Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Les riches « citoyens » Français de plus en plus nombreux en (...)

Les riches « citoyens » Français de plus en plus nombreux en Suisse

Dans l’article La fortune des 300 plus riches de Suisse atteint 449 milliards [1], La Tribune de Genève a évoqué le fait que "l’attrait de la Suisse sur les détenteurs français de grosses fortunes ne se dément pas. Selon les renseignements réunis par -le magazine suisse- Bilan, il aurait même tendance à se renforcer face à un fisc qui a clairement montré les crocs durant l’année écoulée.

En tête de liste de ces Français de Suisse figurent la famille Wertheimer (Chanel) avec une fortune estimée entre 4 et 5 milliards de francs, la famille Castel (vins, eaux, bière) avec 3 à 4 milliards, les familles Primat (services pétroliers) et Peugeot (automobile) ainsi que Benjamin de Rotschild (finance) avec 2 à 3 milliards."

Source du dessin [2]

L’article ci-dessous du magazine Bilan [3], datant du 2 décembre 2008, nous donne davantage de détails sur ces "grand(e)s citoyen(ne)s" :


« Sportifs, artistes, entrepreneurs, hommes d’affaires ou retraités : les Français sont nombreux à fuir leur fisc. Un fisc si gourmand qu’il inciterait chaque jour un contribuable à se réfugier sous d’autres cieux. Parmi les destinations les plus prisées, la Suisse.

Notre palmarès des 300 plus riches recense d’ailleurs 32 exilés français, dont 10 milliardaires, pour un patrimoine total de 47,7 milliards de francs, en baisse de 4,5 milliards par rapport à 2007 en raison de la crise financière. Ils pèsent ainsi environ 10 % de la fortune globale de notre classement. Et cette liste est loin d’être exhaustive car leur recensement n’est guère aisé. S’installant en toute discrétion, il n’est pas facile de retrouver leurs traces.

Parmi les découvertes de cette année, Eric Guerlain. Annoncé comme résident à Londres par différents médias, il est en réalité domicilié à Gstaad, faisant ainsi le même choix que Johnny Hallyday. La maison Guerlain, le plus ancien parfumeur français, vient de célébrer ses 180 ans. Propriété familiale, la société a été acquise en 1994 par le géant du luxe LVMH. Quelques 25 héritiers du fondateur touchent alors le jackpot, certains en cash, d’autres sous forme d’actions de la société holding Christian Dior. Cette dernière contrôle 100 % de la maison Dior Couture et 42,5 % de l’empire du luxe LVMH. Aujourd’hui, l’ensemble de la dynastie Guerlain détiendrait environ 10 % du capital de la holding. Agé de 68ans, Eric Guerlain est vice-président du conseil d’administration du groupe Christian Dior.

Son compatriote Paul Dubrulea choisi de s’installer à Genève pour sa retraite active. En 1967, il a fondé Accor, qui est devenu le premier groupe européen d’hôtellerie avec des enseignes comme Sofitel, Mercure, All seasons, Ibis, Etap Hotel et Formule 1. Grand amateur d’art, de cigares et de vélo, il détient 1,3 % du capital d’Accor.

Le bout du lac Léman est aussi le refuge, depuis plusieurs années, de certains membres de la famille Ducros. Cette entreprise est devenue célèbre auprès du grand public grâce à son message publicitaire : « A quoi ça sert que Ducros se décarcasse ? ». En 1992, la société a été cédée à Eridania-Beghin-Say. Tenu secret, le prix de vente est estimé à plus de 200 millions d’euros. Un montant jamais confirmé.

De nombreux patrons ont franchi le Jura après avoir vendu leur entreprise pour échapper à la voracité du Trésor public. Certains bénéficient du fameux forfait fiscal helvétique tout en continuant de gérer leurs affaires depuis la Suisse. La colonie française compte des grands noms de l’industrie comme Eric Peugeot, Jean Taittinger (champagne), Benjamin de Rothschild (finance), Gérard Wertheimer (Chanel), Philippe Hersant (presse), Michel Reybier (ex-Cochonou et Justin Bridou),Claude Berda (AB Group) ou encore les familles Bich (groupe Bic), Lescure (société Seb) ou Defforey (Carrefour).

La Confédération est aussi un havre de paix pour les champions automobiles. Alain Prost, Jean Alesi, Patrick Tambay, Sébastien Bourdais, Frank Montagny, Stéphane Peterhansel et Sébastien Loeb ont déposé leurs papiers en Suisse romande. Tout comme les virtuoses Lewis Hamilton, Felipe Massaou encore Fernando Alonso.

Un choix que partagent des grands noms du tennis, à l’instar de Jo-Wilfried Tsonga, Paul-Henri Mathieu, Arnaud Clément, Gaël Monfils, Richard Gasquet ou encore Guy Forget et Arnaud Boetsch. Ce dernier, établi à Genève depuis 1991, avouait à l’époque avoir économisé 45 % d’impôt en s’établissant en Suisse. Côté féminin, on note Amélie Mauresmo et Marion Bartoli. À cette liste quasiment interminable, il est également possible d’y ajouter les skieurs Antoine Dénériaz et Jean-Claude Killy ainsi que le cycliste Christophe Moreau.

Fisc et qualité de vie rare

Le monde du spectacle n’est pas en reste, avec Charles Aznavour, Patricia Kaas, Alain Delon ou encore Marie Laforêt. Ces deux derniers ont même opté pour la nationalité helvétique. Ils côtoient quelques riches héritières, à l’image de Corinne Bouygues, Caroline Arpels (Van Cleef & Arpels) et Michèle Bleu-stein-Blanchet, la fille du fondateur de Publicis.

Pour les uns et les autres, le choix de la Suisse ne s’explique pas seulement par des raisons fiscales, mais aussi par la possibilité d’y trouver une qualité de vie très rare. Pas de fans ou de paparazzi devant leurs portes, un cadre de vie agréable, ainsi que des écoles réputées. Sans oublier le fameux secret bancaire.

Mais pas besoin d’être une célébrité ou de gagner des millions d’euros par an pour se décider à franchir le pas. Selon un rapport du Sénat publié l’an dernier, 368 personnes soumises à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ont quitté la France en 2003, soit un par jour, week-end compris. En 2005, ils étaient 649, soit le double. Signe que ce phénomène qui, il y a quelques années, touchait surtout les grandes fortunes, concerne aujourd’hui une frange plus large de la population. Après les Français riches et célèbres, les cadres supérieurs sont maintenant séduits par les rives suisses du lac Léman. »


"Tous ces grands dinosaures- vedettes de cinéma, du sport et du jeu, quelques princes dorés ou féodaux internationaux - qui défraient la chronique des magazines et de la T.V., c’est toujours leur vie par excès, et la virtualité de monstreuses dépenses qui est exaltée en eux. Leur qualité surhumaine, c’est leur parfum de potlatch. Ainsi remplissent-ils une fonction sociale bien précise : celle de la dépense somptuaire, inutile, démesurée. Ils remplissent cette fonction par procuration, pour tout le corps social, tels les rois, les héros, les prêtres ou les grands parvenus des époques antérieures. (...)." Jean Baudrillard [4]

J.G.

P.S. :
- Le classement 2008 des 20 plus grandes fortunes en France
- "Le revenu des Français les plus riches progresse plus vite que le revenu moyen"

P.-S.
Notes

Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Grandcorpsmalade 1er janvier 2010 09:54

    Toujours cette même haine, ce même racisme, Mr Hengxi ? Attention, ce genre d’émotion a une fâcheuse tendance à ruiner la santé avec les années, et à aigrir un peu plus son auteur...


  • norbert gabriel norbert gabriel 31 décembre 2009 16:00

    assez édifiant tout ça ... je mettrais peut-être Marie Laforêt à part, car si j’ai bonne mémoire, elle s’est mariée il y a déjà pas mal d’années à un suisse, et elle a été antiquaire commissaire priseur ou un truc du genre dans les années 70, en Suisse, ce n’est peut-être pas pour des raisons fiscales qu’elle est suisse.. Mais les autres ...


    • Laury 31 décembre 2009 16:03

      Merci pour tout ses vieux renseignement vous avez quant même oublier les « Politiques »
      qui ne sont pas en reste !!!!! Bonne Année a tous même a « eux » pas grave il ne l’ emmènerons
      pas au paradis !!!


      • sofia 1er janvier 2010 03:27

        Patrick Tambay est un vrai citoyen Francais il habite la France et est élu depuis 17 ans dans les Alpes Maritimes il est aussi conseiller général !!!


      • M.Junior Junior M 31 décembre 2009 17:22

        Les PDG français sont les plus nombreux dans le TOP 20 des meilleures rémunérations européennes.
        Les français les plus riches s’exilent fiscalement en Suisse.

        Heureusement que les exonérations fiscales pour embaucher du français moyen ou vivant sous le seuil de pauvreté augmentent pour leur permettre de savourer des ptits cholocats au doux bruit des horloges.

        Mais tant que le français moyen préfèrera échanger sa liberté pour une sécurité imaginaire pourquoi les biens nés changeraient d’attitude ?

        Demain c’est 2010, c’est CUI


        • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 31 décembre 2009 17:26

          « Les riches »citoyens« Français de plus en plus nombreux en Suisse ... »

          Et oui, que voulez-vous, ils quittent l’enfer fiscal pour le paradis ...

          Précision à propos d’Alain Delon : celui-ci est double-national, citoyen suisse depuis plusieurs années, ce qui l’a pas empêché de faire un « caca nerveux » lorsque Sarkozy s’est déplacé en Chine avec toute une délégation française d’artistes - je ne me souviens pas si Bigard était de la partie - , d’industriels, etc. . La cause de la contrariété de Delon : il avait reçu l’invitation un peu trop tardivement à son goût ...

          Comme quoi, on peut manger à tous les râteliers !

          « La patrie d’un cochon se trouve partout où il y a du gland » (citation de Fénelon - Dialogue des morts) :
          http://www.mediterranees.net/mythes/enfers/fenelon/fenelon6.html

          La France sera merveilleuse sans ses riches citoyens, mais elle est sur la bonne voie, encore un petit effort et tout sera parfait !  ;o)

          Meilleurs voeux quand même !


          • Christian Delarue Christian Delarue 1er janvier 2010 13:40

            « Contre l’enfer fiscal et pour les paradis fiscaux » voilà la revendication principale de la bourgeoisie depuis Caillaux.
            Le peuple lui revendique l’enfer fiscal pour les riches et une juste redistribution vers le bas.


          • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 31 décembre 2009 18:26


            Avec mes excuses :

            « La France serait merveilleuse sans ses riches citoyens, mais elle est sur la bonne voie, encore un petit effort et tout sera parfait !  »

            C’est encore au conditionnel !


            • Le Canard républicain le canard républicain 31 décembre 2009 19:14

              Cet article est à mettre en parallèle avec beaucoup d’autres, en particulier avec le suivant :

              L’écart entre les quartiers populaires dits « sensibles » et le reste du pays s’est accru

              Merci pour cette publication.

              Bonne année 2010.

              J.G.


              • vinvin 1er janvier 2010 00:10

                WOUAAAAF...... VIVE LA SUISSE LIBRE ! ......( et sans minarets.....).






                VINVIN. 

                • kitamissa kitamissa 1er janvier 2010 01:03

                  même sans être dans la catégorie des « riches » si vous gagnez correctement votre vie ou si vous vous êtes constitué une bonne retraite ,le fisc ne vous loupe pas ,et avec mon épouse nous envisageons sérieusement un jour de foutre le camp sous des cieux moins gourmands !

                  on veut bien payer notre contribution certes ,mais ne pas être dépouillés pour engraisser une bande de parasites !


                  • Christian Delarue Christian Delarue 1er janvier 2010 13:47

                    Kamista à propos des parasites.
                    Je suis plus compréhensif à l’égard des parasites d’en-bas et bcp plus sévère à l’encontre des parasites d’en-haut, vous savez les financiers qui accumulent des ponts d’or ou les PDG qui licencient avec des primes faramineuses ce qui est pour moi bcp plus choquant encore que de gagner 5000 euros par coup de pied dans le ballon dans un match de foot qui en comporte bcp !


                  • Bahia 1er janvier 2010 09:38

                    Je bénéficie d’une toute petite retraite, et pour cette misère, j’ai travaillé très longtemps en suant sang et eau, élevant 2 enfants seule.......et je n’en retire aucun bébéfice, bien au contraire.
                    Et je constate que je suis de plus en plus ponctionnée, pour offrir à tous ses parasites, et logements, et soins, et aides sociales de toutes sortes,et financements public pour des associations les défendant, et toujours plus, plus, plus, (la liste de « nos » bienfaits est trop longue pour l’énumerer,) etc .....sans rien exiger en échange, même pas celui de respecter le pays qui les reçoit.
                    Non l’immigration n’est pas une chance pour la France.......... c’est une catastrophe sans précédent.

                    La France est en passe de se « libaniser » çà vous rappelle quelquechose ?? messieurs les penseurs de tout et de rien ??
                    La France et le pays d’Europe, qui accueille le + d’étrangers, la France est le pays qui octroi le + d’aides de toutes sortes sans compensation, et sur notre dos. La France est le pays d’europe qui ne renvoi pratiquement pas d’étrangers dans leurs pays, juste pour la galerie.. alors qu’il y a 158 pays qui en renvoient à tour de bras , et je n’entends pas les bobos de services s’en offusquer comme ils le font pour quelques uns ......ici.
                    La France tu la respectes et tu l’aimes où tu repars d’où tu viens.
                    Quand ils prennent la décision d’immigrer, ils savent ce qui les attends, alors s’ils persistent c’est à leur risques et périls.
                    Coupons toutes ces aides, et on verra bien, s’ils « l’aiment » toujours autant cette France.

                    Alors je dis aux bobos de service, oui, j’aimerais faire aussi comme eux, aller voir ailleurs
                    hors de France et hors d’Europe.

                    Mes enfants et moi-même n’avons qu’une vie, et , et elle nous est précieuse................


                    • foufouille foufouille 1er janvier 2010 11:56

                      faut penser a renvoyer les francais pauvres ailleurs aussi


                    • kitamissa kitamissa 1er janvier 2010 12:18

                      bien dit Bahia .....

                      .il vaut mieux annoncer la couleur tout haut de ce que les gens pensent tout bas ,souvent des hypocrites d’ailleurs qui bêlent en choeur pour afficher de faux bons sentiments qu’ils n’ont pas, uniquement parce que s’indigner fait bien ,ce sont en général ceux qui ont voté pour des gouvernements qui accueillaient n’importe qui uniquement dans un but électoral ,et non pour une compassion quelconque !


                    • kitamissa kitamissa 1er janvier 2010 13:40

                      Chantecler ...

                      ou vous êtes émotif ou malhonnête,quel rapport entre ce qui se passe chez nous et les SA .... au sujet de gens que l’on renvoie chez eux tout simplement pace que l’importation de la misère chez nous n’est plus acceptable ,et qu’il faut faire comprendre aux salauds de passeurs et aux candidats à l’eldorado occidental que ça n’existe pas !

                      les autres pays font de même !

                      ah oui,j’oubliais,moi,je donne la pièce à ceux qui font la manche ,en plus des dons que je fais annuellement à Emmaus !



                      ce n’est pas pour autant que je fais de la compassion facile à l’eau de vaisselle sur Avox pour jouer au mec humain !

                      je passe sur vos amalgammes faciles ....................................


                    • Christian Delarue Christian Delarue 1er janvier 2010 13:50

                      Merci Chanteclerc
                      Je me contente de monter le score de la conception sociale et fiscale favorable à ceux d’en-bas français ou non. Les riches doivent payer.


                    • miwari miwari 1er janvier 2010 14:17

                      Comment voulez-vous que la France s’en sorte avec des gens comme Bahia  ?
                      Au lieu de pester contre les « hauts salaires » qui touche infiniment plus mensuellement que ce qu’elle perçoit en une année elle préfère se rabattre vers plus misérable qu’elle !

                      Ils font quoi d’extraordinaire ces « haut salaire » pour percevoir cette rémunération, ils pondent des lingots d’or, chaque travail mérite un juste salaire...

                      Bahia, vous avez au moins la « chance » de percevoir une retraite si minime soit-elle tandis que nous on peut faire une croix dessus.

                      Un peu de géo politique pour Bahia, la France vieillie, moins de jeunes qui bossent= moins d’argent pour la retraite et les jeunes qui bossent il y en a pas des massent dans notre pays, au lieu de délocaliser, on ferait mieux d’embaucher fussent-il s’appeler Mamadou ou Mohamed, mais quand ils ont toutes les portes des entreprises qui se ferment a la seule énoncée de leurs prénoms je suis d’accord pour qu’ils profitent du système comme vous d’ailleurs si vous avez comme vous le dites une petite retraite !

                      Et qu’on ne vient pas me dire « ils ne veulent pas travailler » allez a l’ANPE et consulter la liste des demandeurs d’emploi !

                      Avec des « vieux » comme Bahia, Sarko et sa clique ont de beaux jours devant eux, et je crois que des Bahias en France il y en a beaucoup.

                      Allez jeunesse de France, il faut parler à ces gens, ça sera la meilleure des façons d’attaquer 2010 smiley


                    • Bahia 1er janvier 2010 12:42

                      Pur fantasmes ??

                      mais la France « d’en bas », doit se tordre de rire à vous lire, si le sujet n’était pas aussi grave.............


                      • Christian Delarue Christian Delarue 1er janvier 2010 14:04

                        L’article est descriptif mais ne propose pas de solutions
                        Voici celle de Jacques Cossart du Conseil scientifique d’ ATTAC France : « Pour une fiscalité globale au service de l’altermondialisation »

                        http://www.france.attac.org/spip.php?article3708


                        • kitamissa kitamissa 1er janvier 2010 16:52

                          Jacques Cossart ......avec un nom comme ça pour trouver du boulot c’est pas gagné ! smiley smiley


                          • ZEN ZEN 6 avril 2010 17:25

                            Je comprends tout à fait...
                            Au bord du Lac existe un microclimat délicieux
                            Les gens sont accueillants
                            Le chocolat est réputé
                            Tout est propre (« La Suisse lave plus blanc » -J.Ziegler)
                            Les banquiers sont discrets et l’administration vous mitonne un impôt à votre convenance, selon vos moyens... smiley
                            Ma femme et moi envisageons de quitter notre petite maison pour une résidence au bout du Lac...
                            Faire offre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès