la spéculation, C’est une bonne idée, il faut taxer les investisseurs qui donnent du travail, Effectivement ceux qui investissent mieux vaut les chasser. Mordre la main de ceux qui créent des emplois et proposent des contrats de travail est une posture qui a communistement beaucoup d’avenir....

            3-taxer les produits de ceux qui  délocalisent Le marché des voitures se fait maintenant en Chine, et on vend plus rien chez nous. Logique communiste, vendons en Chine des voitures avec des coûts de transport élevé, c’est certain elle vont mieux se vendre. En plus on va trouver des investisseurs qui préfèrent les taxes et vont venir spécialement en France pour se faire taxer. Génial.

            4- Interdire les licenciements boursiers. C’est bien connu, les entreprises embauchent des personnes.uniquement pour les licencier. Dans cette belle logique chimérique communiste mieux vaut des entreprises avec des cours de bourse nul, pas rentables et en sur-effectifs que des entreprises avec des cours élevés qui attirent l’investissement et l’emploi, rentables. On sait jamais quelquefois que ceux qui ont mis leur retraite dedans gagnent de l’argent.

            5-Remplacer progressivement les plus de 57 ans par des jeunes de 25ans. Génial ! 32 ans de cotisations pour 48 ans sous dépendance de la société. Plus a la retraite qu’au travail. En plus c’est comunistement ffinançable. 

            6-Casser le monopole d’Areva et de Total. Et pourquoi pas EDF ? Ah non ! bastion communiste. C’est logique le pétrole pas cher après guerre a créé les 30 glorieuses, en passant de l’énergie du cheval à 1000 fois supérieur avec le moteur a explosion. Avec les énergies renouvelables, c’est certain on va avoir un de ces boom économique a en faire pâlir Friedrich Hayeck ou Milton Friedman. On est rassuré, ce sont les communistes qui font le business plan. Néanmoins, accordons un bon point sur le droit à la concurrence et la fin des monopoles. Mais on doute que ce soit cette logique recherchée.

            7-Relancer la construction de logements en libérant les terrains. Pas de communisme sans de bonnes idées d’expropriations et d’atteintes aux libertés individuelles. Evidemment ! Et si il ne sont pas contents, comme les paysans chassés pour la bonne cause communiste, comme en URSS on les exécutera.

            8- Développer très fortement le fer routage. Bien évidemment c’est le communisme qui impose le moyen de transport « obligatoire » à l’économie privée. Pas de communisme sans ingérences. 

          • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2013 15:53

            @Gabriel,

            Intéressante votre approche...mais vous ne pouvez pas dire que ce gouvernement n’a pas d’idées, il en a, après ce que l’on peut critiquer, ce sont les choix et la mise en marche des différents projets.

            http://jmpelletier52.over-blog.com/


          • jmdest62 jmdest62 5 mars 2013 17:22

            @ starcapus

            « Mordre la main de ceux qui créent des emplois et proposent des contrats de travail »

            Quelle horreur !!!!

            Oh mon bon maître proposez moi un travail , une tache ...une corvée même et je viendrai lécher cette main que d’autres ont osé mordre.
            Pas besoin de contrat ni de rémunération ....une maigre pitance faite de lasagne chevalesque fera l’affaire .


          • bigglop bigglop 6 mars 2013 02:12

            Sur les paradis fiscaux et bancaires les articles du blog d’Olivier Berruyer ’’les-crises’’ :

            Les paradis fiscaux
            Les dépôts dans les paradis fiscaux
            Les hedge funds


          • spartacus spartacus 5 mars 2013 11:04

            Remerciez vos ancêtres les communistes de 1946 d’avoir mi en place cette imbécillité de la retraite par répartition par idéologie collectiviste. 


            La sécurité sociale fut élaborée par le (CNR), au sortir de la guerre. Elle est instaurée par un gouvernement provisoire non élu. Sorti d’un programme politique organisé par les communistes inféodés au collectivisme et à l’URSS. 
            Les professions agricoles, les salariés des régimes spéciaux n’y adhéreront pas. 

            Il existait avant un système libre de caisses de retraite qui fonctionnaient très bien.

            On peut parler en ce qui concerne la Sécurité sociale d’imposition par « abus de droit », puisqu’en en mai 1946, la proposition de Constitution de la IVe République est rejetée par référendum.

            Non seulement ils sont créé un système d’atteinte à la liberté individuelle de choix, différentiel, inégalitaire, totalement à charge des générations futures, et qui mathématiquement explosera.

            Remerciez la gestion paritaire syndicale FO et CGT, 100% clientéliste pro-régimes spéciaux qui détourne les fond de la CNAV pour donner plus de retraite aux régimes spéciaux comme EDF, qui cotisent à la même caisse, mais sur moins de temps, avec moins de cotisation, avec un calcul sur uniquement la base du dernier mois, avec moins d’obligation de temps de cotisation, et un pourcentage de retraite en retour supérieur.

            Remerciez ces députés abonnés au « régimes spéciaux » qui vous expliquent que c’est un système formidable pour vous, eux qui cumulent 2 ou 3 postes et ont déja ou auront 2 ou 3 retraites alors que vous, si vous avez 2 boulots, vous n’aurez qu’une retraite.

            Remerciez les cadeaux sociaux et fiscaux, donnés aux clientèles pour se faire réélire, les retraites données hier au bout de 15 ans de travail, payable encore aujourd’hui, les « bonifications » pour ceux qui ont crié le plus fort payables aujourd’hui.

            Remerciez cette cohorte de Oui Oui qui vivent encore sur le mythe que les ressources collectives sont illimitées. 

            Remerciez les choix politiques de de vivre à crédit en reportant sur les générations futures la charge du remboursement des déficits (car le trou correspond à une dette auprès de créanciers français et internationaux qu’il faudra bien rembourser).

            Remerciez les Enarques irresponsables à qui vous avez fait confiance. Leurs 21 réformes (toutes inefficaces), une dette de plus de 100 milliards d’Euros, des déficits de plusieurs milliards d’Euros chaque année.
            Chaque année nous remboursons les intérêts d’emprunt. et nous empruntons pour payer les intérêts d’emprunt, sachant que la dette se rembourse in finé (à la fin)...

            La sécurité sociale épouse la pensée de la dinde du théorème de la dinde. 

            Du point de vue de la dinde, l’idée qu’elle se fait de la vie peut se résumer à « on va me nourrir tous les jours jusqu’à ma mort naturelle, et cela ne changera jamais ». 

            Chaque jour qui passe semble confirmer ce point de vue. Mais un jour, avant la fin de sa vie vient son exécution.

            Une dette un jour doit être remboursée ! Ce jour là arrivera indubitablement.
            Mais qui va avertir les jeunes générations ?

            • Gabriel Gabriel 5 mars 2013 13:38

              Spartacus,

              Tu as oublié de remercier tes amis les banquiers et spéculateurs qui ont ruiné le système monétaire mondial et créé la dette actuelle.

              Tu as oublié de remercier les gentils dirigeants qui après avoir mis les boites à genoux sont partis avec des parachutes dorés et des primes indécentes

              Tu as oublié de remercier ceux qui ont délocalisé leurs usines comme des voleurs le dimanche ou pendant la période de congés de leurs salariés.

              Tu as oublié de remercier ceux qui ont tapé dans la caisse ou détourné des fonds comme Le scandale des retraits en espèces effectués par l’ancien président de l’UIMM Denis Gautier-Sauvagnac.

              Tu as oublié de remercier le baron Ernest-Antoine Seillière pour ses fraudes fiscales.

              Etc…

              Je pourrais continuer longtemps tant la liste est longue de tes amis pourris et malhonnêtes mais, j’ai peur que ton sens critique ne soit atteint de paralysie irréversible.


            • null 5 mars 2013 14:57

              Un peu trop humaniste, comme programme, pour moi ... Ils manquent notamment le rétablissement des camps de travaux forcés pour les communistes et les étrangers ainsi que la sélection à la naissance par les gènes. 


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2013 15:55

              @Saprtacus,

              « Mais qui va avertir les jeunes générations ? » mais vous mon cher Spartacus, vous me semblez bien armé pour le faire, maintenez la pression et la charge...

              http://jmpelletier52.over-blog.com/


            • spartacus spartacus 5 mars 2013 17:15

              @Bonjour Pelletier

              Sur Agoravox c’est foutu. 
              Vous savez bien que les sectaires de gauche utilisent la modération pour censurer les articles des quidams qui ne sont pas de leur obédience.
              Comme tous les systèmes collectifs, il y a détournement de profiteurs.
              Faute de voir mes articles Agoravox, regardez les sur LeQuidamPost.fr

              Sur la sécu il y a quelques articles non censuré pour en savoir plus :


            • soit spartacus est banquier soit il a besoin d un tres bon psychiatre....

              -QUE L EFFECTIF PLETHORIQUE DES POLITIQUES SOIT DIVISE PAR 10..

              - que ces 650000 elus arretent leurs cumuls..lobbyisme et cumuls

              83% DES SENATEURS CUMULENT ET 81% DES DEPUTES.....CHACUN NOUS REVENANT A

               2500 EUROS JOUR = RETRAITE DE 5000 EUROS POUR 2 MANDATS..

               la sécurité sociale n’ a qu’a assigner le MEDEF EN JUSTICE POUR NON PAIEMENT DES CHARGES PATRONALES POUR DES CENTAINES DE LEURS ENTREPRISES


            • Le Yeti Le Yeti 5 mars 2013 11:09

              Voyons, voyons :
              - Refus
              - Colère
              - Négociation
              - Abattement
              - ...

              Alors ... Fait ; fait ; on y travaille sec ...
              Hé ben ; ça avance tout ça.


              • Ronny Ronny 5 mars 2013 12:54

                Bien sur que la retraite coute, et le problème qu’elle pose est le cout du travail si on le calcul sur la durée de vie d’une personne et même si les mécanismes de financement ne sont pas les mêmes dans le privé et dans le public, il s’agit dans tous les cas d’un salaire différé.

                Or ne nous leurrons pas, dans notre système capitaliste, le coût du travail sera toujours trop élevé par rapport aux attentes du patronat et de l’actionnariat. La variable d’ajustement est donc le salaire immédiat et le salaire différé, c’est-à-dire la retraite. Rien d’étonnant dès lors à ce que toutes les réformes que nous avons connues aient pour seul but la réduction du coût des retraites, soit en les distribuant plus tard soit, et c’est le cas le plus fréquent en réduisant leurs taux par rapport au montant du dernier salaire. L’astuce dans ce cas est de faire en sorte que personne ou presque ne puisse prétendre à taux plein compte tenu des dates d’embauche tardives et de l’allongement des durées de cotisation.

                On parle par ailleurs de l’allongement de la durée de la vie, qui ceci dit en passant n’augmente plus voire se réduit dans certains pays développés. On ne parle jamais de l’espérance de vie en bonne santé qui pour un français d’âge moyen est aujourd’hui de l’ordre de 64 ans. Autant dire qu’avec les réformes à venir nous partirons en retraite - pour ceux qui le peuvent - malades !

                La seule façon de régler ce problème (et quelques autres comme les déficits des assurances maladie) est de se rappeler qu’en un peu plus de 25 ans, ce sont 10 % du PIB qui ont été transférés des revenus du travail aux revenus financiers. il faut donc faire en sorte que ces 10 % reviennent dans le monde du travail, et pour cela, je ne faisais évidemment pas confiance à Nicolas Sarkozy (le représentant des banques !) et curieusement je ne fais pas confiance au gouvernement actuel.


                • foufouille foufouille 5 mars 2013 13:02

                  faut taxer crassus
                  il a les moyens


                  • viva 5 mars 2013 13:33

                    Ces types qui commandent font penser à des ados, une seule certitude lorsqu’ils se lancent dans quelque chose ont se demande quelle catastrophe va se produire. 


                    • viva 5 mars 2013 13:41

                      Spartacus est d’une espèce qui existe depuis toujours, ses ancètres devaient déjà refuser que les autres rentrent dans les grottes pour s’abriter. 


                      • null 5 mars 2013 14:09

                        On connait le problème


                        - alignement des retraites fonctionnaires/privé
                        - CSG alignée
                        - même temps de cotisations pour tous
                        - retraites plafonnées (2300 euros max)
                        - balayage de tous les régimes spéciaux de retraite 
                        - recoupage de toutes les caisses de retraites en une seule 
                        - fin des pensions de reversions automatiques
                        - bonus en cas de métiers difficiles

                        Liste non exhaustive. 

                        La valse des pas-de-couilles continuent via des passages par commissions.


                        • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2013 15:56

                          @Null,

                          Pas si nul que cela, à quelques détails près je souscris à votre programme.

                          http://jmpelletier52.over-blog.com/


                        • null 5 mars 2013 16:29

                          Ravi d’avoir des points de convergences avec un Monsieur qui a travaillé avec M. Pisani (que je ne connaissais d’ailleurs pas avant de regarder sur Wikipedia). Donc, plutôt de gauche... En tout cas je suppose. Petite précision : « NULL » est un terme en informatique qui définit quelque chose d’indéfini, ce même quelque chose n’étant pas égal à un autre Null. (pour l’histoire) @++


                        • spartacus spartacus 5 mars 2013 17:42
                          @Null
                          Belles idées utopistes, mais malheureusement toujours dans un esprit d’atteinte aux libertés de libre choix de sa liberté individuelle et coercition des choix de vie individuels.

                          Un système unique dans le pays du clientélisme, vous rêvez ! 

                          Vous avez oublié une chose importante et la première a changer.

                          Changer l’état d’esprit des Français. 

                          N’oubliez pas que les Français sont marxisés par une éducation nationale qui promotionne les idéologies marxistes et collectivistes dès la plus tendre enfance. 
                          Les profs endoctrinés votent à 90% à gauche et sous domination d’un syndicat, le FSU syndicat ultra-politisé marxiste qui dispose avec l’adhésion du pouvoir de mutation ou de promotions dans les grades à l’éducation nationale supérieur aux ministres ou chefs d’établissemnts. N’oublions pas que ce syndicat endoctrineur est le créateur de ATAC association "alter mondialiste. On part de très loin !

                          Séparer distinctement la notions de solidarité (communisme) avec le retraite.

                          La solidarité c’est l’URSSAF, et les impôts, la retraite n’a pas pour rôle de réduire les inégalité.

                          Le mieux est de faire exploser violemment en lambeaux  vite fait bien fait le système pour en faire un totalement différent. Qui prend en compte la réalité de la carrière, (pas les 6 derniers mois), laisse à ceux qui veulent partir plus tôt ou plus tard la liberté individuelle de choix, et ceux qui n’ont rien le soin de demander aux aides sociales de compenser éventuellement sans remettre en cause le système.

                          Allez faire comprendre cela à des obtus, qui croient tous que les autres paieront toujours pour eux.

                        • Gabriel Gabriel 5 mars 2013 18:34

                          @null, bonnes mesures égalitaires auxquelles j’adhère... Cependant, je doute que les Spartacus de tous bords se contentent de 2300 euro maxi. Ce qu’ils veulent c’est la retraite du chacun pour soit... Tu as les moyens ou tu es bien né, tu vis sinon, tu crèves ! Bel esprit humaniste...


                        • egos 5 mars 2013 14:25

                          à l’auteur,
                          merci pour cet article et son titre,
                          il n’y a olus lieu d’avoir peur, ce sentiment est consommé depuis le décret Balladur
                          au menu,affiché et visible, les recettes de la nouvelle cuisine dédiées aux futurs et néanmoins putatifs retraités.

                          Incertitudes sur l’évolution de l’espérance de vie
                          http://insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1429/img/graphique3.jpg

                          l’EV n’est pas un acquis,
                          encore faudrait il mesurer l’impact de la population (% mineur parmi les pensionnés) des centenaires sur les projections de la COR et ses caractéristiques sociologiques, afin d’en tirer des ensignements valides. 
                          Les USA ont affiché en 2011 un recul de l’EV de la gente masculine en 2011,
                          ce fut aussi le cas sur une échelle bien plus dramatique en Russie lors de l’instauration de la CEI.
                          En France, suivez le lien précédent ...
                          Rien de joué ni de gagné, idem les acquis sociaux
                          Seule émerge l’information biaisée des gvts, ps ou l’ump,
                          La sélection des données et les conclusions tirées restent l’apanage de la haute fonction publique, nos actuels Magister Palatii.
                          Dans quelles directions s’orientent les choix du gvt ?
                          L’article les suggère (back in time, au temps déni ou l’âge légal correspondait à celui de l’EV) : réduction du PA par dés-indexation vs inflation, allongement des périodes cotisées requises, recul de l’âge d’éligibilité selon les standards du modèle UE (de 64 à 68 ans) sans toutefois toucher aux barêmes de minoration proprement iniques.
                          L’éthique, tout à fait spécieuse de ns dirigeants leur interdit de questionner plus avant l’équité du maintien des régimes spéciaux, les coûts de gestion de la cnav (collecte, répartition, actions prétendues sociales et autres péréquations transgénérationnelles) la nature même des prélèvements sociaux (à ce stade de chômage, est il justifié de faire peser le coût de AF sur le travail ?)
                          A défaut de dégager des mlirds d’€, ne faudrait il pas appliquer cette mesure à ce gvt de prétendus socialistes ?


                          • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2013 15:58

                            @A tous,


                            Merci de contribuer à la réflexion, chacun à votre manière avec vos expériences propres.
                            De vos propositions il ressort une forte demande plus de justice sociale et je partage pleinement ce sentiment.
                            Près à certains sacrifices si la réforme a vraiment lieu et que les excés et les injustices de situations cesssent.


                            http://jmpelletier52.over-blog.com/


                            • sandre08 5 mars 2013 16:23

                              Et la retraite de nos députés et sénateurs ?
                              Qu’ils montrent l’exemple !


                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2013 17:35

                                @Sandre08,

                                Soyons honnéte ils ont commencé, en particulier au sénat avec la nouvelle majoriété socialiste, amsi c’est très insuffisant je vous l’accorde.

                                Camarades encore un effort !

                                http://jmpelletier52.over-blog.com/


                              • gaijin gaijin 5 mars 2013 17:14

                                mais qu’elle crise ?
                                le nombre milliardaires augmente c’est donc que tout va bien .....
                                salauds de pauvres !


                                • chmoll chmoll 5 mars 2013 17:21

                                  on vas y venir a la retraite privée ,moi je conseillerais à un jeune en activité de s’ouvrir un PLE et une assurance vie (sous réserve que les rats ne taxe pas) ça lui feras un beau pécule au moment de sa retraite


                                  • viva 5 mars 2013 18:13

                                    Un PLE ? encore faut il avoir de l’argent à mettre dessus. C’est le serpent qui se mord la queue cette histoire de retraite. Faut il encore baisser les pensiins alors que les gens ont cotisé la réponse est non, il faut trouver de nouvelles ressources si les salaires ne suffisent pas. J’ai lu rapidement mais l’auteur ne semble préconiser qu’un nivellement par le bas ce qui est profondement injuste les cotisations ne sont pas égales et les systèmes de calcul des cotisations sont fondamentalement différents. Changer la règle du jeu en cours de route ce n’est pas seulement une injustice, c’est une escroquerie quelque soit le système de retraites. 

                                    Je vais juste répeter ce que beaucoup ignore ou ne veulent entendre, l’espérance de vie augmente ? C’est à voir,....... je n’ ai pas ce sentiment en regardant bien autour de moi, les vieux qui voit disparaitre leur entourage ce retrouvent bien isolé avec bien souvent des enfants qui partent avant eux. l’espérance de vie en bonne santée ne bouge pas par contre. La première inégalité 

                                  • chmoll chmoll 6 mars 2013 07:02

                                    je ne dit pas que ça vas lui faire une retraite complète ,mais il auras un plus de leurs cotisations

                                    a l’heure actuelle faut mieux avoir une assurance quelque part
                                    mais comme les ouvertures d’ assurance vie ont fait on bond phénoménal

                                    les renards de l’élysée on peut flairé une taxe là dessus

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès