Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les révolutions à faire dans le monde arabe

Les révolutions à faire dans le monde arabe

 

Les vraies révolutions dans le monde arabe, encore à faire, ce seront les femmes qui les feront, ou plus exactement les militantes féministes qui oseront braver tous les interdits et tous les dangers pour entrainer à la résistance l'ensemble des femmes arabo-musulmanes.

 Elles reprennent le combat qui avait mobilisé les féministes européennes il y a déjà plus d'un siècle. En Europe, ce combat est loin d'être terminé, comme l'ont montré à Paris le 8 mars les débats tenus pour la Journée internationale de la femme. Beaucoup de discriminations et d'inégalités demeurent encore contre lesquelles les femmes doivent continuer à lutter, sans trop compter sur les hommes qui, dans le meilleur des cas, ne les soutiennent que du bout des lèvres. Sans compter non plus sur les églises et les traditions, encore trop répandues, pour qui le seul statut acceptable pour la femme est d'être au foyer, sous la dépendance d'un mari.

Mais dans le monde arabo-musulman, à commencer par le Maghreb, pourtant si proche de nous, ce combat n'a pas vraiment commencé. Ne parlons même pas des monarchies pétrolières du Golfe, dont les hommes omni-présents et omni-puissants imposent aux femmes un véritable esclavage. On s'interroge parfais en Europe sur le fait que, nulle part au monde, les sociétés arabes n'ont réussi à maîtriser les facteurs qui leur permettraient de se développer pacifiquement. Ni les enseignements ouverts, ni les recherches scientifiques, ni une démocratie critique et plurielle n'ont pu s'y implanter. Il en résulte que, malgré leurs atouts naturels, malgré l'argent à odeur de pétrole ou de trafics qui parfois y circule, ces pays n'arriveront pas à être pris au sérieux et sur un pied d'égalité par le reste du monde – y compris par la Chine et l'Inde, puissances dorénavant bien établies.

Les causes de ces faiblesses constitutionnelles ont souvent été dénoncées. Il y le poids écrasant que continue à y peser l'islam. Ceci non en tant que religion proprement dit (chacun est libre de croire en un dieu, quel qu'il soit) mais en tant que système de pouvoir imposé aux sociétés par ceux profitant de croyances venues sans modifications du fonds des âges pour s'imposer au peuple. Il en résulte qu'en dehors des écoles coraniques, nul système éducatif ouvert ne fonctionne encore. De même, puisque apparemment l'islam se fonde aussi sur le pouvoir des mâles, rien ne peut encore provenir de ceux-ci pour faire évoluer les sociétés. La domination des hommes sur les femmes et, accessoirement, sur les enfants, reste entière. Une loi inspirée de l'islam, la charia, continue à imposer, notamment aux femmes, des châtiments ayant dès la Renaissance quasiment disparues d'Europe, le fouet, les amputations, la lapidation.

D'une façon apparemment plus anodine, mais tout aussi aliénante, les hommes continuent à imposer aux femmes de rester voilées, que ce soit du visage ou de la tête aux pieds – même aux championnes sur les stades. Cette marque d'assujettissement aux hommes avait régné en Europe jusqu'à l'âge des lumières, avant de disparaître, sauf dans les couvents. Les hommes musulmans prétendent, y compris en Europe, que les femmes elles-mêmes demandent le voile. Mais on sait ce qu'il en est, les victimes restent le plus souvent complaisantes à l'égard de ceux qui les oppriment, pères, grands frères et même mères des générations précédentes ne tolérant pas que leur filles et petites filles fassent ce qu'elles n'ont jamais osé faire.

Il en résulte que dans ces pays soumis au pouvoir des hommes et de la religion, la moitié de la population, sa composante féminine, est tenue à l'écart de tous les circuits de décision et de développement. Il n'est donc pas étonnant que ces pays n'arrivent pas à se hisser au niveau atteint ou ambitionné par le reste du monde. Plus immédiatement, il n'est pas étonnant que, de ce fait, les prétendues révolutions du monde arabe aient partout abouti à restaurer les anciens pouvoirs, les anciens préjugés et, en ce qui concerne les femmes, des aliénations renouvelées. Récemment, en Tunisie et en Egypte notamment, les manifestantes le faisaient au péril de leur vie, coups, blessures et viols, de quelque côté qu'ils proviennent.

C'est pourquoi, dans un pays comme la France, offrant aux rares militantes féministes arabo-musulmanes un minimum d'espace de liberté, il est bon que celles-ci en profitent pour recruter des appuis féminins. Cet espace est très minime. Il suffit pour s'en convaincre de lire les commentaires orduriers ou ineptes que les journaux ayant relaté la manifestation du 8 mars ont recueillis. Il reste que des manifestations inspirées des Femen où des militantes se montrent nues ont une immense importance. Dans la société de communication qui est la nôtre, le pouvoir viral des images est plus fort que de longs discours. Cette affirmation du droit à la nudité, les slogans peints sur leurs corps, les risques par ailleurs courus, car même en Europe il n'est pas bon de braver les interdits, donnent à leur action une portée profonde, une valeur exemplaire sans égale. On en verra sans doute plus tard les bons résultats dans le monde arabe, comme aussi dans nos banlieues où l'aliénation des femmes n'est guère différente de celle s'exerçant ailleurs.

C'est pourquoi aussi en ce qui nous concerne nous offrons autant d'échos que possible aux Femen et à leurs homologues. Des lecteurs nous ont reproché une sorte de complaisance graveleuse à ce faire. Certes, où le diable ne va-t-il pas se nicher ? Mais dans l'immédiat il nous paraît que nous avons un devoir minimum à l'égard de ces militantes courageuses : mettre au service de leur lutte la capacité de diffusion dont nous disposons sur le web, fut-elle infime.


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 mars 2014 10:51

    Je redis ce que j’ai déjà dit ailleurs et ce que tout le monde pense :
    prétendre lutter contre la marchandisation des femmes en posant publiquement à poil laisse...songeur.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mars 2014 09:23

      La principale faiblesse de la manifestation et de l’article est dans le fait de limiter la critique aux pays déjà sous soumission islamique en oubliant, comme c’est presque toujours le cas dans ce genre d’action et d’article de soutien, que les gouvernements français, de Sarkozy hier et d’Hollande aujourd’hui, méprisent et détruisent dans les faits nos lois républicaines, tout spécialement la laïcité, pour favoriser l’islamisation de la France.


    • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 11:04

      Que les femmes fassent dans le monde entier la révolution en faisant la grève du SEXE...le seul moyen de changer notre société pourrie.. !


      • Aldous Aldous 10 mars 2014 11:10

        Idée de base de la pièce d’Aristophane « L’assemblée des femmes ».


        On en rigolait déjà il y a 2500 ans tellement c’est con.

      • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 11:23

        Par Aldous....Riez aujourd’hui....vous pleurerez demain.. !


      • Aldous Aldous 10 mars 2014 13:10

        j’en tremble d’avance. smiley


      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 13:37

        Que les femmes fassent dans le monde entier la révolution en faisant la grève du SEXE...
        Vous avez-certainement raison claude-michel. Mais puis-je vous faire remarquer que si les classes laborieuses faisaient la grève de la consommation (achats de pure survie), conjointement avec un ’bank-run’ elle foutraient le capitalisme à terre en quelques semaines.
        Les solutions les plus simples semblent inefficaces.


      • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 15:38

        Par Abou Antoun ....Les solutions les plus simples sont incomprises des peuples qui eux sont inéficaces... ?


      • claude-michel claude-michel 10 mars 2014 15:38

        Par claude-michel...oupssssssss.....« FF »...


      • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:28

        Tu as oublié d’effacer le é...


      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 17:38

        Oui, plus il y a d’f et plus c’est efffficace.


      • Ruut Ruut 10 mars 2014 18:41

        Elle ne pourraient pas tenir.


      • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 19:00

        Elle ne pourraient pas tenir.
        95%


      • 65beve 10 mars 2014 11:11

        Olivier Pierret,
        4 femmes à poil sur plus de 3 milliards de femmes dans le monde, ça fait un petit pourcentage.
        Sinon, je suis d’accord avec l’article qui traite uniquement des femmes dans la sphère arabo-musulmane (soumission des hommes à Dieu et soumission des femmes à Dieu et aux hommes). Dans le reste du monde des femmes morflent en dehors de toute considération religieuse.

        Y’a du boulot, dans la forme et dans le fond.
        cdlt


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 mars 2014 17:08

          4, vraiment ?

          J’en vois beaucoup plus ; pas tellement celles qui font commerce de leurs charmes, puisque là au moins ça reste logique.

          Mais dans des pubs pour des produits laitiers, dans des clips « musicaux » souvent US (la Madone a montré la voie), sur les marches du fesse-tival de Cannes, etc...


        • Aldous Aldous 10 mars 2014 11:11

          On sent l’affaiblissement du recrutement : ils sortent les boudins. smiley


          • tinga 10 mars 2014 12:58

            Encore un pauvre mâle à l’esprit formaté par les merdia qui impose des critères de « beauté » assez lamentable, libido sous contrôle ?


          • Aldous Aldous 10 mars 2014 13:12

            Je vous les laisse bien volontiers. Des goûts et des couleurs... smiley


          • fnath fnath 11 mars 2014 15:35

            " le pouvoir viral des images est plus fort que de longs discours. Cette affirmation du droit à la nudité, (? ??)(....) donnent à leur action une portée profonde, une valeur exemplaire sans égale.
             On en verra sans doute plus tard les bons résultats dans le monde arabe, comme aussi dans nos banlieues où l’aliénation des femmes n’est guère différente"

            QUEL GENRE DE BONS RESULTATS attendez VOUS ,, ? CET auteur est un troll , ?
            car il est tout à fait impossible d’être humainement aussi stupide
             Il est clair que les femen et pussy et autres aliénés qui les soutiennent ne cherchent qu’à instaurer l’état de guerre
             ce qu’il va se passer dans les banlieues après de telles manifestations, j’ose pas l’imaginer
            ce sont en effet ces femmes musulmanes coincées entre 2 cultures qui en feront les frais

            femen et autre pussy sont là uniquement pour détruire l’image de la femme, et semer la discorde ( les pussy s’enfoncent des poulets dans le cul, font des orgies, les femen pissent partout, blasphèment dans les églises, remercient parfois les nazi d’avoir bombardé dresde, ...) finalement , je m’aperçois quand on fait l’énumération de leurs actions qu’ il n’y a qu’une seule secte qui réunit ce genre de rites : le satanisme

            Elles avilissent la femme notamment occidentale, ces femen seront brandies comme des épouvantails produits par le modèle occidental
            elles renforceront l’idée que pour rester en dehors de cette société occidentale grotesque il est préférable de se voiler

            que les femmes se voilent oui , mais par conviction !
            surtout pas pour se retrancher de la société
            or, voila ce qui se passe : on va leur dire (et elles vont elles même penser) que si elles ne se voilent pas elles seront comme ces putes dégénérées de femen 

            (je précise que je ne suis ni d’origine sémite ni musulmane)


          • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 12:02

            Ca rit grassement dans le corps de troupe.


            N’empêche, qu’il faut un sacré courage à ces femmes. 
            Même si elles ne se jettent plus sous les sabbots des chevaux, comme en 1913, à l’époque des sufragettes lors du derby d’Ebson.

            Elles sont à poils, mais le poil hérissé....Ce que certains ne comprennent pas, même si ça les chiffonne, qu’elles ne soient pas lascives, comme sur des couvertures de magazine. 

            L’idée est justement celle ci : S’attaquer à l’image de l’éternel féminin : Femme érotique, femme poupée, faible, maternelle, rougissante, honteuse...Tout ce qui en fait bander certainement, et reconduit tous les clichés de domination.

            La femme s’enlaidit et se rend agressive quand elle se sent menacée : Elle se blinde bien plus, ainsi dans un corps nu, mais négativisée de ses fonctions sacrées, qu’à travers un discours lambda. 
            Elle renvoie à travers la sidération qui nous parcourt, toute la violence du monde. 
            Surtout elle affiche sa détermination, sa volonté d’être combattante jusqu’à l’extrême, en levant les tabous, et les paradigmes qui font vendre : Femme chic, à la cuisse, ou au décolleté baignant dans l’ombre, femme aux lèvre pulpeuses, « la blonde »....« Si t’as la bagnole, t’as la poupée.... »

            Sûr que ces femmes ne sont pas des prix de tombola offertes aux vainqueurs...
            .
            A l’époque ou certains tentent de leur mettre un tchador, forme la plus repoussante de la négation de leur corps, et symbolisme de propriété de certains religieux, j’ai du mal à comprendre que tant de gens ne voient pas la modernité de leur combat. 

            CECI N’EST PAS UNE PIPE ! Comme disait Magritte. 
            Comparaison qui en fera encore rire gras certains, mais pourtant à mon avis adaptée à la situation.

            Il faut voir au delà des apparences, et en l’occurrence, on n’a pas le choix, tant elles nous indisposent, et provoquent en nous un court circuit.

             Le rire peut être une défense, mais ça ne fonctionne pas longtemps, quand il n’y a plus de lumière.
             
            Quand Diane crache sur son corps, avant de l’exposer en grimaçant, il y a là bien plus qu’une farce !



            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 12:58

              CECI N’EST PAS UNE PIPE ! Comme disait Magritte.
              Excusez bakerstreet, il faut bien que quelqu’un se dévoue pour le ’rire gras’. Alors on s’y colle ...
              Magritte avait peint une fellation ?


            • Antoine Diederick 10 mars 2014 13:05

              cela devient effrayant, dégout du corps vivant, mais volonté de le formater en représentations idéalisées, peur de la mort et peur de la vie, enfermement dans des images, refus de la réalité (déréaliser pour construire des réalités littéraires, médiatiques, numériques etc ...).


            • Aldous Aldous 10 mars 2014 13:17

              Et ceci n’est pas Artémis non plus.


            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 13:26

              Artemis n’est ni à poil ni un boudin.
              Mais Artemis est lesbienne (arc symbole phallique).


            • Bubble Bubble 10 mars 2014 13:29

              Bonjour bakerstreet,
              Pour vous reprendre,
              « La femme s’enlaidit et se rend agressive quand elle se sent menacée : Elle se blinde »
              Et j’arrête là ma citation ; ne pensez vous pas que le tchador relève de la même réaction ? Je ne comprend pas pourquoi vous y voyez un sens différent. Le voile est tout autant une affirmation de féminité, agressive autant que la nudité pour nos yeux occidentaux non habitués. Et qui exige sans doute une certaine dose de courage, de même.
              La différence entre les deux phénomènes relève bien sur de la relation aux hommes. Là dessus, j’aimerais dire deux choses : d’une part, le port du voile imposé par les hommes / la religion est un cliché inexact, même si existant, en France. On trouve beaucoup de voilées dans des familles non pratiquantes et chez des femmes non mariées ; et ce sont les mères qui transmettent le voile aux filles. D’autre part, les hommes connaissent le même phénomènes d’affirmation (moche et agressive) de masculinité en se laissant pousser des barbes hideuses et en se mettant de plus en plus eux aussi en tenue traditionnelle.

              Le combat des femen reste le plus moderne puisque leur féminité se cherche dans le refus de la complémentarité des sexes (ce qui explique, j’imagine, que les mouvements féministes et LGBT soient aussi liés), tandis que celui des musulmanes la cherche dans des rôles traditionnels, ce qui provoque conjointement une résurgence des inégalités de statut historiques.
              La question de la féminité demande sans doute un peu plus que de la provoc, quelle que soit l’opinion qui est portée en habit.


            • Antoine Diederick 10 mars 2014 13:43

              Oui mais, Artémis se promène dans les forêts tout comme les dieux marins, tous ensembles, créatures des bois et créatures maritimes, ils ne sont pas forcement dans la Cité.


            • Aldous Aldous 10 mars 2014 15:23

              ... pendant que les marmottes plient le papier alu ? smiley 


            • Xenozoid Xenozoid 10 mars 2014 15:26

              et les capotes se remplisse de haine,non ?


            • CASS. CASS. 10 mars 2014 16:07

              publicité des grosses bourges féministes, pour la promotion de la femme réduite à l’état de morceau de bidoche objet et esclave de leurs divers commerces avec lesquels ces grosses salopes de bourges féministes s’engraissent


            • Merci Bakerstreet.
              J’avais écrit dans l’article " Il suffit pour s’en convaincre de lire les commentaires orduriers ou ineptes que les journaux ayant relaté la manifestation du 8 mars ont recueillis "Agoravox n’échappe pas à la règle


            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 16:16

              Abou


              Les surréalistes avaient plus d’un tour dans leur sac à malices....

            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 16:19

              Automates


              Difficile d’être absolument moderne, comme aurait dit Rimbaud. 
              Les temps changent, la contestation s’adapte aux nouveaux paradigmes. 

            • Xenozoid Xenozoid 10 mars 2014 16:24

              et puis ecrire des mots n’a janais dit la raison,faux fair gaffe


            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2014 16:25

              C’est sûr que l’attitude de la piéta, et de la veuve éplorée, sont juste bons pour les almanachs Vermot. 

              Le nu est choquant, c’est un fait. 
              Notons que la religion chrétienne, avec son christ décharné, a déjà fait beaucoup dans le genre : « Regardez père, ce qu’ils m’ont fait... »

              Message révolutionnaire, qui a été repris par ces femmes.
              Rien de plus de dérangeant que les gens qui se dépoilent, qui exhibent leurs plaies et leurs souffrances. Et la féminité peut être une souffrance dans certaines situations.

            • CASS. CASS. 10 mars 2014 16:28

              ça elles ne sont pas représentatives de Paul et virginie, mais plutôt du modéle objet morceaux de bidoche commerce de putes très lucratif.


            • Xenozoid Xenozoid 10 mars 2014 16:41

              mais cass en quoi une femme. ne peut etre libre ?


            • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:31

              Bubble : « Pour vous reprendre »

              *************

              Une fois suffit, non ?

              Ménage tes forces.


            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 17:41

              Les surréalistes avaient plus d’un tour dans leur sac à malices....
              Sacré nom d’une pipe !


            • Serpico Serpico 10 mars 2014 17:42

              The pipe sucks !


            • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2014 18:13

              Bonjour Serpico,
              The pipe sucks !
              Je suis tout a fait d’accord avec votre remarque. Allons un peu plus loin puisqu’on est dans les américanismes.
              Là-bas il disent ’blow job’ et ’blow’ ça veut dire ’souffler’.
              Bon si Madame est gentille et compréhensive demandez lui un test comparatif. A mon avis vous en conclurez assez vite à la supériorité de la civilisation européenne.

              Pour votre information et puisqu’on est dans un comparatif ’civilisationnel’ en Russie on dit familièrement ’Ice-cream’ ; Imagé, non ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès